AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% avec le code NIKE2021
Voir le deal

Un requin très plus gourmand .:FE:.

Invité
Invité


Mer 5 Sep 2012 - 22:24

    « Hey Pandora ! Dépêche toi on est de service dans dix minutes je te signales ! »
    « Oui, oui… passe devant je te rejoint ! »
    « Comme tu veux… mais tu sais comment est Glenn quand on est du retard hein ! »
    Posté devant un grand miroir, la jeune femme ajustait sa tenue et mon maquillage afin de susciter le désir d'éventuels clients. Être à ce point dépendant d'étrangers dont la seule raison d'être ici était de profiter des charmes de quelques esclaves dénudées étaient proprement révoltant ! Mais bon, acheter sa liberté signifiait aussi avoir beaucoup d'argent et donc, avoir beaucoup ce client... Plaire était un art, séduire ? Une science... Au bout de près de 15 ans de captivité où chaque journée était vouée au désir, Pandora était devenue la fille la plus productive de tout l'empire de Glenn.
    Tricher, mentir, jouer la comédie était devenue le quotidien de la jeune femme, tel était le prix de la liberté...
    Ce levant avec souplesse, elle descendit les escaliers qui séparaient l'étage résidentiel de l'étage clientèle et arriva enfin sur son lieu de travail. L'endroit était encore désert, les clients allaient arriver d'une seconde à l'autre... Sautillant d'un pas aérien vers le podium qui lui était attitré, elle regarda d'un air absent ses collègues qui avaient commencé à danser langoureusement. Tout autour de la salle, des canapés rouges. Les acheteurs s'asseyaient sur le canapé à regarder les filles danser, chanter, faire de la musique... ils choisissaient ensuite l'une ou plusieurs d'entre elle, payer en avance Glenn puis traîné ses achats jusqu'à une des chambres disponibles. Le podium de Pandora se trouvait au centre de la pièce, aujourd'hui elle avait décidé de flatter ses clients via de la musique. Plusieurs instruments étaient disponibles, elle avait cependant choisie un violon. Les clients appréciant la musique classique étaient ceux qui laissaient les plus gros pourboire... question d'expérience !

    Alors qu'elle s'apprêtait à jouer histoire de vérifier si son instrument était bien accordé, son patron débarqua dans la pièce accompagnait d'une lourde silhouette encapuchonnée.
    « Mesdemoiselles !! Je vous présente un vieil ami, Valentino De La Rose ! Il nous fait l'honneur de sa visite et en l'honneur du bon vieux temps, je vais lui offrir l'une de vous pour une soirée... Je vous conseille de vous appliquer ! Celons ce qu'il me dira demain matin... je songerai à votre rétribution... Valentino... »
    Il tendit le bras vers son ami l'intimant d'avancer et de choisir. Pendant ce temps nous-nous étions alignées alors que l'ami de Glenn avait retiré son capuchon, révélant le visage de... d'un homme poisson ? Toutes mes consoeurs avaient détourné les yeux, les hommes poissons avec leurs forces surhumaines n'étaient pas des clients faciles. Cependant, en ce qui me concernait, je le fixais, le défiant du regard. Un homme poisson... un homme normal... aucune différence ! Ils étaient tous les mêmes, tous les hommes qui venaient ici étaient les mêmes... des portes monnaies sur pattes !

Valentino De La Rose
Valentino De La Rose

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 2209
Popularité: -167
Intégrité: -158

Jeu 6 Sep 2012 - 19:24

Après son séjour sur cette île vraiment bizarre (GangBangCock) où il avait subi un très étrange sort (être l’esclave sexuel d’une femme !), il avait décidé de se rendre quelques temps sur South Blue afin d’oublier cette mésaventure et de retrouver quelques amis. Il prit donc un bateau en direction de cette mer. Après environ de bonnes semaines de voyage, où les voyageurs apprirent à connaitre ce requin et ces habitudes plutôt chelou, Shark arriva au large de la première île de West Blue qu’il allait fouler : [faudra que tu me donnes le nom de l’île ^^].

Avant le débarquement, le commandant de bord expliqua aux passagers que l’île sur laquelle ils allaient accoster était renommée pour son établissement de charme tenu par un ex-pirate. Val’, en ayant marre d’attendre que ce fichu rafiot atteigne le port, sauta par-dessus bord et regagna la berge à la nage. Son plongeon en plus de le rafraichir lui fit remarquer que cette eau était plus sucrée que celle de South Blue. Peut-être à cause de fruit poussant dans l’eau ou peut-être était-ce à cause des déchets rejetés dans l’eau. Enfin on s’en fou ! Il était pour l’instant sûr d’une chose ! Il allait faire un tour à la maison close pour se purger de tout ce voyage qui l’avait bien rouillé ! Mais tout d’abord, direction le bar. Car il avait oublié de faire des réserves d’alcool avant son voyage et il n’était plus ivre depuis déjà trop longtemps !

Dès la première gorgée de saké avalée, tous les pores de son corps se relâchèrent. Il se sentait vraiment bien. Maintenant de retour à son état normal, il aborda la tenancière et lui demanda des renseignements sur cet ancien pirate. Cela l’intrigué. Elle lui dit qu’il s’appelait Glenn. Ne suscitant pas plus de réaction que ça à l’évocation de ce nom, elle se dit qu’il ne le connaissait sans doute pas, puis enchaîna en décrivant le gaillard. Cet homme était super musclé, même bodybuildé. Après, il était très grand et selon ses dires mesurait plus de deux mètres, soit plus grand que le requin. Ensuite, ses bras avaient la réputation d’être aussi dur que l’acier ! A ces mots, le requin réagit enfin : « Mais j’connais ce gars là, moi ! »

Oubliant de régler l’addition, Shark sortit en furie de l’établissement. Mais dès le pas de la porte franchie, il fut arrêté net par un mastodonte devant lui ! D’abord surpris à cause du choc, il fut ensuite ravi de revoir que c’était ce bon vieux Glenn qui n’avait pas changé d’un poil (à part quelques rides par-ci par là, mais surtout par-ci !). Le poussant comme si de rien n’était, l’homme entra dans le bar en lui grommelant de regarder où il allait. Enervé par cette nonchalance à son égard, Val’ lui cria : « C’est comme ça que tu remercies le gars qui t’as sauvé la mise il y a dix ans ?! »

A ces mots, Glenn ce retourna puis examina l’homme-poisson avant de s’esclaffer.

« Qu’est-ce qui te fait rire ?! »

« Rien, rien, mon ptit Sharky ! C’est juste que je ne m’attendais pas à te revoir déjà si grand et surtout avec ce… ce… ce tatouage quoi. »

« Ça pète t’as vu ? Shahaha ! »

« Mouais ! Sinon qu’est-ce que tu fais si loin de South Blue ? Ta mère doit s’inquiéter ! Hahahaha ! »

« Vas-y rigole ! Sache que ça fait déjà quelque temps que je suis parti ! Et j’vais bientôt devenir un pirate Mr ! Et même que j’serais bien plus connu que toi ! »

« Allez rêve gamin ! Bon sinon ça te dirais de passer une nuit de rêve avec la femme de ton choix ? Mais pas n’importe quelle nuit minot ! Une nuit de rêve GRATUITE ! »

« Nooooon ! T’es sérieux ?! Bien sûr que ça me botte ! Surtout que tu me dois bien ça ! »

« Allez viens ! On y va ! Ça ouvre dans dix minutes. Par contre désolé, mais il va falloir que tu dissimule ton visage jusqu’à ce qu’on soit entré dans l’établissement parce que certains clients ont peur des hommes-poisson. Pourtant ils adorent les femmes-poisson. Cherche l’erreur ! »

« Ok ! C’est toi le chef ! »

Après une petite marche, ils arrivèrent dans la maison des rêves ! Puis, après s’être fait présenté par le patron de la maison, il dû choisir une fille parmi toutes celles présente. Le choix n’était pas simple, mais son regard s’arrêta sur une demoiselle qui le fixait du regard. On aurait dit qu’elle lui lançait comme une sorte de défis.

Amusé par cela il dit à son ami : « J’veux celle-là ! J’vais lui apprendre les bonnes manières, moi ! » en pointant du doigt la jeune femme avec un violon.

