Le Deal du moment :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le ...
Voir le deal

[Ile de Jmerappelleplusderien] Very Bad Trip

Shark ouvre avec difficulté ses paupières, car les rayons du soleil agressent ses yeux. Il a un énorme mal de crane. Mais qu'est-ce qui lui arrive ?! Doucement, il arrive à s'asseoir dans son lit. Puis, après quelques minutes, il réussi à reprendre le maximum des facultés que son corps encore engourdi par l'alcool lui offrait. Il ne se rappelait plus de rien, et pour se mettre dans cet état, il avait dû boire énormément ! Puis il saisit sur sa table de chevet le journal qui s'y trouvait. C'était celui de la veille la page de BD n'était plus à l'intérieur. Et dans le chiotte faut bien s'occuper. Il remarqua alors la date : 8 juillet. C'était son anniv' ! Voilà pourquoi il était dans cet état. Il s'apprêtait alors à se recoucher, car il avait réussi à résoudre l'énigme de : « pourquoi chui dans cet état ? », quand il crut entendre des gémissements. Il chercha donc d'où cela pouvait provenir, et il aperçut juste à côté de lui une femme-poisson vraiment moche lui lançant un regard noir. Seulement, au lieu d'être endormi à ses côtés comme toutes les femmes qu'il ramenait dans son lit d'habitude, elle était bâillonnée, ligotée et nue. De plus, elle pleurait ! Il referma donc les yeux croyant à un cauchemar (car oui, ce n'est pas dans ses habitudes de bâillonner des personnes et de sortir avec des moches), se rassit bien jusqu'au fond de son lit puis rouvrit très lentement ses yeux. « Putin ! » Un élan d'affolement lui fit retirer le chiffon placé dans la bouche de la femme. Elle cria alors tellement fort que Val' dû lui remettre le chiffon en place immédiatement. Seulement, il voulait comprendre ce qu'il s'était passé, et le seul moyen d'y arriver était de pouvoir parler à cette jeune femme. Il tenta pendant au moins une heure de faire un marché avec elle pour y arriver. Il lui demandait des explications, juste ça. Et pour ce faire, elle ne devait pas crier. En contrepartie, il ne lui ferait aucun mal et la relâcherait. Quand elle fut décidée à parler, Shark enleva définitivement le chiffon.

La première chose qu'elle fit à ce moment-là, se fut de prendre une énorme bouffé d'air. Ensuite, une salve d'insultes fut lancée à l’encontre de Shark. Mais, il la coupa sec en lui disant que si elle continuait à l'insulter au lieu de lui dire ce qu'il voulait, il la tuerait. Ces paroles la calmèrent directement. Le requin lui demanda ensuite où ils s'étaient rencontrés. Elle lui expliqua alors, qu'ils s'étaient vus dans un bar. Ils parlaient tous les deux en début de soirée et ils semblaient bien s'entendre. Cependant, une demande que Shark ne pouvait refuser vint mettre fin à cette rencontre idyllique (c'était plutôt une échappatoire pour le requin harcelé par ce thon, c'est le cas de le dire). Un groupe d'hommes venait l'inviter à participer à un concours de buveur. Sûr de lui, Val' accepta le challenge et pour ne pas rester seul dans ce bar, cependant, la femme-poisson le suivit et l'encourager durant le concours. A la fin, l'homme-poisson gagna le concours et la récompense à la clé : 500 000 B, sauf qu'il ne pouvait même plus tenir sur ses jambes. La femme due donc s'occuper de lui (c'est la seule à laquelle elle a servit). Elle tenta de le soulever, mais le bougre pesait dans les 130 kg. C'était un petit peu trop pour la demoiselle. Le barman la voyant en détresse et surtout ne voulant pas d'un mec ivre mort dans son bar lui proposa un chariot pour y placer l'animal. Ensuite, elle se rappela l'avoir tiré quelque temps puis l'avoir aidé à dégueuler. Après : trou noir. Et elle se réveilla ici et dans cette position incongru.

Après lui avoir raconté tout ce qu’elle savait, Shark se rappela de quelques moments. Il se remettait à peu près de tout ce qu’elle avait dit, mais lui, il avait quelques souvenirs de la suite. Car, après avoir eu ce petit incident avec son foie, il se sentait mieux. Il regarda ensuite la jeune femme qui l’accompagnait, avec un regard pervers.

En vérité, elle était comme ça :
[Ile de Jmerappelleplusderien] Very Bad Trip Kfonep10

Mais lui, à ce moment là, il la voyait comme ça :
[Ile de Jmerappelleplusderien] Very Bad Trip Kisame10
L'alcool dans le sang, ça n'aide pas ! La femme-poisson prit alors peur et c’est là que Shark l’a assommé. Ensuite, il a un petit trou puis il se revoit attacher la femme à son lit, car elle n’était pas très coopérative. Ensuite, il se rappelle en train d’assouvir ses désirs sans le consentement de la « belle », impuissante. Cette vision lui fit froid dans le dos. Puis quand il fut pleinement satisfait, il tomba dans les pommes. *L’abus d’alcool, ça fait flipper parfois !*

Il observa de nouveau la jeune femme. Il voulait s’en débarrasser au plus vite, donc il décida de lui rendre sa liberté. De plus, personne ne serait au courant, vu qu’elle-même ne s’en souvient même plus. Alors, en jouant l’amnésique, il la détacha. Puis, pour le remercier de sa gentillesse (et surtout croyant à sa perte de mémoire) elle lui fit un baisé sur la joue avant de lui dire que son tatouage était magnifique. Shark, étonné lui dit alors :

« Mais de quoi tu parles ? »

« Vas te regarder dans un miroir mon « requinou ». T’as dû bien t’amuser sans moi en fin de soirée ! »


Dernière édition par Valentino De La Rose le Mar 17 Avr 2012 - 12:52, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose
En suivant les conseils de la « moche », il alla se regarder dans le miroir. Abasourdi, il découvrit un énorme tatouage sur son corps. C’était une grosse rose.

Voici son nouveau visage :
[Ile de Jmerappelleplusderien] Very Bad Trip 5410

Il demanda ensuite à la femme, ce qu’il s’était passé, mais elle lui dit que ce moment faisait partie de son trou noir. Puis elle lui dit qu’il n’y avait qu’un seul tatoueur en ville. Shark alla donc voir ce mec. Quand il entra dans le magasin, l’homme le salua chaleureusement puis lui demanda si le dessin lui plaisait. Shark dit : « qu’est-ce qui s’est passé sur mon dos ? ».

Voyant le visage intrigué du requin, le mec lui demanda : « Tu traînes encore avec la bande de riders. »

Shark n’y comprenant rien, lui dit : « Mais de quoi vous parlez ? »

L’homme s’est ensuite assit tranquillement, puis lui dit : « Hier, t’était avec une bande de riders. T’avais l’air d’être de la bande, à l’exception que tu étais le seul homme-poisson et le seul sans tatouage. Car même les « filles », enfin elles ressemblaient plus à des bonhommes qu’à autre chose mais bon, elles en avaient. Alors ils ont choisi un tatouage pour toi. C’était une rose. Car ils ont dit que tu t’appelais De La Rose. »

« Ouaip ! Bon allé enchaine ! »


« Donc je t’ai fait ce tatouage et c’est même eux qui l’ont payé. Quand j’ai fini, je t’ai réveillé pour te demander si ça tu allais bien et là tu m’as regardé quelques secondes avec le regard qu’aujourd’hui, puis des mecs de la bandes sont venus et t’ont emmenés. Ensuite, quelques minutes plus tard, j’ai entendu du bruit dans la rue. La bande était étalée inconsciente au milieu de la rue, il ne manquait que toi. Et de toi à moi, discrètement, j’en ai profité pour voler tous leurs biftons. Ca leur apprendra, à ces bons à rien. »

« Ok merci pour votre aide. Enfin, même si ce tatouage ne passe pas partout, il est quand même super stylé ! »

« Merci ! Mais si vous voulez le cacher, il suffit de mettre une chemise ou quelque chose d’autre. »

« Ha ! Ça, jamais ! Baka ! »


Ensuite Shark partit puis, il repensa à quelque chose. Où est l’argent ?! Sur le moment, Shark n’avait pas fait gaffe, mais la « moche » lui avait parlé de 500 000 B durement gagné. Il chercha donc la femme, qu’il retrouva vite d’ailleurs, car elle était toujours fourrée (pas dans le sens sexuel bien sûr) dans le même rade que la veille. Il lui demanda la tune. Et elle lui dit que c’était le barman qui l’avait gardé. Cependant, le barman voulu escroquer le requin. Shark, à bout de nerfs à cause de la nuit mouvementée de la veille (c’est le cas de le dire) attrapa l’homme par le col, le fit passer par-dessus le comptoir, le jeta par terre puis lui brisa une jambe en l’écrabouillant. Un énorme cri sorti de la bouche de l’homme, mais Val’ était tellement énervé qu’il lui brisa une main en lui disant : « J’t’ai pas demandé de crier, connard ! ». Un cri moins long fut lâché par le barman, mais il fut suivi juste après, de la réponse attendue par l’homme-poisson. Satisfait, il laissa l’homme à terre sans le regarder une seule fois, car il ne le méritait même pas. Il se dirigea donc à l’endroit indiqué par le patron de l’établissement. Seulement, ses actes avaient donné envie à tous les poivrots de ce bar, le désir de lui foutre une méga raclée. Il se ramassa donc une chaise dans la tête. Ce coup lui fit doublement mal, car : l’alcool bu la veille lui faisait un mal de chien et le fait d’être bousculé le fit trébucher (car il n’avait plus aucune stabilité), et en plus, une chaise dans le crâne, ça ne fait pas plaisir.

Shark était donc à terre et les cinq hommes qui avaient décidé de le lyncher, le frappés maintenant à terre. Après une trentaine de secondes, Shark reprit enfin ses esprits et envoya valdinguer les cinq poivrots qui le frappaient (bin oui, faut pas abuser, ce n’est pas les coups de cinq poivrots qui vont mettre au tapis 130kg de muscles). Il se vengea en les rouant de coups chacun leur tour, mais il n’en acheva aucun. Ha ! La pitié quand elle nous tient ! Son pactole en poche (ou plutôt en valise), Shark pouvait maintenant quitter cette ville pourrie !

Son arrêt sur cette île c’était soldé par le viol d’une « moche » et un tatouage hyper voyant (mais cool). Cependant, cela ne se termine pas que sur des points négatifs, car il repartait avec du liquide grâce au concours de buveur.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose