AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Le barbu et l'armure.

avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 6 Juin 2015 - 1:44

West Blue, En mer non loin de Las Camp.

Sur le pont de la caravelle Santa Gloria les hommes de la marine en deux rangs distincts et à parfait écart se mettaient au garde à vous. Fièrement ils posaient, en uniformes, et surtout la discipline exemplaire qui caractérisait ce navire s'inscrivait aujourd'hui dans une annonce importante de la part du capitaine du navire.

Ce dernier sortit de sa cabine avec dans son dos les deux caporaux et le sergent formant le cercle des officiers à bord. Quarante hommes sous ses ordres, la plupart d'entre eux étaient des marines endurcis par des arrestations à répétitions et tous unis par la même haine de la piraterie. Hier encore ils avaient envoyés par le fond trois barques de pirates naissants, le Q.G avait été mit au courant et malgré la mort des pirates une nouvelle cible avait été assigné à l'équipage.

Et puis surtout ils avaient récupérés un groupe d'esclaves qui apparemment allait se vendre vers le royaume de Saint-Uréa. Le plus étonnant dans cette histoire c'est la femme qui semblait être la leader du groupe vivait bien sa condition d'esclave. Impensable pour le lieutenant de la marine il avait mit aux fers les femmes après que la discussion ne s'échauffe trop à son gout en attendant de traiter leur cas de retour au Q.G

Il s'avança, sur son épaule gauche son énorme hache, passant la main dans sa barbe de sa main libre il inspecta comme chaque matin ses hommes. L'odeur du tabac froid collait à sa peau, comme si le tabagisme augmentait ses capacités cognitives le lieutenant fumait dès que possible et ce dans n'importe quelle situation.

Il se positionna à l'avant du pont près de la proue, son regard se porta vers l'horizon au loin on distinguait presque Las Camp caché derrière la brume matinale. Ils avaient mouillés ici pour une bonne raison, la cible qu'ils recherchaient devait être dans les environs mais visiblement ce n'était pas le cas. Alors l'officier avait prit une décision, les rations de repas et les réserves de poudres du navire devaient être rechargés. Le cap avait été mit sur une petite île sans grand intérêt mais sous le giron de la marine. Les villageois ravis de voir des hommes du gouvernement et surtout de voir enfin quelqu'un débarquer et interrompre le quotidien complètement monotone s'étaient mit à disposition de l'équipage.

Armand tapota du bout de sa main droite sur la figure de proue et se retourna vers ses fidèles soldats. Quelque chose clochait dans cette histoire, ils n'avaient pas de description de la criminelle hormis le fait qu'elle portait une armure. Pas encore de prime mais un avis de recherche devait être imprimé sous peu.

-Sergent Mobi-dock?

Ce dernier sortit du rang et porta sa main à sa casquette dans une position militaire parfaite. L'homme svelte suivait les ordres de Armand depuis maintenant trois ans. Un homme fidèle et courageux, le second parfait.

-Lieutenant?

-Tachez de me trouver des informations sur l'individu que nous recherchons voulez vous, contactez le Q.G. On nage littéralement dans le mystère et je n'aime pas ça. Ah et avons nous finit de remplir les réserves du navire? Ah et pour les esclaves dans la cale faites en sorte qu'ils n'interviennent pas dans nos manœuvres! 

Le ton strict et pourtant sans aucune intimité du capitaine attendait une réponse positive. Ce que ne fit pas le sergent malheureusement. D'un ton désolé et d'un air désespéré il annonça que les villageois devaient encore approvisionner la Santa Gloria dans la journée. Il demanda à disposer puis s'attela à la tâche que son supérieur lui avait confié.

Armand laissa l'équipage vaguer aux occupations de chacun et souffla en allumant sa pipe et en massant sa barbe symbole de sa virilité masculine et de la prestance qu'il aspirait à faire respecter et connaitre de chacun.

Une promotion voilà ce qu'il attendait, plus de moyens et une promotion. N'empêche il avait beau rassembler le moindre détails de cette affaire il ne voyait pas vraiment pourquoi on l'assignait à rechercher une armure probablement utilisé par des adolescents en manque de sensation forte.

Au même instant l'armure elle observait depuis sa longue vue la caravelle de la marine en esquissant derrière son heaume un sourire de carnassier.

Le sang allait couler.


Dernière édition par Izumi le Lun 8 Juin 2015 - 13:39, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 6 Juin 2015 - 2:07


Le lieutenant n'avait toujours pas remarqué que derrière les côtes rocheuses de l'îlot se cachait le bout du navire qu'il cherchait avec autant d'énergie. Il se leva, effectua deux trois moulinets avec sa fidèle arme pourfendeuse de pirates puis se dirigea d'un pas parfaitement en accord avec sa démarche autoritaire vers sa cabine. Dès qu'il s'enferma, sans le savoir, il signa la fin de la Santa Gloria. Le chasseur devenait la proie.

A bord de l'Iron Fleet à l'arrière du navire, sur le balcon du château de la capitaine l'armure observait ces marins à quelques lieux d'eux qui semblaient ne pas voir du tout la pagode désormais équipé pour la guerre en mer. Il fallait dire que Izumi avait apportée son navire sur l'extrémité de l'île, ce n'était d'ailleurs même pas à proprement parlé l'île, plus des récifs et des rochers sortant des flots qu'un endroit habitable. La nouvelle qu'on la cherchait lui était parvenue aussi, certaine d'avoir déjà une prime sur sa tête elle avait alors entreprit d'empirer sa situation et de se tailler une part de roi dans les eaux des blues. Elle n'était plus l'adolescente faible et aux ordres de ses géniteurs qu'elle avait été en arrivant dans ce monde.

Non maintenant capitaine de deux femmes aux personnalités aussi étrange que l'activité à bord du navire, elle allait se faire un nom. Elle était encore loin, pour le reste de sa vie, de la réputation de Red mais il fallait tout de même commencer par quelque part. Un meurtre de marins était un bon début, enfant de cœur depuis longtemps elle ne l'était plus.

La voix de crécelle de Clore faillit faire tomber à l'eau la longue vue. L'enfant avait surgit d'un passage secret reliant le second pont à la cabine du capitaine. Soupirant à travers son heaume la pirate rangea son instrument de vue et le posa sur un bureau avant de prendre dans les bras Clore, et ,de la gronder sur un ton aussi crédible que l'était l'armure avec des mots pour gosses dans son vocabulaire. Elle n'arrivait plus à garder son sérieux en présence des enfants, les filles la rendaient pour sur de plus en plus maternelle et mère poule vis à vis de ces dernières et surtout elles détournaient la blonde de son destin. Mais elle ne pouvait pas résister à quelques jeux avant l'action, à quelques preuves d'affection et d'amour avant le fracas des armes.

Elle posa Clore à terre et se dirigea hors du château vers celui à l'avant du bateau. Saluant au passage chacun des membres de l'équipage et observant le travail de tous, la capitaine veillait au grain quand il était question de course poursuite et de combat il était hors de question de lésiner sur le boulot que les pirates devaient faire.

Elle ouvrit la porte du bâtiment se retrouva face à ses lieutenants. Sanders et les trois capitaines de Las Camp. Izumi salua chacun et se posa sur une chaise avant de prendre la parole avec un ton nettement plus cordial et proche que depuis ses premiers échanges avec ses interlocuteurs. Le temps et le danger avait rapproché ces quatre êtres autour d'un même but. Survivre dans cet enfer qu'était le monde en s'appropriant autant de biens que possible.

-Ils ne savent que je suis là. Le contraire m'aurait étonné, Jack je veux que tu me choisisses douze gars qu'auront le commandement de la caravelle si on réussit à la récupérer en entier. On visera la coque et les mats pour les empêcher de fuir trop loin et d'appeler des renforts. Les deux autres vous vous préparez à un abordage dans les règles. Je connais pas le nombre de zigotos qu'ils ont à bord mais on devrait être plus nombreux.

Sanders en retrait et en entendant qu'encore une fois elle ne prendrait pas part aux opérations se dirigea vers la sortie quand la pirate s'adresse à elle.

-Sanders tu viendras avec moi à bord et tu t'occuperas de mettre à terre les officiers ou les marines les plus ennuyants.

-Je commençais à croire que tu voudrais uniquement de moi dans ton...

-Rompez.

Le sujet du sexe n'était pas particulièrement opportun dans pareil situation et la professionnelle semblait l'avoir oublié.

Les canons allaient servir pour la première fois.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 6 Juin 2015 - 19:00

Lorsque le premier boulet siffle et explose à côté de la Santa Gloria les marins n'en croient pas leurs oreilles. Lorsque le second manque de peu d'exploser le mat principal et s'abat sur le village en arrière plan c'est Armand qui sort de sa cabine en ouvrant la bouche et en lâchant sa clope de surprise. Et là il distingue la forme de la source des attaques, et avec un regard médusé il observe le pavillon noir flanqué d'un heaume en guise d'insigne. Et il comprend avec ahurissement que c'est sa cible qui désormais le cible. Mais Armand ne reste pas dubatif longtemps, le commandement dans les situations périlleuses ça le connait. Il ordonne aux canonniers de cibler les rochers près de la pagode pour ralentir leur progression. En beuglant comme l'ours qu'il est intérieurement l'officier sonne le départ en urgence de la Santa Gloria. C'est précisement à cet instant que le sergent choisit de se pointer et de lâcher les notes qu'il a prit au den-den devant la scène incroyable qui se déroule devant ses yeux. Ce n'est pas tant le combat qui surprend les marins mais plutôt le fait que ce soit des pirates qui les chassent.

-On se casse! Magnez vous! Direction Las Camp! Prévient la garnison sur place qu'on a ces fils de catins sur les flancs!

Et la Santa Gloria dans toute sa gloire abandonne le village au bombardement du navire pirate. Les habitants eux n'auront jamais eu autant d'action depuis un bon siècle, les maisons explosent et les pauvres gens se réfugient tant bien que mal dans les hauteurs de l'îlot. Très vite pourtant les explosions cessent et sont digérés vers la caravelle qui a déjà prit une avance non négligeable sur la pagode. Pourtant la course poursuite ne fait que commencer, dans leur précipitation et dans la fuite moins glorieuse qu'effectue l'équipage de marin le capitaine en hâte a du abandonné sur le petit port du village les réserves de poudre. Enfin une bonne partie, chaque boulet est désormais aussi rare que précieux. Armand à cet instant songea que c'était bien la dernière fois qu'il écoutait ses seconds, et surtout qu'il acceptait une cible sans renseignements plus précis! Courant à droite à gauche il hurlait sur chacun, en panique il sentit pour la première fois depuis le début de ses service la sensation désagréable de ne pas contrôler la situation dans laquelle il s'était mise.

Le coup de canon de la pagode qui vint perforer sa cabine envoyant valdinguer sans distinction marins et bois lui confirma sa délicate situation.

Et puis au diable! Ils allaient plus vite certes mais ils allaient finir par couler à force de subir et de ne pas pouvoir riposter!

Dans une dernière manoeuvre que d'aucun auraient jugés suicidaires il ordonna à son navire de faire demi-tour tout droit vers la pagode.

Les exclamations de ses marins se turent lorsqu'il s'empara de sa hache et d'un ton si violent et pourtant si sur de lui que les marins se turent il annonça son plan.

-Ces chiens ne s'attendront pas à être attaqués sur leurs propre navire! Ils ne nous tireront pas dessus aussi proche d'eux, mes suppositions se confirment. Ils ne cherchent pas à nous couler mais à nous arrêter. Je préfère mourir au combat que d'être le jouet d'un pirate et vous?!

Et d'une seule voix l'équipage entama sa dernière traversée.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Mer 10 Juin 2015 - 16:41

Dans la cale de la caravelle on s'agitait, une demi-dizaine de marins tentant de boucher les trous causés par les boulets adverses avec les moyens du bord. Dans un coin près des escaliers et attachés comme de vulgaires animaux le quatuor de femmes esclaves attendait son heure avec patience. C'était Strenght qui la première lorsque les explosions avaient retentis avait eu cette idée. Tout de suite Shadow et Light avaient acquiescé en silence, tandis que Honey se mordillait les lèvres tremblant de peur. La masseuse n'était pas vraiment partante pour l'aventure et le combat, trop violent pour elle. Le sang lui donnait des vertiges et le moindre cadavre la révulsait. Au contraire des trois autres femmes, Strenght en bon molosse du boss avait prit l'ascendant sur ses compagnonnes de voyage assurant qu'elle mènerait à bon port le groupe.

Ce n'était pas parce que l'escorte qui était censé les accompagner croupissait désormais en prison qu'il fallait se décourager. Une nouvelle explosion secoua ce beau monde vers l'avant, les objets confisqués aux femmes venaient eux aussi de chuter dans un grand fracas contre le plancher. A quelques mètres d'elle Strenght voyait son échappatoire se rapprocher. Malheureusement les marins étaient encore présents et même si ils ne faisaient plus attention à elle, pour s'emparer de son arme il lui faudrait encore du temps.

Du côté de la pagode on s'étonnait de voir ce revirement de direction de la part des marines, étaient-ils fous? Venaient-ils quémander quelconque aide? Le boulet de canon qui s'effondra juste devant le navire pirate annula ces hypothèses. Izumi elle contrairement aux conseils de Sanders et de ses officiers préconisait l'attente. Si ils n'avaient pas tirés avant c'était donc pour une bonne raison, toute leurs réserves partiraient dans cette ultime attaque. Si ils échouaient ils étaient sur de tomber contre un rempart d'acier et de truands. Mais la caravelle se rapprochait dangereusement sans que la capitaine ne donne d'ordres précis. La pagode était acculée face aux flancs des récifs et des rochers de la petite île. Rester ici c'était se condamner et l'équipage doutait des capacités de réflexions de l'armure, après tout sur Las Camp n'avaient-ils pas perdus un bon nombre d'entre eux. Hors de question de perdre d'autres camarades aujourd'hui à cause d'une commandante folle. Mais lorsque la forban dégaina Menteuse et s'adressa au quartier maître ce ne fut que pour ordonner la préparation en urgence d'un abordage ne faisant qu'augmenter les doutes de tous.

Armand était certain de lui, sa tactique de génie avait déconcerté ses adversaires et à bord du navire pirate le chaos devait régner. C'était parfait, tout simplement parfait une fois le navire en déroute contre les rochers il allait pouvoir récupérer l'armure et l'envoyer devant un jugement sommaire. Sa promotion n'était plus très loin, la justice allait pouvoir le remercier une fois de plus. Sa voix tonitruante harangua ses troupes une fois de plus, sa lourde hache mordant le vent tandis que tous se préparaient pour un assaut dans les règles. La Santa Gloria venait de passer les premiers récifs, sur ses flancs les montagnes et les roches de l'île ou les malheureux civils avaient pour la plupart trépassés. Il allait venger la mort des innocents.

La salve de canons adverse lui arracha un sourire moqueur, ils ne savaient plus viser en plus? Les pirates étaient vraiment des animaux, son rictus se figea dans un malaise et dans la peur lorsqu'il entendit sur sa droite le craquement de roches déboulant droit contre eux. Dans cet étroit coupe-gorge la fuite n'était plus possible. Les pirates avaient-ils donc spontanément attendu la caravelle ici pour ne pas la couler? Ils tenaient donc tant que ça à son navire?

Les rochers traversèrent sans distinction le bois, la chair et le broiement horrible des os et le cri des marins agonisants ne furent que le premier des soucis du lieutenant. L'arrière de la Santa Gloria venait d'être embrocher par une roche et l'eau visiblement s'infiltrait déjà. Si les canons du début des accrochages avaient abimés le bateau du gouvernement désormais il était tout simplement impossible pour le barreur de manier correctement la Santa Gloria.

Comme une proie handicapé aux jambes qui se traînait pour échapper à la mort Armand laissa la colère et l'humiliation le submerger. Autour de lui dans un chaos total ses hommes tentaient de fuir, de sauver leurs camarades et tous montaient vers l'avant du navire encore hors de l'eau.

C'est à ce moment que l'assaut final fut donné, trois chaloupes remplit de pirates se rapprochaient de la Santa Gloria. La première en tête était commandée par l'armure. Le regard du lieutenant passa de l'incompréhension et de la haine à la rage. Sa voix s'éleva au dessus du brouhaha généralisé comme le coup de fusil fait fuir les manifestants et il rétablit un semblant d'ordre.

La seule chance de survie pour les marins survivants résidaient dans le combat à venir.

Le premier pirate qui monta à bord fit les frais de la hache du lieutenant. Son sang arrosant le visage de l'ours du liquide carmin.

La marine ne perdait jamais!
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1