-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Le fauché fait une rencontre (PV: Eichiro Anju et Hiro Shima)

Une semaine plus tôt.
Aprés une rude journée comme à son habitude, car l'entrainement avait été érrintant, Zelles se reposait sur la plage.
Le soleil frappait fort, et Zelles eut la gorge séche alors il décida d'aller boire un coup.
Il se leva et marcha tranquillement jusqu'a son bar préféré, mais aujourd'hui pour modifier son quotidien car il s'ennuyait, il décida de jouer au poker.
Il pensait qu'aujourd'hui il avait de la chance alors il prit un pari.

Ils étaient en tout et pour tout quatre, lui, un marine qui au passage il avait vraiment envie de tuer (les vieilles habitudes tout ça), un chasseur de prime vraiment riche et habitué du poker et pour finir un révolutionnaire. Au début il était bien partit il enchaînait les couleurs, les fulls ...

Il avait récupéré beaucoup d'argent et avait de quoi vivre un moment mais à la manche d'après il eut une quinte flush pour lui il était sûr de gagner mais le révolutionnaire avait encore mieux une quinte flush royal.
Mais Zelles misa à tapi et l'adversaire suivit, Zelles posa ses cartes l'autre aussi et là le drame il avait tout perdu.

"Comment c'est possible, ça existe pas d'avoir autant de chance, personne peut avoir une quinte flush royal"

"ahah!! Désolé mon p'tit gars mais j'ai gagné tu es fauché!"

Zelles complètement déprimé alla au comptoir et demanda un verre.
Le barman lui ramena et lui demanda pourquoi il n'avait pas le moral.

"Je suis fauché j'ai perdu au poker!!"

"bouah!! Ne déprime pas pour si peu on ne gagne pas à tous les coups."

"Je sais mais là j'étais en train de gagner!"

Pendant ce temps un jeune homme au cheveux blancs entra dans le bar, c'était un pirate.
Il arriva au comptoir et demanda quelque chose à boire et à manger.
En attendant le barman il commença à discuter avec Zelles.


Dernière édition par Zelles Hitsugaya le Mer 22 Déc 2010 - 16:35, édité 2 fois
    Eichiro avait repris la mer à bord de sa petite barque et de ses provisions pour le voyage qui allait être long, enfin c'est ce qu'il pensait. Après seulement une semaine de voyage la mer le déposa dans une grande île nommée Logue Town. Il avait fini toutes ses provisions et était complètement affamé, il décida alors de se rendre dans un bar histoire de manger quelque chose pour le remettre en forme pour d'éventuel combat car depuis que sa tête avait été mise à prix quelques Marins essayaient de le capturer mais sans succès pour eux. Il entra dans le bar et vu de nombreuses personnes jouant au poker sur les tables du bar et d'autres sirotaient à boire sur le comptoir. Eichiro courra vers le comptoir et s'assit à côté d'un type qui avait lui aussi une épée derrière son dos. Eichiro appela le barman et commanda à manger

    Barman donnez-moi votre meilleur menu s'il vous plaît

    Regardant l'homme à côté de lui, il se demandait pourquoi celui-ci tirait une tête de déprimé, sa petite copine l'avait peut être plaqué ou avait-il perdu au poker tant d'hypothèses bouillonnait dans le cerveau d'Eichiro qui tourna vite la tête en voyant arrivé son plat, il fit un signe de tête au barman pour le remercier et commença à manger. Seulement, il était intrigué par l'autre homme et commença à lui parler

    Zalut doi best-ce qui che pache ?
    Salut toi qu'est-ce qui se passe ?


    Soudain il s'arrêta net dans son élan de dégustation et recracha tout dans son assiette.

    C'est dégueulasse où est le cuistot que je lui apprenne à cuisiner

    Sans attendre Eichiro parti en cuisine afin de se faire lui-même son plat car leur nourriture était ignoble. Il laissa le jeune homme qui devait se demander qui était cet homme bizarre qu'il venait de voir. Après quelques minutes, Eichiro revint s'asseoir avec le plat qu'il avait préparé, il avait aussi amené un second plat qu'il donna à l'épéiste à côté de lui et lui parla normalement cette fois si.

    Tu n'as pas l'air dans ton assiette mec, goutte-moi ça, tu verras tout iras mieux.

    Il sourit légèrement à l'homme, puis d'un seul coup tourna la tête vers son assiette et dévora tout d'un seul coup sans en laisser une miette car il adorait la bonne bouffe. Eichiro avait repris ses forces et bascula son corps sur l'arrière de la chaise en mettant ses mains derrière la tête symbole de satisfaction et de bien-être. Soudain il se souvint qu'il ne c'était pas présenté à l'homme

    J'avais oublié, je suis Eichiro Anju

    Il laissa le choix à l'homme de se présenter ou non car après tout il n'avait peut-être pas envie de révéler son nom à un inconnu.
      Une semaine plutôt après avoir découvert une bête qui s'était faufilé au QG, je partis faire une vérification à logue town, ville où la marine y règne en paix. Cependant, il y avait toujours quelques pirates qui voulaient se faire connaitre et pour cela, il s'attaquait à cette ville, surement parce qu'ils ont les yeux plus gros que le ventre. Le voyage avait durée une demi journée à bord d'un petit navire de fonction, j'étais seul donc je devais prendre avec moi 20 hommes.

      Enfin la terre, je vais me reposer des soucis de navigation et me prendre un whisky à la fin de mon service. C'est si bien de sentir sur soit, le souffle du vent vertigineux, au-dessus de l'abîme où la flamme se jette. Quoi de mieux que de commencer cette belle matinée en respirant l'air sans fond du gouffre lumineux de l'aube. La brise du matin qui laisse votre esprit se remplir d'amour ou de terreur. Elle nous donne un second souffle pour livrer l'ultime combat désespérer de la vie. Ce n'est qu'après cela, si le coeur a vaincu, que l'on peut res­pi­rer le par­fum de l'envie.

      A mon arrivée au port, après avoir dit au responsable du quai, de bien prendre soin du navire, je m'en allais en direction de la place très célèbre qui fût autrefois, la fin d'un grand pirate et le début d'une nouvelle ère. Souvent les pirates sont inconscients du bonheur et de la vie tuant sans pitié et sans aucune moral, c'est qu'ils ne savaient pas com­ment aimer la vie. En tant que marine, la vie d'autrui était une importance capitale, si celle-ci est pure et innocente. Donc les pirates méritaient de mourir et cela au grès du bon fond de leurs âmes.

      Je fit la rencontre du capitaine, le membre le plus haut gradé de cette île, il faisait régner la loi, je lui demanda si je pouvais prendre 10 de ses hommes (qui était doté d'une puissance de 50 Dorikis).
      Je lui avait sorti mon baratin à propos de la vie et il avait toute suite aimé. Je pris les marins avec moi et je leur ai dit d'un élan de joie.

      Chers amis! C'est moi qui paye la tourné général !

      Des cris de joies, des visages qui reflétaient des sourires illuminés. Nous allions de ce pas vers un bar réputer pour sa chaleur et ses cocktails. Je décidais d'y aller en solo et de commander pour eux pour pas qu'on se fasse chopper alors qu'on était en service. J'avais remarqué à l'entrée du bar, une partie de cartes et quelques pirates. On les reconnaissait de loinIls essuyaient leur bile d'aro­gance ! Et quand on les voyait, empreints de dérision, Buvant à profusion du rhum par gran­des gorgées, méprisants, pro­fi­teurs, à l'étroite vision, Aux artè­res, tou­jours, par le fiel engorgés.
      Je décidais de la jouer profil bas, d'attendre devant le comptoir et voir s'il y avait un peu d'action. Heureusement que je ne portais pas mon uniforme.

      Trois bouteilles de whisky, s'il vous plait !

      • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
      Au moment où Zelles allait répondre au pirate, l'homme recracha tout dans son assiette et se leva en rouspétant, il partit dans la cuisine.
      Zelles se demandait vraiment ce qu'il faisait, et au bout d'un moment le pirate ressortit avec deux assiettes.

      Le pirate lui offre alors une assiette en faisant un grand sourire et avala la sienne d'un seul coup.
      Zelles commença à manger, il trouvait cela excellents et se demandait si le pirate n'était pas cuisinier. Soudain le pirate qui était les bras derrières la tête bougea brusquement et en tendant la main pour lui dire bonjour, lui dit qu'il s'appelait Eichiro Anju. Zelles lui prit la main le salua et répondit :

      « Enchanté Eichiro moi c'est Zelles! Je suis un pirate à la recherche d'un équipage, et toi ?»

      Zelles attendit la réponse d'Eichiro mais au même moment on entendit un ram-dam dehors !
      Plus personne ne parla et tout le monde attendu de voir ce qu'il se passait.
      Eichiro ne répondit pas à Zelles car il attendait aussi.

      Soudain, un homme entra et demanda trois bouteilles de whisky, Zelles était intrigué l'homme ne paraissait pas à un pirate bouseux, il était clean et trois bouteilles pour une personne c'était beaucoup. Le bar était devenu très calme, presque trop, le genre d'ambiance qui montre que quelque chose va se passer.
      Zelles qui était contre la fenétre regarda dehors, il vit toute une troupe de marine.

      « Ohoh !! »

      *Je sens qu'on va pas être copain*

      Zelles depuis plusieurs jours voulait se battre et plus que tout il voulait se remettre de sa défaite au poker.
      Il commença par demander à cet homme qu'il était car Zelles venait chaque jour dans le bar et ne l'avait jamais vu.
      De plus il se doutait que cet homme devait être un gradé de la marine, rien qu'à voir les marins qui attendaient comme des glands dehors tout excités.

      Par contre Zelles qui était dans la ville depuis un moment connaissait tous les gradés de la base de Logue Town, il regarda Eichiro dans les yeux, se retourna et d'un geste prit une bouteille et la lança sur le gradé de la marine.

      « Je t'ai posé une question!! »
        Eichiro venait de se présenter à l'homme qui lui décida à son tour de se présenter par signe de politesse sans doute.

        Enchanté Eichiro moi c'est Zelles! Je suis un pirate à la recherche d'un équipage, et toi ?

        Eichiro était content d'être tombé sur un pirate, il n'avait pas envie de faire un autre combat contre un marin car le dernier combat qu'il avait fait ne lui avait pas donné envie de recommencer de suite, certes il était assez heureux d'avoir une prime sur sa tête mais essayait de se faire un peu discret pour ne pas attirer tout le gouvernement sur lui. Au moment où il allait répondre à Zelles un homme entra dans le bar et commanda trois bouteilles de Whisky, Eichiro trouva sa louche qu'une personne comme lui aime autant se saouler de la sorte. Zelles tourna la tête et s'aperçut qu'il y avait une dizaine de marins qui attendaient leur chef qui était sûrement le mec avec les trois bouteilles de Whisky. Zelles, insouciant demanda à l'homme qui il était mais sans réponse puis regardant Eichiro dans les yeux, il prit une bouteille et la lança sur le marin.

        Je t'ai posé une question !!

        Et mince moi qui voulait être discret va falloir que je me batte

        Eichiro se demandait pourquoi il s'était mis dans cette galère lui qui voulait éviter la Marine, il allait encore devoir les combattre pour sauver sa peau surtout avec cet avis de recherche qui planait sur sa tête. Il n'eut d'autre choix que de suivre Zelles dans son élan. Il se leva et marcha en direction de l'homme inondé par la bouteille que venait de lui envoyer Zelles. S'approchant de lui il lui murmura

        Je crois que tu as un compte à régler avec lui, si ça ne te dérange pas je vais m'occuper de tes petits amis en attendant, je ne supporte pas le fait de voir des marins.

        En sortant du bar il eut un petit rire assez sadique, finalement il avait peut-être l'envie de se battre contre une bande de marins. Il retroussa les manches de sa veste et mit les mains sur ses sabres prêts à les dégainer à tous moments pour réduire en charpie ses misérables.

        Alors lequel et le plus fort d'entre vous que je l'affronte ou préférez-vous m'attaquer en même temps, à vous de choisir bande de lopette.

        Il était prêt pour se battre contre les dix marins alors que dans le bar les tensions commençaient à prendre petit à petit de l'ampleur comment allait s'en sortir Zelles, allait-il le battre ou au contraire se faire battre par se marin qui avait l'air plus fort que le reste du groupe. Toutes ces questions allaient vite trouver leur réponse.


        [HRP : si le cyan vous fait mal au yeux dites le moi et je changes de couleur]
          J'étais assis tranquillement sur la chaise ronde du comptoir, le sourire aux lèvres sans aucun soucis, j'allais enfin me reposer et prendre quelques verres de whisky avec des marins qui m'aimait. Le bar-man avait une sacré cote et était respecter de tous, pas un manque de politesse parmi les nombreux pirates et chasseurs de primes de ce pub. Tout cela grâce à l’impressionnante force de la marine qui prônait la paix.
          Quand soudain je reçu un coup qui se fracassa sur ma tête, j'étais inondé d'alcool. je me leva brièvement en analysant les alentours jusqu'à voir un jeune homme, sans doute un pirate assis à coté d'un autre gars
          .

          Des bretteurs ! Mais c'est quoi cette plaisanterie, par la barbe de Zeus !

          Celui qui était assis a coté du jeune homme qui allait sans doute avoir de sacré problème, venait d'un pas délicat vers moi. Il me murmura tout doucement à l'oreille.


          Je crois que tu as un compte à régler avec lui, si ça ne te dérange pas je vais m'occuper de tes petits amis en attendant, je ne supporte pas le fait de voir des marins.


          Mais c'est pas un minable qui allait me dire ce que je devais faire ou non, certes le jeune homme qui s'était avérer un pirate par la suite allait avoir de sacré problème. Il fallait à tout prix que je les stoppe et que j'essaye de les amener à la prison pour avoir oser toucher à un lieutenant et trouble de l'ordre public. Au moins une semaine de trou si j'attrapais ces maudits pirates. Bien sûr la tâche n'était pas facile. Mon point faible étant les épées et je ne connais pas réellement leur force. Il me semblait que le jeune homme qui allait voir mes hommes était plus fort que l'autre. Je devais agir et vite.

          Tiens donc, je vais tous les deux vous ramenez à la prison de Logue Town !


          Je m'appelle Hiro Shima et je suis lieutenant ! Et toi à quoi tu joue !

          Il fallait que j'ordonne à mes hommes d'appeler du renfort si il avait une force conséquente, à moi seul, je ne pouvais pas m'en sortir. Puis je me tournais vers le pirate le plus faible et je lui demanda de se rendre.


          Marins !!! Code Rouge !
          *Ah, ce bon code rouge qui voulait dire à l'attaque et pas de pitié, mais pas tous, un devait aller chercher du renfort, tel est la règle rouge*

          Halte ! Vous êtes en état d’arrestation pour trouble public et pour avoir frapper un lieutenant !

          Si tu te rend maintenant, on t'enfermera qu'une semaine. Si tu refuse, tu subira les conséquence de tes actes.
          • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
          Zelles avait tiré sur une bonne pioche, il allait se battre contre un lieutenant de la Marine. Eichiro ne connaissait pas la force de Zelles et pensait qu'il devait être assez fort pour provoquer ainsi la Marine sans penser aux conséquences. Eichiro était confiant sur ceux qu'il allait combattre, ce n'était que des sous-fifres d'un lieutenant. Une partie de rigolade sauf que Hiro avait lancé un certain code rouge, c'était sûrement une sorte d'alerte à toutes les unités pour combattre les personnes troublant le calme des villageois en l'occurrence il s'agissait de Zelles et d'Eichiro. Eichiro était devant les 10 hommes de main du lieutenant Hiro et il semblait qu'ils allaient tous attaquer Eichiro d'un coup sauf un qui allait chercher du renfort pour combattre les Pirates.

          Où est-ce que tu vas petit lèche botte

          Eichiro sauta au-dessus des Marins en s'appuyant sur leurs têtes pour passer. Il rattrapa vite le petit faiblard qui était trop lent et commença un combat contre lui. Eichiro ne prit pas la peine de sortir ses deux Katanas et il en sortit un seul car le deuxième était de trop pour combattre un simple Marin tout frais venant d'entrer dans la Marine. L'homme n'avait que ses poings pour combattre Eichiro en fait, il n'avait aucune chance contre lui sans une aide quelconque de la part d'autrui ou qu'Eichiro se laisse volontairement tuer mais cette option est à jeter car Eichiro ne perdrait pas l'occasion de casser un peu de Marin. Eichiro fonça sur le Marin, le Katana prêt à l'emploi et en une seconde lui fit une entaille dans le ventre qui le fit tomber à terre. Eichiro regarda le bar pour voir où en était Zelles avec ce lieutenant

          Je me demande si Zelles va s'en sortir vivant après tout s'il meurt je m'occuperais de ce lieutenant moi-même.

          Eichiro revint dans le groupe de 9 Marins car il venait dans mettre un hors combat, il ne l'avait pas tué car il lui restait encore un peu d'humanité dans son corps froid mais le goût du sang commençait petit à petit à devenir quelque chose dont il ne pourrait bientôt plus se passer. L'humain qui était en lui disparaissait pour laisser place à un démon sans cœur. Il s'adressa alors à Hiro le Lieutenant et chef du groupe en criant

          Alors le Lieutenant c'est tout ce dont tes hommes sont capables. Ils ne valent pas la peine que je m'occupe d'eux vient m'affronter si tu l'oses

          Eichiro ne se contrôlait plus, il avait l'impression qu'il pouvait tout faire et battre quiconque s'opposerait à lui. L'odeur du sang l'avait mis dans un état second et il attendait que son adversaire Hiro vienne à lui car les autres larbins ne valaient pas la peine de se faire tuer par ses lames. Il avait jugé que c'était une perte de temps de s'occuper des ses gars là mêmes si cela voulait dire qu'il pourrait appeler du renfort. Eichiro devait battre Hiro avant que quelqu'un d'autre se pointe dans leur combat
            (Hrp: Bon vu que zelles est absent, tu nous excusera, on va combattre moi et eichiro, tandis que t'aura la chance de fuir ^^)

            J'entendis un cri venant de dehors, je laissa le jeune homme qui m'avait fracassé la tête dans le bar, tandis que moi, je sorti dehors, j'aperçu un des hommes du capitaine à terre. Je me rappelais là d'avoir oublié quelque chose, ah oui, le capitaine m'avait prêté un den den mushi en cas de problème. C'était en fouillant dans ma poche que je m'aperçu de l'oublie.

            Je le sorti et appela le capitaine, ma gorge était comme sec, un gamin avait tuer un matelot de la marine, et moi qui voulait leur donner un peu de vacances, j'avais promis que cette ordure allait le payer très cher. Une confrontation ? Il avait perdu la tête, il avait une chance minime de s'en sortir vivant.

            Mushi Mushi...Capitaine, un brigand à tuer l'un de vos hommes, envoyer moi du renfort...Il arrivera dans cinq minutes ? Je retiendrais le tueur un moment au bar kayakosi.

            Je me rappelle m'avoir concentré avec une telle force, qu'une rage avait perturbé mes idées moi qui était si lunatique. Si c'était un combat qu'il voulait, il va le payer très cher.

            Si t'es un homme, je te défis ! Un combat à main nue !

            Qu'allait faire le pirate à l’intérieur du bar, et qu'allait être la décision du jeune homme qui avait sans doute tuer le matelot. Il fallait qu'il fasse vite car le lieutenant colonel, le second du capitaine responsable de logue town allait venir d'ici peu.
            Le vent allait tourné pour le jeune hiro, le temps était précieux et si il le lieutenant colonel ne faisait pas vite, il pouvait se retrouver comme le matelot, à terre avec une lame en plein ventre. Enfin, c'était pas d'actualité bien sur, on ne sait jamais ce que la vie peut nous réserver.
            • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
            Fight's Theme


            ------------------------------------------------

            Hiro semblait avoir entendu les cries poussaient par Eichiro et il sortit pour voir ce qui se passait. À sa surprise, il vu un de ses hommes à terre le prenant pour mort. Soudain, il chercha quelque chose dans sa poche. Après quelques fouilles, il sortit un Den Den Mushi et appela son Capitaine

            Mushi Mushi...Capitaine, un brigand a tué l'un de vos hommes, envoyez-moi du renfort [...] Il arrivera dans cinq minutes ? Je retiendrais le tueur un moment au bar Kayakosi.

            Raccrochant le Den Den Mushi, Hiro sembla se concentrer de la manière la plus forte possible. Eichiro avait l'impression que s'il se concentrait encore plus de la fumée pourrait sortir de son corps. Après une ou deux minutes, il redressa la tête et s'adressa à Eichiro

            Si t'es un homme, je te défis ! Un combat à main nue !

            Pourquoi voulait-il un combat à main nue, Eichiro se le demandait. Il avait peut-être peur des Katanas ou essayait-il d'emmener Eichiro dans un piège en choisissant de le faire combattre à main nue ? Mais Eichiro ne se laissa pas déstabiliser et lui répondit sur le champ

            À main nue ? Pourquoi devrai-je t'écouter je suis un Pirate après tout et jamais je ne suivrais les recommandations des Marins je me bats comme je veux alors prépare toi à goûter de mes sabres. Un lieutenant comme toi doit bien avoir une arme ou une botte secrète sinon tu ne serais jamais arrivé à ce grade.

            Eichiro ne voulait pas écouter les ordres de la Marines et décida donc de combattre comme il le voudrait, il ne faisait pas confiance à cet homme qui lui avait demandé de combattre à main nue et il se doutait que si il acceptait, Hiro allait sortir tôt ou tard une arme et ne pas respecter le défi.

            Il y avait encore quelques Marins entre Hiro et Eichiro, ils ne savaient pas encore ce qui les attendaient car Eichiro fonça sans se soucier de ce qu'il pouvait renverser voire même tuer sur son passage. Les quelques Marins malchanceux furent projetés en l'air puis s'écrasèrent contre le sol. Eichiro arrivait bientôt sur Hiro le lieutenant. Il avait armé ses Katana cette fois-ci prêt à tuer l'homme qui se tenait devant lui car la rage lui avait fait perdre sont humanité, Hiro avait peu de chance de s'en sortir indemne car Eichiro se trouvait quasiment devant avec le sabre tendu, il allait lui mettre un coup d'épée lui lacérant le corps si les choses restaient ainsi mais il s'attendait à ce que Hiro riposte et Eichiro avait gardé son deuxième sabre prêt au cas où Hiro tentait de l'attaquer
              Zelles avait commencé à bailler au corneille car il se disait qu'il était déjà tard, et comme il aimait dormir il avait bien envie de se coucher.
              Le temps de penser à ça la bagarre avait déjà commencé et Eichiro avait déjà tapé sur la tronche à un marine.
              Tout à coup il cria.

              « Alors le Lieutenant c'est tout ce dont tes hommes sont capables. Ils ne valent pas la peine que je m'occupe d'eux vient m'affronter si tu l'oses »

              A ce moment-là le lieutenant sortit du bar pour affronter Eichiro tout en oubliant Zelles, ce qui ne lui plut pas, même s'il était un peu en train de rêver.

              Le lieutenant vis un de ses hommes à terre, à ce moment il ne bougea plus comme s'il réfléchissait, d'un coup fouilla sa poche et en sortit un den den mushi.
              Le lieutenant l'utilisa et passa un appel.

              « Mushi Mushi...Capitaine, un brigand à tuer l'un de vos hommes, envoyez moi du renfort... Il arrivera dans cinq minutes ? Je retiendrais le tueur un moment au bar kayakosi. »

              Aie !! là les choses se corsait car c'était déjà pas gagné d'avance car on ne connaissait pas la force du lieutenant.

              Zelles sortit du bar après avoir repris ses esprits, le lieutenant parla à Eichiro et lui demanda un combat à main nue.
              Bien sûr en bon pirate n'écoutant rien ni personne hormis son capitaine, il refusa et courra vers lui un sabre à la main tout en dégageant tous les marins sur son passage.

              Mais un des marins se releva et commença à prendre son fusil, il devait surement vouloir immobiliser le pirate.

              Mais Zelles plus rapide et déjà debout sortit son arc, arma une flèche et le plus vite possible lâcha la flèche qui fendant le vent passa près de la tête de Eichiro qui était abaissé et transperça le ventre du marin qui lâcha son fusil et décéda sur le coup.

              « Requies qua in pace !»

              Zelles avec toute sa connaissance parlait un peu italien de plus il était croyant donc même s'il accomplissait sa vengeance il le faisait dans le respect, bien évidemment il disait cela seulement avec les civils et les marines.
              Ensuite il commença à avancer doucement en marchant, puis dit à Eichiro.

              « Changement de plan tu bat le lieutenant pendant que je m'occupe des marins, si les renforts arrivent il faut au moins qu'on se soit débarrassé de ceux là. »

              D'un coup il avança et tout en dégainant son sabre arriva sur un marin, il croisa un peu le fer avec lui puis les autres arrivèrent, ils étaient cinq ou six autour de lui.

              Pour avoir plus de chance de gagner et ne pas se faire déborder, il transperça un des marins, le premier avec qui il se battait, puis lui pris son sabre.
              Ensuite avec les deux sabres il se défendait des marins qui lui sautaient dessus.

              « Ma vengeance commence aujourd'hui! »

              Il commença à se concentrer puis sa vitesse augmenta légérement car jusqu'à maintenant il ne faisait que se défendre, les marins attaquaient mais Zelles esquivait tout de peu à chaque fois tout en essayant de les battre.
              Comme ils étaient trop nombreux, il décida au lieu de taper, de les pousser le plus fort possible afin qu'ils soient moins autour de lui.

              Une fois que c'était fait il pouvait combattre plus librement car ils n'étaient plus que deux à pouvoir le taper, du coup comme il pouvait bouger, il courra contre un mur puis sautant il prit son arc et tira une flèche sur un des marins.
              Puis atterrissant au sol il courra sur le deuxième.

              Mais tout en courant il vit qu'un des marins au sol pointait son fusil sur lui, alors il arma une flèche encore une fois et tira, mais le temps qu'elle le transperce, le marin l'avait touché en plein dans le bras gauche.
              Alors il rangea son arc, se stoppa et tout en lâchant l'épée volée, il arracha un grand bout de tissu à un des morts, puis le mit autour de son bras et sera de toutes ses forces afin de stopper l'hémorragie.

              Une fois fait, les marins était de nouveau debout et maintenant Zelles était à un contre sept avec une seul épée et un bras inutilisable.
              Mais prêt à combattre il prit son sabre et courra sur les marins, il était dans une rage folle et ne ressentait plus la douleur à son bras, il se sentait comme indestructible.

              Il commença à mettre un coup d'épée sur la gauche d'un marin, mais il tourna sur lui-même ainsi que son épée et tapa de toutes ses forces de l'autre côté, le coup était tel qu'il fit une entaille dans le marin et lui brisa les côtes droites.

              Du coup le marin mourru par manque de sang, ensuite il ne s'arrêta pas il continua à se battre et bléssa certains des soldats qui essayaient de s'enfuir, sauf un qui était leur chef habituel qui resta pour combattre.




              Dernière édition par Zelles Hitsugaya le Sam 15 Jan 2011 - 16:03, édité 3 fois
                C'était deux pirates qui n'était pas très malin, une chance pour moi que je suis assez réfléchis et que j'avais gardé mon sang-froid. Tandis que le bretteur fonçait droit devant moi, l'autre s'attaquait à mes hommes. Je ne pouvais pas les laisser faire, j'avais peu de temps pour réfléchir à une tactique, affronter mon adversaire de face avec son arme n'était pas une chose des plus intelligente. Il allait me percuter, encore quelques mètres...Eureka ! J'avais trouvé le moyen simple et efficace, merci le ciel, c'est grâce à toi.

                A l'instant où je regardais dans le ciel, je vis les longs bâtons disposés sur les toitures, des paratonnerre. Gomu Gomu... J'avais affiché devant mes ennemis que j'étais un possesseur du fruit du démon. J'allongeais mes bras pour atteindre le toit, une fois fait je décollais au moment où le jeune pirate allait me percuter en pleins fouet, je crois bien qu'il m'avait touché, j'avais une petite égratignure à la jambe gauche, rien de bien méchant.

                L'autre pirate continua de dégommé un par un, mes marins, en haut de ce toit, je pouvais apercevoir les renforts qui allait arrivé très bientôt. Fallait que je fasse quelque chose pour éviter que mes hommes se fasse tuer. Après cinq secondes de réflexion, j'avais pensé à les ramener un par un, à la place. Gomu Gomu... Cet acte de précision m'avait coûté quelques coups au bras, je devais accentuer ma rapidité à l'avenir. J'avais sauvé la moitié des effectifs. Une fois à coté de moi, je leur avait chuchoté de partir dans une tel direction.


                Donnez moi vos fusils les gars, je promet qu'il vont pas s'en sortir vivants et s'ils s'enfuient croyez moi que je vais les rattrapez ! Le lieutenant-colonel de logue town arrive et il sera là très bientôt.

                J'étais gravement blessé par assez pour me mettre K.O. Mais suffisamment pour avoir du sang sur presque la totalité de mon corps. J'étais en colère, une rage monstre. Ils allaient voir ce qu'ils allaient voir... Deux petites proies, faits comme des rats dans cette ruelle, au-dessus des toits, j'enchaînais les coups de fusils, je n'étais pas un sniper, mais dans la marine, on nous avait appris à bien viser, les entraînements que j'avais eu, enfin c'est une autre histoire que je raconterais plus tard. J'utilisais mon fruit pour aller de toit en toit comme un singe et pendant que je me posais une minute je tirais en visant les deux hommes...Bien sûr ils n'étaient pas aussi bêtes et ils allaient surement se cacher, à ce moment-là j'avais décidé de descendre sur la place et de montrer la vraie valeur d'un commandant.


                [Hrp=*Commandant=La progression à changer, je ne suis plus lieutenant-colonel]
                P.S. C'est à zelles de poster, étant donné qu'il a trois post et nous 4. Pour l'instant. Ensuite ça sera eichiro, moi puis zelles.
                • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
                Au moment où Zelles allait se battre le commandant étira ses bras pour récupérer un à un les marins, ensuite il prit leurs fusils et commença à tirer sur Zelles et Eichiro.

                Après les avoir tirés à vue et que Zelles soit touché à la jambe, il descendit car il n'avait plus de balles, alors Zelles qui était déjà blessé et qui voyait les ennemis arriver en masse derrière, pris son arc et utilisa son attaque de masse pour occuper le commandant.

                « Farante »

                Spoiler:


                Pendant ce temps, il couru dans le bar tout en boitant car il avait une balle dans la cuisse, il demanda au barman trois tonneaux et une bouteille de rhum très rapidement car il était pressé.

                Ensuite il sortit avec les tonneaux et les lança le plus fort possible et le plus loin, afin qu'ils soient proches du commandant.

                Ensuite il fit des étincelles avec son sabre et une pointe de flèche qui tombèrent dans la bouteille de rhum, qui l'enflamma.

                Alors il lança à son tour la bouteille sur les tonneaux, qui explosèrent et mirent le feu sur toute la place, ce qui permit à Zelles de se dissimuler dans la fumée ainsi il enchaîna les flèches à travers la fumée.

                Mais au même moment il vit que les renforts étaient bientôt là, alors il dit à Eichiro.

                « Bon moi je vais y aller avant qu'ils arrivent car je suis déjà bien amoché. »

                Alors Zelles partit en marchant car la fumée le cachait chez le médecin car il en avait bien besoin après avoir eu une balle dans la jambe et une entaille dans l'épaule.

                Il regarda tout en marchant lentement ce que faisait Eichiro .

                Et il disparu de la place qui était complètement en feu, comme un tueur avec du sang sur sa lame et sur son corps.

                « Marins soyez prévenu ma vengeance à commencé et ne s'arrêtera seulement quand je serai mort !! »

                « Que Dieu est pitié de vous, car les criminels ici c'est vous !! »



                Dernière édition par Zelles Hitsugaya le Sam 15 Jan 2011 - 16:02, édité 1 fois
                  $£¤. Arrivant droit sur Hiro, Eichiro était à deux doigts de l'empaler sur place quand celui-ci allongea son bras, comment était-ce possible ? il n'était pas humain ce mec. Eichiro pensa alors à un Fruit Du Démon

                  Mais oui il doit avoir le Gomu Gomu no Mi, il doit être plus fort qu'il n'y parait alors.

                  $£¤. Hiro allongea son bras une nouvelle fois pour récupérer le reste des ses hommes car Zelles s'amusait à casser un peu de Marins qui subissaient la colère de l’épéiste. Lorsque Hiro allongea son bras pour récupérer ses hommes Eichiro en profita pour lui infliger quelques entailles qui était malheureusement sans gravités.

                  Il est plutôt coriace l'Homme Élastique.

                  $£¤. Ayant récupéré tous ses hommes Hiro prit leurs fusils et commença à tirer sur Zelles et Eichiro. Zelles se prit une balle dans la cuisses et pour parer, Eichiro fit tournoyer ses deux sabres le plus vite possible mais il n'était pas assez rapide pour protéger tout son corps et se prit lui aussi une balle dans la jambe. A cours de balles, Hiro descendit pour voir comment s'en était sorti les deux pirates. Eichiro parla alors à Zelles

                  Il nous a bien eut ce con, il ne s'en tira pas comme ça

                  $£¤. Malheureusement au loin on pouvait apercevoir les renforts qui arrivait. Zelles les ayant vu lança une de ses attaques à l'aide d'un arc. Puis il courut en direction du bar pour prendre trois barils d'alcool. Il les jeta sur la place et enflamma une de ses flèches à l'aide d'une étincelle fit par son katana. Les tonneau explosèrent car l'alcool prit feu et toute la place s'enflamma en un instant. Zelles s'adressa alors à Eichiro

                  Bon moi je vais y aller avant qu'ils arrivent car je suis déjà bien amoché.

                  $£¤. Et Zelles disparut dans la fumée, il ne restait plus qu'Eichiro et les Marins. Hiro étant sur la place et ses hommes sur le toit, Eichiro eut une idée pour se débarrasser d'eux. Il alla en plein milieu de flamme et fit une de ses attaques favorite.

                  Falcon Wave

                  $£¤. Avec les courants d'airs chaud fait par le feu, le feu s'enroula autour d'Eichiro forma un énorme typhon de flamme. Cela n'était pas sans risques car Eichiro se brûla pas mal mais le risque en valait la peine car il réussit à envoyer la tornade de feu dans la direction des Marins. Il ne savait pas si ils étaient mort, la seule chose dont-il était sûr, c'est qu'il venait de détruire une bonne partit de la place avec son typhon de flamme. Avant de partir il s'adressa une dernière à hiro si il était toujours en vie

                  Ecoute mois l'Homme Élastique, si tu n'es pas mort on se retrouvera et je te tuerais alors souvient toi de mon nom, je suis Koori No Kaizoku Eichiro Anju

                  $£¤. Eichiro prit alors la fuite car la place était devenu une vrai fournaise et l'air devenait irrespirable surtout pour lui qui aimait bien la fraîcheur. Il se dirigea alors vers sa barque et partit pour de nouvelles aventures.

                  [HRP : Zelles et moi avons fini de poster tu peux donc dans ton prochain post clore le RP]


                  Dernière édition par Eichiro Anju le Sam 15 Jan 2011 - 18:43, édité 1 fois
                    [HRP: EICHIRoo t'a lu ? les marins ne sont pas sur le toit, ils sont partis y'a bien longtemps]

                    Je les avait touché tous les deux à la jambes, c'était une bonne affaire. Ils étaient enfin blessés et à ma merci. Je descendis donc pour faire un carnage. Et tabasser ses jeunes hommes qui étaient certainement des pirates à l'allure. Quand soudain le plus jeune avait prit avec lui une bouteille d'alcool et trois tonneaux... Étrange il a combien de bras, il a du les prendre un par un, enfin il commença à les jeter sur moi un par un...J'avais pu les contrer, mon erreur était de casser ces tonneaux qui était rempli d'alcool. Encore une fois quel poigne, le jeune homme était très fort vu sa silhouette, ça avait l'air d'être du paranormal.

                    Dans cette vie, j'en avais vu bien plus...Le feu s'était installé sur la place, et le jeune homme commençait à me tirer des flèches dans le vent, une attaque qui marche en étant un groupe, mais seul j'avais ma chance, je me défendais avec ma technique blob.

                    Gomu Gomu Bohh

                    J'adorais cette technique, elle me permettais de faire le vide dans mon esprit et d'esquiver toutes les attaques. Le seul hic, c'est que je ne pouvais pas contre-attaquer. Je vis le jeune pirate en avoir marre et partir, la fuite était destiné aux lâches, des petits poissons qui ne méritaient pas d'être capturé. Enfin la prochaine fois que je le croise, je le capturerais sans hésité et sans faire de prologue.

                    Tandis que j'étais dans la serenité total avec mon corps, je vis l'autre pirate s'attaquer à un toit. Mes hommes n'étaient plus là...Que faisait-il ? Était-il prit par une hallucination ?


                    La fumée m'avait réveillé, les flammes étaient présentes rien de grave, un simple grand feu, qui allait être balayé par un souffle. Des nuages de pluies allait être là d'une minute à l'autre, selon le vent, ils viennent de l'ouest. Il pleuvait souvent à logue town...Enfin bref l'heure n'était pas à la météo, mais à un combat qui allait s'opposer entre moi et ce pirate.

                    Ecoute mois l'Homme Élastique, si tu n'es pas mort on se retrouvera et je te tuerais alors souvient toi de mon nom, je suis Koori No Kaizoku Eichiro Anju


                    Quoi, il n'allait pas combattre ? Il a fuit comme un lâche comme une petite fille qui avait peur des fantômes. Oh que oui on se retrouvera et là aucune pitié, j'attaquerais lorsque vous dormirez. Bande d'enflures ! Excusez moi, je me suis emporté, le lieutenant-Colonel était arrivé sur la place, il m'avait vu couvert de sang, gravement blessé. Il m'avait dit que si j'avais continuer de me battre, j'allais surement tombé dans l'inconscience. Enfin c'était un mauvais moment. J'avais perdu pour la première fois des hommes qui ne voulait que se reposer de leurs journées fatigante. Je jure vengeance !

                    Rapport des actes:
                    Spoiler:

                    • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-