AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-26%
Le deal à ne pas rater :
Arbre à chat Joe – 40x40x114cm
19.99 € 26.99 €
Voir le deal

Des vagues, de la vitesse et une nouvelle amie

Daenerys Aquablue
Daenerys Aquablue


Feuille de personnage
Dorikis: 2585
Popularité: +109
Intégrité: 50

Mar 23 Oct 2012 - 9:57

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la jeune sirène avait embarqué sur ce bateau pirate qui était en route pour Grand Line. Même si elle était entre des murs de verres, elle était assez contente de sa situation. Mani, l’homme lapin, passait le plus clair de son temps à coté d’elle et tous deux discutaient beaucoup. D’ailleurs, Dae faisait beaucoup rire Mani de part ses réflexions d’enfant.

Plusieurs fois, Keiko tenta de s’immiscer dans leur discussion pour amadouer la belle. Mais, pour Dae, il parlait d’une manière trop bizarre… Elle ne comprenait vraiment pas ce qu’il voulait dire et généralement, elle se contentait de regarder cet homme avec des yeux rempli d’incompréhension, avant de regarder Mani pour savoir ce qu’elle devait faire. Et, généralement, celui-ci ce contentait de charrier son lieutenant qui le prenait assez mal. D’ailleurs, il faillit frapper Mani, mais Dae eut si peur pour son ami qu’elle réussit à négocier un bisou contre la liberté de celui-ci. Bien entendu, l’idée ne venait pas d’elle. La sirène s’était contentée d’accepter.

Les moments les plus stressants furent les visites du capitaine. Dae avait un peu peur de lui, et il ne faisait rien pour diminuer son appréhension : toujours à lui raconter des anecdotes terrifiante aux yeux de la sirène, et impressionnante pour l’homme lapin, et puis il ne se lassait jamais de lui rappeler quel était sa place : dans le bocal et nulle part ailleurs avait qu’ils soient arrivés chez son maître. Mais Dae se sentait à l’étroit dans ce bocal… Elle ne pouvait pas se dépenser comme elle voulait. C’était ennuyant et pas drôle du tout.

Aussi, lors de leur ultime escale avant ce que les membres d’équipage appelaient « Reverse Mountain », Dae était restée seule avec Mani sur le navire. Et elle voulait voir à quoi ressemblait l’île. Mani lui proposa de lui décrire ce qu’il pouvait voir depuis le pont du bateau, et Dae accepta. Mais pendant que le surveillant regardait ailleurs et parlait, la sirène se hissa tant bien que mal hors du bassin, et réussit à en sortir dans un roulé boulé qui alerta le pirate. Il commença par la gronder, mais voyant les doux yeux de la sirène se remplir de larme au rythme de ses reproches, il s’arrêta vite et lui permit de regarder deux petites minutes par-dessus le garde fou. Alors, elle vu cette île et sa ville pleine de vie… et pleine de gens qui remarquèrent vite sa petite tête aux cheveux bleue et sa longue queue écailleuse.

Très vite, les murmures se propagèrent, et allèrent jusqu’aux oreilles d’un certain capitaine Brasbrossa vite alerté qui ordonna le repli des pirates jusqu’au navire le plus rapidement possible afin de prendre le large. Bien sur, à son arrivé, la sirène était dans son bocal et Mani, qui avait remarqué un petit peu trop tard les murmures de la ville, priait pour ne pas se faire jeter à la mer. S’en suivit un long coup de gueule du capitaine, une longue série de pleure de Dae, et la punition des deux jeunes passager : Mani avait interdiction d’approcher la sirène jusqu’à nouvel ordre, et Dae serait donc gardée par Keiko…

Ainsi se termina le voyage de Dae sur East Blue… Elle avait accepté la première invitation du pervers à venir sur ses genoux, car elle voulait sortir du bocal et ne se doutait pas de ce qui l’attendait. Et vu comme les mains du Lieutenant se déplaçait sur le corps de la sirène, elle n’accepta qu’une et unique fois… Mais c’était la fois de trop… Et malgré ses pleures et ses cris, personne n’était venu aider la pauvre jeune sirène.

Après ça, la sirène resta tout au fond de son bocal. Le plus loin possible de la surface. Elle avait tellement peur de son gardien qu’elle n’acceptait même pas la nourriture qu’il lui offrait tout en la taquinant. Mais Dae ne lui répondait pas. Elle se laissait dépérir… Et, alors que la montagne tant attendu était en vu, le capitaine leva la punition car la sirène n’avait rien avalé depuis deux jours et qu’il n’avait pas l’intention de rendre un poisson mort à son propriétaire. Et Keiko eut droit à son interdiction de réapprocher la sirène. Il avait eut ce qu’il voulait, il avait respecté sa réputation, maintenant, il devait laisser la pauvre créature en paix.

Rien que de revoir son ami soulagea un peu la sirène qui retrouva son appétit. Elle eut même le droit de sortir un peu du bocal pour lui faire un câlin alors qu’il se transformait en lapin tout en mangeant des fruits. Devant ses yeux, les membres de l’équipage s’agitèrent… Dae questionna Mani sur le pourquoi de cette agitation, et, reprenant sa forme humaine pour se diriger vers le bord du navire, il lui répondit qu’il était enfin arrivé au pied de Reverse Mountain. Curieuse, Dae se rapprocha à son tour et regarda l’avant du navire…

Elle vu alors le plus puissant des courants qu’elle n’ait jamais vu. Cela lui rappela tous les petits courants dans lesquels elle se glissait, prenant ainsi de la vitesse et dérivant sans peine dans la mer, avec la caresse de l’eau sur le visage… Bref, c’était de véritables attractions pour elle ! Et celui-ci devait être la plus géniale de toute. Le problème, c’est qu’elle était coincée là, sur ce bateau. Elle se contenta donc de regarder le courant avec envie.

Le bateau commença à tanguer de plus en plus, ballotté par les vagues. Le capitaine Brasbrossa vit alors que la sirène n’était pas en sécurité et beugla à son moussaillon de la remettre à sa place. Obéissant directement pour ne pas se faire punir une seconde fois, Mani essaya d’entrainer la sirène qui n’avait pas vraiment envie de décrocher son regard de cette attraction qu’elle était entrain de louper… Mais elle se laissa faire, sans pour autant aider… Du coup, Mani galéra comme un malade pour la porter et la remettre dans son bocal. Au moment ou elle allait rentrer dedans, une secousse déséquilibra l’homme lapin et la sirène en profita pour se propulser hors du navire…

Plouf, dans l’eau ! Daenerys retrouvait enfin la douceur des vagues sur sa peau, et le courant l’emporta en même temps que le bateau qu’elle venait de quitter. Ça allait si vite… C’était si agréable… Aucun effort à faire… Et sa montait, montait ! En nageant un peu elle se plaça devant le bateau et fit coucou au pauvre Mani totalement désespéré de la voir ailleurs que dans son bocal.


- DAENERYS ! REVIENS ICI TOUT DE SUITE !!!

Ça, c’était le cri d’un capitaine Brasbrossa des plus en colère et qui donnait pas du tout envie de revenir… Mais de toute manière, Dae n’entendit pas… Avec le bruit du vent et des vagues, que pouvait-elle entendre d’ailleurs ? Mais, parce que c’est une gentille petite sirène, elle tenta de se rapprocher pour savoir, sauf que, nager en contre de ce courant, même pour une sirène, c’était franchement impossible. Daenerys profita donc du voyage, faisant des bonds hors de l’eau tout en tournoyant. Que c’était bon d’être libre, hein Dae !

Enfin, la monté se termina et la descente commença. Un véritable toboggan ! La sirène cria d’excitation, elle adorait ça ! La fin, par contre, lui plu beaucoup moins : arriver dans des bout de calamar géant mort, c’n’était pas génial génial… heureusement qu’elle ne comprit pas vraiment ce que c’était.


- DAENERYS ! SUR LE BATEAU ! TOUT DE SUITE !!!

Cette fois ci, elle avait bien entendu les mots, et aussi ressentit la colère, du capitaine qui la transportait… A regret, elle s’avança donc vers le bateau où Keiko l’attendait accroché à l’échelle de corde, mais Daenerys fit de la résistance… Elle ne voulait absolument pas s’approcher de lui, et rien ne la ferai changer d’avis… Cependant, l’homme fini par plonger alors qu’elle ne s’y attendait pas et l’attrapa pour la remonter à bord… Et cela malgré le fait que notre pauvre sirène se débatte de toute ses forces en criant et pleurant…

http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1065-daenerys-princesse-sirene-et-gentillesse-incarneehttps://www.onepiece-requiem.net/t4963-la-belleuuh-sireneuh-bleue
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 26 Oct 2012 - 3:33

Des vagues, de la vitesse et une nouvelle amie 430432pnj710

Déception. Rien de plus ne pouvait décrire la brève émotion qui stagnait dans l'esprit de Filaman. Devant elle gisait le colossal céphalopode qui avait rejoint les morts, flottant entre la surface et les abysses, laissant son corps se faire bercer régulièrement par le fort courant descendant de la montagne. Les tentacules occipitaux de la commandante de la première flotte du Grouillant frétillèrent un instant, permettant a cette dernière de remonter à la surface, là où l'attendait son vaisseau principal. Comme à l'habitude, la température se faisait vilaine autour de Reverse Mountain, comme quoi à nouveau le ciel lui-même se permettait lui-même d'insulter l'aberration maritime qu'était l'entrée sur Grand Line en y faisant constamment tomber trombes d'eau et éclairs.

On avait prévenue la belle méduse quelques jours auparavant de la mort du kraken. Malheureusement pour elle, les œufs qu'elle avait prévu récolter sur la carcasse du monstre marin s'étaient avérés absents, pour sa plus grande déception. Désormais, elle se devait de retourner au Royaume de Sakura, là où devait s'être rassemblé les autres flottes de Krabbs ainsi que le reste de la sienne. Du moins, c'était la routine que la femme-poisson se devait de suivre, mais ce n'était effectivement pas se qui se devait d'arriver.

En effet, ce fut lorsqu'un cri fendit la pluie et le vent qui balayaient cette partie de l'océan que tout fut chamboulé. Car ce cri, Taemi le connaissait. Pour toutes ses années d'esclavage passées, oh oui, elle le connaissait par cœur. Le cri de détresse typique, le cri de quelqu'un qui prévoit ce qu'on lui réserve, le cri de celle qui en a trop vu et subit pour en supporter plus, le cri d'une sirène dont les droits étaient à nouveau bafoués.

Simple comme situation vous direz, mais pourtant, du point de vue de l'équipage de Brasbrossa ainsi que du capitaine lui-même, jamais une aussi belle créature que Taemi n'aurait pu s'avérer être un monstre aux capacités de cruauté aussi élevées.

Fendant les flots vers le pavillon au bras armé, il ne fut pas long avant que la colérique femme-méduse n'émerge de l'eau sous les yeux des pirates, saisissant au vol la jeune Daenerys, l'arrachant ainsi des bras du naïf capitaine pirate. Ce fut donc sous des yeux ébahis que Filaman, agrippant la jeune sirène par le bras, fit le retour vers son navire. Normalement, des présentations auraient été de mise, mais ce fut plutôt un violent ordre de la part de la commandante de la première flotte du futur corsaire qui coupa court à une hypothétique discussion.

-COULEZ CETTE BANDE D'ANARCHISTES BÂTARDS! TOUS À VOS POSTES!

Daenerys Aquablue
Daenerys Aquablue


Feuille de personnage
Dorikis: 2585
Popularité: +109
Intégrité: 50

Lun 29 Oct 2012 - 12:05

Alors que la pauvre sirène se débattait de toutes ses forces, elle subit rapidement un changement de porteur… Qui était enfaite une porteuse… Daenerys n’avait jamais vu de créature pareille. Elle était jolie mais en même temps si… bizarre par rapport aux autres femmes qu’elle avait pu rencontrer, avec son teint bleue et ses cheveux qui n’en étaient pas… Toujours est-il que Dae, d’abord soulagée de ne plus être dans les bras du vil pirate pervers, fut quand même un peu apeurée par cette nouvelle personne qui la triballait de par la mer d’abord, puis rapidement sur son propre navire.

Pendant que son effrayante sauveuse donnait des ordres qui allaient être exécutés, la sirène tenta de se cacher dans un coin. La peur lui prenait le ventre et elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. S’enfuir et se retrouver seule ? Ou tenter de rejoindre Mani ? Oui, rejoindre Mani lui paraissait être une bonne idée, car c’était son ami et elle ne voulait pas le perdre comme elle avait perdu tout les autres amis qu’elle s’était faite, que ce soit des poissons ou des humains.

Elle s’approcha donc de la rambarde, dans le but de se sauver, mais le bruit d’un tir de canon retenti et arrêta la sirène dans sa manœuvre, préférant regarder ce qui avait fait ce bruit, tout en étant totalement prise d’angoisse. Et ce qu’elle vit ne l’aida pas à aller mieux… Une grosse boule noir volait jusqu’au navire du capitaine Brasbrossa et alla s’exploser sur le pont.

Voyant les dégâts produits par le boulet, Dae craignit pour la vie de son ami. Alors, s’approchant de la rambarde se rapprochant le plus du bateau qui l’avait hébergée jusque là, elle cria le plus fort possible, avec toujours des larmes coulant sur son visage…


- MANIIIIII

Cette fois, elle allait vraiment sauter, mais un bras retint son geste. Elle se débattit une nouvelle fois, tout en criant le nom de l’homme lapin… Elle savait qu’il ne pouvait pas nager car il lui avait dis, du coup, s’il tombait à l’eau, il risquait de mourir… Du coup, dans ses cris, elle laissa échapper qu’elle devait le sauver et qu’il était son ami… Et plein de NON aussi, lorsqu’elle vit d’autres boulet partir…

Au lieu de riposter, les hommes de Brasbrossa tentèrent de dévier les boulets. Et malgré la distance, on pouvait voir Athus, dit « la chose » qui se débrouillait plutôt bien à ce jeu. Attrapant les boules noires à mains nu et les renvoyant à l’envoyeur… Mais sans succès. La sirène ne pouvait ne savoir, mais s’il n’y avait pas de riposte, c’est parce que le capitaine comptait sur son habile Lieutenant Keiko pour récupérer Daenerys avant leur contre attaque…
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1065-daenerys-princesse-sirene-et-gentillesse-incarneehttps://www.onepiece-requiem.net/t4963-la-belleuuh-sireneuh-bleue
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 14 Nov 2012 - 4:20


Le vent continuait de fouetter les visages. La pluie de mouiller le pont. Les nuages d'obscurcir la mer et les boulets de canons de trouer la coque du bateau des pirates de Brasbrossa. Le tut face à une Taemi Filaman furax qui lançait des ordres à tout bout de champ, les tentacules frétillants, et qui envoyait des salves continuelles de coups de feu.

Le corps de l'envoûtante femme-poisson se mouvait jusqu'au sommet du château, toujours en coordonnant les attaques continuelles sur le bateau du chasseur de sirènes. Sirène à qui la commandante de la première flotte serrait le poignet et la forçait à rester près d'elle malgré les protestations que celle-ci hurlait plus tôt.
Taemi voulut la rassurer, la faire entrer au chaud à l'intérieur de ses quartiers, à l'abris de la tempête. Mais bien entendu, cette histoire serait vite terminée si quelques péripéties ne venaient à l'encontre de cette épopée évoquant une jeune sirène.

Keiko nageait. Keiko se battait plutôt. Car qui peut bien admettre qu'il nage dans un courant si brusque, indomptable et puissant que celui de Reverse Mountain. Mais fallait-il au minimum récompenser ses efforts pour assumer que ce dernier entrait désormais en contact avec le navire de la Commandante du célèbre Krabbs. Car sans petite sirène à bord. Plus personne à peloter. Car sans petite sirène à bord, on passe les prochaines semaines avec un Brasbrossa particulièrement maussade.

Tendant ses muscles, contre les éléments qui lui hurlaient de laisser tomber et de lâcher sa prise sur la coque du navire, Keiko se hissait tant bien que mal et malgré lui vers la rambarde, là où quelques minutes plus tôt il avait aperçu Daenerys.

Un brusque élan vers le haut et un Keiko torse nu, les muscles gonflés , armé d'un pistolet et d'un sabre qui fait claquer le pont sous ses pieds nus.

-Yeehhhhhhaaaaa!!!!!

Un tir dans la mêlée. Ce fut un canonnier qui n'eut pas la chance de voir le plomb venir lui trouer le crâne. Un coup de sabre à gauche qui tranche net le bras d'un mousse qui traînait trop près. Keiko se lança corps et âme dans une mêlée qu'il savait perdu, malgré ses habiletés puissantes. Mais peu importait, il avait entrevu la femme-méduse accrochée au gouvernail du navire, c'en était assez pour la descendre.
Fauchant deux hommes aux jambes, Keiko se saisit d'une corde dont il coupa le système de poulies pour s'envoler vers Taemi et sa captive. Traversant les hauteurs du bateau, Keiko vint atterrir directement devant le gouvernail manœuvré par Taemi Filaman. Braquant son pistolet vers la douce mais colérique femme-méduse.

En fait, normalement, la suite logique des évènements aurait incité le lieutenant de Brasbrossa à tirer un plomb en pleine tête de la Commandante de la première Flotte de Krabbs. Cela, oui, si ce n'avait été d'un semi-géant de deux tonnes qui sauta de la vigie pour se réceptionner à pieds joins sur le pauvre pirate.
Craquement suivis de gémissements, le tout sous les yeux des deux femmes qui regardèrent d'un œil interloqué le semi-géant qui leur sourit à travers sa barbe.

-Un vilain a voulu s'introduire. De là haut j'ai attendu qu'il arrête de gigoter pour m'occuper de lui.
La vigie de la première flotte, le semi-géant Axtar saute plus bas sur le pont, histoire de demander le calme parmi les hommes. Pour pouvoir offrir une mort officielle au navire de Brasbrossa qui terminait à l'instant sa descente de Reverse Mountain. L'abordage était la dernière étape pour s'occuper des pirates. En attendant, Taemi pourrait amplement s'occuper de la sécurité de sa nouvelle protégée, et aussi l'interroger, ne sait on jamais.
Daenerys Aquablue
Daenerys Aquablue


Feuille de personnage
Dorikis: 2585
Popularité: +109
Intégrité: 50

Lun 19 Nov 2012 - 19:41

Keiko fut écrasé sous les yeux de la pauvre sirène qui n’avait rien demandé à personne, et qui ne voulait qu’une chose : sauver son ami d’une noyade certaine. Mais, malgré la peur qu’elle éprouvait à cause du lieutenant de Brasbrossa, elle ne put s’empêcher d’être inquiète… Allait-il bien ? Il ne bougeait plus des masses… Voire plus du tout. Elle se pencha donc sur sa dépouille.

- Hé, M. Keiko… ça va ? M. Keiko ?

Mais il ne répondit pas, il était mort sous le poids du géant… Mais Daenerys ne voulait pas accepter cette dure réalité, parce que même si elle ne l’aimait pas, il faisait partie des gens qui avaient accepté de l’aider à retrouver son maître… Alors, les larmes coulant toujours, et un poignet tenu par la femme-méduse Dae secoua le défunt pirate tout en lui parlant.

- Aller, réveille toi… Il faut aller sauver Mani… Aller, viens, on rentre…



- Je promets, je serai sage ! Je ferai plus de bêtise et on retrouvera tous ensemble mon maître ! Aller, réveil toi ! C’est pas drôle !

La pauvre Dae pleurait des torrents de larmes. Mais finalement, un nouvel évènement lui fit tourner la tête pour mieux pouvoir observer l’état de son ancien navire, navire qui, normalement, abritait toujours son ami… Et navire et se fendit en deux sous les rafales de boulets… Et sombra doucement pour rejoindre le cimetière d’épave qui accueillait quiconque franchit cette montagne qu’est Reverse Moutain… Et soudain, elle le vit. Une petite boule de poils blanche sauta sur une planche qui flottait non loin du vaisseau aux allures d’emmental. Les papattes presque au sec, il tendit les oreilles en direction de Daenerys qui pleurait toujours autant et qui venait de se remettre à crier son nom.

Comme tirer sur son bras immobilisé par la jolie dame se révéla totalement inefficace, la sirène regarda sa geôlière tout en désignant le petit lapin encerclé par les eaux du doigt.


- S’il vous plait Madame ! Laissez-moi le sauver ! S’il vous plaiiiit ! C’est mon ami ! Pitiéé !
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1065-daenerys-princesse-sirene-et-gentillesse-incarneehttps://www.onepiece-requiem.net/t4963-la-belleuuh-sireneuh-bleue
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 3 Déc 2012 - 0:37

Comment refuser quoi que ce soit à un visage aussi apitoyant. Même la puissante commandante de la première flotte du capitaine Kraabs ne savait comment. Ce fut entre autre pour ceci que Taemi Filaman dépêcha deux hommes pour aller aux secours du zoan du lapin. Pas question de laisser la jeune sirène replonger au risque d’à nouveau être en danger. De plus, la femme-méduse considérait qu’elle avait déjà prit assez de retard par rapport à ses obligations face à Kraabs qui devait attendre son arrivée au royaume de Sakura. En aucun cas ce serait-elle permise plus de retard à cause d’une broutille incluant une sirène, mais autant ne pouvait-elle se refuser à abandonner la petite derrière, son capitaine ne lui permettrait pas, en aucun cas. Et jamais la femme-méduse n’avait été frappée par un regard aussi naïf, innocent, que celui de la petite Daenerys.

Une demi-heure après que les derniers morceaux de l’épave des pirates de Brasbrossa aient rejoint le cadavre du kraken dont la carcasse était toujours appuyée sur Red Line, Manni et Dae était tout deux assis dans le bureau de Filaman (Dae étant assise dans un bac empli d’eau). Malgré le sauvetage de la sirène et de son ami, Taemi devait toujours trouver quoi faire avec les deux protagonistes qui ne semblaient visiblement pas avoir la tête de pirates.

Si bien leur demanda-t-elle ce que les deux jeunes gens prévoyaient faire désormais.
Daenerys Aquablue
Daenerys Aquablue


Feuille de personnage
Dorikis: 2585
Popularité: +109
Intégrité: 50

Lun 3 Déc 2012 - 10:00

Grâce à l’aide de son ami lapin secouru, la sirène s’était à peu près calmée. Alors, posée dans le bureau de la jolie dame, Daenerys répondit à la question qu’on leur posait, à elle et Mani.

Je veux juste retrouver mon maître…

Un pincement au cœur lui fit couler de nouvelles larmes sur son visage, car malgré sa naïveté déconcertante, elle avait compris que sans l’aide des vilains pirates, il lui serait difficile de retrouver son précieux maître.

Mani de son coté, était encore sous le choc de la perte de ses nakamas… Après tout, malgré les mauvais traitements qu’il avait reçus auprès d’eux, ils les considéraient comme sa famille. Famille chiante, certes, mais famille quand même. Du coup, lorsque le regard de Taemi s’était posé sur lui, pour avoir sa réponse, il resta un instant silencieux.


Je ne… sais pas…

Un reniflement de Dae lui fit tourner la tête vers elle. Au moins, elle n’avait rien. Et finalement, c’était sans doute le plus important. Car, après toutes ses années de recherche, ça aurait été dramatique qu’elle subisse des dommages lors de leur arrivé sur la mer de tous les périls.
Et puis, Mani pouvait dire ce qu’il voulait, mais le charme qui se dégageait d’elle l’avait rapidement submergé. Oui, à présent, il savait ce qu’il voulait faire. Il voulait continuer de l’aider. Alors, il prit une attitude chevaleresque malgré la peine qu’il éprouvait et se rapprocha de la sirène.


Daenerys, ne pleure plus… Je te promets que nous le retrouverons, ton maître, si c’est ce que tu souhaites. Je resterai avec toi, quoi qu’il m’en coûte, je te le promets.

La jeune sirène hocha la tête et tenta de sécher ses larmes. Dans le dos de Mani, il y avait tout de même quelqu’un qui trouvait que l’idée de rendre cette ancienne esclave à son maître, n’était pas la meilleure des choses à faire…
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1065-daenerys-princesse-sirene-et-gentillesse-incarneehttps://www.onepiece-requiem.net/t4963-la-belleuuh-sireneuh-bleue
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 4 Déc 2012 - 1:03

Retrouver son maître? Voilà une requête qui ne plaisait pas du tout à Filaman. Depuis quand pouvait-on toujours accepter que les humains ne dominent les sirènes et les hommes-poissons? Elle ayant même déjà été esclave, Taemi ne pouvait supporter d’entendre que d’autre membre de son espèce pouvait toujours vivre sous le joug des humains. Trouvant le besoin de la jeune sirène complètement stupide, elle décida sans grande réflexion de la mener vers sa terre natale. Là d’où elle et son capitaine venaient tout deux : l’île des hommes-poissons, le paradis sous Red Line. Là, la jeune sirène pourrait comprendre en quoi son espèce était-elle unique et importante, non que la commandante elle-même ne tâcherait pas d’aider Dae à devenir une sirène indépendant, mais plutôt qu’elle considérait le fait que la fillette puisse rencontrer son peuple une chose plus qu’optimale. Et pour l’autre presque-pirate qui accompagnait la petite, il verrait du pays, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Encore moins s’il apprenait les bases de la piraterie sur le navire de la femme-méduse, car il apprendrait. Il apprendrait bien rapidement les bases en compagnie des autres membres de l’équipage, la jeune sirène quant à elle, ferait de son mieux. Mais hélas il était déjà clair que Daenerys était devenue la protégée de Filaman, protégée qu’elle tâcherait de ramener à l’île des hommes-poissons, et ce, quoi qu’il en coûte. Mais pour l’instant, la commandante de la première flotte se devait impérativement de rejoindre Drum où des troubles semblaient se tramer pour son capitaine bientôt corsaire reconnu. Le destin réservait encore bien des choses à la petite Daenerys, mais Taemi Filaman se jura bien sûr, de toujours être là pour les atténuer.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1