-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Retour sur Logue Town [Pv Shinji-Bear]

Précédent post : Excursion sur l'île de Gaimon

Logue Town était en vue, il n'y avait plus qu'une dizaine de minutes de trajet mais elles parurent quand même longues à chaque membres qui était sur la petite coque de noix bleue seule en plein milieu de la mer. Si on excluait bien sûr le prisonnier qui bizarrement ne semblait pas si pressé que cela d'être remit à la marine. C'était compréhensible en même temps, qui voudrait aller en prison ? Bon, d'un autre côté, Kana espérait qu'elle ne serait jamais primée. Oui, jamais. Avoir une prime sur sa tête n'engendrait que des ennuis mais d'un autre côté, il ne fallait pas que ça empêche la jeune femme de faire ce qu'elle voulait comme par exemple voler du granit marin. Cette quête avait été excitante et dangereuse à la fois. Pendant la traversée, l'albinos avait étudié le précieux métal en détail. Il était intéressant même si la pirate avait un peu du mal à saisir sa complexité. Un forgeron aurait été plus que ravi d'être en présence de cette matière.

Le bateau avait touché terre. Il était prévue que tout le monde dormirait puisqu'il faisait déjà presque nuit. Après avoir été bercé de doux rêves, tout le monde se réveilla de bonne humeur, un semblant de bonne journée débutait si on omettait le lueur sinistre de l'aube, plus rouge que jamais. Un levé de soleil comme on n'en voit qu'une seule fois dans sa vie, pourpre, porteur de mauvais oracle. Personne ne semblait l'avoir remarqué, le plan qu'avaient mit les trois amis ensemble était parfait. Shinji s'occupait du Log Pose, Kana, Hotaru et un autre gars que le Capitaine avait recruté irait récupérer la prime. Les deux groupes se séparèrent sur le ponton.

Ayami se rappelait de l'emplacement exact de la base de la marine. Vraiment, sa mémoire était impressionnante. L'autre type qui les accompagnait semblait sympa bien qu'il était totalement exclu que Suu retienne son nom, surtout qu'il était bien compliqué comme il fallait. Enfin, elle savait que ça commençait par un K ce qui était déjà une progression immense pour elle. La base du gouvernement n'avait pas bougée, elle était toujours aussi imposante, grande, majestueuse. Oui, elle était restée la même pendant tout ce temps. En même temps, il y avait peu de risque qu'une bande de pirates ou de révolutionnaires soient assez fous pour oser s'en prendre à elle. La ville où tout commence et où tout finit, la légendaire ville où était né et avait périt Gold Roger était un lieu capital, stratégique même pour arrêter tous les forbans voulant se rendre sur Grand Line. Il y avait aussi surement quelques marines en civil dans les rues. Le Gouvernement était vraiment sournois.

Après avoir expliqué au soldat posté devant la grande grille qui empêchait l'accès au bâtiment la raison de leur présence, celui-ci appela un collègue qui identifia le prisonnier à l'aide de son affiche Wanted et autorisa les trois personnes à rentrer tout en suivant des yeux d'un air effrayé l'ancien contrebandier qui avait le regard un peu éteint. Ayami était obligé de l'aider à marcher pour qu'il ne s'écroule pas au sol. Sa jambe ne s'était pas infectée ce qui en soit constituait un miracle. Enfin, surtout pour lui. Kana observait la richesse des lieux, notant que le Gouvernement avait bien des berrys à dépenser pour faire ce genre de contructions cossues. Mais en même temps, le visage de la justice aux yeux de nombreux civils ne méritait-il pas d'être doré ?

On fit entrer Suu, et elle seule, dans une pièce où était installé un gras marine en uniforme. Un gradé. L'albinos n'avait jamais prit la peine d'étudier les signes distinctifs entre les rangs bien qu'elle ait passé un mois dans un de leurs Q.G. Ce n'était pas le genre de choses sur lesquelles elle s'attardait.

Tout d'abord, nous vous remercions d'avoir capturé ce bandit, grâce à vous le monde est un peu plus sain. Pour ce qui est de la récompense, je pense que 500.000 berrys sont acceptables...

Quoi ?! s'écria la pirate en frappant de son poing le bureau du cinglé en face d'elle, Vous vous foutez de moi hein c'est ça ? Je me permet de vous rappeler que la prime est de 6 millions, apportez les tout de suite !

Que voulez-vous ma petite dame ? Les finances du Gouvernement vont mal...

Ne vous foutez pas de moi bordel ! Vous pensez que je vais vraiment me faire avoir ?

Hé bien... De toute façon à la rigueur je peux utiliser la force pour vous faire sortir de ces bureaux, vous le savez n'est ce pas ?

Bien sûr... Vous ne valez vraiment pas mieux que ce criminel au final... Je pense que je vais repartir avec lui, le soigner et lui rendre sa liberté en fin de compte, vous en pensez quoi ? Sa serait si dommage...

Dans ce cas, je vous ferrais arrêter pour avoir aidé un criminel primé.

Vous n'imaginez même pas les saccages que je peux faire ici. Ce vase vaut-il beaucoup ? demanda la jeune femme en pointant l'objet qui semblait particulièrement travaillé.

Bien sûr, vous êtes ici dans mon bureau, tout ce qu'il y a dans cette pièce m'appartient et j'y tiens mais ou voulez-vous en venir ?

Cela serait vraiment dommage qu'il tombe non ? demanda la pirate en s'approchant de l'œuvre.

Le marine sembla réfléchir un instant.

3.000.000 de berrys, c'est ma dernière offre !

C'est bête, ce n'est pas assez, déclara tranquillement Suu en prenant dans ses mains l'objet.

Arrêtez ! C'est un héritage, une valeur sentimentale vous comprenez ?

Ce que je comprend surtout, c'est que vous essayez de me rouler et de garder le reste de la prime pour vous et votre ventre grassouillet. Que direz vos supérieurs si ils l'apprenaient ? Ce n'est pas très bon pour l'image du Gouvernement, n'est ce pas ?

Enfin l'homme avide craqua, il aimait bien trop son statut pour le voir sacrifié par une femme de cette espèce. Après avoir terminé de compter l'argent qu'il y avait dans les deux mallettes noires posées sur le bureau, Kana sortit calmement de la pièce et rejoignit Hotaru et l'autre gars avec le masque et la massue dehors


Dernière édition par Kana Suu le Ven 11 Mar 2011 - 17:10, édité 1 fois
    Shinji regardait partir le petit groupe. il espérait que celui qu'il appelait "Starter" s'entendrait bien avec Kana et Hotaru. Le trio était assez amusant à voir. Le blond décida d'aller là ou il avait demandé à son dernier compagnon de l'attendre. Ils s'étaient séparés il y a quelque temps et Kaetsuro avait hâte de le revoir. il arriva sur l'une des plages de l'île et reconnut de loin la silhouette de son ami qui fonçait droit sur lui. Yakov s'arrêta devant lui avec des airs réjouis d'impatience. Le pirate lui caressa le côté du bec en lui disant :

    -Désolé Yakov, je sais que tu as attendu longtemps et que les villes ne sont pas des lieux agréables pour toi. j'ai ramené mes amis et bientôt nous partirons d'ici. Tu voleras au dessus des océans en toute liberté c'est promis.
    Il eut pour réponse des cris un peu aigus mais très engageants.
    -Peux tu m'emmener en ville ? En moins de 10 secondes, l'oiseau s'était envolé avec sur son dos le futur capitaine qui retrouvait cette joie intense et rare de voler. Ils arrivèrent très rapidement au centre ville ou Shinji fut balancé. Il se redressa en hurlant que ce n'était pas des manières. Il faudrait que les deux revoient un peu leurs méthodes d'atterrissages... l'oiseau ne devait pas trainer dans le coin. Il rentra vite vers sa cachette sur les plages. Shinji lui avait enseigné comment reconnaitre son appel pour qu'il vienne le chercher. Il espérait que ça fonctionnerait malgré la distance et le brouhaha de la ville.

    le Pirate se dirigea vers une boutique. Il vit le marchand avec un regard très étrange et une face de serpent au fond de son magasin. Le type avait l'air sure de lui. Kaetsuro vint le voir pour lui demander de lui donner un Log pose. La face de serpent en sortie un d'un tiroir et lui tendit; Nigawarai sortit tout son argent qui devait faire le compte. A la fin de cette onéreuse transaction, le pirate ressortit dans la rue. Un vent de tempête se levait ...
    • https://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
    • https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinji
    Bon, maintenant Kana avait 3 millions de berrys en poche et l'heure à laquelle chaque groupe avait prévu de se retrouver ne sonnait pas encore, ce qui laissait une bonne marge à la petite équipe pour aller faire quelques achats. A vrai dire, même si il y avait eu quelques complications pour la récompense due à la prime du contrebandier, tout ça était allé très comme Ayami se rappelait encore du coin alors que Shinji lui devait trouver un Log Pose, ce qui était quand même tout de suite plus compliqué. Le type qu'il avait recruté se faisait aussi appeler Starter, c'était un nom plus simple à retenir, ce qui arrangeait bien les affaires de Suu. Il ne parlait pas beaucoup et gardait un air relativement sévère, le genre de type à rester sérieux en toutes circonstances. Ce n'était pas plus mal, en même temps il semblait posséder une certaine force mais son âge semblait difficile à déterminer.

    Il avait tout de même accepté d'accompagner Kana et Hotaru dans leurs courses. La première escale fut chez un forgeron. La boutique était d'extérieur bien miteuse mais l'intérieur était fournit de pièces de qualité, ce qui faisait l'intérêt du magasin. Il y avait des sabres, entassés un peu partout à trainer qui semblaient de qualité ce qui avait intéressé la jeune femme de prime abord mais ce qui retint son attention ce fut une armure posée dans un coin, assez négligemment à vrai dire. Après l'avoir inspectée un instant et avoir été surprise par sa légèreté, l'albinos se décida à questionner le vendeur.

    Dites, elle est faite en quoi ? demanda la pirate en pointant l'article du doigt.

    Hum... Sur l'extérieur c'est de l'aluminium et à l'intérieur de l'acier inoxydable, elle est légère et robuste à la fois.

    D'accord, elle vaut combien de berrys ?

    135.000 berrys je dirais...

    Ok, et si vous deviez l'adapter à ma taille ?

    Vers les 150.000.

    Je vous la prend alors ! Elle est superbe !

    N'est ce pas ? Bon, je vais faire vos mesures si vous voulez bien me suivre...

    Ainsi, après une dizaine de minutes passées dans l'arrière boutique, le petit groupe sortit du magasin où ils retourneraient une heure plus tard. Une heure encore pour faire des achats en somme... Bah, ils arriveraient sans doute un peu en retard au rendez-vous mais bon, ce n'était pas dramatique. La seconde boutique qu'ils visitèrent contenait des armes en tout genre. Le regard d'Hotaru avait été retenu par un six coup particulièrement ouvragé affiché à 140.000 berrys. Il était léger et maniable et après un test, le jeune garçon sortit tout l'argent dont il disposait et ressortit du magasin en sautillant tout en admirant son achat.

    L'ambiance de la ville donnait vraiment envie de se relaxer, surtout sous le beau soleil qu'il y avait, ainsi les trois pirates décidèrent ensemble de faire une pause dans un petit restaurant de takoyakis. Cela faisait longtemps que Kana n'en avait pas mangé mais elle se décida quand même à faire un détour et à rejoindre les autres ensuite. Elle devait acheter des bandes de lin, elle avait épuisé les dernières sur le contrebandier. Après avoir visité quelques boutiques et avoir demandé quelques renseignements aux vendeurs, l'albinos parvint enfin à une petite échoppe parfaite pour les gens comme elle. Il y avait des kits de médecins, des scalpels, des anesthésiants, des antiseptiques... Loin d'acheter uniquement le tissu dont elle avait besoin, la botaniste ressortit avec tant de sacs qu'elle avait du mal à tous les porter.

    Il y avait là des bistouris en argent, divers médicaments contre les maladies qui pouvaient survenir en mer mais aussi un grand stock de fioles et de seringues neuves sans oublier un bon kilo de tissus et une nouvelle sacoche car celle de Kana commençait à être un peu trop usée. Elle avait été tout de même très contente de retrouver un sac de même gabarit, non même mieux, qui pouvait contenir encore plus de choses ! Le marchand lui avait fait un prix de gros et l'avait laissé tout emporté 300.000 berrys. Bon, la jeune femme s'était surement faite un peu arnaquée mais son bonheur de ne pas savoir tout ce qu'elle allait pouvoir faire avec ce qu'elle avait acheté n'avait pas vraiment de prix.

    Après être retournée au restaurant, l'heure prévue par le forgeron s'était déjà écoulée mais Suu décida tout de même de commander quelques brochettes de takoyaki qu'elle mangerait en marchant. Hotaru regardait les emplettes de sa sœur avec un air assez impressionné, il avait envie de tout déballer même si ça n'était pas vraiment le moment. Ayami était content lui aussi et semblait bien apprécier... Merde c'était quoi son nom déjà ? Bah, l'ami à Shinji, ça suffirait pour le moment.

    En quelques heures, la médecin avait quand même claqué beaucoup d'argent mais c'était bien à ça que ça servait non ? Tous retournèrent chez le forgeron marchant assez vite car ils avaient déjà une demi heure de retard. Kana aurait pu aller acheter son armure seule mais les deux autres avaient tenu à l'accompagner ce qui faisait que Shinji allait poireauter seul. C'était pas très sympa mais il était possible que lui aussi ne soit même pas encore là non plus donc...

    La carapace de métal de l'albinos était prête quand elle arriva. L'artisan avait même rajouté des motifs bleus sur le fer. L'ensemble était vraiment très beau. Suu décida de la porter et fut encore plus surprise de sa légèreté. Elle pouvait bouger comme elle le voulait tout en restant protégée. C'était tout à fait ce qu'elle voulait, si on omettait le granit marin mais bon, ce n'était pas indispensable et puis elle pourrait toujours faire autre chose avec. La jeune femme ne savait pas encore quoi mais elle verrait plus tard. Après avoir donné les 150.000 berrys au vendeur, le groupe décida qu'il était tout de même temps de rejoindre Kaetsuro.

    Spoiler:
      Une légère brise c'était installé sur les flots de East Blue. Je commençais à ouvrir les yeux , apparemment toujours dérivant sur les planches du bateau qui c'était dématérialisées au fil du temps . Je ne pouvais pas faire grand chose , malheureusement , juste me laisser dérivé vers la cotes mais laquelle cella reste un mystère . Ne pouvant que observer la mer qui m'entourait , je vis un bateau de pécheur qui se dirigeait vers moi . Un homme brun , au cheveux courts et ces yeux noirs , se pencha du bateau vers moi pour me demander :

      « - Jeune homme , vous allez-bien , vous pouvez me parler ? »

      Je lui répondit avec mal :

      « - Aidez moi s'il vous plait , j'ai besoin de vous ! »

      L'homme me lança une corde que j'entourai autour de moi , juste attend avant de tomber dans les pommes . à mon réveille j'étais dans une salle blanche , au centre de celle-ci se trouvait accroché un luminaire qui me faisait mal au yeux puis poser sur une table de chevet il y avait toutes mes affaires . Elles étaient en vrac poser comme des vieux torchons qui ne servaient plus , mon uniforme de marine y était aussi . Je tenta de me lever , mais je remarqua que j'étais bander au niveau du torse , des bras et des jambes . C'est vrai que l'explosion m'avais blessé à ses endroits là , mais je réussis à me lever du lit . Je pris l'uniforme et le jeta par un hublots qui se trouvait dans la pièce , c'était la fin d'une carrière , je savais maintenant que maintenant je serais recherché plus que quiconque . M'enfin ça ne me dérange pas trop , j'allais enfin pouvoir vivre en liberté .

      Une fois ré-habillé et en forme , je sortit de la salle pour prendre un escalier qui donnait directement sur l'extérieur . J'avais remarquer en m'habillant que le bateau ne tanguait pas , peut être était t-il stable !? Mais lorsque je pointa mon nez dehors je compris que le bateau était enfaite amarré . Les pécheurs qui m'avaient repêché étaient venus rendre leurs récoltes sur Logue Town . Oui , Logue Town ! Je reconnu la ville car j'y étais passé plus d'une fois étant encore dans la marine . C'était pas la ville parfaite pour que je m'y arrête mais il fallait que je fasse attention et surtout que je fasse avec .
      Je ne sais pas du tout , quelle jour nous sommes , ni quelle heure il est ? Je suis certain maintenant que tout les Q.G de la marine soit au courant de ma désertification . Je pris donc un baluchon que les pécheurs avaient mis dans la chambre et partit sans me soucier de les remercier .

      Le marché finissait de s'installer sur la place de Logue Town , nous devions donc être le matin . Je fit un petit tour dans celui-ci pour passer le temps et puis j'avais rien d'autre à faire . Le tour fut rapide , rien de bien intéressant dans tout sa . Je continua mon chemin mais un homme me lança :

      « - Et toi la bas tu était où comme sa ? »

      Tient , le revoilà lui ! C'était le pécheur qui m'avait sauvé , il m'avait malencontreusement pour moi retrouvé mais , il commençais à s'énerver . Deux hommes venaient le rejoindre , je ne sais pourquoi ils commencèrent à sortir des poignards et les pointer vers moi .

      « - On n'a vu que tu était un marine ! Et nous on les aimes pas ! »

      Ses enflures avaient attendu que je sois réveiller pour me tuer et que j'agonise sous leur yeux . J'avais quand même eu du pot qu'ils aient un peu louper leur coup . Les deux accompagnateurs foncèrent sur moi avec leur poignard aiguisé . Je me mis en position de défense et en évita un , mais l'autre vint me planter dans le bras droit son poignard . '' HAAAAAA '' je cria à cause de la douleur qui me pris tout le bras . Ils commencèrent à me ligoter car ils étaient plus fort que prévu , je ne pensais pas me retrouver dans cette situation critique . Le pécheur de tout à l'heure commença à me frapper , après m'avoir éloigné du marché . Je ne pouvais rien faire , mon sang coulait sur mes joues et mon corps tremblait . Seul un miracle pouvait me sauver de cette torture , sinon je devais employer les grand moyens .

      Je commença à utiliser mon Tori Tori no mi , les ailes me poussèrent dans le dos et des griffes me poussèrent au bout des doigts . La corde qui me retenais lâcha , je commença à m'envoler , loin d'eux au dessus de la ville de Logue Town , mais j'étais à bout de force alors je piqua vers le sol et m'écrasa au milieu d'une rue quelconque . Tout ce que j'espérais c'est que personne m'aie vu redevenir un humain ou même encore plus m'avoir reconnu , apparemment si une dame au cheveux blanc qui me disais quelque chose et l'homme à c'est coté m'avais vu tomber du ciel .
        La ville n'était pas vraiment un labyrinthe, disons plus qu'elle était grande et que seuls des personnes ayant vécu dedans pouvait totalement se repérer. Néanmoins, Hotaru avait un sens assez aigu de l'orientation et un instinct auquel on pouvait se fier, c'était pourquoi Kana et Starter le suivaient sans hésiter, bien que ce dernier ne connaisse pas vraiment le bonhomme en question. Peut être était-il si nul dans ce domaine qu'il valait mieux pour lui faire le mouton ? Suu avait remarqué qu'il possédait cependant une agilité, dans sa façon de se déplacer. Où Shinji avait donc bien pût le ramasser ? Ça restait un mystère et en fait, la jeune albinos s'en fichait un peu car elle venait de voir un scène étrange. Choquante peut être, ce qui était sûr c'est que ça n'était pas commun... Par quel usage démoniaque ce genre d'affaires pouvait-elle devenir réelles ? Mais surtout...

        Pourquoi un poulet tombait-il du ciel ?! La médecin jeta un coup d'œil suspicieux à Hotaru, pour peu qu'il eut voulut rôtir la bêbête en question mais celui-ci n'avait même pas remarqué la scène et admirait encore son pistolet... Il y avait de bien meilleures façons de prouver son innocence ! Kana allait se permettre de demander à Starter si c'était elle où bien un volatile allait vraiment s'écraser sur le sol quand elle surprit son regard de plus en plus étonné. La jeune femme détourna donc les yeux pour voir... Que c'était en fait un gars qui tombait du ciel. Oui, un humain comme vous et moi... Quoi que, vous je sais pas mais moi oui. Revenons à nos oignons. Donc oui, quelle ne fut pas la surprise de notre pirate nationale lorsqu'elle vit en fait un homme se précipiter vers le sol. C'était pourtant bien une volaille il y avait seulement un instant ?!

        Mais bon, pour l'instant le temps n'était guère à la réflexion, il fallait agir. Alors qu'elle allait s'élancer vers le point d'impact où le type se serait écrasé en renversant poubelles et divers ordures dans le genre, comme des marines, la botaniste fit Starter déjà au bon endroit. *Merde, il a des ressorts dans les pieds ce gars où quoi ? C'est pas possible de se déplacer aussi vite !* Une p'tite crise de jalousie due plutôt au fait de ne pas avoir été à la hauteur plus tard, l'albinos se décida à examiner le jeune homme. Il avait déjà des bandages un peu partout mais il ajoutait à cela une plaie qui lui paralysait une grande partie du bras droit. Heureusement que cela s'était arrêté là car le corps d'un humain restait fragile en toutes circonstances.

        Kana retira son armure pour être plus libre de ses mouvements (je précise qu'elle porte des habits e dessous pour les personnes qui viendraient à penser le contraire...) puis commença par retirer les pansements pour voir ce qui avait été fait en dessous. De la vraie boucherie, elle ne trouvait pas d'autre mot pour qualifier cela. Hotaru aurait été content que ce soit bel et bien un poulet, il n'aurait même pas eu à le tuer.

        La médecin, après avoir nettoyé toutes les plaies et s'être assurée que les bandes tiendraient, entreprit alors de réveiller son patient en lui titillant un nerf. C'était certes mesquin mais efficace car le gamin se réveilla en criant. Suu n'y avait pas prêté attention, trop attirée par les opérations chirurgicales et la vue du sang mais elle reconnu ce gars. En fouillant dans sa mémoire, elle se rappela d'un petit gars qui lui avait servi une soupe de miso le midi même. Ah, non merde, lui il était roux... Pitoyable essai. L'albinos chercha plus profondément dans un ou deux neurones enfouis sous une couche de poussière. Après une minutes à entendre le type gémir, Kana rouvrit les yeux et déclara toute heureuse :

        Ah ! Mais c'est toi le marine qui était à Hinu Town et qui s'est rebellé contre la vente d'esclaves ! Tu te souviens de moi et de mon frère ?


        La jeune femme décida d'administrer une dose d'anesthésiant au pauvre blessé en voyant qu'il était encore près à retomber dans les pommes.
          Je commençais à voir extrêmement flou , le choc avait du légèrement touché ma tête . La fille qui m'avait vu marcha vers moi et c'est à ce moment là que je reconnu au son de sa voix. Cette femme était une pirate que j'avais rencontré lors de la tragédie de la vente d'esclavages qui se déroulait sur Hinu Town . Une douleur se fit dans mon bras ''HAAA '' , je pouvais m'empêcher de crier la douleur était dense mais celle-ci me lâcha après m'avoir observer quelques temps :

          « - Ah ! Mais c'est toi le marine qui était à Hinu Town et qui s'est rebellé contre la vente d'esclaves ! Tu te souviens de moi et de mon frère ? »

          Sa phrase me stoppa net ! Elle venait de m'appeler le Marine , pendant un cours moment je perdis tout contrôle de moi et lui mis une baffe qui lui claqua la joue . Le fait qu'elle me parle de mon passé m'énerva , en effet elle n'y était pour rien mais je n'arrivais plus à me contrôler . Perdu dans ma haine je lui lança méchamment :

          « - Oui , je me souviens de vous ! Mais s'il te plait ne m'appelle plus jamais le marine !!!!!! »

          Je voyais dans ces yeux qu'elle comprenait pas vraiment ce qu'il se passait . Calment mes ardeurs , je lui expliqua en détails ma désertification enfin plus exactement comment je venais d'être viré de chez les marines . Mes yeux commençaient à se fermer et je me sentais partir dans un profond sommeil . Une aiguille me traversa le bras , un léger picotement eu lieu dans mon bras et le jeune femme dont je ne connaissais rien me recommença mes bandages . Pendant ce temps , après avoir été questionner pendant quelques temps , je lui expliqua ce qu'il s'était passé avec les pécheurs .

          En parlant de ses horreurs , ils avaient , une fois de plus , réussis à me retrouver dans le but de m'ôter la vie. L'homme qui m'avait sauvé en pleine mer , avait appelle encore plus de monde . Les pécheurs étaient maintenant dix contre moi . Je regarda la jeune femme qui semblait perspicace à l'idée de tous les combattre , en même temps je peux comprendre que sa l'ennuie de m'aider , mais j'avais absolument besoin d'elle .

          « - Y'en n'a marre de toi , le marine pouilleux ! »

          C'est pas vrai qu'ils recommençaient à m'appelé le marine . Je commençais à en avoir marre de les entendre parler de moi ainsi . Avec mal je me releva de tout ce tas de poubelles que je venais de foutre en l'air suite à mon atterrissage forcé . La jeune fille m'avait bien soigner , car je ne sentais moins la douleur de la chute . Mon bras était libre de ces mouvements maintenant , ainsi je sortis mon sabre de son fourreau et me plaça en position de garde .

          La jeune pirate aux cheveux blancs et longs me sortait bien de grosse galère à chaque fois . Moi en échange je ne lui rendais pas service , même au contraire j'étais plus une plaie que autre chose . Je pouvais pas rien faire en échange de toutes ses aides qu'elle m'avait gentiment offertes . Alors je lui posa la question tout en restant concentré sur le mouvement des pêcheurs .

          « - Dites , jeune femme !? Si vous m'aidez à combattre ses pêcheurs , qu'est ce que je peut faire en échange pour vous ? »

          Ma question était plutôt maladroitement posé et pas vraiment approprié au bon moment . J'attendais juste un petite réponse simple de sa part .

            La Marine, les pirates, la guerre. C'était logique oui, classique. Lorsque deux forces ayant des idées complètement différentes se rencontraient, le combat était la seule issue et le vainqueur avait raison, ses idéaux étaient les bons, les seuls, ceux qui pouvaient endoctriner toute une population. La vengeance ensuite, le perdant reprenant des forces comme il le pouvait puis repartant tête baissée dans la bataille. Toujours de la haine, de la souffrance, de la peur. Oui, ce dernier élément était important, certainement même le plus intéressant. Dans chaque faction, il y avait quelques personnes, pas un grand nombre hein, juste certaines, qui avaient assez de force et de volonté pour changer, rompre ce cycle éternel. Généralement, ils étaient appelés «traitres» ou bien encore «déserteurs» mais pour Kana, c'était bien plus que ça. Ces gens avaient été capable de changer leur avenir, ce qui à son avis méritait beaucoup de respect.

            Ce garçon... Il semblait tellement détester la marine maintenant ! Cela le faisait ressortir encore plus sympathique aux yeux de Suu. Il semblait en plutôt bonne santé compte tenu des circonstances et du plongeon qui l'avait fait dans le vide avant d'être récupéré par Starter. Cela faisait bien rire la jeune femme de penser qu'elle l'avait confondu avec un poulet... Il serait sans doute vexé si il l'apprenait non ? Barf ça serait drôle remarque... Rien que pour voir sa réaction, la médecin allait le lui dire. Un méchant petit bizutage bien amusant en somme. Les yeux plissés pour s'empêcher de rire, l'albinos allait lancer le sujet lorsque des pêcheurs débarquèrent.

            Ils semblaient assez remontés et le moins qu'on puisse dire c'était que l'hygiène n'était pas leur fort. Rien qu'a les voir là, cela donnait la nausée à la botaniste qui n'avait plus du tout envie de se marrer. La crasse de leurs cheveux accumulés au taches de gras de leur vêtements trempés de sueur et à leur dents gâtées répugnait Kana qui avait bien envie de pleurer tellement le spectacle lui piquait les yeux. Apparemment ils en avaient après le p'tit marine, enfin, ex-marine, vu comment ils semblaient le regarder de haut. D'un autre côté, ils regardaient tout le monde de haut...

            Y'en a marre de toi , le marine pouilleux !

            Euh ? Marine pouilleux ? Bon marine encore la jeune femme comprenait, ça passait mais pouilleux ? Comment pouvait-on insulter quelqu'un de la sorte quand on avait cette apparence dégoutante ? Non vraiment, là ça aurait été risible dans d'autres conditions mais sur le coup... Pas vraiment. La médecin repensa à Shinji qui devait attendre seul dans son coin qu'ils arrivent. Contre-temps quand tu nous tiens, il avait qu'à patienter après tout ! Ce n'est pas comme si Kana n'avait pas poireauté sur l'île de Gaimon non plus. Oui la petite pirate avait la rancune tenace et l'assumait totalement mais là il s'agissait plutôt de trouver une excuse... Ce qui serait sans doute utile. Enfin, ce qui était bien avec Kae c'était qu'il se prenait pas la tête pour des broutilles.

            Le type que Suu avait soigné n'avait pas trop d'autre choix que de se battre. Il devait avant tout sauver sa peau, les blessures dans ce cas précis étaient un peu accessoires. Il sortait déjà son sabre de son fourreau. Il y avait une différence entre le courage et la témérité mais bon, l'albinos n'avait pas à s'en mêler bien qu'elle en eu bien envie. Elle ressentait de la sympathie pour ce gars et le laisser crever ici ne la tentait pas trop. Starter était déjà en position de combat, comme si chaque type qu'il croisait était son ennemi. D'un autre côté, c'était lui qui avait sauvé la vie du brun donc c'était compréhensible.

            Dites, jeune femme !? Si vous m'aidez à combattre ses pêcheurs , qu'est ce que je peux faire en échange pour vous ?


            En échange hein ? Je ne demande rien tu sais. J'ai bien envie de t'aider et en échange, je voudrais que tu arrêtes de me vouvoyer, je suis pas si vieille que ça tu sais et puis de toute façon rien ne me ferrait plus plaisir que de tester ma nouvelle armure !

            Kana la remit donc en place sur ses épaules tout en regardant les pêcheurs qui semblaient vouloir attaquer. Qu'est ce qui pouvait bien les retenir ? Bah, si ils ne commençaient pas, il faudrait bien que quelqu'un se jette à l'eau. La médecin jeta un regard au gars puis à Hotaru qui semblait heureux de pouvoir enfin tester son nouveau pistolet et enfin à Starter qui se dandinait presque sur place. Après avoir sortit deux seringues et un bistouri de sa sacoche, elle se décida à lancer l'assaut. Une détonation la devança et une balle alla se loger dans la cage thoracique du pouilleux le plus proche. Ayami semblait avoir utilisé son arme toute sa vie tant la précision du tir était grande.


              « - En échange hein ? Je ne demande rien tu sais. J'ai bien envie de t'aider et en échange, je voudrais que tu arrêtes de me vouvoyer, je suis pas si vieille que ça tu sais et puis de toute façon rien ne me ferrait plus plaisir que de tester ma nouvelle armure ! »

              Euh … Si elle commence à me prendre par les mots je crois qu'on a pas finit . Je la tutoie par politesse moi qu'est ce que je peux lui dire de plus . Enfin bon elle avait pas tort , elle est pas si vieille que ça . De son coté elle enfila ca fameuse nouvelle armure , plutôt sympa ouai , elle avait de belle décoration au niveau de la poitrine et vu comment elle la attrapé l'armure ne doit pas être très lourde . Elle me fixa , pour me signaler l'ouverture du bal qu'elle voulait organiser . Mais un coup de fusil fut plus rapide que la jeune fille .

              Uns des dix hommes face à nous tomba , on aurait cru tout seul mais non c'était belle et bien la balle du tireur au pistolet qui venait de traverser le torse de l'ennemi . Furieux le chef pêcheurs , celui qui ma repêcher , fonça avec l'aide de ses camarades sur nous . Les pêcheurs commençaient à sa séparer en deux groupes , ils avaient décidés de se placer autour de nous pour nous encercler et nous empêcher de nous enfuir . De mon coté je me transforma en faucon pour m'envoler et percevoir l'ennemi par au-dessus , les autres pirates devaient se débrouiller en bas comme ils le pouvaient .

              Je me rapprocha du sol pour déséquilibrer uns des neufs pécheurs présent . Enfin devrais-je dire huit car la jeune personne au pistolet venait tout simplement d'en éliminer un . J'attrapai avec mes sers le pêcheur qui était leur chef et l'emmena loin de tout , rien ne vaut un combat isolé . J'étais désolé dans ma tête pour les pirates qui devaient se débrouiller à eux seul . J'avais relâché l'homme d'environ trois mètres de hauteur pour le sonné légèrement , puis je retrouvas ma forme humaine et mon sabre .

              « - Alors maintenant que t'est tout seul tu va faire quoi , hun ? »

              Il eu un sourire machiavélique et sortit un pistolet qu'il avait gardé en cas extrême . Et merde ! Manqué plus que ça , de plus le vieux pêcheur perdit pas son temps et me tira directement une balle dans l'épaule droite . Encore le bras droit , mais c'est pas possible non de dieu ! Attend ! Deux fois qu'il tire à ma droite c'est pas un hasard , je dois vérifier une dernière fois si c'est bien se que je pense , par contre je vais devoir me sacrifier . Je lui fonça , de face , dessus avec mon sabre pour le tester au niveau de ces réactions . Bingo ! Une fois de plus mon bras droit venait de recevoir une balle . Je pouvais plus l'utiliser , mais je savais qu'il tirait toujours sur mon coté droit . Privé de mon bras droit , je perdis pas mon temps à essayer de l'utilisé et changea tout de suite de main .

              C'est certain j'étais pas à l'aise avec la main gauche , mais un bon bretteur sait sabrer des deux mains , c'est un principe . Une fois de plus je l'attaqua de pleine face , mais cette fois s'y , j'anticipai son tir habilement sur mon flanc droit , la balle n'était pas loin de me toucher , mais mon sabre s'empala dans le corps de se malheureux qui venait de perdre subitement la vie . A peine avais j'eusse le temps de sortir mon sabre de son corps qu'une balle vint se planté dans mes hanches . La violence du coup me mit par terre .

              « - Putain t'a tué notre chef , connard ! Je vais te tuer sale ordure ! »

              Un pêcheur nous avait suivis , mais été arrivé trop tard pour son chef . Je devais maintenant m'occuper de celui-ci . J'avais peur pour les autres pirates qui j'espérais , s'en sorte bien .
                Un volatile. Non, Kana ne s'était pas trompée, c'était bien un oiseau qui était tombé du ciel il y avait quelques instant maintenant. Un humain utilisant un des légendaires fruits du démon pour être précise. Oui, l'ex-marine était l'un de ces utilisateurs mais attention, ce n'était pas n'importe quel pouvoir qu'il avait. La possibilité de voler, le plus vieux rêve de l'humanité. Suu se demandait bien quelle sensations on pouvait ressentir en planant comme cela au dessus des nuages les plus haut. Cette perspective donnait le tournis, il y avait encore bien des choses que la jeune femme ignorait sur le monde et toutes les possibilités qu'il offrait.

                L'albinos n'avait pas eu le temps d'identifier de quel oiseau il s'agissait, le marine avait agit trop vite mais elle savait néanmoins que c'était un animal puissant puisqu'il avait réussi à emporter un des pêcheurs avec lui. Celui qui paraissait le plus puissant en plus ! La médecin allait s'emmerder. Enfin, il ne fallait jamais sous-estimer la force de ses adversaires. Il y avait un gars qui s'enfuyait déjà, voulant rattraper le marine ce qui faisait du trois contre sept. C'était largement jouable.

                Starter lança l'assaut en mitraillant l'un des pêcheurs. La botaniste, qui était persuadée qu'il n'avait pas d'armes, se retourna et vit que c'était son doigt qui s'était ouvert. *C'est quoi ce bordel ?!* L'étonnement de la jeune femme était justifié, jamais elle n'aurait pût imaginer qu'une telle chose puisse exister. Rien que d'y penser, elle en avait mal aux mains. Les pêcheurs se voyant en mauvaise posture décidèrent d'un accord tacite d'attaquer tous ensemble, ce qu'ils firent sans hésiter. Kana, qui était la plus en avant évita de peu un coup de couteau qui trancha tout de même quelques uns de ses cheveux, évitant la plaie au visage. La médecin avait eu chaud, cela l'apprendrait à dévaloriser la force de ses adversaires. Elle répliqua en lacérant le bras du type avec son bistouri puis, comme le gars avait suffisamment mal pour ne pas pouvoir se venger, la pirate en profita pour planter sa seringue directement dans l'estomac de l'homme. L'organe se dissoudrait en une ou deux minutes, maximum entrainant irrévocablement la mort de cet humain.

                De son côté, Hotaru n'avait eu le temps que de tirer un coup qui avait manqué sa cible et était passé tout prêt du crâne de son objectif avant d'aller se loger dans l'épaule d'un autre des attaquants. Bah, c'était pas si mal en fin de compte. Seulement, les pêcheurs étaient déjà tout proches et les tirs n'étaient pas vraiment efficaces dans ces conditions car ils pouvaient toucher également les alliés. Qu'à cela ne tienne, le garçon se servirait de la crosse de son arme à feu. Il esquiva une lame bien tranchante qu'un des hommes avait ramassé par terre, dans les mains de son défunt ami, puis profita du déséquilibre de son adversaire pour lui asséner un grand coup avec son arme. Le type alla s'écraser au sol dans divers craquements d'os.

                Starter quand à lui s'était débarrassé facilement des deux individus qui l'avaient pris pour cible grâce aux nombreuses armes qui composaient son corps. C'était impressionnant dans un sens tout ce qu'on pouvait faire avec une enveloppe charnelle toute simple. Kana était tellement sous le choc qu'elle en oublia son combat à elle. Un coup de feu retentit, la balle vint s'écraser directement sur l'armure toute neuve de l'albinos. Elle avait eu de la chance cette fois que son adversaire ne soit pas un tireur d'élite. La médecin s'élança et appuya sur la dernière seringue qu'elle avait en main. Un liquide poisseux s'en échappa et l'attaquante recula immédiatement. La substance avait touché la peau du pêcheur et commençait à dévorer la substance organique, brûlant les tissus dans les cris de la victime qui s'effondra à terre, inconsciente.

                Le dernier opposant s'enfuit en courant dans l'une des ruelles, abandonnant ses amis et la cause pour laquelle il se battait. Ce genre de gars rassemblait typiquement les traits de caractère que Suu n'aimait pas chez les gens.

                Bon, il est temps d'aller voir comment s'en est sortit le marine, vous pensez pas ?

                Ouai'p, répondit Starter.

                Kana, arrêtes de l'appeler comme ça ! Il t'a dit qu'il ne faisait plus partit de la Marine. Tu pense qu'il est quoi maintenant ? Un Pirate ?


                J'espère, en tout cas si c'est le cas, c'est le genre de personne que recherche Shinji !

                Starter acquiesça et le groupe se mit à la recherche de l'homme-oiseau.


                  ''Enflure'' , telle serait son deuxième nom . Il venait de me tirer dans les hanches se qui avait légèrement paralysé mes jambes . Je pouvais toujours les utiliser , mais j'avais du mal à les contrôler . Son visage était devenu méchant , suite à la mort de son chef . Je pensais être tranquille après avoir tuer leur chef , mais non eux il préfèrent le venger . Bon bah si il veulent du combat je vais leur en donner moi .

                  Je tenta une nouvelle fois de me transformer en faucon , mais … * Tss *, merde j'avais oublié que mon bras était blessé du coup , une fois transformé il m'est impossible de m'envoler .Je me transforma en humain . Comment je vais faire moi , va falloir que je trouve autre chose . Je crois que mon sabre et mon seul moyen de le battre , puis comme sa je vais pouvoir améliorer mon duel avec le bras gauche . Évidemment j'étais encore embêté par un truc ! L'ennemi lui , avait un pistolet d'un assez gros calibres . Mon sabre à coté ne vaux pas grand chose , ce comme si on comparé un bateau de sauvetage à un grand voilier .

                  Bon , bon , bon ! Je crois qu'il à pas décidé de réfléchir lui . Il venait en quelques secondes de se rapprocher à quelques mètres de moi . J'étais encore à terre moi sa balle dans les hanches m'avais couché au sol directement . Il m'envoya son pied en pleine figure , ce qui me fit reculer de quelques bonnes dizaines de mètres . Tient , il n'a pas utilisé son pistolet ! Étrange ? Peut être que son tir dans les hanches était tout simplement un coup de chance alors ?

                  Ouaip , bah sa reste un mystère ! Enfin pas pour très longtemps , car il venait de jeter son pistolet à la mer . Mais il se rend pas compte de l'avantage qu'il avait !? Celui-ci sortit une magnifique épée ornée au niveau de son manche , voilà donc l'explication le pêcheur était plutôt spécialisé dans l'art de l'épée . Je connaissais pas du tout sa force , impossible de connaître son niveau . En réalité il y a un moyen mais je peux pas me permettre de prendre ce risque .

                  L'homme me fonça dessus , j'esquivai aisément sa lame qui me frôla malgré tout . Un liquide de couleur de couleur violette me coula sur la peau après avoir coulé de sa lame . Du liquide ? Un poison ? Bingo ! Ma vue commençait à se troubler et je sentais de moins en moins mes muscles . Cela voulais dire que l'homme en face n'était pas un petit nul . Je tomba sur un genoux , ma vue continuait à se troubler , mes yeux se fermaient tout doucement . Apparemment son poison était fait pour endormir l'adversaire .

                  Ma tête ! Elle me fait mal , j'entends un bruit permanent , j'arrive pas à savoir ce que c'est comme bruit . C'est un petit son strident qui me détruit le crane . J'agonise face à lui , me prenant la tête et me tortillant de douleur sur le sol . Je ne sais plus quoi faire .

                  « - Haaaaaa!!!! Ma tête !!!! »

                  J'entendais en bruit de fond des gens courir mais le son passait par dessus me brouillant toute la tête .
                    Kana, Hotaru et Starter arrivaient en courant. Il semblait y avoir pas mal de grabuge dans cette ruelle ce qui augmentait les possibilités d'y trouver le type qu'ils cherchaient. D'un autre côté, cela voulait dire qu'il avait plutôt galérer, ce qui n'était pas un avantage. Il était loin d'être faible mais il s'en était peut être prit à plus fort que lui sur le coup. C'était ce que craignait Suu, oui que ses plaies se soient rouvertes car dans ce cas elles prendraient un moment à guérir. Cela dépendait de pleins de facteurs différents mais d'un autre côté, il était déjà mal en point lorsque le groupe l'avait vu tomber du ciel...

                    Ayami débarqua dans la ruelle en glissant et s'arrêta en attrapant à la volée un poteau de bois qui retenait le pare-soleil d'une petite boutique de fruits et légumes. L'endroit était désert si on omettait un petit duo de personnes dont l'une était à terre et l'autre regardait son partenaire avec un air d'assassin comblé. Le jeune garçon tira sur le type qui était debout de le recul de son arme faillit le faire tomber à terre. Il avisa l'espèce de liquide visqueux qui était tombé sur le sol pavé et conclut que c'était lui qui avait sans doute écrasé un végétal en déboulant dans l'étroite ruelle. Franchement, il était pas doué ! Après avoir pataugé un peu puis s'être stabilisé, il leva la tête pour voir si sa balle avait atteint sa cible. Apparemment oui car maintenant les deux gars gisaient par terre.

                    Kana et Starter débarquèrent à leur tour et firent de jolis dérapages sur l'espèce de savon vert rependu par terre. L'albinos n'arriva même pas à s'arrêter et finit sa course en se prenant les pieds dans le corps de l'ex-marine qu'elle cherchait et tombant à moitié sur lui. La médecin se releva en s'excusant avant de se rendre compte que le gars n'était pas vraiment en état de lui en vouloir. Il semblait assez malade et la jeune femme en découvrit la raison assez rapidement en regardant le flan droit du blessé. Il y avait une substance violacée qui recouvrait une coupure et s'infiltrait dans le sang... Du poison, il n'y avait aucun doute possible !

                    Hotaru ! Fais parler ce type pour savoir qu'est ce qu'il fout dans son poison ! demanda Suu à son frère en pointant du doigt le pêcheur crasseux qui gisait au sol en rampant vers son épée.

                    Le garçon s'exécuta et commença par torturer légèrement sa cible en appliquant son pistolet sur sa tempe et en le regardant très paisiblement, comme si prendre ça vie était aussi simple que respirer. Pendant qu'Ayami extorquait des informations aussi précieuses qu'utiles au tas d'immondices, la pirate commença par retirer autant de poison que possible en aspirant le sang de l'ex-marine puis en le recrachant. De nombreuses toxines pourraient ainsi être éliminées sans même avoir besoin d'anti-dotes. C'était un p'tit truc que beaucoup de gens connaissaient mais qui restait quand même salutaire dans certains cas. Après cela, elle se décida à panser la plaie et à faire un pansement correcte. Quand tout son matériel pour la fabrication de l'anti-dote fut terminé d'être installé, l'albinos se permit une petite pause et s'épongea la figure en regardant le ciel. Elle aperçut à ce moment là un type avec un flingue sur le toit. Il visait l'un d'entre eux et allait appuyer sur la gâchette...

                    Starter au dessus de toi !!

                    Le type avait fait feu... Starter se coucha au sol pour esquiver ce qui lui permit de ne pas devenir une passoire puis rouvrit son doigt et mitrailla la zone où était son attaquant. Quelques taches de sang prouvèrent qu'il l'avait eu mais il se décida tout de même à monter pour aller voir et achever le gars à l'occasion.

                    Kana quand à elle avait obtenu d'Hotaru tous les composants du poison qui n'en était pas vraiment un en fait... Un de bas étage en tout cas. C'était ce pourquoi la jeune femme s'était permise de montrer au vieux pêcheur l'effet d'une réelle toxine, la souffrance qu'elle engendrait dans toute sa complexité et tout ce qui allait avec, la peur, la douleur... Oui, ce poison était vraiment exceptionnel. Pouvoir détruire ainsi des organes étaient tout de même peu commun mais c'était sa rareté qui faisait sa merveille.

                    Après avoir réalisé l'anti-dote, ce qui prit seulement cinq minutes, la médecin en administra une dose au marine qui se réveilla doucement.

                    Prochain post :Quête du départ des Nigawarai