AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'entraînement touche à sa fin.

avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Lun 8 Déc 2014 - 20:22

Ca fait quatre ans depuis ce carnage. Il n’arrêtait pas de me hanter. C’est toujours la même chose. Mes frères qui s’éloignent de moi. Pourtant je leur cours après mais rien à faire. Ils n’arrêtent pas de s’éloigner de plus en plus. J’entends leurs voix disant que c’est de ma faute. Pour qu’à la fin une géante ombre les tuent devant mes yeux et qu’elle commence à me sauter dessus. Là, je me réveille en sursaut, comme chaque nuit.

Comme cette nuit d’ailleurs, il était quatre heures du matin. Je venais de me réveiller tout transpirant dans le lit inconfortable de l’auberge pourrit où je logeais. Je me levais de ce lit qui me créait des affreux problèmes de dos. Je ne pouvais pas rester discret. Le lit grinçait de telle que sans doute l’auberge entière était réveillée. J’enfilai mes habits, il fallait que j’aille me changer les idées. Je marchais jusqu’à la porte. Le parquet bruyant provoquait la colère du voisin de dessous qui voulait dormir tranquillement. J’ouvris la porte, la poignée me resta entre la main. J’avançai dans le noir, enfin pas tout à fait. La Lune éclairait mon chemin. La poignée de la porte en main un que je traversai les escaliers bancals. Une fois arrivé devant le comptoir je posai délicatement la poignée et je sortis de cette auberge minable. J’allai dans la forêt où j’avais l’habitude de m’entraîner. Elle n’était pas très loin des dojos de la ville.

Là-bas je passais mon temps à m’entraîner, j’entamai comme chaque soir le même rituel. Je commençais par un jogging matinal autour de la forêt sur une dizaine de kilomètres.

Par la suite je continuais avec une série de cinquante pompes.

Ce n’est qu’ensuite une fois les jambes moins lourdes je recommençais le même jogging.

Je finissais toujours avec une série de cinquante flexions. Durant  mon dur-labeur je pensais à des nouvelles techniques, offensives, défensives, technique de fuites. Ce jour me vint une idée de technique. C’est là où je voulus l’a testé. Je me rendis au milieu tout du moins ce qui devait être le milieu de la forêt. J’enlevai ma longue veste blanche. Je me concentrai. Dix arbres m’entouraient. Et là je partis tout à coup.


- Utimate Fighter gatling.

Ma technique consistait à reprendre ma technique « Ultimate Fighter ». J’enlevai mon cache-œil et je gagnais en puissance. Ma force augmentait considérablement tout comme ma vitesse. Je donnai alors un coup à un arbre, puis un second à un autre, un troisième à un autre de nouveau. Etc… . A la fin j’avais enchaîné cette technique avec une telle force et une telle vitesse que ça ne m’avais pas pris plus de quinze secondes pour toucher chacun des dix arbres m’entourant. Tout ça en créant un gros trou dans leurs troncs. Pour améliorer ma force et ma vitesse je pensais au passé. Je pensais à mes frères, à mon père. Aux conséquences, si je n’avais pas été si faible que ce serait-il passé ? Mes poings étaient donc remplient de rage et de détermination.

Je voulais devenir plus fort. Telle était ma conviction. Je savais très bien qu’à l’époque, seul et avec ma seule force je ne pouvais rien faire contre un gradé de la Marins. De plus plusieurs questions vinrent trotter dans mon esprit. « Pourquoi ont-ils fait ça ? » « Est-ce que un de mes frères est en vie ? » « Si j’aurais gagné la bataille et ainsi gagné la guerre, notre Oncle ne nous aurait pas trahi et que serait-il advenu de notre île ? ».

Ce n’était pas le moment de se poser toutes ces questions. Le temps passait vite. J’avais fini mon entraînement à dix heures du matin. Il était temps pour moi d’aller en ville et d’essayer de gagner un peu d’argent.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Lun 8 Déc 2014 - 21:38

Onze heures. Une fois en ville j’effectuai des petits boulots. Je cherchai activement. Un homme m’observait, il me voyait demander à toutes les entreprises présentent dans la ville. En me voyant il s’avança vers moi et il commençait à papoter avec moi.
- Tu cherche à gagner de l’argent ?
- Yep.
- Un gaillard comme toi doit savoir bien se battre.
- C’ment tu as deviné ?
- En tant qu’entraîneur je sais reconnaître un bon gaillard. Sa te tente de l’argent facile ?
- Dit-moi tout.
- Retrouve-moi ici à vingt et une heure. Tu en sauras d’avantage.

Ça m’intriguait son histoire de gagner de l’argent facile. J’attendais le soir. Une fois la nuit tombée, une fois que tout les gens honnêtes avaient désertés les rues je me promenais dans celle-ci. L’homme d’aujourd’hui m’interpella, il me demanda de le suivre. Là quelque chose me faisait hésiter. Est-ce qu’il était réglo ? Oui ou non. Devais-je le suivre ? N’était-il pas sous le point de me tendre un piège ? Roh puis  qui vivra verra ! Comme on dit. Je le suivis avec détermination. Au pire je n’avais rien à perdre. Je ne portais pas ma bourse sur moi ce soir là. Je l’avais cachée dans ma chambre.

Après avoir marché dix minutes nous arrivâmes vers les quais. Une meute d’homme s’y trouvait. Tous étaient agglutinés autour de deux hommes qui pissaient le sang. Je commençai à y voir de plus en plus clair. L’homme me chuchota dans l’oreille.

- Je suis ton coach, tu vas combattre pour moi. Gagne les combats et ton salaire final est de 800.000 berrys. Tu dois gagner cinq combats. Chaque équipage a ramené leurs champions. Toi tu es mon  champion, moi je n’ai aucun équipage. Je leurs avais promis surtout une défaite certaine, ne me fait pas mentir s’il te plaît. Celui que tu vois là le grand brun avec une cicatrice au visage, c’est le Capitaine Jiger, il est primé de 5 millions de berrys, c’est le plus gros primé de l’assemblée. Là le blond assez gros c’est un primé d’un million, le capitaine Gite. Enfin le petit maigre avec un gros marteau sur son épaule c’est un primé d’un million aussi, le capitaine Joey.

Je ne pouvais refuser cette offre alléchante. De plus que cela me permettrais de savoir si j’ai encore besoin d’entraînement ou non. C’est sans hésitation que je lui adressais un grand sourire et que je me redressais en lui répondant.

- Ok, pas d’blem.

Un gars d’un équipage m’appelait, sans doute pour que j’aille au milieu du ring. Je voyais qu’il restait un gars sur les deux de toute à l’heure lors de mon arrivée. C’est là que le capitaine Jiger me remarqua et ronchonna.

- Asu ! Je t’ai demandé de nous ramener ton champion, pas un invalide ayant qu’un œil !

L’assemblée se mit à rire à cause de ses propos, même l’homme allant me combattre à moitié en sang pouffait de rire. J’observais la joyeuse assemblée. Un sourire se dessinait sur mon visage. Je m’adressais donc au capitaine.

- G’min, tu te crois supérieur à moi ? Pourquoi envoyer des champions plutôt que de venir te battre toi-même ?

Tout le monde fermèrent leurs claques merdes.  Le capitaine me lançait un regard froid.

- Comment oses-tu m’adresser la parole de telle sorte ?! Misérable avorton ! Mes champions vont t’écraser !

Je regardais l’homme en sang devant moi. Un pirate sonna une cloche, c’était le départ du combat. Le signal donné, le combattant voulut me donner un coup. Trop affaiblit par son combat précédent je décidai de l’encaisser. Vu la vitesse de son coup il n’allait pas bien m’affliger de dégât.
Bingo ! Je reçus le coup dans le torse mais sans trop d’effet. J’observai l’homme essoufflé. Il me fallait qu’un coup pour le battre. D’ailleurs j’utilisais Punch One. Je lui donnai un coup dans le visage rapide mais pas très fort. Ca avait suffit pour qu’il finisse allongé au sol. Sans doute avait-il perdu trop de sang.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Mar 9 Déc 2014 - 13:29

Le capitaine fit signe de faire un autre combat, je le vis aussi donner une liasse de plusieurs berrys à Asu l’homme qui m’avait embarqué dans tout ceci.

Mon nouvel adversaire avait déjà l’air un peu plus robuste que le précédent. D’après ce qu’il disait il était le second du gros primé à un million de berrys. Il était bien sûr plus petit que moi. Il était motivé à me battre, voir même trop. Je gardai une grande confiance en moi. Je ne m’inquiétais pas pour cet adversaire. Je préparai ma garde quand celui-ci disparut de mon champ de vision. Il devait déjà se retrouver dans un mes angles morts. Surpris par sa rapidité je sautai en avant pour directement regarder en arrière, là je le vis qu’il allait me donner un coup au niveau des côtes. J’avoue que ce n’était pas passé loin. Je l’observais, à mon tour.


- Punch two !

Je fonçais sur mon ennemi, je stabilisais ma vitesse et ma force. Je faisais en sorte qu’ils soient au même niveau. Le combattant m’avait vu venir, il préparait sa garde il ne se doutait pas d’un truc.
Je disparus à mon tour pour apparaître juste derrière lui, une fois derrière je lui donnai un coup de poing. Ce coup fonça droit dans ses côtes. Il n’eut pas le temps d’esquiver. Il n’arrivait pas à me suivre. Ce coup le fit glisser sur quelques mètres. Il crachait un eu de sang. Un petit sourire narquois s’affichait sur mon visage. Remplit de rage voyant ça il fonçait droit sur moi. Hm… qu’allais-je faire. Je savais très bien ce que j’allais faire.


- Punch three !

Je concentrai toute ma force dans mon poing droit, dans son élan mon adversaire ne pouvait plus esquiver. La foule de pirate excitée criait, rigolait et me critiquait. Tout à coup ils furent tous bouche-bée. Mon poing fut si puissant qu’il écrasa son nez, je l’avais clairement cassé. Un bruit de craquement émanait de son visage. Par la suite, la violence du coup était tellement forte qu’il plana sur plusieurs mètres emportant plusieurs de ses camarades.  Asu était content, il tendit la main au capitaine, ce dernier de loin je constatai qu’il grognait mais il lui donnait une nouvelle fois une grosse somme d’argent. Le capitaine voyant son bras-droit au sol fut très surprit. Les autres capitaines donnaient les mêmes sommes que le plus primés. Je lançai un sourire aux capitaines présents de l’assemblée.

Je fis craquer mon cou afin de me détendre. J’étais d’humeur taquine en cette bonne soirée.


- Aller au suivant ! je m’ennuie !

Les pirates apprécièrent moyennement les piquent que je leurs lançaient. Je me secouais dans tout les sens, ce soir là j’étais excité comme une puce. Le Capitaine primé à 5 millions de berrys rageait.

- Au lieu d’envoyer les autres champions, envoyez-le mien.  Bande de chien galeux ! On verra qui fera le beau après !

Le Capitaine voyant son gorille arriver en face de moi se détendit et souriait légèrement. Son champion était un gars mesurant bien deux mètres, légèrement plus grand que moi. En revanche, j’avouais qu’il était bien plus gros que moi. Je gardai la confiance en moi. Hors question pour moi de perdre.


- C’est toi qui pose soucis à mon Capitaine ?

- D’sons que … .

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu’il était derrière moi. Je sentis quelque chose de gros s’enfoncer dans ma colonne vertébrale. Je n’eus pas le temps de comprendre que je me retrouvais à voler par-dessus la foule en délire acclamant le champion. J’avais fini ma course contre un mur. Lors de la percussion je crachais du sang. Mon dos me faisait atrocement mal. Je me laissais glisser au sol à moitié sonné. Je ne pouvais pas perdre, la seule idée de perdre déjà contre un ennemi faible comme ça me faisait rager. Le gros sac croyait avoir gagné, enfin tout le monde croyait qu’il avait gagné. Je voyais le Capitaine demander son dû à Asu. Reprenant conscience de plus en plus je me levai doucement. Une fois debout entièrement, c’est avec rage que je fis un énorme bond jusqu’à mon adversaire. Pour vous dire, tellement que j’étais enragé, ma trace de pied c’était enfoncée dans le sol. Un seul bond me suffit pour atteindre mon adversaire. C’est dans ce bond que je fonçai le coude en premier dans son dos. Lui bougeait ses mains pour dire qu’il voulait plus d’applaudissement. Sauf que je vins tout interrompre. Le coude le premier, il se le prit dans le dos. Le champion éjecté à son tour hors du cercle de pirate en emporta. Il avait fini sa course dans une des cales du navire d’un des pirates. Il avait traversé la charpente en bois du navire ce qui laissait un énorme trou. Je me retournai vers son capitaine.

- N’jamais crier victoire trop vite.


De nouveau ils se turent tous. Le capitaine quant à lui rigolait.


- Un coup minable comme le tien ne va pas mettre Hendrick K.O. Aller Hendrick arrête de jouer à cache-cache.

Le champion réapparut dans le cercle. Il avait l’arcade sang, il avait du s’ouvrir avec le bois lors du choc. Il essuyait la poussière qu’il avait accumulée sur lui pendant son voyage. Il craqua son cou et il disparut de nouveau. *Merde ! Il a encore disparut ! Derrière moi !* Je me retournai avec vivacité tout en préparant mes coudes pour contrer son coup. Bingo ! Sa puissante jambe avait fini par taper dans mes coudes et avants bras. Son coup puissant me fit tout de même glisser sur plusieurs mètres. Je me retrouvais dos à un mur. C’était mauvais pour moi. Je savais qu’un de ses coups à cette distance me ferai carrément traverser le mur. Mais j’avais une idée. Qu’il vienne ! Je pouvais utiliser cette faiblesse comme avantage.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Mar 9 Déc 2014 - 21:27

J’affichais un sourire malgré que mon dos me faisait mal. Il commença une course pour m’atteindre. Eheh. J’allais profiter de son élan. A fond dans sa course lorsqu’il prépara son coup je me préparai à esquiver. Son coup à la hauteur de mon visage je l’esquivai. Je fis ça vite. Je passai alors derrière lui, et donna beaucoup de ma force dans ce coup. J’accompagnais l’arrière de son crâne avec mon poing. Lui loupant son coup rabattit son poing. Je l’accompagnais dans sa course. Sa tête fut entre le mur et mon coup puissant. Trop tard désormais pour lui. Mon coup puissant enfonça sa tête dans le mur de plus avec son élan. Son crâne percutant le mur, plus mon poing lors du rebond de son crâne enfonça sa tête dans le mur. Là il était totalement inconscient. Ca m’étonnerait qu’il se réveille de sitôt. Je m’avançai donc vers les pirates en me tenant le dos qui me faisait atrocement mal. Asu demanda son argent.

- Asu, ce n’est pas fini. Je ne te donnerai l’argent qu’après cet ultime combat. Il reste un champion.

Le capitaine lança enleva son grand manteau noir, il enleva ensuite son débardeur.

- Le dernier champion c’est moi. Aller le vieux. On va voir de quoi tu es capable contre moi !

Je sais. J’étais dans la merde. Enfin pas totalement ! Je n’avais pas encore tout dévoilé. Asu, lançai un regard de désespoir. J’affichais toujours un sourire.

- Aller p’tit à nous deux.

Je craquais mon cou, je remuais mes épaules, vous savez un bon échauffement pour préparer un bon combat pour éviter tout claquage ce n’est pas mal. Il me lançait un regard remplit de rage. Il ne tarda pas d’ailleurs à foncer sur moi. Je n’eus pas le temps d’esquiver. Il m’enfonça à son tour dans le mur. Putain… je sentais que ce combat allait être corsé.

J’étais de nouveau dans de beaux draps. Mon dos et l’arrière de mon crâne me faisaient terriblement souffrir. Normal après tout j’ai tout de même traversé un mur. J’étais au sol. Le capitaine était sur moi. Je le voyais avec mon œil avec un immense sourire sadique. J’étais horrifié, je voyais clairement dans son regard les atrocités qu’il allait me faire subir. C’est bien pour la seconde fois que ce sentiment de peur m’envahissait. J’encaissais ses coups, ils les portaient sur mon visage. J’étais arrivé à dégager mes bras de son poids qui les bloquèrent. Je les avais repliés directement vers mon visage afin de me protéger la zone où reposait mon esprit. Ses coups me faisaient même mal aux avants bras sur lesquels il se déchaînait. Je crachai du sang dû aux coups précédents portés sur mon visage. Cette attitude défensive ne m’allait pas du tout. Il fallait que je retourne la situation.

Il se leva pour pouvoir toucher les parties de mon corps inférieures à mon visage. Je profitai de ce moment. Je m’appuyais sur son torse avec mes jambes puis je glissai sur le sol remplit de ruine provenant du mur. Quelque chose me bloqua dans ma fuite. Le champion que j’avais vaincu tout à l’heure. Il était toujours là inconscient. Je me mis à ramper par-dessus lui. Malgré mes souffrances physiques à cause de la peur je rampais assez vite. L’adrénaline exécute de nombreux miracle. Je rampai comme une limace, bordel ça ne me ressemblait pas !

- Alors ! Vieillard ! On fuit !

Je me relevais avec difficulté, lui rigolait avec un air sadique. Moi je ne rigolais pas du tout. J’étais en vraiment mal en point. C’est là que je devais tester cette nouvelle technique. Je repris de nouveau le sourire et j’enlevai ce sentiment de peur en moi.

- Sa tombe bien gamin, grâce à toi je vais me surpasser.

J’enlevais mon bandeau qui cachait mon œil. Mon œil n’était pas invalide, il était toujours et bien là. Je sentais le reste de ma puissance grandir en moi, je commençais à rigoler. Mon adversaire ne comprenant rien et un peu apeuré fonça sur moi. Dommage pour lui.

_________________
Thème du borgne
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Mar 9 Déc 2014 - 22:06

- Ultimate Fighter !

Je mobilisais toute mon énergie. Toute ma puissance était là. Je regardais mon adversaire foncer droit sur moi. Je pris une allure sérieuse. Impossible pour moi de perdre. Ce troufion m’avait tout de même obligé à me repousser dans mes retranchements que je n’utilisais que très rarement. Cette technique que j’utilisais que ma force je l’utilisais à 100% et pareil pour ma vitesse.

- L’gamin dans ton genre j’ai l’habitude d’le corriger.

Fonçant droit sur moi d’un coup je disparus de son champ de vision, j’étais déjà derrière lui. Je lui administrai un puissant coup au niveau de l’arcade. Il n’eut même pas le temps de réagir que j’étais derrière lui qui s’envolait dans les airs. Il traversa un autre mur du bâtiment. Il s’arrêta sur le second plusieurs mètres après. Beaucoup de sang s’écoulait de son arcade. Son visage était à moitié déformé. Je m’en tirai avec un coquard. Je m’avançai vers lui. Il était dans un état comateux. Le bruit de mes pas monotones résonnait. Je sentis une main se poser su mon torse. C’était Asu.

- Tiens, arrête ce carnage. Ton but était juste de les vaincre et pas de les humilier.

Il me donnait plusieurs liasses de millions de berrys. Exactement il me laissa six millions. Il c’était fait un pactole grâce à moi et voilà comment il me remercie ?

Le Capitaine à moitié conscient rejeta Asu en lui donnant un uppercut. Il tomba sur les fesses.

- Tu t’es dégoté un bon champion Asu, mais le combat n’est pas encore fini.

Le Capitaine se releva très difficilement. Il se lança dans un ultime assaut de désespoir.

- Yaaaaahhhhh ! RAGEEE MANNNNN !

Sa technique était puissante, il mobilisait à son tour toute sa force. Il voulut me donner des coups mais je les esquivai avec une telle simplicité. C’était ennuyant. Je m’attendais à mieux. C’est là que je lui fis gouter ma dernière technique.

- Ultimate Fighter Gatling !

C’en était fini pour lui des ce moment là. Je lui donnais à ce moment là plusieurs coup à pleine puissance et à pleine vitesse. Il ne put en esquiver aucun, il était trop concentré dans sa technique. Il tombait raid inconscient par terre. Plusieurs dents avaient volé. Je pensai à renforcer ma puissance avec la rage de vaincre, la rage en pensant à mes frères, la rage d’être faible. Tout ça provoqua la perte de mon adversaire. Voilà pourquoi j’ai gagné, la détermination !

- Oi ! Fuit la marine arrive ! Je vais essayer de secourir le capitaine.

La marine ? Moi fuir ? Je sortis du bâtiment. C’était déjà trop tard. Un groupe de marins avaient capturé les pirates et encerclaient désormais la maison. Décidément aujourd’hui était remplit d’action. Je ne m’étais pas ennuyé. Je disparus devant eux. Ils voyaient leurs nakamas tomber sous mes coups en quelques secondes. Peu à peu leur groupe se réduisait. J’étais de plus en plus épuisé. J’allais avoir utilisé toute mon énergie.

Alors qu’il n’en restait qu’une vingtaine sur une cinquantaine je m’écroulais au sol. Mort de fatigue je pris tout de même le temps de remettre mon bandeau pour cacher de nouveau mon œil. J’étais mal barré désormais. Je voyais les portes de la prison se fermer devant moi. Un marins se penchait sur moi. *Merde… putain bouge !* Tout à coup l’homme tomba au sol. Puis deux puis trois puis le groupe restant. Asu apparut devant moi. Il me mit sur son épaule. Je regardais autour de moi et je vis les deux autres capitaines qui c’étaient retirés intervenir.

- Merci d’avoir diverti notre capitaine. Désormais on s’occupe de tout. Fuyez.

Les capitaines primés d’un millions de berrys n’étaient que les sbires de celui à cinq millions.

Asu m’emmena chez lui. Il me posa dans un canapé et il me soigna pendant quelques jours, le temps que j’aille mieux.

Par la suite j’avais décidé que mon aventure pouvait commencer. Il fallait que je change d’île.

_________________
Thème du borgne
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1