AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La fin d'une histoire est le début d'une autre.

Ishii Môsh
Ishii Môsh
Gentlefish


Feuille de personnage
Dorikis: 6235
Popularité: 392
Intégrité: -325

Dim 19 Aoû 2012 - 12:12

Ce vieux bar. Où j’ai rencontré des hommes, beaucoup d’hommes. De la plus grande vermine au coeur le plus gros. Du plus imbécile au plus intéligent. Ce vieux bar me manquera. Oh oui. Cette odeur de tabac froid, d’homme et d’alcool. Et ce vieux patron au sourire si attendrissant.

PLOP

-Alors ta decision est prise… Tu vas me manquer Ishii.

Le vieux barman, tanguant dangereusement sur son tabouret ouvre précausionneusement sa vieille bouteille de saké. Mer-Gon 1579. Rare, au gout divin. Un cadeau. Sans prix sans rien que le plaisir de boire un dernier verre ensembles.

-Hmm... Fallait pas faire tant de cérémonie Barry…

Ma langue parle mais ce sont mes yeux qui disent la vérité. Un petite larme coulante. Tristesse et gratitude.

Le vieillard me répond en levant son verre. Sans un mot. Je fais de même et nous trinquons avant de rester là, silencieusement. A profiter de ces moments qui ne pourront plus. Qui ne serons plus. On a de toute facon déja trop parlé. Je lui ai tout dit. Mon envie de partir, la marine trop presente ici. L’impossibilité d’être l’égal de l’homme. L’apparence, toujours l’apparence. Ma mère, son île, cette tristesse de ne pas y être. Ma promesse.

Le temps passe ainsi, le liquide coule dans mon corps, réchauffe mon coeur et vient le moment de partir. Je me lève de ma chaise et quitte le bàtiment, sans un au revoir. Sans rien que de la tristesse, de la gratitude. Et de l’espoir. Car aucun mot ne peut parler comme le fait à ce moment mon coeur tambourinant. Au moment où la porte va se refermer, Barry quitte son silence pour une simple phrase.

-Ishii, tu sais. Cette bouteille que tu m’as offerte il y a de ca des années. Quand tu es arrivé ici avec l’envie de devenir quelqu’un, de faire oublier aux hommes leurs peurs de l’inconnu. Je l’ai gardé pour ce moment. Celui où tu devrais partir à l’aventure. Plus loin. Je savais que tu ne resterai pas ici. Cette île est trop petite pour toi. Le monde est trop grand pour ne pas le découvrir. Alors maintenant je vais vider cette bouteille. Et chaque orgée avalée sera un grain de chance et de courage à ton honneur.

-Hmm… Tu es sûr de ne pas vouloir venir?

-Ahah bien sûr! Je suis trop vieux pour ca, et mon bar me manquerait trop! Ahahah!

-Hmmm, tu vas me manquer vieil homme.

Et la porte claque.

Je reste là, tanguant, tentant de récupérer mes esprits avalés par l’alcool et le coeur. Je renifle, bruyament. Pour retrouver le monde, ses effluves, son odeur. Puis je reprends la route vers le port. Passant d’une ruelle à une autre. Sans me préoccuper des regards de peur, des gens changeant de trottoire, des cris apeurés d’enfant.

Mais soudain, mon nez sent quelque chose. Une odeur de mer, de frère. Mes yeux se lèvent et ne veulent y croire. Là. En face, un homme poisson.

-Hé toi! Un homme poisson? Ici! Mon frére, que fais tu là? Hmm… Tu t’es perdu?


Dernière édition par Ishii Môsh le Lun 27 Aoû 2012 - 15:09, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3356-ishii-moshhttps://www.onepiece-requiem.net/t3508-ishii-mosh
Monster
Monster
Dr.Octopus

♦ Équipage : Etrangers

Feuille de personnage
Dorikis: 2572
Popularité: -168
Intégrité: -84

Lun 20 Aoû 2012 - 20:39

Logue Town était une ville où on ne venait pas par hasard. On y cherchait l'histoire, car elle était la ville où est né et mort le seigneur des pirates. On y cherchait l'activité humaine, car elle pouvait être considérée comme étant la capitale d'East Blue. On y cherchait la sécurité, car elle était probablement la ville la plus occupée par la marine d'East Blue. On y cherchait l'aventure, car elle était, pour beaucoup de pirates, un point de départ à la conquête de Grand Line.

Mais chaque règle dans ce monde a son exception associée. Monster était l'exception. Il ne connaissait même pas le nom de l'île avant de mettre tentacule à terre. Il arrivait sans but précis, mais sa visite en ces lieux bouleversa son quotidien.

A cette époque, notre Homme-Pieuvre se déplaçait de villes en villes avec deux objectifs en tête : la connaissance et la reconnaissance. D'une part il était à la recherche de tous les livres de médecine qu'il pouvait trouver pour augmenter ses compétences de docteur. D'autre part il cherchait à se faire reconnaître des humains. Il essayait de se rendre utile auprès de tous les malades qu'il trouvait. Paradoxalement, il lui arrivait aussi d'organiser des massacres inconcevable pour les Hommes, mais il en était le premier attristé. Il avait besoin de membres humains afin d'en devenir un un jour. Des sacrifices étaient obligatoires.

Pour être complet, il faut aussi préciser que Monster avait un autre but : jeter le discrédit et la haine sur le peuple entier des Hommes-Poissons. Cette rancune tenace lui venait de sa lointaine enfance, où son propre peuple l'avait chassé pour sa laideur. Depuis, il s'était juré de se venger. Cela n'avait rien de cohérent après tout ce temps, mais la haine qu'il ressentait faisait tout simplement parti de lui. Jamais il ne l'avait remise en question.

Mais le passé appartenant au passé, revenons au présent. Car à Logue Town, ce jour-là, le destin d'un peuple entier était peut-être en train se se jouer. Tout commença par une rencontre.

Monster marchait lentement, sans me préoccuper des regards de peur des gens qui changeaient de trottoirs ou des cris paniqués des enfants. Tout à coup, son nez sentit quelque chose. Une odeur de mer, de haine. Ses yeux se levèrent et refusèrent d'y croire. En face de lui, un Homme-Poisson.


-Hé toi ! Un homme poisson ? Ici ! Mon frère, que fais tu là ? Hmm… Tu t’es perdu ?

Un instant l'Homme-Pieuvre envisagea de sauter au cou de l'Homme-Cachalot, d'enrouler ses tentacules autour de sa large tête pour briser sa nuque. Mais depuis quelques temps et quelques mauvaises expériences, Monster avait appris à attendre le bon moment. Vaincre ses congénères était un objectif qui requérait de la patience et du doigté. Il ne pouvait pas faire face directement à chacun d'eux, d'autant qu'il n'était pas un combattant hors norme comme beaucoup d'Homme-Poissons qui maîtrisaient le karaté aquatique. Mais alors que son interlocuteur le fixait, il se jura de le mener à sa perte, d'une manière ou d'une autre. Pour le moment, il n'y avait rien d'autre à faire que de jouer le jeu pour ne pas le mettre immédiatement sur ses gardes. Malgré tout, il ne parvenait pas à être chaleureux et se contentait du strict minimum.

-Au contraire, j'ai trouvé exactement ce que je cherchais. Un nouvel objectif.

La peau de Monster passait du bleu au violet au fur et à mesure que son dégoût augmentait. Discuter calmement avec le cachalot mettait ses nerfs à rude épreuve. Il se rassura en se disant que, de toute manière, il ne pouvait pas connaître les significations de ses changements de couleur, et donc il ne le percerait à jour. Fort de cette constatation, l'Homme-Pieuvre commença son travail d'information afin de trouver le meilleur angle d'attaque.

-Tu es d'ici ? Tu habites parmi les humains ? Tu as l'air de connaître l'endroit... Cela veut dire que les Hommes t'ont accepté ?

Opération "Honte sur le peuple Homme-Poisson", introduction.
https://www.onepiece-requiem.net/t4261-doc-monster
Ishii Môsh
Ishii Môsh
Gentlefish


Feuille de personnage
Dorikis: 6235
Popularité: 392
Intégrité: -325

Lun 27 Aoû 2012 - 11:20

-Au contraire, j'ai trouvé exactement ce que je cherchais. Un nouvel objectif. 

Le frère me répond étrangement. Par énigme. Alors je renifle bruyamment. De mes deux grosses narines. Comme pour tenter de comprendre ce qui se passe. Le pourquoi du comment. Le changement de couleur.

Mais je ne comprends toujours pas. Alors j'admire ce beau spectacle. Ce beau cadeau que le destin m'offre. Car ça ne peut être qu'un cadeau. Rencontrer un frère au moment où je me décide à partir. Ce frère ne peut être que bon. C'est un homme poisson. Il ne peut pas être égoïste. Ce ne peut être un mécréant, un imbu de lui même comme le sont trop d'hommes.

-Tu es d'ici ? Tu habites parmi les humains ? Tu as l'air de connaître l'endroit... Cela veut dire que les Hommes t'ont accepté ?

Il me demande ce que je fais ici. Si je suis intégré. Croit-il cela possible ? Connait-il les mêmes difficultés que moi ?

Alors j'ouvre grand mes deux petits yeux en m'aidant de mes énormes doigts boursouflés. Et j'observe. Tant que je peux. Ses yeux vitreux. Ses grosses et laides tentacules. Ses lèvres globuleuses. Ses vêtement horribles et dépassés de mode. Bien sûr qu'il connaît les mêmes difficultés. Sûrement pires. L'apparence, toujours l'apparence. Foutue apparence.


_Hmmm... Oui je vis ici. Enfin depuis quelques années. Hmmm je connais bien l'endroit. Mais non je ne suis pas accepté. Enfin que pour l'illégal. Hmmm le mécréant. Et dans le Bar Bar. Un homme chaleureux, le patron. Mais je pars d'ici. Ma mère m'a parlé d'un monde, d'une ïle. Hmmm … Loin, très loin d'ici. Où qu'importe l'apparence. Qu'importe la race. Nains, hommes poissons, humains et cornus vivent en harmonie. Hmmm c'est là où je me rends. Hmmm Tu m'as parlé d'un objectif, mais viens avec moi. Nous ne nous sommes pas croisé par hasard. Pas ici, à ce moment précis. Un long voyage, semé d’embûches s'annonce. Nous devrons sürement traverser Grand Line. Rencontrer des hommes qui ne jugent que sur l'apparence. Mais nous y feront face. Et nous trouverons l'exile. Une terre où nous pourrons vivre librement. Il n'existe pas de plus beau rêve pour moi.

Cette longue palabre a usé ma langue. Ma salive. Alors je renifle bruyament. Pour sentir sa réponse. Reprendre mon souffle. J'observe par l'ouïe ce que mes yeux ne peuvent de toute façon voir.
https://www.onepiece-requiem.net/t3356-ishii-moshhttps://www.onepiece-requiem.net/t3508-ishii-mosh
Monster
Monster
Dr.Octopus

♦ Équipage : Etrangers

Feuille de personnage
Dorikis: 2572
Popularité: -168
Intégrité: -84

Mar 28 Aoû 2012 - 0:27

Une île où les Hommes-Poissons vivaient en harmonie avec les autres espèces douées de raison ? Cela avait de quoi dégoutter Monster plus que tous les poissons crus qu'il avait mangé pendant ses années de solitude. Mais l'info était intéressante. Il faudrait qu'il s'y rende un jour pour les chasser de ces terres. Mais non, il ne suivrais pas le cachalot. Son destin était de mourir à Logue Town, peu importait son rêve idiot de rassembler humains et Homme-Poissons. Mais il fallait gagner sa confiance pour pouvoir plus facilement le poignarder dans le dos.

L'Homme-Pieuvre esquissa un sourire qui rendait son visage encore plus monstrueux qu'à l'accoutumé. De toute façon, le cachalot était apparemment presque aveugle, détail qui n'avait pas échappé à Monster. Il s'arrangea pour prendre le ton le plus enjoué possible afin de faire croire à l'autre qu'il était heureux de rencontrer enfin un compère l'acceptant.


-Un monde où les gens me regarderait autrement qu'en étant terrorisé ? Je n'ose y croire. Mais si ce lieu existe, je veux le voir ! Laisse moi une heure et je te rejoint, le temps d'aller rassembler mes affaires.

Le cachalot semblait si excité qu'accepter si vite ne lui semblerait même pas étrange. Il croirait que Monster partageait son engouement, c'était tout. Il ne se méfierait pas de son implication si rapide pour une personne qu'il ne connaissait pas. Après tout, n'était-il pas un "fils de la mer" comme lui ?

Un fils de la mer, et puis quoi encore ? Lui, Monster, était un fils du soleil, rien à voir avec ces maudites créatures hybrides. D'ailleurs, le nom que s'étaient donnés les anciens pirates homme-Poissons, les "pirates du soleil", était une injure à tous les êtres évoluant sous ses rayons. Il les renverrait tous dans les abysses, bientôt.

Pour l'instant, l'Homme-Pieuvre prit congé de son "nouvel ami", dans le but de préparer son assassinat. Il ne savait pas vraiment comment faire, maintenant que la tension de la rencontre était retombée. Devait-il simplement le poignarder ? Pas simple, il le savait. Il y risquerait sa vie. Alors il fallait que quelqu'un le fasse à sa place, et comment faire ?

Il marchait au hasard, laissant ses tentacules le guider. Les gens cherchaient à l'éviter et il cherchait à éviter les gens. C'est ainsi qu'il se retrouva dans les vieilles ruelles de Logue Town. Et dans ces occasion, Monster croyait au destin. Car ses pensées l'avaient mené par hasard devant l'endroit qui allait sceller le sort du cachalot : le Bar bar.

Personne aux alentours. La ruelle semblait vide. Après une courte hésitation, Monster poussa la porte. Seul le propriétaire semblait présent. Il leva la tête dès que l'Homme-Pieuvre entra.


-Tiens donc ! Voilà que je perds mon seul client Homme-Poisson qu'un autre pointe le bout de sa nageoire. J'allais fermer, mais venez vous asseoir, l'ami. Votre visite me fait plaisir. Ma peine d'avoir perdu un compagnon se verra peut-être diminuée.

C'était bien ici. C'était là que le cachalot s'était fait des relations. Il l'avait mentionné tout à l'heure. Sur le moment, Monster n'y avait pas prêté attention mais il s'en souvenait, à présent. Il était connu ici. Dans un coin, une cheminée brûlait d'un feu réchauffant la pièce de la fraîcheur du soir.

-Vous buvez quoi ? C'est moi qui offre. Ishii, lui, il aimait bien mon vin de Cocoyashi. Si ça vous va...

Alors comme ça le cachalot se prénommait Ishii. Encore une information intéressante. Monster se rapprocha du bar et se colla contre lui. Il ne s’assit pas sur les hauts tabourets, d'une part parce qu'ils n'étaient pas pratiques pour son corps, et ensuite parce qu'il serait plus à l'aise debout pour effectuer son plan. Car il en avait un. La solution de son problème se trouvait ici. Ce qu'il avait à faire était logique désormais. Il avait déjà repéré dans la pièce ce qui allait lui servir.

-Va pour un vin de Cocoyashi.

Discrètement, se servant du haut comptoir pour le dissimuler, il déplaça lentement un de ses tentacules vers le feu. Il se saisit du tisonnier.

-Alors, qu'est-ce qui vous amène ici ? C'est dommage, vous seriez venu deux heures plus tôt et vous vous seriez rencontrés.

Le plus doucement possible, il ramena son arme en fer vers lui.

-Je sais. Je l'ai rencontré. C'est lui qui m'a parlé de cet endroit.

Le barman se tourna vers lui et lui servit son verre.

-Ah ah, je comprends. Il vous a envoyé pour ne pas que je me sente seul. Ce brave Ishii...

Il raffermit sa prise et se tint prêt à frapper.

-Dites plutôt qu'il vous a condamné.

Le monstre de l'océan élança un autre tentacule en avant pour enrouler les bras de l'homme contre son corps, l'empêchant de fuir et de se débattre. Très rapidement il le souleva dans les air et l’aplatit le dos contre le bar. Il n'avait aucune chance de lutter contre la force d'un Homme-Poisson.

-Qu'est-ce que...

Le tisonnier se planta si violemment dans son corps qu'il le transperça de part en part et vint se planter dans le bois du comptoir. Le barman gargouilla un semblant de râle qui ne dépassa pas la porte de son établissement. Il était trop tard pour appeler à l'aide.

-Voila ta punition pour avoir sympathisé avec un Homme-Poisson.

Il mourut quelques secondes plus tard. Baignant dans son sang, trahit par la race en qui il avait était un des seuls à avoir confiance.

Maintenant, il ne fallait pas traîner. Il plongea la main dans le sang de l'homme pour finir de mettre son plan à exécution. Après avoir mis à bien la touche finale de son plan, il se dirigea vers la sortie. Il prit le chemin inverse par là où il était venu, laissant la porte grande ouverte pour que les passants découvrent la scène au plus vite.

Sur le mur, derrière le bar, étaient inscrit en lettres de sang :






Les Hommes-Poissons vaincront
https://www.onepiece-requiem.net/t4261-doc-monster
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1