-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Le temple, réalité ou fiction ?


L'île flottante. C'est le genre d'endroit où l'on n'aimerait pas passer ces vacances. Pas de ville civilisée avec des habitants sympa, pas de port, pas de commerce, pas de mouillage accueillant, bref, c'est le trou. L’île n'est qu'une grosse terre gorgée d'eau et de boue, recouverte de jungles et de mangroves aussi désagréables que dangereuses où prolifèrent moustiques, crocodiles et maladies tropicales diverses. Rajoutés à tout cela trois tribus cannibales et complètement barges. Elle est dangereuse, ce n'est pas pour rien que cette île a été déclarée « zone interdite ».

Ce qui m'amène ici, ce n'est pas un sauvetage. On laisse ces missions aux marines. Notre temps est trop précieux. Bien que le sauvetage d'une vie est un travail d'honneur. Cependant, notre objectif est d'assurer la vie du peuple et non d'une poignée de personnes. On est obligé de faire des sacrifices et les choix ne sont jamais simples. Si je dois tuer 1000 hommes pour en sauver 10 000, je le ferais sans hésitation.

Aujourd'hui, il n'est pas question de tuer, mais d'enquête. D'après le gouvernement, un temple aurait été construit au centre de l'île et il se peut que dans ce dernier, un ponéglyphe s'y trouve. Pour l'heure, ce n'est encore qu'une hypothèse, mais nous devons absolument mettre la main dessus pour protéger le monde.

Ma mission est simple : confirmer la présence du temple. Comme d'habitude, tout opposant sera considéré comme hostile au gouvernement et le droit de vie ou de mort me sera accordé. Cependant, dans cette jungle je ne risque pas d'avoir ce genre de problème. Au pire des cas, je tomberais sur une tribu indigène.

Dans mon rapport, les tribus indigènes sont plus actives la nuit que le jour. On raconte même qu'ils ne se nourrissent que de chair humaine mangeant ainsi leurs morts et les soldats capturés des autres tribus. Je ne sais pas à quel point, ils sont forts, mais je préférerais éviter une rencontre avec eux.

Je hausse les épaules au ciel. Les chances pour que cette possibilité s'avère exacte sont seulement de 18%. D'après la topographie de l'île, je pense en avoir pour 5h de marche avant d'y arriver. Il est actuellement quinze heures et quarante-huit minutes. J'arriverais dans la nuit, c'est une certitude.

Je me tapote les joues, comme pour me donner du courage. Je déteste les abeilles et les guêpes et je sais que je vais en rencontrer dans cette jungle. J'espère juste que je n'en croiserais pas beaucoup. Dans tous les cas, je dois me dépêcher d'arriver au centre de l'île. Quoi qu'il en soit, en route …
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9555-fiche-d-un-immortel-rai-z

Dix-huit heures et trois minutes. Cela fait un peu plus de deux heures que je marche dans cette jungle. Et Bon Dieu de merde, pourquoi ai-je accepté cette mission ? Pour l'amour du peuple, de la justice et de l'intégrité du GM. Oui, c'est bien beau tout ça, mais là je viens de m'enfoncer dans des sables mouvants ! Aujourd'hui, ce n’est vraiment pas mon jour. Allez, il faut se reprendre. Je dois me dépêcher de finir cette mission au plus vite.

J'essaye de sortir de ce piège mortel. Mais plus je me débats et plus je m'enfonce. La situation commence à devenir critique. Au début, seules mes jambes étaient prisonnières, mais maintenant il n'y a plus que mes épaules et ma tête qui dépasse. Bordel, si seulement j'avais regardé où je m'étais les pieds. Tout cela, ne serait jamais arrivé.

Je regarde autour de moi, mais je ne vois rien. Pas de solution, mis à part le fait d'accepter cette mort complètement stupide. J'imagine déjà la tête de mon supérieur quand on lui apprendra la nouvelle. Votre agent est mort étouffé dans des sables mouvants. Je vais alors devenir la risée du CP . Non, je ne veux pas !!

« Aidez-moi !!! »

Le sable me recouvre entièrement, c'est fini. Je n'ai plus aucune chance. Je retiens ma respiration, car de toute façon je n'ai pas le choix. Le temps me paraît une éternité et très vite, je viens à manquer d'air. La tête commence à me tourner et je perds peu à peu connaissance. Cependant, j'ai l'impression que quelque chose m'attrape la tête. Comme une m …  

~~~~~~

Je commence lentement à ouvrir les yeux. Suis-je mort ? Je ne sais pas encore. Il fait noir. La nuit a dû tomber. Ma vision est encore floue, due au manque d'oxygène. Néanmoins, j'arrive à distinguer les formes et les couleurs. Le noir entoure un grand triangle orange qui bouge dans tous les sens. Je ne sais pas trop ce que c'est, alors je cligne des yeux pour améliorer ma vue. Celle-ci commence à revenir petit à petit, me présentant ainsi l'horrible vérité.

Je ne suis pas mort. En soi, c'est plutôt une bonne chose si on omet le fait que je suis attaché à un poteau et que mes sauveurs sont une de ces tribus cannibales. J'essaye de me détacher, mais je n'y arrive pas. Très vite, un autochtone remarque mon réveil.

« Kni Kna Gou Na Ni Ba »

Qu'est-ce qu'il raconte ? Je n'en sais rien. J'essaye de me défaire de mes liens, mais c'est peine perdue. Ils savent a priori faire des nœuds. Je fais la moue. Je suis encore en vie, mais pour combien de temps ? Si le rapport est exact, ce feu est sûrement destiné à me cuire. S'ils m'ont sauvé pour me bouffer, ils auraient mieux fait de me laisser dans ces sables mouvants !

Soudain, ils s'arrêtent tous de crier et posent les deux genoux à terre. Sûrement leur chef qui vient à ma rencontre. Espérons qu'il n'a pas faim …  
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9555-fiche-d-un-immortel-rai-z

Le chef arrive. Il est assis sur un tronc d'arbre et quatre hommes le portent. Il fait signe à ces subordonnées de s'arrêter. Deux hommes qui se trouvent derrière le convoi viennent devant pour l'aider à descendre. Un courbe le dos et l'autre se met à quatre pattes devant le premier. Le chef se lève et se sert de leur dos comme d'un escalier. La situation est cocasse.

Le temple, réalité ou fiction ? Chef_a11
Chef Autochtone

Il s'avance jusqu'à moi et me fixe.  Il porte une longue coiffe faite de plume. Un collier en tête de mort et des tatouages ridicules sur son corps. Il ne dit rien, de toute façon, je ne comprends pas leur langue. Il me sourit et se retourne vers son peuple.

« Ha Ku Ni Ka Nu ! »

Soudain, tous les autochtones se lèvent et se mettent à crier. Je ne sais pas ce qu'il leur a dit, mais ça sent le roussi pour moi. L'homme qui avait appelé le chef, se dirige vers moi et sort un couteau. Il va me planter ?! Pourquoi me sauver, si c'est pour m'étriper comme un porc. Fais chier, je ferme les yeux pour ne pas penser à cette mort encore plus débile que la précédente.

Schlak.

Je me sens tomber, comme si mes liens venaient d'être coupés. J'ouvre les yeux et effectivement, l'homme a coupé les cordes. Très vite, je me fais récupérer par deux soldats qui me prennent sous les bras. Ils me dépassent tous deux d'une tête et sont plutôt costaud. Mes pieds ne touchent plus le sol et les hommes me dirigent vers le feu.

Lorsqu'ils me déposent à terre, je suis face à face avec une énorme marmite. Gloups. Ils comptent bien me manger ! Fais chier ! Les cris de la tribu résonnent dans toute la jungle et une femme s'avance vers moi. Elle porte une robe de feuille et son torse est complètement dénudé. De derrière son dos, elle sort une corde et commence à me l'enrouler. J'essaye de me débattre, mais les deux colosses m'ont sous leur emprise. Cette fois-ci, je suis vraiment mort !

Tout à coup, d'autres cris se font entendre tout autour du campement et très vite, des flèches et des lances pleuvent. La panique gagne les villageois et les deux colosses me lâchent quasi instantanément afin de défendre le village. Si ça, ce n’est pas un coup de chance, je ne m'y connais plus ! Alors je profite que tout le monde est distrait par cette attaque d'un autre clan cannibale pour m'enfuir.

Je cours à travers la végétation, sans vraiment voir où je vais. Je manque de me ramasser avec une racine, mais je me rattrape juste à temps. Je cours, jusqu'à ne plus entendre leurs cris inquiétants.

Puf Puf Puf

J'ai tellement couru, qu'un point de côté vient d’apparaître. J'ai mal et je suis crevé. Je m'effondre comme une loque au sol et essaye de récupérer mon souffle. Ils ne m'ont pas poursuivi, alors je peux bien m'accorder cette pause …  
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9555-fiche-d-un-immortel-rai-z

Mon cœur commence à se calmer et mon point de côté à disparaître. Je m’assois sur les fesses et m'essuie le front. Il est rempli de sueur et c'est bien normal. J'ai failli rôtir dans une marmite tout de même. Du coup, maintenant je suis complètement perdu. Je ne sais pas du tout où je suis. Mais bon, au moins je suis toujours en vie.

Je me relève et m'étire. Puis, j'ouvre lentement les yeux. Je n'ose le croire, je me frotte les yeux pour voir si je ne suis pas en train de rêver. Mais non, dans ma folle course poursuite, j'ai atterri face à face avec un tigre et comme si cela ne suffisait pas, je l'ai réveillé.

Il n'a pas l'air très content et vu comme il me regarde, il doit lui aussi avoir un petit creux. Décidément, ce n’est pas mon jour ! Cependant, je ne peux pas faire marche arrière sinon, ça risque d'être bien pire. Je n'ai pas le choix, je vais l'affronter. Je commence à serrer mes poings et me mets en garde. Main gauche devant et bras droit en retrait.

On s'observe. On essaye tous les deux de s’impressionner. Il me montre ces crocs de plusieurs centimètres et pousse un grognement pour le moins rassurant. Ses yeux jaunes insufflent la peur jusqu'au plus profond de mes tripes. Moi, je me contente de froncer les sourcils, mais ça ne marche pas vraiment.

Tellement pas, qu'il se met à bondir sur moi. Je fais un pas chassé sur le côté afin d'éviter son bond. Mais ce dernier est rapide et essaye de me griffer juste après avoir posé les pattes à terre. Je saute pour éviter son coup de griffe. À peine ai-je le temps de retomber sur mes pieds qu'il me lance une nouvelle attaque. Mais cette fois-ci, je peux la contrer. Je fais un pas en avant afin de me retrouver dans sa zone vitale. Puis, je lui assène un violent coup de coude venant du fin fond des entrailles de la Terre. Le choc est tel que le tigre s'est presque soulevé du sol. Mais pas question de le laisser se remettre. Je prépare déjà ma deuxième attaque. Il vient de refouler le sol et c'est à ce moment que je l'attaque. Une vague déferlante s'abat sur lui, faisant balancer sa tête de haut en bas tel un yo-yo.

L’assaut vient de finir. Le tigre titube avant de s'écrouler au sol. Je ne l'ai pas tué, car je ne tue pas les animaux, surtout quand ils sont en voie d'extinctions. Mais j'espère qu'il a retenu la leçon. Je reprends donc ma marche droit devant moi et lance un dernier regard vers le tigre. Histoire de voir s'il ne tente rien de stupide. Mais non, il dort à po ….

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9555-fiche-d-un-immortel-rai-z

PLOUF

Je nage le plus vite possible pour remonter à la surface. Je sors la tête de l'eau et prends une grande respiration. Puis, je lève les yeux vers le ciel. Je viens de faire une belle chute. Par chance je n'ai rien, grâce à ce lac. Je me tourne pour admirer ce nouveau paysage. Je ne vois pas grand-chose mis à part des falaises, une étendue d'eau et une sorte de triangle. Bordel ! Je suis encore bien loin de mon objectif.

Un instant, un triangle ? Je me retourne et un sourire s'affiche sur mon visage. Dans mon malheur, on dirait bien que je viens de trouver le but de ma visite. Je me mets donc à nager vers ce lointain triangle.  Plus je m'avance vers lui, plus la brume qui l'entoure disparaît.

Après quelques brasses, je rejoins enfin la rive et le pied du temple. Je ne suis pas peu fier de moi. Ce n'est donc pas un mythe. Le temple existe bien et se situe au milieu de l'île tout près d'un lac. Bien, il faut que je retourne faire un rapport à mes supérieurs.

Cependant, rebrousser chemin ne va pas être chose aisée. Il y a le lac, une falaise, le tigre, la tribu et les sables mouvants. Je ne pense pas remettre ma chance à l'épreuve de ce côté. Je n'ai qu'à continuer tout droit, je verrais bien où cela me mène.

C'est donc d'un pas décidé que j'entame la marche du retour. Très vite, je m'aperçois qu'un chemin de pierre a été construit. Je ne sais pas qui l'a fait et dans quel but, mais je décide de l'emprunter. Après tout, au point où j'en suis …

Après plusieurs heures de marches, ça ne m'a mené nulle part. Je suis toujours dans la jungle, mais je ne me décourage pas. Puis très vite, je m'aperçois que la côte n'est pas si loin que ça. Je peux entendre la houle de la mer et le cri des mouettes. Je me précipite donc vers ces bruits.

La végétation de la jungle est dense et me ralentit, mais il en faut plus pour me décourager. Quelques minutes plus tard, j'en sors pour atterrir au beau milieu d'une plage. Je me rappelle que d'après le plan, elle se situait au nord.

Je mets alors ma main dans ma poche et en sors un miniescarcophone.

Gotcha

« Allo, la marine ? Venez me chercher au nord de l'île, je vous attends sur la plage. »

Clac

Un petit sourire arbore mon visage. Mission réussie, malgré les difficultés rencontrées dans la jungle. Une chose est sûre, c'est que je n'irais pas passer mes vacances là-bas.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9555-fiche-d-un-immortel-rai-z