Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres

Chapitre Premier



"Hey, Os'...Hey Oswald!... Oh Oswald!"
-hmmmm...aïe...keskia?
"On est vivant mon grand, on a survécu à c'foutoir contre la pétasse monstrueuse de tout à l'heure"

Un rayon solaire vint agresser mon regard, histoire de déchirer les épaisses brumes qui couvraient encore mon esprit. J'étais effectivement tombé dans une faille volcanique, au pied d'un des volcans qui peuplaient l'île de Little Garden. Ayant couru durant une longue heure dans la forêt, la chipie aux cheveux bleus devenu monstre terrifiant aux griffes acérées, je m'étais vu chuter dans cette faille, à bout de souffle ainsi que blessé. La cascade avait donc dût m'assommer mais aussi m'occulter aux yeux de la dangereuse pirate. J'observai les feuillages de la jungle du fond de la faille, les cris des oiseaux exotiques étaient bien la seule chose qui répondait actuellement à ma respiration courte et rauque. Les murs de la fissure étaient couverts de vignes et de lianes qui me permettraient de remonter facilement vers le haut, heureusement. Je tentai laborieusement un mouvement vers ma gauche pour me lever, mouvement qui fut naturellement un échec. Alors même que je bougeais mon bras gauche, une douleur lancinante me saisissait à l'épaule. Sur le moment, j'avais oublié mon omoplate transpercée de part et d'autre par les griffes de la monstrueuse créature qui s'en était prise à moi et l'officier Ceres O. Fall.
-Gnnn...putain j'ai mal...maudit soit c'te monstre de pirate...

Essayant désespérément d'ignorer la douleur, je me renversai sur le flanc droit, d'où je réussis à me redresser à l'aide de mon bras encore valide. Supportant toujours la douleur de mon bras meurtrie, j'entrepris l'escalade laborieuse du mur rocheux, luttant pour rester éveillé malgré la souffrance et la fatigue accumulée durant la dernière mission.
"Reste debout, sinon on aura plus de problèmes mon gars, accroche toi bien et concentre toi."
-...C'est ce que j'essaye de faire putain...c'est c'que j'essay...

Je secouai ma tête, réveillant de force mon organisme lourd et fatigué par l'échec flagrant de la mission incluant Pénélope, Stark et moi, il ne fallait en aucun cas que je tombe de sommeil. À bout de forces, je m'écroulai sur le sol verdoyant mais aussi grouillant de la forêt tropicale de cette île de malade. Abattu par l'effort, je m'endormi sur le coup.

Abandonné par l'officier Solète durant l'apogée de notre mission, nous nous vîmes tous séparé par l'apparition d'un chaos complètement indescriptible, chaos qui avait alors pris la forme d'un monstre de plusieurs tonnes. S'en était alors suivi une fuite effrénée dans l'épais sous-bois de Little Garden, course qui s'était terminée par un enchaînement de cascades et de chutes qui m'amenèrent à confronter une seconde fois une adversaire imprévue; la jeune chipie aux cheveux bleus qui m'avait défié dans la clairière. Fillette devenue aberration monstrueuse par je ne savais quelle sorcellerie, elle s'était alors donnée pour tâche de massacrer ma personne ainsi que l'officier Ceres. Poursuivit par le monstre dans le seul but de sauver la vie de Ceres, je m'était donc ramassé dans la position fâcheuse dans laquelle je me trouvais actuellement.
Je me réveillai, l'esprit plus clair, mais toujours blessé. La nuit tombait graduellement et, en aucun cas, je ne devais rester sur place. J'arrachai quelque fougères les apposai sur ma blessure béante, espérant d'une quelconque manière de vaincre la douleur et ainsi de faire cicatriser l'handicap. S'il m'arrivait de rester trop longtemps sur place, il serait clair qu'un prédateur nocturne bourré de dents ou de crocs ou de griffes ou d'ongles acérés viendraient se curer les dents avec mon squelette, guidé par l'odeur de mon sang. Bref, j'étais en danger, perdu et affaiblis comme je n'l'avais jamais été.

Je pris une route imaginaire que j'inventais au fur et à mesure de ma progression à travers la forêt habitée de mille bruits inconnus et effrayants. Après deux heures de marche, naturellement, je n'avais aucunement retrouvé mon chemin à travers les jungles inextricables de l'île. Peut-être m'étais-je perdu plus profondément que je le semblais tout à l'heure, peut-être même que je m'éloignais peu à peu du Léviathan. Là où tout les survivants de notre mission échouée devait s'être retrouvé, tous sauf moi bien évidemment.
Je m'assis sur un tronc d'arbre, ma fatigue maintenant éliminée par une activité corporelle plus active mais aussi grâce aux quelques heures de sommeil que j'avais acquis plus tôt dans la journée.
Mais soudainement, au milieu de cette jungle, après la fatigue qui m'avait tant guetté, j'allais devoir confronter un plus puissant ennemi: La Faim...


Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres 599742Zetsu2Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres Oswald10
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui
Chapitre Deuxième


Le rat fouisseur de Little Garden se promenait énergiquement sur le sol gorgé d'eau de la forêt humide de l'île, reniflant nerveusement les alentours, à la recherche de différents aliments comestibles à son espèce. Des fourmis parcourant le sol s'enfuirent à l'arrivée du rongeur qui en goba quelques une au passage, continuant sa promenade à travers la jungle cherchant quelques charognes ou encore d'autres insectes en tout genre. Il était quand même spécial de retrouver un tel être chétif dans une île peuplée de reptiles géants, malgré tout, historiquement parlant, il était clair que ce petit être allait un jour dominer les époques de l'île préhistorique. Chétif, chétif, il fallait quand même admettre que le rat fouisseur mesurait environ une soixantaine de centimètres de long ainsi que la moitié en hauteur.

Traversant des broussailles, il ne s'attendait en aucun cas à se faire embusquer de la plus brutale des manières par un Sergent Chef schizophrène de la marine mort de faim après un jour d'errance dans la terrible jungle de Grand Line. En effet, alors que ce dernier mammifère réalisait avec terreur que j'allais lui faire la peau, celui-ci m'envoya un jet d'urine acide entre les deux yeux, brûlant ainsi ma cornée et me faisant reculer vers l'arrière. Lorsque je pu à nouveau ouvrir les yeux, le rat était partit depuis belle lurette.
Je m'écrasai au sol, mort de faim et de fatigue, aucune de mes chasses aux petits animaux n'avaient été fructueuse après plusieurs heures d'activités. Abattu par mon dernier échec, je restai étendu au sol, le regard perdu dans les branchages de la jungle. Je sortis une pierre taillée que j'avais ramassé plus tôt, probablement une vieille possession des autochtones que j'avais combattu hier.

Me relevant sur les genoux, je gravai un trait assez large pour être reconnu sur l'arbre à ma gauche, histoire de ne plus me perdre dans l'étendu titanesque de l'île préhistorique. J'en avais gravé sur un nombre incalculable d'arbres de la forêt tropicale, histoire de savoir lorsque je tournais en rond, ou encore pour me servir de point de repaire à travers ma recherche d'une sortie à cet enfer exotique.

-Putain...on va crever ici Dark...on s'est fait avoir sur la deuxième île de c'putain de Grand Line...
Tout d'abord, un gargouillis effroyable venu de mon ventre fut la seule réponse à mon discoure, puis:
"T'inquiètes, au travers de toutes les épreuves on survivra mec, on est Double Face, c'est pas une forêt d'un aut' siècle qui va nous foutre un frein!"

Un certain ton désabusé dans la voix de mon concitoyen psychologique me confirma qu'il ne croyait pas plus que moi à ce qu'il disait. Un élan difficile vers l'avant me remis paresseusement sur pied, il fallait continuer la route et trouver de quoi manger, sinon j'allais y passer. Partout sur mon chemin, je me voyais obligé de refuser les tentantes couleurs de champignons qui devaient nécessairement être empoisonnés des plus puissants venins. ET chaque fois que j'apercevais une herbe ou un champignon que je me refusais d'ingérer, mon estomac m'en réprimandait de plus belle par des gargouillis qui auraient su faire fuir les plus dangereux dinosaures de l'île. À la faim vint s'ajouter une fatigue physique intense dû à mon manque de nutrition des derniers jours, ma fin approchait, j'était perdu.

Perdu, jusqu'à ce moment là. Pourchassant tel un zélé un autre rat fouisseur au travers de la jungle, je perdis sa trace au milieu d'une clairière ouverte par le piétinement de reptiles géants. D'ici, je pouvais voir le ciel, d'où les nuages se moquaient encore de ma positon et m'enjoignaient à les rejoindre dans leur royaume où ni faim ni souffrance ne m'attendraient plus. Ici, la végétation du coin avait complètement été écrabouillé et plus rien ne vivait, on aurait plutôt dit une tâche noire sur l'immensité tropicale de l'île...
Au centre de celle-ci, un seul fruit. Un fruit qui aurait pu être aussi vénéneux que tout les autres peuplant la jungle. Mais ce fruit là, mon être entier me criait que l'ingestion de celui-ci m'assurerait la survie. Pourquoi? Un simple sentiment, le fruit aussi gros que ma tête, même plus, avait des taches rouges sur un fond jaunâtre. Bref, tout dans le végétal me criait qu'il pouvait être dangereux, même immangeable.

"Ce truc là, c'est certain que tu seras rassasié si tu le manges..."
-Comment...comment est-ce que tu sais ça Dark?
"Eh ben, c'truc là c'est un fruit du démon mon grand..."

Je savais c'qu'étais les fruits du démon, quelque personnages sur le Léviathan en possédaient. J'avais même entendu que le scientifique Rain Maniko en possédait un, des ragots d'équipage dont les charpentiers de mon unités bavardaient parfois. On disait que la plupart accordaient des pouvoirs inimaginables, mais donnaient malheureusement la malédiction de ne plus jamais nager dans l'eau de mer, les océans me resteraient alors intouchables à jamais. Si bien sûr je choisissais d'ingérer le dit fruit...

Un fruit, c'était un fléau, un devoir à couvrir à jamais. Tout au long de ma vie, de notre vie à Dark et moi. C'était certain, comme un vieux couple, il faudrait prendre la décision à deux, Dark et moi.

"On va crever Os', t'as le choix, tu ouvre ta bouche et tu avale, ou bien tu reste ici et tu crèves. J'cherche en aucun cas à t'influencer mais c'est juste la vérité..."

Dark avait parfaitement dépeint la situation. J'allais devoir assumer et manger. Mais étais-je près à transporter une si importante responsabilité et à supporter la malédiction des fruits démoniaques? Allais-je le regretter, seul l'avenir me le dirait, mais pour l'instant, je n'avais d'autre choix que d'ingérer la chose. Advienne que pourra...

Un instant supplémentaire fit augmenter la tension en mon fort intérieur, le temps était venu, je n'avais d'autre choix que de survivre. Je pris le fruit assez lourd entre mes paumes, l'approchai de mon visage, puis finalement le portai à ma bouche...


Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres 599742Zetsu2Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres Oswald10
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui
Chapitre Troisième


Écartant les broussailles à toute vitesse je courrais. Depuis une bonne heure, je fuyais dans la crainte d'être rattrapé. À croire que le monstre n'avait jamais abandonné ma traque depuis les deux derniers jours. Je l'avais aperçu ce matin, je marchais vers l'hypothétique espoir d'un jour retrouver le Léviathan. Au moment où j'avais entrevu son ombre, elle à son tour avait remarqué ma présence. Depuis, je fuyais et me cachais, mais toujours elle me rattrapais. Je débouchai dans une clairière, et on m'y attendait. La créature que j'avais combattu quelque jours plus tôt, celle que l'officier Ceres avait décapité avant que je lui assène un terrible coup qui nous projeta dans un ravin elle et moi. Maintenant, la chose m'avait retrouvé, toujours sans tête, toujours aussi écœurante. Elle se tenait tel un mort-vivant, les bras tombants, le dos voûté et le coup pendant. Relevant un peu le corps, ses deux jambes avancèrent vers moi, suivies par un corps mou et flasque. J'étais comme obnubilé à nouveau par les immenses griffes effilées au sommet de ses doigts. Un frisson parcouru ma blessure recouverte de fougères à la vue de ses armes mortelles qui m'avaient déjà transpercé l'omoplate.

-C'est fini Dark...On va s'faire laminer à mort.
"J'peux pas le croire...après tout ce ch'min?"
-On ne peut plus fuir maintenant, il faut affronter la mort en face. J'aurais cru un jour que l'on pourrait me reconnaître pour ma vrai valeur, comme un humain normal. Mais en fait, on dirait bien que je suis condamné à mourir en Double Face le mal aimé.
"AH ÇA NON!"
***
Le fruit du démon possédait un vile goût, mélange insensé d'acidité et d'un arrière goût amer des plus déplaisants. Une texture pulpeuse et fibreuse m'indiqua une importante concentration de vitamine C dans le fruit tropical. La pelure semblait comestible en tout point, aussi l'engloutis-je avec bonheur et délice. Vinrent ensuite les effets secondaires, une vive douleur s'empara de mon crâne. Comme quoi le fruit réagissait mal avec mon organisme, ou celui de Dark. Saisissant mon crâne à deux mains, je hurlai pour extérioriser ma souffrance, révélant une fois pour toute ma position à la créature sans-tête, qui était déjà sur mes traces à ce moment là.

