-39%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable ASUS Chromebook Vibe CX34 Flip
399 € 649 €
Voir le deal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Contestation & Constatation.

Code Couleur des Dialogues:


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Lun 2 Jan 2023 - 8:24, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
634667aka10v2.png
GRAND ARC — LE CRI DE LA RÉBELLION.
Après une énième mésaventure à Hinu Town quelques jours auparavant, le destin de NAKAMURA D. Akane vient lui rappeler encore une fois qu'elle n'est pas totalement libre. Les circonstances, les aléas et autres inconformités sont toujours à l'œuvre dans sa vie, si bien qu'elle pourrait finir par croire que le sort s'acharne contre elle et qu'elle aurait toutes les raisons d'abandonner ses devoirs, d'arrêter de croire en elle, ou simplement de se livrer au désespoir. Seulement, malgré tout le dégoût qu'elle éprouve à chaque fois qu'une situation pénible se déroule, elle ne se laisse pas abattre facilement. Et ça, ce n'est pas rien. D'une force de volonté sans pareil, elle persiste à continuer son chemin et à toujours faire le nécessaire pour lutter contre l'injustice. Ne pouvant donc pas reprendre sa route pour le moment, elle ne s'en formalise pas, contrairement à sa meilleure amie, Roza ZAÏTSEV. Cette dernière n'est pas capable de se tenir en place et ne s'empêche pas de signaler son mécontentement.

« Pourquoi on ne peut pas avoir la vie tranquille, bon sang?! J'en ai marre!! »

À part déranger le voisinage, Roza ne fait rien d'autre de plus. D'un tempérament bien plus vif que la samouraï, elle est originaire de Las Camp. La misère et la pauvreté ont été donc récurent chez elle. Encore plus que son camarade, elle ne supporte pas le moindre mal ou le moindre imprévu. Le fait que le navire qu'elles ont emprunté soit obligé par la force de choses de s'arrêter sur une île méconnue la met dans tous ses états. La coque de la caravelle est fortement abîmée et doit être impérativement réparée. Et visiblement, l'endroit semble constitué d'un simple hameau de pêcheurs, de quelques mangroves et de récifs. Il y a bien un phare pour aider justement les bateaux, mais il est curieusement situé en retrait, flanqué sur les bords d'une montagne particulièrement abrupte. De plus, il est complètement hors d'usage. La communauté de pêcheurs semble être sans le sous et ne peut pas se permettre de le réparer. Il a sans doute été construit par des gens de passages... D'ici une demi heure il fera déjà nuit. Étant elle-même agacée par la complication soudaine, Akane se dit qu'elles feraient mieux d'aller voir pourquoi le phare ne fonctionne plus.

« Arrête de te plaindre, Roza. Pour éviter que ça se reproduise à d'autres, on ferait mieux d'y jeter un œil. »

La samouraï n'est pas douer avec les mots, mais elle n'aime pas passer par quatre chemins. Le fait de gémir ne résout pas le problème d'une part. Et d'autre part, elles ne sont certainement pas les premières dans ce cas. À l'écoute de son camarade, la jeune ZAÏTSEV redresse subitement la tête, agitant alors ses cheveux roses. Les yeux rivés sur ceux d'Akane, elle pousse un soupire, l'air vaincu.

« Pfff, tu penses toujours aux autres, toi... Tu as raison, ça me changera d'humeur... »

Comme les réparations risquent de durer, elles ont le temps de faire leur tour d'inspection sans aucun problème. Elles n'ont même pas besoin d'alerter l'équipage de leur absence.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:05, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Que Dieu pardonne à Tatiana d’avoir volé un petit bâteau juste histoire de pouvoir traverser la mer sans avoir besoin d’y aller à la nage. Bon, d’accord, sérieusement, elle se fout complètement d’être pardonnée, et tenait uniquement à pouvoir traverser pour voir l’océan et ce que le monde pouvait bien lui offrir. Elle était beaucoup trop habituée à rester seul, alors si vraiment elle devait finir sur un navire avec des gens, dans tous les cas se serait uniquement comme passagère clandestine où elle garderait tout simplement ces distances. Même si certaines rencontres avaient été marquante et qu’elle réfléchissait à certaines choses, cela ne voulait pas dire qu’elle les mettrait en pratique dès aujourd’hui.

Enfin, le voyage fut long, beaucoup trop long et elle manquait cruellement de nourriture et d’eau, et si elle avait réellement crue pouvoir arrivée sans encombre jusqu’à une île et bien… le destin avait visiblement décider d’en faire autrement, à un point qu’une tempête éclata, et la jeune femme dû se battre avec son navire pour garder le cap. Seulement… elle prit l’eau et le navire fut rapidement détruit, pour laisser cette petite Tatiana dériver sur un simple morceau de bois jusqu’à une île bien précise. Elle aura mis un petit temps avant de se réveiller, constatant qu’elle n’avait plus de bâteau, et elle avait surtout carrément faim. Heureusement la tempête était passé depuis un bon moment et d’après le ciel, rien n’annonçait un second, fort heureusement. Mais la jeune femme était dorénavant coincée sur cette île… et cela lui posa grandement problème, même ces foutus pêcheurs ne pouvaient pas l’aider.

Quel enfer… Cela faisait à peine la seconde journée qu’elle était là et elle en avait déjà marre. Un soupire s’échappa de ces lèvres, malgré quelques pêcheurs qui furent plutôt sympathiques pour lui donner un peu à manger et de quoi boire histoire qu’elle ne meurt pas comme une charogne sur le coin de la plage, elle allait devoir réellement chercher une solution. Tia’ avait remarqué qu’il y avait quelque chose d'étrange ici, et son regard ne cessait d’être attiré par le phare. Ces habitants semblaient complètement pauvres et en plus se phrase n’avait pas l’air dans le meilleur état du monde… Du peu qu’elle voyait en tout cas. Par curiosité, la jeune femme avait fini par prendre la décision de s’y rendre, même si cette montagne semblait dangereuse, cela n’avait pas l’air de faire peur à l’orpheline qui était beaucoup trop pousser par la curiosité. En grimpant, encore et encore, la demoiselle finit par s’arrêter face au phare, plissant le regard, alors qu’elle se contentait de l’observer, sans réellement savoir que quelqu’un où quelque chose avait décidé de faire la même chose qu’elle. De toute façon, elle ne faisait pas vraiment attention aux nouveaux arrivants, surtout pas quand elle était attirée par quelque chose. “Bordel… Quel enfer…

Un soupir s’échappa des lèvres de la jeune femme, alors qu’elle tentait de voir s’il y avait des signes de vie dans les parages, sait-on jamais… Autant éviter les mauvaises surprises.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Emprunter un sentier escarpé s'avère être difficile, même pour un randonneur expérimenté. Marcher pendant des heures sur des kilomètres ne pose habituellement aucun souci à la rousse, car elle en est habituée. Sur son île natale, il faut faire une dizaine de bornes au cœur d'une vallée luxuriante pour atteindre le prochain village. En général, il suffit de suivre un ruisseau ou les abords des champs, mais parfois, en se rapprochant de la source du point d'eau, il faut escalader, débroussailler et faire preuve de ténacité pour se frayer son chemin. Et comme le pays d'origine de la samouraï est particulièrement abondant dans sa flore et sa faune, il faut considérer qu'elle sait très bien se débrouiller. En revanche, ce n'est pas le cas de Roza qui peine un peu.

« Pfffuh. Je pensais changer d'air... Pas d'en manquer... Puuhhf. »

Il faut dire que ce n'était clairement pas une bonne idée de prendre un raccourci au milieu de la cambrousse et des rochers. La jeune femme aux cheveux roses a un point de côté. Posant la main sur le tronc d'un arbre et sur son flanc qui lui fait mal, elle se met à souffler, cherchant à retrouver sa respiration. Un peu plus haut, Akane ne cherche même pas à la narguer, mais le simple fait qu'elle soit plus loin et en forme agace son camarade.

« Au moins.... Fuhh, tu faisais moins la maligne à Hinu Town... »

En effet, dans ce pays des sables, la chaleur écrasante et l'aridité ont éprouvé plus d'une fois la samouraï. Bien que cela a été extrême, elle en garde une belle expérience. Et puis, c'est durant cette période qu'elle a fait la rencontre de Serena PORTEFLAMME et d'Ambrosias. En parlant de ça, Roza parvient à distinguer une silhouette par-dessus l'épaule d'Akane.

« Hé! Y'a quelqu'un derrière toi... »

Serait-ce le gardien de phare? La rousse se retourne alors et réalise la présence d'une jeune femme aux cheveux multicolores. Autant, bon nombre de gens ont déjà fait des reproches pour son style, mais il faut dire que Tatiana ne fait guère mieux. Et il est évident que ça intrigue, mais au-delà de la chevelure arc-en-ciel de cette inconnue, ce qui l'étonne le plus, c'est cette personne elle-même. D'un rapide coup d'œil, elle comprend facilement qu'elle n'est pas d'ici. Et ce qui est bizarre, c'est qu'elle ne l'a pas vu à bord du navire. Combien de temps est-elle là? Et comment ça se fait que les pêcheurs ne lui ont pas parlé? Comme il se fait tard, sans doute qu'elle cherche un endroit où dormir? Malheureusement, depuis la côte on ne le constate pas vraiment, mais une fois au pied du phare, on se rend compte qu'il est en ruine...

Mêlés à la nature, des débris joncent çà et là. Des ronces laissent apparaître des mûres sur un côté. Le reste de la montagne s'impose encore de toute sa hauteur et s'élève presque à la manière d'un tronc d'arbre géant. En tout cas, malgré la pénombre de la nuit qui approche, on peut voir le contre-bas et les marins réparer le navire. De l'autre côté, on peut également observer le hameau. Et tout autour, on constate la mangrove. Le climat est plutôt humide, même à cette altitude. Une vagabonde avec aucune expérience risque de ne pas s'en sortir dans ces ruines. Ne pouvant pas laisser n'importe qui dans la misère, Akane ne peut pas s'empêcher d'aider son prochain, ne serait qu'offrir son repas par exemple. Afin d'attirer l'attention, elle se met à lui parler, mais avec une pointe d'hésitation.

« B-Bonjour, étrangère? »

Autant, les imprévus qui malmènent les deux Chasseuses de Primes sont des plaies, autant, la guerrière aux cheveux rouges salue ce genre de hasard improbable. Qui aurait imaginé une rencontre sur une île méconnue en plein milieu de nulle part?


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:06, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Tatiana soupira lourdement face à l'endroit où elle se trouvait, sans aucun doute, c'était une ruine et elle n'y trouverait rien d'intéressant. Elle avait déjà voyagé un peu depuis qu'elle avait quittée son “maître” et avait donc pu voir quelques îles… Mais alors ici… C'était un véritable cauchemar, à un point qu'elle se demandait comment ils pouvaient vivre de cette façon. Est-ce que ces pêcheurs arrivaient réellement à survivre ? S'ils se nourrissaient uniquement de poissons… à leur place, Tia' aurait déjà implosée. Un lourd soupire s'échappa de ses lèvres, alors qu'elle se massa la nuque en observant cette grande tour qui était, par le passer, sûrement un magnifique phare, comme elle avait pu en croiser quelques-uns dans sa misérable vie.

Si elle n'avait pas du tout fait attention à l'arriver d'un navire sur cette île, elle n'avait pas non plus été assez vigilante à l'approche de deux femmes et à peine elle entendra une voix, qu'elle finira par se retourner pour faire face à ces deux demoiselles. Elles étaient différentes l'une de l'autre, des cheveux rouges pour l'une et rose pour l'autre, Tatiana les regarda l'une après l'autre, sans même prendre la peine de répondre. Dans ce genre de moment, Tia' n'avait pas du tout le réflexe de dire quoi que ce soit, disons qu'elle avait tendance à beaucoup trop se méfier des personnes qui l'entouraient. “Heu… Salut.

La jeune femme crispa la mâchoire en observant ces deux femmes, sans réellement dire quoi que ce soit de plus. Tout du moins, dans un premier temps, cherchant surtout à savoir si elle risquait réellement quelque chose où si elle n'avait aucune inquiétude à avoir. “Qu'est-ce que vous venez faire ici ? Vous cherchez quelqu'un ?” Est-ce qu'elle avait réellement le droit de poser ce genre de questions ? Sûrement pas, tout simplement parce qu'elle n'avait sans doute rien à faire là. Mais ce phare avait attiré sa curiosité. Ce petit village de pêcheurs, ce phare, l'état dans laquelle tout ceci se trouvait… Tout ça la rendait particulièrement curieuse. Certains endroits n'étaient pas des plus fréquentables et on ne pouvait pas réellement savoir s'il allait se passer quelque chose où non.

Forcément qu'avec toute cette misère, Tia' en venait à se demander s'il n'y avait pas quelque chose derrière tout ça. Comme… Genre des brigands qui foutaient la misère à ces pauvres pêcheurs… Un phare qui se dégradait mystérieuse où alors ils l'avaient fait exprès pour faire en sorte que des navires finissent par être forcé de s'arrêter et des personnes malintentionnées chercheraient à les voler. Tout un tas de choses traversai l'esprit de la jeune femme et elle avait sûrement une imagination beaucoup trop débordante.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Akane n'est pas à sa première île ridiculement petite, ni à un état de pauvreté extrême. D'ailleurs, en discutant un peu avec les habitants tout à l'heure, il s'avère qu'il s'agisse d'un choix, d'une passion. Qui de mieux que ces pêcheurs pour en apprendre le métier? Vivre avec peu de moyen n'est pas une misère à proprement parler, car ils se contentent simplement de jouir de leur activité le plus longtemps possible, du matin jusqu'au soir, et ce, chaque jour de l'année. Chaque plaisir est propre à chacun. Par exemple, la jeune guerrière apprécie particulièrement la chasse à l'approche, sentir le frisson qu'à tout instant le gibier peut ressentir le danger et partir à toute vitesse. Quant à Roza, ce qui l'anime plus que tout, lors d'un instant où elle tient en joue un adversaire avec son fusil dans une situation critique, c'est de presser la queue de détente qui actionne le percuteur jusqu'à ce que l'amorce fasse partir la balle. Enfin, d'autres comme les personnes qui séjournent ici, aiment avant tout la tranquillité et l'excitation lors d'une prise pour savoir si le record de taille sera battu.

Observant plus attentivement, Akane remarque que Tatiana est plutôt sur la défensive. Le manque de spontanéité, le fait de poser une question pas vraiment pertinente et la méfiance générale que la jeune femme aux cheveux multicolore dégage laissent croire qu'elle ne se sent pas en sécurité. Et comme la Chasseuse de Prime est juste intriguée par sa présence, elle préfère détendre l'atmosphère. D'un air bienveillant, elle s'exprime.

« Ce phare attire bien du monde. On était loin de s'imaginer de trouver des ruines, et encore moins de tomber sur quelqu'un. »

La jeune NAKAMURA n'aime pas parler de la pluie et du beau temps. L'inconnue est de toute évidence pas la gardienne des lieux, ni une habitante du coin. Elle n'est même pas équipée pour de la randonnée ou de l'escalade, elle semble être livrée à elle-même. Seulement, est-elle du genre à accepter l'aide de deux personnes qu'elle ne connaît pas? La samouraï laisse toujours le choix.

« Et je ne crois pas au ha... »

Elle n'a pas le temps de terminer sa phrase qu'une ombre surgit du ciel. Revenant de la chasse en haute mer, une créature ailée se dirige droit vers la cime de la montagne. Son bec tient un mammifère marin de la taille d'un requin. Une espèce endémique? Le protecteur de l'île? Toujours est-il que ça n'annonce rien de bon. Il est peu probable que des contrebandiers ou des pirates se cachent ici, car ce monstre du firmament semble régner en maître, laissant les pêcheurs dans leur tranquillité. Impressionnée par la majesté de cet étrange rapace, Akane ne peut pas s'empêcher de rester muette. S'approchant d'elle, Roza fait remarquer que la nuit tombe dangereusement et qu'il sera très difficile de redescendre.

« Je ne crois pas que ce phare puisse nous servir d'abri vu son état. Et je ne veux pas prendre le risque d'être coincée sur cette île ad vitam æternam, on ferait mieux de partir fissa. »

Tatiana compte t-elle saisir cette aubaine pour enfin mettre les voiles? Et qui sait, pouvoir apprécier la compagnie de gens qui ne la jugent pas au premier abord? Toujours est-il que la jeune femme aux cheveux roses tire la tunique de son camarade pour la mettre en route. Reprenant conscience de la situation, Akane invite silencieusement l'étrangère à suivre le mouvement et faire les présentations plus tard.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:06, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Allez, Tatiana, détends-toi un peu… Chose plus facile à dire qu'à faire pour la jeune femme. Ce n'était pas réellement facile que de faire face à des inconnues, surtout quand elle n'avait aucune idée sur leurs intentions. Même si, elle savait parfaitement que certaines personnes ne lui feraient pas de mal, la jeune femme se méfiait tout de même, à un point où elle pouvait devenir paranoïaque. Heureusement que Tia se reprenait assez rapidement par moment, la demoiselle n'avait pas vraiment envie de devenir un monstre de la paranoïa, peu importe sa situation ou son expérience de vie.

L'orpheline sourit légèrement aux mots de la jeune femme, avant de suivre tout simplement du regard la créature ailée qui venait de leur passer au-dessus de la tête. Alors, ça… Pour une surprise, cette bête était magnifique, majestueuse et ça donnait envie à Tatiana d'aller voir de plus prêt. Il faut dire qu'elle avait toujours été plus proche des animaux que des êtres humains en général, alors forcément, ce genre de choses l'attirait fortement et la rendait curieuse. Elle n'était pas une sorte de zoologue où autres conneries du genre, mais elle aimait découvrir de nouvelles choses et voir de ses propres yeux tout ce qu'elle pouvait. “Wouaw…” Tatiana regardera à nouveau les deux femmes en entendant la dame aux cheveux roses parlée à son amie, avant de les observer s'éloigner. Elle se massa un peu la nuque, soupirant légèrement.

Tia' avait bien vu que cette femme à la chevelure de feu l'invitait à suivre, mais c'était parfois une décision plus complexe à prendre que ce qu'elle voulait réellement. Si les connards n'existaient pas, le monde se porterait mieux et Tatiana n'aurait peut-être pas besoin de se méfier autant de tout ce qui l'entourait. Mais il fallait de tout dans un monde, n'est-ce pas ? C'était ça qui faisait qu'elle gagnerait en expérience et peut-être qu'elle avançait enfin comme elle le désirait. Dieu seul savait ce qu'elle deviendrait dans ce vaste monde.

Il fallait bien qu'elle se rende à l'évidence, ce n'était pas en restant prêt d'une ruine d'un phare qu'elle allait voir quoi que ce soit, où se sortir du pétrin dans lequel elle était… La jeune femme soupira de façon résigner, alors qu'elle suivra le mouvement tout simplement, tout en gardant une certaine distance, comme si elle tenait à garder un certain éloignement entre ces deux femmes et elle. Tout ça était délibéré, bien entendu, Tatiana n'était pas du genre à tenter de s'intégrer à qui que ce soit, tant qu'elle ne voyait pas certains signes où qu'elle soit sûre à cent pourcents qu'elle puisse baisser sa garde. “Hmn… Vous vous êtes perdu où vous cherchez quelque chose en particulier ? Je veux dire, cette île n'est pas très riche et je n'ai pas l'impression qu'elle ait quoi que ce soit à offrir.” Ils n'avaient même pas un petit bateau pour qu'elle puisse repartir… L'ex esclave était littéralement coincée sur cette île pour un temps indéterminé et c'était terriblement embêtant. Bon… Tia' était plutôt débrouillarde et trouvait une solution le moment venu, ce n'était pas la première fois qu'elle finissait dans une situation problématique et cela aurait pu être pire.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Au fur et à mesure que les trois jeunes femmes se laissent entraîner par la pente, le soleil vient de plus en plus dorer l'horizon. Par manque de temps, les deux Chasseurs de Primes reprennent le raccourci en sens inverse, au milieu des ronces, des arbustes et des roches. À moins d'être nyctalope, il est nécessaire de retrouver le littoral au plus vite, car la nuit est peu étoilée et la lune manque. La végétation de la mangrove en contrebas est si dense que l'obscurité est particulièrement intense. À nouveau essoufflée, Roza ne parvient pas à garder le rythme, augmentant alors la distance entre Tatiana et Akane. Cette dernière, se retournant de temps en temps pour vérifier si tout se déroule bien, remarque alors le ralentissement. Craignant de ne pas pouvoir atteindre la côte avant qu'il ne fasse trop noir, la samouraï essaye d'encourager ses deux poursuivantes.

« Courage, vous allez y arriver! »

Alors qu'elle se tient face aux deux jeunes femmes qui tentent de ravaler la distance, la guerrière entend à nouveau la créature ailée pousser son cri. L'oiseau a déposé sa prise dans son nid afin de nourrir son petit. Et maintenant qu'il est sur son territoire, il semble bien vouloir chasser toute menace qui pourrait s'en prendre à sa progéniture. Depuis son promontoire, le rapace peut voir tout ce qu'il se passe sur l'île, aussi bien au niveau du phare que dans la mangrove. Tournoyant autour de la montagne, la bête guette la moindre anomalie. Et à ses yeux, le trio fait bien plus de mouvements que les autres animaux qui peuplent les environs. D'un coup, à une vitesse fulgurante, le volatile géant se met à descendre en piqué. Instinctivement, Akane se met à hurler à l'intention de son camarade et de Tatiana.

« ATTENTION!! »

Dans la foulée, la samouraï tente de garder ses appuis sur la pente rocheuse, le regard vif vers sa cible. Sa main est posée sur son fourreau et l'autre se tient prête à dégainer. Avec l'obscurité grandissante, l'oiseau traverse alors la cambrousse et parvient à prendre l'une des filles dans ses serres. S'élevant tellement haut dans le ciel en un éclair, Akane ne peut pas prendre le risque d'attaquer maintenant. De plus, elle ne peut même pas faire d'attaque à distance. N'étant pas capable d'identifier la personne capturée pour le moment, elle s'empresse de remonter le versant escarpé en espérant que ça ne soit pas Roza la victime. Non pas qu'elle préfère que ça soit une étrangère qui soit entre les griffes d'un rapace monstrueux, mais parce qu'elle est sûre de pouvoir mieux gérer la situation si elle était accompagnée de son camarade. À ses yeux, rien ne permet d'être une certitude que Tatiana soit à la hauteur pour porter secours une inconnue, elle qui semble plutôt être méfiante.

Voilà un contretemps que la jeune NAKAMURA n'est pas prête d'oublier. Elle reste assez étonnée que les pêcheurs n'ont pas mentionné une seule fois la présence d'un tel oiseau. Sont-ils du genre à l'utiliser comme protecteur? Toujours est-il que ce rapace semble plutôt endémique et ne ressemble en rien aux espèces qui résident sur l'île de Torino, sur South Blue. Son allure est impressionnante, car il fait environ 6m d'envergure de la tête à la queue. Avec ses ailes déployées, il peut aisément doubler sa taille. Avec sa vitesse incroyable, il peut s'inscrire facilement dans le registre qui recense les créatures les plus dangereuses de tout West Blue. Et il a sa place parmi les nombreuses croyances auprès des marins locaux. À sa vue, l'équipage commence à s'inquiéter...


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:07, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Tatiana se demandait bien si elle avait bien fait de suivre ces deux femmes… On ne sait jamais, il pouvait s'agir là d'un piège et elle allait finir rôti sur une pique au milieu de la forêt… Un soupir s'échappa de ses lèvres, alors que la jeune femme sentait qu'elle était essoufflée en tentant de garder le rythme. Bordel… Déjà que l'aller n'avait pas été facile, mais alors le retour… Un enfer. L'orpheline roula du regard face aux encouragements, alors qu'elle n'avait pas dit un mot depuis qu'elle les suivait. Franchement, qu'est-ce qu'il lui avait pris ? “Non, mais c'est quoi ce chemin de la mort, sérieux… Et comment fait-elle pour avancer aussi vite ?!” Tia' grognait intérieurement, alors qu'elle faisait de son mieux pour tenter de rattraper la distance entre le trio.

L'ex-esclave tentait de garder son calme, ce n'était franchement pas le moment de s'énerver pour ce genre de choses et surtout… Une perte d'énergie inutile. Elle avait voyagée beaucoup, fait pas mal de marche, il y avait certains moment où elle sentait qu'elle était épuisée. C'était sûrement dû au manque de nourriture, quelqu'un qui se nourrissait comme il faut, avait sûrement bien plus d'énergie qu'une personne qui mangeait peu. Et dans le cas de Tatiana et en vue de sa situation, c'était sans aucun doute le manque de nourriture qui faisait que les efforts restaient compliquer. La demoiselle plissa le regard quand elle entendit quelque chose dans le ciel, s'arrêtant net en se demandant s'il s'agissait de la même créature que précédemment où s'il y avait autre chose. “Qu'est-ce que-...

Elle n'avait même le temps dire quoi que ce soit, que l'orpheline se sentait happé du sol et soulever dans les griffes d'un rapace géant. “HAAAAAA!” Voyant le sol s'éloigner de sa personne au fur et à mesure que la créature montait dans le ciel, la jeune femme tenta de se libérer en gigotant entre les serres tel un asticot, avant de se cesser net. Autant dire que si cette chose la lâchait, elle finirait avec un plat monumental… Et elle tenait clairement à sa vie. Tatiana jura de toutes les insultes qu'elle connaissait intérieurement, avant de lever le regard vers la bête où tout du moins, tentait de voir autre chose que des grosses pattes et des ailes plus grandes qu'elle. “T'es magnifique mais… il n'y a rien à béqueter sur moi, tu sais ? Tu risques une indigestion. Allez soit sympa et repose-moi…” Tatiana aimait les animaux, plus que les êtres humains en général, mais l'idée de se faire bouffer ne lui plaisait pas vraiment…

L'animal continuait de voler avec une Tatiana qui était littéralement crispée dès l'instant où elle baissa les yeux sur le vide qui se trouvait sous elle. Il était certain qu'elle n'avait pas du tout envie de finir en chute libre pour mourir alors elle tentait juste de se tenir tranquille et de voir où cette chose l'emmenait… Ils approchèrent vers un endroit bien précis, avant que la chose finisse par plonger vers le sol et de lâcher la jeune femme qui finira par se prendre le sol de plein fouet. Tatiana crispa la mâchoire, alors qu'elle releva la tête vers l'oiseau, observant les alentours, avant de se relever aussitôt pour se remettre sur ses pieds. L'adrénaline faisait qu'elle n'avait pas encore senti que les serres du rapace l'avait quand même blessé un peu sur les côtes, Tatiana posa bien vite les yeux sur la bête qui viendra se poser aussitôt devant elle en lui hurlant d'un cri bien spécifique à ce rapace, en plein visage Et cette folle se tenait debout, se sentant encore plus petite qu'elle ne l'était en temps normal face à cette chose, les mains devant elle. “Doucement… Doucement…” Dans quelle merde venait-elle encore de se fourrer hein ?

MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Quelque part entre le contrebas de la ruine du phare et la cime du pic, un homme niché sur le flanc de la montagne ne peut pas s'empêcher d'observer la scène malgré l'obscurité. Pestant intérieurement, il n'est pas enthousiasmé par l'idée d'être dérangé durant son ascension nocturne. Agacé par ce trio qu'il juge sans expérience, il se contente de voir jusqu'où leur incompétence va les mener. Il ne donne aucun espoir pour la première qui se retrouve désormais dans le nid. Quant à la survie des deux autres, il n'est pas convaincu par leur habilité, quoique la jeune femme aux cheveux rouges lui suscite un peu d'intérêt. Elle est la seule qui à l'air d'être compétente et qui semble savoir ce qu'elle fait. Préférant arrêter sa progression vers le sommet pour la surveiller, il se dit que tout peut basculer en dépit des circonstances actuelles. Après tout, lui qui aspire de prendre la tête du rapace géant pour illustrer ses talents de Chasseur de Monstres, il se dit qu'il pourra achever son objectif plus tôt que prévu. Il reste donc à l'affût de la moindre opportunité qu'il pourrait saisir.

En contrebas, Akane est rassurée de savoir que Roza soit encore là. En revanche, elle se sent un peu responsable. Si Tatiana est dans de beaux draps, c'est aussi en partie à cause d'elle. Et pourtant, la guerrière n'a cherché qu'à faire du bien, pensant que la nuit aurait été un problème. Voilà que maintenant elle doit gérer une situation bien plus compliquée. Il faut dire que le nid reste perché à une hauteur particulièrement incroyablement élevé. Escalader n'est pas un souci pour elle, mais il faut certainement une journée entière pour atteindre le sommet. Et elle ne peut pas se permettre de perdre du temps. L'urgence donne une contrainte qui ne plaît guère à la guerrière, mais son sens du devoir prime avant tout. Sur des kilomètres à la ronde, elle est sans doute la seule qui peut faire quelque chose. Il est probable que l'oiseau soit d'une ténacité incomparable et qu'elle ne soit pas de taille à l'affronter, mais Akane tient absolument à réparer son erreur.

Alors que la gravité de la situation se fait de plus en plus pesante, Roza se remet à peine de ses émotions. Il faut dire qu'elle n'a pas été loin d'être la victime. En revoyant son camarade revenir, elle ne peut pas s'empêcher d'exprimer sa joie et en même temps sa peur. Rassurer de l'avoir à ses côtés, malgré son essoufflement, elle arrive à exprimer quelques mots.

« Fuuhh... J'ai cru que je n'allais plus te revoir... »

Elle aimerait la prendre dans ses bras, mais le temps est compté. Et pour l'heure, la samouraï ne voit pas trop comment faire pour secourir Tatiana sans prendre de risque. Seulement, par manque de choix, elle ne voit qu'une solution, mais elle ne peut pas la prendre sans l'accord de son ami.

« Le jour où ça arrivera n'est pas encore là. »

Soulagée que son homologue ne soit pas blessée ou sous le choc, Akane pose ses mains sur les épaules de la jeune ZAÏTSEV et la fixe droit dans les yeux.

« Ce que je vais te dire risque d'être trop pour toi, mais je vais me faire attraper par cet oiseau. C'est le seul moyen de sauver cette étrangère. »
« Tu... Tu n'es pas sérieuse?! »
« Tu n'es pas obligée de me suivre. »

Le visage consterné, la fille aux cheveux roses ne se sent pas vraiment prête à vivre l'expérience, mais elle sait en même temps qu'avec la rousse, ce genre d'aventure peut arriver. Et après tout, elle compte bien passer les bons comme les mauvais moments. Comprenant la situation et sachant que l'épéiste compte aller jusqu'au bout, elle repousse ses bras d'un air presque hautain.

« Je te suivrais jusqu'au bout du monde! »

Ne perdant pas plus de temps, Akane se met à faire du bruit et à agiter ses membres dans tous les sens dans l'espoir d'attirer la bête. Son camarade fait alors de même, se préparant alors au pire. Comme prévu, le rapace considère alors le duo comme une menace et délaisse Tatiana. Fendant le ciel, le monstre ailé fonce droit en piqué vers les deux jeunes femmes. Au fur et à mesure que la créature avance, la fille aux cheveux roses devient de moins en moins assurée, mais lutte mentalement pour rester à côté de son amie. Au moment venu, elles se laissent prendre dans les serres, une dans chaque patte. Pendant qu'elles se font remonter jusqu'au nid, Roza se met à crier.

« J'espère que tu sais ce que tu faaaaaaaaaaiiiiiiiiiiis!!! »

En passant par la paroi où se trouve le mystérieux inconnu, l'oiseau rase de près le flanc de la montagne. Saisissant alors l'occasion, ce dernier saute dans le vide pour tomber sur le dos de la bête. Pour éviter de chuter, il poignarde l'animal pour s'y accrocher. Ne comprenant pas ce qu'il se passe, les deux Chasseurs de Primes tentent de rester dans les griffes pour ne pas s'écraser. Sous l'effet de la douleur, le monstre emplumé cherche à se débarrasser de l'étranger tout en remontant. Finalement, à force de vaciller dans sa trajectoire, l'homme manque de peu de lâcher prise, mais il tient bon. Arrivant jusqu'au nid, Akane et Roza sont jetées au sol aux côtés de Tatiana et du mammifère marin. Ne pouvant pas entraîner dans le précipice l'individu, le piaf replonge alors aussitôt. Se remettant à peine de l'atterrissage forcé, la samouraï et son amie remarquent alors la silhouette qui persiste. Tournant ensuite la tête vers la pirate, l'épéiste lui demande comment elle se sent.

« Est-ce que ça va? »

Réellement soucieuse de son état, la guerrière aux cheveux rouges cherche à savoir si Tatiana peut reprendre la route. Cela dit, elle réfléchit en même temps dans sa tête à une solution pour redescendre. Manifestement, la créature est en prise avec cet homme et il sera donc impossible de l'utiliser. Il faut avouer que la samouraï ne s'est pas inquiétée pour la suite, considérant qu'elle devait avant tout voir si l'étrangère était toujours vivante. Sans doute que l'inconnu a prévu quelque chose pour redescendre? Ou faut-il faire à l'ancienne? Malheureusement, il n'est pas disponible et il va falloir se débrouiller sans. Et surtout, il faut profiter de ce temps précieux pour se mettre à l'abri, mais tout dépend au final de Tatiana...


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:07, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Tatiana avait tentée tant bien que mal de calmer cette vilaine bestiole à plume, afin d'éviter de se faire croquer… Autant dire que ce n'était pas une situation dont elle appréciait particulièrement le moment… Bien au contraire même, mais elle était aussi le genre à tenter quelque chose pour espérer que l'animal soit apaisé avant de tuer une bête aussi majestueuse. Bien que là, elle n'aurait pas été de taille. Pas du tout même et elle en avait parfaitement conscience. Sans réellement comprendre ce qu'il se passait, la créature finira par partir… La jeune femme haussa les sourcils, profitant de l'absence de l'animal pour regarder autour d'elle, constatant déjà que ce nid était réellement haut et que cela serait particulièrement dangereuse de descendre. Mais autant dire que c'était un risque à prendre quand on n'avait pas vraiment le choix.

Si Tia' avait pensée à descendre, elle oubliera bien vite cette idée quand elle remarqua le volatile revenir avec une ombre étrange sur le dos et les deux femmes inconnues entre ces serres… Mais qu'est-ce qu'elles faisaient ?! Pourquoi prendre autant de risques pour une inconnue ?! C'était totalement invraisemblable dans la tête de l'orpheline, qui crispa la mâchoire quand les mouvements de l'animal furent particulièrement dangereuse et ces deux idiotes auraient pu se blesser durant leur chute. La jeune femme regarda les deux femmes l'une après l'autre, avant de grommeler. “Est-ce que vous êtes totalement folle où c'est juste de l'inconscience ?! Vous auriez pu être blessée!

La pirate soupira lourdement, passant une main sur son visage. Si elle avait été plutôt “calme” sans réellement dire grand-chose, elle venait clairement de montrer un peu de son caractère, plutôt sauvage et qui n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait quand elle en avait l'occasion. Elle en avait même fini par esquiver la question de la femme aux cheveux rouge… Et l'avait tout de même garder en tête malgré tout. La jeune femme haussa les épaules légèrement en posant à nouveau ces pupilles bleues sur elles. “ça va, juste des égratignures, il n'y a pas à s'inquiéter.” Il n'y avait aucun doute sur le fait que Tia' préférait minimiser les choses, c'était une mauvaise habitude chez elle, même si elle sentait une entaille lui picoter sur les flancs, elle n'avait pas réellement regarder, bien trop préoccupée par l'idée de vouloir redescendre. Son regard repartira vers la trajectoire du rapace qui avait été aux prises par un total inconnu. “Vous… avez vu, vous aussi, n'est-ce pas ? Cette ombre sur le rapace.” Elle préférait demandée, histoire d'être sûr qu'elle n'était pas en train de devenir folle. Sait-on jamais dans ce monde…

La demoiselle s'approchera un peu du rebord du nid, pour observer un peu plus en détail les parois, crispant la mâchoire, c'était risqué, mais peut-être pas impossible. Certainement glissant. Dans un sens, ne vivait-elle pas dangereusement ? Elle soupira légèrement, tentant tout de même de voir s'il n'y avait pas un chemin moins dangereux, histoire que tout le monde soit sûr de descendre en sécurité. “Vous voyez un moyen de descendre plus en sécurité où on se risque à se tordre le cou?


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Roza est à la limite de grincer des dents en constatant le manque de reconnaissance de Tatiana. D'une part, elle prend un énorme risque pour venir la sauver, et d'autre part, elle vient tout juste de vivre l'une de ses expériences les plus intenses. Encore sous l'émotion, elle n'est pas prête d'oublier ce transport improvisé et regrette presque d'avoir accepté. Déjà qu'elle est un peu plus vive qu'en temps normal, elle ne compte pas se faire injurier gratuitement. N'appréciant pour rien au monde les ingrats, elle s'apprête à rouspéter, mais son camarade lui fait remarquer silencieusement que ce n'est pas une bonne idée au vu des circonstances, préférant d'abord observer. D'ordinaire, la fille aux cheveux roses ne se laisse pas faire aussi facilement, mais elle apprend à se calmer depuis qu'elle vit avec Akane, changeant difficilement certaine habitude. Le sourire à l'envers, elle se contente alors de garder le silence pendant qu'elle se fait incendier par cette inconnue.

À l'inverse, d'un sang-froid exemplaire, la rousse est capable de comprendre la colère de la jeune IBRAMOVICH et sait de toute évidence qu'il ne faut pas contrarier une personne lorsqu'elle est dans cet état. Cela dit, en observant le comportement de la fille aux cheveux multicolores, elle peut facilement savoir de quelle personnalité cette dernière est. Le ciel se dégage peu à peu, offrant alors un peu plus de luminosité. À défaut d'avoir une lune, l'éclairage est suffisant pour regarder attentivement les environs. Se rapprochant du bord également, Akane ne voit plus l'oiseau, ni l'homme mystérieux. Et il est clair que descendre de nuit est plutôt risqué. Étant maintenant plus que trois, la samouraï prend le temps de répondre à la question.

« On l'a constaté, oui. Je pense qu'il est inutile de s'en soucier pour l'instant. »

Le bon sens voudrait que le trio prenne la fuite ou soit prêt à combattre en cas de retour, mais la rouquine n'est plus inquiète. D'une part, elle se dit que le Chasseur de Monstres s'en occupe déjà, et d'autre part, si ce dernier ne parvient pas à neutraliser la bestiole, elle pourrait finalement gérer la situation en cas d'extrême nécessité. Après tout, elle reste une trappeuse de métier. De plus, elle est capable de jauger la force d'une créature ou d'un individu assez rapidement. Pour l'heure, ce qui préoccupe la guerrière, c'est de manger, surtout pour Tatiana. Et ça tombe bien, il y a un mammifère marin qui jonce dans le nid.

« Au risque de surprendre, la meilleure solution pour le moment est de rester ici. Et puis, la faim doit sûrement se faire ressentir, n'est-ce pas? »

La question est rhétorique. Qu'importe la réponse de l'étrangère, la Chasseuse de Primes prend les devants en sélectionnant deux pierres et en rassemblant des brindilles grâce au nid. Avec du feu, ça permettra sûrement d'éloigner le rapace pendant un moment tout en réchauffant tout le monde. S'assurant que les flammes partent, la jeune NAKAMURA commence à faire les présentations.

« Je m'appelle Akane. »

Son camarade vient se poser à côté d'elle, invitant alors la jeune femme aux cheveux multicolores à faire de même. Le fait de rentrer dans le cercle créer une atmosphère bienveillante et réconfortante.

« Et moi, Roza. »

Satisfaite de voir le feu prendre, la guerrière espère que la chaleur et la lumière apporteront de la sérénité. Il est temps de faire enfin connaissance.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:07, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Tatiana n'avait pas été très sympa, il fallait bien l'avouer, mais dans le fond, vu leur chute, elle s'en était fait également pour elles. Un soupire s'échappa de ses lèvres, alors qu'elle se disait qu'elle devrait peut-être les remercier, alors qu'Akane signala qu'elles n'avaient pas à se faire de souci pour cet inconnu pour l'instant. Bon, elle tenterait de la croire, bien que ce mystérieux personnage restait dans un coin de sa petite tête. L'orpheline s'éloigna du rebord, clignant des yeux aux mots de la samouraï, alors qu'elle agita une main devant elle, comme si tout allait parfaitement bien. “Pff, j'ai déjà mangé, avant de vous rencontrer, mon estomac est parfai-...” Trahison soudaine, lorsque l'estomac de Tatiana se mettra à grogner fortement. Clairement, elle n'allait pas pouvoir expliquer cela et encore moins continuer à baratiner ces deux femmes et pour le coup elle rit nerveusement.

Elle se sentait soudainement bien mal à l'aise en regardant ces femmes s'atteler à préparer de quoi manger et un bon feu. Tia' gonfla, un peu, les joues, insultant intérieurement son estomac qui venait de la mettre dans une position gênante, alors qu'elle ira tout naturellement s'asseoir auprès d'elles, un air renfrogné sur le visage. L'orpheline s'assit de façon à ce que ses genoux soient contre sa poitrine, son menton sur les genoux, alors qu'elle tendit, un peu, les bras pour se réchauffer les mains avec le feu présent. “Tatiana, enchantée.” Dit-elle en les regardant du coin de l'œil.

Franchement, elle ne savait pas vraiment quoi pensée de ces femmes, la seule chose qu'elle pouvait dire, c'est qu'elles avaient risquées leurs vies en venant pour une parfaite inconnue. C'était noble de leur part, il n'y avait pas beaucoup de personnes qui se risqueraient à ce genre de choses. Tia' avait longtemps pensé que chaque personne sur cette terre n'était que des enfoirés, visiblement, certaines rencontres faisaient qu'elle commençait à se dire, qu'il n'y avait pas que cela et que certains étaient bien meilleurs que ce qu'on pouvait pensé. “Merci. Pour être venue alors que vous ne me connaissez pas. Vous n'étiez vraiment pas obligée de prendre autant de risques, vous savez ?” Tatiana soupira légèrement, non pas qu'elle n'était pas sincère dans ces remerciements, bien au contraire, dans ce genre de moment, elle était tout ce qu'il y avait de plus honnête. “Ce que je veux dire, c'est que… Vous auriez pu vous blessez durant votre chute et je m'en serais voulu qu'il vous arrive quelque chose, par ma faute.

Il était même certain qu'elle aurait culpabilisée, tout simplement parce que Tatiana avait prise l'habitude de rester seule et qu'elle préférait évitée de se mêler à qui que ce soit, autant pour ne pas les mettre en danger, que pour avoir à besoin de voir quelqu'un de blesser. Là, elle devait bien avouer qu'elle avait une dette envers ces filles et elle ne savait pas vraiment comment faire pour les remboursés. Elle partait du principe que lorsqu'on devait quelque chose à quelqu'un, qu'il fallait faire en sorte d'effacer la dette, afin d'être tranquille ensuite.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Le nid reste d'une grandeur impressionnante, car ce qui est d'ordinaire une branche est en réalité une brindille. Et ce qui est en temps normal de la taille d'un fétu de paille est un morceau de bois insignifiant. Seul le bord est constitué de branchage de diverse apparence et le sol est à peine revêtu d'un duvet clairsemé. Le feu est maintenant bien parti, ce qui permet d'avoir de la chaleur et de la lumière. Étant éclairée, la samouraï peut un peu plus facilement voir les pièces du requin qu'elle découpe, sélectionnant alors les bouts les plus pertinents. Elle embroche la chair avec l'un de ses katanas, le donne ensuite à l'étrangère, puis, recommence à tailler le mammifère marin, mettre la viande sur son sabre et le passer à son camarade. Alors qu'elle prépare le repas, il est possible de voir ses nombreuses cicatrices sur son corps.

Akane ignore évidemment toute de l'histoire de Tatiana, mais en voyant la façon dont elle s'assoit lui fait clairement penser à elle lorsqu'elle a été plus jeune. Douée de compassion, elle comprend ce que ça fait d'être seule, de se sentir rejetée ou d'éprouver constamment une méfiance et un dégoût profond pour les autres. Elle-même n'est pas encore à l'aise avec certaine personne, certain milieu ou certaine attitude. Voir la misère et la pauvreté l'affecte profondément et elle se sent particulièrement impuissante pour changer le monde, mais ce qu'elle sait par expérience, c'est qu'elle peut quand même faire quelque chose à son niveau. Et si elle est en mesure d'apporter son soutient au plus démunis à un moment donné, alors elle le fait sans hésiter. Après tout, elle prend à cœur son rôle de samouraï qui se résume grossièrement à être au service des autres.

De par ses fortes aspirations, la rouquine s'est rapidement refusée d'être dépendante des autres, et encore moins d'un mari. En devenant une guerrière aguerrie, elle a toujours voulu obtenir du reste du monde de la reconnaissance, du respect et de la tranquillité. Elle se bat continuellement pour sa liberté, pour prouver qu'elle est capable d'égaliser avec n'importe quel épéiste, de faire égaux avec le genre masculin et d'avoir au final sa place sur terre. Elle veut simplement être reconnue à sa juste valeur, ni plus, ni moins. Cependant, elle est consciente que le chemin qu'elle parcourt est long et exténuant, mais elle n'en démord pas pour autant. Au contraire! Dotée d'une force de volonté sans faille, elle ne baisse jamais les bras pour avancer, même si cela doit prendre des années et quitte à en mourir!

Un peu comme une grande sœur, la Chasseuse de Primes ne peut pas laisser la jeune IBRAMOVICH faire des amalgames. Pour commencer, elle tient à préciser que l'heure des remerciements n'est pas encore là.

« Ne nous remercie pas maintenant. Tout peur arriver, il faut encore descendre. »

Ne sachant pas trop comme s'y prendre, elle laisse son instinct la guider. D'un ton peut-être maladroit, elle lui répond.

« Je suis une samouraï. Je suis prête à mourir tous les jours et je prends des risques tout le temps. Vivre ce genre d'aventure est mon quotidien. Je suis habituée aux nombreux dangers qui peuvent résider dans ce monde et je me mets ma vie aux services des autres avant tout, tel est mon devoir. Alors, tu peux être sûre qu'il n'y a rien à craindre de ce côté-là, c'est mon métier. »

La jeune NAKAMURA prend une petite pause, puis, s'assurant d'avoir l'attention de la pirate, elle continue.

« Ne t'y méprends pas, tu n'es en rien responsable des choix que je fais. Je suis libre d'aller n'importe où et je n'ai pas peur de me confronter contre les injustices. Si je suis dans ce nid maintenant, ce n'est seulement parce que j'ai estimé que mon aide est la bienvenue. À moins d'avoir fait une erreur de jugement, reconnais que tu as besoin de nous. »

La fille aux cheveux rouges s'arrête là, considérant qu'elle est sans doute un peu trop brusque. Et en fonction des sensibilités de chacun, elle risque de produire l'effet inverse de ce qu'elle désire. Cela dit, elle espère que Tatiana puisse se rendre compte de la chance qui se présente à elle et aimerait que cette dernière comprenne qu'il est inutile de lui mentir. Après, elle se doute bien qu'accorder sa confiance à une parfaite inconnue ne se fait pas aussi aisément. Elle-même est plutôt méfiante face aux gens, mais elle se base essentiellement sur son ressenti. Et en ce qui concerne la fille aux cheveux multicolores, elle est convaincue de son innocence.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:08, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Depuis le temps qu'elle voyageait, Tatiana avait fini par se demander s'il y avait encore des gens aimables, gentils, qui n'hésitaient pas à aider son prochain, dans ce monde rempli de mauvaises personnes. Et il semblerait qu'elle en avait deux sous ses yeux… Tout du moins de ce qu'Akane disait et l'atmosphère bienveillante qui émanait de ces deux personnes. Est-ce que Tia' pouvait réellement se permettre de baisser sa garde ? Rien qu'une fois… Histoire de réellement savoir ce que c'était que d'être détendue et passer un bon moment, malgré une situation dangereuse ? Beaucoup de questions finissaient par apparaître dans sa tête, forcément qu'elle se mettait à douter, elle n'avait pas du tout l'habitude de ce genre de choses et malgré qu'elle avait croisée quelques personnes, qui ne semblaient pas si mauvaises, Tatiana avait tendance à douter et à se méfier réellement.

Dans un sens, c'était normal, elle n'avait pas franchement eu de moment où elle pouvait se détendre et prendre du plaisir à être entourée. Le bien-être lorsqu'on se sentait en sécurité et où on avait l'impression que rien ne pouvait nous arriver: elle l'avait déjà ressentie. Son père adoptif avait été l'unique personne qui avait été digne de confiance. Oui, il avait ces secrets. Oui, c'était un homme mystérieux. Oui, il avait été le père dont on pouvait tous rêver. Et on le lui avait arraché, sans qu'elle ne sache réellement pourquoi. Un soupir s'échappa de ses lèvres, alors qu'elle regardait le morceau de poisson qu'elle avait entre ses doigts. “Tu marques un point. Pour le coup, j'ai besoin de vous. Même si je préférerais m'en sortir toute seule comme je le fais tout le temps, cette fois, je vais devoir me résoudre à vous demandez, à toutes les deux, un petit coup de main.

La jeune femme regarda les deux femmes l'une après l'autre, avant de sourire doucement, mais sincèrement. Pour cette fois, elle allait devoir mettre sa fierté de côté et essayer de faire confiance, même un peu, uniquement pour pouvoir se sortir de cette situation. Après… Elle n'aura qu'à continuer ce qu'elle faisait habituellement. Même si elle gardait en tête de ne pas faire confiance aveuglément en ces deux femmes, elle laisserait le bénéfice du doute et si réellement, Tatiana se rendait compte que ce n'était qu'une entourloupe, elle ferait en sorte de filer. Ce n'était pas quelque chose d'inconnu, que de fuir, elle le faisait depuis un moment maintenant et elle avait ces raisons pour cela. “Vous vous connaissez depuis longtemps toutes les deux? Vous avez l'air pote.” Et bien, tentant d'en savoir un peu plus, histoire de faire connaissance. L'orpheline n'en oubliait pas pour autant la situation dans laquelle, elles étaient.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
La grâce ne se mérite pas. C'est un don. Après, libre à celui qui le reçoit de le saisir ou non. Aussi difficile de le croire, mais il existe quand même des personnes qui sont prêtes à donner sans chercher une quelconque rétribution, juste proposer leur service ou leur savoir-faire gratuitement et par générosité. La peur d'avoir une dette se comprend, surtout lorsque les créanciers mettent la pression et ne jurent que par l'argent. À la manière d'une épée de Damoclès, ce genre de redevabilité peut être un poids terriblement insoutenable, à la limite de pousser le débiteur à la paranoïa. Autant, Akane a été confronté à certain type de difficulté, notamment les moqueries des garçons de son âge, autant, elle ne peut qu'imaginer à quel point se sentir dépendante doit être exécrable.

Pour le coup, Roza est plus proche de Tatiana pour avoir connu la misère, les railleries, la corruption et l'injustice en général. Enfant d'aubergistes à Las Camp, elle a vu des criminels et des ripoux partager des repas dans l'établissement de son père et de sa mère. Plusieurs fois, elle a été témoin d'actes impunis ou elle-même été victime. Se sentant impuissante et poussée par la haine des iniquités constantes, elle s'est entraînée avec les armes à feu grâce à son oncle quand il a eu l'occasion d'être là afin de pouvoir se protéger toute seule. Heureusement, la rencontre avec la samouraï lui a été salutaire, car sans sa bienveillance, elle aurait facilement glissée dans la voie de la piraterie. Et en devenant une hors-la-loi, elle aurait fait preuve d'impétuosité, cherchant à se dresser contre le système avec une agressivité extrême, la conduisant soit en prison, soit à la mort. Réalisant alors avec elle qu'il est possible de changer le monde autrement que par la violence, elle accepte de devenir Chasseuse de Primes afin de ne pas vaciller du mauvais côté. Et depuis, pour rien au monde elle refuse de se séparer d'elle, considérant la guerrière comme une partie intégrante de sa vie.

Dégustant son morceau de requin, la fille aux cheveux roses s'empresse d'avaler pour répondre. Au fur et à mesure qu'elle parle, on peut sentir son engouement devenir de plus en plus vif. À l'inverse de son camarade, elle aime bien parler et être dans l'action.

« Ça fait à peu près un an qu'on se connaît. On se partage tout depuis notre première rencontre quasiment. Je peux te garantir qu'on peut compter sur Akane, car elle est d'une loyauté et d'une générosité sans faille! Et pour couronner le tout, elle est d'une fiabilité incroyable quand il s'agit de se défendre ou de protéger quelqu'un. Une perle. Je l'adore. »
« Roza... »

La rousse commence à rougir, car les éloges à son égard la mettent toujours mal à l'aise, même si elles sont vraies. Elle préfère rester humble en toute circonstance, mais depuis qu'elle fréquente la jeune ZAÏTSEV, ce n'est plus possible. Elle ne lui en veut pas pour autant et tente systématiquement de lui expliquer que ça la gêne, mais sans succès. Constatant qu'il est inutile de rétorquer, elle ajoute toutefois quelques précisions.

« Je reconnais que je suis soulagée d'être accompagnée par Roza, car même si on est le jour et la nuit, elle croit en moi, mais surtout, elle me comprend et me soutient. Et c'est tout ce qui compte. »

La fraternité est quelque chose de précieux, mais parfois, certaines personnes ne peuvent malheureusement pas en bénéficier. Durant sa jeunesse, Akane s'est trouvée une camarade de classe plutôt compatissante avec qui elle s'est souvent confiée. Elles auraient dû quitter leur île natale et se détacher des traditions en restant célibataire ensemble, mais cette dernière n'a pas osé aller plus loin et a même décidé de se marier avec le frère de la samouraï. La Chasseuse de Primes l'a particulièrement mal pris, et ça a été source de tension pendant un temps, puis, a finalement pardonné. Une fois en mer, elle a vadrouillé seule pendant deux ans à se méfier des gens, à être rejetée ou jugée. Malgré tout, en 1626 elle rencontre Roza où elle se lie d'amitié. Par son expérience, elle sait que c'est possible de trouver quelqu'un de confiance, ce qui l'amène à poser une question.

« Comment se fait-il que tu es seule? »

La jeune NAKAMURA arrache un bout de viande avec ses dents pendant qu'elle écoute la réponse de Tatiana.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:08, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Ces deux femmes semblaient réellement complices l'une avait l'autre et Tatiana trouvait cela très mignon, elle ne pu s'empêcher de sourire en peu en les voyant. Forcément que ce genre de choses pouvait donner envie, mais la demoiselle se l'interdisait complètement. Autant pour elle, que pour les autres. Si elle doutait et se méfiait énormément des autres, elle craignait également que si elle se laissait approcher, que ces personnes risquaient d'avoir des problèmes à cause d'elle et de son passif. On ne quittait pas un homme ayant acheté des esclaves et qui en faisait ce qu'il voulait, sans connaître les conséquences et forcément, elle n'était pas prête à avoir un entourage. Peut-être que si elle était plus forte, Tatiana pourrait se l'autoriser où alors elle avait beaucoup trop peur de tomber sur de mauvaises personnes que pour prendre ce risque.

On ne pouvait pas réellement savoir ce qu'elle avait en tête, lorsqu'on savait d'où elle venait et il ne serait même pas étonnant que Tatiana ne savait pas elle-même ce qu'elle devait faire. Il restait beaucoup de doutes dans son esprit, assez que pour qu'elle s'interdise certaines choses. Est-ce qu'elle tiendrait longtemps comme ça ? Fuir quelqu'un, vivre seule. C'était parfois assez compliqué, beaucoup trop certains jours. Enfin, la jeune femme se contenta de hocher la tête, avant cette fameuse question poser par Akane, elle cligna des yeux sur le moment, avant de sourire. “Ho, je ne fais que voyager. Voir l'océan, vivre quelques aventures, découvrir certaines îles, c'est ce que je voulais faire depuis que je suis petite.

Une part de vérité, qui cachait quelque chose. Tia' partait du principe que lorsqu'on cache quelque chose, cela n'était pas un mensonge, elle pouvait très bien dire quelque chose sur un passé où elle se sentait encore bien et en sécurité, sans pour autant rentrer dans les détails, tout en disant que le strict minimum. Elle ne faisait rien de mal de toute façon. Même si elle volait et frappait quand cela était nécessaire, il fallait bien qu'elle apprenne à se défendre et à survivre dans un monde où certaine personne n'avait pas forcément que de bonnes intentions. La jeune femme sourit doucement aux deux demoiselles alors qu'elle mangera tout naturellement, sans dire quoi que ce soit de plus sur les raisons de sa solitude. Personne n'avait besoin de savoir, tout cela n'était qu'une question de sécurité. Rien que ça.

Vous êtes arrivé comment sur l'île ? Dans mon cas, j'ai fini, genre, naufragé après un accident.” Partir vadrouiller seule ne l'aiderait pas à arriver sur une île sans encombre, bon sang. Elle aurait pu mourir où tout simplement être blessé… Quelle idée… Mais disons, qu'elle avait plutôt de la chance, dans son malheur, elle était encore vivante et ce n'était pas plus mal.


MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
Il faut plus de subtilité pour tromper le discernement de la guerrière aux cheveux rouges. Parler à demi-mot n'est pas quelque chose qu'elle trouve agréable, mais elle sait que parfois il est nécessaire. Autant, elle se rend compte un peu tardivement du mal aise qu'elle peut engendrer auprès de son interlocutrice avec son intervention ou ses questions, autant, elle est elle-même gênée par le manque de transparence de cette dernière. Cela dit, bien qu'elle n'approuve pas que des gens cachent des morceaux de leur histoire par crainte, par honte ou par quoique ce soit d'autre, même s'il s'agit de raconter des banalités, elle comprend néanmoins qu'il n'est pas donné à tout le monde de se livrer entièrement à des inconnus, même aux plus généreux qu'il soit. Se méfiant elle aussi par moment de certaine personne, elle imagine non sans mal à quel point ça doit être dur pour quelqu'un comme Tatiana de parler d'elle. En définitive, après les abus et les traumatismes, l'instinct débloque des mécanismes de défense particulier, surtout lorsqu'on ne peut plus faire confiance ou sans qu'on puisse avoir de repère. Ne voulant pas mettre dans l'embarras la pirate, la rouquine préfère alors ne pas aller plus dans la relation, à son grand regret.

Voyant que la jeune femme aux cheveux multicolores élude la question par des médiocrités, la samouraï n'est pas vraiment convaincue. Voyager? Vivre l'aventure? voir le monde? À ses yeux, et probablement à tort, il est inconcevable de se lancer vers l'inconnu sans un minimum de préparation. Bien sûr, personne n'est véritablement prêt face à l'imprévu. Après tout, qui peut prétendre connaître ce qui est insoupçonné jusqu'à maintenant? Évidemment personne! Pourtant, c'est durant les échanges avec les autres ou au travers de ses erreurs qu'on se forge davantage, allant même jusqu'à se redécouvrir. D'ailleurs, pour l'épéiste, chaque cicatrice est une leçon et chaque combat teste ce qu'elle a appris. Et malgré ses longues méditations et ses entraînements acharnés, elle est loin d'être préparée à tout. Ne serait-ce que pour ce soir, elle n'aurait jamais imaginé partager du requin avec une étrangère à l'intérieur d'un nid géant perché sur une très haute montagne...

La question de Tatiana est pertinente. En vérité, songer à redescendre n'a jamais quitté l'esprit de la rousse. C'est juste qu'elle élabore des priorités et essaye de ne pas précipiter les choses. Oui, il faut quitter le nid au risque de finir dans le ventre d'un oiseau prédateur, mais malheureusement, descendre dans l'obscurité serait particulièrement audacieux. Se fiant à son ouïe fine depuis le début, elle entend le rapace gémir par moment et se dit que l'homme mystérieux est encore en train de l'affronter. Mais jusqu'à quand? Peut-il en ressortir vainqueur? Si autant le bruit du duel a été assez discret, à la limite même de l'imperceptible, maintenant, il en est tout autre. La créature ailée se rapproche de plus en plus au fur et à mesure qu'elle glatit, désespérée de ne pas pouvoir se débarrasser de son agresseur. Restant aux aguets, Akane laisse Roza répondre à la question.

« Fuh... Le navire marchand sur lequel on a voyagé a heurté des récifs, mais les marins sont en train de le réparer. Et en parlant de ça, vu la vitesse où ils avancent, le bateau sera déjà reparti si on ne descend pas maintenant... »

La fille aux cheveux roses tourne son regard vers son camarade à la dernière phrase, le visage presque accusateur. Autant, elle est prête à suivre son amie jusqu'au bout, autant, elle ne cache pas qu'elle serait plus à l'aise d'être en contrebas. L'idée de remonter à bord du bateau l’intéresse honnêtement plus pour se sentir en sécurité. Non pas qu'avec la jeune NAKAMURA ça ne soit pas le cas, mais ce souhait reste bien plus réconfortant. Voyant cette dernière se lever et scruter l'horizon, elle rajoute.

« Euh... N'est-ce pas, Akane? Le feu est juste là pour qu'on puisse manger, hein?? Tu ne comptes pas dormir ici, au moins??? »

Jaugeant la situation, la Chasseuse de Primes n'est pas encore sûre de la meilleure chose à faire. Son esprit étant préoccupé, elle lui répond d'un air nonchalant.

« Rester ici ou descendre, tout est possible, mais tout doit se faire au moment propice. »

La jeune ZAÏTSEV n'aime pas vraiment quand la guerrière parle comme ça. Étant moins patiente que son homologue, dans cette situation précise, elle ne désire qu'une réponse claire et précise. Se levant à son tour, elle se rapproche du vide pour analyser. À l'inverse de son camarade, elle ne peut pas se fier à ses oreilles, mais elle dispose d'une vue particulièrement perçante. Et étant nyctalope, elle est en mesure d'y voir plus facilement. Elle comprend alors que l'heure de sortir du nid approche. L'épéiste tient à faire part de son intention à l'étrangère.

« Je n'avais pas encore d'idée précise quant à la manière de retourner en bas, ni quand cela devait se faire, mais lorsque les occasions se présentent à nous, nous avons le devoir de les saisir. »

Et si ce n'est pas encore assez clair, invitant Tatiana et Roza à faire de même, Akane plonge sans une seule hésitation dans le vide. Au bout de quelques centaines de mètres, percutant la bête de plein fouet, la rousse manque de peau de glisser et l'oiseau se met à perdre de l'attitude sous l'effet du choc en y laissant littéralement des plumes. Parvenant à s'agripper comme elle peut, la samouraï est étonnée de voir le Chasseur de Monstres non plus sur son dos, mais dans ses serres en train de se débattre. Elle constate aussi que des cordages à moitié déchiquetés enlaçant çà et là la créature. Manifestement, l'animal n'a pas prévu de se faire agresser à nouveau sur son chemin de retour. Ne s'attendant pas non plus à voir du monde dans cette situation, l'étranger mystérieux se dévoile enfin.

« Les circonstances sont parfois ironiques, vous ne trouvez pas? »

Akane ne répond pas, ne sachant pas s'il s'agit d'une phrase d'accroche ou une vraie question. Et si elle doit répondre, elle suppose que oui.

« Navré pour tout à l'heure, mais c'était le seul moyen que j'avais pour arrêter le Ptéroraphus. Et vu ma situation actuelle, je suis loin de finir mon travail... »

Le Ptéroraphus est en vérité un mélange entre un rapace et un dinosaure, ce qui peut être difficile à remarquer pour un œil non-expert. Et de ce fait, il est unique en son genre. Survivant de sa propre espèce et provenant à l'origine de Grand Line, il a élu domicile sur cette île méconnue de tous afin d'y trouver la tranquillité et pouvoir dominer sans égal cette partie de West Blue. Il est responsable de la destruction du phare depuis des années, car la lumière le gêne la nuit. Il n'est pas à sous-estimer, et ça, l'individu enfermé dans les griffes du monstre géant ne le sait que trop bien.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:11, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge

Contestation & Constatation
Left here under presure No one on our side Time to fight for ourselvs now We gonna still in the night Let's take it back
Ft. Nakamura D. Akane
Tatiana comprenait un peu mieux ce qu'il s'était passé, forcément, ces deux femmes avaient un navire et avaient juste à attendre qu'il soit réparé pour pouvoir repartir. Contrairement à la jeune femme qui faisait tout son possible pour survivre seule et trouver par ces propres moyens la possibilité de quitter chaque île qu'elle visitait. C'était loin d'être facile et parfois, elle avait tendance à se mettre dans une situation qui pouvait la mettre en danger. Mais malgré tous les secrets qu'elle gardait, tout ce qu'elle entreprenait, on ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas courageuse. Même si certaines personnes penseraient que c'était complètement fou de faire tout cela, totalement, seule, Tatiana était convaincu que cela était l'unique moyen pour elle de survivre et de pouvoir éviter qu'on la retrouve.

La demoiselle cligna des yeux en observant Akane se relevée, écoutant ce que sa compatriote disait en même temps, elle restait plutôt perplexe, oui, il fallait quitter ce nid, mais elle avait du mal à savoir ce qu'Akane avait à l'instant même. Forcément, elle aura suivi le mouvement après avoir fini son morceau de poisson, en regardant les deux femmes, avant de les voir sauter. “Que?!” Sans réellement comprendre, sans savoir si ce qu'elles faisaient fut sans danger, son instinct lui disait clairement de les suivre et sans même se poser plus de questions que ça, Tatiana suivi le mouvement. Sautant dans le vide, elle se disait que ces deux femmes étaient complètement folles, avant que son corps entre en contact direct avec le rapace.

Tia' fera tout son possible pour se tenir à cet animal, afin d'éviter de glisser et aller à une mort certaine et elle était assez combative que pour se tenir fermement à l'animal, grommelant face à ce genre de choses. “Vous êtes complètement malade, ma parole !” Mais n'était-elle pas tout autant folle que pour avoir suivi ces deux femmes sans se poser plus de questions que ça… ? Peut-être. Sans aucun doute, même ! La jeune femme gonfla les joues, avant d'entendre l'inconnu, haussant un sourcil en constatant que cet idiot avait fini piéger entre les serres du rapace, qui semblait quand même avoir combattu tel un lion face à cet individu.

Tiens, tiens, tiens… Le mystérieux chasseur aurait-il besoin d'un coup de main?” La demoiselle ne put s'empêcher de pouffer de rire sur le moment, cette situation était incroyablement idiote. Quand ce n'était pas l'un, se fut l'autre qui était dans la mouise, comme on dit. Son regard se posera sur Akane, sentant bien que cet animal commençait à descendre en altitude dut au choc reçu par les trois dames qui avaient décidé d'atterrir sur son dos. “Je n'aime pas voler… je préfère l'océan ! Je veux retourner à terre !” Peu importe si le paysage était beau, que certains trouvaient plaisant de voler dans les airs, même quand c'était assez brusque et dangereux, dans le cas de l'orpheline en fuite ce n'était pas dû tout, sa tasse de thé. Elle… C'était le plaisir de l'océan et de voguer sur les mers, de voir cet océan bleu, de pouvoir observer le calme de l'eau avant de constater toute la fureur dont elle pouvait faire preuve.

MADE BY @ICE AND FIRE.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia
L'individu en mauvaise posture ne prend pas en compte la remarque désobligeante de Tatiana. Conscient de la gravité du moment, il se retient de la remettre à sa place, jugeant qu'il est nécessaire de faire équipe temporairement plutôt que de pester. Le fait qu'il soit en galère ne signifie pas pour lui qu'il soit hors compétition, car il peut encore se débrouiller seul pour retourner la situation à son avantage. Loin d'avoir dit son dernier mot, il faut dire qu'il n'est pas à son premier combat périlleux. D'ordinaire, quand il traque une proie, il s'assure de ne pas impliquer d'autres personnes avec lui, mais ce soir les circonstances le forcent à faire différemment. Laissant son désir d'arrêter le Ptéroraphus par ses propres moyens de côté, l'homme mystérieux se présente.

AL-KÂTIB Afaf:

« Je m'appelle AL-KÂTIB Afaf, le Chasseur de Légendes. Je suis missionné pour mettre fin au règne de cette créature, alors n'ayez crainte, jeune fille. De plus, il semblerait que vous soyez accompagnée par une guerrière compétente et déterminée. Je suis sûr que nous allons rapidement retrouver la terre ferme. »

Akane sait que ce n'est pas le moment de faire des présentations plus complètes, mais elle comprend néanmoins que l'étranger cherche simplement à rassurer la pirate.

« Êtes-vous bien accrochées? »

S'assurant que tout le monde s'agrippe fermement, avec l'aide d'une corde enroulant le cou de l'animal, il se met à tirer d'un coup sec sur elle. La seconde d'après, la créature se retrouve subitement à tomber sous l'effet du choc violent. Dans sa chute, le rapace-dinosaure se met à piquer dangereusement, se cognant contre la paroi rocheuse. Avec le volte-face, Roza perd malencontreusement prise et glisse jusqu'à se rattraper à la queue. Impulsive, elle ne peut se retenir de cracher son mécontentement.

« MAIS VOUS ÊTES MALADE?! »

S'étant relevée, la samouraï parvient à profiter du mouvement brusque pour planter l'un de ses katanas dans le dos de l'oiseau géant pour éviter de tomber. Gémissant de douleur, la chose monstrueuse ne contrôle plus sa trajectoire et se recogne contre la falaise, s'étourdissant un peu par la même occasion. En se heurtant, elle commence à dégringoler en spiral. Avant que le Ptéroraphus ne reprenne ses esprits, l'épéiste jette un coup d'œil pour savoir si tout le monde arrive à s'accrocher. Étant la seule à pouvoir réellement gérer la situation, elle tient à vouloir rassurer les jeunes IBRAMOVICH et ZAÏTSEV.

« Tenez bon toutes les deux! On risque à nouveau d'êtres secoués. »

Prenant l'une des cordes autour du cou, elle parvient à forcer la monture improvisée à ralentir sa chute. Luttant pour sa propre survie, le piaf géant déploie ses ailes à l'approche du phare, provoquant une décélération soudaine. Utilisant comme des rênes, la rousse tire sur les cordes pour conduire l'animal en contrebas en direction de la mer. Longeant la pente parsemée d'arbustes, l'oiseau se retrouve à faire un atterrissage en catastrophe au milieu de la végétation, percutant le sol, des arbres et des blocs de roche. Sous le choc, tout le monde est éjecté à droite à gauche, puis, entraîné par la pente. Roulant sur plusieurs mètres, Akane se cogne un peu partout et perd de vue le reste de l'équipe. Nulle doute que Roza risque de l'engueuler. Se redressant avec peine, elle se surprend à constater qu'elle n'est pas loin du bord de la falaise. Réalisant alors l'ampleur de la gravité de la situation, elle se met à la recherche de son amie, de la pirate et du Chasseur de Monstres.

« Tatiana? »

Elle espère que rien de grave ne lui soit arrivé, car elle s'en voudrait à mort. N'entendant pas de réponse, elle tente sa chance avec la fille aux cheveux roses.

« Roza? »

Fouillant au hasard, elle se soucie également du Ptéroraphus. Ayant constaté la robustesse de l'animal, elle se dit qu'il risque d'être une sérieuse menace si quelqu'un ne profite pas de la situation pour lui donner le coup de grâce. Étant chasseuse de gibiers, elle connaît les risques véritables du métier et sait qu'il est possible que les rôles s'inversent si elle manque d'attention. Renforçant alors sa vigilance, elle se tient prête à répliquer si jamais le rapace-dinosaure tente d'assoir à nouveau sa domination. Pour ce qui est de l'inconnu, son nom lui évoque quelque chose et elle se dit qu'il doit être fiable. Après tout, s'il court auprès de créature aussi endémique que celle-là, il doit sûrement être la personne la plus compétente pour s'en charger. Si jamais pour une raison ou pour une autre son chemin doit se séparer d'Afaf, elle n'en sera pas inquiète. Pour l'heure, elle estime être responsable de Tatiana et elle ne compte pas la laisser mal au point. Et puis, si elle est naufragée, elle sera forcément contente de pouvoir retrouver le réconfort d'un vrai navire. Akane peut négocier avec le Capitaine pour ça, ce n'est pas un problème.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:10, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum