Le Deal du moment : -24%
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
Voir le deal
249 €

[Quête ] Le Crime ne paye pas

[Quête ] Le Crime ne paye pas Marc-santana-cenario-2

海 軍

∆ feat. Agent d'Isigny ∆


Penchée sur la rambarde de la proue du Béluga, Ambrosias avait le regard fixé vers l'horizon. Au loin, les contours d'une petite île commençaient à se dessiner. D'ici un peu plus d'une heure, la militaire foulerait à nouveau le sol de Kikai no Shima. Elle connaissait assez peu l'endroit même si elle y était déjà venue quelque temps auparavant. La jeune femme en avait gardé un mauvais souvenir et n'avait rien oublié de la corruption effarante qui y régnait. Le colonel chargé de faire régner l'ordre était en réalité le plus grand pourri de l'île. Envoyée sur place pour traquer un criminel, Ambrosias était entrée en conflit avec l'officier qui avait volontairement fait de la rétention d'informations en plus de lui mentir délibérément. Il s’était avéré qu'il était à la solde de l'homme qu'elle traquait mais le corrompu n'étant pas le dernier des idiots, il avait brouillé les pistes menant à lui avant de faire tomber un bouc émissaire à sa place. Malgré le témoignage de la lieutenant-colonel auprès du Commodore Epinondas, rien n'avait fait.


Le karma ayant sa volonté propre, il avait visiblement décidé de rattraper Pancho Shima. Un matin, le colonel avait été retrouvé mort dans son bureau. Tout indiquait qu'il avait été assassiné. L'enquête qui avait été menée semblait incriminer la mafia locale. Les Chinamire Kitsune, menés par leur terrifiant chef, King Bradley, avait selon toute vraisemblance décidé de régler un conflit non réglé avec le militaire dans le sang. En un sens, le monde était bien fait et il était tout à fait normal qu'un homme aussi misérable ait un jour la monnaie de sa pièce. Cependant, Ambrosias trouvait absolument intolérable que de vulgaires criminels s'arrogent le droit de tuer un officier de la Marine. La vétérinaire aurait voulu qu'il tombe et soit jugé au grand jour avant de finir en prison. La mort était une trop douce punition pour une personne comme lui ayant si longtemps souillé de ses actes le prestige du Gouvernement Mondial.


Partagée, la capitaine du Béluga releva légèrement la tête. Au loin, l'immense arène de l'île grandissait à vue d’œil. Elle n'était pas ravie d'être là, bien au contraire. Suite à la mort de Pancho Shima, son poste se retrouvant vacant, il avait été nécessaire de lui trouver un remplaçant. Depuis Marineford, la Vice-Amirale Harnam avait pris la décision, conjointement avec le reste de l'État-Major, de trouver un remplaçant au colonel décédé en plus de lui confier la difficile mission de traquer et éradiquer les responsables des récents événements. La liste des jeunes officiers en devenir était longue et Ambrosias était loin d'être la seule personne talentueuse de la Marine. Malgré tout, c'était bien à elle qu'on avait finalement pensé. Ses récents états de service, particulièrement les captures de l'ancien amiral Gerritzon et du second de l'ancien Glutonny avaient joué en sa faveur. De surcroît, les avis favorables des Commodores Epinondas et de Saint Just avaient permis de la démarquer un peu plus du reste des candidats. S'il était vrai qu'une telle promotion était un honneur, Ambrosias ne désirait pas spécialement être bloquée sur une île. Plus que Colonelle, c'était Commodore qu'elle avait souhaité devenir. Malheureusement pour elle, les événements en décidaient autrement et elle n'était pas du genre à entrer en conflit avec sa hiérarchie. Si le Gouvernement avait besoin d'elle sur Kikai no Shima, alors c'est bien là qu'elle irait. Une fois sa prise de position officiellement terminée, elle se lancerait corps et âme dans la bataille contre les Chinamire Kitsune.


Son cigare fumant aux lèvres, la militaire laissa la manœuvre d'accostage à sa seconde et resta dans un coin, assez détachée. Perdue dans ses pensées, elle prit congé dans sa cabine pour enfiler ses habits de cérémonie. Remettant finalement sa coiffe en place, elle prit une longue inspiration avant de revenir sur le pont. À terre, sur les quais, les hommes de la 149ème division formaient une haie d'honneur pour leur nouvelle cheffe. Professionnelle, la jeune colonelle descendit la coupée et se présenta aux officiers venus l’accueillir. Après quelques minutes, les soldats furent dispersés et une petite délégation prit la direction du QG local. Revoir cet endroit en sachant qu'elle en était dorénavant responsable faisait une drôle de sensation à la militaire. Éradiquer le crime et la corruption allait déjà s'avérer difficile, apprendre dans le même temps à gérer une île compliquerait plus encore les choses. Dorénavant, ce n'était plus seulement de militaires dont la vétérinaire avait la charge. Les civils de l'île étaient également sous sa protection. Plus personne ne se trouvait au-dessus d'elle, du moins pas sur Kikai no Shima. Le fait d'évoluer dorénavant sans le moindre filet de sécurité était aussi stressant que grisant. Arrivant finalement dans son nouveau bureau, elle se souvenait des lieux. La dernière fois, le pourri était assis, la regardant avec mépris et agacement. Aujourd'hui il n'était plus et c'était à elle d’assurer les fonctions dont jamais il ne s'était montré digne. Prenant place dans le fauteuil mauve, qui s'avérait être très confortable, elle écouta les rapports de ses nouveaux hommes sur la situation de l'île. Elle avait beaucoup à apprendre, énormément à faire et bien trop peu de temps. Avant de se lancer corps perdu dans l'inconnu, elle demanda à ce que le dossier de l'enquête concernant la mort de son prédécesseur lui soit remis. Congédiant ses hommes après l'avoir reçu, elle commença la lecture pour en apprendre plus sur ce qui s'était passé...




© ciitroon
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544