Glenn lui répondu alors : « Essaye de ne pas la casser s’il te plait, c’est ma fille vedette. »

« T’inquiète ! »
https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rosehttps://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
Invité
Invité


Sam 8 Sep 2012 - 1:04

    « J’veux celle-là ! J’vais lui apprendre les bonnes manières, moi ! »
    De la peur ? Si le poisson voulait voir une telle réaction sur le visage de Pandora il pouvait toujours aller se faire voir. Elle ne laisserait à personne lui prendre la petite étincelle qui brillait encore dans son regard...
    Elle n'oubliait cependant pas qu'elle allait devoir se comporter avec lui avec les ronds de jambes habituels. S'approchant doucement de lui en ce mordant sensuellement les lèvres, elle tendit doucement sa main pour prendre celle de son nouveau client et l'entraîna à sa suite vers les chambres à coucher.
    « Je m'appelle Pandora mais, pour ce soir, donnez moi le nom que vous voulez. Si vous souhaitez quoi que ce soit, n'hésitez pas à me le dire nous avons de la nourriture en abondance ainsi qu'un grand choix de boisson alcoolisé ou pas. » Continuant à marcher, elle dirigea Valentino devant de grandes tables, dressés avec élégance il pouvait choisir ce qu'il voulait et même demander à Pandora de le lui porter car, après tout, pour le moment, elle n'était pas plus que sa chose, il l'avait acheté après tout et il devait bénéficier de tous les services possibles et imaginables. « Bien entendus nous pouvons aussi nous retirer vers un lieu plus... intime. Nous disposons de 10 chambres ayant thème bien précis... maritime, paradis, démoniaque... Ou bien des chambres classiques. Attendez ! » Se penchant sur la table pour ramasser un petit papier rectangulaire la jeune femme avait bien calculé mon coup, ce penchant suffisamment pour que ma petite jupe s'éclipse suffisamment pour laisser apparaître ses jolies petites fesses... son arme principale ! Inutile de préciser qu'elle n'avait pas pris la peine de mettre de petites culottes...
    Vu que niveau poitrine elle était loin d’égaler les autres filles de la bâtisse Pandora avaient du s’adapter et trouver des techniques pour mettre en valeur les dont que le seigneur lui avait conféré. Se tournant vers le requin, elle lui tendit la liste des thèmes disponibles, lui adressant un regard transpirant l’innocence. Heureusement susciter le désir chez un homme… s’était un peu son métier. « Tenez, vous devriez avoir une vision plus globale des services que nous proposons… »


Citation :
Cher client :

Bienvenue à l’Oasis Rouge, voici les différents services que notre établissement propose :

Boissons proposé :

Saké (Parmis les 10 meilleurs saké au monde)
Vin ( De grand crue en provenance de toutes les Blues
Alcool fort (Whiskey, vodka… venez goutez des saveurs nouvelles ! »
Boissons sans alcool (Cola, jus de fruits et différent cocktail, pour les plus sages d’entre-vous !)

Les thèmes des chambres :

- Délices des îles : Sable fin et palmier installé, les plaisirs de la plage maintenant chez vous.
- Bateau pirate : Véritable reconstitution d’un célèbre bateau pirate, à l’abordage !
- Fond marin : Avec un aquarium géant constituant les murs de la pièce, un décors à coupé le souffle !
- Volcan : Attention, dans cette grotte, de véritables fleuves de laves coule autour de vous… ambiance très hot !
- Démoniaque : Conçus après avoir étudié la célèbre prison d’Impel Down, ceux qui aiment les ustensiles de tortionnaire et autre devrais y trouvé leur bonheur.
- Paradisiaque : En provenance d’une île céleste, venais gouté au plaisir de la chair sur un véritable nuage !
- Amirauté : Réplique identique du bureau de l’amiral en chef, débarqué pour le septième ciel dans l’un des plus prestigieuse pièce du monde ! (5% de réduction)
- Prairie champêtre : Entourée de fleurs et d’animaux tous plus adorables les uns que les autres, laissé vous bercer par de nombreuses compositions florales !
- Sexy hôpital : Ou comment transformer l’un des lieu les moins agréable au monde en véritable hommage au plaisir.
- La verrière : Dans cette salle, mur, plafond, sol… tout est en verre ! Ouvrez les yeux pour contempler vos prouesses dans des points de vue inédits !
- Chambre classique : Pièce spécieuse avec un lit solide en son centre.

Pour les prix, venez vous adressez au gérant des lieux après votre soirée, journée, voir même semaine ? Vous êtes les bien venue pour autant de temps que vous le souhaitez…

Adressant un regard proprement lubrique au poisson, Pandora continuait à lui tenir un main l'autre occupé à entortiller l'une de ses longues mèches blanche...
En général, voir quel thème allait prendre une client était très révélateur de sa personnalité... elle pariait sur le thème maritime avec les aquariums... mais en vérité cela faisait peut être trop cliché ! Elle allait en avoir pour un long moment avec lui, si tout était gratuit il pouvait passer surement toute la nuit dans l'établissement et donc profiter à satiété du corps de la jeune femme... m'enfin, s'était le boulot hein !
Valentino De La Rose
Valentino De La Rose

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 2209
Popularité: -167
Intégrité: -158

Lun 10 Sep 2012 - 20:57

Son choix était fait. La jeune femme à la chevelure blanche sera sa « chose » durant toute la nuit ! Shahaha ! Cette jeune femme était bourrée de charmes. Mais il lui manquait quand même quelque chose : de gros airbags à l’avant ! Mais bon, on ne peut pas tout avoir, n’est-ce pas Invité ?

Son esclave de la nuit s’approcha ensuite du requin en tentant de l’envouter avec différents stratagèmes. Tout d’abord, elle se mordillait les lèvres (sexy !), puis, elle se déplaçait avec délicatesse et sensualité (sexy !!). Et quelque temps plus tard, elle fit entrevoir un des ses atouts qui balaya largement son manque de formes à l’avant ! Ses petites lunes toutes rebondies !!

Elle se présenta alors pour briser le silence suivant leur rencontre. Elle se nommait Pandora. C’était un nom très joli, néanmoins c’était un peu trop difficile à retenir pour le requin. Alors elle allait devoir se contenter d’un petit surnom.

« Pandora ?! Sympa ! J’t’appellerais Zahia ! Ca sonne bien et en plus c’est simple »

Elle avait l’air un peu mécontente de ce nom, mais n’en dit rien. Ensuite, elle lui proposa des boissons. Et quand Shark entend boisson, il pense directement à saké. Alors en avant pour leur boisson côté parmi les 10 meilleurs sakés au monde, shahaha. Ensuite, un choix plus complexe se posa. Le choix du type de chambre. Il eut un grand moment d’hésitation, car il ne savait pas quoi choisir entre trois thèmes : Délices des îles, Fond marin et Démoniaque.
Puis après mûr réflexion, il conclu vite que le premier n’était pas super parce qu’avoir du sable dans le cul, ce n’est pas la meilleur des sensations. Ensuite, la chambre des fonds le laissa perplexe assez longtemps, néanmoins, il préféra laisser ce rêve en suspend jusqu’à l’île des hommes-poisson ou alors avec une sirène qu’il rencontrerait sur le chemin de la gloire.

« Allons-y pour Impel Down ! En plus, j’ai envie de t’apprendre les bonnes manières ! Et les fouets sont idéals pour ça ! Shahaha ! »

Il demanda alors à la jeune femme de l’y emmener en vitesse parce qu’il ne pouvait plus attendre à cause de ses idioties ! J’me tortille par ci, j’montre un bout de fesse par là, j’te fais les yeux doux, … Ça suffit cinq minutes ce petit jeu ! Maintenant place à l’action !! Lui claquant les fesses violemment, il lui dit de bouger son ptit cul rapidement ! Shahaha ! Le requin était au paradis !
https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rosehttps://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
Invité
Invité


Sam 15 Sep 2012 - 22:21

    « Pandora ?! Sympa ! J’t’appellerais Zahia ! Ca sonne bien et en plus c’est simple »
    Zahia ? Pourquoi pas... même si elle ne pouvait pas vraiment avouer que ce nom lui convenait, ce genre d'humiliation n'était qu'un hors d'oeuvre... Il ne fallait pas se formaliser pour si peux dans le cas contraire, la soirée lui serait fatale.
    Le requin commença à réfléchir quant au choix de la chambre qu'il allait utiliser. Soucieuse, Pandora vécu le débat intérieur de l'homme poisson... Certes les chambres à thèmes ne représentaient qu'un petit bonus pour les clients de la maison close et la jeune femme devait même avouer que certaine personnes avaient de très bonnes idées de scénarios ! Avec un petit sourire candide elle se rappela d'un vieux marin qui l'avait traîné dans la suite amirauté en lui expliquant qu'elle devait jouer le rôle de l'amiral le punissant pour avoir laissé échapper un dangereux révolutionnaire... Je vous laisse imaginer les punitions que le militaire avaient imaginées !
    Bref, dans toutes les chambres spéciales qu'il y avait ici, une seule pouvait s'avérer vraiment difficile à vivre... si le requin décidait de prendre celle là... Pandora passerait très certainement un mauvais quart d'heure
    « Allons-y pour Impel Down ! En plus, j’ai envie de t’apprendre les bonnes manières ! Et les fouets sont idéals pour ça ! Shahaha ! »
    Évidemment il fallait qu'elle tombe précisément sur la pire suite... s'était une nouveauté de l'établissement. Il faut comprendre que Glenn n'avait jamais voulus installer des chambres de tortures (même en sachant que de nombreux clients en rêvaient) et ce pour la bonne raison qu'en torturant les filles, des cicatrices allaient forcement rendre la marchandise moins agréables. Mais, lors d'un ses voyages dans le nouveau monde, il était tombé sur un médecin qui avait mis au point une pommade permettant de faire cicatriser les plaies les plus profondes et ce sans laisser la moindre trace disgracieuse ! Faute de vouloir vendre son savoir, le vieux médecin était devenus l'un des employés du bordel et soignait les filles dès le moindre bobo... une marchandise usagé était une marchandise qui n'allait pas faire rentrer beaucoup d'argent dans la poche du propriétaire ! Maintenant, les clients pouvaient réaliser les pires actes de perversion, il n'y avait plus aucune limite...
    Pandora n'avais jamais mis les pieds dans la suite démoniaque, elle avait juste connaissance des ustensiles qu'il contenait... et cela suffisait amplement à la faire frémir. Surtout que le requin ne voulait visiblement pas jouer le rôle du soumis...
    Tachant de garder bonne figure, elle se concentra sur ce qu'elle devait faire et acquiesça du chef en montrant le chemin à prendre via un gracieux signe de la main qui fut momentanément interrompus par une fessée des plus rude en partance de la main du client, elle étouffa un petit cris de douleur dans sa gorge et s'employa à rester la plus stoïque possible. Ce mec était vraiment un sadique... si elle ne faisait pas attention elle risquait de prendre plus que quelques coups de fouet... mais en même temps elle était totalement à la merci du poisson ! Fâcheuse situation.

    « Si vous voulez bien me suivre... » Prenant la main de son client, elle s'arrêta auprès d'une de ses con-sœur et lui souffla à l'oreille d'apporter autant de bouteille de saké que possible à la suite démoniaque, elle hocha la tête et lui lança un regard d'encouragement.
    Elle repartit ensuite, entrainant le requin dans un escalier obscur. « La suite se trouve dans les sous-sol du bâtiment, le saké que vous désirez nous sera livré directement dans quelques minutes. Votre choix de thème vous laisse un maximum de possibilité, vous pouvez choisir de faire un jeu de rôle, chacun d'entre nous interprètera un personnage que vous choisirez... Cela apporte un peu plus de piment au jeu. Faite votre choix, je me plierais à chacun de vos désirs. Les seuls châtiments corporel prohibé dans cette salle sont les brûlures, ou tous les dégats pouvant nuire à l'intégrité physique de votre achat, en d'autres terme moi. Si non, je suis à votre entière disposition. »
    Débouchant finalement devant une petite porte rectangulaire à l'allure proprement lugubre, la jeune femme l'ouvris doucement, laissant un grincement des plus théâtral raisonner dans la pièce. Des bougies avaient été allumaient, laissant apparaître la silhouette fantomatique des outils de torture présent dans la pièce.
    Au centre de cette dernière, une paire de menotte fixé depuis le plafond pendait mollement à quelques mètres du sol, fixé sur celui si une nouvelle paire de bracelets, plus épais, destiné à attacher fermement les chevilles du malheureux qui allait être totalement immobilisé au coeur de la chambre de torture. Un ingénieux système de levier permettait de tendre les liens en partance du plafond afin de pouvoir étirer la victime dans les airs, la rendant encore plus soumise à son geôlier.
    Quelques mètres en aval, un canapé en cuir rouge pouvait permettre au client de contempler son amuse-gueule en sirotant tranquillement sa boisson et enfin, une table contenant tout un tas d'outil tous les plus dangereux les un que les autres.
    Déglutissant doucement, Pandora ce tournas vers l'homme poisson et laissa glisser une main sous le haut de ce dernier afin de caresser son torse. Levant des yeux innocents vers son visage, elle passa une langue gourmande sur ses lèvres alors que tout en elle lui criait de fuir avant de se faire massacrer. Pendant ce temps, une jeune femme dénudée au niveau du buste passa devant le couple entrainant à sa suite un lourd chariot contenant les meilleurs sakés du monde.
    La nuit risquée d'être longue !


Valentino De La Rose
Valentino De La Rose

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 2209
Popularité: -167
Intégrité: -158

Sam 22 Sep 2012 - 15:25

La suite se trouvait au sous-sol, c'est-à-dire que même si elle criait aussi fort qu’elle pouvait, personne ne l’entendrait ! C’était drôlement intéressant ! Puis, Zahia souligna le fait qu’elle était à son entière disposition… A ces mots, vous ne pouvez même imaginer ce qui se tramait dans sa petite tête de poisson. Enfin vous ne devriez même pas y penser, car rien que de l’imaginer ça faisait frémir ! Il rêvait d’elle, portant une culotte de cheval qui dansait sur son torse musclé… Voilà ! J’vous l’avez dit ! Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous ! Et si vous n’êtes pas content vous aviez qu’à ne pas lire ces quelques lignes ! Shahaha !

En arrivant dans la salle où il allait pouvoir profiter de la jeune Zahia toute la nuit, il put apercevoir des menottes, un fouet, … Enfin plein d’objets intéressants et idéals pour la torture de jeune demoiselle en détresse, quoi ! Il s’en réjouissait d’avance !

La jeune femme commença à le caresser. A cause de cette tendresse, son excitation atteint presque son paroxysme ! C’est alors qu’une femme à moitié à poil se ramena avec les bouteilles de saké qu’il avait commandé. Voyant en elle une nouvelle demoiselle sexy et dévouée à souiller, il l’attrapa par le bras et lui ordonna de rester en leur compagnie. Elle tenta alors de se débattre, seulement c’était peine perdu face à un homme-poisson du gabarit de Val’. Il alla ensuite verrouiller la porte puis demanda à Clara (sa nouvelle esclave) d’attacher sa camarade. Et devant cet ordre qui ne laissait place à aucun refus, elle s’exécuta navré.

Shark maintenant installé sur le canapé ouvrit une des bouteilles qu’il venait d’acquérir. Après quelques gorgés de ce divin breuvage, il décida de balancer violemment le bouchon de la bouteille sur Zahia enfin attachée. Il désigna, juste après ce geste, le fouet juste à côté de Clara et lui fit comprendre qu’elle devait l’utiliser sur sa copine. Elle s’y attela alors, encore une fois désolé. Cependant, ses coups étaient trop mous pour le requin qui décida de montrer à la jeune femme ce que c’était que de fouetter ! Se saisissant de l’outil, il frappa à de nombreuses reprises la jeune demoiselle. Après ses cris de douleurs, son excitation, qui était un peu redescendu à cause de l’alcool, atteignit son paroxysme ! Il profita donc des deux jeunes femmes de manière très brutale afin de satisfaire son envie.

Après une quinzaines de minutes d’intense communion avec ses deux femmes, il aperçut des larmes perler sur les joues de ses compagnes. Maintenant habitué à ce genre de scénario, il se demanda s’il ne devait pas en changer juste cette nuit, car ces femmes lui étaient dévouées contrairement aux autres qui étaient simplement contraintes d’assouvir ses désirs primaires et qui se débattaient de toutes leurs forces. L’idée de leur faire profiter de la nuit autant qu’à lui, lui effleura l’esprit pendant qu’il continuait ce qu’il faisait. Jouer avec une femme était peut-être quelque chose d’agréable… Après encore quelque temps de doute, il en conclut enfin que cette nuit n’était pas ordinaire alors il fallait qu’elle soit complètement différente des autres.

Arrêtant de les utiliser, il dit aux deux femmes toujours attachées : « Pandora ! Clara ! Vous allez maintenant connaitre le supplice de la plume ! »

Après avoir détaché la détenue, il prit une grande plume blanche sur le meuble où étaient entreposés les outils de tortures. La plume à la main, il s’avança avec un grand sourire en direction des jeunes femmes. Là, s’en suivit en sorte de course poursuite où le requin, tel un gamin, tentait de les chatouiller les demoiselles avec son nouvel outil de « torture ».

Après les avoir vues sourire aussi chaleureusement, il leur demanda si elles étaient prêtes pour un petit jeu de rôle amusant mais surtout sensuel, car il voulait surtout se faire charmer, se faire envouter !
https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rosehttps://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1