AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Viva Las Vega ♪

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Minos
°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 3352
Popularité: +304
Intégrité: -62

Lun 28 Nov 2011 - 19:29

Rappel du premier message :




Good evening, je suis Johnny Gomez.

Et Nick Diamond.

Friday, Friday it's Friday! Fun!

Vous devriez en faire un hit John. Eh oui nous sommes vendredi, le jour des boeufs au plat. Bienvenue dans notre événement retransmis mondialement sur vos écrans grâce aux 17 escaméras de du complexe sportif de Las Vega.

Vous l'avez dit Nick, Las Vega, notre célèbre ville rendant hommage au brillant Vegapunk à qui nous devons des effets pyrotechniques qu'on ne pensait pas possibles avant l'invention de l'avion à réaction.

Pas d'anachronisme John, pour les gens qui nous écoutent, nous sommes toujours à l'ère de la piraterie.

For now I have forgotten. HO-HO-HO

Merci John. Les cyborgs ont fini de projeter des lumières anachroniques sur le plafond du dôme, un immense hologramme nous lance l'introduction du show. Prenez les chips et décapsulez vos meilleures bières, le spectacle commence.


Waow, outstanding Nick! Le public est on fire, il va nous falloir des combinaisons ignifugées avant la fin de la soirée.

Et les spectateurs peuvent bien bouillir ce soir John, nous avons une carte de rêve, du très très très lourd et je ne parle pas qu'au figuré. Le menu offre le supplément de poids.

Nice joke Nick. Et puisque nous abordons les détails de ces rencontres, rappelons les règles pour ceux qui nous rejoignent tout juste ce soir.

Absolument John. Il s'agit ce soir d'un match par équipes, tous en même temps sur la surface de combat. Le match se termine quand l'un des deux catcheurs de l'un des équipes est soumis, KO ou trop longtemps en dehors de la surface de combat.

Vous faites bien de ne pas dire disqualifié car c'est une caractéristique de ce soir: il n'y a pas d'arbitre sur le ring. Ca veut dire que tous les coups sont permis et que les seuls juges en place auront le pouvoir de sonner la cloche de la fin de match lorsque l'un de ces catcheurs sera vaincu. En cas de double KO, les seconds membres de l'équipe feront la différence. A-t-on tout dit ?

J'allais ajouter que l'emploi d'objets est tout à fait encouragé, mais voilà qu'arrive la première équipe. Ils sont deux, ils sont beaux, ils sont forts, ils sont parfumé de testostérone. Voici Los Bogos.



Ils ont adapté le look traditionnel mexicain. Regardez vous avez le toréador et son taureau.

Ils auraient pu greffer la tête de Red sur le drapeau pour exciter le taureau ha ha.

Absolutely Nick, mais je crois bien qu'ils comptent renvoyer le coin rouge dans son vestiaire ce soir. Judas et Minos montent sur le ring et saluent la foule. Je ne sais pas si vous avez une idea leur background respectif Nick ?

Je sais que Judas est plutôt pour les match en cage d'habitude et qu'il a même été champion toutes catégories de Manshon. Un pur combattant libre qui s'essaye au catch, ça promet d'être explosif. Quant à Minos, il s'est fait connaître pour sa - reprenez-moi si je prononce mal - rap battle contre TNT. Il a acquis son public lors du Davy Backfight et poursuit la route de la célébrité en se reconvertissant, lui aussi, dans une toute autre discipline.

Votre pronounciation était parfaite Nick, je me serais cru dans mon pays d'origine. Le Roi de la Joute et l'Empereur du Free fight sont Los Bogos et quoi qu'il arrive, ils le resteront ce soir.


--------------------------


HRP: Jud je te laisse détailler l'intro de notre équipe, avec musique et tout ce qui te vient à l'esprit. Fais-toi plaisir.
avatar
Blake Redhorn

♦ Localisation : A la recherche de la Poitrine de Jouvence !
♦ Équipage : Les Etrangers

Feuille de personnage
Dorikis: 2160
Popularité: -121
Intégrité: -107

Lun 17 Déc 2012 - 15:16


Viva Las Vega

"Los Bogos | Las Vegas Paranos | Les Fous du Stade"
///



Enseveli sous une tonne de zombies parfaitement maquillés – et parfumés – Blake était littéralement incapable de faire quoi que ce soit. Il aurait dû se douter que le Baron Rouge s'y remettrait... Quand on savait qu'en plus de faire dans la nécromancie, il se portait dans la nécrophagie et la nécrophilie maintenant, le coup de la formule magique paraissait gros comme une maison. Tout ça était bon pour l'audimat de toute façon, des cris, des trucs bizarres, des gens effrayants... Il n'empêche que c'était foutrement injuste ! Dans son costume de Darkhand, Blake n'avait jamais connu la défaite. Le ring tout entier avait brillé sous ses exploits phénoménaux et le public, en liesse, avait scandé son nom sans le moindre répit.
Alors allait-il perdre, là, comme ça ?
Non, ça ne se devait pas... Ca ne se pouvaitpas. Surtout pas quand les Fous du Stade étaient enfin de nouveau réunis... Réaction instinctive du mégalomane averti, Blake se mit à crier de rage, à une intensité inimaginable pour le commun des mortels.

– GROUAAAAAAH !
– Aïe, merde, tu m'as éclaté les tympans, là.
– Carrément... Ch'uis payé à sortir quand on m'appelle puis à sauter sur les gens, pas à d'venir sourd.
– T'es taré ou quoi ?
– Vire ton putain de doigt de mon nez, sinon je recommence à gueuler, et Kiki s'y mettra aussi !
– Ok, ok, ok... Tout c'que tu voudras mec, reste cool.

…. …. …. …. …. …. …. …. ….

– Waouh, quelqu'un peut me dire what happened ?
– Johnny, j'ai bien l'impression que ce cri phénoménal venait du tas de zombies qui avait sauté sur ce bon Darkhand.
– Vous pensez que ce serait... ?
– Je ne pense pas, je suis sûr que c'est la Vague de la Sirène qu'on vient d'entendre.
– La vague de la sirène ? C'est bien cette what a technique dévastatrice avec laquelle The Darkhand s'est débarrassé de ses deux derniers ennemis la semaine dernière, pendant le festival de la crème pour les pieds ?
– C'est ça oui, mais je me demande bien ce qui lui est passé par la tête pour la faire maintenant. Après tout, c'est pas en étant six pieds sous terre, avec les orteils de zombies dans le nez, que son cri va faire mal à ses ennemis.
– Of course Johnny, c'est quand même bien étrange.
– Hé mais regardez ! Que se passe-t-il ?! C'est bien The Darkhand qui ressort de l'amas de zombies qui l'avait enseveli ? Moi qui pensais ne plus jamais le revoir vivant, le voilà qui se fait même aider par les morts-vivants pour reprendre pied au milieu du ring !
– C'est à n'y rien comprendre !

Alfred hissa Blake au-dessus du monticule de corps entassés, tout en essayant de garder contenance dans son rôle de mort-vivant. Queques secondes plus tard, les autres zombies se relevèrent à leur tour, prenant place à la suite de the Darkhand, la bave verdâtre aux lèvres et les bras en avant. Blake devait tout de même reconnaître qu'ils étaient plutôt convaincants quand ils s'y mettaient.

– Blurblurblurp...
– Arghl ouhar...

The Darkhand prit rapidement conscience de la situation : Psycho-Maya se chargeait seule de la Diva, tandis que le Baron Rouge semblait incrédule à ce qui s'annonçait comme un retournement complet de l'issue du combat. Blake, d'un bond, atterrit sur un des coins du ring, mettant en avant ses compétences exemplaires d'équilibriste averti, avant de lancer un doigt en avant, vers l'invocateur du Dimanche.

– Mais que se passe-t-il ?
– Je vous le demande !

Blake exécuta plusieurs poses de combat, dans lesquelles il mettait en valeur ses muscles et pointait du doigt ses ennemis. Tout cela était évidemment de la comédie pure et dure, mais, même s'il le savait parfaitement, Blake ne pouvait s'empêcher de se prêter au jeu.

– Riki... Kiri... Rikikiri !

Véritable psalmodie maléfique, les paroles de Darkhand transpiraient l'insensé effrayant. Dans ses gestes en apparence anodins – ou pas, selon les personnes – résidait en réalité un code secret destiné à ses ingénieurs personnels. Ainsi, Dédé lança une musique entrainante et mit en place un jeu lumineux rougeoyant, en totale adéquation avec la coque protectrice de Kiki. Ce-dernier d'ailleurs remuait, totalement en jubilation devant la scène qui s'annonçait.
Les zombies eurent un soubresaut à l'instant T de la musique, comme convenu, levèrent les yeux au ciel simultanément, puis braquèrent d'un coup leur regard vers le Baron Rouge.
Blake avait réveillé en eux l'instinct du gréviste colérique, celui qui se levait face à l'oppression de ses employeurs toujours profiteurs. En les menaçant d'un éventuel nouveau cri, Darkhand avait touché un point sensible : le risque du métier, et la sensation de ne pas être assez payé pour les constants caprices de star qu'ils subissaient avec le Baron Rouge, incapable en plus de prononcer une formule correctement. Mettre ensuite un plan décent n'avait guère été compliqué : s'ils acceptaient de jouer le jeu d'une soudaine contre-formule qu'il aurait prononcée, Blake ne les rendrait pas sourds et s'engagerait pour valoriser leur métier.

– C'est quand même incroyable, on me souffle en coulisses que The Darkhand viendrait de réussir l'impossible : il serait parvenu à contrer la nécromancie du Baron Rouge et à soulever les zombies face à leur invocateur.
– Incredible, comme vous dites Johnny.
– Le combat serait-il déjà plié alors ?
– It seems to be... Je vois mal comment les Las Vegas Paranos vont réussir à s'en sortir face à des zombies encore plus en colère que lors de leur première apparition, et contre un Darkhand qui a l'air particulièrement retourné. D'ailleurs, tenez, il remue déjà ses fesses face au public, c'est son signe distinctif de victoire !

En effet, Blake s'attelait déjà à soulever la foule en signe de victoire. Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ? Ce n'était pas le genre de règles qu'il connaissait et appliquait... De toute façon, le public semblait avoir déjà fait son choix. Face à un tel soldat dont le mot charisme paraissait être carrément un synonyme, il ne pouvait en être autrement. Et ce ne sont pas uniquement les joies de la narration interne qui nous font dire cela, comprenez-le bien !


®ole-Play Box © DAЯK'Style
http://www.onepiece-requiem.net/t5419-redhorn-blake-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t5468-perverse-style-redhorn-bla
Invité
Invité


Mar 18 Déc 2012 - 23:52


    Quoi ? C'est genre une blague ? Bordel ces zombis sont des travailleurs que Red a payé une fortune de sa poche et voila qu'ils jouent les trouillards sentimentaux... C'est honteux. A bas le syndicalisme morbide...

    D'ailleurs en parlant de syndicat... Y'avait pas comme une clause d'assurance pour pallier a ce genre de probléme sur le contrat non ?


    -Vous comprenez ce qu'il fait vous ?
    -Et bien ça me parait évident, il mime un message... Il nous dit de ne pas être si (Et le présentateur d'esquisser rapidement quatre traits dans l'air devant lui)
    -Carré ?
    -Oui voila c'est ça...
    -Et il insiste c'est extrêmement curieux... Mais on dirait qu'il s'adresse à quelqu'un en particulier ?
    -Effectivement Nick, est ce que nous pourrions zoomer sur la foule pour essayer de voir s'il y a quelqu'un que nous connaissons ?
    -Regardez la, la au troisième rang... Est ce que ce ne serait pas Igor Vlirkipopoulos ?
    -Vlirkipopoulos ? Vous voulez dire que le tout puissant patron du Syndicat des Sbires du Catch est ici ?
    -Himself !
    -Mais alors ce n'est pas un carré que mime le baron rouge, c'est un contrat !


    Et ben quand même, le gros tas a compris que ce que Red s'évertue à lui mimer depuis tout à l'heure c'est de regarder son contrat de location de sbires coordonnés. Et particulièrement cette petite case qu'il a coché et qui lui a couté des sous. L'assurance désistement. Celle qui dit qu'en cas d'échec des sbires, les hommes du syndicat s'assureront que le loueur n'en pâtira pas...
    Et voila que le gros se lève et fait de grand signes...


    -Hé mais ce sont !
    -Les hommes du Syndicat !


    Et tombant du plafond par une quinzaine de cordes, une nuée d'hommes en combis noires moulantes frappés du sigle du SSC s'abattent sur le ring et ces zombis complétement tétanisés. En quelques secondes chaque zombi a un garrot qui se serre autour de son cou et dans la minute qui suit toutes les cordes repartent d'ou elles viennent, emportant chacune son mec en noir et son zombi révolté et gigotant et laissant à nouveau place nette sur le ring...

    Place nette pour un duel d'homme à homme ! Mano à mano. A la loyale !

    Ou pas...


    Profitant de l'instant de surprise de Blake qui essaye de retenir ses nouveaux copains, Red file sus à l'ennemi comme une flèche... D'un bond il jaillit à hauteur de la troisième corde, juste le temps d'un appui pour lancer une rotation acrobatique de haute volée et retomber droit sur Darkhand.

    Ses deux jambes retombent sur les épaules du catcheur, lui filant un vrai coup de pompe brutal pendant que ses genoux lui serrent les deux oreilles et que le Baron inverse sa rotation pour plonger vers le sol, entrainant Darkhand en avant pour le projeter et le balancer dans les cordes...


    -Hé vous avez vu !
    -Quoi donc ?
    -Le ralenti, regardez le ralenti... Au moment ou les mains du baron vont toucher le sol il en profite pour attraper la coquille de kiki et...
    -Il a glissé quelque chose dedans, un truc verdâtre..
    -Oh l'infame ! Une poudre de cette couleur ça ne peut être que... L'horribilus réducto !
    -Ah oui... Cette poudre qu'on utilise pour faire réduire les têtes des gens ?
    -Oui..
    -Aie... S'attaquer au moral de l'adversaire, c'est bas...
    -Je dirais même plus, héhé, c'est petit !


Dernière édition par Red le Jeu 21 Fév 2013 - 21:41, édité 2 fois
avatar
Liloutre B. Jacob
Administratrice
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Lun 31 Déc 2012 - 0:08

Psycho-Maya est du genre à tenter des coups de folie. Je note ça pour moi, parce qu’en la voyant faire, je sais que ça va pas être du gâteau. Sa projection dans les cordes est puissante, et même si je suis assez habile pour l’éviter, je n’en aurais pas forcément le temps. J’avoue être aussi distraite par ce qui se trame derrière et le baron rouge qui commence à s’exciter et s’énerver devant ses sbires qui ne veulent plus l’écouter. Y’a pas à dire, les fous du stade sont forts pour retourner les situations et monter les têtes de tout le monde.

Bon, fini de jouer, mieux vaut rester concentrer sur ce qui me concerne et laisser ce cher Red Baron à ses zombies. Il s’en sortira bien.

Moi, j’ai à peine le temps de réceptionner la blonde. Je roule boule avec elle et manque presque de passer par-dessus le ring. Dans ce pêle-mêle de jambes et de bras, certains à moi, d’ailleurs, j’heurte le matelas et me fais mal à la tête. Par contre, je n’ai pas trop le temps d’avoir mal, surtout avec une furie blonde qui soulève la foule de ses mouvements habiles et puissants. On ne dirait pas comme ça, mais un petit truc comme elle, ça renferme de la force. Et ce machin-là se déchaine. J’en aurais presque peur qu’elle m’arrache la jugulaire avec les dents. Bien sûr, ce n’est pas non plus le moment pour compter sur mon coéquipier, qui, après ce que j’ai vaguement pu voir de son exploit avec les zombies, c’est empressé de répliquer sur Blake. J’entends des « oh ! » et des « ah ! » qui en disent long, mais pas trop.

Qu’est-ce qui se passe, bordel ?

J’aimerai bien voir, mais la Maya m’écrase. Bon sang, c’est gênant comme position, ça, miss. Pour l’audimat, tu dis ? Pour l’audimat. Faisons comme ça. Tiens, voilà que je vois la tête de ton coéquipier, il a l’air d’apprécier. Dis, ce n’est pas trop dur d’exercer avec un pervers ? Si ? Tu t’en fiches ? Tu m’en diras tant. J’ai au moins la chance de ne pas être avec un tripoteur. Tu me diras, le délire nécromancien, c’est quand même bizarre, mais au moins… mes fesses sont à l’abri, si tu vois ce que je veux dire. Bah, oui, tu le verrais jouer avec sa peinture et son maquillage, il prête même plus attention à moi, le bonhomme. Mon dieu mais…

« Shécpaucha ! chuiichoichéah ! »

Ah !

Permet que je respire, enfin ! Pas facile de la décoller la donzelle, et voilà-ti-pas qu’elle me tire les cheveux. Bon, ça commence à bien faire, là. M’en faut pas plus pour tenter de me relever, ou tout du moins, de l’attraper comme je veux alors qu’elle chauffe encore la foule avec ses longs regards de psychopathe. Me saisis de sa jambe et la ramène au sol avec moi, puis, je m’assois maladroitement sur ses miches, repliant ses pieds pour la soumettre. Te dis pas la pause : Elle, sur le ventre, par terre, ses gambettes repliées sous mes bras alors que je suis assise sur son fessier rebondi. Walls of Lilou, que ça s’appelle. Penses-tu, j’ai revu ça a ma sauce, mais j’ai de qui tenir !

Ah, ils font moins les malins, ces fous du stade, là !

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Mayaku Miso

♦ Équipage : Les Saigneurs.

Feuille de personnage
Dorikis: 4490
Popularité: -405
Intégrité: -349

Ven 15 Fév 2013 - 19:54

Psycho-Maya avait eut la satisfaction d'atterrir sur sa cible. Profitant de la "plus ou moins" surprise, elle tentera tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir la Diva au sol. Mordre, prendre des position bizarre -pour l'audimat- ou tirer les cheveux. Tout y passe. Et aussi, s'appuyer de tout son poids, malgré les gesticulations de sa proie.

Mais tout à une fin. Et la Diva se dégage enfin. Le public applaudit, comme il avait applaudi les exploits de Maya. Le regard d'émeraude de la borgne se fixe sur la deuxième partie des Fous du Stade, avant d'être rappelé à l'ordre par les hourrah des spectateurs les plus proches du ring. Fière, Maya tente de reprendre une prise sur son adversaire, attrapant donc tout ce qui passe sous ses doigts. Oui, mais la rousse ne se laisse pas faire.

Et en quelques secondes, en deux temps et trois mouvements, voilà que la situation se retourne. Littéralement. A présent, on aperçoit la Diva juchée sur la psychopathe. La blonde voit le sol de près. Elle tente de se redresser, mais la prise que la Diva maintient sur ses jambes est forte. Une prise de soumission parfaitement exécutée. Cela, Maya ne peut pas le nier. Elle est toutefois assez résistante pour supporter. Les dents serrée, elle pousse sur le sol avec ses avant-bras. Ses muscles travaillent dur, et elle en tremblerait presque, quand elle avance, se traînant sur le ring jusqu'aux cordes. Le chemin est long. Fastidieux.


_ Psycho-Maya résiste admirablement bien ! Quel spectacle mon bon Nick !
_ A qui le dites-vous Johnny ? Ce soir, c'est chaaaaaud.
_ Permettez-moi d'ajouter que c'est normal, pour un shooooow.
_ ... C'était petit ça.
_ Je sais. Comme vous.
_ Comment vous y allez ce soir, vous êtes en forme.

La blonde tourne la tête, et tente d'envoyer toute la force qui lui reste dans ses jambes, pour se retourner à moitié. Sur le flanc, elle se dégage rapidement de cette prise.

_ Elle n'a pas atteint les cordes !Elle utilise plutôt la stratégie du serpent. Vous savez... Gigoter et se tortiller en tout sens. Et ça marche.
_ En effet. Voyez plutôt ! La situation n'arrête pas de changer, c'est extraordinaire ! Et on dirait que nos stars de ce soir se retrouvent encore une fois toute ensemble.
_ Oui, vous avez raison Nick. Voilà que les deux atouts féminins se retrouvent dans les pattes des forces brutes des duos !
_ Vraiment, je ne regrette pas d'être venu commenter ce match spectaculaire ce soir !

Maya jette un oeil à la Diva en se remettant debout. Elle jette aussi un oeil au pauvre Blake frappé d'un coup bas du Baron. Mais elle revient bien vite à la rousse. Pas folle la guêpe, elle sait que son adversaire est dangereuse et coriace.

La blonde se penche alors, fléchissant les jambes. Sa posture indiquait qu'elle comptait lui rentrer dans le gras. Enfin, foncer dans le tas. Pas que la Diva soit grasse, ou un tas. Mais la blonde borgne comptait foncer et frapper de plein fouet son abdomen pour la plaquer au sol une nouvelle fois.
http://www.onepiece-requiem.net/t219-mayaku-miso-esprit-derangehttp://www.onepiece-requiem.net/t232-mayaku-miso-curriculum-vita
avatar
Blake Redhorn

♦ Localisation : A la recherche de la Poitrine de Jouvence !
♦ Équipage : Les Etrangers

Feuille de personnage
Dorikis: 2160
Popularité: -121
Intégrité: -107

Jeu 21 Fév 2013 - 16:11


Viva Las Vega

"Los Bogos | Las Vegas Paranos | Les Fous du Stade"
///



– AAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
– Kiki ? Kiki, tu m'entends ?! Kiki !
– Blakou...
– KIKI !

Déphasé, The Darkhand déambulait tout autour du ring, les mains s'agitant en direction de son entrejambe pour montrer à tous la fourberie du Baron Rouge. Mais qu'est-ce que les dirigeants lui diraient, hein ? Après tout, il avait signé et donné son accord pour participer à des matchs où sa vie et son intégrité physique seraient en danger. Blake essuya la longue larme qui déchirait son visage, question de fierté.

– Regardez-le... So sad ! Le voilà complètement désespéré !
– Je ne me rappelle pas avoir vu The Darkhand dans un état pareil depuis longtemps, Johnny. On dirait qu'il va se mettre à pleurer...
– Well, il n'a pas été comme ça depuis le match contre Bwayne Johnsou, alias The Sock, ou La Chaussette.
– Ah oui, ce match-là avait été assez incroyable si mes souvenirs sont bons !
– Un soir de folie, you mean, un soir de folie !

Au fond de lui, il sentait que Kiki souffrait... Mais pire encore qu'une simple question de taille physionomique, c'était toute l'issue du combat qui était désormais en jeu ! Parce que sans la grandeur habituelle de sa seconde personnalité, The Darkhand savait qu'il tirait un trait sur un panel immense de techniques de combat, comme le Kiki's Coup d'Boule, par exemple. Désarmé, désabusé, Blake se trouvait à présent complètement à la merci de ses adversaires... Et c'est là qu'il le vit.

– What the...
– Il semblerait que The Darkhand ait quelque chose en tête ! Le voilà qui sort du ring, se dirige vers le public et... OH ! Il lui a volé sa bouteille de... De...
– De Schwex Agrum' !
– Schwex Agrum' ? Mais pourquoi ? I... Il vide toute la boisson sur son slip maintenant !

Pour chaque situation, à n'importe quel moment, dans toute condition, il existait des solutions. Blake connaissait les effets du Schwex Agrum', il savait à quel point ce rafraichissement possédait un effet hors norme sur son métabolisme, et, par conséquent, sur Kiki. L'acidité du citron, de l'orange, du pamplemousse et de la mandarine se répercutèrent rapidement dans tout le corps de Blake qui frissonna de stupeur, avant de lâcher un puissant... Rôt.
Dans certains pays, roter était obligatoire pour signifier l'excellence du repas. Ce n'était pas le but recherché par The Darkhand, ici, mais bel et bien une conséquence directe de ce surplus de gaz possédé par le Schwex'. Et c'est justement ce rot, véritable galvanisateur et démonstrateur de la puissance virile, que recherchait Blake. Un rot tellement masculin qu'il parvint à rendre à Kiki ce qui était à Kiki....

– Olé Blakou ! Je suis de 'letou'l !
– Je le savais ! HAHAHAHA ! Je suis un génie !

D'un bond puissant, il atterrit sur le coin droit du ring, avant de pointer un doigt en direction de la foule, d'exécuter une série de poses de catcheur, pour conclure par un cri. Un seul :

– The... DARKHAAAAAAAAAAAND !

Et la foule en délire réagit en choeur à son cri, résonnant comme un hurlement guerrier. Blake était de retour dans la partie, prêt à faire encore plus mal.

– What a coming-back ! Regardez-le, tout beau ! Un petit coup d'oeil vers sa coéquipière avant de se relancer dans la bataille peut-être...
– Il fonce vers Le Baron Rouge, il va le frapper, c'est sûr ! Tiens, mais qu'est-ce qu'il fait ?
– If only I knew ! Voilà que Le Baron et Darkhand sortent du ring !
– Ils prennent une table !
– Ils prennent deux chaises !
– Ils se posent dans un coin du ring et ils regardent...
– Leurs coéquipières !

Le rot n'avait pas fait que redonner à Blake toute emprise sur Kiki, il avait réussi à galvaniser sa virilité et ses instincts masculins ; et ce, à un niveau proche du paroxysme. Et que se devait de faire un homme, un vrai de vrai ? Etait-il censé combattre ses semblables, alors que le Baron rassemblait lui aussi une quantité phénoménale d'hormones mâles ? Non... Comme toute véritable incarnation virile qui se respectait, les anciens ennemis avaient préféré s'adonner à une autre pratique... Regarder le sport, assis confortablement, une bouteille en main.

Et qu'est-ce qu'il y avait comme sport ce soir, à la den-den télé ? Deux femmes qui se battaient, telles des tigresses inarrêtables.


®ole-Play Box © DAЯK'Style
http://www.onepiece-requiem.net/t5419-redhorn-blake-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t5468-perverse-style-redhorn-bla
Invité
Invité


Jeu 21 Fév 2013 - 22:23


    Y'a pas à dire c'est beau. Et l'adversaire s’avère finalement fort urbain pour un type aux mains si noires...

    Suivant le mouvement, Red va se coller son cul sur une des chaises, comme Blake il se met évidemment à l'envers, coudes sur le dossier, seule manière virile et validé par le FLH de s'asseoir. Et comme Blake sert aussi à boire et qu'il a des ongles coupants avec option ouvre bouteilles, il décapite obligeamment les deux bières...

    Et... évidemment... Maintenant qu'on est bien assis entre couilles et qu'on à fait péter les mousse... Il ne reste plus qu'a intéresser la partie en allongeant un peu de maille sur la table...

    -Dix mille Berrys sur la Diva !
    -Tenu !

    -Ce n'est pas très sport, mais j'avoue qu'a leur place...
    -Vous auriez surement la même chose hein ? Fripon va !
    -Pas très sport, mais en se battant ils auraient loupé le combat de l'année... Wouah... La Diva vient de prendre un méchant coup !
    -Ce n'est pas nouveau. Psycho-Maya a toujours été plus percussion et frappe que jeu au sol, mais si la Diva lui remet la main dessus...
    -Euh mais... Nick ? Qui sont ces gens la? Encore une intervention surprise ?
    -Alors la johnny aucune idée, rien de ce qui est arrivé n'était prévue mais... Attendez voir le replay... La !
    -Euh ou ?
    -Regardez, c'était pendant la contre attaque de Maya, Le Baron Rouge a passé un coup de den den...
    -Et du coup ce serait lui qui aurait appellé ces.... euh... On dirait des plombiers non ?
    -Bah, a vue de nez je dirais probablement oui... Aprés tout, ils ont un gros tuyau, des bottes en caoutchouc et une bâche étanche, oui c'est surement des plombiers... Mais de la à dire ce qu'ils viennent faire dans le coin...
    -Ils... Ils installent un genre de piscine ?
    -Oh my Fucking good !
    -C'est énorme !
    -Incredible !
    -Mais ce n'est plus du catch !
    -Yeah, but, it's so hot !
    -C'est sur que déverser de la boue sur le combat de fille ça a un certain coté..
    -Concours de T-shirts mouillés !
    -Plutôt vaseux... Je me sens un peu...
    -Moite ? Oui moi aussi ça me fait ça... Voir ses deux filles superbes se trainer dans la boue ça me rend tout chose...
    -Euh ça ira johnny, calmez vous enfin ! On est à l'antenne !
    -Sorry Nick... Sorry... Quand je vois ça, je me contrôle plus...
avatar
Liloutre B. Jacob
Administratrice
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Mar 5 Mar 2013 - 16:13

Outch !

C’est le seul truc qui m’échappe de la bouche quand elle me saisit par les abdos en me rentrant dedans, en mode bulldozer. Ça fait mal. Je suis projetée en arrière avec Maya qui en profite pour m’assener des coups et me maintenir à terre. Elle n’est pas bête, elle sait qu’il ne vaut mieux pas que je me relève. Comme je sais que je préfère éviter qu’elle passe ses nerfs sur moi. Et avec tout ça, j’en oublie les deux autres. J’imagine qu’ils sont en proie à de violents coups.

Mais j’imagine mal.

Je ne sais pas trop ce qu’ils trafiquent de leurs côtés, mais j’ai à peine le temps de voir la piscine se monter que déjà, y’a de la boue partout. Ça a le mérite de faire lâcher Maya, qui n’a plus de prise avec toute cette boue autour de nous. Ça a le mérite aussi de me rendre furieuse. Relevant péniblement la tête en m’accrochant au corde, repoussant les assauts de la blonde qui glisse bien malgré-elle, je mets un temps fou à me remettre sur mes jambes, couverte de la tête au pied de cette terre mouillée qui imprègnent mes vêtements. D’un revers de main, j’arrive à enlever la boue de mes yeux, et qu’est-ce que je vois ?

Le Baron et Darkhand sur une chaise en train de parier. Je m’accroche fermement, et me tourne vers la blonde. Je lui lance un regard qui dit « Non mais… T’as vu ça ?! » en les désignant de la main et en manquant de me casser la gueule. Elle se stoppe aussi, aurait probablement préféré se baigner dans du chocolat, et pas dans de la boue, et regarde avec moi.

« Oh ! Les divas n’ont pas l’air de très bonne humeur !
- Surtout Lilou, qui fait de grands signes au baron pour lui sommer de remonter sur le ring… ça va chauffer pour lui, si vous voulez mon avis…
- Haha, il essaye de l’amadouer en lui disant qu’il a parié sur elle !
- Ouais, et ça n’a pas l’air de marcher ! »

J’escalade la deuxième corde et me tiens, sommant le Baron rouge de revenir se battre, ce qu’il refuse fermement. Il me fait ses grands yeux en me jurant qu’il a misé sur moi, que c’est dans la story line. Dans la Story Line ? Je lui désigne mon T-shirt crade et mes cheveux couverts de boue, m’énervant de plus belle sous les yeux du public en lui balançant de la boue d’un geste nerveux de la main. La boue atterrit sur son costume de gothique, mais il a vu pire. Avant qu’il ne réagisse, c’est moi qui vais chercher Maya du regard, elle qui se fâche un peu contre son coéquipier, et je l’interpelle d’un geste de la main pour voir la suite ensemble. On met un temps fou à se mettre d’accord, parce qu’on a du mal à se tenir l’une à l’autre dans cette boue qui glisse, mais finalement, on y arrive.
Au milieu du ring/piscine, on fait de grands gestes de la main pour faire monter l’ambiance, pietinnant un peu pour éviter de tomber. Le public se lève, tape des pieds, tape des mains, crie de plus belle. Et soudainement, nous nous tournons toutes deux vers les deux autres catcheurs, prenant de l’élan pour bondir par-dessus la troisième corde et atterrir sur nos compagnons respectifs.

« WAAAAH ! Les voilà qui se révoltent contre leurs coéquipiers respectifs !
- Et elles ont sauté…
- PAR-DESSUS LA TROISIEME CORDE ! »

Les chaises craquent sous notre poids rajouté, et tout le monde finit par terre.
T’as voulu de la boue, Mon cher baron ? T’en as eu.

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Jeu 4 Juil 2013 - 22:53

-Mon dieu Johnny! Quelle lutte terrible! On se croirait au match spécial misogyne de vingt-et-un!

-Effectively Nick! C’est le comble si on considère que chaque  coéquipier affronte son propre allié! Qu’est-ce que ça va devenir!


-Je n’en sais rien mon cher… Holy sh…! Incroyable! Voilà que Psycho Maya vient de lancer Darkhand dans les gradins! Même les escargots-caméras l’ont perdu de vue!

-Mais! Que fait Psycho-Maya?! Elle grimpe les gradins en bousculant les spectateurs et… traîne Darkhand jusqu’à la sortie?! Mais quel manque de cohésion chez Les Fous du Stade!

-Insoupçonnable!

-Mais qu… Que se passe-t-il donc?!

Eh oui Johnny, tu fais bien de te poser une telle question. Parce que, ce qu’il se passe, c’est à ne pas manquer. D’une même réaction, toute les lumières s’éteignent sur le ring et dans la salle, provoquant l’étonnement général chez la foule comme chez l’équipe des Paranos. L’entièreté des projecteurs est tournée vers le plafond qui s’ouvre sur le ciel grâce à une plaque amovible. Dans une myriade de poussière outrageusement révélée par les forts projecteurs, une silhouette se profile de par l’ouverture dans le toit. Nimbée de lumière, elle descend lentement, les bras perpendiculaires au reste de son corps, deux grandes ailes blanches encadrant son physique élancé et ciselé. Dans un bruit de poulie mal huilée soudainement étouffé par une puissante musique vraiment meilleure que celle de Lilou lors de son entrée, les cordes maintenant l’homme dans les airs descendent petit à petit sous les torrents de cris émerveillés de la foule.
Les projecteurs suivent la descente divine de cet ange qui pose les pieds au centre du ring alors qu’une fine pluie de paillettes multicolores inaugure l’entrée tant inattendue du nouveau venu. La foule en délire, prenant soudainement conscience de l’apparence de l’homme faisant son entrée, ne peut alors retenir un cri de stupeur.

-M...My god!

-C’est le cas de le dire Nick! On dirait bien que le stade a une chance mitigée de recevoir ce visiteur ce soir!

-Serait-ce..?

-Bien entendu Nick! Il nous vient tout droit des lointaines contrées froides et sauvages de l’île Canada! Fier représentant de l’équipe des Brawling Phenomenons! Triple champion de la coupe de Luvneel! Champion ultime du tournoi de North Blue…

À ces mots hurlés dans l’escargophone, la silhouette laisse jouer la lumière sur ses cheveux verdâtres, sa peau bigarrée… puis brandis haut dans les airs une immense ceinture teintée d’or et d’argent sur laquelle sont gravés les mots « North Blue ».

-….J’ai nommé L’aberration des rings! Le grand champion Double Face! Expressément venu des contrées nordiques pour faire peser son titre ici même! Quel incroyable coup de théâtre!

Torse nu, le monstre laisse entrevoir un sourire carnassier lorsqu’il donne sa ceinture et ses ailes angéliques à un homme lambda pas trop loin.

-BONJOOOOUUUUUUR LAS VEEEEGAAAAAS!

Tonnerre dans les gradins lorsque les deux pupilles glauques de l’aberration balaient la foule. Double Face est peut-être une drôle de créature, mais néanmoins, sa seule présence fait fructifier les profits du stade. Qui refuserait de payer pour voir une horreur pareil régler son compte au Baron Rouge? Qui voudrait sincèrement manquer le moment ultime où Double Face deviendrait le nouveau prétendant de la Divine Rouquine? Personne.
Et comme pour rouvrir un nouveau bal de tabassage en règle, le monstre bicolore et torse nu lève la tête au ciel. Et dans un cri bestial, pousse un cri pour lequel il est reconnu internationalement.

-Oh damn! Il va le faire! Il va pousser sa terrible marque de commerce!

-What a terrific moment Johnny!

Après avoir engouffré une monstrueuse quantité d’air dans ses poumons, Double Face canalise un instant toute ses forces, puis fonce tête baissée directement sur Le Baron rouge et sa copine en hurlant ce cri de guerre qui lui est si particulier et qui sait donner tant de violence à chacune de ses actions.

-LEEEEEEEEEEEEEEEEROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOYYYYY JEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINSSS!!!!!
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-luihttp://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Blacrow L. Rachel
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Thriller Bark
♦ Équipage : La Valkyrie

Feuille de personnage
Dorikis: 8527
Popularité: +490
Intégrité: 631

Dim 14 Juil 2013 - 4:04

Ne la regardez pas comme ça. Certaines fins de mois étaient dures. Il fallait bien se trouver une distraction pour rentrer quelques milliers de berries en plus. Rachel avait essayé de décharger les caisses des navires de la marine ou de nettoyer les verres dans les tavernes les plus sales des bourgs les plus pauvres, mais à part des mains aux fesses et des chèques en bois, elle n'y avait rien trouvé de très enrichissant. Jusqu'à ce que, un jour, un autre marin cherche à l'impressionner et ne l’emmène voir un match dans une cage. Avec en guest star, Judas. Pas le grand trip, mais elle vit alors le nombre de billets qui changeaient de mains. Et se dit que...

*****

Lorsque le noir se fit, tout le monde regarda vers Double Face qui fit son entrée avec sa superbe habituelle. Une entrée remarquée. Tout le contraire de la Gothic Bride. Lui était dans la lumière de faisceaux blancs, elle préparait sa surprise dans les ténèbres que les yeux profanes ne pouvaient percer. Que Double face ne pouvait percer. Il fit son entrée, toute belle, toute brillante, sans jamais remarquer que, sur le Ring désert, se tenait la Robe noire à dentelle blanches d'une jeune fille pâle aux longs cheveux noirs torsadés à l'infini. Un voile blanc cassé, opaque sur le visage, un bouquet de fleurs fanées entre ses mains blanches. Non, il ne la voit pas. Comme beaucoup, trop impressionné par cette puissance dans ce cri qu'il porta à la face du Baron. Mais certains dans le public l'ont vue, le Gothic Bride, immobile et silencieuse. Quelques murmures se firent avant même que les commentateurs Johnny and Nick n'aient eu le temps de sortir leurs mots anglophones. Mais ce n'est qu'une fois Double Face eut trébuché sur une chaîne noire étrangement sur son chemin et que ses deux visages se furent fondus aux teintes du sol que les deux présentateurs déclamèrent leur speech habituel.

-C'est Carnaval ce soir, Johnny !
-Et bien plus encore, quel déballage incessant. Qui avons nous là cette fois ? La Mariée Compulsive ?
-Worst, il semble que Gothic Bride soit de la partie. Mais je me perds dans me fiches, alors quand à savoir ce qu'elle fait là...
-Vous auriez vraiment dû lire Catch People Magasine, je vous prêterai l'histoire de la banque de Goa pour votre étagère. À la page 32, on apprend que...

-Tu aurais dû être la Demoiselle d'Honneur !! hurla-t-elle à la Diva rousse.

Aux quatre coins du ring, d'étranges lumières vertes blafardes éclairèrent légèrement la scène au travers des yeux de quatre bougeoirs en forme de tête de mort. La marque de fabrique de Rachel. Pardon, de Gothic Bride. Certes, elle avait dû s'emmêler les pieds dans les tuyaux à boue qui serpentaient sous le ring, mais ça, le public n'avait pas à le savoir.

-...Qu'elles étaient amies avant que la Diva ne parte avec le marié: le géant fénéant. Les histoires d'Amour finissent mal, en général, johnny.
-Et c'est pires encore lorsqu'elles concernent la Mariée Compulsive et la Diva, même séparément!
-D'ailleurs, la nouvelle venue s'élance enfin sous les regards estomaqués. Qui sera sa cible?
-Sûrement pas le Baron. Aux dernières nouvelles, il serait le prochain sur sa liste.
-Vous n'êtes donc pas tout à fait ignorant.
-Non Nick, j'ai une wonderfull oreillette savante.
-Sooo? Double face ou la Diva?

Bonne question. Tout est déjà tracé, évidemment, mais laissons planer le suspense. Planer, c'est le mot. Car lorsque la Gothic ôta sa robe noire d'un simple mouvement, laissant apparaître un léger costume noir aux broderies d'apparat blanches, pour courir vers le bord du ring, elle grimpa et s'élança d'elle-même par dessus le ring vers le trio improbable en contre-bas. Un Slam version catch avec pour public Lilou faussement choquée sous les hurlement de folies d'un stade qui n'y comprenait plus rien. Pas même les musiques lunatiques.
http://www.onepiece-requiem.net/t816-rachel-la-grande-faucheuse#8700http://www.onepiece-requiem.net/t889-fiche-de-rachel-100
Invité
Invité


Mer 17 Juil 2013 - 18:29


La situation devient confuse sur le ring, le temps de se défaire de la boue que Lilou lui a balancé dans les yeux et Red est déjà au tapis et la rouquine lui colle une méchante prise de soumission en s'asseyant sur son dos pour lui tordre vicieusement la jambe...

A coté de lui, de l'autre coté de la table renversé, Darkhand s'en sort pas mieux, et Red n'a que le temps de capter son regard paniqué avant qu'une attaque de PsychoMaya ne le fasse disparaitre du ring. Dur. Un méchant de moins pour le monde du catch.

Red se débat, se tortillant désespérément pour tente de choper quelque chose, un tesson de bouteille, un pied de chaise, n'importe quoi de légèrement contondant pour essayer de se libérer de...

BAM !

Mais qui c'est ce type ? Alors on peut plus se tabasser peinard sans qu'un connard mal maquillé vienne jouer les empêcheurs de se mettre une peigné tranquille sous prétexte qu'on se bat sur un ring ? C'est un monde.
Libéré de Lilou que le nouveau vient d'emporter a l'autre bout du ring d'un coup d'épaule sauvage, Red se remet sur pied d'un coup de rein athlétique, juste à temps pour voir la mariée plonger en hurlant dans la mêlée pour crêper les cheveux de la rouquine...

-Décidément avec ces équipes qui défilent tout devient compliqué !
-Je ne vous le fais pas dire Nick ! Ce n'est plus un ring de catch c'est du speed dating !
-C'est bien vu Johnny !
-D'autant plus qu'avec cette histoire de boue on ne sait plus du tout qui est avec qui...
-D'ailleurs, je crois que le Baron Rouge demande l'avis du Public ! Un vote !
-Et ben moi je vote ! Je vote et je dis qu'il faut revenir aux bases. Le Baron doit aider la Diva !
-Et je crois que le public est d'accord avec vous, le Baron Rouge retourne dans la mêlée !


Et écoutant le public qui scande "Diva Diva" Red plonge la main dans le tas de dentelles hystérique qui piaille sur le ring et y attrape le bicolore par le col avant de le balancer contre les cordages. Double face s'affale la bas, les cordes se tendent et Double face revient, droit sur le Baron Rouge qui saute en arrière façon salto, jambes tendes pour attraper en ciseau la tête de son adversaire avant de pirouetter avec lui pour l'envoyer tomber lourdement sur le dos...

-OH ! Frankensteiner !
avatar
Liloutre B. Jacob
Administratrice
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Jeu 18 Juil 2013 - 19:27

J’aurais dû dire non.

Ce n'est pas ma faute ! C'est arrivé... Comme ça ! On ne contrôle pas ce genre de chose !

Se mettre à dos la marieuse compulsive, c’était la pire mauvaise idée que j’ai pu avoir en signant mon petit contrat. En disant « c’te story line peut être vachement chouette », je m’étais fourvoyée. Je souffre. Lugubre mauvaise idée. Parce qu’avant l’épisode Baron – La veuve noire, les scénaristes ont eu le temps d’en faire plusieurs autres. Deux pour être précis. Pour être plus clair, c’est la troisième fois qu’un des prétendants de la Diva Gothique la plante devant l’autel pour sa demoiselle d’honneur. La première fois, c’était Kaitelyn, l’une de ses plus grandes amies. La seconde, Mary-Jane, une autre très bonne amie. La troisième, moi. Pas très sport, je vous l’accorde, mais il n’y a que comme ça qu’on arrive à attirer un capital sympathie à cette fille, qui en plus d’avoir les mêmes fans que les barons en règles générales (adolescents gothiques en manque d’amour), se traine les épouses trompées. Quoiqu’on en dise, il y en a vraiment beaucoup.

Troisième mariage avorté pour la Veuve Noire, le constat est rude !
Tout le monde, dans l’univers du Catch, était pourtant sûr qu’elle avait trouvé l’âme sœur auprès du baron !
Même vous, Nick, c’est ça ?
Surtout moi ! Quel dommage ! Quel gâchis !
Mais la Mariée éconduite se venge bien !
Ah ça ! On peut dire que personne n’aimerait être à la place de Lilou, pour sûr ! Avec cet enchainement, si la Diva rousse arrive à reprendre le dessus c’est un miracle ! Il est même possible qu’on la perde avant la fin, ce qui ne serait pas une bonne nouvelle pour le Baron…
Dans pas longtemps, on appellera la Veuve Noire la Mante Religieuse, si vous voulez mon avis…

La gothique m’envoie contre la rambarde des gradins et me fait passer par-dessus. Le choc me coupe momentanément le souffle, et quand je vais pour me relever, entouré d’une dizaine de fans qui profitent de l’occasion pour me toucher, Rachel tient déjà dans sa main une chaise qu’elle a la ferme attention d’abattre sur ma trogne. Dans mon malheur, j’ai au moins la chance d’être passé du bon côté du gradin, car de l’autre, le club des épouses trompées hurle de rage et encourage leur emblème. Damn.
Je n’ai aucune envie de finir sacrifié sur l’autel d’un amour brisé, je m’autorise donc à éviter l’assaut en tombant exprès sur le côté. Un autre se fait assommer par la chaise, pendant que je profite de ce moment d’inattention pour retourner sur le coin en bas ring. La diva se recentre sur moi après avoir vérifié qu’elle n’a pas tué un spectateur par inadvertance, et avant qu’elle ne recommence à me tabasser, je lui envoie mon pied directement dans la tête !

RED BROGUE KICK ! Vous avez vu ça ?! La foule est en délire !
Une excellente prise ! Terrible ! Destructrice ! Le public n’en revient pas de cette soirée !

Mais même essoufflée, il est bon de ne jamais s’arrêter en si bon chemin. Je me jette sur Rachel et la mets sur le dos, attrape ses jambes pour les croiser au niveau des pieds et effectue une rotation. Elle se retrouve sur le ventre et moi, presque assise sur son dos en maintenant la prise.

GINGER CLOVERLEAF !
De quoi calmer la Diva quelques minutes ! Quoiqu’on en dise, le Baron rouge et la rouquine ne se laissent pas facilement malmener ! Un très bon show, ce soir, n’est-ce pas Nick ?
Je dirais même : AWESOME !

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Dim 28 Juil 2013 - 20:09


-Euh… vous savez Johnny. Je crois que le surnom de Veuve Noire lui va aussi bien que celui de Mante Religieuse… Car, biologiquement parlant, les femelles des deux espèces sont du type à avaler le mâle et…

-Regardez Nick! On dirait bien que Double Face est complètement abruti par l’attaque du baron!

Complètement sonné, Double Face reste étendu sur le ring pendant de longues secondes mises à profit par le Baron Rouge qui réussit à nouveau à entrer en possession d’une de ses pattes de chaise tant appréciée. Hagard, Oswald réussit enfin à se remettre sur pied au moment où un morceau de siège s’écrase sur sa pommette façon matraque de répression policière.

-Y’a pas à dire, Nick, le Baron Rouge n’apprécie vraiment pas le maquillage de Jenkins!

-Ah! Mais vous n’êtes pas au courant  Johnny? Une récente interview avec la terreur de North Blue nous a apprit que ces couleurs ne seraient pas du maquillage!

Oswald joue du buste et esquive pour la énième fois un vil coup de chaise comme seul Red sait les donner. En se projetant vers l’arrière, il rencontre enfin la surface des cordages du ring. Surface qui se tend et s’étire immédiatement sous l’élan prit par Double Face. Sans plus attendre, le bicolore se jette par en avant et tend le bras dans une corde à linge classique. Le Baron Rouge est cueillit au cou et, écrasé par le choc, s’affale au sol de tout son long.

-Ah! Voilà que le Baron Rouge est à la merci de Double Face.

-Qu’est-ce que le monstre réserve au public?

-Oh! What a vicious kick Johnny! Il faut croire que Jenkins est loin de se soucier de la violence de ses attaques! Un vil coup de pied dans le flanc pour s’assurer que le Baron ne se relève pas de sitôt. Comme c’est fourbe!

-Je n’vous le fais pas dire Nick. Double Face est reconnu pour sa manie d’utiliser ses propres adversaires à son avantage, et je crois que le Baron ne manquera pas de vivre une telle expérience.

Et comme pour donner raison aux deux dynamiques commentateurs, Double Face se saisit de Red par les deux chevilles et le lève prestement dans les airs en le faisant tournoyer au dessus de sa tête. Un sourire carnassier s’affiche dès lors sur le visage du bigarré qui hèle les deux gamines s’entretuant près des gradins.

-Ah! C’est une vieille technique que Double Face semble avoir copié du Lutteur Écossais! Un ancien de la ligue de North Blue.

-J’ai bien hâte de voir de quoi il en retourne Nick!

À peine Double Face a-t-il gagné l’attention de la rouquine et sa concurrente gothique qu’il fait grimper l’entrain de la foule –notamment une partie des gradins où les fans sont tous peinturés de noir et de blanc.- en annonçant le nom de sa terrible technique.

-SCOTISH….

Puis dans un puissant élan vers l’avant, Oswald canalise toute l’énergie accumulée dans le seul tournoiement de son adversaire et la redirige directement sur La Diva qui agresse La Veuve Noire.

-HAMMER THROW!!!

Torrent de cris dans les gradins tandis que Red est projeté à toute vitesse vers les deux filles. Soulèvement complet de la foule lorsque dans un fracas impressionnant, rouge et roux se mélange alors que le Baron percute sa compagne et que ces derniers roulent-boulent au sol.

Double Face quitte à son tour le ring et s’approche d’un pas décidé vers Rachel qui se remet durement de l’assaut de Lilou. L’aidant à se relever, il fouille d’un même geste dans une de ses poches pour en ressortir un petit boîtier cubique recouvert d’un velours de jais.

-OH MY GOD! NE ME DITES PAS!

-On dirait bien que le match de ce soir n’est plus seulement du speed dating Nick! Il y a un bicolore dans l’arène qui est bien décidé à passer aux choses sérieuses!

-Qu’est-ce que la Marieuse pourra bien penser d’une telle action?

Conscient de commettre une légère entorse au scripte, l’anneau reposant dans le boîtier étant plutôt réservé à la rouquine, Oswald ouvre entièrement ce dernier et désigne la bague à Rachel. Il faut bien égaliser les forces pour enfin sortir du ring le duo de choc de Red et Lilou.
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-luihttp://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Blacrow L. Rachel
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Thriller Bark
♦ Équipage : La Valkyrie

Feuille de personnage
Dorikis: 8527
Popularité: +490
Intégrité: 631

Mer 4 Sep 2013 - 13:27

La comédie est de mise ce soir. Nick et son comparse commentateurs n'en peuvent plus de ces changements de situations et suent leur fébrilité dans leurs appareils pour que l'auditoire puisse suer son impatience. Et devant leurs yeux, tandis que la Diva et le Baron font mine de se relever très lentement avec emphase, la Gothique et Double-face se passent la bague au doigt. Elle, elle le regarde comme elle aurait regardé son Roméo. Elle est heureuse ou semble l'être tout du moins. Alors elle lui saute au cou, histoire de montrer à tous qu'elle joue aussi bien la comédie que n'importe quel actrice des films vampiriques et lycanthropiques, puis s'en détourne, un grand sourire sur le visage, sadique, faisant échos au carnassier qu'arbore double face. Et dans leur collimateur, le couple diva/baron.

Ils s'élancent ensemble vers eux, et alors que Double face attrape le Baron, la Marieuse compulsive, comme portée par la joie, se saisit de la Diva et la jette sous la première pour la faire rouler sur le ring jusque là délaissé. Théâtral au possible, mais le public s'en réjouit visiblement. Les commentateurs qui ne se sentent plus, également. Pourtant, la Gothique n'en a pas fini et sans plus tarder, elle va chercher sous le ring... une pièce montée. Ça ressemble vachement à une farce, mais ce sera sûrement assez dégradant. Lilou se relève. Rachel s'élève. Et depuis la troisième corde elle se projette directement sur la Diva dans un slam très spécial puisque la pièce montée va s'écraser sur la tête de la rouquine. Et à la boue qui maculait encore un peu ses vêtements vient se rajouter la crème, les fraises et le fourrage, la maquillant avec un goût tout nouveau. Gothic Pride vient de s'écraser au sol, mais elle n'en a cure et se relève d'un bond, triomphale. Et c'est en tournant le dos à la Diva au centre du ring qu'elle va se faire acclamer par le public dans un des coins du ring. Et envoyer un baiser à son coéquipier, parce que ça fait bon genre.

Et vous remarquerez que les présentateurs n'ont pas parlé cette fois-ci. La cause à un micro défaillant, à la prévision d'un coup bas de l'un des autres concurrents ou simplement à la flemme du narrateur. Vous le saurez dans le prochain épisode. Mais une chose est sûre, les femmes mariées dans le stades sont folles de joie et les hérissons sont bien cachés. Ça fait deux. Qui sait...
http://www.onepiece-requiem.net/t816-rachel-la-grande-faucheuse#8700http://www.onepiece-requiem.net/t889-fiche-de-rachel-100
avatar
Liloutre B. Jacob
Administratrice
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Mer 4 Sep 2013 - 15:00

J’ai jamais vraiment aimé les pièces montées. Trop de crèmes, de fioritures, de sucres, pas assez de chocolat.

Ce que je peux dire, c’est que les pièces montées ne m’ont jamais vraiment aimé de toute façon. Quand elles ne me finissent pas sur la tête, elles me rendent malade. Je ne sais pas vraiment ce que je préfère… Si encore j’étais malade, ça me ferait moins mal. Je suis bien, là. Je préfère ne pas me relever, d’ailleurs. Oui, je fais la morte… Et les commentaires y vont de bon train :

Je crois que c’en est fini de la Diva ! Elle ne cherche même plus à se relever !
En même temps, un coup comme ça, c’est un coup de maitre vous ne trouvez pas ?
Si, qui sent étrangement l’ironie !
Terrasser par le gâteau du mariage qu’elle ne réussira pas à rompre !
Espérons-le pour la Veuve Noire, Double-Face à l’air… Fait pour elle !
En parlant de lui, il s’acharne…
Il sauve l’honneur de sa belle, il la venge…
C’est beau, l’amour…

La mariée compulsive me délaisse pour s’en prendre à son ex-petit ami qui croule déjà sous les coups de double face. Peut-être que lui aussi aura droit à sa part de gâteau. Pendant  qu’on s’acharne sur l’autre, je roule simplement sur le côté et me laisse tomber du ring. Loin du combat, je passe sous l’arène en me faufilant entre la charpente en métal qui la soutient. Je passe, attrape un autre extincteur en me disant que niveau sécurité, ça craint un max mais que je suis plus vraiment à ça près. De toute façon, ils ont sans doute un générateur d’extincteur comme un stock d’échelles pour ce genre de show. D’ailleurs, ça m’étonne qu’on en ait pas encore sorti une… Les chaises, les tables, la boue et pas d’échelle ? Bizarre.
Sortant en douce et en silence, je m’approche du couple maudit qui s’acharne sur le baron rouge en bon Hell, sous les applaudissement et cris du public. Ni vu ni connu, je tapote sur l’épaule de la diva gothique pour attirer son attention et ….

Bing !

Le coin de l’extincteur dans son nez. Sans comprendre ce qui arrive, Double-Face se retourne pour sauver sa bienaimée, se mangeant le même coin dans les dents.

Bang !

Je l’attrape par l’épaule et le fais passer par-dessus moi en le balançant adroitement vers Rachel… Et faisant rempare de mon corps, comme mon rôle le demande, j’hurle et envoie un coup de semonce :

NE. TOUCHEZ. PAS. A. MON. COPAIN !!!

Avant de couvrir les deux zouaves sous la neige carbonique.

Les Divas sont de véritables furies ce soir...!
Notez ça : ne JAMAIS toucher à leurs petits amis... Jamais !

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
Invité
Invité


Ven 6 Sep 2013 - 23:34


C'est vrai que c'est bizarre ça, pourquoi y'a pas d'échelle ? Elle devrait être juste la et la Diva a du la louper.. A son tour Red profite de l'instant de répit pour roulerbouler jusqu'a pouvoir jeter un oeil sous le ring.

Mince, pas d'échelle.

Comment c'est possible ? Une salle de cette envergure a forcément une échelle rangée quelque part par la. Non ?

-Non.
-Hein ?
-Ché pasque je l'aich priche pour allech changech lech ampoulch...
-Quoi ?
-Lech ampoulch. L'echclairage de la faîte quoi.
-La faîte ?
-Wouaille, la faîte. Le match si vouch voulech.
-Aaaah, le match !

-Mais Nick ? que fait le Baron je ne vois pas bien ?
-Et bien je dirais qu'il est en train de discuter avec Florentin, l'homme à tout faire de cette charmante salle.
-Florentin Florentin, c'est bien ce type que vous n'arrivez pas a virer a cause de son accent incompréhensible ?
-Précisément Johnny. Précisément.
-Ah, ils viennent de conclure quelque chose on dirait. Le Baron signe un papier et... Aaaah je comprends, il vient de négocier l'échelle de notre changeur d'ampoule...
-Ah bien oui. C'est vrai que je n'ai rien contre les chouquettes, mais ça manquait d'échelles...

En bas Red finit sa dédicace à Charlotte, petite fille de Florentin et fan de catch depuis ses six ans et s'empare fébrilement de l'échelle tant convoitée. Et tenant l'encombrant ustensile à bouts de bras il fait demi tour et rejoint La Diva juste au moment ou celle ci commence à manquer de jus et ou les deux jeunes mariés commencent à se relever de leur lit de noce en mousse carbonique.

Et paf ! D'un grand coup Red abat l'échelle sur le binôme a peine marié.

-Joli coup, mais est ce que ça à un nom?
-Et bien, ça pourrait ressembler à la brouette Tonkinoise. Mais avec une échelle.
-Cela va sans dire Nick, alors lva pour l'échelle Tonkinoise. En tout cas en abattant l'échelle comme ça il a bien joué son coup, voila notre couple de l'année coincé comme il faut entre les barreaux.
-C'est assez horrible quand on y pense. Regardez comme ils s'agitent, avec leurs bras coincés le long du corps ils ne peuvent même pas s'enlever la mousse des yeux.
-Héhé, c'est sur que ça doit piquer
-Et Voila que la Diva remet le couvert, Mon dieu mais ? Qu'est ce qu'elle va faire avec ce crochet ?
-Houla, la c'est sur, ça va piquer !
-Ah mais non, regardez c'est un des cables qui sert à monter les éclairages en haut des mats ! Elle l'accroche a l'échelle ! Elle lance le treuil ! Le baron saute sur l'échelle et lui tend la main ! Elle l'attrape ! Ils sont hissés tous les quatre dans les airs ! C'est formidable !
-Incredible ! Fantastic ! Le premier combat d'échelle aérienne de l'histoire du catch ! It's an historic moment !
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Lun 21 Oct 2013 - 1:26

Du moins, ça aurait été un moment historique si Double Face, fort de sa prévision éternelle des actions adverses, n’avait pas déjà en bouche un dentier au revêtement d’acier extrêmement pointu : Le Sharktooth 3000, nouvel élément de tricherie honteuse et inavouée des industries Lupu Lupu Pork!

Dévoilant ses dents de scie à travers la mousse qui recouvre toujours l’échelle, Double Face ne perd pas un instant et mord à pleine bouchée dans le barreau juste de devant lui, l’arrachant dans un craquement sonore et une pluie d’échardes.

-Oh mon dieu! Nick! Il semblerait que Double Face se soit échappé de sa prison ascendante!

-Indeed Johnny! Et que croit-il faire en arrachant les morceaux de dentelle de la robe de sa compagne?!

-Ne me dites pas qu’il veut effectuer ce vieux tour aérien?!

-La dernière fois que j’en ai entendu parler, on écoutait encore les chroniques de l’amiral Pludbus à la radio!

-Mais… je les écoute toujours, moi, ces émissions…

Agrippé par la mâchoire à un barreau de l’échelle, Oswald noue les uns avec les autres les morceaux de dentelle pour en faire une longue liane bien solide. Liane qu’il s’empresse de faire tournoyer dans les airs en jetant un regard malicieux au Baron. Le lasso improvisé fend l’air et s’attache vigoureusement à la cheville du Baron, déséquilibrant ce dernier ainsi que sa compagne. Une fois sa prise assurée, Double Face tire de toutes ses forces et envoie férocement le couple s’écraser contre le ring, en contrebas.  

-What an impressive maneuver Johnny! C’est bien la première fois que je vois une telle technique en directe! Le Dentelle-Grab-Drop!

-À qui le dis-tu! J’en suis littéralement au bas de ma chaise! Aides-moi donc à me relever au fait…

Alors que l’échelle atteint son paroxysme de hauteur, Double Face gruge le barreau retenant sa compagne qui se balance à son tour sur l’échelle, y montant et s’y dressant comme l’autre le couple l’avait fait un moment plus tôt. Le bicolore fait de même, et bientôt, les deux sont au sommet de l’échelle, vis-à-vis du couple sonné qui se relève difficilement, plus bas. D’un nouveau coup de dent, Double Face cisaille complètement le câble retenant l’échelle en l’air. Et dans un fracas monumental, la monture de bois improvisée et ses deux passagers s’écrasent sur le pauvre couple roux et rouge.

-Quel assaut Johnny! Je ne croyais pas assister aujourd’hui même à une Descente-du-couple version Sept-ans-de-malheur!
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-luihttp://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Blacrow L. Rachel
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Thriller Bark
♦ Équipage : La Valkyrie

Feuille de personnage
Dorikis: 8527
Popularité: +490
Intégrité: 631

Lun 21 Oct 2013 - 20:10

Le souci avec ce genre d'attaque, c'est qu'on la voit venir. Lorsqu'une échelle promet de vous tomber sur la tête comme le ferait le ciel chez les Gaulois, on évite de rester dessous. C'est toujours plus bénéfique pour le brushing. Il est donc évident que le couple aux couleurs chaudes évite cette attaque aussi prévisible que les gaz de Braff après un repas à base de viande de baleine. Ils ont tout juste à faire un pas de côté pour éviter la catastrophe sans trop de dégâts.

Malheureusement, c'est à Rachel que Double-Face avait laissé le soin de viser lors de la descente. Et depuis qu'une certaine rousse lui avait refait le coin du crâne avec un extincteur d'un rouge trop flashy pour être honnête, notre Veuve Noire n'y voyait plus très clair. Un peu flou. Alors elle compensa -involontairement- ce mouvement de côté que fit l'équipe adverse. Ou alors la neige carbonique dans les yeux l'avait juste fait viser au nez. Bien plus efficace qu'à la vue. Et puis maintenant que la Diva est pleine de crème, elle ne doit pas être dure à rater. D'ailleurs...

Fracas.
Échardes.
Foule en liesse.
Commentaires affolés.

-Amazing ! That's juste sooooooo amazing !
-Regardez comme l'échelle s'est planté avec une rigueur parfaite dans le ring !
-Quelle magnifique verticale, Nick ! Double Face a vraiment le compas in the eye !
-Euh... John ? Je crois que vous vous êtes trompé de micro en remontant.
-Oh gosh you'r right. C'est mieux Nick ?
-C'est en effet on ne peut plus simple. Déjà que ce sujet dure depuis deux ans, si on échange nos micros, nos auditeurs vont réellement finir par se lasser de nous. Il est déjà assez difficile de garder l'intérêt des participants pour ce match. Ne jouons pas en mode cauchemar tout de suite, John.
-Understood ! Oh ! La guerre a repris. Double Face a profité de l'avantage pour jeter la Diva sur le Baron et se jouer d'eux. Again !
-Mais attendez... que fait donc notre Gothique ?
-She seems to... défaire la troisième corde ?
-Mon Dieu ! Elle leur réserve le cadeau des mariés ! Je n'en reviens pas !
-Nous ne l'avions pas vu depuis des mois.
-Depuis son précédent mariage avorté pour être exact, Johnny !

En effet, pendant que Double Face essaie de tenir en respect deux catcheurs professionnels -avec quelques difficultés, reconnaissons-le, la Veuve Noire se dépêche de récupérer la troisième corde qu'elle tranche proprement avec le dentier emprunté spécialement pour l'occasion à Oswald. Et alors qu'elle se précipite à son aide son office terminée, la corde enserre soudain les poitrines du couple aux couleurs chaudes. Le maître des zombies et la Diva rousse se retrouvent enlacés par une corde qui se retrouve nouée avec une habileté remarquable. La-dessus, Double Face qui semble en avoir pris pour son grade après cette opposition, rajoute la dernière touche à ce coup d'un ruban de marié qu'il dépose délicatement sur le crâne du Baron avec le sourire carnassier qui le caractérise tant.

-Ils leur rendent la monnaie de leur pièce !
-Yes Nick, les rôles sont inversés !
-Voyons si le couple saura en tirer avantage cette fois.
http://www.onepiece-requiem.net/t816-rachel-la-grande-faucheuse#8700http://www.onepiece-requiem.net/t889-fiche-de-rachel-100
avatar
Liloutre B. Jacob
Administratrice
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Mar 22 Oct 2013 - 11:16

Etre attaché à quelqu’un, c’est beau.

C’est la diva qui doit être contente !
Elle devrait faire un sourire, ça sera sans doute la photo de son propre mariage !
Hahaha !

Mais pas comme ça. Surtout pas sous les rires de nos adverses. L’un a eu mal, hein, je ne dis pas. Oswald semble extenué par cette lutte, pendant que la veuve noire joue les divas en se pavanant parce qu’elle est trop forte de la vie. J’t’en foutrai moi. On arrive tant bien que mal à se remettre sur nos jambes avec le baron. Il est grand. Je m’en étais pas rendue compte. J’ai l’air bête, mes pieds touchent pas le sol, et je ne le frôle que sur la pointe. Bref, il me porte. C’est à prendre à notre avantage.

Je me penche vers l’arrière, manque de mettre à coup de tête au baron qui râle parce que je pourrais faire attention. La mariée fait de grands signes au public, pose pour les photos, jette des sorts parce que ça va aussi avec le rôle. Je cherche toujours à me défaire du lien en roulant des épaules, mais peine perdue. Le Baron rouge se penche un peu pour me soulever mieux, et répond à une riposte en envoyant mes jambes dans la tête de Jenkins. Après une série d’insultes pleine d’amour pour la caméra, insultes lui demandant de faire gaffe je ne suis pas un pantin bordel de merde, je lui dis de m’écouter au lieu de faire des conneries avec mes jambes :

On va faire ça simple. Dirige-toi vers la corde opposée à celle de la mariée, et cours le plus vite possible en arrière. Je vais l’envoyer rejoindre le seul endroit où elle ne veut surtout pas être…

Il s’exécute sans broncher, rencontre Oswald au passage qu’il projette dans un coin. Et repart en arrière après avoir pris assez d’élan. Mon pied s’imprime à l’arrière du crâne de la gothique qui passe par-dessus la deuxième corde et tombe droit sur la rambarde. Le Baron s’arrête de justesse au bord du ring quand je lui hurle que je veux pas mourir… La gothique souffrent pour ses côtes, mais elle n’a pas le temps de se remettre : ce sont des mains vernies et gantées qui la saisissent… Et quand elle lève les yeux pour comprendre, des groupies maquillées de noir la fixent d’un air assassin…

Les groupies du Baron rouge…

Non ! La veuve noire disparait dans la masse !
On dirait des zombies, c’est dégoutant !
Euh… Qu’est-ce que c’est ?
Ça ne serait pas… sa chaussure ?
Oh mon dieu, mais elles vont la bouffer !

Au suivant !

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
Invité
Invité


Mar 22 Oct 2013 - 20:02


Et pendant que la diva exécute la gothique Red finit par admettre qu'entre eux deux c'est à la vie à la mort. En tout cas sur le ring, car que malgré tous ses efforts il se révèle tout à fait incapable de couper la corde qui les attache avec ses foutus griffes en toc.

Tant pis. S'il faut finir le combat comme ça et ben on fera avec. Projet justement facilité par le fait qu'il n'y a plus qu'un adversaire sur le ring et que c'est pas ses deux couleurs qui vont l'aider à s'en tirer !

-Belle détente en tout cas, sauter sur la troisième corde avec la diva attaché sur le dos, ça doit quand même faire un certain...
-Taisez vous Nick ! Vous entendez ce que vous dites enfin !
-Et bien... Mon travail je dirais ?
-Vous Alliez parler du poids de la Diva ! Vous êtes complétement inconscient ! Souvenez vous de ce qu'elle à fait la derniére fois !
-La derniére fois ?
-(Murmures)... plomberie... talons haut... quinze jours d’arrêt...
-Ahoutch... Effectivement ça fait peur... Très bien oublions ça... Comment on appelle un double saut de la troisième corde ?
-Et bien, je dirais que c'est une variante de l'écrasement batave. Disons un double écrasement batave ?
-Et que pensez vous de Super just married diving splash ? Pas mal non ?
-En tout cas ça fait mal. Double face allait se relever mais il est à nouveau au tapis avec le couple infernal sur le dos. Et je crois que le Baron Rouge vient de se libérer les mains juste assez pour lui attraper la tête.
-Ahah ! Sa famille prise de l'aveuglement du serpent à plumes. Quand même autrement plus classe que le traditionnel double pouce dans les yeux..
-Double pouces pour double face, ça collait pourtant bien.
-Ohoh, jolie, très jolie celle la Johnny.
-Merci Nick et ! Oh, regardez ! Voila que de son coté la Diva tente une prise de soumission. Le Baron Rouge tire la tête et la Diva les jambes. Une superbe prise du Scorpion Maltais et en duo !
-Oui, ça sent le pâté pour Double Face qui doit se sentir comme un élastique a qui on vient d'accrocher un obèse, j'aimerais pas être à sa place !
-Nick enfin... Vous n'avez surement pas dit obèse ?
-Non non évidemment, je voulais dire, personne souffrant d'une légère surcharge pondérale..
-Oui c'est ce que j'avais entendu aussi...
avatar
Blacrow L. Rachel
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Thriller Bark
♦ Équipage : La Valkyrie

Feuille de personnage
Dorikis: 8527
Popularité: +490
Intégrité: 631

Mer 23 Oct 2013 - 0:51

De cette nuée de Zombies qui auraient dû avoir été jeté hors de la salle lors de leur précédent show pitoyable, un bras jaillit soudain, et un cri, bref, emplit la salle comme l'un des zombies porte avec gentillesse un denden micro à la bouche de Rachel recouverte par quelques trois cent kilos de viande pourrie et d'os cassés.

-JE ME VENGERAI ! I'LL BE BACK!! 

Bon, avec une voix fluette un peu à court de souffle, ça passe beaucoup moins bien que venant d'un Oko qui a fait fureur pendant deux semaines sur le ring avant de se faire virer parce qu'indestructible, mais l'idée est véhiculée et comme elle disparaît enfin de la course, la Veuve Noire pousse un horrible cri enregistré à vous en glacer le sang.

Elle est vaincue.

-Je n'en crois pas mes yeux Johnny !
-Moi non plus Nikc !
-La Diva rousse a éjecté la mariée gothique noire compulsive et elle s'est faite dévorer par des zombies ! Hum... et c'est Nick...
-Unbelievable, Nyck ! Elle s'est faite dévorer par les zombies du Baron qui avaient été jetés dehors pour incompétence ! Sure they'll get their bill now !
-Des zombies ! C'est outstanding !
-Me volez pas mon accent, Nick, please.
-Vous voyez que vous pouvez bien le dire.

-Mais voyons-nous ? Alors que tout semblait enfin perdu pour Double Face, voilà qu'un épais nuage se répand sur le ring. Le couple encore en lisse regarde de tous côtés sans pour autant relâcher leur prise. Mais d'où vient-elle... ? On dirait...
-There ! Aux quatre coins du ring. Ce sont les crânes de Gothic Bride qui fument comme ça !
-Mais... alors qu'elle vient enfin d'être vaincue...
-Un retournement de situation, Nick ?
-Je n'en sais rien Johnny, mais Double Face sourit bizarrement.
-Il a mal peut-être...
-Non, c'est pas ça... C'est comme s'il savait ce qui allait se passer.
-Rappelez-moi comment s'est fini son dernier match, Nick ?
-Par une sortie fracassante par la voie des airs, avec tremplin caché dans le ring et... OOOHHH !
-C'est peut-être...
-Vous pensez que c'est...

L'heure de tirer sa révérence.

La musique reprend. Celle de son entrée. Et comme le plafond s’entrouvre comme lorsqu'il s'était laissé descendre par un jeu de poulies, la fumée autour des trois participants s'opacifie. Et il y eut un déclic.

Le baron rouge se jeta sur le côté, entraînant dans sa roulade une chevelure rousse trimballée contre son gré, et soudain, au milieu du ring, juste à côté de l'échelle plantée à la verticale, une trappe s'ouvre. Ou ce qui s'apparente à une trappe. Il y a un autre déclic, Double Face se relève, fait son plus beau sourire machiavélique à la foule, aux commentateurs estomaqués et enfin au couple encore debout mais toujours saucissonnés.

Troisième déclic. Le ressort se tend, le tremplin bondit et Oswald est projeté dans les airs avec une puissance incroyable qui le rend plus petit qu'une fourmi en un instant. Le tout dans un cri reconnu.
http://www.onepiece-requiem.net/t816-rachel-la-grande-faucheuse#8700http://www.onepiece-requiem.net/t889-fiche-de-rachel-100
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant