Le deal à ne pas rater :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 – 2 To
99.99 €
Voir le deal

Là où va l'argent de la recherche

Suite des événements joués ici

***


Joe avait été quelque peu décontenancé après son passage chez le shériff. Quelque chose de mauvais planait à présent au dessus de sa tête, et il ne tenait pas à découvrir de quoi il s'agissait exactement.
Comptant mettre les voiles, il se rappela de l'invitation de l'ingénieur du laboratoire des "p'tit futés". L'occasion était trop belle, des scientifiques s'étaient penchés sur la conception de la Muggy Ball, avec un peu de chance, il en aurait un exemplaire gratuit. L'opportunité en se présentarait pas deux fois à lui, dès lors, il décida de se rendre à leur laboratoire.

- L'autre binoclard m'a dit qu'ils étaient en sous-sol, décidément, c'est une foutue manie chez eux.

Ne sachant pas vraiment où se diriger, il demanda à un mineur de l'y conduire, cela étant impératif "pour le travail" et tout le tralala. Impressionné, le travailleur naïf l'escorta jusqu'à la boutique, lui apprenant au passage qu'un bateau partirai demain matin à 6 heure pour l'île des animaux. Cela n'aurait su mieux tomber, Joe était pressé de partir de cette île maudite à l'air poisseux.

- Nous y voilà "Les p'tits futés", ces types font de ces découvertes à partir des minerais qu'on leur apporte. Avec leur niveau technologique, Union John sera bientôt un pôle inévitable pour tous ceux qui voyagent sur Grand Line.

Le remerciant, le cafard la salua et le regarda partir.

- Comme si ton île qui pue la pisse pouvait attirer qui que ce soit. Vous créverez tous étouffés dans les émanations toxiques de vos industries.


A cette idée il sourit avec un plaisir non dissimulé, puis, frappa à la porte de l'atelier. Personne ne vînt ouvrir. Qu'à cela ne tienne, le forban frappa à nouveau contre la porte métallique, suffisamment fort pour attirer l'attention. Mais rien.
Quelque peu excédé de ne pas être reçu comme il se devait alors qu'il avait été invité, il tambourina comme un possédé en frappant du pied contre le portail. Cela ne changeant pas grand chose.

- Bon...

N'étant pas du genre à faire marche arrière quand il avait une idée en tête, il sortit son lance grenade et le braqua face à l'entrée. La porte s'ouvrit, et il rangea son arme en toute hâte.

- Oh ! C'est vous Joe au grand coeur ? Je pensais que vous ne viendriez jamais. Navré nous testions un casque pour isoler le son. Ensore une réussite pour la science !

Après tout, il commençait déjà à faire nuit, il était étonnant qu'un commerce soit ouvert à cette heure.

- Appelez moi simplement Joe...

Si être qualifié de révolutionnaire au grand coeur, sur un malentendu, l'avait particulièrement amusé pendant un temps, cela commençait à devenir assez énervant à la longue. Enthousiaste comme seuls savaient l'être les hommes passionnés par leur travail, le scientifique le convia à l'intérieur. La décoration contrastait avec les mines sinistres de l'extérieur. Tout était impeccable et propre, un vrai commerce de professionnels.

- Laissez moi vous montrer nos trouvailles !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag
Quatre scientifiques étaient affairés chacun de leur côté sur un sujet différent. Certains avaient le nez dans le bouquin, d'autres dans les éprouvettes. Bien que le cafard n'y connaissait rien à la science, il trouvait que ça avait l'air de bosser dur.
Celui qui l'avait invité était le biologiste de la bande, il parlait à un débit trop rapide, tellement il s'extasiait devant ce que son équipe avait crée.

- Euh, alors pour la Muggy ball ?

Joe tenta d'en venir au plus pressé. Le bateau partait le lendemain aux aurores, il avait l'intention de se coucher tôt. Après tout, ces cinq derniers jours, il les avait passé à dormir sur des roches dans une mine étouffante, un peu de repos ne lui ferait pas de mal.
Mais le scientifique ne semblait pas l'écouter, trop désireux de vanter toutes ses trouvailles.

- Regardez ma toute nouvelle création.

Louchant vers le flacon que le binoclard venait de lui mettre sous les yeux, Joe ne prit même pas la peine de feindre l'excitation.

- Ooh... Aah... C'est un joli liquide bleu.

Ne prenant pas la peine de reprendre sa respiration, le biologiste reprit avec entrain.

- Pas n'importe quel liquide bleu !

Se saisissant brusquement de la mâchoire inférieure de Joe, il versa le liquide au fond de sa gorge, manquant de l'étouffer avec. Le cafard, une fois ayant repris ses esprits se rua vers le scientifique zélé, bien décidé à en découvre.

- Et maintenant, grâce à ma solution, vous avez le pouvoir d'uriner bleu !

Bien qu'il s'apprêtait à frapper le binoclard, Joe fut intrigué par ce qu'il venait d'entendre. S'emparant d'un récipient destiné aux expériences chimiques, le pirate s'empressa d'ouvrir sa braguette pour remplir le flacon. Le résultat fut prodigieux, et le liquide qui s'écoula était effectivement bleu.

- C'est beau, on n'arrête pas le progrès !

- Et ça n'a coûté que 50 millions de berries à la recherche !

A cette annonce, le cafard, tremblant, répandit le contenu de sa vessie un peu partout autour du récipient. 50 millions de berries pour donner le pouvoir de pisser bleu, il croyait devenir fou. Mais le pire était à venir.

- Malheureusement, la formule n'est pas tout à fait au point, les patients passent les 12 heures suivantes à uriner du sang.

Le visage du forban devint aussi bleu que son urine, qui commençait elle à virer au rouge. Du mieux qu'il put, il s'efforça de retenir l'hémoglobine qui commençait à s'échapper par centilitres.

- Mais tu pouvais pas le dire plus tôt bougre de cul ?! Pourquoi tu m'as fait boire ça en sachant pertinement ce qui allait m'arriver ?!

Mais le binoclard fit la sourde oreille, entraînant le pirate, qui venait seulement de remballer son engin, vers une partie de la pièce où des armes étaient entreposées aux murs. Voilà qui promettait d'être plus intéressant que ce que venait de lui faire subir le biologiste de pacotille.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag
- Donc alors pour mes Muggy Balls ?

D'un geste vif, le binoclard se saisit d'un fusil accroché au mur, l'arma, le pointa en direction du forban, avant d'hurler "BANG", en appuyant sur la gachette. Aucune balle ne sortit, seul un message sonore se fit entendre "Rendez vous ! Ne m'obligez pas à tirer".

- Un fusil pour guerriers pacifiques, brillante idée non ?

- NON !

La frayeur qu'avait eu Joe en pensant se faire tirer dessus avait amené l'entrejambe de son pantalon à prendre une teinte rouge légèrement bleutée. Quand on lui annonça que l'élaboration d'une telle arme avait nécessité 20 millions d'investissement, le pirate eut soudain besoin de s'assoir à cause du vertige.
Lui qui n'était venu que pour récupérer une Muggy Ball, il pissait littéralement du sang et manquait de s'évanouir devant l'inconséquence des scientifiques.

- Mais ce n'est pas tout !

Ni une ni deux, le cafard se dressa, attrapant le bicoclard au col et l'écrasant contre le mur.

- Mes Muggy Baaaaaaalls !!!!! Où elles sont ?!

Lui qui était habitué à attaquer à distance, et à éviter le contact à tout prix, même avec plus faible que lui, agir de la sorte signifiait qu'il commençait à sortir de ses gonds. Qu'on lui bousille son système urinaire était une chose, qu'on joue avec le pognon et avec ses nerfs était en revanche intolérable.

- On n'a pas pu en faire. Nous n'avions pas les matériaux dans le laboratoire.

Après avoir lâché un cri de mécontentement, Joe daigna lâcher l'avorton qu'il avait entre les mains. Rarement il avait aussi mal perdu son temps qu'aujourd'hui. Scrutant les ateliers de travail du regard, il chercha sa recette de préparation de Muggy Balls pour s'en emparer et partir au plus vite. Trimer avec des fers aux pieds dans la mine fut plus didactique pour lui que cette courte visite chez ces scientifiques fous.
Le biologiste lui remis en main une autre feuille.

- On a jeté votre recette, elle était trop technique pour vous je pense, et puis il y avait du vomi dessus. A la place, on vous a rédigé la liste des ingrédients nécessaire à la conception de la Muggy Balls avec leur croquis, les îles où vous pourriez les trouver, ainsi que la méthode de préparation. Mais il faudra faire attention, c'est une arme très redou...

D'un revers de coude, tout en lisant la nouvelle recette des Muggy Balls, Joe écrasa le nez de son interlocuteur. Enfin, après avoir confondu du cuivre avec de l'or, s'être fait réduire en esclavage, pour se faire ensuite passer pour révolutionnaire, faisant sauter au passage une mine pour décompresser, il avait enfin la sensation de n'être pas venu ici pour rien.

- Merci bien euh... camarade.

Après s'être vengé auprès du scientifique pour lui avoir fait perdre son temps, le cafard s'en alla à la recherche d'un terrier où passer la nuit. Demain, c'était le grand départ pour la prochaine île de la voie de Grand Line où il s'était engagé. De ce que lui avaient raconté les mineurs, il serait probablement amené à rencontrer le mythique Minos, révolutionnaire influent et puissant. Une bonne nuit de sommeil ne serait pas de trop avant d'affronter une telle épreuve.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag