Le deal à ne pas rater :
Réfrigérateur combiné HISENSE 292 L, No Frost (L59,5 cm x H178,5 ...
369.99 €
Voir le deal

Pour une assiette de viande...

Kiiikiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Qu’est ce que c’est ?...

Kiikiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Que…
Une vieille. Une vieille dans la forêt, qui, apparemment, appel quelqu’un. Surement un animal, vu le nom… Puis, le sol tremble. De gros *bam* résonnent. Des arbres tombent. Et une immense grenouille s’approche de la vieille. Elle est mignonne cette grosse grenouille, elle câline la vieille et la vieille la câline. C’est entre le mignon et l’étrange. Puis la vieille pointe son doigt vers … moi ? Ne suis-je pas omnisciente, moi ?

Mange là !

La grenouille me regarde, ça sent pas bon… Je ne bouge pas. En même temps, je n’ai pas de corps, j’me demande même c’que je fiche ici… La grenouille géante ouvre sa bouche. A l’intérieur, je peux distinguer un homme… Un homme qui me dis quelque chose, et qui se marre…

Spoiler:

Puis, toujours sous l’œil moqueur de cet homme, la grenouille m’attaque avec sa langue. J’ai peur ! Je veux bouger ! Je…

J’me réveille en sursaut. Aïïee. Putain de rêve quoi ! Maudite grenouille ! Maudite Mamie ! … (Oui, on ne se souvient pas forcement de tous les détails d’un rêve au réveil…) Et maudites douleurs ! A peine je bouge que j’ai mal !

Izya ! Ça va ? Tu te sens comment ?

V’là le médecin qui « m’agresse » dès mon réveil. Bah, il ne fait que son boulot. J’lui réponds que j’ai mal un peu partout et que j’ai fait un rêve affreux… ça m’apprendra à aider les mamies tient… Plus jamais je me ferai avoir ! Plus jamais !

Pendant que je lui réponds, il me prend la tension, écoute mon cœur, mes poumons… Bref, il me tourne autour avec des ustensiles plus ou moins bizarres pour finalement déclarer que tout va bien. Tout va bien, tout va bien… J’lui en foutrais moi des « tout va bien » ! Et puis ce n’est pas en me remuant dans tous les sens que ça va aller mieux… Enfin, j’garde mon calme, il fait ça pour mon bien, hein !

T’aurais pas un truc pour la douleur… Nan parce que tout va peut être bien mais j’ai mal, moi…
Bah en même temps, vu le vol que t’as fait, c’pas étonnant… Tiens prend ça. Et je peux t’assurer que comparé à y’hier, oui, tout va bien pour toi…

Mais euh, ça allait si mal que ça ? Quoi ? J’ai dormi pendant deux nuits et un jour ! La vache ! J’ai battu mon record… Tout ça à cause du poison de cette horrible grenouille de la mort, qui est morte d’ailleurs… Et qui a explosée de surcroît… Hm…

Et sinon, il s’est passé quoi pendant que je dormais ?
Pas mal de chose… Lion et Yuki ont fini par ramener Takashi qui trainait en ville, Prince… Hum, je te laisserai découvrir ça toi-même… Sinon, on a aussi deux nouveaux membres : un mec avec une grosse épée et un épouvantail… Si si, j’te jure ! Moi aussi j’ai halluciné à la base ! Mais le truc qu’a repêché Howard après l’apparition du monstre marin est bien vivant !
Hum, quoi d’autre…. A oui ! Cassandre veut que je te dise que Yuki est toujours fâché pour ce que t’as fait dans la cuisine… Elle a bien essayé de le calmer mais bon… ça lui parait trop simple de te pardonner juste parce que tu es blessée…

Hm… ça m’aurait plutôt bien arrangée pourtant…
Bah, tu vas bien trouver un moyen… J’vais aller chercher Cassandre pendant que tu réfléchis, elle m’a demandée de la prévenir dès que tu te réveillerais ! Elle risque de raler un peu vu l’heure mais bon, elle était vraiment inquiète pour toi et m’en voudras surement plus si je ne la préviens au lieu de la réveiller.
Et aussi, évite de trop bouger le temps que ce que je t’ai filé fasse effet.

