AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Le choc des éternels rivaux !
avatar
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Jeu 12 Déc 2013 - 18:38

Précédemment :Après s’être séparé malgré eux à cause d’un malheureux naufrage, les ombres du chaos se retrouvèrent et quittèrent l’île vulcania à bord d’un navire qu’ils avaient détournés des mains des pirates qui étaient présents sur les lieux. Cependant un nouveau personnage fut enroulé dans l’équipage et celui-ci n’était personne d’autre que l’éternel rival de Kusanagi, Zarechi Ozuka. Compte tenu qu’ils comptaient désormais voguer les mers ensemble, une petite mise au point semblait être nécessaire.

Une forte canicule régnait dans la place. Torse nu, je me trouvais sur le pont, le regard vide braqué vers le ciel avec toujours cette expression froide sur le visage tandis que ma précieuse lame me tenait compagnie dans ma main droite. Tout l’équipage ou plutôt ce qui en restait, était présent sur les lieux, formant un genre de rectangle autour de moi afin de ne surtout pas rater ce qui allait d’un moment à l’autre suivre. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Hé bien, c’était un ultime duel entre Zarechi et moi à travers lequel nous allions régler une bonne fois pour toute nos différends et enterrer la hache de guerre. Une condition que j’avais d’ailleurs exigée du capitaine pour pouvoir accepter mon éternel rival comme compagnon de voyage. Il avait certainement convaincu l’équipage, mais pas moi.

A l’instant où j’entendus des bruits de pas derrière moi, je me retournai lentement en sachant que c’était mon adversaire du jour :

-Ahh ! Tu daignes enfin montrer ta vilaine face ? Et moi qui croyais que tu t’étais dégonflé.

Dis-je à travers un ton moqueur avant de reprendre avec :

-Que ça soit bien claire espèce de loup garou à la graisse de renoncule, le capitaine a certes demander que j veuille à ne pas te buter, mais sache que je ne retiendrais pas mes coups juste pour éviter de te voir crever. On est chez les ombres ici, pas chez les télétubies. Soit tu es fort et on t’accepte, soit tu es faible et tu fais office de diner pour la poiscaille.


Dis-je sur un ton ferme et intimidant avant de commencer à marcher de gauche à droite en gesticulant :

-Deux choses sont en jeux aujourd’hui. Ta soit disante place dans l’équipage des ombres,  et la rivalité qui existe depuis des années entre nous deux à savoir qui est le plus fort. Alors mérite tu de respirer l’air que nous les ombres du chaos respirons ou es tu tout simplement un misérable sac à merde comme je l’ai toujours pensé ? Nous verrons bien.


Je pointais par la suite ma lame vers sa direction en disant avec un léger sourire sournois au coin des lèvres :

-C’est quand tu veux… Sac à merde.


Dernière édition par Kusanagi le Ven 13 Déc 2013 - 2:41, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personne http://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
avatar
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Jeu 12 Déc 2013 - 21:18

Me défier en duel tandis que j'étais encore blessé ... Je reconnais bien là Kusanagi !

-Ahh ! Tu daignes enfin montrer ta vilaine face ? Et moi qui croyais que tu t'étais dégonflé.


-Dégonflé ? Depuis quand c'est moi, le dégonflé ? Je te rappelle que si je n'avais pas été là, tu aurais explosé avec le labo secret, l'autre jour !

-Que ça soit bien claire espèce de loup garou à la graisse de renoncule, le capitaine a certes demander que j veuille à ne pas te buter, mais sache que je ne retiendrais pas mes coups juste pour éviter de te voir crever. On est chez les ombres ici, pas chez les télétubies. Soit tu es fort et on t'accepte, soit tu es faible et tu fais office de diner pour la poiscaille.

-Si toi tu t'es fait accepté, alors je ne devrais pas avoir trop de mal à rester sur ce navire, hehe ! Disais-je en m'échauffant l'épaule.

-Deux choses sont en jeux aujourd'hui. Ta soit disant place dans l'équipage des ombres, et la rivalité qui existe depuis des années entre nous deux à savoir qui est le plus fort. Alors mérite tu de respirer l'air que nous les ombres du chaos respirons ou es tu tout simplement un misérable sac à merde comme je l'ai toujours pensé ? Nous verrons bien.

-Misérable sac à merde, hehe ... Cette fois, il n'y aura ni consciences ou autres démons venant prendre ma place ! Juste toi, moi et personne d'autre ! J'ai demandé à Tsukogami qu'il ne bouge pas d'un poil durant tout le combat ! J'espère juste que ce bâtiment tiendra le coup. Tu vas prendre quéquette, mon cher Kusanagi.

Les closes du combat le voulant, nous étions tous les deux uniquement habillé de simples pantalons, arborant fièrement nos katanas, qui brillaient sous un soleil de plomb. Letena était venue me voir quelques minutes avant le combat et m'avait ordonné de ne pas enlever mes bandages, même si ce combat allait être violent. Étant médecin, je comprends parfaitement son choix et décida de le respecter. Sur une partie plus haute du pont, Aoï nous regardais, de son air de capitaine. Elle leva lentement sa botte droite, puis la frappa violemment contre le sol, indiquant le début du combat. Nous partîmes immédiatement l'un en direction de l'autre. Nos sabres vinrent s'entrechoquer, faisant vibrer la voile présente juste au-dessus. Nous restâmes quelque temps collé l'un à l'autre, puis on se sépara, pour se rencontrer de nouveau et ainsi de suite. Les coups étaient rapides et fluide, un enchainement de coup semblant inarrêtable ! Puis je me stoppais, afin de reprendre mon souffle.

-Hhh Hhhh ... Je vois que tu t'es amélioré. Mais t'es toujours en train de lancer les mêmes coups ! C'est le seul truc que je te reproche pour le moment !

Un sourire esquissa son visage. Il plongea sa main dans l'une de ses poches et lança immédiatement un kunai, fraichement sorti. Par pur réflexe, je tournais la tête pour l'esquiver en le fixant attentivement pour suivre son mouvement, mais je ne pus savoir que ce n'était qu'une diversion, qui me valut un impressionnant coup d'avant-bras au niveau de côtes, me faisant rouler sur bien des mètre le long du pont avant qu'un mur ne m'arrête. Je relevais légèrement la tête et dis, d'une voix cassée :

-Ok ... je retire ce que j'ai dit ... Je le connaissais pas celui-là ! Kof !

Je me remis debout, m'étira quelque peu, me fit craquer le cou et m'éclaircis la gorge.

-Cela dit, j'ai connu pire ! Disais-je en mentant légèrement sur la douleur.

Je relançais l'assaut, mais cette fois-ci, je lançais mon coup quelque temps avant d'avoir atteint ma cible, me permettant de faire une roulade, passer entre les jambes de Kusa' grâce à mon poids plume et lui donner un gros coup de pied retourné dans le bas du dos. Celui-ci fit quelques pas, puis je lui sautais dessus, sabres en positions d'attaques et abaissa les deux d'un puissant mouvement de bras. Mon rival leva le sien de ses deux mains et para mon coup juste au-dessus de sa tête. L'impact de l'attaque fit se plier légèrement les planches sous les pieds de mon adversaire, mais rien de bien méchant. Il m'aurait fallu plus d'élan que ça pour pouvoir le faire passer au travers. Et au passage, de l'élan, je ne vais pas tarder d'en avoir ... Dans les airs, je donnais un coup de pied à Kusanagi, l'envoyant au sol afin que je puisse monter à une corde dépassant du mat sans trop d'encombre. Une fois suffisamment haut, c'est-à-dire sur la longue poutre tenant la voile, je sautais, fis une légère pirouette, plia mes jambes, croisa mes bras et fit pointer mes sabres vers le bas, juste au-dessus de mon rival.

-Oui tu la connais cette posture ! VAMPIRE ATTACK !!
http://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validations http://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
avatar
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Ven 13 Déc 2013 - 2:22

Enfin, les festivités avaient commencé.
Des le début, le loup garou à la graisse de renoncule voulu donner le ton en menant la danse à travers des parades, des techniques et la force brute. Mais malheureusement le seul problème pour lui fut que je connaissais déjà la chanson et elle semblait malgré tout ce temps, être resté le même.

-Oui tu la connais cette posture ! VAMPIRE ATTACK !!

Dit-il à mon égard à travers ce ton optimiste et confiant tandis que je fléchissais les genoux comme pour l’accueillir et empruntait un grand sourire sournois sur le visage en lui répondant :  


-Oui, malheureusement pour toi. Mais peut on dire la même chose pour toi à propos de celle que je vais à présent utiliser ?.... MIND TRICK !

M’écriais-je avant d’être finalement atteint par les lame de mon adversaire. Oh ! Mais... Wait a minute ? Qu'est-ce qui s'était passé ? Zarechi venait en effet de m’atteindre avec ses lames, mais celles-ci avaient comme par magie traversé ce qui était soudainement devenu une illusion d'optique de ma personne. Comment était-ce possible ? C’était très simple, je m’étais déplacé à une vitesse presque identique à la technique de Soru des agents du CP en créant une illusion d’optique destinée à déstabiliser l’adversaire, en se déplaçant si vite que l’œil ne peut pas décomposer le mouvement.

J’avais ainsi donné l’effet d'un « autre moi » alors que je me trouvais désormais derrière Zarechi prêt à frapper par surprise.

SLASH !


Et un coup de lame sur le dos de Zarechi de ma part. Le bougre se retourna en essayant de séparer ma tête de mes épaules à l’aide de ses deux sabres, mais je me baissai pour éviter l’attaque avant de « Biim ! » lui donner un violent coup de tête au niveau du ventre qui le fit reculer de quelques pas. J’essayai ensuite de trancher le vide vers sa direction du bas vers le haut, mais il para mon meitou avec l’un de ses sabres et riposta avec l’autre. Résultat, je m’en étais sortis avec une coupure au niveau de la joue avant de me projeter par la suite vers l’arrière histoire de mettre un peu de distance entre nous. Ouf ! C’était chaud, un peu plus et je perdais la moitié de la tête.

-Je vois que toi aussi tu t’es amélioré Zarechi, mais il faut dire que c’est du pipi de chat par rapport à la puissance que j’ai pu atteindre. N’ais-je pas raison… Sac à merde ? héhé !

Dis-je sur un ton moqueur en passant la main sur ma blessure au niveau de la joue afin d’essuyer le sang. Les spectateurs avide de sensation forte faisaient du bruit à cause de la prestation à laquelle ils venaient d’assister. Pendant que bien sûr la majorité de mes Nakama acclamaient mon nom, une petite minorité qui ne m’aimait pas à cause des sales coups que j’avais pu leur faire, soutenait Zarechi.

Soudainement sans même crier gare, je saisis une chaise qui se trouvait près de ma position pour la lancer à pleine vitesse sur la tronche de Zarechi avant d’utiliser la technique suivante « L’appel du dragon ». En faite, la chaise était une diversion, elle allait m’aider à gêner la vision de l’adversaire pendant que je déployais à l’aide de la chaine qui se trouvait au niveau du poignet de mon meitou, ma précieuse lame vers Zarechi et lui transpercer la poitrine où l’épaule s’il ne voyait la lame à temps.
http://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personne http://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
avatar
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Ven 13 Déc 2013 - 23:58

*Kyahah ! T'as pris quéquette, mon grand ! KYAHAHAH !*

-Oh ta gueule, toi !

*Zarechi pas content que Zarechi se fasse battre ... Zarechi doit laisser nous aider lui*

-Non ! Ce n'est qu'entre moi et lui, restez à l'écart !

J'avais déjà pris trop de coups en trop peu de temps. Tandis que je parlais avec toutes mes personnalités, Kusanagi m'avait envoyé une chaise en ma direction, mais on n'attrape pas un Zarechi sauvage deux fois avec le même piège, je tranchais donc la chaise en deux et pu voir son katana arriver droit vers moi. Je me baissais donc et constatais une chaîne le reliant au bras de mon adversaire. Je levais mon sabre d'un coup sec et le fit passer dans l'un des maillons, bloquant ainsi son attaque.

-Tu pensais franchement m'avoir avec ça ? Disais-je en me relevant et en saisissant la chaîne.

D'un bras, je relançais le meitou et de l'autre, je tirais mon rival vers son arme. Le choc était imminent et son propre sabre vint lui déchirer la chair juste au-dessus du bassin. J'avais une entaille dans le ventre, il avait une entaille au niveau des reins, la balance s'équilibrait peu à peu. Il se tenait sa blessure et je fléchissais le dos sur la mienne.

-Hehe ... Ça fait combien de temps qu'on ne s'est pas amusé comme ça, dit-moi ? Mais je sais que tu peux faire bien mieux ! Montre-moi le fin fond de tes entrailles, marin d'eau douce !

-Tu veux connaitre l'enfer ?

-J'ai déjà connu pire et tu le sais bien !

Il me fit un sourire et ... Se divisa ?! Bordel, qu'est-ce que c'est que ça, encore ... Si c'est la même chose que cette illusion lors de ma Vampire Attack, j'allais devoir avoir l'oeil vif. Du moins, non ... Mes yeux me trompaient ! Cette illusion est basée sur la vue, pas sur l'ouïe. Il faut donc que je me focalise sur l'ouïe ! Lentement, je fermais les yeux et baissais légèrement la tête. Je fis le vide dans ma tête. Je n'entendais plus que les acclamations du public. Je n'entendais aucun pas vers moi, cela veut dire que le vrai ne s'est pas encore manifesté.

*Que ? Pas de bruits de pas, mais autre chose ... Un ... Sifflement ?*

-BORDEL !!

Je sautais sur le côté et en effet, l'attaque ne venait pas du même endroit que feu ses illusions, mais du ciel. Il avait profité du fait que je ferme les yeux pour monter et m'attaquer du ciel. Son sabre dorénavant planté dans le sol, je me mis à quatre pattes et courus en sa direction pendant qu'il était coincé.

-Tiger Assault !
http://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validations http://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
avatar
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Dim 15 Déc 2013 - 0:23

Argh ! L’enfoiré… On dirait bien que je l’avais sous-estimé le Zarechi. En effet, en croyant pouvoir le duper à travers ce p’tit tour avec la chaise, je m’étais bêtement retrouvé avec une blessure un peu profonde. Cela me força à faire un bond vers l’arrière histoire de mettre un peu de distance entre nous.

Ziip ! And there we go again.
Je fis encore une fois usage de ma technique à déplacement instantané sur courte distance avant de faire un grand saut dans les airs, prêt à fendre le crane de l’adversaire. Mais Zarechi pu éviter à temps l’attaque et profita du fait que mon meitou était coincé sur le planché pour contre attaquer.

Merde, alors là, éviter cette technique dans un laps de temps aussi court allait être difficile. « Slash ! Slash ! » Il m’administra deux coups de lame au niveau de la poitrine formant un X. Du sang gicla par terre et je reculais de deux pas avant de poser un genou par terre, la main droite sur la blessure au niveau de la poitrine et la tête baissée.

L’atmosphère sur le bateau devint aussitôt silencieux, car le favori du combat semblait être vaincu tandis que Zarechi, debout devant moi, s’était arrêté afin de savourer ce triomphe et regarder de haut celui qui un peu plus tôt, le traitait de misérable.

- Huun ! Qui est le sac à merde maintenant ? héhé !


Comment osait-il me parler ainsi, comme un misérable bayadère de carnaval ? Etais-ce vraiment de cette manière que cela devait se terminer ? Tss... Perdre la face aussi facilement devant mes camarades, décidément je n’étais qu’un bon à rien. Mon amour propre en avait pris un sacré coup.

Les yeux braqués sur ma main gauche qui formait un poing tandis que ma machoire se resserrait à cause de la colère qui brulait dans ma poitrine, on pouvait lire sur mon visage cette rage si destructrice que j’arrivais à peine à la controler. Je levai brusquement mes yeux assoiffés de sang vers Zarechi avant lui dire à haute voix à travers une vrai expression de psychopathe.


-NE ME SOUS-ESTIME PAAAAAAAAAAS !


Ces mots raisonnèrent sur toute la zone à un tel point que l’on aurait juré que le temps s’était stoppé pendant une fraction de seconde à cause de la terreur qu’elle inspirait. A peine avais-je prononcé ces mots que je mettais d’un bond vif levé et que j’avais resserré ma main autour de la gorge de Zarechi. C’était incroyable à quel point la colère et l’adrénaline pouvait jouer sur la force brute d’un individu.

Viim ! Je levai aussitôt Zarechi en hauteur, ses pieds ne touchaient plus le sol et ma main gauche l’étranglait cruellement. Il laissa tomber ses deux sabres et se mit sur le champ à essayer d’enlever ma prise avec ses deux mains. Mais le pauvre n’eu même pas le temps de souffler que je l’envoyais violemment s’écraser sous mes pieds. Ma main qui se trouvait au niveau de sa gorge, changea très vite de position en se retrouvant au niveau de sa tête puis « Booum ! Booum ! Booum ! Booum ! Booum ! » je n’arrêtais pas d’éclater à plusieurs reprises sa tête contre le plancher à un tel point que le bois était sur le point de se fendre et que Zarechi, en sang, était en train de tomber dans les vapes.

-KUSANAGI !


S’écria le capitaine qui fit rapidement signe à mes nakama de m’arrêter. Mais cela fut assez difficile vu que lorsque ceux-ci se jetèrent tous sur moi afin de me retenir, je ne cessai de me débattre comme si j’étais possédé par un démon, voulant à tout prix laver l’affront qui m’avait été fait par le sang de mon adversaire. Finalement, je fus mis hors-jeux par un violent coup de bâton sur la nuque de la part du capitaine qui me fit tomber dans les pommes.
Le reste ? Disons tout simplement que je ne m’en souvenais plus.
http://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personne http://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1