Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

RPS LISTE.

Rappel du premier message :

.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 21 Oct 2022 - 19:52, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
Convoi 07 — Rope Zombie.
À Ç É È ō Ō œ Œ | Ê Î Ô
634667aka10v2.png
Arc : Hors Sujet.
La présence bienveillante de Gharr surprend la rousse. Considérant son duel comme quelque chose de sérieux, elle compte bien le mener à son terme. Dans un autre cadre, elle aurait apprécié le conseil du Marine, mais elle admet intérieurement que ça la froisse un peu. En effet, désireuse plus que tout de faire ses propres armes sur le terrain, elle se refuse toutes aides afin de défaire son ennemi par elle-même. Cependant, elle salut la confiance que ce dernier lui porte par un mouvement de tête approbateur. De toute manière, elle apprend vite et voit très bien que son adversaire lui donne du fil à retordre. Du moins, dans une certaine mesure. Et elle souhaite bien changer les rôles. Cette fois-ci, elle décide de sortir une seconde lame pour multiplier les angles d'approches.

Ne t'y méprends pas, je reste en position de force. Dit-il plus pour renforcer les propos du Marine que par mépris.

Le Mandarin s'élance alors aussitôt vers sa cible, espérant pouvoir empêcher la sabreuse de faire usage de ses armes. Il sait que s'il reste dans l'attaque, il domine. Malgré les deux katanas dans les mains de la rousse, il la malmène dans un enchainement parfait. Cette dernière doit ses évitements à une observation attentive et arrive non sans mal à esquiver. À cause de sa blessure au biceps, elle se surprend à se relâcher un peu. Consciente du danger, elle s'étonne dans son for intérieur de voir à quel point son opposant dégage de l'énergie. Est-ce sa nouvelle liberté qui lui donne autant de panache? Aux interrogations de la chasseuse de gibiers, il faut croire qu'il s'acharne contre elle comme pour assouvir une vengeance. À force de mettre son nez dans divers réseaux de criminels, l'hypersomniaque n'est pas surprise d'être confrontée à des hors-la-loi de ce genre. Est-elle donc face à l'un des mafieux qu'elle aurait rencontré des mois plus tôt? Toujours est-il que la jeune femme se fiche de savoir ce qui aspire son adversaire. Elle ne cherche pas à couper ses motivations, mais à se dépasser elle-même.

N'utilisant pas toutes ses facultés, Akane sent un second souffle lui parcourir le corps. Une force nouvelle vient s'ajouter à ce qu'elle possède déjà. Est-ce de la confiance? De l'assurance? Quoi qu'il en soit, elle compte bien appréhender cette puissance supplémentaire sans pour autant se ménager à cent pour cent. Jusqu'à maintenant, elle ne fait que tâter du terrain. D'après ses observations, Hung manque de certitude dans ses coups et il n'en prend pas conscience. Il faut bien admettre qu'à la différence où la bretteuse s'exerce tous les jours, le criminel s'est vu perdre ses acquis depuis son séjour en prison. Il doute, c'est une certitude pour la samouraï. Cette précieuse information lui permet alors de considérer son opposant avec un autre regard. Le fait qu'il utilise ses proches comme bouclier démontre une faiblesse que le pirate se refuse de croire. Le seul moment où il pourra ouvrir les yeux, c'est lors de sa défaite. Et encore, ce n'est pas tout le monde qui reconnaît ses erreurs. Et vu son attitude, l'épéiste n'est pas étonnée d'avoir affaire à un homme sans honneur. Toutefois, ce n'est pas parce que ce dernier ne se bat pas avec dignité qu'elle remet ses principes de côté. C'est avec droiture et humilité qu'elle mettra un terme à ce duel.

« Ton assurance t'aveugle. » Fait remarquer la jeune NAKAMURA.

On peut croire à de l'orgueil avec une telle phrase, mais elle cherche simplement à montrer que l'homme qui lui fait face suit une route qui risque de bien le décevoir. Se sachant plutôt maladroite pour donner ce genre d'information, Akane préfère s'abstenir en temps normal, mais pas cette fois-ci. Et si son opposant n'admet pas son obscurcissement de jugement, alors elle ne peut pas l'aider. Loin de comprendre que la rouquine lui offre une seconde chance, il s'entête à croire d'être au-dessus d'elle en toutes circonstances.

C'est parce que tu ne sais pas te défendre que tu dis ça! Dit-il en grinçant des dents.

Cette fois-ci, c'est elle qui s'élance sur lui. Faisant toujours preuve d'habilité malgré tout, il parvient à esquiver l'assaut. Elle enchaîne alors en répétant les assauts en des points d'approche différents, mais Hung ne se laisse pas faire. Confiant dans son style, Hung refuse de croire qu'il est dépassé par les évènements. Et pourtant, il sait au fond de lui-même que la présence du Contre-Amiral HADOC est une menace bien plus sérieuse pour lui, ce qui est une raison de plus pour mettre un terme à son duel. Seulement, comment affronté à un tel gradé s'il ne parvient pas à achever l'hypersomniaque dans les délais les plus brèves? Le fait qu'elle lui tienne tête démontre qu'il ne peut pas faire le poids face à l'Officier Supérieur. Faisant appel à plus de fourberie pour se défaire de la rouquine, il commence enfin à comprendre que quelque chose ne va pas. Comment Akane peut-elle rester à son niveau sans dépenser une once d'énergie? Depuis le début, elle ne fait que se battre à moindre effort. Les yeux écarquillés, il réalise son erreur. Malheureusement pour lui, il est trop tard. La narcoleptique le remarque bien et sait pertinemment qu'elle est désormais la chasseuse et non la proie.

Comment se fait-il?! S'agace sans le vouloir le Mandarin.

Cherchant désespérément à inverser la situation, il peine à de plus en plus à riposter ou à parer. La vivacité et la rigueur d'Akane le met bien plus facilement en difficulté. La vélocité d'exécution des coups de cette dernière malgré son handicape l'impressionne. Il doit son salut à un réflexe déconcertant, car l'un des katanas de la Chasseuse de Prime vient lui érafler une partie de son abdomen. Tout en rentrant son ventre à l'intérieur, il parvient à faire un bond en arrière, mais il est contraint de faire une roulade sur le côté pour esquiver les frappes suivantes. Alors que la samouraï s'apprête à lui trancher son bras, le criminel pousse l'un de ses camarades dans sa direction. Le malheureux se fait embrocher immédiatement. Hung s'imagine pouvoir fuir, mais la jeune femme n'en démord pas et continue sa traque, plus résolue que jamais. Trébuchant sur un corps inerte, le mafieux parvient à se rattraper, mais il est contraint de riposter pour ne pas se faire trancher en deux. Moins habile que tout à l'heure, il multiplie les erreurs. Sa main droite se fait arracher par le sabre de la rousse. Il recule alors sous l'effet de la rage.

C'est impossible!! S'indigne le criminel.

Finalement, celui qui inspiré la peur voit son front perler. Dos au mur autant au sens propre qu'au sens figuré, il n'arrive pas à comprendre comment ça se fait qu'il en soit ainsi. Tout en restant dans le déni, il tourne successivement la tête vers le gradé et vers la chasseuse de gibiers. Non, il n'y a aucune issu. Porté par la colère, il ne peut s'empêcher d'injurier. S'adressant particulièrement à la narcoleptique, on peut voir de la haine dans ses yeux.

La Triade du Lotus Pourpre enverra des gens s'occuper de ton cas!!! Ce n'est pas terminé!

Arquant un sourcil, Akane ne prête aucune attention à la menace. Rengainant ses armes, elle s'adresse au Commodore.

« Senseï HADOC, je vous laisse le soin de vous occuper de lui. »

La rousse constate qu'il ne reste plus grand chose à faire. La présence de l'officier semble avoir mis un terme au désordre. Toutefois, bien qu'elle serait du genre à retourner dans son coin, si elle peut rendre encore service, alors elle est prête à le faire tant que ça reste dans ses moyens. Jamais il faut espérer qu'elle fasse un gâteau, ça serait une catastrophe!

appréhende son adversaire vaincu et lui passe des menottes.

Il considère , ce qui est un tord. Dans sa quête personnelle où elle cherche constamment à se dépasser, la narcoleptique peut se montrer bien plus coriace, contrairement à ce que son apparence suppose.

Manifestement, du point de vue d'Akane, sa cible ne veut pas se rendre à l'évidence.
Désormais, elle est la chasseresse, le Mandarin la proie.

pour rivaliser avec les hommes,

la remarque
encouragement

D'un bond en avant, elle s'élance sur l'homme qui lui fait face.

« Pourquoi tu me poses la question? »

Comme pour illustrer ses paroles,

Comment Gharr peut-il savoir
Pour l'hypersomniaque, c'est le signe que son adversaire n'est plus capable d'inverser la situation. Il est dans la fuite.

« Une lame s'émousse et une armure plie. La vie nous enseigne que l'instinct est la seule chose qui soit essentielle à un vrai guerrier. »
— Maître TANAKA Kōshirō à ses élèves.

Hum, on dirait que tu hésites à te défendre. S'interroge le Mandarin, les sourcils arqués.

Comme elle est soucieuse de montrer à ses paires que la femme a sa place dans ce monde, elle fait preuve d'acharnement et devient de plus en plus bestiale. Ses coups restent justes, mais la puissance impulsée dans chaque geste démontre une fureur féline insoupçonnée. Aussi agile que le tigre et aussi féroce que le lion, la rouquine dévoile un caractère animal qui contraste avec sa tranquillité habituelle, de quoi faire choquer Gharr.

Ce qui vient renforcer davantage la brutalité de cette transe, c'est qu'en devenant une bête, la sabreuse fait appel à ses instincts les plus primaires. Elle devient moins prévisible,

À ce moment-là, l'épéiste sait pertinemment qu'elle est en position de force. La preuve en est, c'est que son opposant ne cherche même plus à redresser la balance et utilise même ses alliés comme bouclier.

Pour elle, parler dans un combat ne rime à rien.

iaidō

a la fâcheuse habitude d'envoyer des sbires faire le travail à sa place.

coiffé d'un durag

Tantôt,

Finalement,

Estimant

N'y prêtant pas plus attention, elle accourt vers un homme en train de s'échappé qui se fait surnommer

Alors, c'est toi la Samouraï Silencieuse? Dit-il plus pour se rassurer qu'autre chose.

Ignorant l'identité des assaillants, Akane cherche du regard

contre la tentation de céder quoiqu'il arrive de peur qu'un évènement réellement grave se produise.

Et maintenant que les forces du Gouvernement Mondial doivent lutter pour leur survie, il

« Marine, saurez-vous appréhender ces pirates? Je ne saurais m'y résoudre. » Fait Akane pour ne pas s'attaquer aux Pirates du Dimanche.

Le Mandarin. Indianred.

« Pourquoi tu me poses la question? »
« Parce qu'un pavillon noir s'approche plus rapidement du port que nous. »
« ♂ {DEU} Heinrich Gerhard JÄGER. Chasseur de gibiers & Rabatteur. Ancien Rasoir. (32 ans). Olive. »
« ♀ {NOR} Astrid WESTGAARD. Voleuse & Informatrice (24 ans). Seagreen. »

La
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
TITRE À METTRE & TITRE À METTRE.
Akane est rassurée de savoir que Tatiana demande enfin de l'aide pour repartir. Elle ne la connaît pas plus que ça, mais pour le peu de temps passé avec elle, la rousse n'a cessé de remarquer certain détail dans son comportement. Elle ne peut pas imaginer ce qu'elle fuit, ce qu'elle redoute le plus, mais aussi, ce qui lui donne la force de parcourir les mers dans des conditions déplorables. Elle ne peut que supposer, concevoir ou appréhender des bribes d'information. Rien n'est réellement sûr, mais elle ne doute pas une seconde que la pirate souffre encore. Compatissante à ce sujet, la guerrière éprouve silencieusement de la peine. Autant, momentanément, elle peut venir la soutenir face à un danger soudain, autant, sur le long terme, elle ne peut strictement rien faire pour l'encourager ou agir comme une psychologue. Déjà qu'avec Roza c'est toute une aventure, alors si elle doit constamment veiller sur l'évolution mental de ses protégées, alors elle peut arrêter tout de suite de faire sa quête...

« Je suis ravie que tu souhaites voyager avec nous. Nous serons plus tranquilles pour faire connaissance. »

À l'approche des trois jeunes femmes, les membres d'équipage sont rassurés de les retrouver. Il faut dire que quelques uns sont encore un peu paniqués face au monstre volant et souhaitent repartir au plus vite. Cela dit, depuis seulement quelques minutes, il semblerait que le combat entre Ptéroraphus et le Chasseur de Légendes soit terminé. D'ici pas longtemps, le navire devrait pouvoir reprendre sa route. Le trio s'empresse alors de rejoindre le Capitaine de la Caravelle. La samouraï négocie donc pour Tatiana, lui faisant comprendre qu'elle est naufragée et qu'elle ne dispose plus de moyen de locomotion. Comme tout le monde ne souhaite pas s'éterniser ici, il comprend facilement que la fille aux cheveux arc-en-ciel ne désire pas non plus de rester sur cette île ad vitam æternam. En échange de quelques services, ça ne lui pose aucun souci. Les trois demoiselles peuvent enfin se reposer et laisser cette soirée mouvementée derrière elles, ne se souciant plus de leur avenir. Désormais, il reste quelques jours avant de pouvoir mettre les pieds à Las Camp.

« Si tarder. »
« Après. »

Ne

« Je suis désolé. »

En

Au moment où elle termine sa phrase, elle réalise que la rousse remonte la pente un peu plus loin dans leur direction.

— « Êtes-vous bien accrochées? »

« Tatiana? »

reperd de l'altitude en

AL-KÂTIB Afaf, le Chasseur de Légendes.
Chasseur de Monstres, Conteur & Philosophe.

« Ça . »

La rousse

« Roza... »

La jeune NAKAMURA arrache .

« Je m'appelle Akane. »

« Et moi, Roza. »

Elle découpe alors un bon morceau.

montrant bienveillante, Akane tient à mettre l'accent que

« Non seulement on l'a vu, mais on l'a également senti. »

« Akane. »

Akane n'a pas l'intention de parler d'insouciance

Si l'étrangère est autant sur la défensive, c'est aussi qu'

pour déceler bien des choses

NAKAMURA

En contrebas,

Alors

« Roza »

« Akane. »

Tatiana...

pour n'importe quelle situation.

sa curiosité le pousse à regarder davantage.

D'une discrétion sans faille, il escalade cette montagne à l'allure d'un tronc dans le seul but d'atteindre le repère de la créature ailée.

d'une extrême patience

West Blue

Agacé que des inconnus fassent beaucoup trop d'agitation, il se contente de voir

— « CITATION. »

« Courage, vous allez y arriver! »

« ATTENTION!! »

prouesses

« Je ne crois. »

Tatiana

Karambit

« Pfffuh. »

« Au moins.... Fuhh, tu faisais moins la maligne à Hinu Town... »

« Bonjour. »

enre de hasard improbable. Qui aurait imaginer une rencontre sur une île méconnue en plein milieu de nulle part?
Codage by NAKAJIMA D. Aoi
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
Paranoïaque et Traque. + TodeZaungel.
À Ç É È ō Ō œ Œ | Ê Î Ô

C'est le monde à l'envers. Ce Commodore fonce tête baisser, alors que ça devrait être moi. Et pourtant, j'ai préféré y aller mollo. On va encore se plaindre que je défonce tout alors que j'ai pris mes précautions pour faire le moins de dégâts que possible. Si je suis aux portes d'Ord Mantell à devoir baffer des Coriaces, c'est à cause d'imbéciles dans son genre. Comme il ne reste plus de criminels à maîtriser, j'analyse vite fait la situation. J'écoute à peine Anton. Je veux bien coopérer, mais ses méthodes ne sont pas les miennes et inversement. On risque plus de se trébucher dans les pattes de chacun, c'est pour ça que je suis méga réticent.

Je croyais que la chasse aux sorcières ne t'intéresse pas. Tu m'as toujours pas dit pourquoi non plus tu tiens absolument à venir jusqu'ici. Quelle qu'en soit la raison, Ral risque de décimer tes joyeux lurons, déterminé à laisser personne entraver ses projets. Alors, occupe toi d'évacuer les civils si ça t'amuse, mais laisse-moi m'occuper de ma mission.

Je sais pas si c'est sous l'effet de la paranoïa, mais divers hors-la-loi sortent du bâtiment, préférant se battre jusqu'au bout plutôt que de se rendre. De toute évidence, le menu fretin n'a aucune chance, mais mon Némésis peut encore s'en tirer. Bloquer les accès pour empêcher toutes fuites est plus nécessaire... Visiblement agacé par la situation, Anton me tient pour responsable, mais me crache quand même la raison de sa présence ici.

Si vous avez été coopératif dès le début, on n'en serait pas là. Je dois mettre la main sur la Poigne de Glace et je sais de source sûr qu'il est ici.

Ça me dit vaguement quelque chose. Je crois que c'est un type d'En Marche... Dmitri GORCHKOV, il me semble. Le genre gros dur. Hum, si en plus on doit se le coltiner, ça va m'énerver encore plus. J'imagine que MégaVéga s'intéresse à lui pour ses connaissances en cyborg. Qu'importe pourquoi il est là, je peux pas me permettre de me tracasser avec ça.

Si t'es là pour Dmitri, je serais pas étonné de le voir avec Ral... On ferait mieux de se dépêcher alors.

Résigner à travailler avec l'autre incapable, j'accepte de conjoindre nos deux troupes pour passer en force. Il est juste question de temps. Tôt ou tard, mon rival risque de se faire la malle. Il est le seul à pouvoir s'échapper par les airs. Je fais alors signe à mes hommes de me suivre, laissant Anton prendre l'initiative en guise de ma bonne foi. Il a pas intérêt à tout faire clapoter, sinon, je le défenestre sans état d'âme.

Qu'on soit repéré ou non, on a pas le choix de foncer en direction d'Ord Mantell. C'est une course contre la montre. Alors que le Commodore de mes couilles se heurte à un comité d'accueil, j'en profite pour tenter un contournement par l'arrière. Pendant qu'on se rue, les Coriaces de Zaun commencent à déferler sur nous, sortant d'un peu partout. Si ça, c'est pas le signe qu'un hors-la-loi séjourne dans cet hosto', je suis alors le roi des cons. 'Va falloir faire une percer pour éviter de se coltiner le menu fretin...

Helena.

-----.

Helena.

Il élude direct. Grossière erreur,

Boréa.
La 101ème Division.
Les Officiers. AYZAMI Lin, la tigresse endiablée.
Karen LYONS, la navigatrice foudroyante.
Victor WARFORD le déchaîné
Moïra WORSLEY, l'experte en greffe de prothèses
John BROWN, le pisteur tenace
Eszter STROCHNIS, le casse-cou spécialiste en explosif
Edward MARSHALL, l'opérateur habile avec un fusil
Rebecca LYONS, la toubib prévenante.
Helena DE RUYTER, la perspicace dévouée
Janos KUZNETZOV, le fou furieux
Tanja VON TIRPITZ, l'extravagante.


Tu me surprends...
Soru!!

Espèce de brute, vous cassez ma base, là! Je vous rappelle que j'en suis responsable. Fait elle, agacée.
La Marine d'Élite écrase ses adverses quel que soit le prix, vous devriez le savoir...

Cet arsenal dispose de deux fonctions primaires et d'un secondaire qui peut se changer selon le besoin du Marine. Pour l'arme principal, il existe un moyen qui peut envoyer de l'électricité en illimité grâce à la dynamo où en se rechargeant les jours d'orages et un autre qui permet d'expédier des lasers en illimité. Pour le processus secondaire, soit il s'agit d'un lance-flammes qui est fixé à la base de Sombracier et ne peut faire feu que trois fois avant de se vider, soit c'est un système de gaz refroidissant qui est accroché à sa base également et ne peut tirer que deux fois avant d'être à sec. Ces deux armes sont donc interchangeables. L'Officier d'Élite peut transporter avec lui dans un étui le long de son dos le composant qui n'est pas intégré dans son avant-bras.

bras mécanique

Je dois admettre que je ne m'attendais pas à recevoir une pointure telle que toi dans ma caserne. C'est un honneur!

Sais-tu qu'on traque un des plus dangereux criminels de Grand Line, le "Voleur de Foudres"?

Je me dépêche alors et je tombe nez à nez avec mon Némésis et Santana MIDNIGHT, dite "Bee". Ils sont en plein combat. Les prisonniers sont surexcités.

Monsieur ZAREK est un personnage extrêmement complexe. Il ne laisse rarement transparaître ses sentiments, ou s'il le fait, c'est qu'il a forcément une idée derrière la tête. Il est difficile de savoir pourquoi il agit de telle manière avec certaine personne et pas à d'autres. Il est serein face à n'importe quelle situation, même quand il est menacé de mort. Il va souvent se montrer "amical" et "altruiste" devant la populace, alors qu'en réalité, il ne sert que ses propres intérêts. Cet homme manipule les gens pour obtenir ce qu'il veut.

En tant que grand mécanicien, il fabrique beaucoup de machines, d'armes et autres mécaniques utilisant l'électricité pour fonctionner. D'ailleurs, le maître de Zarek était Friedrich Gauss avant que ce dernier ne devienne un DarkSmoks. C'est grâce à lui que Zarek utilise beaucoup les Tubes d'éclairs pour ses créations.

En parlant d'arme qui utilise l'électricité, Ral Zarek utilise pour se battre une machine décomposée en trois parties et un parapente. Il capte la foudre en la stockant dans un gros cylindre et il la décharge sur ses adversaires en la démultipliant, ce qui donna rapidement son surnom de "Voleur de Foudres".

Zarek semble ne pas être dangereux à première vue et pourtant il l'est. Il a détruit beaucoup de choses par sabotage et en camouflant son acte comme un accident ou une catastrophe naturelle jusqu'à ce que Baal comprit qu'il est dangereux. C'est même lui qui lui colla une prime. Zarek a volé des renseignements importants que tienne en secret le Gouvernement Mondial, et particulièrement, il a volé des copies de plans de la machine qui permet de retirer les Fruits du Démon. Il a détruit une grande usine qui fabriquait des matières premières pour les navires Marines, il a saboté un vaisseau volant civil juste pour voir comment Baal se débrouillerait pour survivre et il a détruit quelques quartiers en faisant croire que c'était l'œuvre de la foudre.

Sachant qu'il ne dispose pas de temps, Ral fait appel à tous les équipages pirates de North Blue pour mener un assaut sur la base de Boréa en ne divulguant pas son nom. Offrant à tous de l'argent, il arrive à convaincre un certain nombre de forbans, dont les Toreadors. Avec eux en particulier, il s'arrange pour qu'ils soient perçus comme étant le cerveau de l'opération. Il laisse à tous les flibustiers de fournir un motif bidon pour attaquer la caserne militaire de l'île hivernal en dehors des Berrys. De cette manière, ça permet de créer un leurre afin que la Marine se focalise sur la coalition. Une fois que les effectifs s'attroupent et organisent la défense, le "Voleur de Foudre" peut plus facilement s'infiltrer dans la garnison dans le but de récupérer son épouse.

remue-méninge

S'ils sont bien le cerveau de ce foutoir, alors je veux bien être un okama.

Hum, quoique, les traîtres chez les Sea Wolves se comptent sur la troisième couille de l'ARASHIBOUREI...

Santana MIDNIGHT, dite "Bee".

101ème

Soru!!

Rebeccapurple. Rebecca LYONS.

Sergent ARAN Z. Baal.
Gradé.
Sergent-chef Humphrey GRAP.
Sergent John S. MCGAUGH.
Anne CALHUGAN.

Baal.
Zarek.
Gavin.
Jonas.
Wallace.
Jean.
Jumelles Papillons.
Nathan.
Hélène.
Robin.
John BROWN, "aux marrons".
PNJ.

Stefan WAGNER.
Karen LYONS.
Owen NEWGATE.
Victor COWARD.
Helène GARNERAY.

Ted & Tod DUBKA.
Rebecca LYONS.
Jimmy MORTDETROUILLE.
William W. WRIGHT.
Eszter STROCHNIS.
Edward MARSHALL.

John BROWN "Aux marrons", les frères Ted & Tod DUBKA, la toubib Rebecca LYONS, Jimmy MORTDETROUILLE, William W. WRIGHT, Eszter STROCHNIS, Edward MARSHALL et quelques autres. Concernant les Officiers Subalternes, les Sergents Owen NEWGATE, Victor COWARD, Karen LYONS et Stefan WAGNER
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Du côté de Baal.

D'habitude, je fonce tête baissée. Je peux facilement encaisser les coups et continuer malgré les représailles. Qu'importe si la bleusaille contre-attaque, tant pis si ma cible me repère à perpette, je trace le plus vite possible et je confronte mon adversaire une fois à sa portée. L'idée est de le démonter dans un temps record, car une fois qu'il est hors jeu, ses lascars se dispersent. Game Over, les petites frappes ont plus de raison de poursuivre leur méfait. Et généralement, je me fiche totalement des bouseux, car ils sont insignifiants et parfois ignares. Seul le cerveau des opérations vaut le coup d'être confronté. Le hic, c'est que ma cible fait cavalier seul. Même s'il vient juste de délivrer une bagnarde, Ral reste un criminel extrêmement dangereux. Moins un hors-la-loi s'entour de sbires incompétents, plus il se suffit à lui-même. Et plus il se suffit à lui-même, plus il est une menace pour la société.

Le problème avec mon Némésis, c'est qu'il me connaît que trop bien. Et le plus gros point noir, c'est qu'il utilise le Mantra. À moins de le prendre de vitesse, y'a aucun moyen de le surprendre. Ce qui le rend si dangereux à vrai dire, c'est pas vraiment sa force, mais son intelligence. Il compense parfaitement son manque de puissance par une habilité de réflexion déconcertante. À chaque fois que je le croise, il sait toujours ce qu'il fait. C'est à croire qu'il calcule tout à l'avance en prenant systématiquement d'anticiper le moindre imprévu. Lors de notre première rencontre, à l'époque où je l'adulais, il me disait qu'il voyait le monde comme des mathématiques où au final, tout est question d'addition et de soustraction. Maintenant, je comprends son point de vue. Cela dit, le seul moment où je l'ai vu dans une position de faiblesse, c'est quand je l'ai croisé à Boréa. Manifestement, j'aurais tendance à penser qu'il avait pas l'intention de faire le crochet là-bas. Et du coup, je reste particulièrement intrigué au sujet de la femme qu'il est venu récupérer. Et à quel prix?

Prendre le risque de se faire capturer signifie que la prisonnière est d'une importance capitale pour lui. Je vois que ça, sinon ça aurait pas de sens. Et ça lui ressemble pas. Mais ce qui lui ressemble pas encore plus, c'est d'être accompagné. Qui est-elle donc?! Le pire, c'est que j'ai cherché des info' sur elle, mais elle est pas dans les petits papiers de la Marine. Si Ral s'est donné la peine de la délivrer, c'est qu'elle doit pas être si innocente... Qu'importe son degré de relation avec lui, cette personne me donne l'opportunité de trouver où se trouve mon rival. En tant normal, j'ai jamais su où le chopper. C'était toujours lui qui me tombait dessus. Là, les rôles s'inversent. Non seulement je sais qu'il séjourne sur Zaun, mais en plus j'ai la conviction qu'il est précisément à Ord Mantell. À Boréa, Ral a abandonné sa précieuse prothèse sophistiquée. Et sur tout North Blue, je vois qu'un seul endroit pour en bricoler une autre. À moins qu'il préfère se démerder sans, ça lui semble sa dernière option pour se remettre d'aplomb. Avoir une jambe en moins lors de ma prochaine rencontre risque de lui être fatal, alors il a tout intérêt à s'approprier un appareil d'appoint.

Tout ça pour dire qu'il faut pas y aller en fanfare, mais en toute discrétion. D'où le besoin de monter une équipe en or. Je suis content de voir la nouvelle lever la main. Je fais rarement fausse route quand il s'agit de détecter les personnes avec du potentiel. Reste à savoir ce qu'elle vaut sur le terrain. Je laisse le reste de l'équipage de continuer leur devoir pendant que je fais signe à ma petite escouade de me suivre. On se rend alors dans un hangar spécial. Un bassin d'eau permet de faire passer un petit sous-marin à l'extérieur du navire. C'est le Dérouilleur. En utilisant ce genre de bâtiment discret, on va pouvoir accoster sur Zaun sans se faire remarquer. On va devoir faire le tour de l'île jusqu'à trouver une ouverture dans les falaises. Et de là, on va pouvoir se rendre dans une grotte qui se nomme Nar Shadaa. C'est la première étape. De cette manière, on est sûr de pas se faire remarquer et on évite de croiser un maximum d'habitants.

d'agir avec précipitation, c'est que ça marche uniquement sur des pirates sans pr

J'ai largement capté mon auditoire, particulièrement auprès des jeunes recrues de Boréa. Je reste conscient que bon nombres de soldats sont pas passés par le BAN. Je compte sur quelques officiers et les vrais gars de la 101ème pour faire attention à eux. Cela dit, j'ai besoin d'une équipe en béton armé pour la suite de l'aventure. Je z'yeute ma liste. En indispensable, il me faut des valeureux combattants, et ça, ça commence par les Officiers. AYZAMI Lin, la tigresse endiablée, Karen LYONS, la navigatrice foudroyante, Victor WARFORD, le déchaîné déterminé, Moïra WORSLEY, l'experte en greffe de prothèses, John BROWN, le pisteur tenace, Eszter STROCHNIS, le casse-cou spécialiste en explosif, Alekseï G. SIDORENKO, l'opérateur habile avec un fusil et Rebecca LYONS, la toubib prévenante. Je leur demande par leur avis, ils viennent d'office! Cela dit, je veux quelques volontaires supplémentaires et j'ai quelques personnes dans mon collimateur, à savoir, Helena DE RUYTER, la perspicace dévouée, Janos KUZNETZOV, le fou furieux et Tanja VON TIRPITZ, l'extravagante.

Nous.

Des mains se lèvent, des voix aussi. Un peu déçu d'en voir peu, je prends pas encore ma décision.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Juste avant qu'on parte, je regarde en détail la carcasse du monstre. Mon visage s'assombrie en constatant qu'il s'agit d'un produit signé DarkSmoke. Grinçant des dents, je peux pas m'empêcher de faire remonter des vieux souvenirs sombres. Dans ma jeunesse, sur North Blue, alors que j'étais seulement un bleu dans la Régulière, je me suis retrouvé capturé par un mafieux qui m'a revendu à cet équipage, des fous de la science et de la robotique. Avant de sombrer dans la piraterie, leur capitaine était une pointure dans la Brigade Scientifique. Il était spécialisé en armement chimique. Il combinait cet aspect à celle de la cybernétique. Il magouillait avec son statut pour mener des recherches interdites. Alors, avec une occasion pareille, il s'est pas retenu pour faire des expériences sur moi. Je dois ma survie seulement parce que le Gouvernement Mondial l'avait démasqué et localisé. Les soldats m'avaient retrouvé salement amoché. Le plus improbable, était mon état psychologique. Je le considère comme étant mon deuxième trauma'...

Si je parle d'eux, c'est parce que je suis pas étonné de voir qu'il existe encore de leur aberration en liberté ou employé par quelqu'un. Ce qui me chiffonne, c'est que c'est pas la première fois que je passe par Nar Shadaa. Des scorpions, j'en ai écrasé. Si une abomination de métal sort seulement maintenant faire du ménage, c'est clairement pas deux trois péquenauds. On représente une menace sérieuse dans cette investigation. Pour moi, on doit clairement être sur la bonne piste. Et quelque chose me dit que je vais pouvoir mettre la main sur ce toubib pour qu'il me révèle la destination de mon Némésis. Ral est très ambitieux et rusé. Pour son problème de prothèse, je suis sûr qu'il est venu voir ce Tif. Savoir qu'il fréquente des scientifiques aussi dérangés que lui me surprend pas et c'est bien pour ça que je compte l'arrêter.

Ça fait bien une heure qu'elle nous fait tourner en rond cette bourrique, et je commence à croire qu'elle le fait exprès. Je suis resté silencieux pendant la marche à resonger aux DarkSmoke et au Voleur de Foudres. De toute manière, on avance pas vite à cause des soldats blessés durant l'éboulis. Je suis bien content de plus être avec la Régulière à cause de cette latence insupportable. Toutes les secondes que je perds ici sont ceux gagnées par ZAREK. Et si je peux pas mettre la main sur lui avant son prochain méfait, qui sait l'ampleur des dégâts qu'il causerait à lui tout seul? Le pire, c'est que je crois savoir ce qu'il mijote. On me prend peut-être pour un fou, mais s'il parvient pour une obscure raison à capturer Thunderbird, alors il pourra assurément prétendre au titre de Yonkō.

De la lumière de plus en plus vive nous fait face. On arrive vers l'un des nombreux passages de Nar Shadaa. On peut entendre de l'eau s'écouler et l'odeur est de plus en plus désagréable. Les bleus font alors des remarques. L'accès donne directement dans des égouts. Du coup, qui dit canalisation, dit bâtiment. Et qui dit, structure, dit ville? Si c'est le cas, sa devanture doit sûrement présenter quelque chose de différent et disposer d'un symbole discret pour que les "habitués" puissent reconnaître l'établissement. Après tout, sa clientèle est plus proche des zones urbaines que de la plaine d'Ord Mantell... Et pour gérer la logistique, ça doit sûrement être plus commode. 'Manquerait plus que le canal débouche dans une rivière souterraine où on pourrait trouver un submersible de la M-Boat Corporation. Pour moi, tout me semble crédible, mais mes sens sont en alerte. Je m'adresse alors à mes deux collègues du moment.

« Hum, vous pensez que c'est ici ou que c'est un traquenard? »

À côté de moi, Karen observe également attentivement les environs et ajoute.

— « Ou les deux? »

Alex est le premier à répondre.

« Aucune idée. »
« De toute manière, y'a pas le choix. »

On longe les égouts encore un certain moment. À part entendre l'eau goutter et voir des rats s'enfuir, l'animosité se fait grandissante. Les soldats commencent à redouter le pire. Soudain, un éclat de cri de douleur retentit au loin. Serait-ce là? Au détour d'un croisement, on entre par une nouvelle ouverture. Un mur de briques qui débouche dans une cave. Le sol est fait de graviers et les parois sont à même la roche. On distingue complètement le bruit. Il s'agit bien d'un patient sur le billard. Ou d'une victime? Comme les deux Lieutenants-Colonels ouvrent la marche avec la grand-mère, je laisse le reste de la troupe s'engouffrer.

« Soyez vigilants. Je surveille nos arrières. »

Un dernier cri vient cette fois-ci glacer le sang des grivetons. Y'a comme une résonance mécanique. C'est là que mon cerveau fait tilt. Je reconnais cette voix entre mille puisque je l'ai entendu y'a même pas quelques heures. Instinctivement, je me mets à hurler tout en emboîtant le pas.

« RECULEZ!! Reculez tous!! »

Je bouscule tout le monde en remontant la file indienne et l'expression qui se lit sur mon visage les rassure pas. Je vois une silhouette qui apparaît au-devant et s'adresse à mes deux camarades. Je reconnais que trop tard qu'il s'agisse de Dmitri GORCHKOV.

« Tiens donc, mais il s'agit des Lieutenants-Colonels RAINES & MACALLAN, hum? Vous avez bien foutus la merde sur Zaun, vous deux. Non seulement vous allez regretter d'avoir mis la ville sens dessus dessous, mais en plus vous allez payer d'avoir agressés ma grand-père. »

Sans perdre une seconde, la Poigne de Glace lève son puissant bras mécanique, et, fout une méchante torgnole gelée à mes deux acolytes. Les deux gradés volent alors dans ma direction, faisant renverser la plupart de la troupe dans un vacarme sans nom. Wayne échappe à nouveau son pied-de-biche et se retrouve derrière moi, salement amoché. Je suis pratiquement le seul qui reste debout. En me voyant, mon opposant me fait un rictus agacé.

« Toi... »

Aussi glabre et aussi haut que moi, le cyborg qui me fait face est pas d'humeur, car je l'ai rencontré tout à l'heure et notre combat a été écourté. Il veut absolument me stopper et gagner les faveurs de mon Némésis.

« J'étais censé rejoindre Ral, mais il m'envoie t'arrêter pour de bon. Il a flairé que tu allais venir ici, alors ne t'attends pas que je te laisse agir comme bon te semble. Surtout pour ce que tu as fait à ma grand-mère... »

Étant sacrément vénère, il s'apprête à me lancer un assaut, mais je lui braque Sombracier l'instant d'après. Faisant les gros yeux, réalisant la menace que mon joujou représente, il se couche in extremis.

PYRO SHOT!!

Un jet de feu intense vient alors souffler dans sa direction allant jusqu'au mur du fond. La zone s'illumine le temps que mon carburant se consume, chauffant alors les environs. Ne laissant pas ma cible se replier, j'active ma fonction principale en baissant mon bras dans sa direction.

LIGHT SHOT!!

Un laser sort tout droit de mon arme. Roulant sur le côté, mon adversaire échappe de justesse. Le faisceau lumineux déglingue le sol où il se trouvait quelques secondes plutôt. Le Scorpion Géant est de la rigolade face à lui. Il va nous mener la vie dur, je le sens. Ramassant le pied-de-biche de mon collègue, je lui tends. Sans le regarder, je lui dit avec une pointe de prétention, l'air mauvais.

« Ça, c'est du lance-flammes. »

Se relevant, il le récupère.

« Bon, comme la menace est sérieuse, je m'occupe de lui. Je vous laisse rattraper l'autre zigoto de Tif. Il doit sûrement en profiter pour prendre la tangente... »

Finalement, retomber sur Dmitri est pas si mal. Si je parviens à l'arrêter lui aussi, ça sera toujours une vermine de moins et il pourra toujours me dire où compte se rendre Ral. Je suis prêt à toutes éventualités et à encaisser le plus dur s'il faut. Mon opposant semble bien déterminé à me repousser, et ce, qu'importe le prix, ce qui augmente sa dangerosité. J'ai pas beaucoup participé pour l'arachnide cybernétique tout à l'heure, mais je suis celui qui a le moins morflé et le plus apte à déglinguer la Poigne de Glace.

IMPACTE DIVIN!!

ans un terrible fracas. Le Scorpion Géant

— « Soyez vigilant, c'est un robot! »

ELECTRO IMPACT!!

« Fais la queue, Baal! C'est à mon tour. »

Voilà John qui se rapplique. Les jumeaux l'ont corrompu avec leurs jeux de mots foireux. Mon partenaire tente de bousiller la coque du Scorpion Géant. Ses poings sont pas assez puissants pour traverser la chair et atteindre le revêtement en métal. Je suis assez bluffé de voir une telle prouesse. 'Faudra que j'inspecte tout ça une fois qu'on l'aura mis hors service, car ça reste impressionnant. 'Suis sûr qu'Alex et Wayne s'en rendaient même pas compte. En tout cas, je suis impressionné par la robustesse de cette machine. Et surtout, par sa dissimulation. Depuis combien de temps elle berne les loosers du coin? Alors que je cherche un angle d'attaque, l'arachnide d'acier s'en prend toujours à ma blonde au marteau. D'un coup, elle se fait expédier du côté des deux Lieutenants-Colonels. Elle roule alors maladroitement jusqu'à leurs pieds. L'instant d'après, la bête énorme oriente l'une de ses pinces vers le trio. Une lumière se met à clignoter.

SORU!!

Un laser fuse alors dans leur direction, mais je parviens à intercepter le faisceau lumineux avec Sombracier, dévient alors sa trajectoire. Le projectile de lumière vient percuter alors le plafond dans un vacarme sans nom. L'instant d'après, un éboulis vient s'écraser un peu partout. Les soldats tentent de s'échapper, mais certain d'entre eux y parviennent pas. Je m'adresse à tous ceux qui veulent bien participer au combat.

« 'Faut neutraliser ces saletés de pinces et ce foutu dard si on veut éviter de mauvaises surprises... Je suis prêt à parier que son arsenal est pas épuisé... »

Avec Alex, Wayne, James, Kyara, John, Karen et moi, on devrait sans doute pouvoir mettre un terme à cette chose. Je m'occupe pas des blessés, j'ai pas le temps pour ça. Ni de la grand-mère. Ce tas de ferraille m'en dira clairement plus. Moi qui pensais finir le travail, nous voilà parti pour un second tour... D'un air mauvais, je suis le premier à repartir à la charge.

« Lieutenant-Colonel Wayne MACALLAN. »
« Lieutenant-Colonel Alex RAINES. »

Lieutenants-Colonels RAINES & MACALLAN

« Dmitri GORCHKOV. »

Je déteste la chair à canon. En principe, ils sont assez ignares. Le pire, ils sont souvent des pions qui sont malheureusement sacrifiés. Peu coopérants par crainte et peu mouillés pour être considérés comme des criminels. Alors que j'attends des réponses, je peux voir parfaitement la marque de la prothèse. Il est évident que ce matériel est beaucoup trop sophistiqué pour une traîne-misère. Je reconnais entre mille la signature de Dmitri GORCHKOV, dit la Poigne de Glace. Je l'ai croisé à Ord Mantell tout à l'heure en train d'épaulé mon rival et je l'ai sacrément cabossé. C'est un cyborg d'En Marche assez robuste pour jouer le dernier rempart. Il est possible qu'il fricote le Dr. ARGILO, voire même, qu'il soit son homme de main. Je tourne alors la tête en direction de mon homologue fruité.

« Vous avez du flair, Lieutenant-Colonel MACALLAN. On tient sans doute une piste. »

— « Faites attention. Ne vous éparpillés pas. Quelque chose vient... »

Ce qui me turlupine, c'est que ces malheureux craignent plus notre présence que les bestioles...

Les Scorpions Géants sont rien à côté.
des regroupements de loosers, mais ils sont
déboucher dans une autre zone de
mais la plupart des délaissés sont épars
sans jamais être très conséquent.
de quoi glacer le sang.
être terrifiante

« John, va épauler les soldats du Lieutenant-Colonel MACALLAN. Karen, avec moi. »

stalactites

SORU!!

« Le Briseur de Rêves. »
« John BROWN. »
« Les Autres. »
— « Les Autres. »

C'est le Dérouilleur. En utilisant ce genre de bâtiment discret, on va pouvoir accoster sur Zaun sans se faire remarquer. On va devoir faire le tour de l'île jusqu'à trouver une ouverture dans les falaises. Et de là, on va pouvoir se rendre dans une grotte qui se nomme Nar Shadaa.

Karen LYONS, la navigatrice foudroyante, John BROWN, le pisteur tenace.

J'ai largement capté mon auditoire, particulièrement auprès des jeunes recrues de Boréa. Je reste conscient que bon nombres de soldats sont pas passés par le BAN. Je compte sur quelques officiers et les vrais gars de la 101ème pour faire attention à eux. Cela dit, j'ai besoin d'une équipe en béton armé pour la suite de l'aventure. Je z'yeute ma liste. En indispensable, il me faut des valeureux combattants, et ça, ça commence par les Officiers. AYZAMI Lin, la tigresse endiablée, Karen LYONS, la navigatrice foudroyante, Victor WARFORD, le déchaîné déterminé, Moïra WORSLEY, l'experte en greffe de prothèses, John BROWN, le pisteur tenace, Eszter STROCHNIS, le casse-cou spécialiste en explosif, Alekseï G. SIDORENKO, l'opérateur habile avec un fusil et Rebecca LYONS, la toubib prévenante. Je leur demande par leur avis, ils viennent d'office! Cela dit, je veux quelques volontaires supplémentaires et j'ai quelques personnes dans mon collimateur, à savoir, Helena DE RUYTER, la perspicace dévouée, Janos KUZNETZOV, le fou furieux et Tanja VON TIRPITZ, l'extravagante.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
Quête 08 — Nikolaï Grigorievitch SIDORENKO, Tireur d'Élite de Baal
À Ç É È ō Ō œ Œ | Ê Î Ô

Bonjour.

Demande de Quête

Cherche: Combat et Traque.

Nombre et noms des participants:
Helena DE RUYTER.
AYZAMI Lin.
Baal Z. ARAN, dit le "Briseur de Rêves".

Difficulté: Facile.

Récompense voulue:
Pour Helena DE RUYTER:
• Prime de XXXX.

Pour AYZAMI Lin
• Prime de XXXX.

Baal Z. ARAN
• Médaille Œil de Lynx.
Forum a écrit:L'Œil de Lynx récompense les captures les plus difficiles des criminels primés. Elle est remise aux officiers de la marine qui ont su s'attacher aux traces de leur cible quels que soient les obstacles sur leur chemin. (Cette médaille nécessite une poursuite/traque/recherche d'un criminel sur au moins trois sujets).

Pour l'Œil de Lynx, il ne s'agit là de la troisième étape. Je compte un Arc, une Étape. Je ferais donc une demande de quête lors du prochain Arc en son temps. Le pirate que Baal traque est Ral Zarek. La demande de quête précédente se trouve ici.

PNJs présents:
CRIMINELS
Ral ZAREK, dit le "Voleur de Foudres".
• Kiora ZAREK, dite la "Bourrasque". Haki de l'Observation, Capacité N Schizophrénie et Aspirateur. PNJ à créer
• Dmitri GORCHKOV, dit "la Poigne de Glace", un criminel d'En Marche. Cyborg, Capacités P Berserker & Ice Heart. PNJ à créer.
Otto WALSZ.
MARINES
• La 91ème Division de la Marine Régulière, dont Anton TORRES.

PNJs destinés à mourir lors de la quête: Aucun.

PNJs destinés à être capturé lors de la quête: Otto WALSZ.

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem? Non.

Situation initiale:
Ayant perdu sa prothèse durant son dernier combat contre Baal Z. ARAN, Ral ZAREK est contraint de faire un crochet sur Zaun. Connaissant personnellement Otto WALSZ, il le contacte dans l'urgence afin de s'en procurer une nouvelle. Se sachant traqué par son éternel Némésis, il reste cependant sur ses gardes. Il demande à sa femme Kiora de faire la sentinelle le temps de l'opération. Otto, quant à lui, il doit d'abord gérer ses patients, mais il parvient bien évidemment à trouver une place pour insérer le "Voleur de Foudres" dans son planning. Malencontreusement, il doit d'abord s'occuper d'un certain Dmitri GORCHKOV, un criminel d'En Marche.

Intrigue:
Parallèlement, Anton TORRES est en ville et mène une investigation à sa manière, car il est sur les traces de Dmitri. Récoltant des indices à tour de bras, il parvient à se diriger avec une petite équipe commando jusqu'à Ord Mantell, l'hôpital le plus avancé de Zaun. De son côté, suivant son intuition, Baal se rend également au même endroit. Accompagné d'AYZAMI Lin, d'Helena DE RUYTER et d'autres membres de son équipage, il marche droit vers le bâtiment médical. Quelques criminels viennent s'opposer vainement face à la petite équipe du "Briseur de Rêves". Rapidement, croyant être la cible des forces involontairement conjointes de la 91ème Division de la Marine Régulière et de la 101ème Division de la Marine d'Élite, les hors-la-loi cherchent à résister. Kiora remarque alors l'agitation et fait appel à des mercenaires du coin pour sécuriser Ord Mantell. Elle fait part à son mari de la situation qui décide de rester quand même malgré le danger. Selon lui, il ne peut accomplir son ultime projet sur Grand Line seulement en ayant retrouvé l'usage de sa jambe.

La troupe de Baal rencontre celle d'Anton. Les deux équipes ne forment alors qu'une et remonte chaque étage du bâtiment où se trouvent les deux cibles. Étant remis sur ses pieds, Dmitri décide d'aider Ral et Kiora en jouant le rôle de dernier rempart. Otto ne souhaitant pas être affilé aux criminels tente tant bien que mal d'accélérer l'opération. Alors qu'il termine de mettre en place la prothèse de son patient, les Marines surviennent. Heurté à Dmitri, les hommes de la Justice font le nécessaire pour passer en force, mais les deux ZAREK s'échappent à temps. Ne pouvant pas résister non plus très longtemps, "la Poigne de Glace" part à son tour les rejoindre, délaissant alors le pauvre chirurgien. Ne s'intéressant pas à lui particulièrement, Baal essaye d'arrêter son Némésis avant qu'il ne soit définitivement trop tard, mais en vain. Alors, il interroge le toubib qui lui donne une nouvelle piste. N'ayant pas pu mettre la main sur sa cible, Anton met aux arrêts Otto le temps de pouvoir attraper sa proie.

Situation finale:
À la fin, Ord Mantell sera mis à sac et Otto WALSZ aux arrêts.

Merci.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation


Du côté de Baal.

Et elle ose se plaindre que je la colle?! En plus, elle laisse même pas le temps à la jeunette et moi de nous présenter. C'est qu'elle a du caractère! À vrai dire, ce n'est pas une tigresse pour rien. Elle semble savoir ce qu'elle fait. Pour une Commandante d'Élite, y'a intérêt. Et c'est là qu'elle crache un nom d'équipage. Les Toreadors? Elle sort ça d'où? Et surtout, qui sont ces guignoles? 'Faut dire que cette information tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Alors forcément, comme je reste intrigué par cet assaut invraisemblable, je me mets à la suivre sans trop me rendre compte, car je commence sérieusement à cogiter. Pour faire ça, j'utilise ma base de données intégrée dans mon scanneur d'Hespéride. Au final, je trouve que dalle. Au moins, ils sont pas fruités. C'est déjà ça. Ça doit être de la bleusaille, car ça me dit fichtrement rien.

Je laisse Lin se faufiler un instant pour lâcher mon grade au griveton.

Je suis Commandant d'Élite aussi, de la 101ème.

D'ailleurs, elle doit sûrement avoir perdu son bataillon. Ça arrive quasiment fréquemment ce genre de truc. Et pas question d'être novice ou vétéran, c'est juste que c'est le dawa comme pas possible ici. Normal de perdre ses repères. Et regardant son visage, je me remets à penser quelques secondes à mes débuts. Le visage ferme, j'ajoute alors.

Je te conseille de suivre l'un de nous deux si tu veux avoir une chance de t'en sortir. Personnellement, je m'en contre-branle des Toreatruc, car on dirait pas comme ça, mais je suis en mission!

Je préfère longer le mur d'enceinte histoire d'avoir encore un visu' plutôt que défendre la caserne. Je considère que c'est pas à l'ordre du jour. Peut-être lors que j'aurais enfin capturé Ral je pourrais me permettre de bousiller tout ce petit monde. Pas avant. Bref, elle doit choisir, mais moi c'est déjà décidé. Une fois qu'elle fait son choix, je me remets en route.

ils sont bien le cerveau de ce foutoir, alors je veux bien être un okama.

remue-méninge

C'est quoi ce bordel?

Hum, quoique, les traîtres chez les Sea Wolves se comptent sur la troisième couille de l'ARASHIBOUREI...

Je t'écoute, Karen. Dis-je d'un ton blasé.

Redressant

sensible aux autres

je me demande s'il possède d'autres cartes dans son sac.

Métalium,

L'intermédiaire de Ral s'arrange pour ces derniers soient le cerveau de la coalition. de forbans lors de l'assaut.

pour que la Marine imagine que

Monsieur ZAREK est un personnage extrêmement complexe. Il ne laisse rarement transparaître ses sentiments, ou s'il le fait, c'est qu'il a forcément une idée derrière la tête. Il est difficile de savoir pourquoi il agit de telle manière avec certaine personne et pas à d'autres. Il est serein face à n'importe quelle situation, même quand il est menacé de mort. Il va souvent se montrer "amical" et "altruiste" devant la populace, alors qu'en réalité, il ne sert que ses propres intérêts. Cet homme manipule les gens pour obtenir ce qu'il veut.

En tant que grand mécanicien, il fabrique beaucoup de machines, d'armes et autres mécaniques utilisant l'électricité pour fonctionner. D'ailleurs, le maître de Zarek était Friedrich Gauss avant que ce dernier ne devienne un DarkSmoks. C'est grâce à lui que Zarek utilise beaucoup les Tubes d'éclairs pour ses créations.

En parlant d'arme qui utilise l'électricité, Ral Zarek utilise pour se battre une machine décomposée en trois parties et un parapente. Il capte la foudre en la stockant dans un gros cylindre et il la décharge sur ses adversaires en la démultipliant, ce qui donna rapidement son surnom de "Voleur de Foudres".

Zarek semble ne pas être dangereux à première vue et pourtant il l'est. Il a détruit beaucoup de choses par sabotage et en camouflant son acte comme un accident ou une catastrophe naturelle jusqu'à ce que Baal comprit qu'il est dangereux. C'est même lui qui lui colla une prime. Zarek a volé des renseignements importants que tienne en secret le Gouvernement Mondial, et particulièrement, il a volé des copies de plans de la machine qui permet de retirer les Fruits du Démon. Il a détruit une grande usine qui fabriquait des matières premières pour les navires Marines, il a saboté un vaisseau volant civil juste pour voir comment Baal se débrouillerait pour survivre et il a détruit quelques quartiers en faisant croire que c'était l'œuvre de la foudre.

Sachant qu'il ne dispose pas de temps, Ral fait appel à tous les équipages pirates de North Blue pour mener un assaut sur la base de Boréa en ne divulguant pas son nom. Offrant à tous de l'argent, il arrive à convaincre un certain nombre de forbans, dont les Toreadors. Avec eux en particulier, il s'arrange pour qu'ils soient perçus comme étant le cerveau de l'opération. Il laisse à tous les flibustiers de fournir un motif bidon pour attaquer la caserne militaire de l'île hivernal en dehors des Berrys. De cette manière, ça permet de créer un leurre afin que la Marine se focalise sur la coalition. Une fois que les effectifs s'attroupent et organisent la défense, le "Voleur de Foudre" peut plus facilement s'infiltrer dans la garnison dans le but de récupérer son épouse.

Punch Impact!!

Aero Shot!!

sens que Baal se rapproche dangereusement.

33ème

Aero Shot!!

Rebeccapurple. Rebecca LYONS.

Sergent ARAN Z. Baal.
Gradé.
Sergent-chef Humphrey GRAP.
Sergent John S. MCGAUGH.
Anne CALHUGAN.

Baal.
Zarek.
Gavin.
Jonas.
Wallace.
Jean.
Jumelles Papillons.
Nathan.
Hélène.
Robin.
John BROWN, "aux marrons".
PNJ.

Stefan WAGNER.
Karen LYONS.
Owen NEWGATE.
Victor COWARD.
Helène GARNERAY.

Ted & Tod DUBKA.
Rebecca LYONS.
Jimmy MORTDETROUILLE.
William W. WRIGHT.
Eszter STROCHNIS.
Edward MARSHALL.

Nathan NELSON

Yoko VALENTINE

Ç
À
É
È
Ê
Î
Ô
Œ
œ

plus qu'il ne voudrait l'admettre,

à la recherche de liberté, il est déçu

Le chaos dans les rues est tel que les hommes de Baal se font repérer aussitôt.

Je pars sur un malus.

Bordel, je commence à rouiller.

La rage dans le ventre, je lâche le contrôle pour laisser l'instinct parler. Une aura bestiale m'envahit alors de la tête aux pieds. Je maitrise même pas ce que je beugle.

JE VAIS VOUS BRISER TOUS AUTANT QUE VOUS ÊTES!!!

Ma part d'humanité s'est envolée. Je vois rouge. La bave aux lèvres,

Moi? Un Lieutenant d'Élite?! MOI, LE BRISEUR DE RÊVES??!! Jamais!!!

Dans le but d'annuler les dégâts d'une attaque, l'utilisateur durcit ses muscles et devient aussi dur que du métal. Cependant cette technique empêche son utilisateur de se mouvoir et peut être brisée si l'adversaire déploie une force suffisante.

Prénom : Jazal - Inspiration tribu africaine?

  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Je dis jamais non quand l'opportunité me sourit enfin.

Alors pour sûr, dès que l'occaz' se pointe, je fais le nécessaire. Je fonce. Encore. Ces bouseux ont rien vu venir avec une détonation pareille, mais moi non plus en fait. À moins de rater une attaque suicide, ça peut que venir d'un gars de chez nous. Je zyeute autour de moi et je remarque alors sur le toit les trois types de tout à l'heure. Ça fait tellement plaisir de voir qu'il existe encore des Marines qui ont pas froid aux yeux. C'est pas avec l'équipe de branleurs qui me sert d'équipage que je vais pouvoir avancer. Regagnant en motivation, je m'adresse au trio de snipers.

Bien joué, les gars!! Continuez à nous couvrir si vous voulez.

Je tombe jamais sur des gens avec de la niaque. Je me colle toujours avec Anne et John parce que je sais qu'ils sont fiables. Et eux peuvent se fier à moi. On se fait tous les trois confiance, car on se connaît depuis nos débuts. Ils me laissent prendre les rênes assez facilement, car ils savent que je suis borné comme pas deux. Dès que j'ai une idée en tête, je vais jusqu'au bout et 'faut pas m'arrêter. J'ai vu une aubaine de malade depuis le navire, je compte bien la saisir.

On reprend alors notre route plus en profondeur pendant que les trois nouveaux nous soutiennent depuis les toits. J'imagine que depuis leur position, ils doivent voir ce que j'ai vu. Et avec un peu de jugeote, ils devraient suivre ma team. Au moins pour leur miche. Ailleurs, c'est peine perdu. Dos à dos, je déglingue avec mes amis une bonne série de couilles molles. Plus on s'approche de mon objectif, plus ça devient compliquer. Après un nettoyage en bonne et due forme, je fais un rapide topo.

Il reste quelques mètres avant d'atteindre au bout de la rue cette grosse tour surplombée d'une arme expérimentale. On pourrait la détruire pour arrêter le carnage dans nos rangs, mais il serait plus avantageux de l'utiliser contre eux. Alors, l'idée est simple, on capture ce canon de malheur et on fait joue-joue avec en arrosant les méchants.
Huumm. Ça me semble faisable. Après tout, je te fais confiance sur ce coup-là. Qu'en penses-tu, Anne?
Je ne suis pas très enchantée à vrai dire. Cette tour reste très lourdement protégée et on est que trois. Peut-être six, si on compte ceux qu'on a croisé... On ferait mieux d'attendre des renforts, non?

Y'a bien un truc que je supporte pas, c'est manquer une occasion de réussir. Le sourire à l'envers, je peux qu'exprimer le dégoût. J'ai pas fait le mariole jusqu'ici pour me la couler douce. Et tant qu'on le peut, il faut foncer. Prendre l'initiative. Si mes collègues peuvent pas comprendre ça, alors tant pis. Sans attendre quoi que ce soit, je sors de ma position et je pars dérouiller de la vermine. Je suis tailler pour encaisser et frapper fort. Au moins, ça permet de détourner l'attention. J'espère juste que mes camarades vont comprendre.

Me faisant canarder de tous les côtés, je cours en direction de cette fameuse tour, l'air déterminé. Le coin est vidé de ses habitants depuis longtemps. Je me fiche des dégâts tant que le résultat est là. Je fais alors mine de vouloir tout détruire. Les pirates réagissent aussitôt.

— Arrêtez ce cyborg! Vite!!

Derrière-moi, une maison s'écroule. De mémoire, c'est là où se tient pour la dernière fois le Caporal et ses deux hommes. J'imagine qu'ils ont fait le nécessaire pour retrouver mes homologues de même grade. Malgré la distance, j'entends John parler.

Je suis le Sergent John S. McGaugh. Et voici Anne Calhugan. Vous venez rejoindre la fête?
Il va falloir capturer cette arme et c'est loin d'être une partie de plaisir.

Ma camarade féminin jauge du regard le Caporal et son équipe, estimant capable ou non de les aider. Attendant une réponse de leur part, ils se préparent à passer à l'action.

Le nettoyage est vite fait à faire qu'à dire avec cette série d'explosion.

Seulement, quand y'en a plus, y'en a encore.

font ce qu'ils peuvent pour sauver leur pomme

Trop téméraires ou confiants dans leur zèle

Magnez-vous de me rejoindre.

Ils obéissent à l'argent et au plus fort, mais quand on va leur mettre une branler,

J'me demande comment le -vieux- a fait pour débarquer. À bord, c'est le branle-bas de combat.

'Pour ça que j'aime pas vraiment comment la situation se goupille alors qu'on est même pas encore sur le terrain...

À peine débarqué à la va-vite du Croiseur

à cause des cons comme lui qu'

aux yeux du Gouv'. Et en tant que représentant de la Justice, on est là pour arrêter ce type avant qu'il ne devienne une réelle menace.

nerd

tant son

des bêtes noires

Suite à un appel d'urgence, le navire de mon supérieur s'est dépêché

chatouiller ses nerfs

Sergent ARAN Z. Baal.
Gradé.
Sergent-chef Humphrey GRAP.
Sergent John S. MCGAUGH.
Anne CALHUGAN.

— L'officier veut vous voir.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Zarek me tourne définitivement les talons. J'entends les pas qui s'éloignent. Je suis à nouveau seul avec l'autre.

***

Alors que Zarek tourne définitivement les talons, à l'étage, l'homme de main le plus fidèle de Kilian s'entretient avec ce dernier.

— Chef? Je la sens pas cette convocation. Pourquoi tous les chefs de quartiers doivent se réunir?
Tu n'as pas ton mot à dire, Morgan. Moi non plus je n'aime pas ça, mais on ne discute pas les ordres du grand chef.
— Mais ça sens le piège.
Arrête de jacasser. Il n'y a rien à craindre.

Kilian.

Kilian.

Kilian.

Kilian.

Electro Impact!!
Soru!!
Soru!!

Baal.
Ral Zarek.
Adversaire.

Kilian.

> L'ex-collègue est en réalité en vie et a retourné sa veste pour de l'argent.
> Ral Zarek échange de l'argent contre les plans de la machine qui retire les FDD du Gouvernement Mondial.
> Mogaba débarque avec des unités pour envahir les lieux et faire une coup de filet en choppant tout ce petit monde.
> Zarek s'échappe au dernier moment avec les plans de la machine et évite la bataille mystérieusement.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum