AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Better, harder, faster, stronger.

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 13 Fév 2016 - 14:57

Rappel du premier message :


Après un long voyage me voilà enfin à Marie Joa. Un sac de voyage comme unique bagage, et comme compagnon de route, Sakazuki, mon nourrisson. Le trajet m'a littéralement lessivée, surtout à cause du fait que mon bébé n'aimait visiblement pas les transports en commun. Il n'a pas arrêté de pleurer. Pourtant, il n'avait pas la couche pleine, ni de température. En fait, il fait juste ses dents. Mais ça, je l'ignorais à ce moment précis.

Ce n'est pas la première fois que je mets les pieds, ici, et je trouve toujours l'endroit aussi grand. J'y ai toutes les peines du monde à me repérer. Je dois demander plusieurs fois mon chemin. Et à chaque fois je finis quand même par me perdre! Je commence à envisager sérieusement un complot local destiné à faire tourner les touristes en bourrique quand mon petit bout de chou se remet à pleurer. Cette fois, il a faim. Ce petit vampire de poitrine me force à m'asseoir sur mon sac de voyage et à lui faire place nette, puis, il s'accroche à mon sein. Il me fait inhabituellement mal, mais je mets ça sur le dos d'une grosse fringale plus que sur une poussée dentaire. Je remets mes habits en ordre et je repart en quête du fameux quartier général de la 102ème division de la Marine.

Après avoir perdu ma matinée et une bonne partie de l'après midi à errer dans Marie Joa, je trouve enfin ce que je cherche. Et là, deux soldats me barrent le passage.

"Halte là, on ne passe pas!"

"Je suis la Lieutenant Jeska Kamahlsson, nouvelle recrue de la 102ème division. Le Colonel Jakku Kattar m'a ordonné de venir ici pour y être formée. Tenez."

Je pose mon sac, je l'ouvre, et j'en sors une lettre signée du Colonel en personne. Les vigiles n'en croient pas leurs yeux. Pendant que le premier croit me tenir en respect avec son arme, son collègue file au poste de garde pour vérifier que ce document n'est pas un faux. Il revient quelques minutes plus tard. Dieu que j'aimerais pouvoir voir sa mine déconfite! Il m'annonce d'une toute petite voix que je peux rentrer, et que quelqu'un va venir me montrer ms quartiers.

Je pénètre donc dans la base. C'est un endroit avec de très grands espaces. Comme si ici, le luxe s'exprimait aussi dans la démesure des bâtiments. Une jeune femme s'approche de moi et entreprend de me faire faire un tour du propriétaire. J'essaie d'imprimer la géographie des lieux, mais c'est trop vaste, je sens que je vais encore me perdre... Tout en faisant le deuil de mon sens de l'orientation, je continue de suivre l'aspirante qui finit par me mener à ma chambre. C'est petit, mais très fonctionnel. Je ne dispose pas cependant de beaucoup de confort, les douches et les sanitaires sont communes à toutes les femmes de l'étage. Avec mon petit Sakazuki, ça promet d'être folklorique!

Enfin, je ne vais pas me plaindre. Je commence à m'installer et à me préparer car il parait que je ne suis pas en avance. Je troque ma robe contre une uniforme standard de la 102ème. Moins confortable du fait de la qualité du tissu, mais plus fonctionnel pour un entrainement. Seulement, il faut bien que je trouve une bonne âme pour s'occuper de mon bébé en mon absence. Je me décide donc à frapper aux portes de mes camarades d'étage. Apparemment, elles sont ravie de s'occuper à tour de rôle de mon petit. Apparemment il serait "trop chou"! A la fois flattée et déchirée d'abandonner encore une fois la chair de ma chair à des inconnues, je file au terrain d'entrainement spécial qu'on m'a assigné.

Seulement, j'arrive avec une bonne demi-heure de retard.

Je me suis encore perdue!

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 16 Avr 2016 - 1:36

Apprendre via la théorie et l'entraînement c'est bien, c'est d'ailleurs la base de l'apprentissage, mais apprendre en situation réel permet d'accroître ses connaissances, de se préparer à un véritable combat durant lequel il n'y aura ni règle, ni temps de pause, ni pitié de la part de l'adversaire. Les combats permettent de mettre en avant ses capacités et en l'occurence pour toi dans le cas précis montrer à ton instructeur qu'il n'a pas perdu de temps à t'apprendre ses connaissances.

"Tu te débrouilles plus tôt pas mal, il te faudra améliorer ton endurance et tu seras une très bonne utilisatrice du Rokushiki."

L'endurance, voilà ce qu'il te fait défaut à l'heure actuelle, la faute sans doute à la nouveauté des techniques que tu utilises, peut-être parce que cela fait longtemps que tu n'as pas dû combattre un adversaire de taille. Bref, voilà qu'en plein combat tu reçois des pistes d'amélioration, à toi d'écouter et de suivre cette voie qui te mènera sans nul doute vers une utilisation optimale et prolonger de ces techniques.

"Le Rokushiki ne possède que peu de limite, à toi de pousser au maximum ta maîtrise et verra qu'un large panel de variante de technique s'offre à toi."

Tu arrives à le frapper au visage et pense prendre le dessus, mais voilà qu'il te frappe à son tour. Ce n'est pas du Haki, ce n'est pas un pouvoir spécial, tu en es certain il s'agit d'un Tekkai, c'est comme si tu venais d'être frappé par une technique de Tekkai et tu te demandes bien comment cela peut-être possible, car quand tu as appris cette technique ton instructeur t'avait spécialement dit qu'en réalisant cette technique tu te devais d'être immobile.

"Voilà de quoi je veux dire, en maîtrisant les techniques du Rokushiki à la perfection, tu pourras passer outre certaines règles."

Sans te laisser le temps de bien enregistrer ce qu'il te dit, le voilà qu'il repart à la charge.

avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 16 Avr 2016 - 15:44


Enfin, j'arrive à le toucher! Ce n'est pas trop tôt! Malheureusement, la joie de parvenir enfin à toucher mon adversaire me fait me relâcher. Et la sanction est immédiate. Nom d'une biscotte, c'est trop injuste! Juste au moment où je pensais avoir le dessus... bim, je me fais corriger. Et c'est assez étrange parce que je sens bien à l'impact que son corps est raide grâce à l'utilisation du tekkai, mais pourtant, il arrive à se mouvoir et m'envoyer un contre fulgurant dans les dents! Je ne comprends pas comment il fait. J'entends bien ce qu'il me dit, et, d'une certaine façon, ça permet aux choses de prendre sens, mais ça m'énerve un peu aussi. Pour moi, les règles, c'est quelque chose de figé, qu'on ne peut transgresser. Et là, il a le culot de me dire qu'en fait, les choses que je pensais comme acquises, en fait, c'est du vent. On peut bouger en tekkai, par exemple. C'est super, mais, du coup, si je l'avais su plus tôt, je ne me serais pas relâchée ainsi, parce que je me serais doutée qu'un contre était possible.

Donc là, je fulmine en me tenant une lèvre meurtrie et sanguinolente. Je suis frustrée parce que j'ai la furieuse impression de jouer avec un gamin qui édite les règles au fur et à mesure, et je ne peux m’empêcher de trouver ça abusé.

Mais je n'ai pas non plus le temps de rêvasser. Car il repart illico à l'attaque. Moi, ma défense est totalement déséquilibrée, et je dois esquiver à la hâte pour ne pas reprendre une part de tarte à la phalange. J'aimerais bien contre-attaquer, mais il me harcèle constamment, m'ôtant toute possibilité de m'en sortir. Alors, je me décide à partir dans les airs. Ainsi, je ne serais plus limitée dans mes échappées par un monde en deux dimensions. Malheureusement, il me suit, et comme depuis quelques seconde, j'ai toujours un temps de retard, il n'y a pas de raisons que cela change. Et une fois que j'eus fini de m'élever, je constate avec horreur qu'il est déjà au dessus de moi. Il m'envoie un coup de pied dans le creux des reins, et même en simili-tekkai, je le sens désagréablement passer. Et pire encore, son coup me propulse en direction du sol! Je renforce ma défense du mieux que je peux et je me prépare à l'impact.

Pas assez visiblement.

Le choc me fait immédiatement perdre conscience. Le tekkai évite juste que je me rompe les os. Je me réveille le lendemain avec la douloureuse sensation de m'être fait piétiner par un troupeau d'éléphants. Mon petit Sakazuki pleure, et je ne sais même pas comment il est arrivé là! Je sens juste qu'il est grand temps que je change sa couche! Et il va falloir que je le fasse en apnée, d'ailleurs!

Enfin, une fois mon bout de chou propre et moi aussi, on file en direction du terrain d'entrainement.

Sauf qu'il n'y a personne.

Aussi bête que disciplinée, j'attends donc que mon enseignant daigne venir. Lui qui est si ponctuel, c'est étrange. Au bout d'une heure, un soldat vient me voir et s'enquiert du motif de ma présence. Je lui explique ce que je fais là, et c'est alors qu'il m'apprends que le maître est parti en urgence cette nuit. Apparemment, sa mission ne pouvait pas souffrir d'un délai supplémentaire. Je comprends bien, mais je dois m'avouer un peu déçue. Il ne m'a même pas laissé un petit mot! Certes, je n'aurais pas pu le lire, mais l'attention m'aurait touchée. Dépitée, je quitte donc la base de la 102ème d'élite de Marie Joa pour aller me réserver une place... enfin deux places, dans le premier navire en partance.

Je claque quelques berrys dans une cabine publique pour prévenir joyeusement Jakku Kattar que je rentre un peu en avance. Apparemment, il s'en contrefiche. Ce qui m'attriste au plus haut point. Après, je ne m'attendais pas à une démonstration de joie de la part du Colonel. Mais l’accueil glacial qu'il fait à ma nouvelle refroidit mon enthousiasme.

Cependant, au fond de moi, je sais que je suis devenue meilleure, plus dure, plus rapide, et plus forte!

Une vraie Jeska 2.0!

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2