-29%
Le deal à ne pas rater :
Kit de mémoire vive PNY XLR8 2X8 (2 x 8Go) à 49,90€
49.91 € 69.91 €
Voir le deal

Je suis le roi ici!

Maintenant qu'ils étaient équipés de tous les tickets nécessaires afin de faire baisser le pont-levis et entrer de manière officielle dans le château, le petit groupe des spectres se rendirent directement au pied de la tour, à l'endroit même où Shoma avait tenté de négocier par la force avec les soldats qui se trouvaient posté à l'extérieur. La première approche des spectres fut soldé par un échec, mais maintenant ils étaient différents de la première fois. Cette fois-ci ils étaient en règle. Fier d'avoir réussi là où beaucoup de monde avait échoué, Shoma marchait en tête de cortège et montrait quelques petits signes d'excitation. Ils venaient d'accomplir une tâche au combien difficile et que peu de mortel avaient réussi. Cela n'était pas grand-chose dans la vie du pirate, mais c'était quand même une première victoire pour lui sur Grandline. Commencer par une réussite était toujours bon pour le moral des troupes, cela leur donnait des ailes, un peu comme le Red Bull.

Une fois devant le pont-levis, Shoma et sa petite bande tombèrent sur une autre escouade de soldat. Celle-ci était composé de bien plus de personnes que la première. De vue, il devait être une bonne vingtaine de plus, ce qui fixait leur nombre à une trentaine de personne. N'ayant rien à ce reprocher, Shoma approcha l'homme de tête et dont les décorations sur son torse montrait qu'il occupait un poste relativement supérieur aux autres. Fier de ses tickets, Shoma les lui montra avant de lui demander de tenir la parole que lui avait donné la précédente personne qui se trouvait ici-même lors de sa première visite. Un homme qui aurait toute sa tête aurait accepté les tickets du pirate et aurait honoré sa parole en laissant entrer les pirates à l'intérieur, mais l'homme qui se trouvaient devant Shoma n'était visiblement pas prêt à écouter ce qu'il avait à dire. Pire encore, il attrapa sa main avec force avant de lui dire de faire demi-tour.


" Partez avant que je ne décide de vous arrêter pour agression, vol et coups et blessures. "

Le ton était monté d'un cran et Shoma n'était pas prêt à renoncer à son objectif, voilà pourquoi il décida de jeter tout ce qu'il avait gagné afin de passer au plan B. Comme un con il avait cru le précédent gardien et avait participé avec son équipage aux attractions de la fête des joies afin de gagner assez de tickets et maintenant qu'il avait tout ce qu'il fallait pour faire baisser la porte on lui refusait l'accès. En quelques secondes, Shoma perdit toute l'excitation qui l'animait afin de retrouver son froid habituel. Plus question de demander gentiment, plus question de sourire, plus question de se laisser toucher par de la vermine. Attrapant la tête de son interlocuteur avec force, Shoma décida d'aggraver son cas. Un coup de poing puissant écrasa le nez du chef des gardiens, puis un second avant de voir l'ombre du pirate perforer son estomac laissant le chef de la bande des joyeux soldats perdre son sang par tous ses orifices.

Devant leur capitaine qui n'était plus, du moins qui n'était plus en vie pour longtemps, le reste des soldats se divisèrent en plusieurs groupes et encerclèrent les pirates tandis que deux hommes avaient récupéré le corps de leur capitaine avant de demander via un Den Den Mushi d'abaisser le pont-levis dans le but de transporter leur supérieur à l'infirmerie du château. En entendant cela Shoma eu un plan démoniaque. Il allait attendre que le pont ne se baisse afin de s'infiltrer lui et ses hommes à l'intérieur. Une grosse porte comme celle-ci était peut-être très dur à briser, mais avec le pouvoir que lui donnait son fruit il n'aurait aucun mal à passer derrière les soldats et profiter de l'ouverture de la porte pour pénétrer l'enceinte du château et stopper la fermeture des portes.

En attendant l'ouverture de la porte, Shoma laissait libre court à sa colère attaquant tous les soldats qui osaient se dresser devant lui. Son ombre brisait les armes de ses adversaires, tandis que ses poings s'occupaient de briser leur esprit et avant même que la porte ne soit grande ouverte, Shoma s'était déjà débarrassé d'une bonne dizaine d'hommes. Comme pour la première vague d'ennemi qu'il avait combattu plus tôt, il ne tua personne, préférant laisser ses victimes dans un état de douleur insurmontable. Tel une marque de fabrique, made in Shoma, ce dernier brisa les deux bras de tous ses opposants avant de détruire l'intégralité de leur dentition. Comment pouvait-il s'occuper de pareil détail en plein combat ? Très simple il était tellement en colère que la force qu'il déployait dans ses points réduisaient à néant la résistance des dents des pauvres hommes.

Voyant que la situation devenait de plus en plus critique pour les soldats, la personne qui était en charge de la sécurité du château décida finalement d'annuler l'ouverture du pont-levis et commença même à le faire remonter. Si la porte se refermait, Shoma et les siens n'auraient plus de chance d'y entrer, alors après un mouvement de tête avec son acolyte homme-poisson, celui-ci attrapa son capitaine et l'envoya tel un javelot en direction de la porte. Avec sa force surhumaine, Valentino avait assez de puissance pour jeter un humain au-dessus d'un pont d'une dizaine de mètres, ce qui permettrait à son capaine de se glisser à l'intérieur de l'enceinte du château avant que celle-ci ne soit condamné.

Like a Boss. le travail d'équipe venait une fois de plus de marcher. Le lancer de capitaine de Valentino permit à Shoma d'entrer de franchir le pont-levis. Glissant sur le sol après son vol plané, Shoma du se presser de détruire les chaînes qui remontaient la porte. Contrairement aux pont qui était à l'épreuve de la force du pirate, les chaînes tombèrent en pièce réduisant le dernier obstacle entre le roi et les pirates à néant. Cette fois, ils l'avaient fait, ils allaient entrer dans l'enceinte de la forteresse.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Après ma magnifique victoire… Heu défaite où un vieux et mon capitaine m’avaient ridiculisé, je fut séparé de ma belle par ce même vieillard qui lui montrait un ptit papelard dégueu. Il lui interdisait de me revoir, alors la jeune femme se rapprocha une dernière fois de moi et tout en lui exposant mon avis de recherche à la figure, elle me demanda :

« Est-ce réellement toi « Valentino », dit la mâchoire sanglante ?! »

« Ouaip, c’est bien moi ! On ne peut rien te cacher à toi, ma jolie ! Shahaha ! »

Lâchant un cri de détresse, elle m'avoua : « Je suis désolé Valentino mais on ne peut plu se revoir à cause de ça. »

Dévisageant avec dégoût le vieux crouton, je lui dit : « C’est à cause de toi tout ça !! J’vais te MA-SSA-CRER !! »

Au moment où j'allais déchiqueter l’homme, Shoma s’interposa et m’empêcha d’anéantir ce pauvre homme. Reprenant vite mes esprits, j'en ai profité pour glisser quelques mots à l’oreille de ma belle :

« Rendez-vous ce soir à minuit dans la forêt juste à côté. Ça sera un endroit bien plus calme et surtout protégé des regards indiscrets. Ça sera parfait pour ce que l’on aura à faire poupée ! » Il fit une petite pause puis reprit : « Si par malheur tu ne viens pas, je ne garanti pas que ton petit papounet ira bien demain, shahaha ! »

Après cette déclaration, tout ce que j'avais sur le cœur venait de disparaitre. Je suivi donc mon capitaine afin de poursuivre notre projet du moment : entrer dans la tour du roi ! Quand nous sommes tous les trois arrivé devant le château tickets en main, nous faisions les fiers. Mais quand notre accès à la tour fut refusé, notre engouement en prit un coup.

Repensant à tous les jeux où nous nous étions énervés, avions ris, trichés. J'me dit que je n'avais pas passé une aussi bonne aprem’ depuis longtemps, alors que je m’attendais à une journée des plus pourries. En fait deux choses m'avaient vraiment plu : voir mon capitaine rager autant à en tricher et la fille avec qui j'avais rancard dans la nuit. Seulement, le fait de voir mon capitaine commencer à massacrer les soldats ne m'aida pas, j'avais déjà assez de mal à contrôler mes pulsions meurtrières. Alors, petit à petit, mes souvenirs sympathiques se transformèrent en une envie de SANG ! J'ai donc commencé moi aussi à anéantir ces êtres de race inférieure ! Je le fis surtout avec tous mes attributs qui faisaient de moi un être supérieur : mes crocs, mes griffes et ma queue. Grâce à mes atouts, une simple vingtaine de secondes me suffirent à me défaire de ma dizaine. Il y avait du sang partout ! C’était un véritable carnage ! Le truc le plus flippant, c’était de me voir avec tout ce sang dégoulinant de ma bouche. A ce moment précis, mon surnom de mâchoire sanglante m'allait comme un gant. Shahaha !

Ensuite, la porte qui venait de s’entre ouvrir commença à se refermer. Alors mon capitaine me demanda de le balancer par-dessus bord… Heu par-dessus la porte gigantesque ! Cette action avait pour but de faciliter notre intrusion dans la tour, néanmoins pour moi, ça représentait bien plus. Car balancer un capitaine pirate trois fois plus fort que moi, ça n’a pas de prix ! Peut-être que ça allait devenir notre nouvelle et surtout notre première attaque en double. On la nommerait : le-lancer-de-capitaine-valant-56-millions-de-berrys-par-le-requin-à-la-mâchoire-sanglante ! C’est sûr, j’ai un don pour trouver les noms de techniques !

Une fois à l’intérieur, Sho’ ouvrit comme prévu les portes de l’enceinte. C’était maintenant l’heure de l’assaut ! La tour était aussi chelou qu’on pouvait s’y attendre. Vide ! L’eau à la bouche (enfin surtout le sang à la bouche vu le massacre que j'venais de faire avec mes dents, shahaha) à l’idée de pouvoir goutter à du sang de roi, j'ai foncé le premier dans la mêlée ! Mon but était maintenant la couronne de ce roi !


Dernière édition par Valentino De La Rose le Lun 8 Oct 2012 - 16:56, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose
Une fois la porte grande ouverte plus rien ne pouvait stopper le petit groupe. Préférant ne plus à avoir d'obstacle sur a route, Shoma et Valentino s'occupèrent des derniers gus avant de quitter l'extérieur et s'aventurer en territoire inconnu. Malgré sa condition de capitaine pirate, Shoma savait qu'il n'avait pas tous son temps. En prenant d'assaut un lieu comme le château royal lui et ses hommes devenaient les cibles numéro un de tous les soldats que comptaient l'île sans oublier que l'île était sous la protection de personne très influentes ce qui augmentait considérablement le risque de voir intervenir de grands noms de la marine. Pour une fois qu'il était dans les règles, l'administration en place avait tout fait pour le mettre hors de lui et maintenant il se retrouvait une fois de plus dans l'illégalité.

Qu'importe maintenant que le mal était fait ni Shoma, ni aucun membre de son équipage ne ferait demi-tour. Ils avaient fait irruption dans un château, château qui se trouvait au pied d'une immense fête foraine, ce qui pouvait laisser croire que la personne qui se trouvaient à la tête de l'île devait avoir les poches suffisamment remplies pour partager avec ceux qui en ont le plus besoin. Shoma n'était pas dans le besoin, ses poches étaient également bien fourni, il n'avait aucun problème avec l'argent, mais il en avait besoin. C'était toujours la même histoire avec les pirates et Shoma et son équipage n'étaient pas seul dans ce cas, mais l'argent appelle l'argent et une fois que l'on goutte au pouvoir des berry, on en veut toujours plus jusqu'à ne plus savoir quoi en faire.

ais contrairement aux êtres cupides qui ne voulaient de l'argent que pour le pouvoir qu'il représente, Shoma en avait besoin afin d'accomplir l'un de ses objectifs. Hé oui naviguer sur le dos de sa tortue à vie n'était pas pour lui. Il avait besoin d'importantes sommes d'argent afin d'aménager la carapace de Sanbi et ainsi y creuser un habitacle viable pour lui et les siens et au vu de sa trésorerie, l'attaque d'un château royal devenait très vite une bonne idée.

Étrangement une fois à l'intérieur du château Shoma et les siens avaient beau progresser, personne ne se montrait, comme si le château était désert. Pas une trace de soldat, pas une trace de serviteur. Au bout d'un moment Shoma se demanda pourquoi personne ne venait à-eux, mais préféra laisser tomber sa réflexion afin de poser les yeux sur la multitude de porte qui s'offrait à lui. C'était peut-être un piège, une façon de les éliminés rapidement, qui sait peut-être que derrière ces portes se trouvaient des armes mortelles. Des lances-flammes, des pics empoisonnées où d'autre système automatique de défense, mais trop curieux le capitaine pirate décida de se lancer en premier dans l'exploration de ces portes.

La première porte qu'ouvrit le capitaine pirate le fit tomber sur une salle vide. Cette dernière était très grande, assez pour une vingtaine de personne, mais ne contenant absolument rien. Seul la couleur des murs donnaient une certaine ambiance, sans cela cette salle était aussi inutile qu'un sauna en plein désert. N'ayant pas de temps à perdre inutilement, Shoma ne prit même pas la peine de fermer la porte et passa à la suivante. La seconde porte elle était plus petite que la première et contenait des livres. Connaissant la valeur de certains ouvrages, Shoma décida d'entrer afin de faire son marcher. Ne sachant pas si ces nakama avaient la même passion que lui, il se tourna et proposa au groupe de sa séparer. Ils étaient tous assez forts pour se battre en cas de mauvaise rencontre et puis à trois ils pourraient découvrir plus rapidement les secret que cache la forteresse.

Farfouillant dans tous les coins de la pièce, Shoma posa les yeux sur plusieurs livres. Ils n'avaient aucune valeur marchande, mais avait une certaine valeur pour le médecin qu'il était. Les trois livres qu'il décida de prendre gratuitement étaient des ouvrages d'un illustre médecin qui n'était plus de ce monde, mais qui avait passé toutes sa vie à trouver de nouvelles méthodes de la pratique de la médecine ainsi que les méthodes afin de concevoir et produire des poisons. Alors qu'il pensait être tombé sur le gros lots, Shoma fit la découverte d'une armoire qui était fermée à clé et qui ne contenait qu'un bouquin. Celui-ci était très vieux et abimé, mais comme rien n'était sous clé par hasard, Shoma décida de briser la vitre afin de voir de quoi parlait ce vieux bouquin. Avec un peu de chance il était tombé sur un livre d'un écrivain célèbre qui valait une petite fortune.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
L’excitation du précédent combat retomba vite lorsque je vis que le château était vide ! Le capitaine nous fit traverser les deux premières portes. Et quand il vu les livres puants et vieillot, il se subit la transformation : GRAND-MERE POWAA !! On aurait dit une ptite grand-mère faisant ses courses ! Moi qui voulais de l’action, je n’étais pas sortit de l’auberge avec un capitaine comme ça. Puis c’est à ce moment là qu’il nous proposa de se séparer. Tout content, je partis directement à la fin de sa phrase. Moi, je voulais aller à la cinquième porte, c’était celle qui avait l’air la plus dangereuse. Des pics, du sang, … Tout indiquait que c’était celle qui présageait le plus de difficultés. Et ça, c’était cool !

Sans me méfier, j’ouvris la porte et je m’introduis en courant dans la pièce pour surprendre les gens ou les trucs qui seraient dedans. Seulement, il n’y avait rien à part des vieux pics tout rouillés et plein de sang séché sur les pans de deux murs. Déçu, je me suis retourné pour sortir de cette salle pourave cependant, la porte était fermée. De plus, elle était verrouillée ! Alors tirant comme un malade pour me sortir de se pétrin, j’ai brisé sans le faire exprès la poignée de cette satanée porte. Alors j’ai commencé à rouer de coup ce morceau de métal, seulement il ne bougea pas d’un millimètre. Puis, un bruit d’enclenchement d’un mécanisme se fit entendre. Je me suis re-retourné pour voir se qu’il se passait et je m’aperçus que ces putin de murs, remplis de pics tous plus rouillés et acérés les uns que les autres, commençaient à se rapprochaient l’un de l’autre. Le truc le plus con c’était que je me trouvais en plein milieu et que si j’me transformais en passoire, ça serait moins facile de nager, car je perdrais tout hydrodynamisme ! Il fallait que j’évite ça à tout prix, sinon comment j’en mettrais plein la vue à Fuji’ ou même aux autres femmes ! Elles se railleront toutes de moi ! Cela ne pouvait pas se passer comme ça !

Grâce à mes entrainements quotidien et surtout depuis que j’avais subit cette entrainement avec King, j’avais développé une technique super sympa pour ces cas désespéré où la seule solution c’était la destruction ! Posant délicatement ma main sur le mur opposé à celui de celui par où j’étais entré, j’exerçai une pression contre celui-ci. Après quelques secondes, le mur céda. Je m’étais enfin tiré de ce guêpier ! Ça commençait bien cette histoire. J’étais maintenant devant un escalier un peu pas très cool, enfin, pas très cool du tout même ! Il y avait des clous disposé sur chacune des marches de ce foutu machin ! La seule solution était de se maintenir en l’air en se déplaçant avec les côté de l’escalier. Après environ une quinzaine de minutes d’acharnements, je me suis jeté essoufflé en haut de ce merdier. Je n’avais même pas vu une seule personne que j’étais crevé, la classe quoi ! C’est au moment où je me dis que je devais me faire une pause saké pour me mettre un ptit coup de fouet que j’aperçus les chaussures d’un gonze. Ça devait être au moins du 60 ! En levant la tête je compris qu’ils allaient parfaitement avec lui.

Spoiler:

Quelle idée de cacher un mec comme ça dans son château ?! A part pour faire des cauchemars toute la nuit, j’vois pas ! En tout cas j’vais le massacrer ! Shahaha !

« AMUSANT LE JEU DE L’ESCALIER, TU NE TROUVE PAS ? »

En plus, la chance, j’étais tombé sur un clown… Pitoyable !


Dernière édition par Valentino De La Rose le Lun 8 Oct 2012 - 17:10, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose
Tout en prenant soin de ne laisser aucun de ses précieux livres, Shoma fit demi-tour et tomba nez-à-nez avec un vieil homme de noir vêtu. L'homme resta immobile avant de tendre sa main et s'adresser au pirate. Quand une personne ordinaire aurait préféré prendre ses jambes à son cou, lui resta de marbre avant de demander au pirate de bien vouloir déposer ce qu'il avait l'intention de prendre. Courageux, voilà la première impression du capitaine des spectres vis-à-vis de son interlocuteur, mais malgré cela, il ne déposa rien et continua son chemin. Sachant qu'il n'avait aucunement l'intention de combattre, le serviteur se poussa et laissa passer le voleur, mais lui demanda une fois de plus de ne rien dérober.

Déjà fatiguer de la présence du vieil homme, Shoma lui demanda de lui donner une raison, une seule raison qui le forcerait à l'écouter, alors qu'il avait déjà fait irruption dans l'enceinte du château, blesser des soldats et pour couronner le tout il était un pirate, ce qui signifiait qu'il n'avait d'ordre à recevoir de personne. Tout en baissant la tête, le vieil homme lui dit que le château ainsi que l'île tout entière était sous la protection des dragons céleste et que toute atteinte à l'encontre des autorités de l'île entraînerait des conséquences importantes. Lassé d'entendre encore et encore la même chose, Shoma laissa le vieillard à sa place et poursuivi sa visite du château.

Étrangement partout où il allait le vieil homme le suivait, il était devenu son ombre. Avant même que Shoma n'ouvre une porte, le vieillard lui racontait ce qui s'y trouvait et quand la porte était fermée il lui ouvrait de peur qu'il ne la brise. Porte après porte, étage après étage, les deux hommes visitaient en toute une dizaine de porte. Dans les cuisines, Shoma se servir un divin repas comme il n'en avait jamais mangé, dans la salle d'art, il décrocha trois tableaux contre la volonté de son guide. N'étant pas très doué afin d'évaluer les pièces artistiques il en choisi au hasard en ne se basant que sur les noms des œuvres. La salle des souvenirs, petite salle où était entreposée quelques vieilleries qu'avait collecté le propriétaire du château, Shoma décida de ne rien toucher, dans tout ce qui était entreposé, rien ne semblait avoir de valeur marchande.

Une fois qu'il en avait mare de jouer les touriste à travers un château vide, Shoma décida de laisser ses trésors de côté et demanda au vieil homme de le conduire directement au plus haut de la tour. Il n'y avait aucune fenêtre dans cet édifice et cela intriguait le jeune homme. Avant de mettre les voiles et dérober ce qu'il avait pour le moment trouver, Shoma voulait rencontrer cette personne qui se disait être le roi et qui avait fait en sorte de lui mettre des bâtons dans les roues. Devant la dernière requête du pirate, le vieil homme décida de ne pas donner suite. Connaissant la personne, il n'allait pas prendre le risque de le conduire directement à son maître, alors que celui-ci était un homme bon et toujours juste.

Alors qu'ils se regardaient, un Den Den Mushi mural approcha. Étonner de voir la bestiole sonnée, le vieil homme se décala et approcha avant de décrocher. Lui et la personne qui se trouvait à l'autre bout du fil restèrent un moment en ligne avant de raccrocher et de regarder le pirate en face. Après un léger silence, le major-d'homme revint sur sa décision et demanda au pirate de bien vouloir le suivre. Pour une raison qu'il ne comprenait pas, le maître des lieux avait une folle envie de le rencontrer dans sa salle du trône. Content de lui, Shoma tourna les talons et se mit en route, comme s'il connaissait mieux que personne où il devait se rendre, mais quand son ombre lui dit qu'il n'allait pas dans la bonne direction, Shoma se tourna et fit comme s'il avait fait exprès histoire de voir la réaction de son hôte.

Suivant le maître des lieux à travers les étages, Shoma croisa sur son chemin son nakama. Valentino était en prise avec une réplique du monstre de Franken, mais n'ayant pas de temps à perdre Shoma préféra le saluer et poursuivre son ascension de la tour. Ce n'est qu'après une bonne heure intense de marche que le capitaine pirate arriva à l'étage où se trouvait la personne qui avait parlé à l'autre bout du Den Den Mushi. Au bout d'un moment, à force de marcher Shoma s'était même demandé si le vieil homme ne se foutait pas de sa tête. Marcher vingt minutes dans des escaliers sans voir la moindre porte lui avait donné froid dans le dos et avait même pensé que celui qui marchait en tête était en train de mijoter quelque chose afin de se débarrasser de lui, mais maintenant qu'il se trouvait devant une porte luxueuse, Shoma ne regrettait pas d'avoir fait autant de sport.


"Bordel, il faut marcher autant pour se rendre ici, je suis presque mort de fatigue"

"M.Le roi n'aime pas vivre en bas du château, bien que toutes les pièces se trouvent dans les étages inférieurs, il ne quitte presque jamais cette salle"

"Oéoé, je m'en fiche, ouvre la porte"

"Cette porte ne peut s'ouvrir que de l'intérieur, il faut attendre que le roi décide de l'ouvrir"
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mon adversaire avait une énorme épée, de plus il avait une force incroyable. Et c’est avec peine que je réussissais à contrer ses attaques. Le pire c’est que je n’avais jamais le temps de contre-attaquer, car ses attaques étaient tellement dévastatrices qu’elles me faisaient perdre l’équilibre. Et le temps que je me remette ma garde en place, je me prenais un nouveau coup. Par contre, le truc cool s’était que son épée ne coupait pas. Elle n’avait aucun tranchant. Elle servait juste à frapper comme une batte de baseball. J’étais dans une mauvaise posture, mais il fallait que je trouve une solution car il me saignait dans tous les sens avec tous ces coups. Après plusieurs minutes de combat intense (ou plutôt de soumission intense vu que j’étais incapable de le frapper), j’aperçus Shoma suivant un vieillard. Il passa à côté de moi en me saluant et continua sa route. Il devait me faire confiance pour me défaire de ce gars. Il ne fallait pas que je le déçoive !

Avec mon pouce levé accompagné d’un grand sourire, je lui dis « J’me dépêche captain’ ! Ça ne me prendra plus longtemps ! »

Ensuite, je repris le combat, enfin les coups. C’est alors qu’il eu la mauvaise idée de briser ma bouteille d’alcool, qui était réputée vraiment très résistante, après plusieurs coup d’épée de baseball dessus ! Fou de rage devant tout cet alcool foutu en l’air, j’ai explosé et je suis passé à la vitesse supérieure ! J’avais maintenant du liquide à disposition pour me défendre et surtout pour attaquer ! Je pouvais dorénavant me servir du karaté aquatique. Même si ça ne serait pas au même niveau que d’habitude, cet avantage devait me permettre de finir ce combat en beauté et surtout de me venger de cet enfoiré !

Ne me laissant toujours aucun répit, il frappa le premier. Seulement, maintenant grâce au saké, je pouvais me défendre. Samehada Shoutei ! Je venais de parer son coup très violent en me servant de l’alcool comme bouclier. De plus, j’avais, grâce à cette parade, créé une ouverture. L’heure de l’offensive était arrivée ! Utilisant une nouvelle fois ce liquide magique, je me servis de Yabusame ! Des flèches le frappèrent de toute part. J’étais devenu fou ! C’était la première fois que je prenais l’avantage de ce combat alors je lui fis payer tous ses coups. Il saignait de toute part ! Puis, il tomba à genoux devant moi avant de lâcher un cri assez flippant. Et comme s’il venait de retrouver ses forces grâce à celui-ci, il se rua sur moi de tout son être. Récupérant le plus de saké possible, je le modela à l’image d’un requin afin de lui mettre le coup de grâce. Water Heart Murasame ! Le requin était d’une taille assez réduite à cause du manque de liquide, cependant, il fit quand même son effet. Le mastodonte s’étala de tout son long (enfin surtout de tout son large mais bon, shahaha) sur le sol. Il était vraiment résistant et puissant, mais bon j’me le suis quand même fait !

Devant ce mec imbibé de mon alcool et ma bouteille qui était explosée ! Je me suis emporté et j’ai explosé un morceau du sol d’un coup de poing rageur. C’est là que j’ai aperçus des vieilleries ressemblant à des bouteilles à l’étage du dessous ! J’étais refait ou pas ?! Après m’être créé un trou assez large pour atteindre cette salle, je m’introduisis dans caverne d’Ali baba. Toute les bouteilles avaient des formes chelou mais en même temps tellement intéressantes. Il y en avait en forme de cœur, d’autres en forme de femme et même certaines en forme d’épée, … Il y en avait tellement, je ne savais pas laquelle choisir pour remplacer la mienne ! Tournant sur moi-même dans cet endroit, on aurait dit que j’étais arrivé au paradis des bouteilles. Il y en avait de toute sorte et elles tournaient dans ma tête. J’me sentais tellement bien. Puis, après avoir perdu l’équilibre, je suis tombé au pied d’une version différente des autres. C’en était une géante ! Elle faisait au moins 20 litres ! Si je la prenais, j’allais dorénavant me retrouver avec 20 kg sur le dos mais bon, même sur la terre ferme je pourrais me servir de mon karaté aquatique et ça, et bin ça va me changer la vie ! Ma décision était prise, j’allais tout péter grâce à elle ! De plus, elle avait l’air plus résistante que la dernière. Pour l’instant elle devait peser que 2 kg environ parce qu’elle était vide donc c’était simple.

Spoiler:

L'accrochant dans mon dos, j'étais maintenant prêt pour retrouver Shoma. Je débutais maintenant mon ascension en direction du sommet et surtout de la couronne ! Je montais les marches des escaliers trois par trois au début, puis ça s’est vite transformé par du deux par deux et encore plus rapidement par du une par une. Tellement le chemin était long jusqu’au sommet, je dû me résoudre à un moment à m’arrêter pour me reposer. Après cette petite pause rapide je me repris et fonça d’une traite pour finir ce fichu trajet ! Tellement j’étais à fond, je ne vis même pas la porte qui bloquait la route au bout de l’escalier et la percuta de plein fouet avant de tomber sur Shoma totalement épuisé. Cette montait m’avait prit une trentaine de minutes ! Cet effort soutenu durant autant de temps et surtout la perte de sang dû au combat, m’amena à tomber dans les vapes dans les bras de mon cher capitaine. Quelle classe ! Shahaha !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose
Durant plusieurs minutes Shoma et le vieil homme restèrent devant la porte à attendre. Le roi était la seule personne à pouvoir ouvrir la porte et tant que ce fainéant ne jugeait pas utile d'ouvrir cette porte, alors ni son valet, ni le capitaine ne pourrait pénétrer dans l'entre du roi, mais à force d'attendre les deux hommes furent récompenser. Un bruit léger de mécanique se fit entendre et alors que Shoma allait se frotter les mains pour avoir réussi à entrer en contact avec le chef suprême de l'île son nakama fit son apparition. Comme il l'avait deviné Valentino n'aurait pas besoin de son aide afin de se débarrasser de son adversaire, mais très vite celui-ci tomba dans ses bras un peu à la manière d'une petite fille qui venait de faire un malaise. Dans une autre situation, Shoma aurait pu rester sur place et s'occuper de l'homme-poisson, mais étant attendu et après avoir autant attendu devant la porte, il ne pouvait se faire attendre et décida de laisser le poisson sous le porche de la porte.

Une fois la porte grande ouverte, Shoma se mit à avancer. Derrière lui Valentino Out ainsi que le valet. Ne comprenant pas pourquoi ce dernier ne le suivait pas Shoma se stoppa avant de pointer son doigt dans sa direction.


"Vous n'entrez pas ?"

"Non! Mon seigneur le roi m'a dit de vous faire entrer. S'il voulait que j'entre il me l'aurait demandé du coup je vais vous attendre ici-même."

"OK."

"Vous ne prenez pas votre ami ?"

"Valentino ? Non, même ainsi personne ne serait assez fou pour le toucher."

"Je vois. "


Après un dernier coup d’œil en direction de son nakama, Shoma tourna les talons et entra dans la salle du trône. Bien que situé tout en haut du château, la salle était immense et pouvait facilement accueillir sans trop forcer le navire de Shoma et encore il y aurait encore assez de place pour un autre navire pirate. Comme pour le reste de l'édifice la salle où se trouvait le maître de l'île était magnifique. Des tableaux immenses, des tapisseries plus belles les unes que les autres, du mobiliers luxueux et enfin un trône en or orné de diverses joyeux précieux. Malgré la présence de la personnalité la plus importante de l'île, Shoma n'avait d'yeux que pour le trône et la couronne qui ornait la tête du roi. En voyant autant de richesse réuni dans une même pièce Shoma se demanda le temps d'une seconde pourquoi il ne quitterait pas le monde de la piraterie, mais cette idée disparue aussi vite qu'elle lui était apparue quand le roi se mit à lui parler.

"Comment trouvez-vous cette salle ?"

"Pas mal !"

"Je trouve aussi."

"..."

"Quesqui vous amène dans mon château?"

"Vous ne voyez vraiment pas ? Je suis un pirate et je désire vos bien."

"Ahaha il à le sens de l'humour en plus."

"Sens de l'humour ? ha oui haha. "

"Je vous ai laissé entrer ici, car j'ai un marché à vous proposer ?"

"Un marcher ?"

"Oui, j'ai tout ce qu'un homme peut désirer, sauf une chose."

"Qui est ?"

"Le plaisir de la chair humaine. Je souhaite des femmes, toujours plus de femmes."

"...."


Devant le roi qui pensait vraiment se trouver devant l'un de ses hommes, Shoma se posa sur la table centrale qui se trouvait à quelques mètres devant le roi et lui répondit.

"Pourquoi un homme comme moi travaillerait pour un homme comme vous ?"

"Pourquoi ? Car en étant un pirate vous profitez déjà de tous l'approvisionnement gratuitement sur mon île, qu'en tant que mon homme personnel je vous payerais grassement pour vos services et que si vous refuser j'utiliserais mon mes connexions afin de vous faire vivre un enfer sur terre. Vous n'êtes pas sans savoir que cette île est mienne, mais que j'ai dans mes contact des personnes capables de faire bouger même les plus puissants hommes de la marine."

"Je vois, je vois."

"Ne prenez pas cela comme une menace. Je fais appel à vous, car j'ai une réputation à tenir et si on apprenait que j'achetais des esclaves sexuelles cela ternirait mon image bien que je ne suis pas le seul à agir de la sorte, mais après l'un de mes voyages un ami m'a fait découvrir ce genre de choses, voilà pourquoi j'aimerais que vous me trouvez une sirène ainsi qu'une trentaine de femmes."

"Hum..."

"Bien sûr je vous donnerais assez d'argent pour ne plus avoir à en voler et vous pourrez même garder ces vieilleries que vous avez retirés de leur place dans mon château. "

"Je peux vous posez une question ?"

"Allez y !"

"Pourquoi n'y à-t-il aucune fenêtre dans votre château ?"

"Il n'y a pas de fenêtre ? Haha, je n'ai pas besoin de fenêtre."


Tout en rigolant, le roi appuya sur un bouton qui ou avant de demander au pirate de venir près de lui. Voulant savoir la raison de cela Shoma approcha du trône et vit alors un mont de charge s'élever tandis que le plafond qui semblait alors tout à fait normal se mit à s'ouvrir, laissant les deux hommes observer un spectacle des plus magnifique. Depuis leur position les deux hommes avaient une vue panoramique sur une bonne partie de l'île. Assis sur son siège le monarque pouvait tous les soirs observés les lumières de la forêt des joies et le matin prendre un grand bol d'air en observant les plaines et autres collines de son île. Après cinq minutes à regarder la fête foraine qui ne dormait jamais, le roi fit descendre son piédestal ce qui ramena les deux hommes à la case départ.

"Alors le marché est conclu ?"

*La porte ne peut s'ouvrir que de l'intérieur et le pont-levis ne peut être forcé hum hum*

Alors que le monarque pensait avoir un nouveau serviteur dans sa poche, Shoma l'attrapa par le col avant de l'étrangler. Un capitaine pirate qui travaille pour une quelconque personne n'était pas ce que Shoma définissait comme un marché équitable. Si la menace des dragons célestes garantissait à cette île de jouir d'une tranquillité incontesté, alors Shoma lui se dérobait à cette obligation de neutralité. De plus il venait de trouver une manière d'utiliser ce royaume. Pour ce faire il devait se débarrasser de celui qui était la plus haute autorité et le remplacer par l'une de ses marionnettes. Hé oui le fruit du démon du capitaine des Spectres, le Kage Kage Fuit donnait à Shoma la possibilité de se créer une armée de morts vivants.

Pour créer un zombie Shoma n'avait besoin que de deux éléments. D'une part il avait besoin d'un cadavre et ensuite d'une ombre. Pour l'ombre le capitaine des spectres n'aurait pas besoin d'aller loin. De l'autre côté de la porte se trouvait le valet du roi, il lui suffirait de l'attaquer et de lui voler son ombre afin d'avoir un pantin qui lui serait dévoué corps et âme. Une fois le roi sans vie, Shoma était le nouveau maître de l'île et grâce à son zombie qui jouerait le rôle du monarque rien ni personne ne connaitrait ce qui venait de se passer par cette nuit étoilé du mois x de l'année 1624 sur l'île d'Innocent Island.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Dans la salle de veille, devant le Den Den projecteur qui retransmettait fidèlement ce qui se passait dans la salle du trône, le serviteur n'avait rien perdu du spectacle.

Il savait depuis longtemps que ce jour finirait par arriver. C'était obligé, après tout, il fallait bien qu'un jour passe un pirate qui ne craindrait pas le gouvernement mondial. Et en l'absence de gardes et de soldats sur l'ile, la crainte était la seule défense du roi d'Innocent Island...

Et c'est parce qu'un jour comme aujourd’hui finirait forcément par arriver qu'on l'avait placé la. En retrait, en observation, à coté du Den Den Rouge, avec des consignes claires. Pour faire en sorte que le jour ou le drame se produirait, quelqu'un soit la pour le dire à d'autres. D'autres qui s'assurerait que le fou qui n'avait pas eu peur du gouvernement mondial soit sévèrement, très sévèrement châtié. Pour que personne n'ait jamais envie de l'imiter.

Le serviteur attrape le den den rouge qui n'émet que vers un autre destinataire qu'il ne connait pas, qu'il na pas besoin de connaitre. Seules les consignes sont importantes...

-Le roi est mort. Son assassin s'appelle Shoma. Mantle Shoma.

Personne ne répond, évidemment, c'était d'ailleurs précisé dans les consignes. Et les consignes ne se trompent jamais. Le serviteur répète sa phrase deux fois. Puis il raccroche, se lève et jette le den den rouge et le den den de surveillance dans le broyeur prévu à cet effet.

Machinalement il vérifie que tout est en ordre dans cette petite pièce ou il a passé tant de temps ces dernières années. A observer et à attendre le moment d'accomplir enfin son devoir. Tellement d'attente, et maintenant c'est fait. Il époussette un grain de poussière imaginaire sur sa tenue impeccable, puis il sort.

Et d'un pas calme il se dirige vers la salle ou se trouve le pirate. Le pirate qui va le tuer. Mais ce n'est pas important. Ce n'est qu'un détail. Sa vie ne vaut rien, seuls les consignes sont importantes. Et il est arrivé au bout des siennes...


    J’ouvris les yeux doucement. J’m’étais étalé comme une loque sur mon capitaine et maintenant me voilà dans une salle en compagnie du serviteur du roi. J’étais installé dans un fauteuil, une couverture posé sur moi et mes blessures pansées. Ce vieux avait dû me soigner durant ma ptite absence. J’voulais pas rester là alors j’ai balançais la couverture par terre et me préparais à rejoindre mon capitaine quand je m’aperçus qu’il y avait une image géante qui transmettait ce qui se passait dans la salle du roi. C’est là que j’ai vu Sho’ à travers ce den den transmetteur ! Cependant je fus bouche bée lorsque je vis ce qu’il était en train de faire. Il tuait le roi sans même m’attendre ! Puis, après avoir vu cette action, l’autre spectateur de ce crime : le serviteur, envoya un message pour avertir les autorités de ce fait. Alors juste avant qu’il ne finisse son rapport, j’ai crié : Son complice s’appelait Valentino De La R… » et c’est à ce moment là que cet enfoiré à balancé son joujou dans un déchiqueteur à den den ! Moi j’voulais juste de la notoriété et cet enfoiré ne m’a même pas laisser tirer avantage de cet acte ! Mais le plus gros enfoiré, c’était Shoma ! Lui qui s’était gardé le privilège de tuer le roi seul ! Il aurait pu m’en laisser un bout ! Ou même, il aurait pu me laisser le torturer un peu s’il voulait tellement le tuer ! Dégouté ! J’suis dégouté !

    Ensuite, sans même me calculer, le serviteur commença à se diriger vers la salle du trône. Sortant du fauteuil où il m’avait déposé pour me laisser prendre du repos, je couru à sa poursuite. Quelques mètres me suffirent pour le choper ce premier enfoiré ! Pendant ma course, je lui mis une charge, pas trop forte dans le dos, qui l’envoya directement s’encastrer dans le mur. Maintenant KO, il bougerait moins. Le trimballant sur mon épaule, j’appris à mon capitaine ce qu’il venait de se passer. Et même si mes propos n’eurent pas l’air de lui déplaire, il allait devoir faire preuve d’une grande intelligence s’il ne voulait pas que son plan tombe à l’eau. Il pouvait très bien utiliser le serviteur et le roi comme marionnettes afin de démentir la version qui venait d’être transmise. Cependant, s’il faisait ça, cela voudrait dire que nous n’aurions pas d’hausse de prime ! Et puis, de toute façon moi j’m’en fou ! J’voulais maintenant le signe suprême de la royauté : la couronne ! Je dis alors à mon capitaine :

    « En fait j’voulais te dire ! Le coup de j’tue le roi tout seul sans l’aide de personne et bin tu m’le refais plus ! Moi aussi j’voulais sa peau !! Bon passons ! Maintenant, moi j’veux la couronne ! »

    Mon discours fit tout simplement rire mon capitaine, qui s’amusait dorénavant avec la couronne du cadavre. Vu que ça le faisait sourire, ça voulait sans doute dire que mon souhait était possible ou bien alors, il voulait voir si j’étais capable de la lui récupérer. De toute façon j’m’en foutais, car je l’aurais ! Pour commencer, je lui ai lâché un petit regard, genre : « fait attention mon ptit gars, j’arrive ! » Ensuite, j’ai enchainé par une manœuvre d’intimidation. Je pris toutes sortes de pauses de Kung fou en lâchant des petits cris chelous. Par exemple, la posture de l’araignée soumise par la chenille ou alors, le rat dansant sur le lion affamé ! C’était vraiment la classe ! Enfin après tout dépend de notre définition de ce mot, hein. Shahaha ! Je suis alors arrivé à la dernière phase de mon plan : courir, prendre la couronne des mains de Shoma et m’enfuir le plus vite possible sans y laisser des plumes ! Donc après m’être étiré et m’être chauffé tous les muscles, j’ai tenté de faire un compte à rebours dans ma tête. 3, 2, 1, c’est parti ! Sauf que le dernier mot ne sortait jamais de ma bouche… Alors je dû changer mon départ, c’était quand un objet touchera le sol. Je pris une ptit morceau de brique sur le sol et le balança. Il monta haut, très haut, il descendit ensuite très vite et arriva en plein sur le crâne de mon nakama… Alors tout en courant pour mettre à exécution mon plan durant le temps où il était encore secouer, j’ai dit :

    « Désolé captain’ ! Ce n’était pas voulu ! »

    Couronne en main, j’ai dévalé la tour en courant ! J’allais maintenant retrouver ma belle ! Il n’allait pas tarder à être minuit et il fallait que je sois grandiose pour plaire à cette jeune femme ! Cette couronne me promet une nuit mouvementée, shahaha !
    • https://www.onepiece-requiem.net/t4291-fiche-technique-de-shark
    • https://www.onepiece-requiem.net/t4096-valentino-de-la-rose
    Le roi mort, Shoma n'avait pas de temps à perdre son plan qu'il avait concocté en quelques heures allait pouvoir voir le jour. Il est vrai qu'un homme comme Shoma qui aime agir en force et ne pas réfléchir aux conséquences de ses actes n'ait pas le genre de personne à prévoir ses arrières, mais cette fois il avait pensé à quelque chose digne d'une véritable crapule. S'il arrivait à mettre le roi dans sa poche, où du moins s'il arrivait à faire du roi l'un des siens, alors il pourrait utiliser ce royaume comme l'une de ses bases de repli. Sans la présence de la marine, Innocent Island représentait le pays idéal pour rassembler le plus de pirate. Se créer une armée de forban n'était pas son plan, d'ailleurs il n'en avait rien à faire, mais en tant que roi de l'île il pouvait facilement prélever des impôts et amasser encore plus facilement une grande fortune.

    Content que pour une fois son plan marchait comme sur des roulettes, Shoma prit la couronne du roi afin de la faire sienne, mais Valentino arriva et en décida autrement. Devant le vol de son nakama, Shoma décida de jeter son dévolu sur le reste de la fortune qui se trouvait dans la salle, mais très vite laissa l'euphorie retomber afin de retourner travailler. La mort du roi n'était pas une en soi, maintenant il fallait passer à la phase B du plan. Jetant tout ce qui se trouvait sur la table centrale, Shoma posa le corps du roi avant de retirer ses vêtements et sortir de nouveau son sabre aiguille. Depuis son arrivée sur Grandline, cette arme commençait à prendre la poussière, mais était toujours sur le jeune homme. Seul dans la salle du trône, Shoma se mit à ouvrir le corps du défunt roi avant de le vider de tout son être. Jouer les médecins légiste demanda plus d'une heure de travail au capitaine, puis vint le tour de prépare son corps à sa nouvelle fonction.

    Shoma avait l'habitude de créer des zombies. Son pouvoir lui permettait d'en créer à tour de bras, mais contrairement aux zombies déjà créer par le capitaine, celui-ci ne pouvait être de couleur sombre, cela trahirait son état de décomposition et un roi en état de décomposition ça n'existe pas en vrai, voilà pourquoi Shoma devait tout faire pour que le corps de son zombie paraisse le plus naturel possible. Pour cela, il commença par utiliser toute sorte de matériel de cosmétique afin de forcer son corps à ne pas passer de la couleur blanche au violet morbide, ensuite il lui façonna un autre aspect physique. Il n'était pas question qu'une personne découvre la supercherie, alors en cas de force majeur, le zombie du pirate aurait à l'intérieur de son corps une très grande fiole de poison qu'il pourrait utiliser par le biais de sa bouche et afin de ne pas contaminer tous ceux qui l'entoure son capitaine lui plaça un filtre qu'il pourrait retirer pour ainsi combattre. Après trois heures de travail intense, Shoma fini par transformer le roi en véritable marionnette de combat. Sa puissance de combat ne serait relativement pas élevé, mais avec tous ses équipements muni de poison cette marionnette pourrait facilement neutraliser les insectes nuisibles qui pourrait lier son royaume au pirate.

    Bien sûr afin de se munir de tous ces équipements Shoma dû quitter l'enceinte du château afin de faire quelques achats très couteux, mais toutes ses dépenses valait largement les bénéfices qu'il en tirerait. Profitant de sa sortie nocturne, Shoma en profita pour se farcir un équipage de pirate, mais pas n'importe lequel. Pour avoir un zombie calme et docile, Shoma sélectionna un hôte de choix et qui pouvait être plus docile qu'un homme de foi. C'était une première pour le capitaine des Spectres. C'était la première fois que Shoma fonçait dans une taverne bombé dans le but de tuer volontairement. Tel un diable il ne fit aucune distinction entre civil et pirate. Le massacre était totale, mais dans sa grande gentillesse, le capitaine des spectres laissa la vie sauve à cinq hommes qu'il traîna un à un jusqu'à l'intérieur d'une charrette, charrette qu'il conduisit jusqu'à l'intérieur du château. Parmi les victimes encore en vie du capitaine se trouvait Kanoi dit le pasteur, un étrange pirate dont la prime ne dépassait pas les 3Millions de berry, mais qui passait son temps à maudire le monde et prêcher la bonne parole. Drôle de pirate vous me direz.

    C'est d'ailleurs avec l'ombre de Kanoi que Shoma fit revivre le corps du roi en un parfait docile zombie, quant au reste des hommes qu'il avait été kidnappé par le captaine des spectres, ils furent tous enchaîné dans les sous sols du château et y resteraient à jamais, car leur ombre avaient également été prise afin de faire revivre une petite partie des hommes du roi. Ne voulant pas qu'ils meurent de faim, ce qui entraînerait la fin de ses zombies, Shoma donna comme consigne à ses zombies de les nourrir chaque jour. De toute manière personne ne pleurerait la disparition d'une bande de pirate.

    Une fois une grande partie de la nuit passée, Shoma décida de prendre un peu de repos et se posa sur le siège du roi avant d'actionner la manivelle qui le conduisit devant le plus beau spectacle de l'île. Maintenant qu'il était certain de n'avoir rien oublié, Shoma pouvait contempler son royaume. Il venait à peine de prendre la mer de tous les périls et s'était déjà approprié un royaume tout entier. Ce n'était que le début de son aventure et cela partait déjà sur des chapeaux de roues.

    Shoma assista au lever du soleil avant de descendre dans la salle du trône. Le jour était arrivé et d'autre aventure attendait les Red Spectres. N'ayant plus rien à faire, le jeune capitaine laissa son trône à son zombie avec pluisieurs consignes. D'une part il ne devait laisser personne entrer dans le château, à part si les personnes ont un quelconque rapport avec lui. Le roi devait ensuite lever des impôts, impôts qui seront reversés à Shoma et Shoma seul et enfin renvoyer tous les enfants zombies chez eux. Il n'était plus question de voir des enfants aux regards effrayants dans sa fête foraine. N'ayant plus rien à faire au château, Shoma chargea ses trésors dans sa charrette et laissa le château se refermer avant de rejoindre son navire et les siens.




    FIN
    • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma