-29%
Le deal à ne pas rater :
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 Hz – 1 ms – FreeSync)
189.91 € 268.76 €
Voir le deal

Le hasard de la mer.

Bam, à peine partit, déjà arrivé.

Je venais de Banaro une île un peu spécial, où il met arrivé des choses improbables, des rataupes, un professeur fol-dingue qui m'a attaqué, heureusement que l'arbre était magnifique, le seul moment apprécié de ka journée.
Malgré le fruit bizarre qui m'avait mis K.O...


J'allais abandonner les pirates, je n'avais même pas fait attention à eux, pendant tout ce voyage, j'était juste passager...

Voilà Brüno et Sam son chien qui débarquait sur Hungeria une nouvelle île.
Une étendue déserte connu pour sa pauvreté et la guerre qui détruit la population.
Il y avait même comme légende, des longs bras...

Les pirates du bateau partirent tous un par un dans des directions diverses.
Quant à Brüno il marchait le long des côtes, il trottait, même trottinait dans le sable, il voulait aller sur cette île, pourquoi ? Pour être sur de cette fameuse légende, il avait entendu cette histoire dans la bouche d'une cliente d'un bar il y quelque temps, comme elle était bourrée, il se demandait si cela s’avérait exact...


Il marchait donc, en pleine chaleur, sur la côte pieds nus, les orteils pénétrant dans le sable, accompagné de son chien qui sautillait dans l'eau de mer clair.
Pris par la chaleur de ce début d'après-midi, il enleva son haut, le mis dans son sac, torse nu, il continuait à se promener sur cette étendue dorée, pieds entre eau et grains de sable, il gesticulait dans tous les sens.

Là il avait trop chaud, il ôta sont pantalon et par impulsion voulue piquer une tête.

Mais l'eau était glacée, il y pénétra donc lentement mais avec rigueur, en même il avait chaud, donc de l'eau froide c'est ce qui lui fallait.

Les genoux dans l'eau, il éprouva un sentiment étrange, des pieds aux genoux il ne ressentait plus rien, à ce moment, ses muscles ne répondaient plus, soudain il s’effondra dans l'eau, sans pouvoir y remédier.

Pris de panique il recula avec la même aisance et rapidité qu'une araignée, marche arrière pour retourner sur le sable brûlant.

Toujours en caleçon il se mis debout.
Et c'est mis à courir sans but précis, peut-être pour vérifier l'état de marche de ses jambes, celle-ci les avaient lâchés juste dans la mer, inquiétant et surtout il se demanda pourquoi était-il tombé ?

Son chien le suivit aussi qu'il pouvait, pensant que son maître faisait la course.
A bout de souffle, et après cinq minutes sans interruption, des mètres et des mètres passés, il ne comprenait toujours pas pourquoi ses jambes avaient flanché.

Ses mains sur les hanches, tête baissée il respirait à hauts souffles pour se reprendre.

Après ce court instant de fatigue, il releva la tête, et vis une ombre, cette ombre ressemblait à un bateau, un navire, qui semblait avoir jeté l'ancre.

Lui qui se retrouva seul, se mit en direction de celui-ci pour s'en rapprocher.

Viens Sam ont va voir de plus près.
Disait-il à son chien tout en regardant le bateau/

...

Qu'était-ce comme genre de bateau ? impossible à savoir.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
  • https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyr