-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal
-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

[1628] De petits pas dans un grand monde

Rappel du premier message :

Robina regardait son équipage s’activer autour d’elle, elle était fière d’être la capitaine de toutes ces personnes, une troupe hétéroclite, certes, mais qui était dur à la tache et qui ne lâchait rien ? De nouvelles têtes s’étaient ajoutées à l’équipage durant le deuxième arrêt de l’Iceberg à Whiskey Peak.

Un navigateur, qui permettrait de prendre la relève de Fang Shui quand la fatigue se ferait sentir, Benny. Un troisième cuisinier, qui permettait à la jeune femme de ne plus passer le plus clair de son temps en cuisine et d’occuper plus souvent son rôle de capitaine, Jin. Le bastonneur et maintenant, goûteur auto attitré, Wes, les coups de bouclier, il sait les donner. Le moins marrant du lot était possiblement Krum Brisedestin, il n’avait pas l’air commode, mais l’homme était un dur à cuire et il n’avait pas peur de travailler pour gagner sa croûte, c’était le bon état d’esprit pour la cuisinière.

Où ils se trouvaient exactement ? Sur la première voie de la route de tous les périls, la mer venait de se calmer, un orage de grêlons gros comme des pastèques venait de passer sur eux et il avait fallu éviter les obus tout en manœuvrant, une véritable épreuve des poteaux. La capitaine avait entendu parler de l’île suivante, dangereuse, indomptée, mais surtout remplie de dinosaures. En entendant ça, telle une enfant, elle ordonna de mettre le cap sur l’île suivante.

Revenir sur la cinquième voie n’était plus une priorité, voir des créatures géantes, normalement disparues, la faisait mourir d’envie. Et elle voulait bien tenter d’en cuisiner un aussi, par la même occasion, elle serait possiblement une des premières.

Monsieur Shui, comment se profile notre arrivée ?


Nous arrivons par un cap Nord-Nord-Ouest, peu de vent, la tempête est passée. Peu de dégâts sur les voilures, nous allons pouvoir réparer au large des cotes de Little Garden pendant que vous explorerez tout votre saoul, capitaine !

Parfait, merci, maître Shui ! Jetez l’ancre quand nous nous trouverons assez prêts, je dois préparer mes affaires pour aller explorer les lieux ! Et faites prévenir les nouvelles recrues, maître Lanch ! Elles viennent avec moi, je veux voir de quel bois elles sont faites !

À vos ordres, commandante !

Elle aurait aimé avoir une cape pour la faire voler dans son sillage alors qu’elle descendait dans sa cabine, ainsi qu’en faisant son demi-tour, mais la réalité était beaucoup moins fantaisiste. Elle avait encore quelques petites taches à faire avant de commencer sa nouvelle aventure, rédiger son journal de capitaine, le plus important, elle devait garder une trace écrite de tout ce qui pouvait arriver sur l’Iceberg. Ensuite, elle devait vérifier ses armes, elle en avait deux exceptionnelles, mais ne pas faire attention pouvait mener à des erreurs. Elle vérifia que les lames coulissaient bien dans leur fourreau de cuir et de bois, qu’elles n’avaient pas été endommagées, tout devait être parfait.

Une heure passa alors que la capitaine des Glaciers s’occupait d’écrire à la plume le voyage entre Whiskey Peak et sa nouvelle destination. Elle leva son nez du livre de cuir qui se trouvait devant elle alors que l’on frappait à la porte de ses appartements.

Madame, nous allons faire descendre deux chaloupes à la mer, mais vous devrez être prudente, nous avons pu apercevoir un pavillon noir sur tribord, nous n’avons pas pu distinguer quel équipage cela pouvait être.

Aucun souci, j’aurai plusieurs hommes avec moi, ainsi que quelques membres des Glaciers, je n’aurai rien à craindre.

J’en suis sûr, vous avez déjà fait de nombreuses fois vos preuves, capitaine.

Elle sourit derrière son bureau, des cartes de navigations étalées un peu partout dessus, des objets lourds pour les tenir à plat. Elle devait maintenant partir pour Little Garden, le jardin des lézards géants, un nom ironique pour l’île, en tout cas de son point de vue.

Maître Shui, vous garderez la barre en mon absence, quartier-maître Lanch, vous êtes le décideur à bord, s’il y a un souci, vous avez toute l’attitude pour donner des ordres.

Même au navigateur Fang Shui ?

En effet, exceptionnellement, vous pourrez lui donner des ordres.

Un petit sourire passa fugacement sur les lèvres de l’ancien sergent des Givrelames qui récupéra bien vite son air stoïque avant de répondre à sa commandante.

Je vous ai à l’œil, monsieur Lanch, si vous abusez de votre nouveau pouvoir, je le donnerai à quelqu’un d’autre, de plus compétent…

En aucun cas, madame, je n’oserai agir de la sorte.

Il se mit au garde à vous et la salua, lançant l’échelle de corde vers les canots qui se trouvait déjà sur la surface de l’océan, gêné de voir qu’elle avait vu clair dans son petit jeu, Fang Shui et l’ancien sergent Lanch ne s’appréciaient pas vraiment. Pour éviter les tensions, Robina avait dit que le navigateur serait sous ses ordres, et que le quartier-maître ne devait pas le chercher, éviter le conflit avait marché jusqu’ici. La Sanderrienne leva un sourcil vers le ciel puis commença à descendre vers son embarcation où l’attendaient déjà quelques hommes et femmes, elle s’en lavait les mains. Elle récupérerait le commandement bien assez tôt pour éviter un mort ou deux, les deux hommes savaient se tenir tout de même, une guerre froide s’était déjà installée entre eux.

Les Glaciers ramaient avec énergie pour faire la course entre les deux petites embarcations, c’était à qui arriverait le plus vite, la capitaine de l’Iceberg trouvait cela ridicule, mais une sorte de rivalité s’était installée entre deux hommes qui se trouvaient chacun dans une embarcation différente. Le sabreur, Benny avait toujours soutenu que l’art du sabre était le plus noble, tandis que Jin, un cuisinier et fervent combattant en art martiaux était de l’école d’utiliser des sports de combat pour vaincre. La jeune femme aux longs cheveux blancs regardait les deux hommes s’échanger des mondanités alors qu’ils forçaient le plus possible sur leur corps entier pour être le premier.

En cinq minutes, le fond de la barque de Robina racla le sable de la plage, les arbres étaient immenses, ici, tout était dans la démesure, à croire que les humains avaient rapetissé pour devenir des tontattas. Déjà les hommes du galion tiraient les deux canots sur le sol, les sortant de l’eau pour qu’ils ne se fassent pas emporter par le courant, on planta des piquets dans le sol avec des cordes pour les fixer avec une bâche, ainsi ils ne risquaient rien.

Nous pouvons y aller, commandante !

Alors, ne perdons pas de temps ! En avant ! À la chasse aux dinosaures !

Un petit cri de ralliement pour se galvaniser plus tard et la vingtaine de personnes sous les ordres de la cuisinière se dirigeaient vers le cœur de l’île, les bruits de la nature étaient tout autour d’eux, et l’humidité ambiante ainsi que la chaleur rappelèrent l’Ilot Flottant à la Sanderrienne. Alors qu’elle jouait de Libertalia pour se frayer un chemin à travers la végétation. Elle frappa un peu plus fort et une vue dégagée s'ouvra sur une vallée, à l'intérieur de cette dernière, des tricératops mangeaient de l'herbe.

Ils étaient bien sur l'île aux dinosaures, un vol de ptérodactyles passa juste au dessus des têtes du groupe des Glaciers et reprit de la hauteur en les regardant.


Dernière édition par Robina Erwolf le Ven 18 Nov 2022 - 16:52, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21190-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21186-
À travers le feuillage vert et épais, un immense museau gros fit lentement son apparition. La gueule impressionnante s’entrouvrit, laissant apparaître une série de crocs blancs saillants. Un souffle chaud et humide traversa les fourrées, faisant s’envoler quelques feuilles. Hitoshi déglutit lentement à la vue de ce monstre. Des vapeurs sortirent de ces petites narines tandis que le dinosaure semblait tenter de percevoir les odeurs qui l’entouraient. Comme tout bon film d’horreur, le dinosaure ne se dévoila pas abruptement mais prit tout son temps, comme l’effeuillage intégral d’une prostituée Amerzonienne. Le cou se dévoila, suivit des pattes et du corps. La queue, elle, semblait interminable.

« - Merde… »

Il s’agissait là d’un imposant velociraptor à la peau grise. Les écailles vertes du pirate transformé en stégosaure tressaillirent, il avait un mauvais pressentiment. Les plantes vertes desquelles étaient apparu le t-rex s’agitèrent, laissant craindre le pire aux deux hommes. Se pouvait-il qu’un deuxième carnassier fasse son apparition ? Effectivement se fut bel et bien un deuxième dinosaure qui fit son entrée, mais un bébé !

« - Oooooh. »

L’ange craqua devant tant de mignonitude. Il regardait ce petit reptile se pavaner et les regarder avec de gros yeux globuleux.

De son côté, le stégosaure se raidit brusquement. Hitoshi réalisa alors ce qu’il se jouait… Il ne s’agissait pas simplement d’un bébé dinosaure mignon et inoffensif en promenade avec sa maman. Il n’était plus dans les documentaires animaliers qu’il regardait sur Skypiéa. Il s’agissait de l’un des plus dangereux prédateur accompagné de sa progéniture. Cette mère à l’instinct protecteur ancestral n’allait sûrement pas apprécier de se retrouver en leur compagnie. La présence de son enfant la rendrait bien plus agressive et plus dangereuse, et ça le pirate des Lizards l’avait bien compris.

Attirée par la présence de l’herbivore, la nouvelle venue ignorait royalement Hitoshi, ce qui lui convenait parfaitement et lui donnait un avantage tactique.

Elle s’approcha à pas de loup, avant de bondir brusquement sur le pirate, lui lacérant le flan. Le stégosaure gémit avant de se lancer à l’assaut. Il envoya un puissant coup de queue au bout de laquelle des pointes acérées se plantèrent dans la mâchoire du carnivore. Le petit semblait terrorisé de voir sa mère se faire ainsi malmener. Hitoshi lui lança un fruit afin de le distraire, ce qui sembla fonctionner. De leur côté, les dinosaures s’affrontaient plus violemment que jamais et le sang coula abondamment dans la boue tout autour d’eux.

L’ange attendait que l’un ou l’autre des dinosaures prenne l’avantage. Il espérait de tout cœur que la femelle vélociraptor s’en sorte, mais malheureusement ce n’était pas le cas. Surmenée et déconcentrée par son bébé pas très loin, la femelle vélociraptor paya son inattention de sa vie. Le dinosaure s’effondra lourdement, faisant trembler la terre. La petite vélociraptor ne sembla pas comprendre tout de suite ce qu’il se passait. Elle se dirigea à petit pas vers sa mère, la sentit, et enfin la pleura.

Cette scène brisa littéralement le cœur de l’ange qui sentit les larmes monter à ses yeux. Peut-être que s’il avait osé se joindre à cet affrontement de titan le résultat aurait été différent. Toutefois il n’en était pas sûr et il y avait fort à parier qu’il se serait simplement fait tuer.

Le tricératops des Lizards pirates ne semblait pas en bon état et de larges plaies béantes ralentissaient ses mouvements. Hitoshi en profita et se servit de toute sa rage.

« - Cloud-Wave ! »

L’ange se déchaînait et les coups pleuvaient sur le tricératops. Ce dernier ne pouvait rien faire pour les esquiver, sa carrure et ses blessures empêchant toute esquive. Hitoshi revoyait le pauvre bébé qui venait de perdre sa mère et ses coups redoublèrent de puissance.

Le jeune homme frappa le pirate encore et encore, jusqu’à ce que ce dernier reprenne forme humaine, vaincu.

Le bébé planta son regard dans les yeux d’Hitoshi. L’ange ne pouvait pas le laisser seul, à la merci des autres prédateurs. Il allait devoir l’emmener avec lui et quelque chose lui disait que ça ne plairait pas à Robina.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24389-ft-d-hitoshi#255717
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24342-manger-5-champignons-et-legumes-par-jour-hitoshi#255347
Le pirate avait retrouvé sa forme hybride. Il balayait le sol de sa queue, laissant s’élever un nuage de poussière, comme pour intimider son adversaire. Comme si la nature animale de son zoan avait pris le dessus sur lui. Face à lui, Jin se tenait en garde. A bout de souffle, il puisait dans ses dernières ressources, ne serait-ce que pour tenir debout. Une sensation de brûlure émanait de chaque partie de son corps qui avait été frappée par le pirate. Un filet abondant de sang s’écoulait de son arcade et l’empêchait de garder son œil ouvert. La peur commençait à s’instaurer en lui tandis que son ennemi, lui, était toujours aussi sûr de sa victoire. Les deux se regardaient en chien de faïence. Le combat se jouait autant aux coups qu’à l’esprit.

«Qu’est-ce que tu attends pour m’attaquer ? Si tu tardes trop, tous tes petits camarades vont finir par tomber. Tu meurs d’envie d’aller les aider n’est-ce pas ?»

Le sourire en coin, Jackson espérait une réaction de Jin mais ce dernier restait insensible à ces provocations. Ce qui valu d’agacer le pirate, pris à son propre jeu. Il grinça des dents et dans un râle de colère bondit les poings serrés sur le jeune chasseur de primes. Il effectua une pirouette en l'air, pour faire retomber sa queue violemment sur son opposant en utilisant la pesanteur pour augmenter la puissance de son coup. Mais l'enchaînement n'était pas assez rapide pour inquiéter Jin qui riposta avec un coup de genou dans l'abdomen. L'impact fit vomir Jax qui se retrouva un genou au sol.

Jin s'était opposé a un mur jusque là, presque littéralement, mais il avait pu analyser les points forts et les points faibles de son adversaire au fur et à mesure qu'ils s'échangeaient des coups. Et finalement son talon d'Achille était assez évident, Jin s'en était voulu de ne pas l'avoir remarqué plus tôt. Si les écailles de dinosaure de Jackson étaient trop solides pour que les coups de Jin passent a travers, elles ne recouvraient pas l'entièreté de son corps. Son cou et son ventre en étaient démunis et c'était là que Jin devait frapper pour le blesser. Et Jackson, trop arrogant et sûr de lui, avait sûrement jugé inutile de protéger ce seul point faible.

Ses yeux étaient gonflés et gorgés de sang, presque hors de leurs orbites comme s'ils pouvaient exploser a tout moment. Jax était plus que jamais hors de lui. Le natif de l'île du karaté avait remporté le premier combat, celui du mental. Il avait réussi à garder son sang froid comme le lui avait appris son maître, une caractéristique indispensable a tout pratiquant d'art martial. Cela lui avait permis de maîtriser sa peur et d'en faire une force.

Sans transition, Jin assena un uppercut a son adversaire qui tentait difficilement de se relever. Sonné, le pirate tenta vainement de répondre à ce coup. Lui aussi arrivait au bout de ses forces. Il avait perdu beaucoup d'énergie a foncer tête baissée et attaquer sans relâche. Son souffle était devenu plus lent et l'air qu'il respirait était lourd. Il se mordit la lèvre jusqu'à la fendre afin de ne pas perdre conscience. Jin remarqua qu'il essayait d'exprimer quelque chose, mais les sons qui s'échappaient de sa bouche ne ressemblaient en rien a des mots, simplement des grognements. Il bavait un mélange de sang et de salive.

«Pitoyable...» Lança Jin en secouant la tête de gauche a droite.

Il n'éprouvait aucune sympathie ni aucun respect pour Jackson, mais ce spectacle désolant souleva en lui un sentiment semblable à de la pitié. Mais pas question de laisser l'occasion s'échapper, il était temps d'en finir avec ce combat. L'homme-ankylosaure avait raison, Jin voulait s'empresser de secourir ses camarades. Il se mit en garde pour se parer a l'offensive imminente du pirate. L'utilisateur de fruit du démon, qui n'était plus vraiment lui même et qui se laissait conduire par sa haine et sa rage, tenta d'abattre son adversaire dans un ultime assaut, rempli de désespoir et de chaos. Il se mit à courir puis en pleine course, il joint ses bras et ses jambes en agrippant ses chevilles avec ses mains, formant comme une roue avec le dos courbé. Il roula a pleine vitesse en direction du chasseur. Surpris par cette technique peu conventionnelle, Jin n'eut pas le temps d'esquiver et tenta tant bien que mal de bloquer le pirate qui ne s'arrêtait plus de rouler. En perte de vitesse, il finit par se stopper. Complètement étourdi après avoir tourné aussi rapidement Jin en profita pour l'attraper par la queue et l'offrir a ces messieurs. Il enfonça ses talons dans le sol pour assurer ses appuis et se mit à tournoyer sur lui même, faisant décoller les pieds du semi-dinosaure puis en se faisant basculer vers l'arrière il écrasa le corps de son adversaire contre le sol.

Jin était les deux genoux au sol, devant lui gisait le corps de Jackson Baskerville. Tenus en haleine le temps de quelques instants, de crainte que le pirate ne se relève a nouveau, les chasseurs de primes qui guettaient le combat laissèrent s'échapper des cris de victoire. Jin d'abord surpris puis soulagé, les autres avaient réussi à venir à bout de leurs adversaires et finalement ce sont eux qui venaient le secourir et pas l'inverse. Il sentit une main chaude sur lui, une voix a peine perceptible mais rassurante lui demanda de s'allonger sur le dos. Il tenta a son tour de parler mais sans succès. Il voulait demander si Hitoshi s'en était sorti. Juste après quoi il s'évanouit inévitablement, sans même entendre la réponse.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24086-fiche-technique-de-jin
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24069-presentation-de-jin#253224
Robina se battait toujours avec le capitaine des Lizard Pirates. Une partie des Glaciers avaient fini leur combat. Malheureusement, le plus dangereux restait en état de se battre. Svartkollr sauta dans tous les sens, essayant de faire partir la cuisinière de son dos. Pourtant, utilisant Coupe-faim comme un pic pour s'accrocher, elle ne semblait pas vouloir bouger. Bondissant sur plusieurs mètres de haut, le brachiosaure tentait de déloger la femme qui faisait du rodéo sur son dos.

La Sanderrienne planta Libertalia à côté de la colonne en sentant qu’elle allait glisser. Un cri de douleur mêlée d’indignation et de colère s’éleva dans le ciel. L’homme continua à s’agiter dans tous les sens. Il devait faire tomber son attaquante. L’écraser. La détruire. Montrer qu’il était le plus puissant. Malgré toutes ses actions, rien n’y fit, il commença à se fatiguer après un long moment. Il tentait encore de sauter et déloger celle qui s'accrochait sur son dos, mais il était tellement fatigué…

La chasseresse de primes avait les bras engourdis. Elle était aussi fatiguée que l’homme qu’elle chevauchait. Pourtant, elle dégagea le meitou de premier rang de son fourreau de chair et frappa. Le sabre s’enfonça profondément dans la peau et les muscles du dinosaure, le faisant hurler. À son échelle, la lame ne n’était pas si grande, pourtant elle atteignait les muscles, les nerfs et la chair. Sa colonne vertébrale ne se trouvait pas très loin, il ne pouvait pas se permettre de se retrouver incapable de bouger.

Sa silhouette se troubla alors qu’il se transformait de nouveau. Il retrouverait ses armes en humain, il pourrait se battre à armes égales avec la capitaine des Glaciers. La jeune femme aux longs cheveux blancs tentait tant bien que mal de s’accrocher à quelque chose, s’empêchant du mieux qu’elle pouvait de tomber. Les écailles disparaissaient. Le corps devenait moins massif. Après quelques secondes, elle put passer ses jambes autour du cou du capitaine pirate.

Toujours armée, elle attendit le bon moment pour prendre l’ascendant. Trop massif pour encore réussir à le faire bouger, elle patienta pour pouvoir frapper. La transformation se fit rapidement. Alors que l’homme bourru reprenait sa forme humaine, la femme se mit en mouvement.

Elle partit en arrière et d’une violente torsion de son buste, elle trancha les tendons d’Achille de son adversaire. Perdant son équilibre, l’homme partit en avant. C’était sans compter le poids de Robina qui l'entraîna avec sa force vers l’arrière. Utilisant le peu qu'il lui restait dans les jambes, elle lui fit une clé de cou avec ses cuisses et lui fit faire un soleil. Se servant de la force de rotation, la cuisinière se plaqua dans le dos de l’homme dinosaure.

Elle ne s’était pas gênée pour peser de tout son poids, brisant quelques côtes au passage. Elle en profita pour utiliser ses techniques de bouchère. Coupant les différents tendons et muscles, rendant incapable Svartkollr de bouger les jambes ou les bras. Il était devenu un morceau de chiffon sans défense. Il tourna tout de même la tête vers la Sanderrienne qui l’avait vaincu.

Tu me le payeras. Foi de Svartkollr Eglisson, je me vengerai. Ses yeux lançaient des éclairs. Je te ferais payer ce que tu viens de me faire subir au centuple.

Ça m'étonnerait. Si les yeux du capitaine pirate lançaient des éclairs, ceux de la chasseresse de primes étaient devenus de glace. Lui jetant un regard glaçant, elle l'assomma d’un coup de botte dans la tempe.

Elle se tourna vers la clairière qu’elle avait délaissée pendant son affrontement avec le dinosaure. Jin, Benny, Hitoshi et Wes en avaient fini avec leur combat. De bons éléments. En tout cas, c'était certain pour Wes. Il avait déjà fait ses preuves sur le Port des Jumeaux et venait de confirmer qu’elle pouvait compter sur lui. Jin et Benny, les deux rivaux, avaient vaincu leurs deux adversaires, non sans mal, pourtant, la commandante de l’Iceberg les sentait prometteurs. Quant à Hitoshi, il avait montré qu’il savait se retrouver autrement que dans des situations maladroites.

Tous étaient des hommes sur qui elle pouvait compter. Elle attrapa le col du manteau de Svartkollr et le traîna derrière elle. Elle grimaçait, tirant un poids bien trop lourd pour elle. Pourtant elle devait rester forte pour faire l’impression la plus impressionnante possible sur les pirates qui restaient en état de se battre. Ces derniers rendirent les armes sans se faire prier. Ils n’avaient pas envie de finir comme leur capitaine, ou pire encore.

Les différents utilisateurs de fruit du démon furent ligotés et gardés sous surveillance par la capitaine et ceux qui les avaient vaincus. Les chasseurs de primes réquisitionnèrent le Clipper des Lizard Pirates. Trouvant un escargophone dans la cabine du capitaine, elle informa le sergent Lanch et Fang Shui des derniers événements. Direction Whiskey Peak, pour se faire payer et se débarrasser de leur cargaison pour le moins encombrante.

En tout, un coup de filet de plus d’un demi-milliard de berries dans les poches des Glaciers. Cela créa du mouvement chez les Bronzes et Coppers de l’île qui voulurent les rejoindre. Il n’y avait jamais assez d’argent pour eux.

Robina récupéra la prime de William Parson pour Hitoshi et lui reversa. Elle ne courrait pas après et le civil avait fait sa part du travail. Il méritait d’être payé comme tout un chacun. Plus riche de quatre cent vingt-cinq millions de berries en plus, la jeune femme se demandait ce qu’elle allait bien pouvoir faire de tout cela.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21190-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21186-
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum