Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Chasse au trésor

Sur l’ilot flottant, notre groupe pense être arrivé à la dernière destination. C’est bien le type d’ile où on y cache son trésor. La suite de l’énigme récupérait sur Inari doit donner l’emplacement.

C’est jaune et les hommes en raffolent. Mais sous la plus grosse quantité il y a quelque chose qui pourra aussi vous intéresser.

L’énigme semble simple, peut-être même trop simple. Ivan c’est que les réponses ne sont pas celle qui saute aux yeux mais ici c’est presque donné.

-Il parle probablement d’un aliment jaune et abondant dans ces lieux. Avoir de l’or qui traîne un peu partout est improbable. Enfin le plus dur sera de trouver la zone où il y a cet aliment jaune. Je pense aux bananes. Mais bon il y a peut-être des autres fruits jaunes ici. *C’est si simple que la complication doit probablement être pour plus tard. Je pense pas que l’auteur de ces énigmes souhaite que le lecteur s’en sorte vivant.* Soyons sur nos gardes on ne sait jamais ce qu’il va ce passer.



Le groupe s’est enfoncé dans la jungle boueuse. Aucune banane en vue, de plus dans ces lieux il est difficile à Ivan d’avancer. C’est la galère totale. Des moustiques probablement porteurs de maladie entourent le groupe. L’énigme trop simple est compensée par la difficulté de réalisation. Ce n’est malheureusement que le commencement. Le groupe décide de s’écarter de cette zone de plus en plus profonde. Mais un animal ne semble pas apprécier ce changement. Des yeux sont à peine visibles à la surface. Il plonge et se rapproche du groupe. Il est obligé de sortir de son terrain de chasse pour espérer attraper une proie. Mais il est repéré par Cali qui ne semble pas connaître la dangerosité de la bête.

-Regardez un animal vert.

Ce n’est rien d’autre qu’un crocodile. Qui s’approche d’elle et ouvre sa gueule pour l’avoir. Heureusement que ses deux compagnons sont là. Ivan a tiré à plusieurs reprises tandis que Pédoras lui a simplement tranché la tête. Les coups de feu de l’handicapé produit un départ de plusieurs volatiles. Le groupe continue donc sa route.



Sur un terrain dur et sec, le groupe trouve des ruches. C’est jaune mais ce n’est pas quelques choses qui attirent les hommes. Même si le miel est bon, cela n’est pas tellement réputait. Enfin c’est la seule chose qu’ils ont trouvée. Un bruit étrange entre en scène. Il est reproduit à deux reprises. Des fléchettes contenant du poisson qui ne tarde pas à endormir les cibles.

Depuis les tirs d’Ivan, les indigènes ont su qu’il y a de la chair fraiche sur l’île. Ils les ont donc cherché, endormi puis capturés. Une fois ficelait comme des saucissons, ils les amènent à leur camp. Ces indigènes sont cannibales. Ils ont donc trouvé leur repas à l'insu des anges.



Les deux hommes, debout, sont attachés sur un poteau chacun. Non loin de là il y a un bûcher prêt à être allumé. Mais étrangement aucun indigène n’est là. Leurs habitations sont tout autour du bûcher qui semble être le centre du village. Elles sont faites en bois et couvertes de feuille. Ce village abrite environ deux-cent cinquante personnes.

Les deux anges reprennent connaissance. Ils entendent la harpe de Cali. Puis là, une voix angélique fait son apparition. Que se passe-t-il? Pourquoi joue t elle à un moment pareil ? Mais d’autre questions viennent en priorité. Que s’est-il passé? Pourquoi sommes-nous attachés ? Les réponses à toutes leurs questions arrivent. Dame Cali accompagnait des indigènes ne semblent pas être considéré comme ennemie. Cela dit, il semble la forcer à chanter. Ils prennent ça un peu comme une drogue.

Ils saisissent les deux anges pour les mètres à rôtir au feu. Ils enlèvent la cap de Pédoras et le tissu d'Ivan. Puis quelque chose inattendu de la part des cannibales survient. Ils voient des ailes blanches pour chacun des hommes. Certains se prosternent d'autres ne savent plus quoi faire, ils regardent à droite à gauche et se prosterne. Une personne ramène la chaise roulante d'Ivan pensant que c'est son trône. Puis ils se mettent à dire des choses. Il ne parle malheureusement pas la même langue. Le chef du village s'approche. Il possède de nombreuses plumes sur la tête, une sorte de protection sous ces vêtements faîte avec du bois. Par dessus cette armure, il possède un vêtement fait avec des poils d'animaux.
Spoiler:
Tous les habitants sont recouverts d'une sorte de peinture qui les protège des insectes ou autres bestiole capable de rendre malades. Juste à ça gauche un jeune homme avec des rouleaux sur lui. Le chef parle mais cela reste incompréhensible. Le jeune qui semble être le seul qui communique dans la même langue que nos anges, se met à traduire.
Spoiler:

-Haow ! Bienvenu à vous anges envoyait de Dieu. Nous regrettons de s'en être pris à vous et implorons votre pardon. Ne nous enlevez pas la vie. Nous n'avons pas remarqué que vous étiez des anges.

Surpris par cette réaction, il faut quelques instants à l'ange pour mettre au point un plan. Il se met à parler en fessant des signes histoire que tout le monde comprenne.

-Nous sommes descendu du ciel! Si vous ne voulez pas subir mon jugement vous devez vous mettre sous mes ordres. Je suis sur terre pour répandre la paix.

Le jeune homme traduit et la foule fait une tête effrayée. Ils demandent pardon et acceptent d'être sous ces ordres. Ce qui est une chance inuite. Grâce à ces origines, il vient d'avoir une cinquantaine d'indigène en état de combattre sous ces ordres.

-*Une visite du village est réalisée. Ils vivent avec des méthodes rudimentaires mais au moins ils sont en paix. *

Le chef parle ce qui est immédiatement traduit.

-Vous avez dit que vous êtes ici pour répandre la paix. Vous êtes venue nous sauver?

L'ange ne comprend pas. Que risque une tribu dans un coin reculé comme celui-ci? S'il répond maintenant, il risque de se trahir. Il ne peut mentir et dire oui je suis venue vous sauvez. Un silence apparaît.

-Quel est le problème?

Le jeune un peu perplexe répond.

-Nous sommes en conflit avec les Hunkpapa. Ils utilisent les armes qui crachent le feu. Les deux autres tribus de l’île se sont soumis à eux pour éviter les pertes. Nous avons aussi quelque arme qui crache le feu dans la maison spéciale.


La maison spéciale n'est rien d'autre qu'un taudis où ils stock tous les objets qu'ils ont récupéraient sur des voyageurs. C'est une vraie petite boutique. Des armes blanches, des fusils, même deux den den mushi et bien d'autres.

L'ange décide de remettre de l'ordre sur cette île.
    La situation est semblable à la guerre froide. Les deux côtés se craignent. Aucun ne risquera une guerre ouverte. Il n’y a que des attaques stratégiques, des missions. Mais une peur règne en maître. La peur de se lever un matin avec l’ennemie chez soi. La peur de se promener et de tomber dans une embuscade. Cet endroit c’est comme un champ miné. Chaque endroit peut posséder une mine. Le seul lieu sûr c’est où nous nous trouvons déjà, la base.


    Dans cette situation, Ivan décide de se renseigner sur l’ennemi. Voir quels sont les détails. Si c’est réellement la situation de cette île ou s’il manque des détails. Il ne peut pas exclure que les dirigeants cachent des détails au peuple. C’est quelques choses de courant dans ce monde. Si c’est le cas. Même si le jeune Indien dit la vérité, ce n’est rien d’autre que la vérité auquel il croie et non ce qui se passe. Tout le monde croit à certaines vérités qui peuvent être vrai ou fausse.

    Les capacités de meneur de l’ange son mises à rude épreuve. Ne connaissant pas la vérité, il va chercher a dialogué avec l’adversaire. Mais, malheureusement aucun moyen ne permet d’effectuer cela. D’après les informations qu’il a recueillies, il n’y a eu aucun dialogue avec l’ennemie. De ce fait les rumeurs se sont répandues.

    L’ange va donc tenter la meilleure victoire possible. Une victoire sans effusion de sang. Pour cela il doit connaître parfaitement les lieux et avoir le maximum d’informationd sur l’ennemie.



    Après une longue discussion. Ivan propose sa stratégie.
    Spoiler:

    Partant de la base le gros des troupes va contourner le village sous contrôle par le nord. Avant cela, le chef de guerre va se montrer au village sud avec quelques hommes. Ils vont simuler une attaque. Puis fuir. Pendant ce temps un deuxième petit groupe fera la même chose dans le deuxième lieu sous contrôle. L’ennemie renforcera ces deux zones. Nous nous emparerons de leur capital. Une fois que nous aurons la tête du chef, nous pourrons discuter et régler ce problème.

    Les deux groupes de diversion sont géré par le chef de guerre. Il connaît les meilleurs techniques dans ses environs. C’est donc à lui qu’incombe de régler la diversion.

    L’opération commence à l’aube. Les groupes sont en place. Un den den mushi est aux mains du chef de guerre qui a appris à s’en servir, l’autre est avec le groupe Ivan, dans les mains du traducteur.



    L’opération se passe bien. Peut-être même trop bien. C’est tout calme. Proche de la base ennemie, le groupe tombe dans une embuscade. Encercler par des hommes armés de fusil. La tension monte. Vont-ils mourir aussi facilement ? Comment se fait-il que la stratégie d’Ivan a était lue si aisément ? Le moindre mouvement qui agressif risque d’être réprimandé sévèrement.

    -Bonjour je…

    L’ange ne finit même pas sa phrase qu’il reçoit de plein fouet les tirs. Une partie du groupe tombe suite au coup. Le reste des troupes engage un combat. La victoire totale des hunkpapas n’est qu’une question de temps. Ils viennent de remporter le plus gros combat.

    Les hommes qui ont reçu les tirs de fusil se relèvent tous petit à petit. Les fusils ne comportaient pas de balle mais de la boue. Qu’est-ce que cela signifie ?

    Les hunkpapas envahissent donc le camp des peaux rouges et vont prendre tout le miel stocké. L’ange ne comprend plus rien. Il demande que ce passe t’il ici.

    -C’est la guerre du miel. Chaque fois qu’un camp perd, il doit donner toutes ces réserves à l’adversaire. Si un village se soumet à un autre, il doit donner une certaine quantité à chaque pleine lune. Le miel c’est la chose qui a le plus de valeur sur cette île. On ne se tue pas entre habitants de l’ile, par contre pour les visiteurs, miam miam.

    Quelle étrange tradition. Enfin chaque peuple a ces coutumes. Les hunkpapas désertent les lieux.

    -Avez-vous une grosse ruche ?

    Malgré la défaite, Ivan n’oublie pas la raison de ça venu sur l’ile. La réponse est oui. Il possède la plus grosse de toute l’ile. C’est probablement en dessous de ça que se trouve le trésor.

    Les trois anges vont sur place accompagner du traducteur et creusent. Puis il trouve un petit coffre. Il l’ouvre et trouve plusieurs papierd avec écrit la même chose. Les premières phrases sont, prendre un papier et remettre le reste comme vous l’avez trouvé.

    Félicitation vous approchez de votre but ! Allez à Inu town
    C'est un lundi où le monde changea
    Ho rage ! Ho désespoir ho vieillesse ennemie.
    Attention, vous risquez la mort.
    Mais pourquoi faire tout cela ?
    Parce que vous voulez le trésor !!


    Voici donc la suite. L'ange va au village saluer c'est nouveau allier. Il lance un discourt sur le miel. Pour dire que la perte n'est pas quelques choses de tragique. Que c'est grâce au défaite que l'on apprend et que l'on s'améliore. Puis il continue avec un discourt de démagogue en flattant la foule qui l'apprécie de plus en plus. Il garde le den den mushi pour pouvoir les contacter en cas de besoin. Maintenant il part en direction d'Inu town.