AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-43%
Le deal à ne pas rater :
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk Extreme PRO 400 Go
104.66 € 184.99 €
Voir le deal

Ce que l'on sème...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 10 Juil - 0:42


ROOONFL

Piuiuiuiuiufff

ROOOONNNNFFFL
*Clic*
*Iiiiiiiiiiiiiiiiiiyi….*

AAAAAAAAAH ! ELLE EST REVENUE !

Ziuiuiuiuiuf…

Et elle a ramené son copain ! Non mais elle croit quoi cette fille ?! Ma forge n’est pas un dortoir ! DEHORS LA VERMINE !

Rrgngngng…

*Poc !* Hein ?
WAAAAAAAAAH !


*BAM*

AIIEUH !
Mais qu’estchequi…

*POUM*

Eutch… Jevaismourir…

Et c’est ainsi que commence une magnifique journée pour Izya et Reyson, qui ont eu la fausse bonne idée de dormir dans une forge dont le propriétaire en a juste un peu marre de voir la femme dragonne venir lui piquer son atelier à lui et à lui seul, et ce sans aucune autorisation.
Mais que voulez vous ? C’est aussi ça la vie chez les pirates !

C’est donc la tête dans la poussière et écrasée par un autre pirate encore somnolant qu’Izya émerge enfin dans le monde des vivants.


Pffff. Je veux pas bouger. Je suis bien là ! Je pourrais rester ! Si seulement… Si seulement j’avais pas ce poids mort qui m’écrase la cage thoracique et m’empêche de respirer convenablement…

Reyson… Pousse toi.

Tain le lourdaud quoi ! Le mec, il m’empêche de dormir presque toute la nuit et au moment de se réveiller il ne bouge pas !
La vie est vraiment trop injuste.
Pfff.

Bon, très bien, tu l’auras voulu !...
En faite non.

Nan mais vous allez bouger de là oui ?! Vous êtes dans le passage !
C’est d’votre faute.
QUOI ?! MA FAUTE ! Vous pénétrez dans ma forge sans mon autorisation et c’est MA FAUTE ?!
Voui. Maintenant chut, j’aimerai dormir un peu plus… ZZZZzzzzroonfl…
Hei… Quo… Je…GRRRR ! PAR POSEIDON ! JE JURE QUE CETTE HISTOIRE NE S’ARRÊTERA PAS LA ! LE CAPITAINE RED VA M’ENTENDRE ! C’EST INTOLERABLE ! IN…
Voui voui… Je lui dirai… chut… ZZZzzz…

Et c’est un forgeron bien énervé qui retourne dans sa forge, claquant la porte derrière lui. Et nous, dehors, nous ne bougeons pas. Cependant, le léger manque d’oxygène provoqué par le poids de Reyson sur mon dos m’empêche de sombrer de nouveau dans mes songes bien aimés. Sauf que là, si je bouge, en plus de me réveiller, ça risque de satisfaire le forgeron qui a osé nous foutre dehors ! Je ne peux me permettre cela !

Heureusement, je peux changer la donne, et l’emmerder encore plus en prenant absolument toute la place devant l’atelier.
Et paf ! Transformation dragon sans même bouger ! Pas mal hein ?
Et au moins, Reyson ne me gène plus.

Et maintenant

HAAAAAAAAM niam niam.

je peux reprendre là où j’en étais… Parce que, soyons sérieux, y’a personne dehors, alors il ne doit même pas être huit heures. Et huit heures, je suis désolé, mais ce n’est clairement pas une heure pour se lever.


Dernière édition par Izya le Sam 29 Nov - 21:56, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Ven 11 Juil - 23:36

    Je… Je dors… Je dors enfin ! Après tout ces jours, depuis Impel Down. Pas de marchand de sable, pas de rêve. Que l’insomnie, que des cauchemars. Mes démons : l’enfer, la mort sans avoir pu venger les miens, mourir et rejoindre un lieu où eux ne sont pas. La marine ne tue pas l’homme, mais elle assassine son esprit. Eveillé, il n’y avait aucun problème, mais endormi ce sont les cauchemars qui prennent vie. Seul souci : un corps doit dormir pour vivre, c’est un besoin fondamental, c’est un fonctionnaire : déjà que la vie est limitée, faut se reposer la moitié du travail.

    Mais là, je dors enfin, et pas de démon. Pourquoi ? Je ne comprends pas. Jusque-là, toutes mes tentatives étaient vaines. Je me réveillais directement, ou bien je manquais de tuer quelqu’un en prenant le cauchemar pour la réalité. Là, rien du tout. Calme et repos. Quiétude et tranquillité. Qu’est-ce qui diffère par rapport aux autres fois ? Izya ? Me confère-t-elle un sentiment de sécurité ? Est-ce vraiment ça ?

    Paf.

    Je me réveille comme si on m’avait poussé par terre. Et là, sous mes yeux, un dra… un dra… un dragon ! Je me lève en criant. Puis je remarque que la bête est endormie. Je comprends où je me trouve : Armada. Je reconnais Izya. Je… J’ai dormi !

    « Izya ! Tu as réussi ! Merci ! Tu as chassé mes cauchemars ! »

    Accroupie à ses côtés, je la secouais pour la réveiller, trop pressé de partager avec elle la nouvelle. Cela faisait si longtemps… Débarrassé de mes démons ! Est-ce que ça ne marchera que lorsqu’elle est là ? Arrêtons la méfiance un instant et profitons.

    Par contre, ce n’est pas ici que je m’étais endormi… Je me frotte les yeux et cherche à me souvenir. Non, ce n’est certainement pas dehors que j’ai sommeillé. Où ? Il faisait chaud… Il y avait un foyer de braises et de feu. Izya était là, marteau en main, elle s’attelait sur une enclume. Une forge ! Mais là on est… simplement devant une porte. Y a des épisodes que j’ai ratés ? J’ai été somnambule un moment ? Attends, me dis pas qu’elle m’a soigné en me droguant ? Non, elle n’aurait pas fait ça… Quoique ça collerait. Sauf que si j’ai fait des choses et que je ne m’en souviens pas, tout est possible non ?

    Mon sourire avait subitement disparu, cherchant à résoudre ce mystère. Le visage tourné vers la dragonne, je ne parvins à formuler que ces mots :

    « Hum… On n’a pas… Ou si ? Non… Ou bien ? Je sais pas… Tu sais toi ? Dis moi. »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 12 Juil - 22:02

Mais euhh ! Pourquoi il s’est réveillé lui ! Pfff, c’est vraiment trop’injuste.

Et du coup, je suppose que mon rêve de me rendormir ce matin restera à jamais un rêve… Snif.

Tentant d’émerger progressivement, je me frotte les yeux avec mes papattes et baille bruyamment pendant que Reyson baragouine quelque chose…

Nam nam nam…
Hm ? Tu disais ? J’ai pas entendu.

Et bien… Cette nuit, est ce qu’on a… ?
De… HEIN ?!

Le choc de la question me fait reprendre forme humaine. Comment peut il penser ce genre de chose ?!

NON ! Bien sûr que non ! Je forgeais, tu t’es endormis, j’ai fini de forger, me suis endormie et ce matin, ce nabot de forgeron nous a foutu dehors !
C’est tout ! Rien de plus !


Bon, apparemment il me croit, c’est déjà ça. Mais franchement, il a vraiment des idées tordues parfois. D’autant que le faire… Moi ? Avec… Lui ? Non, vraiment, aucune chance. Comme si j’étais ce genre de fille !
Comme si je m’intéressais à lui !
Comme si… il s’intéresse à moi ?

Hein ?

Non ! Non non. N’importe quoi.

*Goouiiik*

L’hypoglycémie ! C’est ça ! C’est forcement ça ! On n’a pas mangé depuis au moins huit heures ! Alors forcement, ça tourne pu bien rond dans nos têtes ! C’est évident !

Allons manger au lieu de dire n’importe quoi !

Je vais pour me transformer en dragon afin de simplifier nos déplacements, mais juste avant de d’effectuer mon changement d’apparence, je me ravise. Même si c’est vachement plus long, retourner sur ma place à pied semble le mieux. Car bizarrement, maintenant, je ressens un certain malaise… Comme si la proximité de cet homme m’effrayait.
Tout ça à cause de ses suppositions à la noix… Et peut être aussi à cause de l’incident de l’autre jour dont je porte encore la légère marque… Foutu Reyson, foutus idées ! Pourquoi il a fait ça aussi, hein ?! Et pourquoi il a dit ça ?!
Débile, débile, débile !

Et pourquoi ça me perturbe autant, hein ? Je devrais m’en moquer, en rire ! Raaah ! C’est la faim ça ! Oui, la faim ! Manger, miam.
Miam…

Je prends la tête de notre duo, tentant de mettre de la distance entre lui et moi sans vraiment le faire, ni le vouloir. Je marche sans vraiment faire attention, traversant les ponts des différents navires nous séparant de l’Usage Modéré, restant concentrée sur la nourriture pour arrêter de penser à toutes ces âneries. Car oui, ce sont des âneries, hein Reyson. Non, ne dis rien ! Je ne t’ai rien demandé ! Chocolat.
Oui, pense Chocolat.

Waaaaarrrgh

A trop penser chocolat, on loupe la passerelle. Heureusement qu’une main secourable m’a rattrapée !

AAAAAH ! Reyson ! Je t’ai déjà dis de ne pas approcher tes sales pattes pointues de moi ! Je n’ai aucune confiance en tes hormones !

Son pouvoir hein ! Quoi que… Si ça se trouve, il imagine des trucs tordus avec moi dedans ?! Oh ! Non non non non non non !
CHOCOLAT !
PENSE CHOCOLAT !

*Fiiiouuuu*

Ah ! Bordel ! Du vent ! Il manquait plus que ça ! Maintenant je vais mourir gelée, dehors, sans chocolat et avec… Reyson. Hm.

Brrrrr. Et voilà, faut que je frissonne. Raaah, maudite météo ! Il ne peut pas toujours faire chaud oui ?! Ce serait tellement plus simple ! Plus mieux !
Et en plus, on est sur Grand Line ! Là où le temps est super changeant ! Là où… Hein ?
Mais c’est quoi, ça, là, qui tombe du ciel.
C’est quoi ce petit point blanc qui virevolte doucement vers le sol… ?

Nooooon…
Pas ÇA ! Ça ne se peut !
Ayez pitié, les nuages, s’il vous plait ! Vous savez que je ne supporte pas le froid ! Vous savez que vous pourriez me tuer avec ça !
Pitié !

Je tends ma main pour arrêter sa chute et vérifier.
Un flocon de neige.

Vite…

*FROU*

Je n’ai pas le temps de finir qu’un torrent de neige apportant avec lui sa petite tempête nous tombe sur la tête. Au sol, il doit maintenant y avoir au moins vingt centimètres de neige et le vent nous fouette de son rideau de flocon.

courons…


Dernière édition par Izya le Sam 29 Nov - 22:02, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 16 Juil - 13:41


Oui c'est ça. Evidemment que c'est ça. Je demandais si on avait mangé cette nuit. Comme j'étais fatigué, le sommeil l'emportait sur la faim. Mais maintenant, l'estomac reprend son règne habituel. Mais d'après Izya on n'avait pas mangé ensemble, bien que je ne comprenne pas sa réaction quelque peu démesurée. Elle expliqua même le changement de lieu de réveil : le forgeron. Mais pour son comportement, je mis cela sur le compte du réveil. Elle n'avait peut-être pas encore totalement recouvert ses esprits.

Pour ma part, je ne m'étais pas senti aussi vivant depuis longtemps. Mes cernes régressaient enfin. La forme en voie de retrouvaille, j'allais aussi récupérer ma fierté d'auparavant. Les remerciements et les excuses risquent de ne plus passer par ma bouche. Quoique, j'avais à présent une sorte de tendresse envers la dragonne. Moi qui lui avais fait que des crasses, elle avait su m'écouter et m'aider. Elle aurait très bien pu me jeter à la mer et ne plus jamais entendre parler de moi. Peut-être que c'est ça une femme ? Un peu de douceur dans ce monde brutal. Pas sûr que Red aurait agi de la même façon à sa place. Une bonne baffe suivie d'un somme provoqué.

Plongé dans mes réflexions, je marche à la suite de la demoiselle que je rattrape par réflexe alors que je la vois tomber. On peut pas dire que c'est la reconnaissance qui l'étouffe. Quelle mouche l'a piquée ? Peut-être que les femmes ne sont douces que la nuit tombée, mais le jour elles font de leur mieux pour paraître comme les hommes ? Je ne sais pas, je me suis toujours concentré sur ma quête uniquement. La marine, le gouvernement, ma santé et mon repos. Des alliés à la limite, comme les Saigneurs. Maintenant que j'y fais attention, faut bien avouer : c'est bizarre les femmes. Elle qui m'avait aidé le soir précédent semblait à présent me rejeter. Aussi, quand elle retrouva la terre ferme, je me reculais d'un pas. Qu'avais-je à dire contre celle qui m'avait enfin permis de dormir ?

Je continuais donc de marcher derrière elle, mais en maintenant une sorte de distance de sécurité. Qu'avais-je fait de mal ? Peut-être l'avais-je de nouveau agressée durant mon sommeil ? Pourtant elle ne portait aucune marque de blessure apparente. Alors qu'elle trembla sous le vent frisquet du matin, j'accélérais la marche pour arriver à son niveau. Pour moi, cette brise était chaleureuse, bonne. Peut-être parce que j'avais passé les derniers mois dans un lieu où il faisait vraiment froid ? Aussi, j'ôtais mon haut de prisonnier, me retrouvant alors torse nu avec quelques cicatrices visibles, notamment une lance qui m'avait transpercée par le passé. Le métier de pirate n'est pas la meilleure des voies si l'on veut faire du mannequina ensuite. Essayant de la toucher le moins possible, je déposais l'habit sur les épaules de la demoiselle avant de reculer de nouveau. J'ignore ce que j'ai fait de mal, mais soit.

Cependant, la suite n'était pas celle attendue. Un flocon. Subitement, le vent me parut froid, agressif, comme s'il voulait me frapper, me coucher. Izya court pour éviter d'être enseveli sous le déluge blanc. Je l'aurais bien suivi, mais mes jambes n'obéissent plus. Paralysé, entièrement immobile, je regarde le ciel s'abattre sur moi. Puis je regarde le sol, et dans un flash je vois une flaque rouge recouvrir le drap blanc. Mes jambes me lâchent et je frissonne. Les mains sur mon visage, je cherche à chasser ces images, mais les flocons sont tâchés de sang. Agenouillé, la neige recouvre déjà la moitié de mon corps, mais je reste là, je ne bouge pas. Car je sais que si je quitte ma cellule, les loups viendront répandre mon sang également. Je suis piégé, condamné à demeurer dans ma cage ou sortir et mourir.

" Je… J'ai froid… "  
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Lun 4 Aoû - 22:24


Courir, oui...
Courir...

Ou surtout essayer.

Le froid, la neige, la glace... Migou...

J'ai déjà survécu à tout ça, mais à quel prix ? Presque celui de ma vie. Parce que oui, autant le feu ne me fait rien, autant le froid me tue.

Oui, il me tue. Il me glace le sang, m'engourdit les muscles. Comme tout le monde me direz vous ? Et bien non. Là où les gens frissonnent, moi j'ai froid. Là où ils ont froid, je gèle.
Et là, maintenant, je gèle complètement.

Alors je ne réfléchis plus à la situation passée. Non, plus rien ne compte si ce n'est ce froid. Ce froid que je subis. Ce froid dont je dois me protéger à tout prix.

Alors j'avance. J'utilise toutes mes réserves de force dans cette seule action, avancer. Avancer vers une porte, vers un abris. Et j'en trouve une, vite. Une que j'ouvre et que je passe sans demander mon reste. Une que je ferme directement derrière moi et où je m'appuis le dos, soufflant de soulagement. Mais le froid parcourt toujours mon corps. Moins violemment, mais toujours présent. Alors je regarde autour de moi, vite, et très vite, mon regard se pose sur des flammes dansants dans une cheminée.

Sans attendre, je m'y avance et m'installe au plus près d'elles, les mains dedans. Leur chaleur me revigore rapidement, et enfin je m'occupe du reste de cette pièce.
Et surtout des gens qui me hurlent dessus parce que d'après eux, je n'ai rien à foutre ici.

Foutez moi la paix ou je vous bouffe.

Regard incendiaire, ils se rappellent enfin qui je suis, et quel est mon rang ici. Certes il n'est pas bien défini, mon rang, mais je suis dans les petits papiers de Red, c'est indéniable. Et ça, ils le savent. Et grâce à ça, même si je suis dans leur salon fait entièrement de bois et qu'ils ne m'ont pas invitée, ils ne me chasseront pas et m'obéiront même ! Parce que s'ils ne m'obéissent pas, je les BOUFFE !

Vous avez quelque chose à manger ? Chocolat chaud, pain, brioche ?
Euh... Oui... Bien sûr... Tout à fait.
Bien.

Un regard insistant et voilà la femme d'une quarantaine d'années qui s’attelle à m'amener ce que j'ai cité. Et pendant ce temps, je réfléchis un instant, je réfléchis à ce qui s'est passé.
Reyson...
Lui qui craint le froid pour d'autre raison que moi s'est complètement bloqué à la vue de la neige. J'aurai bien été le chercher, mais il est hors de question que je remette un pied dehors.

Toi là ! J'ai un ami dehors, Reyson D. Anstis.
Ah... Il était avec v...
Oui. Et il faut aller le chercher. Vite.
D'accord... Hm, vous... ?
Il doit être tout près, et mort de froid, dépêches toi !

Oui, dépêches toi. Et si j'étais toi, j'éviterai de prendre ce manteau de fourrure en sortant. Mais je ne suis pas toi, et puis le chocolat est enfin là, alors démerde toi, mais ramène le vite.
Pauvre Reyson.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Ven 8 Aoû - 13:07


La neige me recouvrait rapidement, enterrant mes membres inférieurs en l’espace d’un instant. Mais je ne bougeai tout de même pas. Bouger ne sert à rien, mis à part se blesser car ce froid glacial accroche la peau. Je ne compte même plus combien de fois mes pieds nus ont saigné… Combien de pas douloureux j’ai fait dans l’espoir de me réchauffer un peu. En vain, évidemment. On n’échappe pas au froid. Il vous prend, il vous imprègne, il vous assassine !

Je discerne des bruits de pas au milieu du déluge. Qui se fait ainsi du mal ? Levant la tête, je vois une fourrure… un animal… un loup ! Sauf qu’il ne peut m’atteindre avec ces barr… Où sont les barreaux ? Je ne suis pas dans ma cage ? Les gardiens… Ils ont dû me déplacer pendant mon sommeil pour se railler de moi, encore une fois. J’ai beau regarder tout autour de moi, je n’aperçois pas ma cellule. Cependant je remarque qu’ils m’ont laissé une arme : une lame. Le colisée, prisonnier contre les bêtes féroces ? Et ils se disent justiciers…

Mais ils ont fait une erreur. Je sais me défendre ! Et je tiens à ma vie, ils ne m’ont pas encore tout à fait détruit ! J’empoigne le bout de l’arme, restant ainsi enseveli sous la neige, immobile. La bête approche lentement, comme gênée elle aussi par la neige tombante. Un son s’échappe de ses lèvres. Sans doute se lèche-t-il les babines et bave-t-il à l’annonce de son prochain repas. Il me croit certainement sans défense, à sa merci. J’attends donc qu’il s’approche… Ce loup-ci semble différent des autres. Il avance sur deux pattes… Peut-être pour mieux atteindre mon visage ? Sa patte avant s’approche de mon épaule. Etrange qu’il privilégie les griffes à la morsure. Mais avant qu’il ne m’atteigne, la lame vient lui transpercer le flan de part en part. M’avançant, je tourne l’arme dans la plaie tout en lui susurrant à l’oreille :

« Sais-tu que la bête la plus dangereuse est celle qui se sait en danger ? »

Il pousse un grognement de surprise alors qu’il s’affale sur le tapis de neige. Il remue encore mais ne parvint pas à se relever. Lentement, je le dépèce, récupérant sa fourrure qui me sera au combien utile dans ce froid glacial. Le rouge peint lentement le blanc de la neige alors que je me redresse pour mieux analyser la situation. Y a-t-il d’autres loups ? Ils chassent rarement seul… Là-bas, de la lumière ! Peut-être un feu… Ou un piège. Mais qu’importe, qu’avais-je à perdre ? Je devais me mettre à l’abri.

Dans la minute qui suivit, la porte du bâtiment où se trouvait Izya s’ouvrit. Mais ce n’était pas l’autre homme qui y pénétra. C’était moi, recouvert de neige et d’un manteau en fourrure. Une lame ensanglantée dans une main, l’autre main tachée de sang. Enfin, j’avais trouvé une cellule, un abri ! Je me laissais tomber près du feu. Un peu de chaleur et de réconfort… Aux regards interrogateurs des autres prisonniers, je répondis :

« Un loup… »

https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 20 Aoû - 21:26


Et merde…

Je tape lourdement ma paume contre mon front, de dépit.

Mais pourquoi Reyson ?! Pourquoi !

Il me regarde, lui et son manteau de fourrure plein de sang que je sais très bien que ce n'est pas le sien.

Pourquoi t’as fait ça Reyson ! Tu sais bien que y’a pas de loup à Armada ! Et puis c’est même pas de la fourrure de loup !

Et bien sûr, la femme du monsieur sûrement égorgé proprement par Reyson comprend enfin la situation…

AAAAAAAH
*PAF*


Un coup derrière la nuque, et la voilà dans les vapes.
Je me pince l’arête du nez entre mon pouce et mon index, plissant les yeux, réfléchissant à la merde qu’il vient de faire. Trouvant enfin des mots à dire, je regarde Reyson d’un air autoritaire.

Pour la dernière fois, Reyson, on est plus à Impel ! Faut vraiment que tu arrêtes de voir des loups et des gardiens partout maintenant ! C’est débile !
Et dangereux… Non parce que t’es bien mignon avec ton manteau de fourrure récupérer sur un pauvre homme qui était juste parti t’aider, mais tu vas dire quoi à Red hein ? Tu vas lui dire quoi quand il apprendra que tu tues des gens de son équipage sans raison autre que « je l’ai pris pour un loup » ?!


Je le regarde légèrement dépitée, mais d’un autre côté, c’était assez prévisible vu la merde qu’il a fait cette nuit. Pas pour rien que je lui ai confectionné ce bracelet. Et je pense que c’est le bon moment pour le sortir…
Avec un peu de chance, ce sera suffisant pour qu’il comprenne qu’Impel, c’est du passé.

Tiens, prends ça. C’est un truc tout con que je t’ai forgé pendant que tu dormais.

Une simple chaîne avec une petite flamme au milieu.

Tu vois, du feu. Du feu, y’en avait pas là où t’étais enfermé à Impel. Et t’avais pas ça non plus. Ce cadeau, je te le fais maintenant, et tu dois l’associer à la liberté. Pourquoi ? Pour arrêter de croire que tu es toujours prisonnier, tout bêtement.

Je lui attache au poignet et reprends mon ton autoritaire.

Maintenant, tu vas aller chercher le gentil monsieur que tu as agressé. Si il est encore vivant, t’auras qu’à le sauver, et si il est mort… Ramène le corps et on verra…

Non, moi, je n’mettrais pas les pieds dehors tant qu’il y aura de la neige et du froid. Je suis très bien ici et j’ai tué personne, contrairement à toi !
Bref, je m’occupe plutôt de surveiller celle la… Avec un peu de chance, personne ne t’as vu et ce serait con que l’histoire s’ébruite pour rien, hein.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Lun 1 Sep - 16:31


Elle est bien placée à faire la morale alors qu’elle assomme tranquillement la dame…

Mais la vue d’Izya et surtout la chaleur du feu me font reprendre peu à peu conscience de la réalité. Bien que je ne sois pas tout à fait d’accord avec elle : je l’ai pris pour un loup est une raison plus que suffisante pour agir. Elle ignore de quoi ces bêtes sont capables…

Un bracelet. Ca marquera sans doute une différence en effet, vu que je porte encore cette tenue de prisonnier… Izya avait donc fait ça cette nuit ? Quelque part, elle semblait tenir à moi, bien qu’elle le montre maladroitement…

En temps normal, j’aurais refusé catégoriquement son ordre. Mais il semblerait que la pièce soit plus lumineuse. La neige avait peut-être cessée de tomber ? Sûrement même. Je ne ressentais pas cette atmosphère pesante du froid glacial. Je me levais donc, me débarrassant de cette fourrure ensanglantée. La lame toujours en main, j’entrebâillais la porte d’entrée. La neige disparaissait partout, fondant à grande vitesse sous ce soleil de plomb. Le climat sur Grand Line…

Autour de l’homme allongé se trouvait un petit attroupement qui rameutait de plus en plus de curieux. Hum, c’était mauvais signe. Je stoppais donc le prochain individu à passer près de moi pour s’y rendre, l’agrippant au col. C’était un jeune homme d’une vingtaine d’année, trente tout au plus. Les cheveux marron clairs coupés courts, ses vêtements étaient tâchés par endroit, même troués. Sans doute un ouvrier, ou un sans logis. Il ne démontrait pas d’une grande hygiène de vie. Surpris, il me demanda ce que je faisais, mais je le coupais en parlant plus fort.

« Où croyais-tu aller avec ma lame ? Sale voleur ! »

Les personnes les plus proches de l’attroupement se retournèrent vers nous alors que le jeune homme niait catégoriquement mes dires.

« Et quel est ce sang qui recouvre le tranchant ? Ne me dis pas que tu as blessé quelqu’un ! »

Presque tout le monde nous regardait à présent. Et voyant le corps immobile entre eux, je faisais mine de comprendre, suivant mon raisonnement et la piste du sang. J’approchais du cadavre en tenant le jeune homme et le poussant à côté du mort.

