AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Oh, le petit chatoon !!

Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Ven 21 Aoû 2015 - 22:37


_____— Hahaha, j’ai encore gagné !

_____C’est un après-midi super agréable : juste ce qu’il faut de Soleil, une petite brise rafraichissante et enfin un peu d’action. J’étais en train de mourir d’ennui après que mon énième tentative pour infiltrer le bateau de Misjah ait échouée : Sirup, petite île résidentielle. Chouette en été, désertique pour le reste. Heureusement, les sympathiques habitants d’Orange ont pensé à moi en organisant cette fête foraine, et quelle ne fut pas mon euphorie lorsqu’on s’y est rendu ce matin ! Ah là là, je ne vous raconte pas : jeux de tir, courses en brouette, concours de lancer de mouettes, malbouffe en tous genres… tout y est passé ! Le plus épique, c’était la gigantesque partie de bataille de boules de miel… assez salissante, ceci dit. Après nos exploits matinaux, nous sommes passés devant un stand où s’attroupait une foule assez conséquente. Sur l’estrade, l’annonceur s’égosillait en commentant un combat entre deux épéistes en herbe.

_____ Dix contre un pour la petite nénette brune, s’est écrié un badaud.

_____C’était un petit garçon et une fille qui devaient avoir à peu près mon âge. Ils brandissaient tous deux une épée de bois rembourrée mousse et portaient un casque de protection qui leur recouvrait les yeux et la mâchoire, s’affrontant joyeusement avec d’amples coups maladroits. Ah, mais ce n’est pas comme ça qu’on se sert d’une épée, pardi ! Sous le regard rieur des adultes en délire, les deux petits se chamaillaient plus qu’ils se battaient et se retrouvaient systématiquement au sol pour s’arracher les vêtements.

_____ Victoire ! Incroyable, la petite Christina remporte sa quatrième victoire consécutive ! Plus qu’une victoire et elle pourra repartir avec notre méga-super-jackpot, le croc d’argent !

_____Mais ce pédalo n’était pas en argent. C’était un deux-places ovale, avec un gouvernail en bois. À peu près assez grand pour accueillir deux adultes. Ce qu’il avait de particulier ? Eh bien, c’était un tigre. Un bébé tigre, en fait. Il était sur ses pattes arrière, la queue en l’air, à me regarder avec ses petits yeux tout mignons…

_____ Oh, regarde, il est trop mignooon !!

_____Et c’est comme ça que je me suis retrouvée sur ce ring, à porter ces protections ridicules et cette épée en mousse affreusement difficile à manier. Héhéhé, papa s’est bien foutu de moi quand je lui ai dit que je voulais participer mais ça fait déjà quatre ans que je prends des cours en secret auprès de Misjah, je vais lui en mettre plein la vue ! En face de moi, un garçon de mon âge. Il fait une tête de plus que moi et me semble bien baraqué, mais je ne peux pas perdre parce que Liam me regarde : hop, j’esquive son attaque d’un petit pas sur le côté et je contre d’un violent coup transversal, schlak, hanche ! Deux points pour moi. Il me regarde d’un air mauvais et se remet en garde. Cette fois-ci, il est plus prudent : il me feinte, botte, abat son épée mais la mousse le ralentit tellement que j’ai largement le temps de parer. Rapidement, je me défais de son poids d’un coup de poignet ; nos deux mousses frottent les unes contre les autres et paf, tête : cinq points pour moi. Pfff, c’est de la rigolade ! Je le regarde d’un air triomphant : plus qu’un point et j’aurais ma troisième victoire, héhéhé…

_____ Magnifique ! La jeune Ana bat un adversaire bien plus coriace qu’elle !! Dix-sept à zéro, mais jusqu’où ira-t-elle ? Elle en est désormais à sa troisième victoire consécutive… qui osera la défier ?

_____Je fais un salut triomphant à la foule, sûre de moi : les protections me tiennent chaud et je suis vidée d’avoir dû lutter contre la force écrasante de mon dernier adversaire mais l’ivresse de la victoire me donne des ailes et voilà que je parade fièrement sous les acclamations du public. Mouhahaha, le pédalo-tigre est à moi !!


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:43, édité 3 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Lun 24 Aoû 2015 - 19:03

Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque Sawako quitta la maison. Il devait être à peu près une heure de l'après-midi. Une fête foraine s'était installée au centre du village. Quelques jours s'étaient écoulés depuis son arrivée et la rousse n'y avait pas encore mis les pieds. Ne savant pas quoi faire cette aprem, la rouquine décida de s'y rendre. Elle avait prit avec elle son petit sabre, une bouteille d'eau et un sac où elle transportait tout ça. Son sabre était basique et ne tranchait presque pas, elle pouvait donc l'emmener partout avec elle sans problème.

- A plus j'vais à la foire ! Avait-elle crié en direction de ses parents pour les prévenir de son absence.

Sawa passa par la forêt pour se rendre au village. Elle préférait de loin la tranquillité des bois et pouvait s'y déplacer à son aise. Les sentiers n'étaient pas dégagés et des bêtes sauvages y rodaient. Il y avait des plantes toxiques et des insectes au venin mortel. Mais tout ça elle s'en fichait. L'aventure, elle aimait ça ! Après dix bonnes minutes de marche, Sawa arriva au village et se dirigea vers la grande place. Il y avait un monde fou et des attractions plus farfelus les unes que les autres. La musique était accueillante et les activités proposées aux différents stands étaient plutôt originaux. La rouquine n'avait pas beaucoup d'argent sur elle. Elle observa donc les attractions sans y participer.

— Magnifique ! La jeune Ana bat un adversaire bien plus coriace qu'elle !! Dix-sept à zéro, mais jusqu'où ira-t-elle ? Elle en est désormais à sa troisième victoire consécutive… qui osera la défier ?

Hein ? Sawa tourna la tête en direction de l'homme qui venait de dire ça. Elle s'approcha et se frayât un chemin dans la foule de gens. Sur une estrade se tenait une jeune fille aux cheveux roux. Elle avait un sabre en... mousse à la main et venait apparemment de battre son troisième adversaire. Des duels de sabre en mousse alors ? Sawa sourit et s'approcha un peu plus près de l'estrade. Lisant les instructions en rapport avec cette activité elle retenu le barème des points et l'arme utilisée. Seulement les sabres en mousse étaient autorisés. Non mais sérieusement... C'était nul. La rousse posa son sac qui contenait son sabre à contre coeur et en choppa un autre en mousse dans un bac prévu à cet effet. Elle monta d'un saut sur l'estrade et retira capuche laissant tomber ses longs cheveux.

- Je te defis de me battre ! S'écria-t-elle un sourire aux lèvres.

Sawa était confiante et savait manier l'épée depuis l'âge de six ans. Elle observa la foule de gens ainsi que sa nouvelle adversaire. Elle était plutôt maigre. Mais ça ne voulait rien dire, Sawako ne sous-estimait jamais un adversaire. Elle s'approcha donc de la jeune fille puis la salua en signe de respect. Elle prit son sabre à deux mains, prête à se battre. Elle attendit quelques instants que l'autre rousse réagisse et lorsqu'elles furent toutes les deux prêtes une cloche retentit annonçant le début du combat.

- Et.... c'est parti ! Dit l'arbitre un peu désorienté.
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Lun 24 Aoû 2015 - 21:05


_____C’est une jeune fille, peut-être plus jeune que moi… Elle fait ma taille et a de beaux cheveux roux, des yeux dorés et une garde absolument irréprochable. Elle est svelte, elle est fine et elle n’a rien à voir avec le gros gaillard que je viens d’affronter : physiquement, elle est beaucoup plus faible mais elle me fixe, elle est concentrée, elle étudie ma pose et la déchiffre de son regard expérimenté, un regard d’or, deux beaux Soleils d’été qui me fixent d’un éclat globuleux. Oh, elle a les yeux grands ouverts, celle-là ! Ce n’est pas une amatrice. Je sens que ce match ne sera pas une partie de plaisir… Méfiante, je ne m’approche que de quelques pas en guettant sa réaction mais elle n’a pas l’air de vouloir m’attaquer… C’est mauvais, ça. Est-ce qu’elle a le même style que moi ? Sauf que j’ai déjà trois matchs dans les jambes et que je ne peux pas me permettre de faire durer le combat, il me faut l’a… Elle fond sur moi.

_____Comme un faucon sur sa proie, comme un éclair qui frappe le sol, elle abat son épée, un grand coup diagonal qui part de la gauche – j’ai à peine le temps de réagir. Je me décale sur le côté d’un pas chassé, venant à la rencontre de sa frappe, je soulève ma garde pour positionner mon arme bien au-dessus de ma tête, offrant un angle nettement incliné destiné à dévier l’attaque sur le côté. Les mousses s’entrechoquent mollement, mais ce n’est pas fini : profitant de la force de son propre coup, je repousse sa lame en tendant les bras, la laissant poursuivre inutilement sa course vers le sol. Alors, sûre de moi, je prends appuis sur ma jambe gauche et pivote rapidement mon bassin. Par habitude, je fais également tourner ma garde pour présenter ce qui devrait être le tranchant de la lame, je fais passer mon pied droit devant mon pied gauche, me rapprochant dangereusement de mon adversaire, et je frappe à mon tour : tiens, le voilà ton coup diagonal !


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Lun 24 Aoû 2015 - 22:11

D'habitude Sawako n'aimait pas trop les endroits populaires où des foules de gens inconnus stationnaient. Mais il fallait avouer que cette fête foraine était bien sympathique. En plus des différentes activités proposées, il y avait une place pour manier le sabre. Bon ok c'était de vulgaires épées en mousse, mais les notions restaient les mêmes. Sur l'estrade se déroulaient plusieurs combats et à chaque fois, une même jeune fille semblait les gagner. Intrigué, Sawa s'était approchée. Aimant relever les défis, la rouquine s'était tout de suite proposé pour combattre cette autre rouquine.

La cloche avait retenti, le combat pouvait commencer. Sawako restait sur ses gardes, elle ne connaissait pas son adversaire et hors de question de la sous-estimer. Marchant en cercle l'une en face de l'autre, personne n'osait agir. C'est alors que Sawa fonça sur la fille pour tenter de la toucher. Elle fit basculer son sabre de droite à gauche en diagonale. L'autre rouquine se délaça rapidement sur le côté et contra son coup, cette dernière bascula légèrement en arrière. La force de Sawa n'était pas à négliger. L'adversaire se décala ensuite, laissant Sawa chuter et cette dernière parvint à toucher l'épaule de Miss Miura. D'accord, c'était comme ça qu'elle se battait alors. Observer puis attaquer. La rousse prenait en compte la technique de l'autre.

Le combat continuait et la jeune fille adverse se jeta sur Sawa, imitant le même coup. Les sabres en mousse se choquèrent puis Sawa se dégagea en arrière. Sans plus attendre, elle fit quelques pas et s'avança vers l'adversaire déterminée à marquer elle aussi quelques points. Elle plia les genoux et courut vers l'autre sabreuse. Elle feinta en stimulant un coup d'épée latéral, mais fit en faite un tour sur elle-même pour se retrouver derrière l'autre rouquine. Avec la pointe du faux sabre elle était à quelques millimètres de toucher le dos de l'autre rousse. Mais aurait-elle les trois points ou cette dernière contrerait son attaque par un coup miraculeux ?
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Lun 24 Aoû 2015 - 23:03


_____Paf, en plein dans le mile : un point pour moi ! Bon, je ne risque pas de gagner, à ce rythme-là… J’observe mon adversaire en silence, entièrement concentrée sur notre affrontement. Les commentaires surexcités du commentateur me glissent dessus sans m’atteindre ; tout disparaît. Le public, les paris, le vacarme ambiant… Ne reste plus qu’elle et moi, sur ce ring, face à face pour un duel sans merci. Bon, et si j’attaquais un peu ? Voyons voir… D’un pas rapide, je me précipite vers elle et mets tout mon poids dans une frappe verticale que je veux aussi rapide que possible, pouuuf ! Malheureusement, elle le pare sans trop de difficulté ; les épées en mousse n’étant pas les armes les plus aérodynamiques des quatre mers. Immédiatement, mon adversaire se dégage puis fait quelques pas sur le côté : elle danse, elle volette avec ses pas aériens et ses jambes encore fraîches – les miennes sont enracinées, incapables de suivre le rythme qu’elle m’impose mais je sens venir l’attaque ! Un coup latéral, sur le côté ; vite, je me positionne : ma garde est au niveau de ma tête, poing droit vers la terre ; la lame touche le sol et je soutiens cette dernière de mon pied en prévision d’un choc qui tarde trop à venir… mince !

_____Je me retourne mais il est trop tard : mon adversaire est déjà derrière moi ! Raah, tu ne t’en tireras pas comme ça ! D’une violente poussée sur le sol, je fais basculer mon poids sur ma jambe gauche et entame une rapide rotation, prends ça ! Tout en tourbillonnant sur moi-même, j’ouvre ma main droite, soulève la gauche au-dessus de ma tête et, d’un puissant revers, je déroule mon bras dans une réplique aussi rapide que mortelle ! Héhé, moi aussi je peux être aérienne, hein ! Alors que le bout de son arme s’enfonce déjà dans mon rein, ma contre-attaque file rencontrer son cou comme un véritable coup de fouet.


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Mar 25 Aoû 2015 - 15:25

Le soleil brillait haut dans le ciel et tapait fort sur la peau de la jeune rousse. Le ciel était bleu et quelques nuages s'y promenaient agréablement. Malheureusement, Sawako n'avait pas le temps d'observer ces petits détails. Elle était en plein "combat" et se battait avec un sabre en mousse. Dangereux non ? Elle était concentrée et faisait abstraction du reste. Tout ce qui était susceptible de la déconcentrer avait disparu de ses pensées. Que ce soit la musique des attractions, la voix du commentateur, les cris de la foule ou encore ceux des oiseaux. Sawa s'était coupée du monde et se focalisait à présent sur son adversaire dont elle ne connaissait même pas le nom.

Le combat avait commencé rapidement avec une première attaque de Sawa contrée par l'adversaire. C'était ensuite suivit un choque entre les deux "sabres" puis l'autre rousse avait réussi à toucher l'épaule de Sawa pendant que cette dernière perdait l'équilibre. Sans plus attendre, miss Miura s'était retournée et avait continué le combat avec un coup qui manqua de tordes leurs armes puis une feinte. Son coup, censé être latéral, s'avérait être un faux puisque Sawako fit un tour sur elle-même pour arriver derrière l'autre fille. Elle avait été agile et rapide tandis que l'autre nana n'avait pas suivi son mouvement. Sawa était à quelques centimètres de toucher le dos de sa concurrente quand celle-ci réussit par coup miracle à se retourner et lancer une attaque en direction du cou de Sawa. La pêcheuse baissa la tête pour éviter le "sabre" de sa concurrente puis dans le feu de l'action, elle parvint à se redresser puis à toucher la hanche de l'autre rousse. Hallelujah, elle gagnait enfin quelques points. Elle restait à présent sur ses gardes, reculée du centre de l'estrade.
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Mar 25 Aoû 2015 - 21:21


_____Qu… Quoi ? Impossible, elle a esquivé au dernier moment ! Dans un réflexe surhumain, ma rivale a simplement baissé la tête tout en poursuivant son mouvement de percée, me touchant à la hanche… Ensuite, elle s’est repliée le plus naturellement du monde et a repris consciencieusement sa garde, comme si de rien n’était… J’hallucine ! Elle m’observe avec une mimique satisfaite mais ses yeux concentrés sont à cent pour cent dans l’affrontement… elle ne rigole pas, celle-là ! Ses yeux d’été pétillent – est-elle amusée ? Toujours est-il que, malgré son jeune âge, elle semble on ne peut plus habituée aux combats à l’épée ! Décidément, ce n’est pas n’importe qui… Dans les gradins, papa me regarde avec un air amusé et Liam s’est accroché au bras de maman avec une mine soucieuse… Mais la foule les a engloutis, les rendant difficiles à discerner : nous n’avons échangé que quelques coups mais j’ai l’impression ; mais ce n’est peut-être qu’une impression, que notre petit spectacle attire les badauds qui commencent à s’attrouper autour de l’estrade… Je ne peux pas perdre ! Aller, deux-un, ça ne veut rien dire : ça ne fait que commencer ! À partir de là, je décide de m’y mettre à fond et de sortir le grand jeu : sois souple sur tes appuis, allège ton corps, frappe, frappe encore ! Le jeu de jambe ! Aérien, mobile ! C’est parce que mes pieds étaient restés enracinés sur le sol qu’elle a pu me surprendre… Mais maintenant, je ne la laisserai plus passer derrière moi, je lui ferai toujours face ! Ne pas quitter son adversaire du regard… C’est quand même un peu la base, non ?

_____Furieuse, je m’avance vers mon adversaire en faisant pleuvoir les coups, j’essaie de créer des ruptures, des déséquilibres, je vise sa garde, j’attends l’ouverture, je la contourne, je fais des feintes – je suis une boxeuse, un cobra, je fonds sur ma proie sans lui donner de répit ; chacune de mes frappes ayant pour but de toucher. C’est dur, c’est fatiguant mais je mets tout mon poids dans mes attaques : il me faut l’acculer, lui faire peur, ne pas lui laisser l’occasion de répliquer et, maintenant ! J’entame un puissant coup latéral, visant les hanches mais, au dernier moment, je ferai tourner ma garde pour que ma lame contourne la sienne et l’atteigne en pleine poire.


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Mer 26 Aoû 2015 - 17:45

Le petit duel avait maintenant commencé depuis quelques minutes et le résultat était très petit, deux à un pour Sawa. Peut-être qu'elle avait l'avantage, mais ne fallait jamais vendre la peau de l'ourse avant de l'avoir abattu. La rouquine restait donc sur ses gardes, prête à se défendre. Bizarrement, le public s'agrandissait de plus en plus. Sawako ne comprenait pas très bien. Un combat entre fille avec des sabres en mousse ne devait pas être la plus grosse attraction de la foire. Et pourtant, les gens semblaient apprécier et s'amuser en regardant les deux jeunes filles. Sawako s'en fichait, elle avait fait abstraction de tout ce qui l'entourait, ne gardant dans ses pensées que son adversaire à battre.

Alors qu'elle venait de se faire toucher, l'adversaire de Sawa se précipita et fit pleuvoir les coups. Apparemment, il était temps pour elle de passer à l'action et de ne plus observer. Ça tombait bien, miss Miura s'ennuyait. Le combat commençait vraiment. L'autre rouquine faisait tout pour déstabiliser Sawako, autant par les coups que par sa façon de se déplacer. Elle jonglait entre les feintes, coups frontaux, latéraux et ça tout en visant la garde de la rousse. Sawako avait du mal à suivre, mais contrait chaque coup avec courage et détermination. La concurrente était déterminée et n'hésitait pas à attaquer, Sawako répondait aux attaques avec vitesse et agilité. Tout en feintant un coup latéral, l'autre fille parvint à modifier la trajectoire de son sabre et toucha Sawa en pleine tête. P'tain elle venait de gagner cinq points.

La rousse n'attendait pas, elle repartait au combat et se jettait sur sa concurrente comme un aigle sur sa proie. Elle faisait pleuvoir les coups : à droite, à gauche, verticalement, horizontalement, ça n'en finissait plus. Le soleil tapait, son cœur s'accélèrait, la foule criait, Sawa ne lâchait pas, elle faisait pleuvoir les coups avec agilité, vitesse et intelligence. C'était à elle de montrer de quoi elle était capable, puis dans le feu de l'action, elle arriva à écarter avec difficulté la garde de son adversaire puis d'un coup violent elle parvint à lui toucher la joue. Voilà, elle était chaude.
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Ven 28 Aoû 2015 - 9:03


_____Goaaaal !! Euphorique, j’en oublie presque mon adversaire quand mon attaque réussit magistralement : paf,  en plein dans le mille ! Youhou, ça me fait six points, plus que neuf ! Héhé, si je continue comme ça, il ne me suffira que de deux attaques pour en venir à bout : la victoire est à portée de doigt ! Mais la jeune fille ne semble pas de cet avis : sans attendre, elle se met à charger. Elle frappe si vite, avec ses mains minuscules ! Je vois à peine ses coups arriver. C’est comme un rêve où tout se passe mal : tout s’enraille tout seul ; je n’ai plus aucun contrôle. Elle frappe de tous les côtés, avec précision, elle m’oblige à reculer, elle gagne du terrain… Ce n’est pas bon, je ne dois pas lui laisser l’initiative !! Reprends-toi, bon sang ! Mais yeux d’été bondit comme un félin : elle est partout. Soudain, elle se matérialise à ma droite – oh, bon sang ! Je me raidis. Bouge. Mon dieu, mais bouge !! Mes jambes se meuvent au ralenti, comme embourbées dans une épaisse résine, mon corps ne m’obéit pas, ma lame se redresse, mais elle est trop lente, trop lente !

_____De tout son poids, elle écrase son arme contre la mienne que j’essaie de repousser désespérément mais je suis mal placée ; elle a mis trop de force, je vais céder ! D’un irrésistible coup de poignet, elle rejette mon arme sur le côté, à l’infini. Mon corps lui est offert, bien ouvert – esquive, aller, esquive ! Mais il ne m’obéit pas ; il ne m’écoute pas. Il reste figé dans l’incompréhension et l’incrédulité. Pouf. La mousse rebondit mollement sur ma tête, dans un coup net et précis ; je la sens râper contre ma joue… Sept - six.

_____Reprends-toi. Elle se repositionne avec une mimique satisfaite, secoue-toi. Je relève ma garde machinalement, mais mon esprit est ailleurs. Oh, fichtre. Elle m’agresse. De nouveau, elle attaque et de nouveau je pare les coups sans réfléchir. De nouveau je perds du terrain… Je vois d’avance la scène se reproduire, je suis presque résignée je… Je vais perdre ?! Schtouc. Les mousses s’entrechoquent violemment, si bien que j’ai eu l’impression que les épées en bois qu’elles protègent ont manqué de se briser. Je secoue la tête sans y croire ; ouvre les yeux. Mais, profitant d’un moment d’inattention, la jeune et intrépide se permet une nouvelle tentative : un demi-cercle qui va droit vers mon épaule droite. Aller, du nerf ! Cette fois-ci, je réagis à temps : je me repositionne, je prends ma garde à deux mains et d’un coup, je soulève la montagne ! Mes muscles se déchirent dans une douleur insoutenable tant l’effort est grand et soudain mais je tiens bon, je serre les dents, je baisse la tête et je la fais passer sous son attaque. Parfait, c’est vraiment parfait. Aller, c’est à moi de frapper maintenant ! Avec un rictus victorieux, j’assène mon sabre le plus rapidement possible, passant mes mains de mon oreille gauche à mon genou droit.


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:15, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Mer 2 Sep 2015 - 20:44

Ce combat d'épée en mousse était long, intense, pleins de surprises et très dynamique. Sawako se battait du mieux qu'elle pouvait tout en contrant les coups de son adversaire. Ce petit spectacle était physique. Le soleil tapait et Sawa dégoulinait de partout, raaah elle aurait dû penser à enlever son gilet avant de monter sur l'estrade. Tant pis. Le temps commençait à passer, les nuages bougeaient vites, mais pour le moment il n'y avait pas le moindre avantage pour une concurrente dans ce match. C'était à la fois déstabilisant et inquiétant. Les "sabres" s'entre-choquaient et personne ne réussissait à toucher l'autre.

C'est alors que la concurrente tenta un enchaînement de coup rapide. Sawa la comparait un peu à une danseuse. L'adversaire de la rousse termina son action par un coup partant du haut de son oreille pour finir en bas de sa hanche et tout ça dans l'espoir de toucher la rousse. Sawako en profita et contra rapidement le coup de son opposante. Son épée était maintenant près de la hache du challengeur. La rousse tenta de toucher ce membre, mais il ne fallait pas croire, l'adversaire était agile et intelligente. Alors, cette dernière esquiva le coup avec brio tandis que Sawako finissait son action. Finalement, elle parvint à toucher la jambe de l'autre rousse. Elle était fière d'elle. Elle se recula puis se mit en garde. C'était à l'autre fille de l'attaquer, maintenant Sawako restait sur ses gardes.
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Mer 2 Sep 2015 - 22:02


_____Douze-huit. Les deux adversaires se considèrent avec méfiance. Elles se jugent, toujours en mouvement. Elles ont chaud, elles sont fatiguées mais restent concentrées, toujours à l’écoute, à l’affût de la moindre possibilité. Chacune a essayé des folies, chacune a eu son lot de réussites et chacune a connu l’amer goût de l’échec. Alors maintenant prudence, prudence et temporisation. Concentration. Sens les mouvements de ton corps ; les flux de pensée de ton ennemie couler contre toi, se heurter à toi et au rempart impénétrable de ta volonté. Ne te précipite pas. La victoire est si proche et pourtant si lointaine. Tout pourrait arriver. Encore. Encore un coup, encore un coup et tu gagnes.

_____Je prends une longue inspiration : je suis exténuée. Mon corps est lourd, mes jambes refusent de m’obéir et tout est loin, maintenant. C’est comme dans un mauvais rêve. Je n’ai plus le contrôle sur rien, je n’arrive plus à penser, plus à réfléchir. J’ai l’impression d’assister à un mauvais spectacle avec des acteurs pitoyables, que tout ceci n’est qu’une mauvaise blague et que ça va bientôt s’arrêter. Aller, encore un effort. Maintenant : à l’attaque ! Je crois voir une faille dans la posture de mon opposante alors je me précipite dedans, je cours sur le côté, je botte, je retente quelques attaques mais c’est sans succès, c’est sans succès ! Et la fille contre-attaque, je l’esquive mais elle attaque encore, me touche à la jambe et se retire aussitôt : Douze-neuf.

_____Elle se remet en garde. Elle est prête, elle est immobile, elle attend que je l’attaque. Jeu dangereux mais qui peut s’avérer payant… Mine de rien, j’en profite pour me reposer un peu tout en me rapprochant de la fille aux yeux d’or. Aller, c’est parti : sans trop réfléchir, j’abats mon arme plusieurs fois mais elle part les coups sans broncher, sans même reculer – je dois me montrer plus agressive, aller, avance-toi, utilise le poids de ton corps et soulève-toi ! Dans un fracas mousseux, nos épées se rencontrent pour la cent-millième fois.


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:15, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Dim 13 Sep 2015 - 15:01

Le combat semblait durer une éternité. Toujours de plus en plus longtemps. Sawako avait chaud, le soleil tapait et la rousse sentait son visage se réchauffer. Il y avait pas mal de personnes qui observaient le combat dans les tribunes voisines à l'estrade depuis le début. Certains civils étaient venus observer "l'attraction" deux minutes, d'autres étaient déjà partis depuis longtemps et quelque-uns avaient même commencé les paries. Sawa se débrouillait comme elle le pouvait avec le pauvre sabre en mousse qu'on lui avait donné en guise d'épée. L'autre rousse semblait un peu fatigué. Même si ses attaques étaient élaborées, violentes et très bien travaillées, elle semblait avoir du mal à attaquer. De son côté, Sawa avait du mal à suivre, les sabres des deux jeunes filles ne faisaient que s'entre-choquer.

Sawako avait bien observé sa concurrente. Cette dernière se déplaçait rapidement. Miss Miura essaya d'accélérer le rythme du combat. Elle tenait à présent son sabre en mousse à deux mains, elle attaquait son adversaire à l'aide de grandes diagonales. La jeune concurrente évitait les coups avec brio, mais semblait ne pas réussir à attaquer. Sawa voulu attaquer en force. Elle leva son épée, au-dessus de son oreille droite, puis donna un grand coup en diagonale dans l'espoir de toucher le ventre de cette rouquine. Et... Bingo ! Avec beaucoup de chance, Sawako réussit à toucher le ventre de la jeune fille face à elle. Miura commençait à se rapprocher de la victoire, mais rien n'était encore joué. Son adversaire était très coriace, elle ne lâchait rien.
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Dim 13 Sep 2015 - 16:00


_____Bon sang, on est au coude-à-coude ! Nos deux corps épuisés se livrant à une parodie de l’immobilisme, nous nous observons en silence, à bout de souffle. L’intuition, nous savons que nous sommes sur nos derniers échanges, que le résultat va bientôt tomber et que tout peut encore arriver. Une fausse manœuvre, un faux pas, une attaque malheureuse ou une opportunité ratée suffirait pour faire pencher la balance ; l’équilibre est ténu, si fin qu’il pourrait se déchirer à chaque instant. Je me traîne vers elle en tendant mon arme bien devant moi, elle fait barrière, elle me protège de cette fille qui sans quoi pourrait m’agresser et m’achever d’un simple revers – c’est parti. Je fais un petit saut pour me réveiller et, quand je ré-atterris, je tombe, je plonge sur le côté pour aller chercher la surprise, la rupture. Je tente des mouvements au hasard, je tends le bras, j’attaque. Je suis partie trop loin, je reviens vers elle et pare difficilement son contre elle est juste là. Nos souffles s’entremêlent puis tout d’un coup elle n’est plus là, elle est loin maintenant, nous nous poursuivons. Nous sommes rochers et grains de pollens, tantôt figées tantôt volatiles, nous courons, nous sautons nous cherchons à grappiller le moindre point, le moindre avantage.

_____J’agite encore un peu mon épée puis elle m’attaque, m’attaque encore je suis le roseau. Ses coups me manquent à peine et mes contres ne l’atteignent pas, on dirait que tout glisse, que tout a perdu sa substance et que nous sommes devenues intangibles, insensibles à la mousse et immunisées contre le bois. De la souplesse à la crispation, de la fixité à la danse effrénée, nous oscillons comme une girouette devenue folle ; nous sommes à la fois chênes et roseaux. Je la frappe. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment mais sa garde est partie à la pêche dans une veine tentative pour me toucher au visage, et alors la voilà toute à moi, toute ouverte à mes coups, sans rien pour la protéger et trop près pour esquiver, paf ! Au dernier moment, elle recroqueville sa tête et se protège de son poignet, je l’ai touchée ! Aller, treize – onze. Je m’éloigne rapidement pour me couvrir de tout contre et je m’apprête à réattaquer, à recommencer parce que je ne suis qu’à un doigt de la victoire, un coup à porter pour que s’achève le combat.


Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:15, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Dim 20 Sep 2015 - 20:33

Le combat était intense et commençait à être de plus en plus dur. Même si Sawako s'en sortait, elle sentait que son rythme cardiaque n'était plus régulier. Son souffle était saccadé et ses poignets se cassaient, la lourdeur de l'épée en mousse se faisait presque sentir. En plus de ces détails, le soleil brillait et aveuglait de temps à autre la rousse. La chaleur était belle et bien présente et l'atmosphère était lourd. Les rayons du soleil tapaient sur la tête de la jeune fille. Les conditions de combat n'étaient pas géniales. L'estrade était dur et les cris des passants se faisaient entendre de plus en plus.

A chaque coup, Sawa essayait de s'appliquer et de déstabiliser son adversaire, qui au passage fatiguait aussi. Elle tentait tout, des coups diagonaux, des coups verticaux, horizontaux, en vague... De la droite, de la gauche. Elle se mettait sur la pointe des pieds, se courbait, se mettait à genoux, elle se défendait comme elle pouvait en testant plein de choses. Les faux sabres s'entre-choquaient de plus en plus. Plus personne n'observait, les deux filles attaquaient. Il n'y avait pas de moment de répits, c'était dur, très dur. C'est par un coup miracle que Sawa parvint à toucher le mollet de sa concurrente, cool, quelques points en plus. Mais quand est-ce que ce combat se terminait punaise ?
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: +187
Intégrité: 116

Dim 4 Oct 2015 - 19:16


_____Je… J’ai perdu.

_____L’implacable réalité de ce sabre de bois enfoncé dans mon ventre, planté là, comme un drapeau clamant quelques territoires conquis par la puissance des armes et du sang. Je. Je ne veux pas y croire, je veux continuer, me battre encore, qu’on me donne une seconde chance mais c’est terminé. C’est la tyrannie des chiffres, c’est le jeu, c’est comme ça. Un silence improbable. Quelques murmures. Incrédule, je vois mon adversaire me sourire – une folle envie de pleurer, de refuser, d’effacer ce qui vient de se passer pour tout réécrire mais je lui souris aussi, c’est comme ça.

_____Mes forces m’abandonnent. Je suis paralysée, condamnée à ressasser sans cesse ces quelques mouvements qui causeront ma perte, cet échange – pourquoi lui, parmi tant d’autres ? J’ai fait un faux pas, j’ai perdu l’équilibre ; j’ai tenté d’attaquer mais elle s’est contorsionnée pour esquiver et, d’un coup de fouet improbable, elle a réussi à me toucher le ventre du bout de son arme.

_____Je suis vide.

_____Je salue celle qui m’a vaincue et je descends de l’estrade, penaude, je… J’ai l’impression que tous les regards sont braqués sur moi, toutes les remarques je suis assaillie. Je voudrais me cacher, disparaître, j’ai honte et je ne sais pas quoi faire… Les gens s’écartent. Certains se mettent à crier : ils me sourient, ils me félicitent, ils m’acclament je…

_____ Tara, Tara, je ne savais pas que tu étais aussi forte ! Bon sang, mais tu m’en caches, des choses ! … Félicitations !

_____Surexcité, il s’est frayé un chemin entre les quelques spectateurs et me prend dans ses bras, me regardant avec fierté.

_____ Incroyable : tu as gagné trois fois de suite ! Tu as été formidable.
_____ Mais… J’ai perdu…
_____ Oh, aller, ça arrive… Viens, on va voir ce qu’ils ont comme cadeau pour trois victoires : je suis sûr qu’il y aura de super-trucs, aller, viens !

_____Je, profond soulagement. D’un souffle, il étouffe les cris de douleur qui déchiraient mon cœur. Les forêts en feu se sont éteintes et les tempêtes ont cessé de s’acharner sur les lacs. L’odeur de la cendre se répand parmi les animaux en deuil et les poissons tressautent dans les gerbes d’eau qui les verront mourir. Je suis frustrée, c’est vrai. J’aurais voulu gagner, j’aurais voulu un autre déroulement, ce n’est pas juste ! Mais à elle, je lui souris. J’ai bien aimé la combattre et, la prochaine fois, je serai au top de ma forme et je ne pourrai que gagner ! En attendant bon vent, et puisse les eaux mûrir ton épée.



Dernière édition par Anatara le Mar 27 Oct 2015 - 15:16, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"https://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Sawako D. Miura
Sawako D. Miura

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: +10
Intégrité: 5

Lun 19 Oct 2015 - 11:24

Le combat était enfin terminé. Sawako lâcha son sabre en mousse, l'objet tomba à terre. Elle respirait avec difficulté. Son corps avait produit un effort considérable, du sport de haut niveau. La bataille entre ces deux jeunes filles avait été dure. Les coups portés avaient été puissant et ingénieux. Les deux miss avaient fait preuve d'ingéniosité, d'intelligence et d'agilité, de parfaites combattantes. Ce duel avait été serré, de son début, jusqu'à sa fin. Sawako reprenait calmement son souffle, c'était elle qui avait gagné. Une victoire qu'elle n'allait pas oublier de si tôt. Après quelques minutes de silence et de repos, la jeune fille s'approcha de son adversaire. Tout d'eux se saluèrent et Sawako lui fit un sourire, un vrai sourire. Sans perdre de temps, la jeune fille contre qui Sawa avait dû se battre descendit de l'estrade et alla rejoindre des personnes. Sawa ne connaissait même pas son nom et encore moins son âge, mais ça lui été égal. Avec une énergie, dont elle ne soupçonnait même plus l'existence après ce combat, la rouquine sauta de l'estrade, alla rendre son épée aux juges et avec ses points gagné, Sawa alla récupérer une peluche en forme de chat. C'était une petite peluche, ce n'est pas grand chose, mais la rouquine n'en avait rien à faire de ces points, puis les peluches ce n'était pas sa passion. Rapidement, elle se fraya un chemin et se rapprocha de son adversaire. Elle lui tapota l'épaule puis d'un geste brusque lui tendit la peluche en forme de chat, gris. Sawako souriait.

- Cadeau ! Tu le mérites, ton combat fut mémorable. Après quelques secondes de répit. On se revera bientôt, j'en suis sûr !

Sawako ne laissa même pas le temps à son adversaire de répondre, elle se fondit dans la foule et quitta cette foire au plus vite. Aller prendre du bon temps dans la forêt lui ferait le plus grand bien. La rouquine sortit alors du village. Ce fut une magnifique journée. Cette candidate lui avait tapé dans l'oeil. Miss Miura été pressé de la retrouver. Bientôt elle partirait en mer, explorer les blues, les différentes îles et s'aventurer sur grand line. Elle ne pouvait partir sans cette adversaire redoutable. Sawa avait bien l'intention de proposer à cette fille de la rejoindre dans sa futur aventure qui ne tarderait pas à démarrer. Que d'ambition... Avec l'esprit serein d'avoir fait une belle rencontre et d'avoir gagné un combat aux sabres, Sawako retourna dans la forêt. Grrr.. Oh elle avait faim. Elle avait eu pour vent qu'un vielle ours dérangeait le village, parfait, elle ramènerait ça à manger ce soir.

FIN
https://www.onepiece-requiem.net/t15092-sawako-miura
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1