-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Faire fondre la glace? Quoi de plus facile! [FT Lise]

Rappel du premier message :

À cette époque-là, j'étais encore en voyage un peu partout. Beaucoup de temps passant, pas beaucoup d'amusement, et une monotonie plutôt morose s'installer dans mon quotidien. Je faisais beaucoup de tours comme à mon habitude, mais j'avais besoin de me changer les idées. Je passais pas mal de temps à rechercher mon imbécile de frère, et à vrai dire, je passais beaucoup plus de temps en mer que sur terre, et cela avait quelque chose de plutôt barbant à la longue.

J'avais donc décidais que mon prochain voyage serait un voyage de détende. Ou j'essayerais surtout de m'amuser un peu, car au final, qu'est-ce qu'une vie sans fun ? Ben pas une vie tout simplement. C'est donc assez simplement que j'avais laissé le destin choisir de mon chemin. Je m'étais fait embaucher pour un voyage sur un bateau de marchandise de fruit et légume ! Quoi de mieux pour se rendre sur une île avec un climat agréable ?

Au final, le trajet ne fut pas très long, à peine deux jours ! Je suppose que c'était le mieux pour éviter que les marchandises ne pourrissent. Cela dit, j'eus de quoi me remplir la pense à grand coup de pomme. La pomme, c'est un peu comme le café, c'est des trésors bien trop souvent sous-estimé à mes yeux !

Me voici enfin arrivé sur une plutôt belle île, le climat tempéré permet de se balader les manches retroussé. C'était plutôt le matin, un air marin légèrement parfumé, agréable, même si pour le coup, je me trouvais mieux sur terre que sur la mer. Me voici donc à me diriger vers une bien jolie taverne munie de ma dernière pomme du voyage.... Elles me manqueront. Je rentrais enfin la pomme a la main, alors qu'il n'y avait pas beaucoup de monde.

Le fameux poivrot, deux gens qui jouaient aux cartes et une demoiselle, qui semblait pour le moins charmante. Plus ou moins sans m'en rendre compte, je faisais des petits tours avec ma pomme. La faisant passé d'une main à l'autre, jonglant plutôt joyeusement avec. Il faut croire que c'était comme une seconde nature. Il y avait une petite musique d'ambiance bien sympathique, Alors que me voici à me diriger vers le bar. Me voici maintenant plutôt proche de la femme aux cheveux blancs. En effet, elle avait de jolis traits, alors que je prenais un léger sourire charmeur. Après tout , j'étais là pour passer du bon temps, puis je ne risquais pas grand chose, un magicien retombe toujours sur ces pattes:


" - Bien le bonjour mademoiselle. Je peux vous offrir un verre ? "

Pas de long discours, pas de disquette prête programmer comme beaucoup de gros nazes. Un bonjour simple classique, gentleman. Et puis dans le pire des cas, j'avais toujours deux zigotos à aller plumé aux cartes. Quoi qu'il arrive, j'étais plus ou moins sur de pouvoirs passer une bonne matinée, à voir si celle-ci se ferait en meilleure compagnie.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
À son regard, je me rendais compte que mon habilité l'avait quelque peu impressionner et cela n'était pas pour faire du mal a mon ego. Je continuais de sourire, elle me disait qu'elle ferait de son mieux. Celle-ci semblait motivée et cela était la moindre des choses pour parvenir a maîtriser son arme. Moi, il m'avait fallu des milliers d'heure pour maîtriser mes cartes de cette manière, je suppose que son arme avait moins de combinaison différente qu'un paquet de cartes de cinquante-quatre quatre dont le nombre de combinaisons devait être de plusieurs milliers au moins. Enfin, c'est ce que je pensais en tout cas.

Je la voyais rater une fois, avant de se mettre plus en condition. S'attacher les cheveux, se préparer à la bataille contre son arme. Assez rapidement, on se rendait compte qu'elle avait visiblement bien étudié lorsqu’elle fut capable créée un nuage. Je continuais de regarder cette arme, c'est vrai qu'elle pouvait accomplir des choses incroyables avec elle. Pourtant, elle ne manquait pas de surprise lorsque d'un coup une pluie battante s'abattais sur nous, puis se dissiper aussi vite qu'il nous avait trempées .... Et bien, cette histoire nous avait bien rafraichi, tu me diras.

Me voici avec des vêtements trempé maintenant. Celle-ci me faisait un léger sourire alors que j'explosais de rire, avant de commencer a retiré mon veston ainsi que ma chemise, puis commencé à les essorer comme je pouvais a la main:


" - Et bien, tu ne manques pas de ressources dit moi. Tu peux accomplir des choses étonnantes. Je pense que tu peux recommencer pour être sûr de toi, mais tache de ne pas faire pleuvoir ce coup-ci. "

Mon corps tatoué se faisait beaucoup plus remarquer, mais c'est assez rapidement que je remis mon veston uniquement, après tout, c'est lui qui contient mes cartes et mes couteaux. Sans lui, c'est comme-ci j'étais nue comme un vers, et je préférais garder ce genre d'occasion pour une autre fois. Je gardais le sourire, puis secouer un peu ma tignasse mouillée, par cette chaleur, cela n'était pas vraiment gênant.

Derrière nous, j'entendais des pas dans la forêt.... Alors que soudainement, c'étaient les trois gus qui avançaient vers nous.... Et bien, je suppose que l'heure était venue pour nous de prendre le large, n'est-ce pas ? Je faisais un petit signe de la tête avant de rétorqué en les voyants :


" - Et bien, vous ne pouvez pas vous passez de nous dite moi ? "


Je n'avais rien à me reprocher, nous devions surtout gagner du temps pour mettre l'arme à l'abri, détourner l'attention.... Le train-train d'un magicien en somme.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
Tandis que Alaaric se déshabillait pour faire sécher ses affaires je commençais déjà à créer un nouveau nuage bien plus grand cette fois. Je voulais tester toute la puissance que je pouvais emmagasiner dans un nuage. C'est donc légèrement en retrait que je me retrouve alors qu'il s'adresse à moi pour me complimenter et me proposer de faire quelque chose de neuf. Eh bien avec ce nuage il ne risque pas d'être déçu. C'est au même instant que des bruits de pas se font entendre, c'était bien évidemment les trois gus de la taverne qui nous ont enfin retrouvés. Ils en ont mit du temps. Je me relève alors en souriant.

« C'était un plaisir de vous rencontrer en tout cas. J'espère que nous pourrons nous revoir rapidement. Vos conseils m'ont été grandement utiles. »

Tout en parlant, je replie mon bâton climatique, le bâton du froid collé à celui du chaud, en tournoyant ils allaient pouvoir nous aider à provoquer une diversion. Je termine ma phrase par un clin d'oeil à Alaaric avant de me mettre en position pour lancer mon arme. Qui tournoie vers le trio, le chaud et le froid se rencontrant, un changement climatique s'opère et une véritable bourrasque se déclenche, les repoussant de quelques mètres. Profitant de cela pour nous échapper chacun de notre côté, je prends quelques secondes pour rattraper mon arme, et pour m'adresser à nos harceleurs.

« Un orage est à prévoir. Abritez-vous le plus rapidement possible. »

Je dégaine mon troisième bâton climatique pour lancer une bulle électrique dans le nuage. Finalement, une bulle n'allait pas leur suffire, je m'accroupis et fait tournoyer mon arme pour envoyer une salve de bulles électriques dans le nuage. Ce dernier se met alors à virer au sombre, il finit même par gronder avant de libérer toute son énergie dans une pluie d'éclair qui ravage une bonne partie de notre coin d'entraînement. Ne perdant pas un seul instant, j'ai profité de cette attaque pour rejoindre ma chaloupe et m'enfuir le plus rapidement possible. Créant de nouveau une bourrasque pour déployer ma voile et m'emporter le plus loin possible. Avec toujours, un grand sourire aux lèvres. La vie de pirate n'est pas simple, mais elle force à se débrouiller et à improviser.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22854-lise-ft
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22832-le-prologue-terminee
Assez rapidement, celle-ci ne cherchait pas vraiment à faire dans la dentelle. Elle parlait à peine, exprimée la joie de notre rencontre et le plaisir de nos prochaines retrouvailles. Celle qui m'avait semblé pour la moins froide comme de la glace au premier abord se trouvais avec le sourire d'un soleil et en ça, j'avais le sentiment du devoir accompli, dans le fond, qui a dis que faire fondre de la glace était si dur ? Je suppose que pour un magicien, aucun miracle n'est impossible, surtout celui d'apporté un peu de chaleur dans le cœur des autres.

On peut en penser ce qu'on veut, au final, être magicien, c'est beaucoup se dévouer aux autres, et a la magie qu'on leur apporte. On n'en devient rarement riche, parfois plus célèbre, sous la lumière d'un spectacle, mais il n'y a pas de spectacle sans public. J'avais apporté un peu de ma science a Lise tout simplement, alors j'avais bon espoir qu'elle devienne une magicienne hors pair à son tour un jour ou l'autre, même si la route vers le succès se veut longue et plutôt orageuse en ce qui la concerne. Le genre d'arme qu'elle possède ne ferait pas que lui rendre service, mais je suppose qu'elle se montrera à la hauteur de la tache qu'elle s'était elle-même imposé.

Elle me fit un clin d'œil, auquel je me contentais de répondre par un rire et un grand sourire. Celle-ci en position de combat se met à attaquer à grand coup de bourrasque. Alors que je pris son avertissement au pied de la lettre. Au moins avec ça, j'étais innocenté de l'accident du bar, puisqu'il n'était pas interdit d'être au mauvais endroit au mauvais moment.

Je faisais un petit signe de la main à la Blanchette, alors que je me mis à mon tour à partir. Après tout, je n'avais pas plus envie de finir carbonisé que ça, c'est donc de cette façon que sans me retourner, je partis à nouveau en ville. La fin de ma journée fut pour le moins calme, la nuit, fut plutôt reposante, et j'étais déjà prêt à partir à nouveau en mer vers ma prochaine aventure, de retour sur le navire de pomme. Quand est-ce que je la recroiserais ? Je n'en avais aucune idée, pourtant le monde si vaste se trouve être tellement petit que je n'avais aucun doute sur notre future rencontre. C'est donc le sourire à la lèvre que je me dirigeais déjà vers ce jour promis.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum