Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

PNJ Urea

Allez vous-en j'ai dis





Isidor " Siegfried " Ferembach
Chef officieux du Culte de la Miséricorde




On aide les pauvres, oui, bien sûr. On les aide. On les aide, on les aide. Eh oui.


Intelligent, fourbe, ingénieux, perspicace et cultivé, Isidor n'a malgré tout jamais pu accéder à des postes haut placés comme il le souhaitait depuis toujours. De basse naissance, de toute sa vie il n'a pu accéder ou obtenir ce qu'il voulait. Ne désespérant pas, il consacra tout son temps à l'apprentissage des us et coutume, de la politique, de l'économie, et de tout un tas d'autres choses qu'il jugeait utile voir indispensable à tout homme de rang. Pour lui, c'est clair : il est plus apte que la plupart des politiciens du Royaume et ferait du bien meilleurs travail à la place de n'importe lequel. Il restera pourtant des années au rang de sous-fifre voir carrément de sbire, et ce n'est que très récemment que les grands pontes de Saint Urea décidèrent qu'il avait les compétences pour être à un poste de responsabilité. Enfin, ils avaient surtout besoin d'une tête pas trop vide pour un tout nouveau projet : le Culte de la Miséricorde.

Créé officiellement par l'état pour combattre la pauvreté dans la strate extérieur du Royaume, ce Culte est véritablement destiné à combattre la révolution et le crime ( en tout cas, celui qui ne profite pas au royaume ) sous toutes ses formes, notamment en versant l'aumône aux plus démunies, les dissuadant ainsi de rejoindre les gris ou les rouges. Et Isidor semblait tout désigné pour être à la tête de ce Culte. Conscient que la chance tournait enfin, et peut-être pour la seule fois de sa vie, celui-ci redoubla d'effort pour rendre le projet le plus efficace possible, malgré l'ingratitude de la tâche. Loin du confort de la ville centrale, à proximité de la crasse et de la pauvreté, il semble être plus mis à l'écart qu'autre chose.

Homme redoutable et fourbe, il n'en reste pas moins un homme de parole -dans les limites du raisonnable- et est grandement respecté par ses hommes. Connu dans le quartier pauvre d'Urea sous le nom de Siegfried, il se fait passer pour un homme de foi généreux et à l'écoute, et est de ce fait respecté par une bonne partie de la population, même si la plupart ne le connaissent que de nom.  



Niveau évalué :
Dorikis : 1000
PP : 0
PI : +50
PRIME : Aucune
Localisation : Saint Urea
Créateur du PNJ : Klara Eilhart

Habiletés/Pouvoirs :
Grande culture générale, connaissance quasi parfaite des quartiers pauvres et de ses personnalités influentes ou tout simplement intéressantes. Force surhumaine. Possède également des hommes un peu partout dans le quartier pauvre, des mendiants pour la plupart, mais il a également sous ses ordres une poignée d'hommes de main aptes au combat.








Elbert le Magnificent ( Auto-proclamé )
Écrivain auto-publié




Lorsque vous entrez dans la grotte, une ogre à six têtes vous attends, que faites vous?


Grand littéraire jamais reconnu, Elbert a commencé à écrire dès son plus jeune âge des récits d'aventures à choix multiple. D'une piètre qualité, voir d'une qualité exécrable, il décida rapidement d'user d'une technique connu et efficace : le plagiat. Seulement, ses œuvres étaient alors facilement écrasées par le succès des originaux, aussi décida-t-il de changer de stratégie et décida de piocher les idées directement à leurs sources. Seulement, ses infractions et ses intrusions chez différent auteurs se firent rapidement remarquer et Elbert s'enfonça rapidement dans une vie de fugitif et due même prendre part à différentes activités criminel afin de subsister.




Niveau évalué :
Dorikis : 1500
PP : -50
PI : -50
PRIME : 5M
Localisation : Saint Urea
Créateur du PNJ : Klara Eilhart/Hevrard Horlfsson

Habiletés/Pouvoirs :
Fruit du livre



Dernière édition par Klara Eilhart le Mar 23 Aoû 2016 - 2:09, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17441-klara-eilhart
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17189-klara-eilhart

Jindosh
Marchand véreux sur le déclin




Non, non, je veux pas de cette propriété. Ah, Jean souhaite l’acheter ? Et bien moi aussi tiens, hors de question que je lui laisse.

Contrairement à Jean de la Marquade, Jindosh n’a pas toujours fait partie de l’aristocratie et n’a pas toujours vécu dans les hauts-quartiers. A vrai dire, il est plutôt l’archétype de l’homme qui commença avec rien. Il avait en face de lui ses ennemis numéro un : les riches.  Et même après avoir perdu ses premières cargaisons en mer, même après avoir été obligé de travailler d’arrache-pied en se ruinant la santé, il n’abandonna pas. Au contraire, il se serait affamé de son plein-gré en économisant la moindre petite piécette, jusqu’à pouvoir relancer son commerce, et perdurer. Au fil des années, son dur labeur se mit à porter ses fruits ; de simple passeur de marchandises de bas-étage, il devint son propre capitaine, puis son propre patron de société de commerce s’étendant sur tout South Blue. Rapidement, il se hissa au même niveau de ses adversaires d’antan. Il dut tout de même continuer ses efforts afin de ne pas se laisser écraser par ses concurrents maintenant directs, et il se construisit rapidement une réputation d’homme inflexible et de négociateur hors-pair.

Mais ça, c’était le Jindosh de l’époque. Aujourd’hui corrompu et se complaisant dans sa richesse, plus rien chez lui ne rappelle l’homme qu’il fut. Il se contente aujourd’hui d’affaire conclue d’avance, traitant avec des gens peu fréquentable et sous-traitant la majorité de ses affaires à des incompétents, préférant jouir de ses biens dans sa propriété.



Niveau évalué :
Dorikis : 6
PP : +50
PI : 0
Localisation : Haut-quartiers de Saint-Urea
Créateur du PNJ : Klara Eilhart

Habiletés/Pouvoirs :
De l'argent et des contacts








Jean de la Marquade
Noble de Saint-Urea




Mais quelle est donc cette mascarade?!

Jean de la Marquade fut à la base un riche héritier de sa famille, marchand et artistes ayant réussis à se frayer un chemin jusqu’aux hautes-sphères de la société. Réputé pour ses goûts en matière d’art, c’est dans ce domaine qu’il se spécialisera et son patrimoine culturel semble être aussi grand que son égo. Certains diront que les œuvres qu’il possède ont été volées, mais aucunes preuves à ce jour n’a été apporté. Il aurait de toute façon payer pour les faire disparaître. Mais ce n’est pas tout ce qui fait la force de De la Marquade ; car si il a bénéficier des avantages de son nom tout au long de sa vie, il ne s’est pas contenté de se reposer sur ses lauriers, et à bien vite compris qu’il lui fallait moult contacts pour perdurer et, bien sûr, obtenir toujours plus.

C’est ainsi qu’il se lia une certaine amitié avec ce qui allait devenir officiellement le chef du Culte de la Miséricorde : Siegfried. Ils se sont côtoyer durant des années, bien qu’ils ne soient pas exactement du même âge ni du même milieu, et c’est en parti grâce à De la Marquade que Siegfried s’éleva si vite. Et même si ce temps semble révolu, aucuns des deux n’oublient les services rendues et les pactes fait.

Sa rivalité avec un certain Jindosh semble néanmoins réduire la confiance que lui accordent ces alliés, certains pensant qu’il prend cela trop à cœur et met de côté les questions importantes -d’argents- pour se concentrer sur le meilleur moyen de couler son rival. Ce qui n’est pas entièrement faux.



Niveau évalué :
Dorikis : 8
PP : +65
PI : 0
PRIME :
Localisation : Haut-quartiers de Saint-Urea
Créateur du PNJ : Klara Eilhart

Habiletés/Pouvoirs :
De l'argent et des contacts

  • https://www.onepiece-requiem.net/t17441-klara-eilhart
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17189-klara-eilhart