« C’est toi qui a fait ça ? Et avec mon arme en plus ? Tu es tombé sur le mauvais pigeon fiston ! »

D’après le brouhaha environnant, on commençait à croire mon histoire. Et voilà Izya qui sort du bâtiment, sans doute attiré par le tumulte, et motivé par la disparition de la neige. Le clou du spectacle !

« Ah, voilà le bras droit de Red le grand patron. On est sur une ville de pirates non ? La grande dragonne servira donc de juge ! Commence déjà à prier sa clémence, car je n’ai aucune pitié pour ceux qui touchent à mon arme ! »

Elle m’avait demandé de régler la situation non ? D’une certaine façon je l’avais fait : j’étais lavé de tout soupçon. Mais pas sûr que ma manière de faire lui plaise. Désolé, j’ai peut-être attrapé ce mauvais procédé en prison : comportement ingrat des gardiens. Puis c’est à toi de fournir le jugement, et donc la sanction. Une manière des plus ingénieuses pour me destituer de toute culpabilité sur cette affaire.
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Ven 5 Sep - 1:23

Tout le monde me regarde, attendant ma réponse. Certains le regard froid, d’autres neutre, juste avide de savoir ce que je vais bien pouvoir décider…

Hinhinhin… Reyson… C’est comme ça que tu gères les choses ? Pauvre innocent quoi. Je te lance un très rapide regard de colère, histoire de te dire que quand même, c’est mal ce que tu fais ! Mais comme je t’aime bien et que ce serait quand même couillon qu’on ait une sale réputation au sein même d'Armada…

Et bien au moins, ça explique où était passé ton meitou !

Bah je joue le jeu…

Et toi alors ?! Hein ?! Tu voles les affaires d’un des plus grand pirate de cette île navire et tu oses t’en servir pour tuer de pauvre pirate qui n’ont rien demander ?!
Mais ce n’est !
Pas la peine de mentir sale pirate ! Les preuves sont contre toi !
Mais je.
Assez !

Je lève le ton et ma main pour le faire taire. Autour de moi, la foule regarde et murmure. « Quelle sera la sentence ? Vous croyez qu’elle va le tuer ? »
Ce sont de bonnes questions, je n’y ai moi-même pas réfléchit. Mais le tuer serait un peu abusé, d’autant que je sais clairement qu’il est innocent.

TU es coupable ! Alors cesse de le nier ! Cesse donc même de parler pour le moment et peut être que je serais clémente avec toi…
Mais !
Es-tu sourd ?! Je te dis que si tu la fermes sagement je daignerai peut être te sacrifier un peu de mon temps pour te trouver un châtiment à la hauteur de ton crime mais qui n’irai pas jusqu’à la mort, et tu continues de parler ?! Veux-tu à ce point mourir ?!

Je le fixe sévèrement, puis, attendant une réponse de mon interlocuteur, je jette un nouveau regard furtif à Reyson, d’un air de dire très clair, que s’il faut le tuer, ce sera à lui de le faire !
Et alors que je repose mon regard sur notre pirate victime clochard, rien ne vient. Il me fait juste des gros yeux.

Bah alors ?! Réponds !

Il me fait non de la tête.

Ah, oui. Pas bête. Bon, il a compris au moins. Je le regarde avec un léger sourire narquois qui ne l’est pas tant que ça.

Bien.

Mais comme je ne sais toujours pas quoi trouver comme sentence, je tente de gagner du temps…
Je me tourne vers la foule mais aussi vers le corps sans vie traînant au sol.

Qui a-t-il tué ?
Gérard, Grande Dragonne. Il a tué Gérard, le Tanneur.

Tanneur hein. Ça explique la stupide peau de bête ! Non mais franchement…

Mais d’ailleurs… Qu’est ce que vous faisiez chez lui… ?

Ah merde… Pas bon, pas bon ça. Pas bon du tout ! Quoi que…

QUOI ?! C’est CE Tanneur LA ?!

Je me tourne de nouveau vers la victime de Reyson.

Tu as buté MON Tanneur ?!

Nouveau murmure dans la foule… « Quoi ? Gérard était le tanneur de la grande Izya ?! »

Alors là, gamin, ça va pas le faire !

Les pirates spectateurs s’agitent de nouveau. Pfff… Non, non, je vais pas le tuer non. Rahlala. Mais bon, je m’approche de lui avec ferveur et fureur que j’essaye de faire convaincante. Je l’attrape par une oreille et le traîne vers la maison du défunt tout en expliquant clairement mes intentions à lui, mais surtout pour la foule.

Pauvre petit crétin qui se croit sanguinaire parce qu’il a tué quelqu’un ! Je vais t’apprendre moi ! Je vais t’apprendre la douleur que tu as causée ! Ce type avait une femme ! Alors on va aller la voir et tu vas t’excuser auprès d’elle ! Et sache, petit con, que je vais m’occuper personnellement de ton cas après ça !
Ah ! Ah ! Mais j’ai !
LA FERME !

Voilà, ils ont tous entendu normalement. Ils savent ce qui va se produire.

Reyson ! Tu viens ?!

Non, tu n’as pas le choix. Tu n’me laisses pas toute seule dans ce merdier que tu as causé.

Vous trois !

Je désigne les deux pirates qui ont parlé plus un autre type quelconque qu’a juste pas de chance.

Nettoyez moi ça ! Et vite ! C’est pas parce qu’on est une ville pirate qu’il doit y avoir des corps dans chaque coin de rue !
Et qu’est ce qu’on en fait ?!

Ah… Bonne question. Hm…

C’t’un pirate, jeter le à la mer il atteindra ainsi l’ultime liberté.

On y croirait presque…
Mais bon, je me fous de se qu’ils pensent. Si je l’ai dit, ils doivent le faire, et puis c’est tout. Et pour en être bien sûr, je leur jette un ultime regard noir, utilisant même pendant une petite seconde ma forme hybride pour être plus effrayante, avant même qu’il n’ose prononcer le moindre mot de plus. Ils se mettent enfin à l’ouvrage, et c’est ça qui compte.

Et les autres, déguerpissez, y’a rien à voir !

Tous obéissent. Que c’est bon l’autorité !

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à gérer le cas « Veuve ».

Veuve qui, au bruit de la porte qui grince en s’ouvrant, commence à se réveiller. L’oreille du pirate victime toujours dans ma main, j’accélère le pas et reflanque un grand coup de garde de Narnak dans la nuque de la dame. La voilà repartie dans l’inconscience pour quelques minutes.

Ah, mais au fait, t’aurais pu le faire avec tes hormones, non ? Bon, trop tard, ce sera pour le prochain coup…

J’oblige le pauvre jeune traumatisé à s’asseoir sur le banc puis prends place en fasse de lui. Prenant mes aises, je me sers une nouvelle tasse de chocolat, la bois d’un trais, soupire, puis regarde Reyson.

Bon. On en fait quoi de lui, alors ?! Et elle ?!

Voyant sans doute que l’atmosphère s’est quelque peu détendue sans attroupement autour de nous, le pirate anonyme et poissard ose ouvrir la bouche…

Je vous jure ! Ce n’est pas moi ! Je l’ai pas tué ! Pitié ! Laissez-moi partir !
Roh mais tais toi, toi. C’est déjà suffisamment compliqué comme ça !

Mon ton lassé le surprend.

Mais…
Mais rien du tout ! Et puis, vois avec lui ! C’est sa faute tout ça !

Allez, à toi la main, hein ! J’en ai assez fait pour le moment.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Dim 14 Sep - 10:29


J’aime bien la notion de tribunal chez les pirates. La défense ? Y en a pas. Il y a le choix entre coupable et coupable. La seule variante est l’ampleur de la sanction. Paraît que c’est un peu pareil à Enies Lobies pour les pirates. Quoique, on entend aussi que le jugement varie très peu : Impel Down. Ou la mort, si vous préférez, ce sont des synonymes. Cela dit, la mort demeure plus douce que l’enfer. Que leur enfer ! Mais évitons de repenser aux fantômes du passé, bien qu’ils ne soient jamais très loin.

Le tanneur d’Izya ? J’ignorais qu’elle en avait un. Faudra que je m’excuse de pour ce que j’ai fait alors. Et sans doute lui en trouver un autre ? Mais elle a des écailles de dragons, pourquoi ajouter de la peau de bête ? C’est… bête. Personnellement, j’échange toutes les peaux du monde contre la résistance d’un dragon.

Par contre, une fois le jugement donné, tu n’étais pas obligée de me rappeler. Je serais bien retourné chez moi faire une sieste, et surtout m’extraire de cette histoire. Mais non, la grande Izya ne m’avait pas oublié. Quelle poisse…

Je traînais le pas derrière elle, la suivant jusqu’à la maison d’où on sortait. Cependant, je me demandais qui est le plus martyrisant des deux. Celui qui commence à porter des accusations sur un innocent, ou celle qui joue le jeu et qui assomme à plusieurs reprises une pauvre femme ? T’es une sans cœur Izya ! Mais comme tu es de mon côté, je m’abstiendrais de le dire à haute voix… Puis ton comportement m’a bien aidé pour le coup.

« Désolé pour ton tanneur… »

Déjà. Commencer par le commencement. En plus de tout ça, elle était impliquée personnellement car elle connaissait déjà la victime. J’espère juste que c’était pas le meilleur tanneur d’Armada, ou je l’entendrais de nouveau…

N’empêche, t’es marrante. La grande gueule, le spectacle en public, et en coulisse c’est à moi de prendre la relève ? Super travail d’équipe ! Tsss… Bon. Que faire à présent ? On a une veuve assommée et un innocent apeuré. Cool, ils sont tout deux malléables à souhait ! D’une voix calme, posée, je commençais :

« Il remplace le tanneur, aidant la veuve dans sa vie quotidienne pour payer son crime. Il prend le rôle qu’avait l’assassiné en gros. Ca fait compensation. Surtout qu’il est plus jeune, donc sa date d’expiration est plus loin. Elle y gagne ! Et en plus il a toujours voulu devenir tanneur le jeunot. »

Dans son coin, je le vis hocher hardiment la tête pour signaler sa désapprobation quant à ma dernière affirmation. Je me tournais alors vers lui, le regardant dans les yeux et plaçant le bout de Shusui encore en sang sous le menton du jeune homme.

« Je disais donc, tu as toujours voulu devenir tanneur ! »

Etrangement, la réponse fut positive cette fois, bien qu’elle manquât de conviction.

« Parfait ! Et pour la dame encore traumatisée, il suffira de lui dire qu’il est le coupable. Ca risque de créer quelques tensions dans leur relation au début, j’avoue. Mais ça ira mieux avec le temps. »

Que je sache, elle ne m’a jamais vu le tuer, non ? Donc j’aurais très bien pu tomber, dans la tempête, sur son corps, avec ma lame à côté, et récupérant sa fourrure pour me tenir chaud vu qu’il n’en avait plus l’utilité. Et puis, avec les preuves qu’on a mises en avant, le jeunot peut aller parler, on le croira pas. Ou tout du moins, personne ne prendra son partie publiquement face au jugement de la grande dragonne.

« Qu’est-ce que tu en dis ? »
« Je suis pas fan de l’idée… »
« C’est pas à toi que je parlais ! »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 17 Sep - 11:19


Mouais, j’suis pas fan non plus…
Ah ! Merci !...
Non mais chut toi ! Grrr.

Je lui montre mes dents d’ange, d’un air menaçant qui ne l’est pas tant que ça. Mais il sait ce que je peux devenir… Alors il déglutit et décide enfin de se taire. Laissant peser quelques secondes mon regard mauvais sur lui, je me tourne finalement de nouveau vers Reyson…

Pas fan de l’idée parce qu’a priori, elle t’a vu avec la lame en sang. Et si elle est minimum intelligente, elle fera sans doute le lien entre ça et la bosse sur sa nuque. Et du coup, le risque, c’est qu’elle se mette à hurler contre toi, voire « nous », et même si on est quand même vachement plus influent qu’elle, j’ai pas envie de gérer une émeute ou simplement que ça remonte aux oreilles de Red.

Je marque une pause, réfléchissant à Red et ce qu’il pourrait dire… Et à bien y réfléchir justement… On est sur une ville pirate, non ?

Quoiqu’en fait, je ne sais même pas ce qu’il dirait… A force de ne rien faire, je n’ai même pas fait gaffe s’il avait instauré des règles plus ou moins strictes… Hm.
Enfin, je suppose qu’un meurtre, ça fait toujours tâche. Donc autant qu’il n’en sache rien.

Et sinon, pour en revenir à notre affaire… Avec tes hormones, tu ne pourrais pas lui changer sa tronche, à lui ?

Hmhmhm

Je jette un regard en coin dans sa direction, le pauvre fait non de la tête, devient tout pâle et a de grosses gouttes de sueurs qui roulent sur son visage depuis son front. Le tout en se forçant à garder sa bouche fermée.
C’est bien, il finit par apprendre. Et comme je commence à le trouver assez drôle ce pauvre pirate, je lui murmure simplement :

Désolé mais tu n’as pas d’avis à donner !

Puis je souris devant sa mine dépitée et en reviens à ce que je disais à Reyson.

Non parce que, si tu lui changes sa tronche, on pourra toujours dire qu’on l’a buté et jeté aux poissons. Bon, par contre, c’est hors de question qu’on le laisse vagabonder dans Armada… A la rigueur, t’as pas une place pour lui dans ton quartier ?! Ou non ! Laisse, il est drôle, Alfred le formera !

Je regarde la pauvre victime avec un large sourire. Un sous fifre de plus, ça ne peut pas me faire de mal. Et puis, il ne le sait pas encore, mais ça va grandement améliorer sa qualité de vie qui a l’air franchement minable.

Un gémissement se fait entendre sur le côté de la table… reste encore ce problème…

Par contre, je n’embauche pas tout le monde… Donc elle, je te la laisse !

Réfléchissant quand même à quel sorte d’hormone il pourrait lui injecter sans pour autant connaitre l’étendu de ses pouvoirs, une idée me vient d’un coup en repensant à ce qu’il m’a déjà fait subir…

Tiens, à la rigueur ! Tu peux pas lui mettre des hormones de répugnance ?! Fin, je sais pas si ça s’appelle comme ça, ou même si ça existe d’ailleurs, mais des hormones qui aurait l’effet inverse de celle que tu m’as mise ! Genre plus personne ne l’approche ! c’est une bonne idée ça, non ?

Peut être pas… Si elle crie, les gens l’entendront…

Ou sinon on l’a tue. Ou on l’assomme jusqu’à ce qu’elle perde la mémoire. C’est peut être déjà le cas ? Vérifie si elle a perdu la mémoire !

Oui, oui, vérifie, moi je suis trop occupée !

Ah et sinon, j’ai jamais eu de tanneur hein ! Enfin, si même toi tu y as cru, c’est que j’étais convaincante ! Hihi.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 17 Sep - 22:18


« Moi qui croyais avoir le rôle du méchant pirate… »

J’ai peut-être tué un innocent, mais c’était pendant un délire. Alors qu’elle, de sang-froid, propose de tuer les autres impliqués, voire d’assommer jusqu’à perte de mémoire… Entre ça et le coup de lame net et précis que j’ai fait, j’ignore ce qui est pire…

Pour le gosse, tu peux le garder. S’il est chez toi, il est sous ta responsabilité et je suis donc tranquille en cas de pépin. On est des pirates, c’est chacun pour sa pomme. Mais comme je t’aime bien, peut-être que je prendrais quand même une part des méfaits sur mes épaules… Un centième, ça suffira non ? Juste histoire de montrer que je ne suis pas un mauvais bougre. N’oublies pas, c’est l’intention qui compte.

« Bon, quelle tête veux-tu que ton esclave arbore ? »

C’est pas vraiment un esclave, plutôt un serviteur. Mais faut avouer que quelque part, ce sont des synonymes. Surtout chez les pirates, car les sanctions sont encore plus similaires. Je te demande ton avis sur son faciès car je parie que mes goûts ne te plairont pas. Simple intuition. Et pour l’autre, l’assommée :

« Des hormones de répugnance ? C’est déjà une femme, suffit d’ajouter la moustache pour ça non ? Parce que je peux mettre son taux de phéromone nul, sauf que rendre un taux négatif c’est un peu plus dur dans ce domaine… »

En énonçant cette réponse, je m’étais approché du corps de la dame. Ce dernier commençait à remuer. Mais quand elle leva la tête et m’aperçut juste en face, elle poussa un cri avant de retomber dans les pommes. Oui, c’est un traumatisme. Mais c’est quand même vexant que son visage provoque un tel effet chez autrui…

« Je crois qu’elle se rappelle de moi... Mais j’ai peut-être une idée. »

Je revins à ma place d’origine, m’éloignant de la dame qui refait un somme. Ce n’est qu’une fois installé que je repris de nouveau.

« Il suffit de la mettre dans une barque qui part à la dérive. Officiellement, le choc était trop dur pour elle et elle ne l’a pas supporté. Voire elle nous a demandé d’abréger ses souffrances si tu ne la crois pas assez courageuse pour le faire elle-même. Sans vital card, elle aura du mal à retrouver un village flottant. Et si elle y parvient un jour, tout le monde aura déjà oublié cette histoire ici. »

Peut-être qu’elle reviendra pour se venger. Mais honnêtement, tu l’as bien regardée ? Pour se mesurer à nous, elle doit bien s’entraîner dur pendant 20 ans ! Et d’ici là, elle aura déjà de l’arthrose ! Conclusion : pas de peur à avoir. A moins que des gros bras l’accompagnent. Mais qui se rallierait à sa cause ? C’est pas comme si les poings divins viendraient à nous attaquer pour ça…

« Ou toujours pas fan ? »

Tu veux peut-être la prendre aussi sous ton aile finalement ?
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 23 Oct - 20:57


Je souffle longuement.

Je suppose que c’est toujours mieux que de la tuer… Change la donc en mec le temps de l’opération. Et lui, là, s’il pouvait être un peu plus grand et musclé, ce serait pas mal.

Il dit rien, il doit être d’accord. Et pendant que Reyson injecte les hormones, moi, je réfléchis à un moyen d’action. Parce que oui, ce serait con de se faire chopper en train d’abandonner une pauvre veuve en mer.

Hm…

Bon du coup, pendant que je trouverai des vivres pour la dame, vous deux, vous allez chopper une barque et ramer loin d’Armada avec. Et une fois que vous serez assez loin, je vous rejoindrai avec elle sur le dos et vous ramènerai à Armada.

Alfred bis n’a pas l’air convaincu, mais ça à la limite, je m’en fou. Non, c’est plutôt les doutes de Reyson qui me vexent un peu.

Ah bah sympa le mec ! On s’échappe d’Impel ensemble, je l’aide à trouver le sommeil après son traumatisme, je le couvre quand il fait une connerie, et il n’a pas confiance en moi ! SYMPA QUOI ! Je retiens !

Je me lève brusquement en rassemblant mes affaires.

Bah puisque tu ne me fais pas confiance, tu vas te démerder tout seul hein ! Compte plus sur moi pour t’aider !
Viens Alfred en second, on s’en va !

Euh, moi c’est Alvin…
Ouais bah c’est pareil ! Viens, on se tire !

Je m’approche de la porte à grand pas, prête à sortir, Alvin sur mes talons.

Non mais Izya, attend ! Désolé, on fait ton plan, d’accord ?

Je soupire une nouvelle fois. Et ouvre la porte.

Puis je me décale sur le côté et fais un signe du bras pour les inviter à sortir.

Rendez vous dans trois quarts d’heures au large d’Armada. Je ne promets pas d’être à l’heure, mais je ne devrai pas mettre plus du double de ce temps à vous trouver.
T’as bien la vivre card, au cas où ?

Oui, mais tu feras comment pour nous trouver ? La mer est vaste autours d’Armada…
Ais confiance un peu ! J’suis un dragon, j’ai une vue d’aigle, je n’pourrai pas vous louper !
Moi je pense quand même que…
Non. Toi tu ne penses pas ! Toi tu suis et tu obéis.
Bon… D’accord…

Et ils s’éloignent. Me laissant seule avec la victime. Hm, c’est triste quand même, mais bon, c’est comme ça. Et puis, je ne compte pas la laisser seule dans sa barque les mains vides. Elle aura de quoi manger, boire, dormir au chaud, faire du feu si besoin… Bref, le top du top. Et un sac de berrys aussi, au cas où, ça peut toujours servir.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mar 28 Oct - 17:24


Plus grand et plus musclé, oui. Mais moins que moi, évidemment. Ma fierté m’empêche de le rendre plus viril que moi. Oh, et la moustache, faut pas l’oublier. Il faudrait que je songe à en déposer la marque, mais à priori je ne risque pas trop d’être copié…

« J’suis un dragon, j’ai une vue d’aigle… De qui elle se moque ? Sauf que si je la contredisais encore, elle se serait barrée sans demander son reste. Dragon, vue d’aigle… J’suis un homme mais je me suis fait avoir comme un pigeon… »
« Vous parlez souvent tout seul ? »
« Qu’est-ce que tu dis toi ? »
« Euh… Non rien. »
« Pff, et voilà qu’il se met à parler tout seul. Il doit pas avoir toute sa tête le jeunot… »

N’empêche, je ne crois pas qu’elle ait très bien compris la raison de ma non-adhésion à son idée. J’espère que mon accompagnateur ne le comprendra pas non plus. Bien que, là sur la chaloupe, je lui donne pas mal d’indice. Déjà c’est lui qui rame, normal. Je lui fais face, surveillant ses moindres gestes alors qu’on s’éloigne de la ville flottante. Mais surtout : il a ma lame sous le menton. On s’éloigne du bois ferme. On est entouré d’eau, je suis maudit, et pas lui. En résumé : je suis pas du tout à l’aise là. Il lui suffirait de se pencher sur le côté au moment d’une vague pour que je me noie alors que lui flottera. Décidément, je me sens pas bien là. Et c’est pas le mal de mer, mais le mal de noyade. Je suis un lion : le roi de la jungle, mais un félin qui n’aime pas l’eau. Les poissons c’est pas pour moi, je fonctionne à la viande. A part les rois des mers, parce que c’est des monstres, pas des poissons. Puis y a roi dans leur nom, donc ça donne envie.

De plus en plus loin du rivage, je sens la chaloupe tanguer… Sans même y réfléchir, je frappe le rameur qui vole à l’eau un peu plus loin. C’était lui, ou bien une vaguelette, mais dans tous les cas j’ai pas confiance. Il remonte bien vite à la surface. Tant mieux : il est pas allé pousser la chaloupe par en-dessous. Peut-être qu’il n’est pas si intelligent que ça finalement. Ou peut-être qu’il sait que si je meurs, Izya le tue ? Rusé tout de même. Bon, on peut installer les règles.

« Tu ne bouges pas. Si tu t’approches de la chaloupe avant qu’Izya n’arrive, je te tue. Tu vas sous l’eau, je te tue. Une vague qui t’emporte n’est pas une excuse. Vaut mieux périr par la mer souveraine que par ma lame, parce que si tu saignes ici ça va mal finir, forcément. Tu rouspètes, je te tue aussi. Fais gaffe, une trop grande respiration peut être perçue comme un râle ! »

Les jambes semi-fléchies sur la chaloupe, je pointais l’homme de ma lame, délimitant une distance de sécurité fictive à respecter. Contrairement à Red et Izya, je ne sais toujours pas voler. Et laisser ma vie entre les mains d’un gus pareil, y a pas moyen.

Derrière lui, l’eau se fait plus sombre. Un relief s’approche. Une crête apparaît, suivi d’une bosse, puis de deux globes, deux creux, un sillon horizontal, un long cou, …

« Pas d’exception à mes règles ! Et un roi des mers n’est pas une excuse pour se retrouver sous l’eau non plus ! »

Son ventre est sous la surface, donc s’il te bouffe, je te tue !  
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 13 Nov - 19:02


Non mais sérieusement... Tu es sérieux, là, Reyson ?!
Je te laisse deux minutes seul avec ma nouvelle recrue recrutée à cause de toi et tu te débrouilles pour le foutre à la flotte juste devant le nez d'un monstre marin ?!

Et je te parle pas de toi dans ta barque ! Et si tu viens à tomber à l'eau, hein ?! Tu y as pensé à ça ?!

'Tin... Heureusement que je suis là pour leur sauvé la mise à ces incapables !

GRRRROAAAAAAAAAAAAA !

En forme de dragon, une pauvre humaine inconsciente sur le dos avec tout un package de survie d'au moins son poids, je fonce sur le pif de la bête qui menace Alvin. Lui rabattant fermement son caquet.

Bordel. J'ai beau être vachement imposante en dragon, je me sens vraiment minable face à lui, avec son œil de la taille de ma tête ! Et je ne parle pas de sa gueule qui pourrait me gober d'un coup !

Mais bon, l'avantage, c'est que lui, il a pas de patte. Alors pas moyen de me virer de son museau où je plante profondément mes griffes pour m'agripper. Il aime pas ça, il se secoue dans tous les sens, tentant de se débarrasser de moi. Mais je tiens bon ! Je m'allège même !
Le monstre s'agite tellement que des remous se forment autours de lui. Il s'énerve, de plus en plus. Je peux le voir dans sa pupille pointée sur ma tête. Je le mords ! Il hurle de toute sa puissance ! Provoquant des vagues d'ondes sonores devant lui ! Augmentant encore plus l'agitation de la mer !

D'un coup sec, il bascule sa tête en arrière, détachant mes pattes arrières de leurs prises. Mais l'avant tient toujours. Et dans une torsion qui lui laboure la chair, je réussis hasardeusement mon 180° et me retrouve pile entre ses deux yeux. Pile dans son angle mort...

Il me cherche ! Tournant rapidement la tête à droite puis à gauche. Me permettant à moi aussi d'observer l'horizon.
Un horizon vierge.

La barque. Elle est où ?!

REYSON ?! T'ES.

WAAAAARGH !


Coupée court. En parlant je me suis trahie auprès du monstre. Il a profité de mon inattention pour m'envoyer dans les airs.

Et je tombe.

Droit dans sa gueule.

La peur m'envahit dans un dernier acte de défense. Et mon corps change. Diminue. S'endurcit. Me voilà telle une boule d'écaille...

Qui tombe directement dans son gosier.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 19 Nov - 21:46


Oui, heureusement que la dragonne était là pour sauver les incapables. Heureusement qu’elle décida de s’accrocher au museau au lieu de griffer la trachée, si ces bêtes sont faites comme nous. Heureusement qu’elle le fait remuer dans l’eau au lieu de le couler directement. Heureusement qu’elle nous coule tous plutôt que de nous sauver… Bordel, c’est qui l’incapable ?

Et pourtant, j’avais donné du mien. C’était pas faute de m’accrocher de toutes mes forces à la barque. Mais quand celle-ci se retourne, j’ai beau rester assis à l’intérieur, je suis sous l’eau. Sous ce liquide qui me happe mes forces. La barque servait de réservoir à air pour ma tête, mais tout le reste était trempé, ce qui diminuait progressivement et rapidement ma force. Très vite, je n’avais plus assez d’énergie pour me tenir au bois et je commençais à sombrer. Mes poumons se vidaient et ma vie me quittait. Dame la Mort approchait. Avais-je survécu à Impel Down pour mourir de noyade aussi pathétiquement ?

Une ombre passa à côté de moi. Nageant vers le haut. Nageant vers la barque retournée. L’innocent coupable ! Avec la force du désespoir, j’agrippais sa cheville avant que ma vision ne se trouble entièrement. Le noir total. Je ne sentais plus que le courant agité me ballotter dans tous les sens. Puis une substance visqueuse, gluante, autour de moi. Je glissais le long d’un tube mais mes forces me revenaient lentement. Il y avait moins d’eau. Puis une chute sur un sol moue, mais une très longue chute, qui eut pour effet de me réveiller. Surtout qu’un objet me percuta. L’innocent coupable avait pris le toboggan juste après moi. Il faisait noir, on n’y voyait absolument rien. On aurait dit une grotte, mais une grotte aux roches trempées et couvertes de moisissures.

« Où sommes-nous ? »
« Je crois savoir… Mais j’espère me tromper… »

En avançant, je me cognai contre un gros bloc dur, manquant de me briser les orteils dessus. On aurait dit un œuf, aussi dur que la roche. Sommes-nous réellement dans une grotte ? Une grotte sous-marine peut-être ?

Derrière, le bruit de l’eau s’approchant, mais un peu plus doux qu’une vague. Plutôt le son de l’eau coulant le long d’un mur. Accompagné d’un bruit un peu plus sonore, comme celui de notre chute, mais en moins fort. Je m’en approchai, tentant d’ignorer le liquide qui me chatouillait les pieds. A l’aide de mes mains, je tentais de reconnaître la forme, car elle ne bougeait ni ne parlait. Il y avait une substance chaude et agréable. Deux longs cylindres attachés ensemble à une extrémité, avec cinq prolongement de l’autre côté, le tout enveloppé dans du tissu… Des jambes ! C’était des jambes ! Mais, et où est le tronc ? Et cette substance chaude, c’est alors…

Une autre arrivée, un autre bruit similaire au premier. Mais cette fois, je ne cherchais pas à en connaître la forme. Je la devinais…

« Je crois aussi savoir à présent… »

Subitement, la grotte se mit à se déplacer, l’accélération me faisant tomber en arrière, près de l’œuf dur de tout à l’heure. J’avais ma lame sur moi, peut-être pourrais-je créer une sortie ? Sauf que si on est sous l’eau, ça ne servirait qu’à abréger ma vie. D’autant plus que je n’ai pas forcément confiance pour demander à l’innocent coupable de me repêcher.

Un nouveau bruit vient couper mes réflexions. Pas aussi solide qu’avant. Plutôt liquidien. Mais pas le petit jet le long du mur, plutôt une vague, une grosse crue qui envahit rapidement et sans pitié les quais et la rue. Me dis pas que…

« Il boit ? »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mar 25 Nov - 21:43


Je...
Je suis vivante ?

Il y a des voix autours de moi. Dont une que je commence à bien connaitre. Reyson.

Si Reyson est là avec moi, c'est que j'ai du faire un sale cauchemar hein ? En fait, là, il fait noir parce qu'il fait nuit, non ? Et je me suis réveillée à cause du cauchemar, c'est ça ?

Hm...
Pourquoi il y a de l'eau dans ma chambre ? Et pourquoi c'est tout visqueux ici ?!
Et pourquoi l'eau monte ?

Reyson ? On est où au j...

Je relève la tête. Il fait effectivement noir, mais un noir complet. Un noir qui n'aurait jamais été possible dans ma chambre... Tout comme la viscosité. Tout comme l'eau.

Oh putain ! On s'est fait bouffé !!!
Et. L'EAU ! AAARGH !


Je n'aurais jamais imaginé pouvoir un jour avoir peur de l'eau. Car toute ma vie, je n'ai fait que nager encore et toujours. Mais comme tous les maudis qui possèdent les pouvoirs d'un fruit du démon, malgré tous mes entraînements, je suis devenue incapable de nager.
Alors oui, aujourd'hui, j'ai peur de cette eau qui remplie de plus en plus l'estomac dans lequel nous sommes.

Et plus l'eau monte, plus je sens mes forces partir...

Je dois agir vite, nous tirer de là, ou au moins, nous tirer de l'eau. Alors je tends une main devant moi, dans la direction où plus tôt, quelque chose m'a touchée. Et bingo, ma main attrape un poignet avec une chaîne que je peux reconnaître les yeux fermés pour l'avoir moi même forgée.

Suis moi !

Et je tire sur ma prise. Autant dire qu'il n'a pas le choix. Usant de mes faibles forces restantes, je marche droit dans une direction, cherchant à trouver une paroi tout en luttant contre le niveau qui ne cesse de croître.  

Hé ! Et moi ? M'abandonnez pas ! S'i'ou'plait ! Pitié ! J'veux pas mourir !
La ferme Alvin ! Toi tu peux nager alors nage ! Et si tu ne veux pas mourir, nage plus vite !
Maaiiiis ! On est dans un MONSTRE MARIN ! ça sert à rien que je nage !!!
Bah meure.
NOOOOOOOOOON !

Ah ! Enfin. Le bord de l'estomac.

*Psssscht*
AIE !
Aaaargggh! ça brûle ! Putain d'acide digestif !


Je trempe vite ma main dans cette eau pompeuse de force pour calmer la douleur. Cette fois, c'est vraiment la merde ! J'arrive à peine à avancer donc je ne pense pas être en mesure de prendre ma forme épineuse pour me facilité l’ascension ou tout simplement celle de vol pour nous dégager plus facilement de là. Je vais devoir faire avec ces griffes épaisses... Au moins elles seront plus résistantes face à l'acide...

Arroches toi Reyson... J'vais nous remettre au sec.

Je guide son bras jusqu'à mon épaule pour qu'il s'y arroche. Et une fois que je sens son poids sur mon dos, je me concentre pour recouvrir mes quatre membres de haki et ainsi commencer l'escalade sans prise.

*Paf !*

Je serre les dents et enfonce ma première main dans la muqueuse de cet organe digestif. Puisant dans mes réserves, je force de tout ce qu'il me reste comme force pour me soulever et pouvoir planter ma main suivante plus haut. Mes pieds suivent eux aussi. Et lentement, très lentement, sans doute trop lentement pour Reyson...

Je te jure que si tes doigts se plante dans mes écailles, je me laisse tomber et on crèvera tous les deux !

Je nous extirpe enfin de l'eau ce qui me permet d’accélérer le rythme.
Mais mes actes ne sont pas sans conséquences pour le monstre... Celui ci a arrêté de boire pour poussé un horrible hurlement qui nous explose les tympans. Si fort qu'il m'étourdit pendant quelques secondes, faisant raisonner dans mes oreilles un long et fort *Tiiiiiiiiiiiiiiiit*.
De plus, je dois lutter contre la gravité qui ne cesse de changer en fonction du positionnement du roi des mers. Et avec Reyson accroché à mon dos, je ne peux clairement rien faire de plus.

Mais lui, il doit pouvoir...

Troues lui l'estomac qu'on puisse migrer vers un endroit où on aura plus d'air !

Au hasard, les poumons ?


Dernière édition par Izya le Sam 29 Nov - 21:44, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Sam 29 Nov - 0:16


Hum ? Izya est là également ? Fiou, elle a des ailes, elle pourra nous sortir de là… Mais, c’est à cause d’elle qu’on se trouve ici non ? Izya ! Je t’avais bien dit que ton plan était pourri !

« Dragonne de mes d… »

C’est de ta faute si je vais mourir ici, à l’intérieur même d’un animal ! Personne ne saura comment je suis mort… Et c’est tant mieux d’ailleurs, car cette mort n’est pas digne de moi. La grande Dame se moque… Un trépas dans la plus grande prison du monde aurait été plus glorieux qu’au milieu de nulle part.

Mais je n’en dis pas plus lorsque la demoiselle me mène à sa suite, comme si elle avait un plan pour s’en sortir. Le souci est la sortie, justement. Si le roi des mers est dans l’eau, ça ne servirait strictement à rien !

La dragonne est intransigeante : je la touche pas ou c’est la fin. Moi qui voulais juste doper un peu ses membres… Bon, y aurait eu quelques effets secondaires, comme une moustache. Mais mourir en tant que Mushu, c’est pas classe ? Elle propose de trouer la paroi…

« Mauvaise idée… »

Si je perce, y a quoi de l’autre côté ? La paroi abdominale ? On ouvrirait une nouvelle voie pour l’eau de mer. Le corps ? Y aura un beau jet de sang qui nous repoussera vers l’estomac. Sauf que rester ici, avec l’eau menaçante, n’est pas une solution non plus. Bon…

« Accroche-toi ! »

Une main autour du cou de la dragonne, l’autre dégaine Shusui et s’enfonce dans la peau, tranchant rapidement un trou suffisamment grand pour passer. Mais par rapport à l’estomac, ça n’est peut-être pas si grand que ça… Quoique l’ensemble se met à trembler plus fortement encore, et un cri plus grand envahit la cavité. Un liquide chaud provient de devant nous : du sang. Ca reste dans le corps, on peut y aller ! Grimper à contre-courant jusqu’à atteindre le vaisseau n’est pas simple, il fallait attendre que le monstre se secoue dans le bon sens pour profiter de l’élan.

En apnée, nous gardions un contact physique pour éviter de se perdre. Dès que l’on toucha une nouvelle paroi, je refis un trou pour y passer. On plongea dans un autre liquide. Plus chaud que l’eau de mer, mais moins visqueux que le sang… Au moins on n’est pas dans la merde.

« Mort, il flotte ou il coule ? »

Non parce que la bête n’arrête pas de gémir et de se tortiller. Son estomac se remplit de sang, et ici aussi à présent. Dans les poumons j’aurais dit qu’il manque pas d’air, mais on a atterri dans la vessie. Après avoir bu autant, s’il souhaite se soulager, on est autant dans le pétrin qu’avant… Si on ôte le côté dégueulasse du liquide, celui-ci a le mérite de ne pas nous priver de nos forces.

« Tu peux voler maintenant ? Si je dope tes ailes, y a moyen que tu le pousses vers le haut ? Dans les cieux, ou à défaut à la surface, pour qu’on ne sorte pas dans l’océan ? »

Nous sommes dans un sous-marin qui prend sang… Vaudrait mieux éviter de rester ici trop longtemps. Surtout que dans son état, et avec ses plaintes incessantes, dans combien de temps deviendra-t-il à son tour le repas d’une autre bête ? Personnellement, les poupées russes sont pas pour moi : quitter cet animal pour se retrouver dans l’estomac d’un autre, puis d’un autre, puis d’un autre, … Mais y aura bien un moment où le nombre de monstres marins limitera la chose. Puis, ça n’arrivera que lorsque celui-ci arrêtera de crier. A moins que ça ne signifiera sa mort ?  
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Dim 30 Nov - 11:37


Je... Je crois que je vais vomir...

Qu'est ce qu'on fou la sérieusement ? Il a rien trouvé de mieux que la vessie ? Vraiment ?

On aurait du être dans les poumons...

Des poumons plein d'air ! Et pas plein de pisse. Bordel, cette odeur... C'est...
Affreux. Juste affreux.
Je préférerai clairement baigner dans du sang que la dedans. Mais bon, mon souhait est partiellement entrain de se réaliser vu la cascade qui coule à côté de nous.

Après, le truc cool, c'est que pour la première fois depuis que j'ai mon fruit, je peux enfin nager. Je pense que je pourrais presque m'en réjouir vraiment... Si cette odeur d'ammoniac ne me montait pas déjà à la tête. Faut vraiment qu'on sorte de là fissa.

Oui, je dois pouvoir utiliser mes ailes ici.

Je change de forme pour prendre celle de vole. Et je sens Reyson se rapprocher de moi pour exécuter son plan.

NON ! Gardes tes hormones pour toi ! Je vais me débrouiller sans.

Je ne veux pas qu'il plante une nouvelle fois ses doigts dans ma chair. Je ne sais pas ce qu'il pourrait m'injecter, je n'ai pas confiance...

Quelle ironie, hein. Après tout, il y a quelques heures, c'est moi qui lui reprochait son manque de confiance. Mais c'est de sa faute aussi. C'est de sa faute si à chaque fois que je me regarde dans une glace je vois la marque qu'il m'a faite, me rappelant à chaque instant ce qu'il est capable de faire.

Alors je préfère galérer seule plutôt que de compter sur son aide hormonale. Du coup je décolle !

...

Je bats des ailes, lentement, dans la pisse du monstre. Mais à part en foutre partout, rien ne se passe...

Hm... Je peux pas décoller la dedans...

Galérer seule hein... J'ai deux solutions. Soit je trouve une paroi à grimper pour pouvoir décoller au sec, soit...

Reyson ? J'peux te grimper sur les épaules ? Et pas hormones hein...
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Lun 1 Déc - 19:21


Que la moustache soit, et la m… Hum ? En tendant mes mains vers le haut pour chercher ces jambes qu’il me faut maintenir, je tombe sur la paroi supérieure de la vessie… Il y a si peu de place ? J’avais oublié qu’une vessie ne gardait pas toujours sa taille maximale mais prenait forme en fonction de son contenu. Arf, au lieu d’avoir les jambes d’Izya, j’ai eu le plafond… Je n’ai jamais injecté d’hormones depuis une vessie et je ne peux même pas vérifier si le monstre marin a bien hérité d’une moustache ou non…

C’était pour Izya pourtant. Quitte à mourir, autant être un dragon à moustache, ça aurait fait plus classe et surtout : elle aurait mieux marqué l’histoire. Si on retrouve nos corps un jour, évidemment…

Bon, comme il n’y a pas suffisamment de place ici, il n’y a pas trente six solutions.

« Un autre voyage, ça te dit ? »

Mais avant d’attendre la réponse, j’agrippe sa main, ou son bras, ou la première chose que je trouve étant donné qu’on est dans le noir, et je la tire avec moi à l’intérieur du trou qu’on avait formé. Nouvelle apnée dans la circulation jusqu’à ce qu’on trouve une nouvelle paroi à trouer. Pouf, on tombe sur du mou. Cette fois, il n’y a aucun liquide, mise à part le sang qui nous suit. Nouvel ébranlement de la part du monstre marin, nouvelle plainte… Quelle tapette. Fallait y penser avant de nous avaler ! Par contre, l’odeur est encore plus inconfortable qu’auparavant…

Cette fois, on est dans la merde.

« Je propose d’approcher du bout… Là tu pourras faire voler le monstre et on pourra sortir… naturellement. »

C’est dégueulasse… Mais la vie est dégueulasse ! On patauge toujours dans la merde et il faut savoir se redresser pour en sortir la tête ! Bon, là faut se boucher le nez et continuer de marcher…

Avancer dans le noir jusqu’à cogner quelque chose de dur. De dur ? Ca devrait être mou normalement ! On dirait qu’il y a plusieurs gros blocs, avec un léger espace entre. Le monstre marin a subitement arrêté de crier et de s’agiter. Entre ces espaces, il y a un liquide. Liquide qui aspire ma force quand je le touche.

« De l’eau de mer ? »

L’instant d’après on est élevé dans les airs, bousculé de tous les côtés, et on glisse le long d’un toboggan alors que du sang pénètre la cavité de partout. On entend des bruits de mastication… Le mur dur était une mâchoire ? La chute s’arrête dans un nouveau lieu noir, et plusieurs bouts de poisson nous suivent. Ainsi qu’une autre personne.

« Vous êtes aussi là ? Vous m’avez abandonné ! Comptez pas sur moi pour vous repêcher si on s’en sort ! »

Chouette, un nouvel estomac, un autre monstre marin. Retour au point de départ, les poupées russes commencent…

« Je refais un trou ? »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant