AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-17%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
999 € 1199 €
Voir le deal

Le retour de la carotte albinos [PV moi...]

Easton Sharp
Easton Sharp


Feuille de personnage
Dorikis: 1644
Popularité: -63
Intégrité: -38

Mar 12 Fév 2013 - 11:27


Chapitre 1 : Salade de fruit et champignon



Loguetown, la ville où tout commence et tout finit... Même après un siècle ce surnom n'avait pas bougé d'un poil... Espérant que notre carrière commence réellement ici... Après tout nous étions là pour cela. Pour l'instant, seul les connaisseurs avait le nom de notre groupe en tête et encore, ils n'étaient pas capable de nous reconnaître dans la rue. Ce manque de reconnaissance me foutait sur les nerfs et me donnait envie de taper sur quelque chose. Sûrement que c'est ce que j'allais faire avant la fin de la journée, juste histoire de me détendre. Et oui, c'est pas parce que je raconte l'histoire au passé que je suis moins fou les amis... Aussi fou qu'une salade de fruit en chaleur qui court après une carotte albinos. Enfin... Nous venions juste d'accoster, négociant comme à notre habitude avec un marchant. Je lui avais promis d'aider les charpentiers à réparer le navire gratuitement. Heureusement que cette tempête avait été là pour l’abîmer, sans elle nous n'aurions pas pu monter à bord. Mais voilà, elle avait été là, et Loguetown accueillait deux nouveaux timbrés sur son port. Nous nous étions d'abord dirigé vers la salle où nous comptions donner un concert ce soir... C'était une citée très passante et aucun doute qu'on aurait du monde, du moins je l'espérais. La salle était d'une grandeur raisonnable et j’appréciais surtout la décoration... On avait l'impression qu'en faisant le tour de la pièce, c'était le tour du monde qu'on venait d'effectuer. Une sorte de gros trip au champignon sauf que tu le remplaces par la carotte albinos... Mais nous avions le temps, nous avions même toute l'après-midi et je comptais bien aller visiter la ville et puis j'avais une chose à faire que Morgan n'approuverait pas : voler un sac plein de berrys... ou d'autres trucs qui valaient plein de berrys. J'avais entendu le propriétaire du sac se vanter sur le quai que son contenu était inestimable. À mon humble avis il avait exagéré la chose mais autant voir par nous-même !! Le type qui avait le sac, je ne le connaissais pas... Je l'avais juste croisé en descendant du navire puisque le sien était accosté juste à côté de celui qui nous avait déposés... Mais par contre sa tête je l'avais bien retenu, il fallait maintenant le retrouver.

Je me dirigeais donc vers le centre de la ville... La rue principale était bondée de monde !! Des boutiques à ne plus savoir qu'en faire et je ne voyais même pas le bout de l'allée. Je regardais autour de moi, tentant d'apercevoir ma cible mais elle ne semblait pas vouloir se montrer. La saleté !! Tant pis, je continuai jusqu'à la place principale et m'arrêtai devant l’échafaudage qui avait porté la mort du seigneur des pirates : Gold Roger. Grand... Moi pour tuer un homme, j'aurais pas construit un truc pareil !! Franchement, cet estrade ne servait à rien... Je m'imaginais bien dessus avec ma guitare, donnant un concert du tonnerre devant des milliers de personne. Oui, j'étais sûr que la place pouvait au moins accueillir ça. Mais bon, je suppose que ça serait pas autorisé. Tant pis... Je repartis vers le port, bien décider à aller au bout de mon plan. Une fois arrivé sur les quais... On se serait attendu à ce qu'il soit là, mais pas du tout, le bougre c'était barré sans demander son reste. Je repartais donc en empruntant un autre chemin. Il y avait des dizaines de rues qui s'entremêlaient pour former un labyrinthe et heureusement que mon sens de l'orientation n'était pas trop mauvais... Au détour d'une ruelle je le vis enfin... Après quelques dizaines de minutes de recherche, il était devant moi, son sac en main. Je me demandais ce qu'il contenait mais tant que ça avait de la valeur alors ça m'intéressait. Bon... Réfléchissons, comment est ce que j'allais faire... Ils étaient environ cinq en le comptant. Boh c 'était faisable, je courrais vite après tout. Et puis pourquoi réfléchir ? Autant faire comme d'habitude, foncer dans le tas et prier ma chance pour que ça se passe bien. Allez !! On se la joue à la Kusanagi et on y va !! Un... deux... trois !! Me voilà en train de courir comme un dératé.

Fighting in the Market by Rob Lane on Grooveshark

Je passai devant le groupe sans m'arrêter et chopai le sac au passage. Je regardai ce que j'avais en main, c'était bien un sac !! Je vérifiais toujours depuis que j'avais combattu un mec avec un cuillère en pensant avoir attrapé un couteau. Bon d'accord !! J'avoue !! Ce jour là j'étais bourré, mais j'aurais pu faire gaffe quand même. UN MUR !! Je tournai pour éviter le crash... Les gars me poursuivaient derrière, apparemment furieux. Tu m'étonnes, je savais pas ce que c'était mais ils avaient l'air d'y tenir à ce foutu sac. N'empêche qu'ils couraient vite les enfoirés, bien plus vite que je ne le pensais... J'arrivai sur un marché... Tiens, ça me rappelait là course poursuite avec le pirate... Celui qui avait foutu en l'air mon chocolat. Je bousculai la moitié des gens mais pas le stand de chocolat, c'était quand même important, le chocolat c'était la vie. Oh... un étalage de poisson... Omoshiroi comme dirait l'autre... En passant devant je me débrouillai pour le faire tomber, renversant toute la poiscaille sur le sol. Il ne fallait pas que j'en fasse trop, sinon j'allais attirer la marine sur moi !! Je glissai à moitié sur ma connerie avant de me reprendre pour continuer. Trop tard, trois marines qui étaient là commençait à me courir après. Ils osaient pas tirer, trop de civil et d'un côté ça m'arrangeait. Je rigolai rien qu'en imaginant la situation... Bon... Il fallait que je me sorte de là. Je tournai dans une ruelle, sortant de l'allée principale et poursuivit par une dizaine de type désormais. Je tournai et retournai, tentant de les semer en vain... Oh, un parapet... Et si nous allions voir ce qu'il y avait de l'autre côté en sautant par dessus après une course effrénée ? C'est ce que je fis... au grand désarrois de ma bonne étoile qui, heureusement, n'avait pas fait attention à mon histoire de carotte et avait décidé de ne pas me laisser tomber. Du moins métaphoriquement... Parce qu'en réalité derrière ce parapet, il y avait un précipice, et au bout de ce précipice, la mer... youhouuu... C'est parti pour le plongeons de l'espace !! Vers l'infini et l'au-delà !! Easton Sharp s'envole vers d'autre cieuuux.

https://www.onepiece-requiem.net/t6407-easton-sharphttps://www.onepiece-requiem.net/t6472-easton-sharp#78993
Easton Sharp
Easton Sharp


Feuille de personnage
Dorikis: 1644
Popularité: -63
Intégrité: -38

Jeu 14 Fév 2013 - 21:29

Chapitre 2 : Ben... rien...


Je toussais et j'avais beaucoup de mal à reprendre ma respiration... Le saut que j'avais fait n'avait pas été des plus petits et heureusement que je n'avais pas perdu ce foutu sac. Sûrement plusieurs dizaines de mètres séparaient le parapet de la mer et autant dire que si je n'avais pas fait la position du piqué, je me serais sûrement cassé quelque chose, j'aurais tout aussi pu perdre la vie... Ce n'était cependant pas passé loin... Avec la vitesse que j'avais atteins je m'étais profondément enfoncé dans la mer et ce sans prendre une grande respiration avant... Autant vous dire que je n'avais pas savouré la bouffé d'air prise en sortant de là bien au contraire, elle ne s'était même pas vu passer dans mes poumons... Aussi rapide qu'Ethan lorsqu'il se fait courser par grand lapin noir secouant des chaînes avec dextérité. Je nageais vers le bord, avalant de l'eau à chaque nouvelle vague, retoussant par dessus, me faisant parfois piéger par un courant tourbillonnant entre deux rochers... Je mis plusieurs minutes à atteindre la rive et je me hissai avec difficulté sur les rochers qui ornaient ce côté de l'île. Je restai là sans bouger durant plusieurs minutes, reprenant ma respiration, crachant les dernières gouttes d'eau qui avaient voulu s'installer dans mes poumons. Je regardai ma main tenant mon butin et un sourire apparut sur mon visage. Je n'avais tout perdu dans cette course poursuite, il n'avait plus qu'à espérer que la contenance du sac ne soit pas trop fragile. Je ne pouvais pas attendre trop longtemps ici, ceux qui m'avaient vu plonger devaient se diriger vers moi et je ne savais pas combien de temps ils mettraient pour arriver. Je décidai enfin de me relever... Mes muscles me faisaient souffrir et je sentais bien que mon corps n'avait pas eu sa dose d'oxygène pendant mon passage dans l'eau. Chaque mouvement était une épreuve et j'avais l'impression d'avoir fait du sport tout la journée de la veille et d'être courbaturé...

Je marchai en direction de la première rue que je vis, bien décidé à retourner à l'hôtel où nous devions dormir. Je ne pensai pas à regarder dans le sac, je voulais d'abord être en sécurité là où on ne pourrait pas me trouver. J'entendis des bruits, des mouvements... je me cachai dans l'enfoncement d'une porte, arrêtant presque de respirer pour être sûr qu'on ne m'entende pas. Les pas s'éloignèrent et je soupirai de soulagement qu'ils ne soient pas passés dans la rue. Je sortis ma tête et regardai des deux côtés, vérifiant que personne n'était là. La voix était libre et je me faufilai dans les rues, faisant attention à ne pas être vu. Je tournai à un recoin pour apparaître face à un marine... Ben alors ? Il s'était perdu le petit bleu? Il avait peut-être besoin qu'on lui rappelle le chemin le oisillon ? Il m'observai comme s'il se demandait si j'étais la bonne personne à arrêter. Je savais, je ne payais pas de mine comme ça... Nous restâmes là à nous regarder pendant quelques secondes, jusqu'à ce qu'il sorte des affiches de recherche. Quoi ? Où ? Donc ? Mais où est donc ornicar ? Pourquoi est ce qu'il cherchait ma tête sur des affiches ? Il s'arrêta sur l'une d'entre elle, faisant des allers-retours entre l'image et moi... Je me penchai, regardant la photo qui effectivement me ressemblait. Mais... Mais... C'était moi là !! J'étais recherché !! Bordel... Je n'arrivai pas à voir le chiffre, mais il y avait bel et bien une prime sur ma tête. Pas le temps pour ça, je pris la tête du marine avant qu'il ne réagisse plus que ça, car apparemment il était quand même assez long de la cafetière, et je l'explosai contre le mur à côté de nous. Les affiches tombèrent au sol, se mélangeant et je ne pouvais pas prendre une seconde pour la retrouver. Tant pis pour le chiffre, je le saurais bien tôt ou tard... En attendant il fallait que je me barre d'ici avant que d'autres rappliquent car un marine n'était jamais seul très longtemps.

Je me mis à accélérer le pas, je savais que je n'étais plus très loin et je commençai à reconnaître certains détails. Je m'étais éloigné de la zone dans laquelle j'avais volé le sac, j'étais désormais entre la salle et l'hôtel, je n'avais plus qu'à espérer que Morgan soit à l'hôtel. Il n'y avait pas de raison, toutes les affaires avaient été déposées sur le lieu du concert et pour préparer on n'y mettrait pas trois heures. Je rentrai dans l'établissement et me dirigeai directement vers le premier étage. L'hôtesse d’accueil, très mignonne en plus, me regarda bizarrement. Je me rendis compte alors que j'étais encore à moitié trempé... Je fis simplement un haussement d'épaule à la demoiselle et montai les escaliers pour entre dans la chambre. Morgan était là, tranquillement installé en train de ne rien faire. Oui, c'était une habitude chez lui, rester immobile et ne rien faire... Il me regarda d'un air suspicieux, m'interrogeant du regard.


- Morgan ça craint... Je suis recherché !!
- Encore ?
- Non tu comprends pas !! La marine a mit une prime sur ma tête !!

Ses yeux se transformèrent soudainement, m'envoyant des vagues de haine que je pouvais sentir jusqu'au plus profond de mes os. Oui, j'étais à peu près dans le même sentiment que lui. Si j'étais recherché, alors notre carrière était foutue, nous ne pourrions jamais être des stars du rock. J'étais désespéré... Je regrettais presque tout ce que j'avais pu faire jusqu'ici... Mes combats contre Kusanagi, l'histoire du cirque ou des mafiosis à Manshon... Tout ceci m'avait en réalité coûté très cher. Quoi que, quand je repensais au fou rire que je m'étais fait avec toutes ces histoires, je ne pouvais pas les regretter. Tant pis, ce qui est fait est fait et on ne pouvait pas retourner en arrière. Autant aller de l'avant...

- On trouvera un moyen !! En attendant, on est riche !!

Je secouais le sac devant ses yeux et m'approchai de lui avec un grand sourire. Lui restait perplexe, il me connaissait trop bien pour être heureux de ma trouvaille. Pourquoi ne me faisait-il donc jamais confiance ? J'ouvris le sac, il y avait quelques berrys, pas énormément en réalité... Et au milieu de tout ça un fruit. Tiens !! Il avait mis son casse-croûte dans un sac d'une telle importance ? N'empêche qu'il avait raconté que des bobards, ce sac il valait rien... Je baissai la tête, totalement affligé par la situation. C'était accablant... C'est alors que Morgan prit le fruit et le regarda avec de grands yeux ronds.

- Qu'est ce qu'il y a ? Vas-y manges le si tu veux !!
- Tu es fou ? C'est un fruit du démon !!

Nani ? Un fruit du démon ? Ces trucs qui vous donnaient des pouvoirs surhumain ? Absolument génial !! Je comprenais mieux pourquoi ce type estimait son butin à ce point.

- Il donne quoi comme pouvoir lui ?
- Impossible de le savoir avant de l'avoir mangé !


Un grand sourire apparut sur mon visage... Un fruit surprise en fait. Intéressant !! Vraiment très intéressant. Je l'attrapai sous le regard réprobateur de mon camarade et je le portai à la bouche, croquant dedans à pleine bouché. Je ne savais même pas s'il avait une quelconque valeur financière, alors autant m'en faire profiter et avoir un pouvoir unique. C'était bien le genre de truc qui me plaisait. Pendant que je mâchais je me demandai quel genre de don j'aurais. Peut-être que j'allais voler, ou devenir super fort. Peut-être aussi que j'aurais des yeux capables de faire de la lumière dans le noir, ou bien alors des cheveux qui poussent à volonté... Ou alors... j'allais devenir du papier mâché capable de salé les plats, ou bien mon ventre allait se transformer en frigo à bière pour Easton... Ou alors, mes pieds se transformeraient en palme, chose complètement inutile vu que je ne pourrais plus nager. J'avais d'ailleurs oublié de penser à ce détail avant de croquer dans le fruit qui avait, il fallait l'avouer, un goût atroce. Je faisais la grimace en le mâchouillant et lorsque je l'eus enfin finit, Morgan me demanda tout en me regardant avec inquiétude 
:

- Alors ?
- Ben alors... Rien !!

Rien, du moins pour l'instant...

https://www.onepiece-requiem.net/t6407-easton-sharphttps://www.onepiece-requiem.net/t6472-easton-sharp#78993
Easton Sharp
Easton Sharp


Feuille de personnage
Dorikis: 1644
Popularité: -63
Intégrité: -38

Mer 20 Fév 2013 - 10:31

Chapitre 3 : Oh caméléon style !!



Je venais de manger un fruit dégueulasse et tout ça pour... rien. Absolument aucune réaction... À tous les coups j'allais me taper une indigestion avec toutes ces conneries. L'enfoiré, il m'avait fait croire que c'était un fruit du démon justement pour voir ma tête en le mangeant. J'en étais sûr... Pourtant, sa réaction surprise et étonnée voulait me faire croire le contraire... Aurait-il lui aussi cru à cette histoire ? Bah de toute évidence, il n'était pas plus doué que moi et il s'était trompé.

- Rien ? Comment ça rien ?
- Bah tu le vois bien non ? Rien... Rien de chez rien...
- C'est pas possible...
- Bah si !!

Il m'énervait, un peu trop même !! J'étais déjà assez frustré comme ça d'avoir dû supporter ce goût atroce pour rien pour qu'il en rajoute !! Et en plus il y avait une prime sur ma tête... Alors ça, j'en revenais pas !!

- Euh... Easton ?
- QUOI ?
- T'es tout noir !!

Morgan me regardait avec des yeux ronds, presque effrayé... Comment ça j'étais tout noir ? Je savais que ma course poursuite avait été assez intensive mais de là à ce que je me salisse autant c'était tout de même étonnant. Je lui demandai ce qu'il voulait dire par là, il me répondit que j'étais tout noir... Il en a pas marre de se répéter celui-là ? J'étais de plus en plus en rogne, je me levai pour aller devant le miroir. Lorsque je vis mon reflet, je fis un bond en arrière !! Ce n'était pas simplement une tâche ou autre, toute ma peau avait changé de couleur. Mais c'était quoi ce bordel ? Noir, et pas noir comme ceux bronzé de peau, noir de chez noir... Je pris soudainement peur !! Et si je restais comme ça ? J'allais être toute ma vie une ombre noire... Cela n'allait pas du tout avec ma couleur de cheveux ! Sauf que quand je me regardais j'avais encore changé de couleur, j'étais devenu bleu clair... Bleu clair ? Non mais pourquoi ? Je paniquais complètement et plus ma peur était intense, plus je changeais de ton... Maintenant c'était un bleu violet un peu plus foncé !! Je criai, complètement affolé :

- Mais c'est quoi ça ?

Morgan ne put s'empêcher de partir dans un fou rire incontrôlable... Je me retournai vers lui, le visage décomposé... Et ça le faisait rigoler en plus !! Non mais... Il ne comprenait donc pas la situation ? Comment je pouvais passer inaperçu avec ça ? J'allais devoir me cacher tout le reste de ma pauvre existence. Je me retournai encore vers le miroir et touchait ma peau... Pas de doute, c'était bien la mienne. Non... Tout sauf ça...

- T'as mangé un fruit trop nul !! Tu changes de couleur !!

Non... Impossible que ce soit le pouvoir du fruit !! À mon avis il devait être périmé et c'était un effet secondaire qui s'estomperait avec le temps... L'espoir fait vivre comme on dit. N'empêche que je ne pouvais qu'espérer que ce soit ça... Surtout qu'apparemment ma peau restait uniforme, impossible donc que ce soit un quelconque pouvoir de camouflage, ce qui aurait été cool... Mon partenaire n'arrivait pas à se calmer, riant toujours plus fort, se tenant le ventre avec ses bras et tapant du pied au sol. Au moins lui trouvait que la situation était comique, on voyait bien qu'il était pas à ma place. Je recommençais à m'énerver, virant d'abord au gris puis de plus en plus foncée au fur et à mesure que ma colère augmentait. Je me tournai vers lui... J'avais envie de lui coller une tarte, mais le connaissant c'était plutôt lui qui me maîtriserait en moins de deux. Il n'était pas puissant, mais avec moi il arrivait toujours à me contrôler et à m'en faire voir de toutes les couleurs, enfin là c'était plutôt l'inverse qui se produisait... Ah, ah, ah !! Je riais jaune sur mon propre jeu de mot. Mon cerveau chauffait de plus en plus.

- Urusai !!

Sur la dernière syllabe, une chose étrange se passa, nous coupant tous les deux dans notre élan. Ma langue s'était étirée pour aller se coller contre la chaise du bureau. Elle faisait au moins deux mètres de long et s'était comme déroulée toute seule. NANI ? Ma langue était devenu énorme !! Nooon !! Je sentais qu'elle voulait re-rentrer mais il y avait comme une résistance... La chaise recula de deux centimètres. Non... Non non non non !! Comment je fais pour la décoller ? Une goutte de sueur coula le long de mon front. Puis la chaise arrêta de résister et ma langue put enfin se remettre à sa place, emmenant la chaise avec elle qui se fracassa contre mon visage. Je tombai au sol, toujours aussi noir de colère. Morgan riait de nouveau tandis que moi je pris ma langue entre mes doigts, essayant de tirer dessus. Elle était redevenu normale, rien à signaler. Mais alors qu'est ce qui c'était passé ? Mon coéquipier se calma enfin et me dit après avoir réfléchit quelques instants :

- Tu peux choper des trucs avec ta langue, tu changes de couleurs... À mon avis, t'as dû bouffer le fruit du caméléon ou un truc dans le genre...

Ce qu'il disait n'était vraiment pas bête... J'avais beau réfléchir je ne voyais d'autres explications à ma situation. Le fruit du caméléon... Est ce que je pouvais me transformer totalement ? J'espérais que cette découverte ne se ferait pas en ville ou pendant le concert en tous cas. Je devais absolument apprendre à contrôler ma transformation dans l'après-midi sinon c'était foutu. Je me relevai et me concentrai sur... Je ne savais même pas ce que je devais faire, je me contentai de faire bouillir mon cerveau. Je savais pas quelle couleur je pris, mais en tous cas ça avait l'air de bien faire rire Morgan. Je restai plusieurs minutes comme ça et rien ne se passait. Je ne m'amusai pas à compter le temps que ça prit mais je finis par y arriver. Je sentais tout mon corps se transformer... Mes yeux sortaient de leur orbite, mes ongles poussaient pour se transformer en griffes, ma peau devenait écailleuse. Morgan était stupéfait par la scène... Quand ce fut finit je me regardais à nouveau dans la glace. Je ne me reconnaissais pas, j'étais désormais mi-homme, mi-caméléon. Je ne savais pas si je devais être heureux ou avoir peur. Il y avait même une queue qui m'était poussée derrière... Je ne savais pas à quoi ce pouvoir allait bien me servir et je n'en étais même pas heureux. Enfin, j'avais réussi à me transformer, cela ne m'arriverait donc pas le soir même... Mais nous avions un nouveau problème... Avec ce vol de fruit et le fait que j'étais recherché, le concert de ce soir était sérieusement mis en danger... Je me retransformai et me tournai vers mon acolyte, plus sérieux que jamais.

https://www.onepiece-requiem.net/t6407-easton-sharphttps://www.onepiece-requiem.net/t6472-easton-sharp#78993
Easton Sharp
Easton Sharp


Feuille de personnage
Dorikis: 1644
Popularité: -63
Intégrité: -38

Lun 11 Mar 2013 - 18:57

Chapitre 4 : Premier concert


- L'heure du concert approche... ça va aller ?
- Bah ça va faire bizarre...

On avait discuté pendant au moins deux heures de la situation avant de prendre une décision. Morgan était ensuite parti en ville pour acheter ce qu'il fallait... Lui ne se faisait jamais remarquer et il était sûr qu'il n'était pas recherché par la marine. Moi je l'attendis dans la chambre, assis, les coudes sur les genoux et les mains croisées. Il était rare que je sois aussi tendu mais cette journée avait quand même été particulière pour moi. J'avais volé puis mangé un fruit du démon, j'avais appris que j'étais recherché et maintenant ça. Nous étions fin prêt pour le concert... On se dirigea vers la salle en question et nous entrâmes par la porte de derrière pour directement accéder aux coulisses. Morgan entra en premier pour vérifier qu'il n'y avait personne, la voie était libre... On se prépara tranquillement. La salle était assez remplie et en regardant discrètement on pouvait voir des hommes de la marine et même le type à qui j'avais volé le fruit. Comme prévu ils étaient là, ils savaient qui j'étais et surtout que je donnais une prestation ce soir. Nous avions finalement pris la bonne décision tout à l'heure... Bon, c'était le moment... Alors que certaines personnes criaient le nom de notre groupe, Cataclysme, ils virent deux personnes masquer entrer sur scène, habillé et coiffé complètement différemment qu'à l'accoutumé. Mais qui était donc ces deux hommes ? À première vue ce n'était pas les musiciens attendus. Pourtant c'était bien nous, déguisé... Hors de question pour nous d'abandonner notre carrière maintenant, mais nous ne pouvions plus non plus continuer à visage découvert sans se faire arrêter. On avait donc décidé de tout recommencer à zéro, même si cet accord avait été dur à prendre, nous n'avions de toute façon pas le choix. Morgan aurait pu partir et continuer en solo mais il avait jugé bon de ne pas m'abandonner. Je lui en devais une, je m'en souviendrais !! Un silence de plomb s'installa dans la salle, on pouvait voir que les gens étaient légèrement dubitatif et se demandaient qui nous étions... Nous portions tous les deux un masque, Morgan celui d'un renard blanc et moi d'un loup noir. Je m'approchai du micro et m'adressai à la foule :

- Bonsoir !! Je sais que vous vous attendiez à voir le groupe Cataclysme, mais celui-ci a eu quelques problèmes et ne pourra pas donner de concert ce soir !! Ils nous ont demandé de prendre la relève en étant sûr qu'on vous plaise et...

Des sifflements de la part d'une bonne dizaine de personnes... Parmi les visages je pouvais en reconnaître certain que j'avais vu à d'autres concerts. Cela me pinçait le cœur de leur faire subir ça, j'avais envie de tout enlever... Pourtant je n'étais pas du genre sentimental, décidément c'était une journée bien étonnante. J'espérais qu'ils comprendraient quand nous commencerions à chanter, nous n'avions pas changé de style musical pour autant même s'il serait dur de chanter nos anciennes chansons. Les vrais nous reconnaîtront et comprendront sûrement la situation.

- On se calme !! Avant de juger écoutez-vous parce qu'on compte bien mettre le feu et vous offrir une soirée inoubliable. Nous sommes...

J'attrapai la guitare au sol et passai la bandoulière autour de moi avant de reprendre :

- Nous sommes... les Black Mask !!

Je me retournai vers Morgan qui leva les yeux au ciel... Nous n'avions pas eu le temps de choisir de nom de groupe, ou plutôt nous n'y avions pas pensé et j'avais dû improviser. Pas très original pour le coup, mais c'était trop tard pour changer. Nous repartions de zéro et il fallait qu'on assure ce soir pour faire oublier nos anciens nous.

- Première avec vous ce soir et tout ce qu'on se dit c'est : Pourvu que ça dure !!



Spoiler:
 



Au début, tout le monde était encore sceptique... Certains commencèrent à danser dès la première musique quant aux autres ils suivirent un peu plus tard. Dès le début la marine quitta les lieux et j'en fus soulagé. J'aurais pensé qu'ils nous aurait interrompu pour nous poser des questions mais qui sait, peut-être qu'ils attendaient simplement que le concert soit fini. Je pus voir parmi les invités des visages suspicieux, comme si les voix, les mouvements, leur rappelait Cataclysme et en fermant les yeux c'était bien les mêmes voix qu'ils entendaient. Seulement nous n'étions pas énormément écouté par la marine, celle-ci n'avait pas dû se douter de grand chose. Après tout le seul moyen de nous écouter était de venir nous voir et nous n'étions pas encore assez connu pour qu'on fasse vraiment la différence. D'ailleurs il faudrait tout recommencer avec Black Mask... Quoi que, notre premier concert avec ce groupe était déjà plus rempli que le tout premier que nous avions donné. Nous avions donc un bel avenir devant nous, je n'en doutais pas...



Fin
https://www.onepiece-requiem.net/t6407-easton-sharphttps://www.onepiece-requiem.net/t6472-easton-sharp#78993
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1