AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-57%
Le deal à ne pas rater :
Gonfleur électrique Xiaomi Mi Portable Electric Air Pump
29.99 € 69.99 €
Voir le deal

Fausse donne

Red
Red
Administrateur
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 14054
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mar 2 Aoû 2016 - 10:07


Armada, dans une maison de jeux des Précieuses.


-Allez patron, il faut me donner cette reine...
-C'est quoi ce boucan ?
-Un gars vient de battre un six à la Carpette !
-Le but à la Carpette, c'est pas de faire le moins possible ?
-Si si.
-Et y'a bien six dés non ?
-Ouais.
-Comment on peut battre un six ?
-Le gars a jeté les dés, et y'en en a qui s'est cassé en tombant dans le plateau. Et comme il a fait que des as, ça faisait cinq.
-Ah ouais, fort...
-Chanceux ouais...

[...]


-Tonk, montrez vos mains...
-Rah, mais c'est quoi encore ce bordel ?
-Un gars vient de piller la banque à la roulette.
-Piller comment ?
-Le bon nombre, sept fois de suite !
-Pas mal. Et il s'est pas fait descendre ?
-On dirait pas.
-La c'est de la chance.
-Ouais, et c'est le même que tout a l'heure.
-Hum... Baker est dans le coin ?
-Il n'a plus le droit de rentrer ici.
-Héhé.

[...]


-Je crois qu'on va arrêter de venir jouer ici, on s'entend plus poser les cartes.
-Ils ont décidés de le virer j'ai l'impression.
-Le type chanceux ?
-Il vient de finir une réussite avec un paquet de cartes incomplet...
-Joli. Mais un peu excessif c'est sur.
-Ils ont l'air parti pour le balancer a la mer par la trappe.
-C'est les poissons qui vont être content...
-S'ils y arrivent.
-Pourquoi ils y arriveraient pas ?
-Ils l'ont bien collés sur la trappe, mais le mécanisme a l'air bloqué.
-C'est vraiment dommage que Baker ne soit pas la.
-S'il utilisait des fioles de chance, ça ce serait vu.
-S'il en utilise oui. Mais ces fioles, tu sais d’où elles viennent ?
-Ah oui... Je vois ce que tu veux dire.
-Il se passe quoi en bas ?
-Ils ont essayés de forcer la trappe avec un pied de biche, mais ça a ripé. Y'a un type qui pisse le sang partout.
-Et le chanceux ?
-Je crois qu'ils veulent le pendre.
-Mille Berrys que la corde lâche.
-Tenu.
-Alors ?
-ils lui ont passés la cravate. Ils cherchent un coin ou le suspendre... Et... C'est moi qui gagne ?
-Ils l'ont pendu ?
-Non, le lustre a lâché.
-Une vraie bande d'amateurs. On pend a des poutres, pas a des lustres...
-J'ai l'impression qu'ils commencent à comprendre qu'il y a quelque chose de louche la dessous.
-C'était un coup de feu ?
-Ouais, y'a le gars qui a perdu contre lui a la carpette qui a essayé de le descendre. Mais il a dégainé un peu trop vite et il s'est tiré une balle dans le pied.
-L'éternel souci des flingues de poche, sur le papier ça parait efficace, mais il faut s'entrainer...
-Hoho...
-Hoho ?
-Un type a laisse tomber sa bourse. Du coup y'a des jetons partout. Et il vient de mettre un pain au type derriére lui en le traitant de voleur.
-Je sens comme une odeur de diversion...
-Encore un coup de bol...
-Si tu crois encore que cette chance n'est pas sous contrôle j'ai peut être un bout de terrain à te vendre dans les hauteurs de Marijoa.
-Le gars met les voiles.
-On le suit.
-On le suit ?
-Si ce gars la est le nouveau vendeur de chance, ce serait dommage de le laisser filer sans lui causer.
-Pas faux. Il part vers la Fortune.
-Alors on lui colle au train. Et appelle Baker, c'est lui l'expert en chance.

_________________
https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
Red
Red
Administrateur
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 14054
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mar 2 Aoû 2016 - 10:14


Armada, quelque part entre les Précieuses et la Fortune Carré

-On est pas seuls sur ce coup.
-Pas seuls, à la suivre? Pas très étonnant mais je vois personne.
-Les miracles du Mantra. Il est très discret, mais il suit la même route que nous.
-On lui tombe dessus ?
-Non, on laisse faire. Il se rapproche, j'ai l'impression qu'il va lui tomber dessus.
-Et du coup il va se passer quoi ? Il va glisser sur une peau de banane en lui sautant dessus ?
-Possible. Mais je ne pense pas. Si c'est bien un fruit du démon, alors il ne marche ni tout seul, ni tout le temps.
-Donc on peut lui mettre une balle dans le crane de très loin s'il ne voir rien venir, mais si on le colle devant un peloton d’exécution tout les flingues vont faire long feu ?
-Possible. Je dirais que ça se teste.
-Je dirais que t'en sais rien.
-Oui, ça aussi. Mais on devrait bientôt en savoir un peu plus.
-Notre ami suiveur passe à l'action ?
-Regarde.

En contrebas des navires sur lesquelles sont juchés Red et Wilson, deux hommes se font face dans une allée déserte. Le premier est le gars du casino, encore un peu chiffonné par ses aventures de la soirée mais l'air parfaitement serein malgré l'ambiance plutôt glauque des ruelles sombres de la cité pirate. Quand a l'autre. L'autre est ce genre de type qui apprécie de se balader avec un panneau marqué prédateur sur le visage. Il se déplace comme s'il était toujours a deux doigts d'exploser ou de bondir sur une proie, il est vêtu de cuir noir et de métal, porte une coupe façon bête fauve. On sent que ce ne serait même pas étonnant qu'il se mette a saliver en regardant les gens.

Je connais bien ce genre de taré. Au CP9 c'est même quasiment la norme...

Mais visiblement, ça ne suffit pas pour impressionner le veinard.

-Bonsoir cher ami. Si je ne m'abuse, vous me suivez non ?

Pas de réponse. Sombre et mystérieux, le fauve s'avance lentement vers le veinard en essayant de regarder tout autour de lui l'air de rien.

-Nous nous sommes peut être croisé autour d'une table de jeu ? Non je ne crois pas. Je m'en souviendrais. Alors vous êtes peut être du syndicat des détrousseurs locaux ? Si ce n'est que ça, sachez que je n'ai pas un sous vaillant sur moi. Je suis vraiment une cible sans aucun intérêt.

Objectivement c'est une bonne tactique. Les gros bras de ruelle sont rapidement déstabilisé face à la nouveauté. Comme une proie qui les a repéré, et qui n'a visiblement pas du tout peur d'eux. Toujours cette histoire de chaine alimentaire. Quand on braque dans la rue on a conscience aiguë de sa propre vulnérabilité, et du fait qu'il trempe dans les eaux alentour quantité de poissons bien plus gros et plus méchant. Alors quand on a l'impression d'en croiser un, on préfère s'écraser.

Sauf que la, le veinard se trompe. La coutume locale c'est plutôt une dizaine de types qui te proposent de régler une taxe de changement de bord. La version pirate de la taxe de passage. Le fauve ne colle pas au coin, pas plus que le veinard.

-Allons. Nous n'allons pas en venir aux mains sans même discuter n'est ce pas ?
-Tu es une cible, moi j'élimine les cibles. Point.

Un fauve, vraiment. Jusqu'a la voix de basse, grondante, qui ressemble à un feulement. Et qui tue dans l’œuf toute tentative de dialogue ou de conciliation. Ce type n'est pas la pour chercher des thunes, et même le veinard vient de le comprendre.

Froissement d'air.

Le fauve agite la main et ses doigts s'allongent soudain comme des griffes, des griffes qui fendent l'air entre les deux hommes comme si elles n'avaient pas de limite de taille, allant graver une longue empreinte dans la coque de bois juste derriére le veinard.

Et lui ? il vient de glisser, juste au moment ou il se faisait frapper. Coup de bol, toujours...

-Je ne suis pas si facile que ça a éliminer...
-C'est ce qu'ils disent tous...

De la main du veinard surgie un rayon, un rayon qui prend la forme d'un chat noir qui se rue sur le fauve. Et le loupe. Une tentative qui n'a qu'un seul mérite, celui de permettre a Baker qui vient de nous rejoindre de confirmer ce que je pensais au sujet de la chance miraculeuse du veinard. Oui, c'est bien le fruit du vieux Jinx... RIP

Riposte, campé sur ses appuis, le fauve griffe l'air de toutes parts, et chacun de ses mouvements balance sur son adversaire une triple lame d'air qui laisse une marque de griffe sur le sol et sur tout les obstacles qu'elle rencontre. Et il recommence, encore et encore. Noyant sa cible sous une avalanche de frappes tranchantes qui se suivent et se complètent, et qui, malgré leur omniprésence, s’avèrent incapable de toucher le veinard qui semble protégé par une main aussi bienveillante que divine, déviant tout ce qui semble a deux doigts de l'atteindre. Ou plutôt non, le poussant de coté a chaque fois qu'il semble prêt à se faire couper en deux.

-Écoutez, il me semble que nous soyons dans une impasse. Ne pourrions nous pas discuter ?
-Non.
-Mais vous voyez bien que vous ne pouvez pas me toucher non ? J'ai mangé un fruit, tout comme vous apparemment, et il me protège.
-Je sais.
-Mais alors pourquoi ne pas discuter ?
-Je ne cherchais pas a vous toucher.
-Comment ?

La il faut bien reconnaitre que niveau dialogue, le fauve a géré. Dialogues et synchronisation des effets d'ailleurs. Parce que si prévenu par mon empathie je sais ce qui va se produire, pour le veinard, la surprise est totale quand, derriére lui, sapé par la série de coups de griffes, un énorme château d'eau installé sur un pont vacille soudain et lui bascule droit sur la gueule.

Le veinard a bien le temps de laisser échapper une étincelle verte de sa main, mais pas celui de la lancer. Quelques tonnes de flotte, de bois et de métal viennent le heurter de plein fouet et l'écrabouillent sur le pont sans lui laisser la moindre chance de survie.

-Au moins il a pas souffert.
-Coup de bol tu penses ?
-Drôle...


Au sol l’assassin s'est désintéressé de la cible, tout entier concentré sur le coffret qu'il portait dans le dos et qu'il vient d'ouvrir. Ce coffret ou un simple fruit est en train de changer et de se couvrir de taches et de rondeur. De ces taches et rondeurs si caractéristiques des fruits du démon.


-Et maintenant ?
-Action.


Fauve se retourne au moment ou nous entrons dans sa zone de vigilance. Pauvre fauve. Si persuadé de maitriser la situation et qui se retrouve soudain aussi coincé et foutu que le veinard face a lui un instant plus tot. Et il faut lui reconnaitre une chose, même piégé il ne panique pas, et reste fidèle a lui même. La pluie de coups qui nous tombe dessus oblige Baker et Wilson a se jeter à couvert pendant qu'il essaye de filer au plus vite. Plus vite. Une notion toujours un peu vaine quand on est confronté au soru.

Ou qu'on possède un fruit du démon et qu'on est confronté a celui qui peut attirer tout les autres comme un aimant.

Évitant les attaques d'un geppou, je n'ai qu'a me propulser en avant au dessus du fauve avant de me laisser tomber dessus. Mon pouvoir le stoppant net dans sa fuite avant de l'attirer droit sur mon bras. Les entailles qu'il envoie cisailler l'air dans ma direction se brisent sur mon Haki, et il n'a pas le temps de découper assez de ponts autour de moi pour espérer me faire basculer dans l'eau que déjà il est a ma merci, et que mes ténèbres engloutissent son pouvoir, puis l'avalent à son tour, ne laissant de lui que le coffret et son si précieux contenu.

-C'est quoi le rapport ? Avec le fruit dans le coffre.
-on dirait que les fruits du démon sont des mutations d'autres fruits.
-Sérieux ?
-Faut croire. On lui demandera des détails quand il aura mijoté un peu dans le noir, c'est pas ça l'important.
-C'est quoi l'important ?
-Trouver quelqu'un qui s'y connait en papiers cadeaux.

_________________
https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
Red
Red
Administrateur
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 14054
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mar 2 Aoû 2016 - 10:25



Usage Modéré de la Force,

-Mais mais ! C'est des flingues a eau !
-A dial. C'est des flingues a dial.
-Mais c'est pareil ! Ils crachent de l'eau ! Un flingue ça doit cracher du plomb !
-Rah, tu vas pas commencer a faire la gueule ! Finis d'ouvrir les autres, tu vas comprendre.
-En fait c'est un genre de cadeau jumelés. Les flingues c'est moi et les gars qui te les offrons. Et ce paquet la, c'est le cadeau de ton pére.
-Bon d'accord...
-Alors ?
-Ben alors c'est quoi ?
-Réfléchis un peu.
-Je sais ! C'est un fruit du démon ! Tu as tué Aoi c'est ça ? C'est le magma ?!
-Non.
-Sérieux ? Mais c'est celui que je voulais...
-On en a déja parlé. D'abord les logias c'est nul. Et ensuite je ne tuerais pas Aoi.
-Hum... Du coup c'est quoi ? Un fruit en lien avec les pistolets a eau ?
-Mange le, et tu verras bien.
-Je le mange pas si je sais pas ce que c'est !
-Pourtant c'est vrai qu'il est pratique. Au moins il nous évitera de s'inquiéter la prochaine fois que tu pars en mer jouer les pirates solitaires.
-Il est si puissant que ça ?
-Ouais Damien. T'imagines même pas...



_________________
https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1