Hm…

Vrai que le soleil pointe à peine le bout de son nez à travers le hublot de l’infirmerie. Qu’est ce que je vais bien pouvoir faire pour se pauvre Yuki… J’ai pas abîmé tant que ça la cuisine… si ? Hm… J’pourrai bien lui préparer un p’tit quelque chose, après tout, même si je déteste ça, j’ai quelques petites notions en cuisine, mais rien de bien transcendant comparées aux mixtures de notre cuistot… Le cuistot, c’est bien la dernière personne avec qui j’ai envie de me brouiller tient…

Bon… En tapant un peu plus dans mon domaine, j’pourrai lui forger un p’tit quelque chose. Mais il a déjà son gros meitou et je ne suis pas encore assez douée pour faire mieux… Une panoplie de cadenas devrait surement lui faire plaisir, mais à condition que je forge le double de chaque clé pour ma pomme… Voir même un triple, pour Cassandre. Mais du coup, les cadenas lui serviraient à rien…

De la viande !!! Voilà ce que je pourrais lui ramené ! Et pas que pour lui, ce s’rait pour tout le monde ! Héhé, je vais donc m’essayer à l’art de la chasse ! ça va être !!!... ça va être… dans la forêt… dans cette putain de forêt de merde… La dernière fois que j’y ai mis les pieds, c’était avec une Mamie fourbe et j’ai rencontré une saloperie de grenouille… Clairement, non ! Je ne refoutrai pas les pieds dans cette forêt ! Nada, Niet ! Pas question !

IZYAAAA !
Cassandre !

Je tente de me mettre assise sur le lit, pour l’accueillir mais la douleur qui me traverse le dos et les bras me fait savoir que non, le médicament n’agit toujours pas. Du coup, j’esquisse une grimace, mais je me mets quand même en place. C’est douloureux, c’est vrai, mais c’est pas non plus la mort…

T’aurais pu m’attendre franchement ! Si j’avais été avec toi, j’aurai surement mis moins de temps à trouver ce fichu antidote ! Et puis sérieusement, t’aurais pas pu te réveiller un peu plus tard !?

Ahah, Cassandre, direct elle m’engueule ! Même pas elle aurait pitié d’une pauvre blessée dans mon genre. Héhéhé. Mais vrai que j’aurai du l’emmener avec moi, j’aurai surement eu moins de problème…

Bah, prochain coup, je t’attends, promis ! Et puis, j’en avais marre de dormir ! Héhé. D’ailleurs, tant que j’y pense, faut que je trouve un truc pour que Yuki me pardonne…
Pas faux…
J’pensais à aller acheter de la viande… Dois bien y avoir un boucher sur cette île…
Trop bonne idééée !
Mais…
T’as des sous ? Quoi que tu me diras… avec ta prime, les sous on peut s’en passer !

Nan mais… HEY ! C’pas parce que j’ai une prime sur la gueule que je vais me conduire en vaurienne !
Bon… Bah… T’as des sous du coup ?


Hm, des sous… j’en ai pas tant que ça moi… Mais… C’est vrai que j’ai forgé des épées dans l’intention de les vendre pour participer aux frais de l’équipage… Mais ça, personne n’est au courant, je vais donc faire passer ce généreux don en don pour racheter mes fautes…

J’ai des épées que je peux aller vendre. Ils doivent avoir une armurerie dans le coin, non ?

Elle hausse les épaules, elle en sait pas plus que moi. Du coup, le meilleur moyen de savoir, c’est d’aller voir. Et autant en profité dans le même coup pour faire une surprise aux autres Shinoryuus. Avant de sortir de l’infirmerie, le tout accompagné de plusieurs grimaces légèrement adoucis grâce à la molécule qui commence à se balader dans mon système sanguin, nous demandons à Azrel de garder le secret, vu qu’il est resté dans son coin à ranger son matériel pendant notre discussion, puis je décide de laisser quand même une lettre pour les membres de l’équipage, histoire qu’ils ne s’inquiètent pas pour ma nouvelle absence. Une plume à la main, je regarde ma feuille encore vierge, puis regarde Cassandre.

Je sais pas quoi mettre…
Mets un truc à la con… C’est juste pour leur dire qu’on va revenir, non ?
Hmm…

J’gratouille la table à côté de ma feuille pendant que je réfléchis, puis je me lance.
Mes chers Shino d’amour,

Il semblerait que j’ai loupé plusieurs évènements durant ma longue « sieste », mais on me souffle à l’oreille que le remplissage de mon assiette est en péril et que je dois me faire pardonner pour corriger ce problème… épaulée par ma chère Cassandre, je pars donc en quête d’une idée aussi bien pour amadouer notre cher cuistot que j’aime à la folie, mais aussi, pour accueillir les nouvelles recrues que je n’ai pas encore eu le plaisir de croiser !

Sur ceux, je vous dis à tout à l’heure !
Votre ange, Izya

Je relis ce que je viens d’écrire et regarde Cassandre en faisant la gueule…

C’est naze…

J’m’apprête à chiffonner le mot mais elle me le tire des mains en comprenant ce que je veux faire et le lit.

