-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

[Ile de GangBangCock] Les bêtes aiment le sexe, or cetaines bêtes sont des femmes, donc les femmes aiment le sexe !

Moby-Dick (surnom que Shark venait de recevoir depuis qu’il avait eu son problème d’érection continue) venait d’arriver sur une île appelée GangBangCock. *bizarre comme nom !* Déjà, dès son arrivée, il fut accueilli par de nombreuses femmes. Et ça, ce n’était pas le plus choquant, car en fait elles étaient souriantes et très belles, mais il leur manquait quelque chose : des vêtements ! Elles se baladaient à poils dans toute la ville comme si de rien n’était ! *Ai-je découvert l’île des rêves pour les hommes !?*

Le requin était comme sur un nuage, et il laissait vagabonder son regard sur tous ces corps de rêves. Puis, après s’être à peu près remis de ce choque (plutôt positif), il chercha une taverne vu qu’il avait soif et surtout pour se renseigner sur cette île qui lui était inconnu. Car oui, les tripots sont le meilleur endroit pour avoir des infos utile (ou même les plus improbables). Il commanda donc comme à son habitude un bon whisky et demanda qu’on lui remplisse sa gourde de saké. Ensuite, après avoir bu quelques verres tout seul, il s’approcha une nouvelle fois du barman (qui lui était un homme) pour qu’il l’éclaircisse. Le patron lui expliqua alors toute l’histoire.

Il parait qu’autrefois, c’était une île paisible de pêcheur. Puis, un jour, une bande de prostituées est venue s’installer sur leur île. Les habitants de l’île étant contre, ils protestèrent vivement, seulement, le fruit de l’attraction des femmes et de l’environnement magnifique (nombreuses criques plaisantes), faisait que cela leur rapportait gros à tous. Ils arrêtèrent donc leurs plaintes et leur île attira encore plus de femmes de joie arrivant de toutes les Blues pour offrir leur corps. C’est à ce moment là qu’elle fut nommée GangBangcock. De plus, la pédophilie s'est aussi développée dans toute son horreur !

Dégouté par la fin des propos du barman, il ne put terminer son verre et partit à la recherche d’un hôtel. Sur le chemin, il fut interpellé par de nombreuses femmes. Il y en avait de tout âge, y avait une gamine de 13 piges et même des grands-mères d’au moins 80 ans ! Ça faisait peur à voir ! Puis, il trouva enfin l’hôtel ! Il s’appelait : « Aux délices de GangBangCock »… *fallait s’y attendre ! Mais quand même, comment ils font pour trouver des noms aussi tordus !* Après être entré, Val’ sonna la petite cloche de nombreuses fois avant que le gérant ramène sa tête d’ahuri. Puis quand il fut là, le mec lui demanda quelque chose d’étrange.

« Qui vous accompagne ? »

Question bête, réponse bête :

« Vous voyez quelqu’un autour de nous ? »

« Justement ! C’est là où réside tout le problème ! Cet hôtel, qui plus est le seul hôtel de l’île, est un hôtel où l’on doit être obligatoirement accompagné. Femmes, hommes, animaux, … Vous faites ce que vous voulez mais il faut être au moins deux ! »

Le requin montrant ses dents pour faire comprendre au gars en face de lui qu’il s’en foutait, vit arriver un mec armé jusqu’aux dents et baraque comme pas possible. Même la carrure de Shark faisait rire à côté. Il dû donc se résoudre à coopérer s’il voulait dormir dans un lit. *Fait chier ! Pourquoi j’ai laissé Mushu ! Il m’aurait bien servit sur ce coup là !*

Il parti donc à la recherche de la plus merveilleuse créature qu’il trouverait, quand un homme lui conseilla de prendre une jeune femme qu’il tenait par la main. *Y a rien à dire, ça c’est un morceau de choix !* L’homme-poisson accepta donc l’offre.

Il put donc enfin prendre une chambre. Le comble, c’aurait était que le réceptionniste lui aurait fait tout ce cinéma alors qu’il n’avait plus de chambre de libre. Cependant, cela n’arriva pas. Prenant par le bras sa nouvelle prise, le requin entra dans son nouveau baisodrome !

Elle semblait timide et réticente. C’était assez bizarre pour une prostituée, elles si dévergondées et lubriques ! Shahaha ! Toutefois, comme on pouvait s’y attendre, Shark n’attendit pas longtemps avant de se jeter sur la femme. Il l’a déshabilla de manière brutale et commença son travail. Et grâce à son nouvel atout (l’érection continue), il pouvait s’en donner à cœur joie pendant longtemps !

Trente-six heures après, les bruits de couinements de lit, et les hurlements continuaient encore et de manière extrêmement forte. Cela alerta le gérant, car, ce n’est pas humain d’avoir des rapports aussi longs. Et même si les hommes-poisson sont réputés pour être très endurants, cela dépasse les limites ! Donc, l’homme après avoir cogné à la porte de nombreuses fois, ainsi que crié pour tenter de se faire entendre, fit enfoncer la porte par ses gardes de corps pour découvrir ce qu’il se passait. Il fut stupéfait devant le spectacle qu’il voyait !

Le requin était attaché et la femme se servait de lui pour se faire plaisir. On aurait dit que Moby-Dick allait décéder, alors que la femme semblait toujours en forme. Celle-ci leur proposa d'entamer un nouveau marathon, alors pour sauver le client des griffes de cette nymphomane, les gardes lui passèrent les menottes, mais pour l'emmener en prison.

Ce qui devait être une partie de plaisir s'est rapidement transformé en cauchemar pour le pauvre Shark ! Le requin fut donc aidé pour se rhabiller et fut pendant quelques jours accepté seul dans sa chambre et gratuitement dans l’hôtel, car il ne pouvait même plus marcher ! *être un esclave sexuel, c’est pas de tout repos !* Après sa mésaventure, il s’est rendu compte qu’il était devenu plus endurant ! Au moins, ça se fini avec un point positif.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose