AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

Une livraison pour la 473e. Rencontre avec une fille en armure.

Laïa Blamoka
Laïa Blamoka
•• Commandant ••

♦ Localisation : Base du G2

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: +63
Intégrité: 58

Dim 18 Oct 2015 - 14:40

La vie n'est pas un long fleuve tranquille quand on est dans la marine. Ma convalescence étant terminé, je n'avais pas hésiter. Si je voulais un jour être celle qui arrêtera le pirate primé Jevta Cofresi, je devais m'entrainer dur et devenir plus forte. Pendant mes deux semaines passée à l'infirmerie, j'avais réfléchi longuement a comment améliorer mes compétence au combat. L'idée d'apprendre de nouvelles techniques de combat avait quelque chose d'attrayant, d'autant que jusque là, je n'en maîtrisais qu'une seule qui ne soit pas une techniques de base des sabreurs. Elle est particulièrement efficace lorsque les ennemis m'encercle de toute part. Mais je ressentais le besoin d'avoir une technique de charge, une technique à deux sabres. En plus avoir deux sabres rendraient encore plus efficace mon Junkan Sutoraiki.

C'est là que je la mis au point, ce qui est maintenant mon Setsudan Hoīru, profitant d'une période sans mission de deux semaines pour m'y entrainer, il s'agit d'un bon très haut, suivi d'un mouvement de toupie à l'horizontale, lames au claires, avant de me réceptionner sur le sol en appuis solide me permettant d'enchainer avec le Junkan Sutoraiki.

Ce fut au milieu de ses deux semaines d'entraînement que le commandant Ramsteil, m'avait convoqué à son bureau pour me confier une nouvelle mission. Pour l'occasion je commanderais un navire courrier de la marine, peu armée et avec un équipage se composant de trente hommes ni plus ni moins et d'une sergente que je connaissais bien du fait que durant les deux années de ma formation, elle était devenue ma meilleure amie et ma confidente. Elle s'appelle Sarah, Sarah Caporla, fille d'un des commandant affecté à la 9e Division.

Le contenue de ma cargaison devait être livré à la caserne de la 473e Division de la marine, à Orange. Les cales de mon navire contenaient, à mon départ, une dizaine de caisses de fusils pour renouveler leurs stock et une trentaines de caisse de munition pour fusils.

C'est pourquoi, en cette belle matinée ensoleillée, mais fraiche, je me trouvais sur les quais à coordonner la livraison des caisses a destination de la caserne.
https://www.onepiece-requiem.net/t15320-mon-reve-c-est-d-en-trouver-justement-unhttps://www.onepiece-requiem.net/t15434-ft-de-laia-blamoka#177291
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Lun 26 Oct 2015 - 15:25

-On fait quoi ici capitaine?

-Le calme, juste un peu de calme.

-....

-Bon d'accord je voulais des vacances mais comme c'moi qui dirige c'pas un soucis si?

-Non capitaine non...

-Demain on aura levé l'ancre en attendant permission pour tout le monde!

-Mais il y a la marine dans le coin...

-Débrouillez z'êtes des grands garçons! Shadow, Light avec moi!

-Oui c'ptain ♥ !

Et le trio quitta le navire pour finalement vagabonder sur les quais, l'armure laissant ses deux concubines vaguer à leurs propre occupation. En vérité elle était ici sans trop savoir pourquoi, disons qu'il lui fallait du temps pour réfléchir. A ses objectifs futurs, à sa relation avec Margo et Sena, la tête pleine elle frôlait par moment, entre deux nuits blanches le surmenage. Alors quand elle percuta de plein fouet une jeune femme blonde en armure elle plissa des yeux afin de vérifier que ce n'était pas simplement une illusion et le fruit de son imagination.

Une marine, indéniablement avec des caisses d'armes. Shadow et Light étaient à l'horizon entrain de faire des emplettes dans la ville, la laissant seule avec celle qu'elle avait renversée. Elle hésita quelques secondes sur la marche à suivre puis décida de jouer le jeu de l'inconnue. Au pire on la reconnaîtrait. Tendant une main en guise d'excuses elle décida de prendre la parole.

-Je suis désolée, je ne vous ai pas vu.

On verrait bien ou mènerait cette rencontre.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Laïa Blamoka
Laïa Blamoka
•• Commandant ••

♦ Localisation : Base du G2

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: +63
Intégrité: 58

Jeu 5 Nov 2015 - 8:30

Le déchargement du matériel se déroule bien, mais les hommes de la 473e sont aux abois... Un navire pirate a été signalé dans les environs. D'après les informations, il mouillerait dans les parages avec l'intention d'intercepter la cargaison... Mais du coup, il ne pourra plus le faire puisque nous sommes arrivé à bon port et que le 473e est en train de prendre possession leurs petites affaires. J'appris par la même que les colonel et la majorité des commandant s'était rendu en urgence au G2, suite à l'affaire de Loguetown...

Enfin... Tous se passe bien jusqu'à ce qu'un "BONG" retentissant me fit me cogner, en chutant, contre un simple soldat qui porte une caisse et je me retrouve empâter au milieu de munition se déversant sur le sol. Le marine est plus rapide que moi et se relève très vite pointant son arme vers l'intruse, aussitôt dans un ensemble parfait, par l'ensemble de mes hommes et des quelques-un de la 473e.

Mon armure me ralentit pour me relever, mais je n'ai d'ailleurs pas besoin de le faire seule puisque la femme devant moi, non seulement elle s'excuse mais en plus me tend la main pour m'aider à me remettre sur pied. Je la saisi et prend appuis de son bras pendant qu'elle me tire, pour me retrouver très vite debout face à elle. Je l'observe... Elle ne me semble pas le moins du monde perturbée par la trentaine de fusils pointé vers elle... Enfin, il me semble.

"Y a pas de mal... Enfin... ne restez pas là, je vous pris, la zone est interdite aux civils..."

Je ne savais, bien sur, pas que j'avais affaire à un capitaine pirate au moins deux voire trois fois plus forte que moi...
https://www.onepiece-requiem.net/t15320-mon-reve-c-est-d-en-trouver-justement-unhttps://www.onepiece-requiem.net/t15434-ft-de-laia-blamoka#177291
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Mar 10 Nov 2015 - 23:49

-La marine pointe toujours des fusils sur une femme gênée?

Elle ne tremblait pas, restant droite face à la trentaine de soldats la mettant en joue. Elle souriait derrière son armure, encore des victimes? Elle hésitait, tuer pour rien lui donnait une mauvaise impression de ce qu'elle avait envisagé comme carrière. Autant tuer des singes dans un zoo, autant user de son pouvoir contre des handicapés. Non réellement elle ne sentait pas en état de se faire une prime misérable dans une ville toute aussi ridicule. Elle posa une cigarette à travers son heaume et claqua un briquet pour l'allumer. Tournant la tête de trois quart pour observer les caissons d'armes. Du matériel neuf, des armes fraîches qui conviendraient pour remplacer les siennes. Le tout était d'organiser l'éventuel vol à des marines et une garnison.

-En guise d'excuses vous voudriez bien me faire l'honneur de boire ce soir à l'auberge du coin, après la fin de votre service bien sur.

Elle joue des mécaniques devant une jeune femme visiblement aussi gênée que responsable de toute cette compagnie. Elle passe la cigarette entre ses doigts et laisse l'odeur de la nicotine titiller ses narines avant de tirer une latte sur ce cancer potentiel. En passant une main sur le pommeau de Menteuse elle se souvient que cette lame est une petite légende.

-Je ne suis pas aussi fin bretteuse que devrait l'être un soldat de la marine mais je possède actuellement Menteuse lame des cinquante plus fines épées de ce monde. J'aimerai conter l'histoire de son obtention à une âme charitable, cela fera complément avec notre soirée qu'en dîtes vous...comment déjà?

Toujours retourner la situation à son avantage.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Laïa Blamoka
Laïa Blamoka
•• Commandant ••

♦ Localisation : Base du G2

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: +63
Intégrité: 58

Sam 21 Nov 2015 - 23:54

Je n'aime pas quand mes hommes n'obéissent pas à mes ordres, en revanche j'aime particulièrement quand je n'ai pas à leur en donner pour qu'ils fassent ce qu'il y a à faire. Le premier réflexe du gars de la 473e dont la caisse s'était renversé et vidée en grande partie de son contenu, des boites de cartouches par dizaines, fut de tout ramasser et de reprendre son chemin sans se poser de question.

Pas besoin d'être une intelligente pour remarquer le regard de la civil porteuse de menteuse... Visiblement celle-ci s’intéresse au contenues des caisses... A moins que cela ne soit une impression de ma part...

-Une femme qui porte une arme de combat célèbre... Baissez vos armes vous autre ! 5e peloton ! Garde à vous ! Sergent Sistérion, demandez à la 473e d'envoyer plus d'hommes à la protection de la livraison... Je ne puis gérer à la fois les civils curieux et la supervision de l'arrivage !

Je tache de ne pas me montrer impressionner par la civil... Mais est-ce vraiment une civil ? Une simple civil ne serait pas en armure... Et a moins d'être collectionneuse, n'aurait pas une arme aussi célèbre que menteuse sur elle... Une capitaine pirate ? Ce serait étonnant... Pas si proche de la caserne... A moins... qu'elle ne soit au courant qu'une grande partie de la garnison ne soit en patrouille dans les eaux au larges, loin des côtes... et que le colonel est absent de l'île. Je ne vois que deux solutions... Cette femme est une agent du Cipher Pol, où une chasseuse de prime... J'exclus aussi, bien sur, la possibilité qu'elle ne soit une révolutionnaire...

Je n'attend pas plus longtemps pour la prendre par le bras et tacher de l'éloigner de la zone de livraison, restant un minimum prudente vis-à-vis d'elle, espérant ne pas me tromper à son sujet.

-Il est prévu que mon peloton et moi même restions dormir à la caserne là bas... Je serais-heureuse que vous me contiez l'histoire de votre lame... C'est le rêve de toute bretteuse qui se respecte... que de posséder une lame comme la votre... Lieutenant Laïa Blamoka, heureuse de faire votre connaissance.
https://www.onepiece-requiem.net/t15320-mon-reve-c-est-d-en-trouver-justement-unhttps://www.onepiece-requiem.net/t15434-ft-de-laia-blamoka#177291
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Lun 14 Déc 2015 - 23:02

-Dans ce cas c'est entendu officier je me ferais un plaisir de vous racontez comment cette épée est entrée en ma possession. Bon courage retrouvons nous ce soir à l'auberge 'Le feu divin' disons aux alentours de neuf heure.

Et l'armure s'éloigna sans demander son reste en esquissant un sourire derrière son heaume en fer. Cette mouette n'avait pas encore cerner son personnage, mais nul doute qu'il ne fallait pas abuser de sa naïveté au risque de se retrouver dans une fâcheuse situation. La fausse blonde passa la main sur le manche de Menteuse. Il faudrait trouver une histoire beaucoup plus glorieuse que la vérité, elle avait du temps mais il fallait tout de même un scénario pas trop rocambolesque.

En craquant une allumette et soufflant sur sa cigarette elle observa le retour de Shadow et Light, les bras remplis de sacs avec divers achats. Encore une partie de sa fortune qui se dilapidait sans qu'elle n'ait rien à dire. Montant sur son navire après s'être assuré que personne ne la suive elle retira son casque une fois dans ses appartements et observa les emplettes de ses ... de ses 'copines'. Et une idée lui traversa l'esprit, des tissus, des robes exotiques et des aliments qu'on ne trouvait pas en mer habituellement. La capitaine pirate esquissa un sourire.

Un roman arabesque, elle se savait belle et ça aurait mentir de ne pas se l'avouer. Elle n'avait pas certes le panache d'une princesse mais certains coeurs s'ouvraient facilement une fois son armure retiré. Pourvu qu'elle la retire du moins.

Elle passa le reste de la journée à jongler entre invention de son histoire, disputes avec les trois mioches et Aria et à refuser les tendresses que proposaient Shadow et Light. Pas possible d'avoir un peu de paix dans ce foutu navire.

L'heure approchait sans se presser et Izumi décida de garder l'armure tout en s'habillant du mieux qu'elle pouvait en dessous. Elle n'était pas dans l'optique qu'un officier de la marine connaisse sa tronche mais on ne savait jamais.

Lorsque Laïa arriva Izumi était déjà à sa troisième pinte dans un coin reculé de la salle et pas franchement sous la lumière vacillante des bougies. Elle remit aussitôt son casque et s'alluma une cigarette qu'elle posa dans le trou de son heaume prévu à cet effet. Se levant pour accueillir son invitée.

-Bonsoir officier alors cette journée?

Calme très calme. Elle jouait son rôle d'épéiste et n'avait pas encore raconter son histoire. Elle avait tout inventé de A à Z son parcours, sa famille bref.

La scène allait bientôt se jouer
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Laïa Blamoka
Laïa Blamoka
•• Commandant ••

♦ Localisation : Base du G2

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: +63
Intégrité: 58

Ven 6 Mai 2016 - 16:07

Il serait fou de me prendre pour une idiote. Les histoires de meitou m’intéresse, après tout n'était-ce pas le genre de sabre, épée et katana que tout sabreurs digne de ce nom rêve de posséder avant de viser plus haut ?

Les meitous m’intéresse, et je suis de celles qui pensent que c'est le genre d'arme à ne pas laisser entre de mauvaise main et que de ce fait, elles devraient toutes être en possession de la marine, du moindre meitou au plus puissant. Dommage que les récupérer ne fasse pas partie des priorité de l'institution a laquelle j'appartiens.

Mon premier réflexe est de me renseigner sur "Menteuse", est-elle répertoriée ? Entre les mains d'une civile, d'une pirate ou encore d'une révolutionnaire ?

Je passe le reste de la journée a chercher des informations sur le meitou en question. Rien dessus à la 473e Division. Il ne reste plus qu'à contacter le G-2... Là des infos son présente... "Menteuse" a, il n'y a pas si longtemps, fait l'objet d'une mission de récupération de la marine... Une mission qui fut un échec par la l'intervention de pirates... Un désastre mais, il est connu aujourd'hui que l'arme est entre les mains de la capitaine "Izumi"... Son équipage, si elle en a un, doit être aussi dans les parages j'imagine.

Lorsque les infos me parvinrent, la nuit était déjà tombée depuis temps... J’espère que la demoiselle a l'armure m'attend avec patience a l'auberge "le feu divin" qu'en plus je ne trouve pas tout de suite...

Oui je sais, ne pas signaler mes soupçon sur la présence d'une capitaine pirate sur Orange à la caserne pourrait bien ralentir ma progression dans la marine... La curiosité... Ma mission n'est pas de combattre les pirates et heureusement je suppose car je ne ferais pas le pois face a une pirate primé et surtout accompagné probablement de son équipage...

Pourtant se fut néanmoins en tenu réglementaire de lieutenante de la marine que j'entrais dans le bâtiment alors que le jour est tombé depuis au moins deux heures. Mes katana aux cotés, je cherchais d'abord la fille a l'armure, la trouvant a une table dans un coin plutôt sombre a laquelle je m'assois sans attendre, non sans poser une feuille sur laquelle il est écrit "Pas besoin de me mentir capitaine Izumi... ne vous inquiétez pas, je n'ai pas donné l'alerte... la curiosité est trop forte.".

Oh coucicouça, c'est un peu chiant de superviser du matériel a livrer... Puis après toute cette paperasse... Vous savez... J'ai fait des recherche sur un certain meitou avant d'arriver...C'était long, chiant et énervant... Je soupçonne une certaine Izumi d'être dans le coin, que pouvez-vous me dire sur elle ?

Dire que l'alerte n'était pas donnée n'était pas l'exacte vérité... Car un peu plus tôt fait par de mes soupçon au colonel de la 473e qui m'a envoyé bouler, ne croyant pas en la présence de pirates ici...
https://www.onepiece-requiem.net/t15320-mon-reve-c-est-d-en-trouver-justement-unhttps://www.onepiece-requiem.net/t15434-ft-de-laia-blamoka#177291
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1