Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

Coliseum [Helena de Ruyter vs Tozan] Ring 4.

Alors que les éliminatoires viennent à peine de se terminer, la deuxième manche lui succède, ce deuxième tour s'annonce plus distrayant que le premier. Une pause s'impose. Dans les gradins, plusieurs vendeurs ambulants distribuent leurs produits aux spectateurs affamés, oui, gratuitement, tout ça grâce à la générosité du roi. Ce dernier regarde du haut de sa loge royale le peuple qui se régale, ce peuple qui lui est fidèle, ce qui l'amuse. La reine qui se trouve à côté de son mari regarde de haut la populace avec suffisance, elle déguste un verre de vin devant son peuple... c'est celui de son mari, mais tout ce qui est à lui est à elle. La princesse mange son repas, elle se régale avec un steak frites. Les athlètes sont déjà en train de se régaler dans la salle des vainqueurs, ils sont chouchoutés par les différents serveurs, chefs cuistots, et masseuses, le roi ne se moquent pas d'eux.

Après une heure de pause bien méritée, le deuxième tour peut commencer. Le présentateur, Galba, célébrité de l'île, annonce le début du nouveau tour. Il prend son Escargophone, il hurle dans le combiné, le peuple l'écoute pendant que les serveurs ramassent leurs ordures. "Mesdames et Messieurs… Vous voulez du sang, vous voulez de la sueur, vous voulez des larmes ?! Hein ?!" Le peuple acclame Galba, "Vous allez en avoir !!!" Le peuple hurle plus fort. Le présentateur planque violemment sa main gauche sur le bord de son balcon pierreux, "Ce que vous allez voir n'est pas un spectacle anodin... non. Tous les qualifiés sont de vrais guerriers, de vrai salopard qui ne font preuve d'aucune pitié, vous n'avez eu qu'un aperçu de leur cruauté durant les préliminaires !" Le peuple acclame ses paroles.

Le présentateur spartiate se met tout d'un coup à hurler de toutes ses forces, il désigne du doigt l'écran sur lequel se trouve l'image de la famille royale, un Escarméra (Escargophone géant diffusant des images sur écran.) diffuse en direct le portrait de cette famille extraordinaire.


Coliseum [Helena de Ruyter vs Tozan] Ring 4. 7vgc


Galba demande au peuple d'applaudir leurs souverains, ce que fait le peuple sans hésitation, la famille royale se contente de sourire sur la vidéo. "Merci à vous, roi Claudius… ! Vous êtes notre avenir. Merci à vous, reine Prisca. La beauté et l'intelligence, il ne vous manque rien. Merci à vous, princesse Messaline. Vous êtes l'innocence incarnée." Dit-il fièrement. Le peuple est fier de ses souverains.

Le roi Glaudius se lève, il ouvre ses bras devant les Escarméra, son visage est empli de bienveillance. 



Coliseum [Helena de Ruyter vs Tozan] Ring 4. Dhy4


"Mon peuple… Je suis fier de pouvoir vous servir, car en réalité, ce n'est pas vous qui me servez, non… c'est moi qui suis votre obligé. J'ai la responsabilité de vous offrir un spectacle digne de ce nom, je vais satisfaire votre appétit… inassouvie." Claudius brandit son bras dans les airs, " Que les combats singuliers commence !!!" 


Le peuple adore leur roi, il l'acclame, il l'aime. Des tambours jouent l'ouverture de la seconde phase du tournoi, pendant que Galba annonce les règles aussi bien aux spectateurs qu'aux participants. "Avant de nous lancer dans les joyeuses festivités, voici les règles à respecter : si l'un des combattants abandonne, il est disqualifié. Si l'un des deux combattants meurt au cours du combat, il est disqualifié. Et, si l'un des deux guerriers sort du ring, il est disqualifié. Voilà, pour le reste, c'est pareil que lors du premier tour. En revanche, si l'un des concurrents tombe dans le coma ou qu'il perd connaissance lors de l'affrontement, son adversaire aura vie ou de mort sur lui, il ne sera pas disqualifié." Galba boit une gorgée d'eau dans sa gourde.

Le présentateur clarifie les derniers détails techniques, c'est toujours utile. "Il y a huit combattants qualifiés lors des préliminaires, par conséquent, il y aura quatre duels sur quatre terrains différents. Vous pourrez suivre les différents combats grâce aux Escarméra présents dans le Colissé, ces derniers filmeront les quatre rings se trouvent sur quatre terrains différents." Après avoir prononcé ses mots, la liste des combats s'affiche sur l'écran principal, ainsi que leur numéro de terrain. Une chose extraordinaire se passe, l'énorme arène de combat du Colisée qui s'était séparé en huit zones différentes pour assurer les préliminaires s'enfonce dans le sol. Pour être plus précis, un mécanisme enterre la première surface de terrain dans les tréfonds du Colisée pour faire surgir une autre surface de terrain plus adapté.

Sur cette nouvelle "arène" se trouvent quatre zones séparées par deux immenses murailles, dans chacune de ses zones se trouve un ring, c'est sur cette surface de terrain que les combats singuliers auront lieu. La nouvelle "arène" est prête, les combats qui auront lieu en simultané peuvent débuter, Galba fait l'appel. "Veuillez accueillir nos prochains participants : Helena de Ruyter contre Tozan !" Les participants peuvent faire leur entrée sur le ring numéro 4.


Dernière édition par Shoga le Mer 23 Mar 2022 - 13:39, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22537-fiche-du-kitsune
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22505-le-renard-justicier
Il manquait du coup toute une manche à l’uniforme d’Helena et la vieille spatha partiellement émoussée qu’elle avait ramassé jurait avec le reste de sa tenue, mais bon, maintenant qu’elle était  qualifiée, le reste était secondaire. Le temps de la battle royale était passé, maintenant il s’agirait de duels classiques. Et c’était là que l’horreur débutait. Pas de Haki, pas de fruit du Démon,  pas de karaté aquatique ou quoi que ce soit pour faire pencher la balance en sa faveur, Helena partait très loin de la pole position. Bien sûr, l’expérience et la présence de son Heat Dial pourraient toujours servir, mais force était de reconnaître que c’était une caporale fort peu préparée qui entrait en lice.

Face à elle, l’opposant du jour était… Plutôt normal. Comparé à toute la brochette de types hétéroclites du round précédent, en y incluant le moustique prépubère, l’opposant de De Ruyter était, à première vue, normal. Pas de vêtements criards, pas de difformité physique… Et c’était bien ça le problème; contrairement au reste de la racaille qu’elle affronté jusque là, la caporale n’avait pas d’indice à exploiter pour savoir ce qui l’attendait au tournant pour cette bataille. Seul le fait que le bras gauche de son opposant restait dissimulé était notable; et  encore, ça pouvait vouloir dire « J’ai une arme cachée » comme « J’ai un tatouage honteux sur le dos de la main ». Bon, il était aussi plus grand qu’elle, mais ce n’était pas un exploit à proprement parler.

Le présentateur lui avait pas manqué pendant l’heure de repos qui avait conclu le premier tour; restait a espérer qu’il y mettrait une sourdine pendant le combat en lui-même. Et le discours royal juste après n’était pas mieux; Helena se retint difficilement de ne pas bailler à gorge déployée ou rouler des yeux trop visiblement en écoutant ces deux-là se gargariser de leur propre voix! Mais après quelques minutes, le silence revint et avec lui l’occasion pour Helena et Tozan de donner aux gens le spectacle pour lequel ils étaient venus.

Politesse oblige, avant le début des hostilités, Helena prit malgré tout le temps de retirer sa casquette et faire une courbette au fameux Tozan; les bonnes manières, c’est jamais négociable. Et sitôt que le combat commença à proprement parler, elle opta pour la bonne vieille technique du « Marcher lentement vers l’adversaire épée en main. » Avantage tactique?  Aucun. Air super cool pour le public?  Absolument. Et surtout, selon comme la personne en face réagissait, ça révélait tout ou partie de ses capacités.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyter