AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Générations (voilà qui lui fait une belle jambe)

Tim Uzi
Tim Uzi
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : Quelque part sur les Blues
♦ Équipage : Chaque chose en son temps...

Feuille de personnage
Dorikis: 1130
Popularité: 13
Intégrité: 10

Mar 9 Juil 2019 - 17:34

Le flot de l'eau. Un phénomène naturel splendide pour quiconque en est le spectateur, connu pour apaiser presque miraculeusement l'esprit de celui qui le voit ou l'entend. Un remède dont personne n'a jamais décelé le mystère ni la recette, et pour cause... il n'en a pas. Couché sur un petit matelas de soins blanc, le jeune sniper pouvait entendre le mouvement calme et éternel de l'océan qui, comme toutes les choses qui étaient là avant l'Homme, se contentait d'exister sans se soucier de qui l'observait. L'avantage des choses qui n'ont pas de conscience, pensait-il, c'est qu'elles ne pouvaient pas être malveillantes.

Sauf que le tatoué ne pouvait pas être apaisé. Malgré les efforts du médecin de bord et de ses infirmiers qui avaient recouvert son torse de bandages et presque entièrement stabilisé ses blessures, Uzi faisait face à une chose qu'il n'avait jamais connu : le stress. Ce même stress qui le rongeait depuis que Smiley avait prononcé le mot 'chapeau blanc' et qui augmentait continuellement depuis qu'il avait embarqué sur le navire de la Marine sur lequel il était à présent.
Ce stress qui, par ailleurs, le surprenait lui-même, lui qui pensait que le mot "stress" resterait pour lui une notion lointaine jusqu'à la fin de ses jours. En y réfléchissant, il constata que la situation ressemblait à l'exception parfaite pour son trouble émotionnel. Après tout, il était question du Cipher Pol, dont intégrer les rangs était l'un des seuls objectifs qui l'animait encore. Mais le jeune homme à la peau brûlante gardait bien à l'esprit que les mauvaises nouvelles n'étaient jamais très loin et ne cessait de se répéter que même la plus infime des étapes de son inscription pouvait encore le conduire à être refusé. Et foutre en l'air son avenir.

Il put entendre le recruteur se rapprocher de lui, sans Geppou cette fois, avant de calmement s'installer sur un tonneau. Après s'être passé la main sur le visage pour s'assurer qu'il arrivait encore à se sentir lui-même, le futur agent se leva péniblement, constatant par la même occasion qu'il en était capable, et attrapa un autre tonneau pour se joindre à l'unijambiste. Il put apercevoir l'ancien agent de plus près et reconnut dans son regard l'énergie scellée d'un homme qui voulait se battre, mais ne le pouvait plus. Regard qui quelque part lui rappelait celui de son géniteur, qui passait sans doute encore ses journées à vendre des armes à des clients invisibles. À la différence que son géniteur, estimant qu'il n'était pas habilité à faire des grandes choses, n'avait jamais commencé à se battre.
La main tendue de celui qui était assis en face de lui interrompit ses pensées.

"Petit, je viens de réaliser que je ne me suis pas présenté. Mes collègues m'appellent "Jambe de Verre", mais entre nous tu peux m'appeler Joe, ça sera plus sympa."

Joe "Jambe de Verre" Hogan:
 

Malgré son dos voûté, ses bras ballants et son regard froid à moitié caché par ses dreadlocks, le tatoué serra la main du recruteur le plus cordialement possible.

"Uzi. Ça suffira."

L'unijambiste fronça les sourcils et fit la moue.

"C'est tout ? Y a bien un vrai nom avant ça, non ?"

Uzi soupira et hocha la tête.

"Je ne l'utilise pas, à part pour le travail."

Hogan écarta les deux bras, illustrant l'étendue du bateau sur lequel ils étaient.

"Bah, et pourquoi est-ce qu'on est là ? C'est un vrai travail sérieux que je te propose, pas une croisière gratos."

Intrigué par l'assurance de son interlocuteur, le jeune sniper leva la tête, permettant à l'ancien agent d'analyser son regard à son tour.

"Timmerson Uzielgin. C'est mon nom civil."

L'unijambiste se mit à rire aux éclats.

"Oui, c'est déjà plus compliqué à retenir. Ne t'inquiète pas, une fois en mission c'est pas compliqué, tu peux t'appeler comme tu veux !"

Uzi regarda dans le vide. Il était définitivement tombé sur le bon recruteur, celui qui était sympathique et qui avait un discours motivant pour le travail qu'il proposait. Mais le tatoué n'en retomba que plus violemment dans sa sombre vision de la réalité, celle où il était possible qu'il se retrouve sans emploi s'il faisait une seule erreur. Une question banale de l'unijambiste le remit sur le droit chemin.

"Toi et ce Smiley, vous travailliez tous les deux au port donc ? Vous étiez collègues ?"

L'usage de l'imparfait dans la phrase de l'ancien agent fit froid dans le dos au jeune sniper. C'était comme si Hogan voyait déjà celui qu'il avait en face de lui comme un agent, là où il y a quelques heures à peine il était un simple ouvrier qui se battait contre un fou avec une arme à feu géante. Le jeune homme à la peau brûlante répondit malgré tout à la question d'un hochement de tête affirmatif.

"Lui et les autres s'occupaient des charpentes, moi des canons."

L'unijambiste écarquilla les yeux.

"Tu verrais les canons de ces nouveaux bateaux qu'on a reçus cette année, ils valent toute l'artillerie qu'on n'a jamais eu jusque là réunie. Des vrais bijoux."

Uzi répondit encore une fois d'un hochement de tête affirmatif.

"Oh, ça faisait quelques mois que tu travaillais là-bas, non ? C'est probablement toi qui as assemblé ces canons ! Tu ne les as jamais vus à l'œuvre ?"

Hochement de tête, cette fois négatif. Il n'y avait jamais fait attention mais, en effet, l'artillerie qu'il mettait au point partait toujours avant qu'il ne puisse la tester depuis le bateau.
Le soldat de la Marine qui avait été assigné à la vigie décrocha soudainement son escargophone amplificateur et lança une alerte.

"NAVIRE PIRATE À TRIBORD ! ILS ENGAGENT L'ATTAQUE !"

L'ancien agent regarda Uzi d'un air complice.

"Voilà une occasion en or."
http://www.onepiece-requiem.net/t21315-tim-uzihttp://www.onepiece-requiem.net/t21326-uzi
Page 1 sur 1