Le Deal du moment : -30%
-30% Lego Classic – La valisette de construction ...
Voir le deal
10.49 €

Changer de vie (1)

Parfois, la vie nous fait des cadeaux. Et parfois, elle nous étonne en nous balançant tellement de merdes sur la gueule qu'on pense ne pas pouvoir toutes les encaisser. Cette histoire illustre ces deux faits. Je suis sur Zaun pour faire la mission qu'on m'a confié. Mais vu que l'île dispose de spécialistes dans tous les domaines, je me suis dit pourquoi ne pas en profiter pour recruter du monde et les ramener sur Rokade afin d'améliorer mon île ? J'ai été dans plein de boutiques, j'ai croisé plein de personnes, j'ai vu plein de choses, et j'ai demandé à tous s'ils voulaient venir sur Rokade pour avoir une nouvelle vie. On m'a rit au nez, on s'est moqué de moi, on m'a envoyé chier … Ça fait trois heures désormais que je cherche sans plus avoir d'espoir. Je suis en train de baisser les bras. J'en ai marre de n'avoir aucun résultat positif. Je tente un dernier bar.

« Je cherche des habitants souhaitant quitter l'île pour venir s'installer sur Rokade, à South Blue.
Ya personne ici qui quitterai l'île. Ça voudrait dire qu'il est faible, qu'il pense avoir déjà atteint son plein potentiel et qu'il n'a plus rien à apprendre, qu'il ne peut plus s'améliorer. Sauf qu'on le peut toujours.
Vous êtes tous des spécialistes dans votre domaine ?
Ouais.
Tout le monde ? Il n'y a personne qui ne réussit pas à devenir meilleur ?
Il y a bien les loosers, ceux qui ne valent rien.
Ils ne sont pas experts dans leur domaine ?
Ils l'étaient autrefois. Mais de plus jeunes et meilleurs sont arrivés et les ont dégagé de leur piédestal. Comme ils ne sont plus bons à rien, ils ont disparut. Ils ont préféré s'isoler à Nar Shadaa que de tenter de revenir. Ce sont des lâches, des faibles, des incapables.
Et où je trouve ce  Nar Shadaa ?
Ce sont les galeries souterraines des falaises de l'île. Faut s'approcher du bord pour trouver des entrées. Parait qu'ils sont pas friands des intrus.
T'inquiètes pas pour moi, ça ira. »

Je quitte le bar non sans laisser un pourboire conséquent au barman. Il m'a fourni de bonne infos. Maintenant, on va aller les vérifier. S'ils sont des loosers pour les Zauniens, moi je les vois comme des spécialistes un peu moins doués que ceux mis en valeur, mais quand même des spécialistes. Et ce genre de savoir, c'est précieux. Je peux améliorer Rokade grâce à eux. Alors pourquoi m'en priver ? Dans le pire des cas, je ramène de la main d’œuvre pour mes projets tel le chantier naval. Je me dirige droit vers les falaises, comme on me l'a indiqué. Après quelques minutes de recherche, je finis pas trouver une ouverture dans la roche. Sans hésiter, je rentre à l'intérieur. Ce sont des tunnels creusés tout ce qu'il y a de plus normal. On entend les gouttes d'eau tomber des stalactites et former des flaques, les petits animaux qui se cachent à mon passage … Je ne sais pas si c'est le chemin, mais j'y vais quand même.

Comme dans toutes les cavernes, il y a des embranchements. Je choisis au hasard en me disant que de toute façon, je peux toujours revenir sur mes pas. Je me dirige donc vers le tunnel de droite. A peine ai-je fait quelques pas que je me retrouve dans le vide. N'ayant aucune lumière, je me dirige à l'aveugle, et je ne vois donc pas forcément le relief. Lorsque je pose mon pied droit, j'ai la désagréable impression de ne pas trouver le sol comme je m'y attendais. A la place, il n'y a que de l'air. Je chute, et ne dois ma survie qu'à des geppous effectués en vitesse. Je remonte et prends l'autre chemin. Après plusieurs dizaines de minutes, c'est ce qu'il me semble en tout cas, j'entends des cris. J'accélère le rythme, et découvre un paysage qui rappelle étrangement la Flaque, sous Reverse Mountain. Des constructions en bois bricolées comme pas permis, des lanternes pour éclairer la zone. Il y a même des monstres géants attaquant les habitants. On dirait des scorpions. Je crée des gros pics de terre et les balance sur les animaux pour les empaler. Ils poussent un cri d'agonie. Mes pieux les ont transpercé de haut en bas. Malgré leur coque protectrice, ils n'ont pas fait le poids. Ceux ayant esquivé se replient et sonnent la retraite avec des bruits bizarres. J'attends un peu pour m'assurer qu'ils sont tous partis, puis je m'approche des hommes encore en vie qui sont en train de piller les morts. Ils sont plus de deux cent environ.

« Merci de nous avoir sauvé.
C'était vachement impressionnant. Vous les avez tué en un coup. Et avec de la terre.
Comment c'est possible de lancer de la terre ?
Grâce à mon fruit du démon. Vous avez souvent des attaques comme ça dans le coin ?
Régulièrement, ouais.
On a beau les repousser, ils parviennent quand même à tuer des nôtres.
Pourquoi ne pas aller à la surface ?
On est pas les bienvenus en haut. On est pas assez doués. On ralenti les nouveaux, ils ont honte de nous. Avant nous étions les meilleurs. Aujourd'hui, nous ne sommes rien.
Vous avez essayé de vous améliorer ?
Bien sûr. On a essayé de se mettre à la pointe de la technologie. Rien n'a fonctionné. On est toujours moins bons que les meilleurs.
C'est pas pour ça que vous n'avez aucune valeur.
Ici, chacun est traité selon son talent, ses créations, la maîtrise de son art.
Ne pas être le meilleur ne signifie pas n'avoir aucune valeur. Vous en avez peut-être moins qu'eux, mais vous valez quand même quelque chose. Comparez-vous aux moins talentueux au lieu de placer la barre trop haut.
Le but est de s'améliorer, pas d'empirer.
Le moral fait tout dans un job. Si on a pas le moral, on ne se donne pas à fond, on ne dépasse pas ses capacités, on ne fait que se complaire dans sa médiocrité. Se comparer à plus faible permet de remonter un peu en estime de soi. Ce qui entraîne une productivité accrue.
Vous parlez comme un patron.
Parce que j'en suis un. Je suis Clotho, je dirige Rokade sur South Blue. C'est une île pour criminels que j'essaie de rendre meilleure. J'ai déjà relancé le chantier naval et j'ai lancé d'autres boutiques. Alors niveaux employés, j'en connais un rayon. Les Zauniens trouvent que vous n'avez aucune valeur ? Montrez leur que vous en avez. Je suis venu ici pour vous rencontrer. On m'a ra conté des histoires à vôtre sujet, et pas des bonnes. On vous a traité d'incapables, de bons à rien, de merdes, de sous-merdes et j'en passe. Tout ça parce que vous n'avez pas le talent de certains. Moi je vous dit que vous avez de la valeur quand même.

On juge un homme par ses actions, ses exploits, ce qu'il laisse aux générations futures. Je me fou de ce qu'on dit sur vous, je suis venu ici pour vous proposer quelque chose. Je développe Rokade autant qu'il m'est donné de le faire, et ce, dans tous les domaines. Chantier naval, ingénierie, évolution, transformation … J'ai besoin de personnel qualifié dans tous les domaines, j'ai besoin de spécialistes. Sur Rokade, trop peu de personnes ont votre niveau. Je cherche des gens capables de se dépasser, de se donner corps et âme à leur métier, des personnes dont l'ambition équivaut au moins à la mienne, à savoir devenir le plus riche au monde.

Je me fiche de savoir ce que vous valez aujourd'hui. Je vous veux pour ce que vous vaudrez plus tard. J'investis sur le long terme. Aussi je vous propose de venir avec moi sur mon île, de travailler pour moi, de réapprendre vos métiers, d'éduquer d'autres personnes, de vous dépasser. Mais surtout, je vous offre l'occasion de montrer à Zaun que vous valez quand même quelque chose. Vous pouvez leur clouer le bec si vous venez avec moi. Si vous en avez marre de ne rien valoir, de devoir vivre caché, de devoir combattre contre des monstres pour survivre, de vivre dans le noir, d'être pauvre, je vous offre une porte de sortie. Venez travailler pour moi sur Rokade. Vous serez logés, nourris, aurez un travail en fonction de vos capacités, ne serez pas jugés, vous aurez un salaire décent. Tout ça, je peux vous l'offrir.

Mais c'est à vous de choisir, de sauter par dessus le ravin, de tenter un vol vers la liberté. Bien sûr que ça peut ne pas fonctionner pour vous. Mais est-ce que c'est vraiment le pire qui puisse arriver ? Je veux dire que comparé à votre situation actuelle, est-ce vraiment pire ? Ça ne vous plaît pas, vous pouvez revenir ici et survivre dans la merde. Mais si ça vous plaît … Réfléchissez à ce que ça peut donner pour vous. Pour nous. Vous préférez ne pas tenter et rester ici, ou prendre le plus gros risque de votre vie pour sortir de cette merde et montrer aux autres Zauniens que vous en avez dans le pantalon ? Vous n'en avez pas marre de devoir vous terrer ici, de vous cacher sous la terre, de ne pas voir la lumière du jour ? De prier pour survivre un jour de plus ? Mon offre ne cache rien. Je veux simplement ce qu'il y a de mieux pour mon île. Et le mieux, c'est vous.

Vous voulez qu'on quitte tout ce qu'on connaît, tout ce qu'on est pour des paroles ?
C'est un risque à prendre. Tout ce que j'ai pour vous maintenant, ce sont des mots.
On a vécu ici presque toute notre vie, on ne connaît que ça.
Et le changement est effrayant, je sais. Je l'ai vécu. J'ai été marin, puis révolutionnaire, et désormais je suis un pirate et un mercenaire. Je dirige une île, et j'ai l'intention d'en avoir d'autres. J'ai été effrayé plus d'une fois. Mais je n'ai jamais reculé. Vous savez pourquoi ? Parce que je préfère tenter quelque chose à fond que de ne rien faire et comater. Parce que je le changement apporte parfois des merveilles, parce que je veux saisir toutes les chances qui me sont données, parce que je ne veux avoir ni regret, ni remord. Parce que je veux vivre ma vie à fond. Alors oui, je saute par dessus le précipice sans savoir si je vais atteindre l'autre côté. Mais au moins, je tente. Je refuse de me complaire dans la médiocrité. J'ai des objectifs, et je fais tout pour les atteindre. Rien ne m'arrête. »

Je les laisse réfléchir un peu et m'approche des scorpions pour les regarder. Ils ressemble à ceux d'Imashung, mais en étant plus gros. Je m'allonge le long d'un rocher et ferme les yeux. Le temps passe, les locaux discutent, essayant de savoir si mon offre vaut le coup. Je leur promet argent, maison, nourriture et travail. C'est trop beau pour être vrai. Ma demande les a surpris. Certains sont pour, d'autres sont contre. Au moins, j'aurais tenté. Quelques dizaines de minutes plus tard, on me réveille. J'ouvre les yeux et voit plus d'une centaine de personnes devant moi.

« On veut bien venir sur Rokade pour voir et essayer.
Bon choix. Excellente décision.  Vous ne le regretterez pas. Maintenant, on peut partir ? »

Ils vont chercher leurs affaires puis nous conduisent hors du tunnel. On se dirige vers le port. N'ayant que ma terreur, ils vont devoir voler un bateau. Vu le nombre, ça devra être au moins un bateau de taille moyenne. Ou alors plusieurs petits. Quand les types en charge du port voient autant d'hommes monter sur un seul navire, ils viennent voir ce qui se passe. Ils disent que le bateau n'est pas censé partir aujourd'hui mais demain. Mes futurs gars les remettent en place en les chassant à coup de sabre. Comme des lâches, les autres s'enfuient. Ceux sur le bateau se préparent, défont l'amarre, les voiles … Je récupère mon navire, puis on part juste quand une sorte de milice arrive. Le type en charge a du prévenir les autorités. Désolé les gars, c'est pas aujourd'hui que vous m'aurez. Je guide le bateau et mes hommes jusqu'à Rokade.

==> Changer de vie (2)
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rp