Mais non, c’est très bien, tu passerais presque pour une gentille fille avec ça… héhéhé. Enfin, t’façon on a mieux à faire ! Aller, hop ! On se casse !
Mouais….

Toujours pas convaincue de mon message, j’le placarde quand même sur la porte de la cuisine avec ma dague, histoire de bien dire que c’est moi qui l’ai fait. Puis, j’passe à la forge pour récupérer tout le fruit de mon travail que je mets dans un grand sac. J’m’équipe de mes propres armes et hop, nous partons toutes deux vers la ville.


Pour une assiette de viande... 1425067977-izya-sflagopr Pour une assiette de viande... 1465207581-signizya Pour une assiette de viande... 1lmh


Dernière édition par Izya le Dim 30 Déc 2012 - 0:31, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Dans le port de la ville des longs bras, sur un bateau…

Et bien, et bien, mes petits, vous avez pensez à moi, c’est bien gentil de votre part !
On n’allait quand même pas partir sur Drum sans notre super Mamie !
Vous êtes mignons. Et puis, parce que vous êtes mes petits chéris j’ajoute à notre butin de campagne la prise de la pirate Izya Sélindé.
Haha, encore une criminelle que vous avez réussit à duper ! Vous êtes vraiment géniale Mamie.
Dites… Ce ne serait pas elle qui se balade avec un sac rempli d’épées ?
Impossible ! Je l’ai faite brûler après qu’elle se soit faite empoisonner par le venin de Grok ! Regardez ! Regardez la photo ! Elle ne devrait pas être encore en vie ! Et puis… L’explosion ?! Tout mon bras droit a été brulé à cause de cette explosion ! Elle était au centre ! Comment a-t-elle pu…
Bah…, elle a l’air seule mis à part cette gamine qui la suit et nous sommes vingt trois… Et puis, à cette heure ci, tout le monde dort encore… On peut bien s’permettre de la chopper avant de partir pour Drum… 30 Millions, c’est toujours sympa.


Pour une assiette de viande... 1425067977-izya-sflagopr Pour une assiette de viande... 1465207581-signizya Pour une assiette de viande... 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
T’es déjà allée en ville ?
Nan… lors de notre arrivée, j’voulais venir avec toi mais t’es partie comme une furie… Elle me lance un regard mauvais. Et après, y’a Lion et Yuki qui sont partis eux aussi sans m’attendre… Elle regarde le vide d’un air mauvais. Et le deuxième jour j’étais trop occupée à étudier la toxine qui te plongeait dans cet état pour faire autre chose…Elle me regarde avec un œil toujours mauvais mais un peu moins que le précédent…
Bah, on va découvrir la ville ensemble alors !

A cette heure, Nakamura est encore endormie. Seules quelques personnes sur un bateau dans le port sont agitées, mais je n’y porte pas grande attention… Grossière erreur… Enfin.
Nous nous enfonçons toujours plus dans la ville en discutant de tout et de rien… Elle me raconte un peu se qu’ont fait les autres. Ils auraient eut quelques problèmes avec cette ville… C’pas très rassurant, mais pour du commerce, ils ne vont pas nous faire chier quand même, si ? Enfin, vu les histoires qu’elle me raconte, j’préfère quand même lui dire d’être prête à fuir à tout moment… On ne sait jamais.

Alors que l’on marche tranquillement dans les rues tout en essayant de repérer les différentes échoppes intéressantes, j’ai comme un mauvais pressentiment… Je regarde Cassandre. Elle aussi a entendu. Des bruits de pas. Pas très loin de là où nous sommes. Et dans plusieurs directions différentes… J’pose une main sur une de mes épées, l’autre étant trop occupée à tenir le sac sur mon épaule. L’atmosphère devient tendue. J’n’aime pas ça. Il y a de plus en plus de mouvement autour de nous… ça pu vraiment…

Cassandre ?
Oui ?...
On se casse !

Sitôt dis, sitôt parties : on court. Mais vers où ? La dernière fuite qu’on a faite toutes les deux, j’nous ai pommé dans les rues de Suna Land. Histoire de ne pas refaire la même erreur, je décide de la suivre, elle est plus douée que moi niveau orientation. Puis, un coup de feu est tiré. ARTCH. La balle atteint mon épaule tenant mon sac d’arme. Le sac tombe et mon épaule saigne. Merde ! Fait chier ! Malgré l’anti douleur que m’a filé Azrel, ça fait mal ! Mais on n’a pas le temps de s’arrêter, même si Cassandre se retourne alertée par le bruit de métal s’entrechoquant dû à la chute du sac.

Izy..
COURS !

Un peu paniquée, elle reprend son action, avec moi sur ses talons. Moi, qui tire sur mes muscles endoloris… Mais très vite, des hommes nous barrent le passage. Et alors que l’on veut changer de direction, d’autres se pointent. Nous sommes encerclées. Puis, un homme s’avance vers nous, se distinguant ainsi du cercle de ces gens…
Spoiler:
Suivit de près par une autre petite personne que j’aurai préférée ne pas revoir…
Spoiler:
Mamie Sophie…

VOUS !

Je pointe de mon épée maintenant dégainée la fourbe mamie, mais elle me regarde d’un air plein d’incompréhension sans rien dire. Incompréhension, non pas à cause de l’épée, mais à cause du fait que je suis bel et bien en vie ! C’est l’homme à ses cotés qui prend la parole.

Izya Sélindé… Pirate des Shinoryuus, primée à 30 Millions de Berrys. Nous sommes là pour toi.

Je le regarde, pleine de défi… Qu’il ose essayer de m’avoir tient, qu’il ose… Je murmure à ma nakama de fuir, après tout, elle n’est pas primée elle. Et juste après avoir donné mes instructions, je fonce sur cet homme, tout en dégainant ma seconde lame non sans ressentir le tiraillement de mon épaule et des autres parties de mon corps… Mais dans une telle situation, je ne pense pas que ce soit le moment de se soucier de ça… Oui, l’adrénaline fait faire des merveilles, et le désir de fuir aussi. Hors de question qu’ils m’aient si facilement. Ils sont au moins une vingtaine autour de moi, j’n’ai aucune chance de les vaincre… Tout ce qu’il me faut, c’est une ouverture.

*Cling* Je croise le fer avec mon adversaire qui doit être le chef de cette joyeuse troupe. Alors que nos visages sont côte à côte, il en profite pour me murmurer doucement.

C’est perdu d’avance Izya, rends toi et nous ne te feront pas de mal !

Pendant qu’il blablate, moi j’assemble ma deuxième épée à celle qui pare sa lame. Je me décale sur le côté tout en abandonnant ma défense et, profitant de la force de mon adversaire pour amplifier la mienne, je fais basculer mon arme de tel sorte que l’épée que je viens de fixer se retrouve prête à frapper l’omoplate de mon adversaire. Qu’elle frappe. Lui arrachant ainsi un cri sourd de douleur et me permettant de passer dans son dos. Mais pas moyen de rester combattre bien gentiment. Je dois me barrer. Et il reste encore une rangée de gens à traverser.

J’active le mécanisme pour libérer la chaîne reliant mes lames et commence, pendant ma course, à en faire tourner une au dessus de ma tête. Puis je vise et l’envoie dans le flanc d’un des gars tout en la faisant continuer son chemin vers les autres. Une ouverture est créée, et je fuis. Des coups de feu commencent à retentir dans mon dos car je ne suis plus au corps à corps de ces hommes, donc moins de risques de toucher leurs nakamas avec une balle perdue. Mais je détale assez vite et réussis à ne pas me faire toucher.

J’ai perdu Cassandre, je ne sais pas si elle a réussi à fuir ou pas. Mon épaule me fait mal, plus que le reste de mon corps, et je ne sais pas vraiment où je suis. Après avoir zigzagué dans la ville et réussi à semer mes poursuivant, j’me pose dans une ruelle pour souffler un peu et essayer d’arrêter le saignement de mon épaule en déchirant un bout de ma robe en guise de bandage. Je serre, ça fait mal, mais je me plaindrais plus tard. Je dois sortir de ce traquenard. Ils ne vont pas tarder à me retrouver. Ils se rapprochent déjà. Le premier à me trouver est seul. Je lui lance une épée dessus et fonce sur lui avec l’autre. Pendant qu’il envoie l’épée volante rattachée à sa jumelle grâce à une chaîne plus loin, je le blesse à la hanche et reprends ma fuite. Mais son cri de douleur alerte ses compagnons sur ma position. Et bien vite, d’autres rappliquent. J’en blesse pas mal sur mon chemin. Mais ceux-ci étaient seuls. Les autres se regroupent déjà devant et derrière moi.

J’entame ma technique de strangulation sur le plus proche de moi. Lançant mon épée droite sur son côté gauche, je passe rapidement dans son dos part la droite et récupère mon bien au vol. La chaîne reliant mes armes se retrouve au niveau de sa gorge, j’ai juste à tirer pour le tué. Et en même temps, les pointes de mes lames frôlent deux autres gorges.

Les tireurs m’ont dans leurs viseurs. Je suis cernée, mais j’ai un bon moyen de faire pression. L’action s’est stoppée. La tension monte, un seul faux pas et il y aura quatre morts, dont moi. Puis, le chef arrive.

Allons, soit raisonnable et lâche tes armes… Arrêtons là ce massacre.

La proposition est tentante… Mais si Cassandre a réussi à s’enfuir, les Shinoryuus ne tarderont pas à arriver et la tendance s’inversera… Il me faut donc gagner du temps avant de rendre les armes, car oui, j’préfère encore moisir en prison plutôt que moisir six pieds sous terre. Le problème, c’est que je ne sais pas vraiment quoi dire… Les provoquer n’est surement pas une bonne idée… Après tout, ils ont ma vie entre leurs mains. Mais faire durer le silence n’est pas une bonne chose. D’autant que sans actions, l’adrénaline qui circule dans mon sang s’amenuise et les douleurs s’intensifient. Mais je ne dois rien laisser paraître… Je dois tenir.

Hm… Tes amis ne viendront pas…

Et en même temps qu’il prononce ces mots, il me dévoile Cassandre, tenue par un de ses hommes, avec un couteau sous la gorge. Ce n’est plus seulement ma vie qui est en jeu. La colère me monte.

Elle ne vaut rien ! Relâchez-la !
Si tu lâches tes armes, nous l’emmènerons loin d’ici… Car tu as raison, c’est ta prime qui nous intéresse, et rien d’autre.

Je regarde mes épées, puis l’homme qui me parle, puis Cassandre qui a l’air de faire non de la tête. Ça me soûle, mais j’n’ai pas le choix. Dans un grognement de rage, je balance mes armes au sol, étouffant à moitié l’homme qui a la chaîne autour de son cou. Puis je tourne mes yeux vers le chef, avec un regard de tueuse. J’entends Cassandre se débattre mais rien à faire, la force cumulée de ces trois hommes l’empêche de faire ce qu’elle voudrait et elle est finalement conduite loin de moi.

Puis ils me saisissent. Je ne bouge pas, ils ont peut être encore Cassandre en otage, et je ne risquerai pas sa vie. On me ligote les mains dans le dos. Moi, je continue de fixer ce chef avec la fervente envie de lui arracher les tripes. Il discute à voie basse avec un des siens… Je n’entends que quelques mots, comme « Shinoryuu » et « Mizukawa »… Puis, cet homme que je commence à détester se tourne vers ses camarades qui me maintiennent.

Assommez-la.
Qu…
*Bam*
AIE ! MAIS BANDE DE CON ÇA FAIT...
*BAM*


Pour une assiette de viande... 1425067977-izya-sflagopr Pour une assiette de viande... 1465207581-signizya Pour une assiette de viande... 1lmh


Dernière édition par Izya le Dim 30 Déc 2012 - 12:02, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Spoiler:

Cette pirate, Izya, me regarde d’un œil noir. J’y sens toute la rancune qu’elle me porte en cet instant. En l’espace de quelques minutes, je viens de lui ôter sa liberté et la compagnie de ses amis… Mais ses crimes ne doivent pas rester impunis. Elle ira purger ses fautes dans les abysses d’Impel Down. J’éprouve un peu de tristesse en la voyant ainsi. Mais la justice doit être faite, et mes compagnons comptent sur moi pour leur offrir de quoi se nourrir.

Chef ! Je n’voudrais pas être rabat-joie, mais… Vous êtes sûr que c’est une bonne idée de l’emmener avec nous ? Non parce que… Elle fait quand même partie des Shinoryuus… Si on l’embarque, on peut être sûr de s’attirer les foudres de Mizukawa Sutero !
Hm…
Et puis, vous avez bien vu les dégâts qu’elle a causés à elle seule ! Imaginez tout un équipage de la sorte ! On n’y survivrait pas !
Tu n’as pas tort… Mais plutôt que de la relâcher, mieux vaut organiser sa mort…

Je me tourne vers les gardes de cette pirate et leur demande de l’assommer. Puis, je demande à plusieurs de mes hommes d’aller trouver nos contacts chez les longs bras… A l’aide de quelques pots de vins aux bonnes personnes, la nouvelle de sa mort devrait se rependre assez vite…

Pour le reste, qu’ils s’attèlent aux préparatifs de départ pendant que Mamie Sophie s'occupe des blessés avec notre médecin. Plus vite nous serons partis et mieux cela vaudra.


Pour une assiette de viande... 1425067977-izya-sflagopr Pour une assiette de viande... 1465207581-signizya Pour une assiette de viande... 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-