Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Un concours de tir? Tiens, y'avais longtemps! [PV Fern Varner]

Décidément, sur cette île du roi des pirates, j'en avais vu de toutes les couleurs et vécu pas mal d'aventure dans un laps de temps plutôt court et a vrai dire, j'avais besoin d'un break. Beaucoup de voyage, de prise de tête... Une cabaret géant, une flotte a géré. Aujourd'hui, j'avais plus de trois mille hommes sous mes ordres, et c'était une énorme responsabilité au quotidien.

Parfois, je rêve aux jours de tranquillité, a cette époque ou je ne faisais rien d'autre que mes tours. Je ne vivais que des quelques berries que je gagnais. J'ai souvent du dormir dehors, sur la paille ou encore contre un mur. J'ai parfois du dormir dans la chaleur d'un feu de bois, dans les bras chaud d'une femme, ou encore dans une troupe de forain. Je me rappel d'ailleurs de cette fois ou j'avais fais un concours de tir avec la directrice du CP9 de l'époque, Annabelle Sweetsong devenu pirate, elle avais aujourd'hui disparu sans laisser de traces... Je me demande si elle est encore en vie? Dans le fond qu'importe, toujours est-il que je l'avais battu et que ca faisait un temps ma fierté.

Je me baladais, avant de voir qu'ici aussi ils y avaient une foire. Par curiosité, ou nostalgie, je décidais de m'y aventurer. L'odeur de caramel, de sucrerie, parcourt les narines ainsi que les rues. Les vendeurs de rêves avec des casino piégés ou l'on ne gagne jamais rien, les manèges qui paraissent datés de cinquante balais, qui n'inspirent aucune confiance, mais dont les gens raffolent.

Un peu plus loin, ce fameux vendeur de peluche ou l'on gagne a tous les coups, des peluches contrefaite de mauvaise qualité mais que les enfants s'arrache avant de les laisser quelque part sous un lit ou dans un placard sans plus jamais les revoir ou y toucher.

Encore un peu plus loin... Un concours de lancer de couteau, j'arquais un sourire... Pourquoi pas. J'allais me laisser prendre au jeu, sûrement pour un gain qui me semblerait bien ridicule, mais cela serait sans toute amusant, du moins c'est ce que je voulais croire. je regardai la concurrence... Un vieux, un gosse, et d'autres gens qui ne semblent n'avoir jamais lancer un couteau de leurs vies, mais qui tentent quand même voir si le hasard serait de leur côté...

Bon, c'était l'heure de s'amuser un peu.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
[FB 1629]
Alaaric Minaro
Fern
Maman t'avait bien dit...


Fern, voyageur intrépide, accosta à Logue Town avec une excitation palpable. Cette île, célèbre pour avoir vu naître et mourir le légendaire Seigneur des Pirates, Gold Roger, résonnait d'une atmosphère chargée d'histoire et d'aventure.

Dès son arrivée, Fern fut attiré par les ruelles animées de la ville, où les étals colorés et les échoppes variées invitaient les visiteurs à flâner. Alors qu'il se promenait, un éclat de musique et de rires attira son attention. Une petite fête de quartier battait son plein, rappelant à Fern ses jeunes années passées dans le cirque itinérant. Les souvenirs de jongleurs, acrobates et clowns défilèrent dans son esprit, réveillant une nostalgie douce et vivifiante qui n'était pas si ancienne que ça finallement.

Intrigué, Fern s'approcha et se laissa happer par l'ambiance festive. Il s'essaya à plusieurs stands, goûtant aux douceurs locales et tentant sa chance aux jeux de hasard. Mais c'est en apercevant un stand de lancer de couteaux que son intérêt fut piqué au vif. Sa dextérité avec les couteaux, acquise durant ses années de cirque, était une compétence qu'il maîtrisait parfaitement.

Avec un sourire en coin, Fern s'inscrivit au jeu. Les regards des spectateurs se firent curieux alors qu'il prenait place. Concentré, il lança son premier couteau, qui se planta avec précision en plein centre de la cible. Les acclamations fusèrent. Fern continua, chaque lancer étant plus précis que le précédent, décrochant des points de plus en plus nombreux, non sans déplaire au tenant de l'activité.

L'ambiance joviale et les rires partagés avec les habitants de Logue Town marquèrent profondément Fern. Cette instant passée à jouer et à s'amuser, rappelant des souvenirs d'enfance et démontrant son talent inné, mais la compétition l'entrainé dans des envies de ce mesurer à d'autres.

'' Quelqu'un souhaite me défier ? "




  • https://www.onepiece-requiem.net/t27545-fiche-technique-fern-var
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27544-fern-varner-fini
Je me contentais de regarder, et a vrai dire j'étais assez loin d'être impressionné par le niveau proposé par les tireurs... Même lorsque ce jeune blondinet réussi a faire moche en plein milieu de sa cible de son couteau et qu'il semblait être plus que satisfait de sa performance. C'est bien de réussir a toucher sa cible, mais pour le coup il fallait être aussi capable de répéter sa réussite et plus encore, faire d'un coup réussi rien de plus qu'un geste n'ayant pas plus de valeur qu'une trace de pas dans le désert.

Pour un véritable tireur d’élite, la seule option et de réussir a faire mouche dans cent pour cent des cas, aucune autre option ne dois être envisageable, a tel point qu'elle fini par devenir normal et ne donne plus vraiment lui a un sourire... Enfin, de son côté il avait l’inexpérience en excuse et je suppose que cela était suffisant, mais lorsqu'il prenait la parole pour mettre au défi qui le souhaiterait, je voyais en cela une occasion bien trop belle d'apprendre quelques leçons a ce jeunot.

Je levais la main, avant de reprendre avec un air pratiquement carnassier :


" Tu a du talent, mais je vois que tu a besoin d'une leçon et je serais ravi d'être ton professeur. "


Je m'avançais assez lentement, mais pourtant assez presser d'en découdre dans mon fond intérieur, a tel point qu’alors qu'on ne m'avais même pas vu bouger, un poignard venait se planter dans celui de la réussite du jeune d'une force tel qu'il écrasait complément l'autre qui finissait pas se briser et tomber en deux morceau.

Je prenais la parole d'un air assez confiant :


" Je te propose une partie en trois couteaux... Si tu réussis a toucher plus de cible que moi, tu auras gagné, et cas d'égalité cela saura le premier qui échoue qui sera déclaré perdant... Qu'en penses-tu? "


Une certaine tension venait s'installer, mais malgré le fait que cela perturbe complétement le jeu qui devait se produire, le peuple avait compris qu'il n'y avait sous leurs yeux un nouveau combat qui s'annonçait tout simplement palpitant qui allait se produire sous leurs yeux ébahi.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
[FB 1629]
Alaaric Minaro
Fern
Maman t'avait bien dit...


Fern observa avec curiosité l'homme qui venait de se lever parmi la foule. Son regard perçant et son air confiant trahissaient une expérience certaine dans le maniement des couteaux. L'intonation de sa voix résonna avec une autorité indéniable.

Fern sourit, plus amusé qu'intimidé à l'idée de penser que cet homme ce voulait être son professeur. Il était rare de rencontrer un adversaire aussi sûr de lui, et cette rencontre promettait d'être intéressante. L'homme s'avança lentement, et d'un geste rapide, même trop, un poignard vola de sa main, se plantant avec une précision inouïe dans la cible, mais surtout dans le couteau de Fern. Le couteau de ce dernier se brisa en deux, laissant la foule muette de stupéfaction, comme le jeune blondinet qui resta pantois

L'homme avec une assurance déconcertante proposa une défit que jeune garçon. Au delà d'un sentiment d'écart immense entre eux, Fern sentit l'excitation monter en lui. La tension dans l'air était palpable, la foule se resserrant autour des deux adversaires. "J'accepte." Répondit-il calmement, son esprit déjà concentré sur la compétition à venir.

Les deux hommes prirent place, leurs regards rivés sur les cibles. Fern sentit son pouls s'accélérer, non pas par peur, mais par l'adrénaline du défi. Le silence se fit autour d'eux. Fern lança son premier couteau, qui se planta en plein centre de la cible. L'homme suivit, reproduisant exactement le même tir.

Le deuxième tour se déroula de la même manière, chaque tir étant parfait, sans la moindre hésitation. La tension était à son comble. Pour le dernier lancer, Fern ferma les yeux un instant, se remémorant ses années d'entraînement avec son père, qui rivaliserait encore mieux que lui face à cet homme. Il lança son couteau avec une précision presque instinctive. Le couteau se planta en plein cœur de la cible, faisant vibrer la foule d'excitation.

Pourtant, même dans l'esprit de Fern, il était certain que son opposant réussirait et que lui viendrait inévitablement à perdre plus cette expérience s'allongerait dans le temps.



  • https://www.onepiece-requiem.net/t27545-fiche-technique-fern-var
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27544-fern-varner-fini
Comme prévu, le jeune homme faisait preuve d'adresse, de beaucoup de concentration malgré son sourire qui se voulait non-chaland. Avec mes capacités, j'aurais pu lui faire rater ses deux premiers tirs, mais cela aurait bien trop facile... Avant de le vaincre, je voulais savoir de quoi il était capable et c'est donc de cette façon que je prenais deux poignards dans ma main avant de reprendre:

" - Et si on pimenté un peu le jeu? "

D'une seule main et sans vraiment porté plus d'attention a mon tir que ça, voilà que mes deux lames partait avant de l'une atteigne sa cible et que l'autre se plante instantanément sur celle-ci. Je souriais, me demandant un instant si au même âge j'étais meilleur que lui, et même si mon égo me faisait rapidement pencher la balance pour le oui, je dois admettre en toute bonne fois que rien n'était moins sur. Jeune, j'étais surtout habile dans le maniement des cartes, la science des armes n'était venu que plus tard... Mais toujours est-il que l'on pourrait jouer des heures dans que je ne rate jamais ma cible.

Après tout, j'étais quand même un ancien agent du gouvernement dont la vie avait été sauvée maintes fois par son adresse, raté ma cible était pratiquement devenu synonyme de mort certaine, et n'était plus du tout une option , mais ça il ne pouvait pas le savoir. J'observais l'attitude du jeune, ses mouvements. Sa respiration, son placement des pieds... Sa technique n'était pas mauvaise, mais ça seul un grand tireur peut voir ce genre de détail... Le commun des mortels ne vois que la réussite a l'échec, par cette méthode, ils laissent une place au hasard, les vrais snipers eux ne laisse pas ce genre de détails décider de la réussite d'un tir.

Je n'attendais qu'une seule chose, c'est que ce gosse me montre qu'il avait la pointure de ce genre de tireur... Pour mieux le détruire, afin que ce morceau de charbon se transforme en diamant que l'expérience finirait par tailler afin d'en faire un grand.

Allez gamin, montre moi de quoi tu es capable !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
[FB 1629]
Alaaric Minaro
Fern
Maman t'avait bien dit...


Fern observait son adversaire avec une intensité redoublée. Le sourire confiant de l'homme et son adresse incontestable étaient impressionnants. L'homme proposa de pimenter le jeu, lançant deux couteaux d'une seule main avec une précision déconcertante. Fern, bien que déterminé, sentit une pointe d'appréhension monter en lui. Cet adversaire n'était pas un amateur.

Alors que le défi se poursuivait, Fern se concentra, effaçant toute distraction de son esprit. Il lança son premier couteau, qui atteignit parfaitement la cible, imitant la précision de son adversaire. La foule murmurait, captivée par le spectacle de ces deux tireurs d'élite. Fern prit une respiration profonde et lança son second couteau. Mais cette fois, quelque chose se produisit. Sa lame sembla dévier légèrement, et le couteau ne se planta pas au centre de la cible, mais légèrement en dehors. Intrigué, Fern regarda autour de lui. Personne n'était assez proche pour avoir dévier de quelconque manière sa lame qui pourtant était bien axé.

L'homme, avec un sourire énigmatique, lança à son tour son second couteau, qui atteignit la cible avec une aisance troublante. Fern sentait que son adversaire jouait à un niveau supérieur, non seulement en termes de compétence, mais peut-être aussi en utilisant des techniques subtiles pour le déstabiliser.

Le troisième lancer était crucial. Fern savait qu'il devait se surpasser. Il se concentra intensément, bloquant toute pensée parasite. Il analysa chaque détail : sa respiration, la position de ses pieds, la prise sur le couteau. Lorsqu'il lança le dernier couteau, il mit toute son énergie et sa concentration dans ce geste unique. Le couteau fendit l'air et se planta au bord de la cible, arrachant des étonnements de la foule.

" C'est quoi cette dinguerie ?! " Lança-t-il furax et en tournant sur lui même, cherche ce qui avait put toucher sa lame. " Y'a une entourloupe là ! Ca fait deux fois que quelque chose déplace mon couteau quand je lance ! " Ses mots pourraient être prit comme ceux d'un perdu, mais il était très claire pour lui qu'une action extérieur l'avait détourner de sa réussite, ne pouvant ce résigner à une tel échec si illogique à ses yeux.





  • https://www.onepiece-requiem.net/t27545-fiche-technique-fern-var
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27544-fern-varner-fini
Je voyais sa technique, et a vrai il n'avait pas respecté mes instructions. Moi j'avais lancé mes deux lames en même temps, mais lui décider d'en lancé d'abord une et ensuite l'autre, un défi trop gros pour lui peut-être? Et bien soit, je suppose que c'était le bon moment pour un petit tour de magie. D'une légère manipulation, voila que la lame du gamin changé a peine de direction. Cela était pratiquement imperceptible, personne n'aurait pu s'en rendre compte, mais ce léger mouvement avait décalé la lame qui se plantait complètement a côté.

Cet échec ne suffirait pas déstabiliser un vrai sniper, pourtant même s'il ne s'en rendait pas forcément compte sur le coup, sa posture, son attitude était beaucoup moins assuré. Encore une fois, beaucoup ne le verrais pas, mais un œil aguerri lui le verrais sans l'ombre d'un doute. Son échec l'avait perturbé et cela était visible... Et ce qui devait arriver arriva, seul le jeune tireur rate sa cible et perd son sang-froid en criant aux scandale.

Une preuve d'un manque de maturité, il avait laissé un échec lui faire perdre ses moyens ce qui me désigner vainqueur de ce petit concours de tir, je prenais la parole:


" - Tu a un certain talent... Mais tu dois encore affiner ton style, et surtout tu ne dois jamais oublier que ce qui fais un tireur c'est qu'il ne se laisse jamais perturber. Tu dois devenir inébranlable. "

D'une seule main, je prenais cinq couteaux que je lancé simultanément, chacun se plantant l'une sur l'autre puis en plein centre de la cible. Je n'avais même pas eu a regarder la cible ou mon geste, simplement car je n'avais pas le moindre doute, aucune forme de fébrilité et une technique parfaite. Une mémoire musculaire que j'avais développée au prix d'années d'entraînement.

Malgré tout, ce petit était sur la bonne voie, je prenais donc la parole:


" Ta manque encore de maturité et d'expérience, mais ca viendra avec le temps... Tu dois juste continuer de pratiquer encore et encore. "

Je prenais un temps de réflexion, ne sachant plus vraiment quoi faire, alors je reprenais donc:

" Si tu le souhaites, je suis a la tête d'un groupe de gens de spectacle... Si tu le souhaite, je pense que nous rejoindre pourrait te permettre de passer a un autre niveau. Bien sûr, je ne force a rien. "

Je mettais une cigarette a mes lèvres, je pense que la fédération des magiciens pourrait largement l'aider a devenir meilleur... Mais en même temps, c'est une décision qu'il devait prendre seul.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
[FB 1629]
Alaaric Minaro
Fern
Maman t'avait bien dit...


Fern se tenait face à son adversaire, ressentant une vague de frustration et de confusion après son lancer raté. Il savait que quelque chose avait influencé la trajectoire de son couteau, mais il ne pouvait pas en cerner la cause. La foule murmurait, et il sentait les regards pesants sur lui. L'homme, avec un sourire condescendant, lança ses cinq couteaux avec une aisance déconcertante, chacun se plantant parfaitement au centre de la cible. Fern réalisa alors que cet homme jouait à un niveau bien supérieur, non seulement par sa maîtrise technique, mais aussi par sa capacité à manipuler subtilement son environnement.

L'homme déclarant reconnaitre certains talent au jeune garçon, Fern écoutait attentivement, comprenant que sa frustration et son cri de scandale avaient révélé un manque de maturité. Il inspira profondément, cherchant à calmer son esprit.

L'homme continua, proposant à Fern de rejoindre un groupe d'artistes qu'il dirigeait, une offre qui aurait pu sembler alléchante à un autre moment. Cependant, Fern avait quitté le cirque où il avait grandi précisément pour explorer le monde et découvrir de nouvelles aventures, loin des spectacles familiers.

"Je vous remercie pour votre offre, " répondit Fern poliment, " mais j'ai récemment quitté le cirque où j'ai grandi. J'ai besoin de découvrir le monde par moi-même et de forger mon propre chemin. "




  • https://www.onepiece-requiem.net/t27545-fiche-technique-fern-var
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27544-fern-varner-fini
Le jeune semblait un peu calmer, mais dans son regard je voyais encore cette contrariété... Je suppose qu'avec le temps, il prendra en maturité, du moins j'avais bon espoir qu'il le fasse. A ma proposition, sa réponse fut négative. Il disait qu'il venait de quitter sa troupe de cirque et voulait voir le monde et faire son propre chemin. J'aurais pu forcer, mais dans le fond avait sans doute raison, faire sa propre route l'aiderais sûrement a gagner cette maturité donc il avait tant besoin.

Moi-même j'avais parcouru le monde, fais ma propre expérience et je n'étais qu'a peine plus vieux que lui lorsque j'ai décidé de laisser derrière moi ma maison. J'avais quitté mon île natale, perfectionner mes tours, affronté des adversaires qui m'avaient fait mûrir. Il devait se préparer a subir bien des épreuves, mais lorsqu'il aura fini son voyage il sera plus fort, plus sage aussi. Je prenais la parole:


" Et bien soit... Je pense que la fédération aurait beaucoup a t'apporter, mais un voyage t'aidera a apprendre ce que tu a besoin de savoir. Lorsque tu sera prêt à passer au niveau supérieur, tu sauras ou me trouver. "

Je levais les yeux aux ciels, en pensant a la difficulté de réaliser son rêve. A combien de fois, ma détermination avait été mise a rude épreuve. Je souriais un instant avant de prendre a nouveau la parole :

" Ton chemin sera compliqué... Bien plus que tu le penses. Vouloir devenir le meilleur est un très grand sacrifice, et je sais de quoi je parle... C'est pour ça que je vais te faire un cadeau. "


Un cadeau, une force... Mais qui serait parfois un fardeau. Je posais ma main sur ma gorge avant que ma voix ne prenne un étrange écho:

" - Je t'ordonne de ne jamais abandonner... Avant d'être devenir le meilleur tireur du monde. "

Je mettais mes mains dans mes poches avant de partir aussi simplement que j'étais arrivé. Je lui avais offert le plus beau des cadeaux, la volonté inébranlable de devenir le meilleur quoi qu'il arrive... Et peut-être la pire des malédictions... Celle de ne jamais pouvoir abandonner quoi qu'il arrive. Je mettais une cigarette a mes lèvres, je ne disais pas au revoir a ce gamin, j'avais le pressentiment que nous ne tarderions pas a nous revoir.

Technique usé:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
[FB 1629]
Alaaric Minaro
Fern
Maman t'avait bien dit...


Fern écouta attentivement l'homme, ressentant un mélange de respect et de contrariété. Malgré sa frustration, il comprenait la sagesse des paroles de son adversaire. Lorsqu'il déclina l'offre de rejoindre la fédération, l'homme hocha la tête avec une compréhension empreinte d'expérience, parlant de chemin et de  maturité, comme me ferait bien des maîtres.

Fern se sentait à la croisée des chemins, mais l'homme semblait certain de son potentiel. Fern acquiesça, se préparant mentalement aux défis à venir.

Soudain, l'homme prononça des mots qui résonnèrent profondément en lui. Les mots avaient un étrange écho, et Fern sentit une force inexplicable s'insinuer en lui, comme si une nouvelle détermination venait de s'ancrer dans son être. Il était hypnotisé par la voix de l'homme sans même s'en rendre compte.

Quelques instants plus tard, Fern émergea de cette transe, se demandant ce qu'aurait pu être le cadeau proposé par l'homme, qui avait disparu sans laisser de trace. Intrigué mais résolu, il décida de ne pas chercher à retrouver son mystérieux adversaire, le considérant comme un beau parleur. Pourtant, une pensée persistante s'installait en lui : devenir le meilleur tireur du monde.

Fern reprit sa route avec une détermination renouvelée. Chaque pas qu'il faisait était imprégné de la volonté inébranlable que l'homme avait implantée en lui, consciemment ou non. Il savait que le chemin serait semé d'embûches, mais il était prêt à les affronter. L'idée d'abandonner ne lui traversait plus l'esprit. Il souriait intérieurement, se promettant de prouver sa valeur et de réaliser son rêve.



  • https://www.onepiece-requiem.net/t27545-fiche-technique-fern-var
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27544-fern-varner-fini