"AAAARRGGG....PUTAIN ça fait mal....."
-....Ughh....Je sais....
Le ventre plein, l'esprit en compote, je tentai de continuer, mais dû m'abstenir et prendre une pause bien méritée. Je regardai mes paumes usées et écorchées, quels changements s'étaient produits dans mon corps? Quel pouvoir avais-je acquis? À quel point la malédiction serait-elle contraignante? Trop de questions se bousculaient dans mon esprit et personne ne se présentait pour y répondre, comme à l'habitude. Dark et le silence comme seuls compagnons, je repris ma route, avant d'apercevoir à nouveau la créature...
***
-Pourquoi non?
"On va pas abandonner ici! On est sur Grand Line idiot! On a pas fait tout ce chemin pour abandonner contre un zombie taré nan!?"
-J'imagine...
"Alors on va survivre Oswald! On va montrer à tous ces conards d'la marine et les autres idiots qui on oser nous foutre en asile que Double Face est instoppable! Que Double Face a sa place dans l'amirauté et que Double Face peut devenir un vainqueur de c'monde! Alors ils verront, ils verront que l'habit ne fait pas le moine et un jour ils seront fier d'être sous la botte d'Oswald Jenkins le fléau d'la marine!"
C'en était assez, Dark avait raison, j'allais vivre, guidé par ma foi en ma réussite et ma volonté de vaincre tout mes adversaires! J'allais vivre!

Alors que la chose dressait ses griffes vers moi je fléchis les genoux esquivai une dangereuse estafilade. J'enfonçai de suite mon poing dans l'abdomen du monstre, qui saisi mon poignet et m'envoya percuter un arbre à la dureté incroyable. Le dos meurtrie, je me relevai tâchant de couvrir ma blessure qui s'était remise à saigner. Avec un bras je devrai vaincre coûte que coûte. Me relançant à peine perdue dans le combat je fis trébucher le monstre d'un coup de pied dans le tibia, le réceptionnant d'un coup de genou en plein sternum. Coup qui fut reçu par trois griffes qui me lacérèrent la jambe. Prenant du recul, j'amortis la charge de la créature d'un poing dans l'épaule. Je profitai du déséquilibre provoqué par mon coup pour lui foutre mon pied dans la jambe, brisant du même coup le fémur du monstre.

Mais en aucun cas le monstre n'en laisserais débattre, profitant d'un moment de répit, la chose m'enfonça ses griffes dans la jambe, perçant du même fait mon muscle de la cuisse. Ma jambe droite et mon bras gauche rendu inutilisable, je me retrouvai dans une fâcheuse position. Tentant de contrôler la douleur, je pressai ma main sur mon épaule qui saignait maintenant à flot. Un coup de pied m'envoya percuter un arbre, me vidant de mon air et de mes forces du même coup.

"Laisse moi y aller Os'...je vais terminer cette affaire..."
-Non Dark, pense aux effets secondaires sur mon corps, je mourrais sur le coup.
Me relevant tant bien que mal, j'aperçus la créature, aussi épuisée et blessée que moi, je devrais la confronter une bonne fois pour toute, et m'assurer de gagner. C'était maintenant où ce décidait la vie de Double Face, maintenant où mon existence prendrait un drastique tournant, la mort où la vie. J'encrai ma jambe valide dans le sol pour me donner le plus d'équilibre possible à mon corps. La créature semblait tout comme moi à bout de force, elle aussi mettrait ses derniers atouts dans l'affrontement.

-C'est maintenant que ça se joue, Dark, merci pour tout...
"À la prochaine vieux frère..."
À jamais je ne pourrais oublier Dark, qui m'avait tracer un chemin vers la gloire et la puissance. À jamais je lui devrai la vie, et ça je ne l'oublierai jamais. Grâce à lui, malgré beaucoup d'ennuis et de faux pas, je faisais désormais partie de la plus puissante organisation planétaire et je pouvais me compter fier de pouvoir explorer Grand Line à ses côtés, et ceux de l'équipage du Léviathan. Je fermai les yeux en signe d'acceptation de ma destinée...

Et je me projetai sur mon ennemi pour une dernière fois...
Je m'étendis sur le sol de la clairière, les yeux perdus dans les feuillages, je jetai un œil fatigué mais surpris à mon bras, bras qui avait, un cor instant adopté la forme et la texture d'une lame d'acier des plus aiguisées. Drôle de fruit que le destin m'avait offert, le monstre fendu de part et d'autre aurait pu en témoigner.
***
Écartant tant bien que mal les feuillages et les lianes inextricables, la jungle me révéla un tout nouveau paysage. Une plage, un fleuve, mais surtout un immense bateau. Près de la proue était gravé le nom "Léviathan" , je m'écroulai sur la plage, sentant le doux sable sous mes paumes.

"Pour une fois, notre bonne étoile aura su être clémente..."
-...J'te l'ferais pas dire...
Je fermai les yeux, puis pleurai...


Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres 599742Zetsu2Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres Oswald10
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui