Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

Nightwave

Nori, transportant son frère sur l'épaule, amena Takashi chez lui, en évitant du mieux qu'il le pouvait les rues peuplées, au cas où quelqu'un remarquerait que Takashi n'avait qu'un coude. La "planque" dont avait parlé Nori était un petit manoir, appartenant sûrement à une famille bourgeoise. Située en angle de rue, la demeure permettait d'observer facilement les points principaux de la ville: Centre, maisons des personnes influentes, poste de police...

Nori posa son frère sur le perron, puis sortit une clé qui lui permit l'ouverture de la maison. Il entra, tira son frère à l'intérieur, en disant à Takashi d'attendre cinq minutes dans le hall, le temps d'aller chercher de quoi réveiller Djay. Pendant ce laps de temps, Takashi observa l'intérieur du manoir. La voûte du hall était assez haute, et recouvrait un double escalier, qui permettait l'accès au premier étage. Sur les cotés du hall, deux portes donnaient l'accès à ce qui semblait être un salon et une salle à manger.

Nori reparut au bout de quelques minutes, une petite fiole à la main, qu'il s'empressa de vider dans le gosier de Djay. Puis il le gifla, et Djay rouvrit le yeux avant de faire un bond, et de se cogner la tête contre un petit buffet du hall. Nori montra alors quatre doigts à Djay, qui sortit:

"-Cinq !
-C'est bon, tu vas bien."

Takashi restait perplexe sur cette réponse, et Nori lui expliqua que c'était un "running gag" de son frère. Djay, étant assommé, n'avait pu suivre les derniers évènements et était craintif sur la présence de Takashi au manoir. Nori lui raconta alors ce qu'il s'était passé: la fuite, l'accord, et l'arrivée à la demeure. Djay se releva, se craqua les os du cou, puis marcha un peu, avant d'inviter son frère et Takashi dans ce qu'il appelait "la salle centrale". Djay et Nori montèrent au premier, et sans chercher à comprendre les suivit. Takashi comprit alors le sens de salle centrale: cette pièce était au centre de la demeure. Quelques fauteuils et un canapé, ainsi qu'une table et trois meubles, faisaient office de mobilier. Nori s'installa dans un fauteuil, et Djay montra un autre à Takashi se demandant ce qui allait se passer. Djay marcha alors un peu, puis appuya sur une des planches du plancher, et un morceau du sol, renfermant un tableau, se souleva.

"-Faisons le topo. Nori et moi sommes partis chercher un sabre-tigre. On est tombé sur un humain à un coude. On a dû fuir après s'être battu contre un lion sextupède, on a fuit un zoo avec un fugitif, avant de le ramener ici... Nori, tu me déçois... Avant d'inivter quelqu'un ici, tu devrais au moins essayer de faire un peu plus connaissance avec lui...

-Je crois qu'il est atteint... Selon toi, c'est le somnifère ou le coup sur le meuble ?
-Les deux, je crois ?"

Djay commença à écrire sur le tableau, puis sortit de la pièce par une des portes, avant de revenir avec une paire d'objets bizarres. Il les lança à Takashi en lui disant de les enfiles comme des gants. Il se rendit alors compte que c'était des "arm extenders", des agrandisseurs de bras, qui lui permettrait de passer inaperçu, même si les extenders étaient dans un style mécanique. Il fit un geste de la main droite, et la main de l'extender la reproduisit, puis il bougea son poignet, ce qui donna l'illusion d'un coude.

"-J'accepte de te les prêter, à une condition: dis nous qui tu es.

-Takashi Frozenstar, dix-sept ans, originaire de North Blue, je suis ingénieur, et je peut produire de petites décharges électriques sur commande. Sinon, je suis recherché pour un million de berrys, après des évènements qui ont eut lieu à Suna Land, avec les shinoryuus. Et vous ?

-Plus direct, ya pas. Bon, ok. Je suis Noriarty et voici mon frère Djaybediah Lanku. J'ai dix-neuf ans et Djay en a seize. On est comme qui dirait prestidigitateurs, ou plutôt machinistes. [Prononcer Lannecou]

-Vous êtes prestidigitateur, et vous travaillez pas dans le monde du spectacle ? Plutôt dans celui du vol, nan ?

-Intermittent du spectacle, ça rapporte pas vraiment, tu vois. Alors, on est devenu des sortes de mercenaires, mais, avant d'accepter une mission, on vérifie si ce que l'on fait est moral. Par exemple ce sabre-tigre, on doit le livrer à une réserve animalière qui permettra à son espèce de vivre, contrairement à ces badauds qui regardent essayer de vivre cette pauvre bête... "

Takashi écoutait assidûment les paroles de Djaybediah, et se sentait prêt à les aider dans leur mission, comme convenu plus tôt. Enfin, il écouta jusqu'à ce qu'il s'endorme...


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Dim 11 Nov 2012 - 19:25, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Takashi se réveilla tardivement, dans la salle centrale du premier étage. Djay vint le voir au bout de quelques minutes, et lui annonça qu'il fallait commencer les préparatifs pour la mission de ce soir: Récupérer le sabre-tigre à queue mauve, afin de l'envoyer dans une réserve pour préserver l'espèce. Nori amena ensuite Takashi à la salle à manger pour prendre le petit déjeuner. Tout en arrachant un morceau de pain au chocolat, il lui demanda:

"-Je comprends toujours pas pourquoi tu as accepté de venir ici. Tu pouvais très bien t'enfuir...
-Jme suis dit: à mourir, autant ressusciter... Et puis Djaybediah m'a fait confiance pour qu'on te vienne en aide, alors je pense pouvoir avoir confiance en vous... Mais je sait pas vraiment si je pourrais vous aider ce soir... Mon sac est parti en lambeau, mon bâton, en morceaux, mon lance-bille éclaté... Il ne me reste que mon carnet et un crayon...
-S'tu veux après on t'amènera à la réserve pour prendre un peu de matos, pendant qu'on rechargera les pistolets et tout le tintouin..."

Par la suite, Takashi se balada un peu dans la maison, et découvrit l'histoire des Lanku en faisant tomber un livre par inadvertance. Autrefois famille riche et affluente, les Lanku avaient été trahis et leur honneur bafoué, par un long-bras du nom d'Enesias Markin. Djay surprit alors Takashi en train de lire, et pendant qu'il lui montrait le chemin vers la réserve, au premier étage, il lui expliqua l'histoire plus précisément:

"-Markin était le majordome de la famille. Il a découvert un jour un secret dont il s'est servi pour réduire à néant ce que notre famille avait mis des générations à faire...
- Et ce secret c'était ?
- On n'en sait rien. Notre arrière grand-père n'a jamais voulu le révéler et il a emporté le secret dans sa tombe. Et si mon instinct ne me trompe pas, la seule personne à connaître ce secret aujourd'hui, c'est Enesias Smiton, le descendant de Markin, et actuel maire de cette ville..."

La conversation s'arrêta là. Après avoir divagué un moment devant la porte, Nori venait de leur ouvrir, et présentait à Takashi un sac en banane, en lui disant que ça pourrait remplacer la charpie qu'il reste de son ancien sac à dos. Takashi l'enfila, et le trouva m^me mieux que le précédent. D'un noir sobre et classieux, le sac se portait en bandoulière, et offrait une certaine liberté de mouvement que Takashi ne reniait pas. En découvrant la réserve, Takashi ne put retenir un Wow, face au nombre impressionnant d'objets en tout genres entassés dans cette pièce.

"-Les restes de la fortune des Lanku, ainsi que nos achats personnels après nos quelques missions..."

Takashi farfouilla un peu, pendant que les deux frères sortait des boîtes contenant les munitions fumigènes et les capsules inflammables. Il trouva une tenue, mélange improbable d'une toge et d'un manteau. Nori fit remarquer que son tissu tenait chaud l'hiver, et conservait un certaine fraîcheur l'été. Takashi l'enfila d'un trait.

Spoiler:

Ce vêtement lui donnait une sensation de protection et de mysticisme, et il fit jaillir un léger courant, qui se déplaça un peu sur la tenue. Il abaissa sa capuche, et contempla une étagère pleine d'inventions en tout genres.

"-C'est le mur des inventions de Djay, il est ce qu'on peut appeler un machiniste. Moi je m'occupe plutôt des décoctions, un peu à la manière d'un alchimiste."

Takashi fouilla l'étagère, et trouva ce qu'il cherchait, en plus du matériel de bricolage. Sur l'étagère adjacente aux inventions, se trouvait un boomerang.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Dim 9 Déc 2012 - 16:41, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
"-Frozenstar...Frozenstar... Je suis sûr d'avoir déjà lu ce nom quelque part...Ah voilà: "Pirates du siècle dernier, Ouvrage Anonyme"...
T'es vraiment persuadé que mon ancêtre était assez célèbre pour paraître dans un bouquin d'histoire... Je pensais que c'était un pirate qui écumait North Blue, sans plus."

Pendant que Takashi était pensif au sujet de son grand-père, Djay feuilletait le livre, dans lequel les pirates étaient classés par décennies. Il arrivait à 1570-1579. Depuis le petit matin, Djay épluchait les livres afin de chercher la page qu'il venait de trouver à l'instant. Il tendit alors le livre à Takashi, qui observait le boomerang que Nori lui avait prête. Il s'en détourna et attrapa le livre. Il lut le chapitre dédié à son aïeul d'une traite, puis posa le livre, de nouveau pensif. Ce qui était écrit laissait Takashi rêveur.

"Frozenstar N. Akton, fut l'un des pirates qui marqua les trois dernières décennies du seizième siècle. Il naquit, selon les histoires à son sujet, dans un pays des glaces, sur la route de tout les périls. Devenu adulte il partit à la conquête des océans. On raconte que lorsqu'il estima que sa vie de pirate était terminée, il fonda un foyer au fin fond de North Blue, dont le climat lui rappelait son île natale. Après des années, lorsqu'il sentit le vent de la fin s'approcher, il quitta femme et enfants, et retourna sur les mers, emportant avec lui le secret du "N" de son nom. Certains racontent qu'il retourna sur son île natale, d'autres qu'il mourut en voguant sur une mer déchaînée. Une des légendes qui circule à son sujet, et ce même s'il vécu il y a cinquante années, est le fait qu'il pouvait marcher sur la glace comme sur n'importe quelle surface comme la terre ferme. Tout ces mystères qui circulent à son sujet, s'explique par le fait qu'il était extrêmement discret, et qu'il ne faisait aucun crime dont il estimait la gravité extrême, tel que le meurtre.

-Djay, quelles sont les îles hivernales les plus proches ?
-Hum, parmi celles que je connais, l'une des plus proches à mon avis est le royaume de Drum, célèbres pour ses médecins et pour ses pythons rocheux."

En voyant le regard de Takashi, Djay comprit immédiatement où il voulait en venir. Il laissa Takashi dans la bibliothèque, et retourna recharger ses armes, qu'il avait laissé dans la réserve. Avant de lui montrer le bouquin qui avait un rapport avec Takashi, Djay lui avait montré un établi, l'endroit où il concevait les machines dont il se servait. Takashi s'y dirigea donc, dans le but de créer deux trois petites choses, mais rien ne lui vint à l'esprit. Après avoir abandonné l'idée de concevoir des outils, Takashi remonta dans la réserve, attrapa la boomerang, l'étudia et l'observa sous tout les angles. Nori l'avait autorisé à le prendre, il n'avait jamais réussi à s'en servir... Il lui donna aussi un grappin, pour la mission qu'il allait y avoir ce soir.

Vers dix-sept heures, Djay appela Nori et Takashi pour faire une mise au point de la situation. Après un discours rapide, Djay enfonça une latte du plancher, qui fit basculer Noriarty et Takashi dans un trou qui venait de s'ouvrir. Ils atterrirent dans le hall du rez-de-chaussée, puis se dépoussièrent, avant que Djaybediah n'arrive en trombe et ouvre la porte tout en courant. La mission allait commencer.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Lun 10 Déc 2012 - 18:49, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Ils arrivèrent au zoo vers dix-huit heures moins le quart. La nuit était déjà tombée, plutôt rapidement pour la saison, fit remarquer Djay. Nori utilisa le matériel pour ouvrir un passage dans le mur. Ils ne pouvaient pas se permettre d'utiliser la même entrée, qui avait sûrement déjà été découverte. Takashi arriva avec un peu de retard, étant tombé dans les égouts par une plaque mal fermée. Djay passa le premier, prêt à dégainer son pistolet fumigène, puis ce fut au tour de Nori, qui avait créé une entrée un poil trop petite pour sa carrure. Takashi lui flanqua un coup de pied, et Nori passa, se prenant son frère et un arbre au passage.

Après ce coup "magistral", Takashi passa dans l'ouverture, et la referma derrière lui. Ils étaient à l'intérieur du zoo désormais. Alea jacta est. Les dés étaient jetés. Si Takashi se faisait capturer, les gérants le renfermerait sous sécurité augmentée, ou le vendrait comme esclave à un nobliau ou à un bourge égoïste. Et ça, Takashi refusait que ça arrive. Il avança entre les arbres qui entourait le zoo, puis grimpa à un bouleau, pour voir où ils devaient aller. Ils se trouvaient visiblement dans l'aile tropicale, et le sabre-tigre devait être dans l'aile des Grands Fauves. Il redescendit, prévint les deux frères. Et commença par contourner la place centrale, dont la sécurité avait sûrement été renforcée depuis la nuit dernière.

Effectivement, les effectifs des gardes avaient étaient doublés, ce qui n'était pas très encourageant. Takashi, après être monté dans un arbre, ouvrit son nouveau sac et attrapa le grappin que lui avait passé Nori. La place centrale était couverte par une dizaine de très grands arbres, qui assuraient une protection en cas de pluie. Les lumières de nuit n'éclairaient pas les arbres en entiers. Takashi s'agrippa à un de ces séquoia à l'aide du grappin, et tira pour vérifier la solidité et la sûreté de l'accrochage. Puis il se balança. Il sentit l'adrénaline ne faire qu'un tour dans son corps, et le tronc du séquoia, se rapprochait de plus en plus.

Il se prit le tronc en pleine face. Il fit des mouvement hésitants pour décrocher le crochet qui tomba sur son crâne. Il ne savait pas où étaient passés Nori et Djay, mais ce qu'il savait, c'est qu'ils allaient réussir leur mission. Il redescendit de l'arbre, se cacha dans les fourrés, et analysa la situation. De l'arbre où il était il n'arrivait pas à voir le secteur des félins. Mais là il voyait mieux. Cinq gardes avec fusils, probablement avec du sédatif, accompagnés de trois chiens renifleurs. Il fallait attirer leur attention pour passer. Et Takashi avait une petite idée sur la façon d'opérer.

Il lança son boomerang dans la direction des gardes, qui les survola, avant de revenir dans les mains de Takashi. Cet objet était vraiment efficace. Un des garde fit signe à un de ses collègues de le suivre avec un chien et ils se rapprochaient de l'endroit où se trouvait Takashi. Il y a deux minutes. Pendant qu'ils cherchaient l'origine du bout de bois, Takashi contourna la placette adjacente à la Grand Place, et se rapprocha par les buissons des gardes. Il chercha dans son sac, et trouva des barres de chocolat, de caramel, avec une barre à la noix de coco, et une goût bacon. Il les ouvrit, et les lança au milieu de la placette. Les chiens allèrent renifler cette nourriture, et s'installèrent pour la manger. Takashi en profita pour passer derrière les gardes, qui étaient intrigués de l'attitude des chiens, et les fit tomber en les assommant d'un bon coup de pied. Il se dirigea ensuite vers les différentes cages, avant de remarquer le lion sextupède qui était endormi. Il passa discrètement devant lui.

Les deux autres gardes essayaient de réveiller leur collègue, et n'avait visiblement pas remarqué Takashi.
Il trouva la cage où résidait le sabre-tigre à queue mauve. Même endormi, il était majestueux. Djay et Nori l'attendaient. Eux, ils avaient trouvés un meilleur passage, ils avaient fait tout le tour du parc. Mais maintenant Takashi se posait une question: Comment faire sortir le tigre et le transporter ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Nori et Djay n'avaient en effet pas réfléchis à la situation. Takashi soupira, et commença à réfléchir à la solution. Soudain les cinq gardes et les trois chiens se rapprochèrent en courant. Ils les avaient remarqués. Djay et Nori s'étaient cachés dans les fourrés, en laissant la porte de la cage ouverte. Oui, ils avaient ouverts la cage, et vu la tournure que cela prenait, c'est Takashi qui allait être accusé. Bon, c'est pas comme si c'était rave, mais bon, de la part de gens en qui on avait un minimum confiance, Takashi était déçu. Le tigre était à demi endormi. Pour tout dire, il observait la scène, et attendait visiblement du grand spectacle.

Takashi fonça sur un des gardes, lui arracha son fusil de mains et s'en servit de batte de base-ball pour l'assommer. Puis il se servit du corps endormi du gardien comme d'une couverture pour se protéger des tirs soporifiques. Les gardes le visant, étant concentré, Takashi prêta attention aux chiens, qui reculaient la queue basse, visiblement effrayés.

Takashi se retourna, et vit le sabre-tigre sortir de sa cage s'étirer dans l'allée, avant de bailler et de se tourner vers les quelques humains qui traînaient dans le coin. Il rugit et deux buissons bougèrent, tremblèrent même. Djay et Nori, n'étaient vraiment pas discrets. Puis il avança vers les quatre gardes encore en état de se battre. L'un d'eux se détourna de Takashi et tira un coup vers le tigre. Manqué. Il rechargea, et refit feu. La fléchette avait rebondi sur une partie épaisse de la peau de l'animal. Le garde fouilla ses poches et pesta contre son manque d'attention: il avait oublié de prendre des munitions. Le tigre bondit sur lui et le terrassa d'un coup de patte. Le garde gisait à terre, dans les pommes.

Pendant ce temps, Takashi avait profité du fait que les gardes avait été déconcentrés pour balancer le corps endormi du garde sur ses trois compères, avant de fuir. Et de trébucher sur la queue du tigre. Il se ravisa, se releva, et se servit du tigre comme cheval d'arçon pour envoyer un coup de pied dans la tête des deux gardes les plus proches, qui tremblaient face au tigre, qui se trouvait à quelques mètres d'eux. Le troisième était préoccupé par le corps de son collègue, qui n'aidait pas pour permettre de se défendre. Le tigre tourna autour du gardes puis rugit dans son dos. Le garde tomba de frayeur, avec son ami.

Apparemment, le sabre-tigre n'en voulait pas à Takashi. Et puis, il avait l'air d'être repu. Les chiens partirent en courant lorsqu'ils virent leurs maîtres assommés, et ça, c'était pas bon, car ils risquaient d'alerter les dix autres gardes qui étaient sur la grand-place. Le tigre s'approcha de Nori et Djay, qui en lâches qui se respectent, étaient restaient silencieux et observateurs durant la scène. Ils sortirent de leurs buissons, puis se déplacèrent de façon à éviter le tigre qu'ils voulaient capturer. Pendant ce temps, Takashi déplaçait les gardes dans la cage du sabre-tigre, qui suivait les deux frères. Il avait sûrement compris la situation, et l'attitude de Nori et Djay l'amusait. Avant de continuer la traversée du zoo:

"-Dis, Takashi, ça te dirait de servir, disons, de diversion, pendant qu'on fait sortir le tigre du zoo ? Paske, tu vois, c'est pas très discret deux hommes qui se baladent avec un sabre-tigre à queue mauve, ultra rare et précieux...
-Ben, c'est à dire que j'av
-Okay merci, on se revoit dehors, enfin j'espère !"

Et les deux mercenaires de filer. Takashi soupira à nouveau et se dirigea vers le place centrale, pendant que messieurs les mercenaires faisaient faire sa petite balade au tigre. Les dix gardes le repérèrent facilement, en même temps, il aurait fallu qu'ils soient aveugles pour ne pas remarquer un jeune homme à un seul coude se balader de nuit en plein milieu d'un zoo. Takashi réitéra sa technique. Il fonça sur un garde, l'assomma, le plaqua, prit son arme, et pendant, que les autres gardes ne savaient que faire, tira un coup dans le pied d'un deuxième garde qui tomba sous l'efficacité du soporifique. Il fit une balayette et renversa deux gardes qui tentaient de lui tirer dessus.

*Plus que six*

Takashi attrapa le corps inerte d'un des gardes le lança sur un de ses collègues, puis attarapa son fusil pendant que les cinq autres rechargeaient leurs armes. Il tira. Un autre tomba. Les quatre gardes encore debout dégainèrent leurs épées, et menacèrent Takashi du tranchant de leur arme. Ce dernier venait d'attraper le fusil du garde qui venait juste de s'effondrer, et leva les bras, arme en main.

"-Je sais pas si vous savez, mais pendant qu'on se bat, deux voleurs sont en train de kidnapper un de vos tigres rares...
-Et qu'est qui nous permettraient de croire à tes sornettes ?
-Le fait que trois chiens féroces soient revenus sûrement vers vous, la queue entre les jambes, il y a environ cinq minutes..."

L'étonnement se lut sur le visage des gardes, puis le sommeil sur l'un d'eux. Takashi effectua ensuite une pirouette et fit tomber deux gardes, avant de flanquer un coup de poing au dernier garde, qui esquiva avec facilité avant de s'enfuit les bars en l'air. Takashi se retourna et, au joie, vit le lion sextupède derrière lui, un barreau de fer coincé sous la patte. Le combat de la veille l'avait énervé, et il semblait décidé à se venger. Il plongea sur Takashi, qui n'eut pas le temps d'éviter un coups de patte, qui, en plus de l'avoir griffé au visage, l'avait projeté à terre.

Le lion se rapprochait, et allait probablement en finir. Takashi se sentait paralysé. Il savait que s'il ne faisait rien, il allait mourir, mais rien n'y faisait: il était bloqué. La patte du lion se rapprochait dangereusement de l'ingénieur.

En cet instant, Takashi repensait à ses nakamas, et plus particulièrement à Cassandra. Il avait hâte de la revoir. Il ne devait pas mourir bêtement sur cette île. Non. Il ne pouvait pas faillir, mourir. Pas maintenant. Il lui restait trop de choses à découvrir, trop de choses à faire, à comprendre, à apprendre pour mourir maintenant. Non, il n'allait pas mourir. Il le savait.

Takashi parvint à faire une roulade, et évita de justesse la patte du lion, qui lui aurait ouvert la carotide s'il n'avait rien fait. Il tenta de se relever, mais il se sentait fatigué. C'est à ce moment qu'il vit quelque chose sur les griffes du lion, un liquide bleuâtre. Du soporifique. Takashi s'endormit.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Dim 9 Déc 2012 - 16:35, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Lorsque Takashi se réveilla, il était dans une salle étrange. Tout d'abord, les tableaux de la pièce étaient tous un peu inclinés. La peinture qui recouvrait les mur était inégale et on avait l'impression que l'on avait peint avec des fonds de pots. Enfin le tapis sur le sol était couvert de marques de griffures.

Une porte claqua, une silhouette bougea, un son retentit. Un murmure, des paroles, une voix, du sarcasme.

Cette voix, dans l'esprit encore sous l'effet du soporifique, donnait l'impression d'être celle d'un homme que la société et le malheur des autres amuse. La voix racontait des choses sur les évènements de la veille, et notamment au sujet de l'enlèvement d'un sabre-tigre à queue mauve dans le zoo de la ville. Takashi se releva, se mit en tailleur, intrigué par les paroles de l'homme. Il se réveillait petit à petit.

"-Takashi N. Frozenstar, pirate recherché pour un million de berries, et membre de l'équipage de Sutero... Et petit fils de Frozenstar N. Denetir...
-Comment connaissez vous mon nom ? Et puis d'abord, vous êtes qui ?!
-Ne me manque pas de respect ! Je suis Enesias Smiton, maire de cette ville, et c'est grâce à moi que tu te trouves sur cette île !"

Takashi ne comprenait pas: tout d'abord parce qu'il était un peu ensuqué, mais aussi car c'était des kidnappeurs qui l'avait enlevé, pas un maire !

"-J'ai envoyé mes hommes à Banaro dans le but de capturer un humain à un seul coude... De nombreux habitants n'ont jamais vu des personnes à une seule articulation, aussi j'ai pensé que cela augmenterai mon estime que d'exhiber un humain à un coude lors de la fête qui aura lieu dans quelques jours... Ce que je ne savais pas, c'est que ce serait Takashi N. Frozenstar qui serait capturé..."

La façon dont il avait prononcé le "N." laissait entendre qu'il en savait long. Smiton voyait dans le regard de Takashi du doute, du questionnement. Et Smiton n'aimait que quelqu'un ne sache pas quelque chose, surtout lorsque la personne en question avait des liens avec lui. Smiton expliqua alors à Takashi qu'il accepterait de lui expliquer certaines choses, si et seulement si Takashi lui permettait de capturer Djaybediah et Noriarty Lanku en flagrant délit. Takashi réfléchit durant un petit moment, puis leva son regard vers les yeux de Smiton. Il était plutôt grand, brun, les yeux verts derrière des lunettes qui semblait juste là pour donner un style. Il avait l'os entre le bras et l'avant bras particulièrement court, comparé à Djay et Nori, et son ton sérieux, sociable, et sarcastique à la fois, lui donnait une certaine classe.

"-J'accepte. Je pensais que je pouvais leur faire confiance, ne connaissant pas la rancune, mais ils m'ont trahi. Et puis, je veux savoir ce que signifie le N. de mon prénom..."

Un sourire approbateur apparut sur la figure de Smiton.
La porte claqua, une silhouette entra, un rugissement se fit entendre...
Le lino sextupède regardait Takashi sans animosité aucune. Il se coucha sur le tapis.

"-Ah oui, ce lion m'appartient, il s'appelle Artonis. J'ai des informateurs qui m'ont permis de savoir à l'avance que les frères Lanku allaient venir chercher le tigre. Même s'il ne t'avaient pas jeté dans la cage, Artonis aurait pu sortir... Malheureusement, il a fallu que tu leur vienne en aide. Mais bon, tu as accepté mon marché, alors je vais te laisser repartir... Par contre, sache une chose: Si tu tentes quoi que ce soit qui va à l'encontre de la mission que je t'ai confié, mes hommes de mains se feront un plaisir de te tuer."

Smiton continua ce discours durant quelques minutes, puis finit en donnant à Takashi son nom de code pour cette mission. Puis il lui offrit un repas copieux, pour le remercier d'avoir accepté la mission. Enfin, il le relâcha. Takashi sortit, le plan de Smiton parfaitement en tête: Durant la fête de la semaine prochaine, des reliques allait circuler dans la ville, sur un chemin de procession. Et ces reliques intéressaient des personnes au point qu'elles avaient fait appel aux frères Lanku pour les récupérer.

Takashi retourna donc sous escorte chez les Lanku, qui ne comprirent rien, mais ne cherchèrent pas à comprendre. Une fois à l'intérieur, il prit du matériel: Il venait de trouver un deuxième boomerang, ainsi qu'une paire de mitaines, parfaite pour lancer sans transpirer. Il prit aussi des lunettes d'aviateur, qui pourraient toujours servir, et installa tout ça dans la chambre d'ami que venait de lui présenter Djay.

Alors qu'il était allongé sur le lit, il repensait à la situation dans laquelle il était, ainsi qu'à ses nakamas. Il espérait les revoir le plus vite possible. Peut être qu'avec l'aide de Smiton, il trouverait un moyen de les rejoindre... Mais il fallait d'abord piéger Djay et Nori, et ça n'allait pas être facile. Au moins, Smiton lui avait donné un pseudonyme qui avait la classe. Au fond Takashi trouvait que ça lui allait bien, Nightwave.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar