-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

On joue au chat et à la souris, mais qui est le chat ?

La première aventure en compagnie de ses hommes. Le trio a bien l’intention de couper tout lien avec des criminels. Le gouvernement pactise avec des pirates, mais Ivan est au-dessus de cela désormais. Si un homme veut se racheter, il doit commencer par payer. Or un pirate reste un pirate. Si celui-là peut continuer ses crimes, alors le gouvernement ne fait pas son travail. Seuls les hommes bons auront du pouvoir.

L’arrivée sur l’ile ce fait sans encombre. Les hommes sont accueillis par des sous-fifres. Le coin est désert. Direction le secteur aménagé. Des navires marchands sont visibles. A croire que tout le groupe est réuni sur l’ile. Que se passe-t-il ?

-J’espère que t’es en forme Ivan, le frère numéro dix. T’as du pain sur la planche.

-Pourrais-tu détailler ?

-T’as des pouvoirs divins d’après père. On sait qu’avec toi on ne risque plus rien.

Aucune réponse pour notre handicapé. L’histoire sur ses pouvoirs et sa soi-disant divinité ne le fait point rire. C’est pitoyable et ça aurait tendance à l’énervé. Mais il ne montre rien. Caché sous son tissu, il avance et entre dans une maison en bois. Celle-ci se trouve légèrement isoler des autres constructions. La faune et la flore est abondante, trouver la demeure n’est pas si aisé. Deux colosses à l’entrée empêchent Igor et Pédoras d’entrée de même que le guide. Ivan fait un simple signe de la main pour dire laisser moi. Les deux compagnons de notre justicier restent planter là quelques instants, puis ils reculent et s’assoient sur un arbre.

Une table basse et ronde. Un homme vêtu de blanc boit tranquillement son thé. Ce n’est autre qu’Andrew Kétamine. Le premier fils et comme son numéro l’indique, probablement le plus dangereux après le génie.

On joue au chat et à la souris, mais qui est le chat ? Image-php_imagesia-com_b48n

-Joignez-vous à moi. Mon frère.

Il remplit les trois tasses présentes avec délicatesse. Toujours cette sérénité et ce calme qui se dégage de sa personne. La vapeur montre bien que le thé est encore chaud, alors il approche ses lèvres tout doucement et souffle tranquillement pour refroidir légèrement avant de boire amoureusement.

Ce qui est étrange c’est que le guide n’a pas menti lorsqu’il a dit frère tandis que celui-ci… Ce qui veut dire que le guide est convaincu qu’Ivan est son frère. Qu’est-ce que cela signifie ? Le problème c’est que de nombreux mensonges circulent sur l’ile et manipulent tout le monde. Notre ange est comme immunisé.

-Vous connaissez peut-être la raison de ma venue monsieur Kétamine.

Aucune réponse. Puis un grincement. La seule porte sans compter l’entrée s’ouvre. Un individu vêtu de vert avec un chapeau melon entre et se met à applaudir. La canne en main, il avance et viens s’installer.

On joue au chat et à la souris, mais qui est le chat ? L-homme-myst-re_imagesia-com_71ok_large

-Encore du bon thé. *Slurp*. Ivan, que cherches-tu dans la vie ? De l’or, de l’argent, les femmes, le pouvoir ?

-Pourquoi une telle question.

L’homme mystère regarde Kétamine en lui lançant un sourire, puis il lève la tasse comme pour dire santé et se met à boire. Il se brûle la langue et repose rapidement son verre. Il ne répond pas immédiatement cars il connait le pouvoir de l’handicapé. Lorsqu’il trouve enfin la réponse adéquate, il se lance en posant fortement sa tasse.

-Pour commencer… Ne t’ai-je pas déjà dit de ne pas jouer à ce jeu avec moi ? Je pose une question, tu répons. C’est pas compliqué non ? Hein Kétamine ? Je lui demande pas de résoudre un problème complexe ?

Quelque chose semble agacer le génie, le fait qu’Ivan est couvert par son tissu et que son regard semble éviter l’homme en vert. Dans ces conditions, une hypnose est impossible. Enfin, je dis agacer… Cela dure un fragment de seconde puisque cela fini par le faire rire et il applaudit de nouveau.

- Regardez ça ! Sur ces gardes notre petit ange. Woua. Il est vrai que ça ne doit pas être un imbécile s’il a vaincu Mogaba. Mais avec l’aide qu’il a eu… Même un bêta aurait réussi. Je te conseille de te faire petit sur cette île. Occupes-toi de tes affaires et tu obtiendras tout ce que tu désires. Obéi aux ordres et tu mèneras la belle vie. Je te connais petit et je sais ce que tu veux faire avant que t’y pense. Pour commencer tu vas interroger tous les hommes que je vais t’envoyer. Lorsque tu trouveras le traitre. Enfin trouve le traitre.

Il se relève et se retire. Sous son tissu Ivan est tous pale. Il tient fermement sa chaise. Kétamine se ressert et continue de boire tout en observant. Le problème c’est qu’Isaac vient de dire la vérité en disant qu’il sait ce que notre petit homme va faire avant qu’il y pense. Peut-être que le criminel est convaincu de sa supériorité qui le bloque dans un mensonge. En tout cas cela met en grand doute à l’handicapé.
    Après quelques instants, le premier homme suspect entre. Dehors c’est une véritable file d’attente. Plus de deux cents hommes à interroger. Mais cela va être rapide. Avec un atout comme Ivan, il faut moins de cinq minutes pars personne. Le déroulement est simple. L’homme qui entre est enchainé. L’ange pose sa main sur la tête du suspect et Kétamine pose deux, trois questions.

    -Es-tu un traitre ?

    -Pourquoi es-tu dans la bande ?

    -Jusqu’où irait tu pour défendre notre organisation ?


    Avec simplement trois questions l’homme vêtu de blanc dispose de multiples informations sur les personnes. Après tout, la personne qui est touché par Ivan ne peut mentir. Mais grâce à cela, notre justicier possède aussi des informations. Enfin… Les informations les plus importantes sont sur les hommes les plus puissants du groupe, sauf que ceux-là ne sont pas interrogés. Cela signifie qu’Isaac a toute confiance en ceux-là, ou il les connait assez pour ne pas avoir besoin de les interroger.

    Les visages défilent. Rien à signaler jusqu’au visage numéro cent soixante-deux. Une personne ordinaire. Pas une carrure exeptionnelle. Pas une taille incroyable. Aucune cicatrice. C'est l'individu lambda. Un homme tout ce qui a de plus normal.

    -Es-tu un traitre ?

    -Oui.


    Là les choses vont devenir intéressantes. L’espion provenant de la marine ne comprend pas ce qui se passe. Tout paniqué, alors qu’il se tenait sur ses genoux, il tombe sur le dos. Maintenant qu’il n’est plus en contact avec l’ange, il peut de nouveau mentir…

    -Qu’est-ce que ?! J’voulais dire non ! Bien sur que non ! J’suis pas un traitre ! Ma langue a fourché. Puis ça n’a pas de sens ! Qui répondrait oui à cette question hein ?!

    Kétamine ne peut s’empêcher de sourire.

    -As-tu oublié ? Ivan a des pouvoirs divins. Tu as dit ce que tu devais dire.


    Toujours aussi calme, il termine son n-ième verre de thé. Puis l’un des gardes se saisit du traitre et l’embarque. Le pauvre marine se débat comme il peut, mais déjà ligoter, sa vie n’est plus entre ses mains. Peu importe la façon dont il va si prendre pour clamer son innocence, cela est voué à l’échec. Si cet homme meurt, Ivan sera responsable. En tout cas… Il ne compte pas rester les bras croisés.

    -Où l’emmène-t-il ?

    -Tu es assez intelligent pour répondre à cette question non ? Au suivant !


    *L’intelligence… Il n’y a que ça qui compte sur cette île… Je ne vois que deux options. L’exécution pour exemple comme ce que voulait faire Mogaba. Ou, le gardais sous la main comme monnaie d’échange pour une certaine raison. Mais dans les deux cas, il y aura un interrogatoire pour  connaitre ce que sait l’individu et ce qu’il a divulgué à la marine. Mais… Isaac a probablement prévu que cette situation arriverait. Que je tenterais de sauver le soldat. Je n’ai pas encore réfléchi à une stratégie mais… Lui a déjà analysé la situation. Je suis chez lui. Il connait tout et la vie de moi et mes compagnons… Nous sommes entre ses mains… Grr… Réfléchit Ivan, réfléchit !*

    D’autres hommes se font interroger mais cela se termine sans nouvelles surprises. Un seul espion. Après tout, ce n’est pas facile de rejoindre le groupe.
      Avant que chacun reprend son travail, une annonce a été faite. Le marine aller être exécuté en public. Une belle exécution. Mais elle doit échouer comme à échoué celle de l’ange à las camp. En tout cas, il ne reste que trois heures avant l’exécution. Probablement le temps qu’Isaac fasse son interrogatoire personnel. Lorsque l’handicapé sort de la pièce, il ne peut que constater que les alentours sont vides. Les bandits sont probablement partis charger leur cargaison pour éviter de perdre du temps.

      -Pss

      Une voix sort d’un buisson ?

      -Pss ! Amènes-toi !

      Qui cela peut être ? En tout cas, le justicier à roulette n’a rien à craindre pour le moment puisqu’il n’a rien à se reprocher vis-à-vis du groupe.

      - Suis-moi vite !

      Un individu encapuchonnait mais … Quelque chose lui fait défaut. Le léger bruit métallique qu’émane de sa protection du bras gauche. Les yeux d’Ivan attiraient par le son finissent par voir le détail qui lui rappel une personne.

      -Raven ?

      Andrew Raven
      On joue au chat et à la souris, mais qui est le chat ? 300px-hq-cutin-raven-2-1-38ffaf7_imagesia-com_7d8d_large


      -Allez vite on a pas le temps. Rappel toi, tu m’as promis de m’aider.


      Les hommes s’enfoncent dans les terres non habité. Certaines plantes tentent d’attaquer mais elles se font tranché habillement par le guide qui connait bien les lieux. Derrière un arbre se trouve un plus petit brulé. En s’approchant, on trouve dans les cendres une trappe. Vérifiant qu’ils ne sont pas suivis, puis ils entrent dans une sorte de cave humide.  Une dizaine d’individus se trouvent présents autour d’une table. Le chef de la rébellion qui compte prendre le pouvoir n’est autre que la vingtième fille. C’est la dernière place du classement des filles. Elle se trouve à cette place depuis longtemps.

      Andrew Alison

      Avant de continuer je vais vous expliquez un peu ce qui se passe. Andrew Alison est l’ancienne numéro une du côté fille. L’organisation était encore à ses débuts et celle-ci était convaincu que son père bien-aimé la recueilli. Elle fait preuve d’une fidélité et d’une motivation impressionnantes. Mais plus le groupe grandis, moins elle se sent digne. Son père aurait trompé sa mère tellement de fois… C’est indigne et impardonnable. Alors elle négligeait son travail et a tout fait pour retrouver sa mère. Hélas, cela est un véritable échec. Aujourd’hui elle se montre fidèle à sa mère qu’elle n’a pas connue et compte bien prendre le pouvoir. Après tout, les hommes comme Isaac ne méritent pas de gouverner.

      D’autres personne de qualité se trouve à cette table, dont un non négligeable. On le surnomme False-Boy. Un jeune qui pleure tout le temps. On croirait avoir une femme, une chochotte en face de nous, mais détrompez-vous. S’il pleure c’est parce qu’il ne supporte pas l’injustice mais le pauvre beigne dans un gang contre son gré. Les coups bas, les meurtres et bien d’autre chose. Il ne supporte plus ça.

      Andrew Covak "False-Boy"

      Aujourd’hui est un grand jour. Tous les rebelles qui sont habituellement dispersés sont tous présent.  Au bout de la table, Alison assise sur le bord avec une clope aux lèvres. Puis dans un coin recroquevillé sur lui, False-boy en train de pleurer.

      -C’est pas trop tôt.

      Elle se lève et donne un coup de pied à son frère le pleurnichard.

      -Balance le plan.

      Se touchant les fesses à cause de la douleur, l’homme se lève avec tout son mascara qui coule. Il n’essuie même pas ses larmes. De toute façon d’autres vont couler dans pas longtemps.

      -*Snif* On doit. *Snif*

      -Reprends toi… Conduit toi en homme !


      La fille crache tandis que le mec pleure… Alala. C’est le monde à l’envers. En tout cas, la stratégie est lancée. Plus de pleure, un silence.

      -Pour sauver les deux, et faire chuter père voilà ce que je propose.

      -Les deux ?

      -Voilà pourquoi j’aime pas les nouveaux, faut tout leur apprendre. Mais c’est pas leur faute en plus c’est ça qui me gonfle ! Ouais, c’est la faute à Isaac. Cet enfoiré sait même pas combien de fois il a trompé nos mères. Un mec comme ça, j’envie de lui couper les couilles ! Il devrait même pas en avoir.


      -Maiiis Alison du calme. C’est notre père tout de même. Aller câlin.

      - Dégages-toi !


      Alors que le mec tend ses bras pour un câlin, il a le droit à un bon coup de pied dans le torse qui l’éjecte un peu plus loin. Elle pose fortement sa main sur la table.

      -Tes amis se sont fait avoir. Puis si t’es ici, c’est qu’ils sont prisonniers désormais. Si tu n’été pas venu ici, il aurait été relâché. Mais tu as fait une promesse à Raven. Soit un homme digne !

      -Je compte bien respecter ma promesse.

      -Vous allez la fermer et vous mettre au travail !

      -Raven ta gueule !


      Puis là ça commence à partir dans tous les sens tout le monde se mêle à la discussion et ils en viennent même aux mains. Du bon gros n’importe quoi.

      -Mais on est une famille, faut se faire des câlins pas se taper. *snif*

      Alors qu’il est à l’écart du combat, une main l’attrape et le rentre dans la bagarre générale. Seul Ivan échappe à ce conflit grotesque.

        Une fois que le calme regagne la pièce, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

        -Sauver les prisonniers serra plus facile qu’attaquer père. Mais sachant que l’on profitera de cela, il renforcera la protection de ceux-là. Or il connait notre niveau intellectuel. Du coup, il peut très bien échanger la position des prisonniers et la sienne pour nous accueillir ou se mettre avec les captifs. Il y a bien tellement d’option.

        Alison lui donne une claque derrière la tête.

        -On t’a dit accouche le plan.

        -Maiiis. *snif*. En fin de compte j’en suis venu à une conclusion. Il tentera de nous diviser pour nous vaincre plus facilement comme il l’a toujours fait. Donc restons uni. Puis le lieu, c’est la grotte du monstre ! Un endroit où personne ne saura ce qui va se passer. Il espère nous donner encore une leçon pour que l’on progresse. Puis comme ça personne ne saura qu’il y a des rebelles dans le groupe. En tout cas, cette situation nous arrange aussi.


        Dans l’autre camp, les préparatifs se fondent aussi. Seul avec son fidèle fils, Kétamine. Ils discutent tranquillement sans la moindre crainte.

        -Fait en sorte que Nelly tente un assassinat aujourd’hui. Je n’ai pas tellement envie de me salir les mains, elle tuera Alison. Ces deux femmes ne me servent plus. Nelly tue trop de mes hommes tandis qu’Alison ne fait plus rien, elle veut seulement me prendre la place. Dit à Kiddzi de continuer de suivre la progression des bons à rien. Ah et pendant que j’y suis. Contact le commodore. Autant éliminé toute les plait le même jour. Dit lui qu’on regrette pour le retard et qu’on lui donnera un supplément.


        La discussion se poursuit et d’autres choses encore plus secrètes sont dites entre les deux personnes.

        Dans la jungle, le groupe avance. Peut-être trop préoccupé par les futurs pièges, les hommes tombent dans l’un des plus vieux de ce monde. Enfin, même s’ils sont sur leur garde, ce genre de chose est difficile à esquivé. Un sable mouvant des quatre flores. Ce sont quatre plantes carnivores placées en carré. La zone entre eux devient un sable mouvant des plus dangereux. Ces plantes ne semblent pas différer des autres parce qu’elles sont comme les icebergs. La plus grosse partie sous terre. Lorsqu’un être tombe dans le piège, elles sortent et avec leur liane elle ferme le carré comme un terrain de boxe, sauf que l’intérieur est dangereux.

        -Il n’existe pas de sable mouvant ICI ! C’est ces foutues plantes ! Butez une !

        Plus facile à dire qu’à faire. Surtout lorsque le pleurnichard arrive proche d’une plante et se fait attaquer. Mais bon, ce n’est pas ce genre de plante qui va arriver à bout d’un tel homme. Il saisit une liane et va se propulser vers sa cible lorsque …

        Colours Trap: Le Bleu du Désespoir

        -Nous sommes perdus. Nous allons tous mourir…

        -P’tain Anaëlle qu’est-ce que tu fous !


        Dans un arbre, la peintre et aussi la numéro une des filles est tranquillement assis.

        Andrew Anaëlle

        -Hihihihi.

        Elle rigole la main devant la bouche. Elle est toute mignonne. Cette redoutable peintre maitrise le color trap. On raconte qu’elle peint plus vite que son ombre.

        -Hihihihi

        Oh, oui. Ses rires incessants. Au départ vous trouverez ça sympa, mais même moi en tant que narrateur, je vous assure que vous finirez par haïr se rire. Un rp avec une telle personne vous rend fou et vous espérerez ne plus jamais la rencontrer irp.

        -Hihihi.

        -Abattez moi une plante ! Bordel !


        Le combat est rude dans ce ring. Les personnes qui se rapprochent des bords se font attaquer par des lianes. Puis ils se font pousser pour finir dans le fond.

        -Hihihi

        Raven à la bonne idée de s’appuyer sur la chaise roulante et saute vers l’une. Mais une nouvelle attaque a lieu.

        Colours Trap: Le Bleu du Désespoir

        -Merde !


        Sauf que cette fois, Alison crache sa cigarette qui prend une partie de l’attaque. Du coup le symbole n’est pas entier et Raven est toujours libre de ses mouvements. Mais comme je vous l’avez dit précédemment, ils ont affaire au numéro un. C’est donc une avalanche d’attaque qui va suivre sauf que…

        -Enfoiré d’Anaëlle !

        Deux hommes ont était laisser à l’arrière. Leur travail est de venir en aide en cas de piège. Ils lancent une attaque combinée qui est parfaite. Le pinceau échappe des mains grâce à un fabuleux coup  de pied après une diversion de l’autre homme. Sans son bout de boit, Anaëlle devient inoffensif.  Elle fait donc parlais son agilité pour fuir.

        -Hihihi, vous avez de la chance cette fois. Hihihi.

        Raven tranche une plante et le piège n’est plus. La plante mettra quelque temps à se régénérer, mais il est presque impossible de tuer ce genre de plante. Le groupe sort d’ici sans encombre finalement. Mais les choses ne font que commencer. Tout proche, dans un arbre avec un escargophone.

        -Ici Kiddzi. Ils s’en sont sorti comme vous l’avez prédit. Avec l’intervention des deux hommes en retrait. Par contre, Ivan n’a pas bougé.

        - La situation n’était pas assez critique je suppose. Je vais remédier à ça. La partie commence ! *clap clap clap*

          La grotte n’est pas très loin. C’est probablement ça le problème. Ne pas tomber dans un piège est improbable. Alors les hommes avancent doucement en observant la moindre herbe. L’handicapé a une petite discussion avec Raven qui lui apprend que Gorag le cornu est …

          -Il est quoi ? Répond s’il te plait.

          -Il s’est fait avoir par Pile et Face. Ces monstres m’ont forcé à dévoiler l’existence de ton orphelinat…


          L’ange s’arrête soudainement. Mettre l’orphelinat dans cette affaire complique extrêmement les choses… Il n’a pas le droit à l’erreur. La moindre défaite pourrait réduire à néant tout ce qu’il a fait.

          -Hey Ivan ! Que fais-tu ici ?

          Une voix qu’il connait très bien le réveil. Ce n’est autre que son oncle qui se situe à l’entrée de la grotte.

          -L’heure de l’exécution a été avancer, elle va avoir lui dans une dizaine de minutes.

          Les hommes continuent de progresser et se trouvent à l’entrée avec les deux compagnons d’Ivan qui ne sont finalement pas prisonniers. Qu’est-ce que cela signifie ?

          -Nous étions bien accueillis par la bande et nous sommes partie  picoler un coup. En tout cas, cette pourriture de pirate va être exécutée et c’est tant mieux.

          What the fuck ? Ils ont passé leur temps sur une autre planète ou quoi ? La seule information qu’ils ont eue c’est qu’un pirate s’est infiltré et ses hommes voulaient tenter un coup pour le libérer.

          -Le plus marrant dans tout ça c’est que même la marine va se joindre à nous. Ivan, ils t’ont dupé ! Ce ne sont que des pirates ! Le commodore Straski va venir boucler ces criminels. Crois-moi Ivan, ce commodore est un grand homme.


          Igor De Cimitiero sort son katana tout comme Pédoras. Les hommes attaquent de front la dizaine de personnes. Enfaite non, il se focalise sur Alison qui est d’après leur information la chef.

          -Arrêtez !

          Igor parvient à esquiver et à se faufiler entre l’ennemi jusqu’à ce qu’il lance une attaque sur Alison qui est sauvée par son frère Covak. D’un coup de pied il décale le bras de l’oncle d’Ivan et l’attaque finis par terre. Un combat a lieu entre les deux êtres et cela semble équilibrer. Mais il ne faut pas oublier Pédoras qui écrase Raven et commence le combat contre la rebelle.

          -Je vous en prie arrêtez !

          -Hihihi

          Juste derrière sur un rocher, la belle Anaëlle profite du spectacle. Elle lance ses sorts sur tout le monde sauf les cinq acteurs principaux qui sont. Pédoras, Igor, Covak, Alison et Ivan. Le vert de la détente. Les autres sont tranquillement là. Puis ils s’installent sur le côté et regardent le spectacle.

          -S’il vous plait. Vous faites erreur.

          Le justicier à roulette sort son arme, puis la range. Que faire ? Il la ressort. Et se met à tirer en l’air. Il pourrait presque se mettre à pleurer.

          -J’AI UN FRUIT DU DEMON VOUS OUBLIEZ ?!

          Une petite pause a lieu dans les duels.

          -C’est une perte de temps Ivan. Laisse faire les adultes.

          -Mon oncle, actuellement tu t’en prends à des innocents. Si tu continues, je serais forcé de t’arrêter.

          -M’arrêter ? ha ha ha. Merdeux.


          Un peu plus loin, Alison aperçoit Isaac. En hauteur, il se trouve à côté du marine. Que fait-il ici ? La colère l’envahi. Elle bouscule son adversaire direct et se met à courir.

          -Hihihi.

          -Alison attend !


          Mais elle fait sa forte tête, sa cible est là. Seul. Le coin est dégagé. Il n’y a personne pour l’en empêcher. Pas d’embuscade. Kétamine est assis sur une sorte de dragon robotique et admire le spectacle comme à son habitude. Non cette fois rien ne va l’empêcher d’accomplir son objectif.

          -Mon oncle, c’est moi qui ai fait les interrogatoires, l’espion n’est autre qu’un marine.

          -Il fallait le dire plus tôt !


          Les choses semblent se retourner contre Isaac qui applaudit. Kétamine n’a toujours pas l’intention d’intervenir, puis un individu apparait derrière Covak et l’assomme. Ce n’est autre que Kiddzi. Un adolescent qui vient de tomber du ciel. Enfin, plutôt d’un arbre.

          -Bravo Alison ! Bravo ! Viens ma fille.


          Il tend ses bras comme pour faire un gros câlin. Sauf que le soldat n’était pas réellement attaché ! Ce n’est pas le marine mais bien une autre personne qui a les habits du traitre et la même carrure. De dos on ne peut pas faire la différence. Pour expliquer ce qui se passe il faut remonter le temps. Quelques minutes avant, Nelly est venue et n’a pas pu tuer son père comme d’habitude. Après tout, elle est convaincue que c’est son père. Mais ce dernier lui  a dit que sa tendre fille Alison n’a plus toute sa tête et qu’elle va tenter de le tuer. Voilà pourquoi Nelly est là à genoux.

          -Meurt Isaac !

          Nelly se lève après avoir entendu ses mots et lance ses bandelettes qui attrapent la rebelle. La pauvre se débat tant bien que mal, mais rien à faire, l’adversaire à un avantage grâce à l’effet de surprise et grâce à ça force.

          Andrew Nelly
          On joue au chat et à la souris, mais qui est le chat ? 70352755_imagesia-com_b48m

          Puis les hommes de Nelly débarquent pour tuer le reste des rebelles. N’oublions pas que certains sont sous l’effet du color trap et ne peuvent se défendre. C’est donc à Ivan et ses compagnons de les protéger.

          Adrénaline
          Spoiler:

          La situation est analysée. Les hommes courent en ralenti, puis le temps est compté pour Alison qui semble s’assécher. La distance est non négligeable. Une Cinquantaine de mètres. De plus Nelly est derrière la rebelle ce qui rend un tir à l’arme à feu impossible. Enfin.. Heureusement que notre homme possède une technique.

          Gun Master
          Spoiler:

          Ses deux guns en mains, il commence à tirer dans tous les sens. Les ennemies prennent des balles dans les jambes et s’écroulent puis une balle par loin, très loin. Elle a une sorte d’effet qui la fait contourner Alison et elle finit par frapper Nelly en plein estomac.

          Les ennemies sont rapidement maitrisées, puis Igor fonce vers Isaac qui s’est bien foutu de lui sauf qu’Anaëlle est toujours là du haut de son rocher. Elle contrôle les entrer et personne ne passe sans son autorisation. Sauf que là, elle peint de rouge le dos d’Alison. La femme qui est presque asséchée ne tient plus debout et c’est avec surprise qu’une lame la transperce.

            Igor, accélère. Avec son expérience, il ne néglige pas Anaëlle. La peintre lance des attaques en sa direction, mais celui-ci esquive. La peintre sort un deuxième pinceau, mais Ivan tire sur ceux-là. A quelque mètre d’Isaac, Igor s’apprête à donner un coup décisif. A ce moment-là, la peintre sort un nouveau pinceau tandis que Kiddzi attrape les bras d’Ivan qui ne peut plus tirer. Une force supérieure à la sienne le saisi et lui rabaisse les bras. Pas le temps de réagir, les choses vont vite. Tenter de toucher Igor est risqué c’est alors qu’une nouvelle technique apparait.

            Colours Trap: Le Rouge du Taureau Furieux

            Justes sous les yeux de l’oncle d’Ivan qui ne peut s’empêcher de planter sa lame dans ce corps sans défense.

            Hihihi

            -BRAVO *clap clap clap* . Vous voulez continuer ? Vous avez perdu. J’ai vaincu avec deux hommes à moi, et vous ? Combien étiez-vous ? *clap clap clap*


            Puis Igor continue d’attaquer le corps jusqu’à ce que la marque disparaisse. Un corps ça ? On croirait qu’un boucher est passé par là. Ivan tourne la tête et baisse les yeux. Il n’a pas tellement participé aujourd’hui. Mais son silence montré qu’il était d’accord… Après tout, le plan ne sembler pas si mauvais. Resté uni sembler la bonne solution. Au final, leur adversaire s’est amusé. Trop facile pour lui. Ce n’était qu’un échauffement.

            Les troupes se retirent et Kétamine prend avec lui Nelly. Après tout, c’est un médecin. Mais d’après ce qu’a dit le chef plus tôt, il est probable qu’il la tue tranquillement au lieu de la soigner. Les rebelles sont libérer du sort et se regroupent autour d’Alison tandis que l’homme mystère a une petite discussion avec l’handicapé. Comme à son habitude, Pédoras prend la parole et parle comme un révérant. Les hommes pleurent et Igor s’écroule. A genoux devant ce corps. Un autre s’écroule et c’est False-Boy.

            Un peu plus loin.

            -Les choses se terminent toujours comme ça. Tu n’as pas tellement participé, ils t’ont plus forcé à participer. Donc je te redemande. Que veux-tu ? Deviens mon fidèle et je peux faire de toi un dieu.

            Mais c’est un homme en larmes qui se trouve face à lui. Le pauvre justicier à roulette sentait depuis le départ que les choses n’allaient pas se passer si bien.

            *Pourquoi un homme comme Isaac possède une telle intelligence ? Ce monde n’est pas juste. Il n’est pas juste… *snif* Père. C’est contre des gens comme ça que tu combattais ? Tu es si fort et je suis si faible. Si seulement, j’avais ta force. Si seulement…*

            -J’attends.

            Le justicier à roulette se redresse.

            -Je veux quitter ce groupe.

            -Ho ! Si ça c’est pas surprenant. Mais si tu remarques bien, ça n’était pas dans mes options. Je constate qu’il faut qu’on te pousse à bout pour que tu réagisses. C’est donc ce que je vais faire. Tu vois l’orphelinat que tu as construit avec mon argent ? Je peux très bien le détruire. Ou non, j’ai une meilleure idée. Je forme des petits qui deviendront des criminels. Qu’en dis-tu ?


            -Si vous touchez à un seul de leurs cheveux…

            *Clap clap clap*

            -ha ha ha. Tu es si drôle. Comme si t’es menace sont crédible. J’te donne une chance petit. Fais pas la même erreur qu’Alison. Ho j’oubliais. Vous êtes tous convier à l’exécution. Ha ha ha *clap clap clap*. Qu’est-ce que j’suis drôle.


            Puis les hommes se séparent.

            Sur la plage, devant tous ses partisans, le père comme il aime se faire appeler lance un petit discours classique. Comme quoi les affaires se portent à merveille. Que tous ses enfants sont fabuleux. Les rebelles sont tous présent. Puis il compte bien enfoncer les rebelles encore un peu. L’homme le plus apte à succéder à Alison est Covak, surnommé False-Boy.

            -J’aimerais que mon fils numéro cinq qui a brillamment réussi les missions difficiles nous fasse l’exécution. Andrew Covak *Clap clap clap*

            Il n’a pas le choix. S’il refuse c’est la mort assurée. Une trahison devant tout le monde. Il faudrait être fou pour faire cela.

            Hihihi

            Il monte au niveau du Génie. Prends la hache que lui tend un homme, tandis que l’homme vêtu de vert recul. On n’est jamais trop prudent… Il pleure toutes les larmes de son corps puis lève la hache. La vision d’horreur de sa sœur en morceaux hante ses pensée.

            A MORT ! A MORT ! A MORT !

            Puis couic...

            OUAIS !!

            La foule est en délire tandis que les rebelles tentent de cacher leur peine… Encore une défaite pour Ivan…