AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-33%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur JBL XTREM 2 -Enceinte Bluetooth portable et étanche
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

[FB 1623] Un allié ou un ennemi?

Kyoshi Okabe
Kyoshi Okabe
♠ Valet de la révolution ♠

♦ Localisation : Île des Animaux
♦ Équipage : Section Développement de l'UR

Feuille de personnage
Dorikis: 3107
Popularité: 198
Intégrité: -92

Jeu 22 Mar 2012 - 23:28

Et voilà une autre bonne chose de faite, Hiroko venait de s'arranger pour que personne ne manque de café durant le voyage jusque Grand Line. Ça n'assurait pas encore la réussite de l'aventure, mais c'était un point important sur lequel tous les gars avaient insisté lourdement lorsque la chef avait annoncé la proposition de Minos. Maintenant que ce point était réglé, il ne restait qu'une petite chose à faire avant de partir. Mais les derniers scientifiques dans la base n'avaient pas tous fini de préparer leurs affaires. La folle avait donc un peu de temps devant elle. Elle happa le premier type qui passa à côté d'elle dans un couloir.

- Eh toi! Euuuh... Ah oui, l'Empereur! Tu peux contacter les gars des renseignements que nous a renseigné le barbare Minus et leur demander s'ils ont des infos sur ce choucas? Un sympathisant révo qui a les moyens de nous vendre un bateau à ce prix, ils doivent bien en avoir entendu parler. Moi, j'vais chasser...

Kyoshi observa sa chef avec une lueur d'espoir dans les yeux. Il savait ce que signifiait chasser pour elle. Il s'agissait d'aller courir après des bêtes sauvages dans la forêt pour tester une quelconque invention et en revenir couverte de sang avec l'oeil droit tournant follement dans son monocle. C'était l'un de ses passe-temps préférés. Le physicien aurait sans doute trouvé cette pratique barbare et dégoutante au possible si elle eut été pratiquée par quelqu'un d'autre, mais Hiroko-chan avait tellement la classe en toute circonstance... Il tenta de répondre quelque chose qui se perdit en bégaiements incompréhensibles alors que la demoiselle était déjà partie sans lui prêter plus d'attention.

* Cette femme... a tellement de classe, bordel d'alpha!*

Des étoiles dans les yeux et un vieux sourire béat aux lèvres, Kyoshi emprunta le chemin que venait d'emprunter Hiroko dans le sens inverse. Il arriva au niveau du secrétariat qui empestait le vin et regarda après Fernande. La vieille peau comatait au sol, une outre dans les bras. Ils pourraient faire ce qu'ils voulaient pour vider l'endroit, il était clair que l'odeur de vieil alcool qui traînait dans le coin serait plus difficile à faire partir qu'un témoin de Jéhova que vous avez laissé commencer. Le manchot saisit l'escargophone de sa main droite et appliqua les ordres qu'il avait reçu.

Pulupulupulu... Pu... Clac!

- Oy! On a reçu pour info qu'on pouvait vous demander des infos en cas de besoin, que vous saviez un peu tout sur tout ce qu'il se passe à gauche et à droite dans votre confrérie... On va rejoindre Kaehezaro Minos d'ici pas trop longtemps en fait.

- Mmmmmh... 'jour... Et vous êtes?

- Cellule scientifique de West Blue, Kyoshi Okabe. Paraît que vos chefs cherchaient des gens comme nous... Enfin soit. On a un type qui nous offre son aide presque trop facilement et qui se dit révolutionnaire. Le Choucas, ça vous dit quelque chose?

Le type sembla longuement réfléchir et discuter un peu plus long avec d'autres personnes. Avait-il des infos, un doute, ou rien et il vérifiait? Il s'absenta presque cinq minutes. La résistance au taux d'alcool dans l'air de Kyoshi fut mise à l'épreuve. La position n'était vraiment pas facile à tenir, mais finalement, il y parvint en tentant d'imaginer un masque à gaz dans lequel s'adsorberaient efficacement l'éthanol gazeux.

- Mmmh... Toujours là? Désolé d'avoir été long, mais on a un doute. Un type qui s'était fait appeler le Corbeau a déjà infiltré une cellule révolutionnaire qui avait un pied dans l'amirauté. Et bon, voilà... Corbeau, Choucas. C'est pas impossible que ce soit l'même type, mais on en sait trop rien. Déjà sur l'affaire dont je vous parle, ça s'est passé dans les hautes sphères, il y a eu tellement d'informations qui ont été déformées par tous les intermédiaires qu'il est difficile de savoir où est la vérité. On n'a jamais entendu parler de ce sympathisant à notre cause en tout cas. Ce qu'j'en dis... Méfiez-vous.

La conversation se conclut après de brêves civilités. Il allait falloir annoncer cela à la chef... Et Kyoshi n'était pas certain que ça déplairait à Hiroko et son grain de folie. Qu'allaient-ils faire? Prendre le risque de découvrir qui était ce Choucas, renoncer et chercher ailleurs? Tous les préparatifs étaient presque terminés, une bonne partie de la base avait été nettoyée en profondeur... Avaient-ils vraiment le choix? Oui sans doute. Avaient-ils assez d'énergie pour reprendre leurs recherches? Nettement moins probable.


Spoiler:
 
https://www.onepiece-requiem.net/t3786-kyoshi-okabe-test-rp-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t3943-l-empereur-le-plus-naze
Page 1 sur 1