Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

Taking a peak at the Goldvein. [FT. Leo]


Taking a peak at the Goldvein    



Leo Nin

▬ I spy with my little eye... A huge cat !



Le Goldvein huh ? Ça fait vachement ringard quand même. C’était ce qu’avait pensé Mono en s’arrêtant devant le casino où Hannah l’avait traîné. Il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle lui trouve du boulot dans ce genre d’endroit. Après réflexion, le jeune homme ne pensait pas qu’il soit là pour travailler. Il avait déjà entendu dire que le mari de sa patronne n’était pas du tout dans la même ligne de travail. Est-ce que ça voudrait dire qu’il bosse dans ce genre de domaine pas très net ? Le jeune barman ne savait pas trop quoi en penser, il n’était pas vraiment d’accord avec le fait de s’enrichir sur le dos du nombre de personnes qui se font arnaquées dans ce genre d’endroit.  

Pourtant, il était entré, il y réfléchirait encore avec le temps mais il n’était plus trop sûr de vouloir continuer sa collaboration avec sa partenaire d’affaire. En entrant, il fut de suite dégoûté par la décoration de l’endroit. Le casino avait l’air assez sobre quoi qu’un peu vieillot de l’extérieur mais en y entrant, c’est une tout autre histoire. Les statues peintes d’une couleur or, le mobilier qui commence à dater, l’uniforme des employés qui semblerait ne pas avoir été lavé depuis des années ou même réparés. Quelle honte ! Par quel mystère cet endroit continue-t-il à tourner ?  

Mono tournait son regard vers Hannah alors qu’elle l’emmenait au bar. Elle avait l’air préoccupée, stressée même ? Pourquoi donc ? Il haussa les épaules, ça ne le regardait pas du tout. Sa patronne se retourna vers lui et ce n’est qu’à ce moment-là qu’il remarqua qu’elle s’était mise sur son 31. Il leva un sourcil, elle était méconnaissable, elle qui avait toujours la chevelure désordonnée et qui portait la première chose qu’elle avait sous la main. C’était étrange de la voir dans une belle robe rouge avec des talons, ses cheveux bruns bouclés cascadaient comme naturellement sur ses épaules, elle avait même mis du maquillage.  

Jackpot, c’était bien ici que son mari travaillait ! Ou peut-être son amant qui sait. En attendant, elle finit par s’adresser à lui.  

Attends-moi ici et... NE BOUGE PAS !” Elle le fixa droit dans les yeux d’un regard noir. “J’ai quelque chose à régler mais je reviens vite, t’as pas intérêt à disparaître comme la dernière fois pour ce fichu concours de boisson !”  

Il cligna des yeux avant de hocher la tête, elle était rancunière celle-là. Pourtant, elle finit par s’éloigner d’un pas vif et lourd, le son de ses talons frappant le carrelage kitch du casino résonnant dans le hall. Il se tourna pour faire face au bar, commandant une bière. L’homme au bar se fait assez vieux mais il fut assez rapide pour lui verser son verre. Cependant, alors qu’il lui glissait sa boisson, le vieil homme se mit à lui parler.

Eh bah, vous êtes le portrait craché de mademoiselle Filevein !” Il sourit après avoir poussé un long soupir de soulagement. “Le verre est offert par la maison !”  

Mono hocha la tête pour lui montrer sa gratitude, un sourire doux dorant ses lèvres.  

Mademoiselle Filevein ?” Souffla celui aux cheveux couleur ébène.  

Il prit une gorgée de sa bière, étant d’abord surpris par le goût de la bière Goodman avant de se rappeler qu’Hannah devait vendre le produit ici aussi. Ah, la bière familiale fait le tour !  

Oui, mademoiselle Melody... Ah, ça fait si longtemps que nous n’avons aucunes nouvelles !” Ces paroles piquèrent la curiosité de Mono.

Pourtant avant qu’il ne puisse relancer la conversation, un bruit se fait entendre. Un homme vient de frapper sur la table d’un des jeux du casino, il semblait prêt à en découdre avec quelqu’un. Est-ce que le jeune homme devrait s’en mêler.    
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25942-mono-s-guide-to-cocktail
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25890-mono-s-life-through-liquor-terminee
C'était simplement une partie de cartes. Je ne rappelles plus trop comment j'avais eu l'idée de venir ici. Je crois que j’avais tellement entendu d'histoire sur les casinos et leur mauvaise fréquentation que j'étais venu ici pour trouver la fameuse guilde que je cherchais. J'avais du me coltiner aleg la bonne partie de ces deux derniers jours et maintenant je pouvais reprendre mon périple. Je n'étais personne et je ne pouvais aps être un pirate ou même un capitaine seul.
Même si les pirates peuvent avoir l'air des monstres certains se battent pour ce qu'ils trouvent justes. Les mots de capitaine Izya résonnaient encore dans mon esprit alors que je j'abattais un sacré coup sur le crâne fictif de mes adversaire au poker. Car si il y a bien quelque chose que ma mère m'a appris c'est le poker c'est qu'un jeu. C'est un délicat passage entre la vie et la mort. un duel de regard plus terrible encore que les impasses mexicaines de pirates sur grand line. J’étais doué, très doué pour savoir quand bluffer et quand se coucher et visiblement j'avais trouvé un autre joueur. Il était visiblement énervé par le fait de se faire plumer par un non-humain et ça... Il ne le laisserais pas passer.

"Tu ferais mieux de ne pas jouer a ce tour. Je dis ca pour toi."


J'avais un as et un roi ce qui avec la ligne sur la table équivalait a un double as et un brelan de roi. Une main très très forte qui ne pouvait pas être aussi facilement battue. A vrai dire les chances qu'il ai un bon jeu et au vu de son visage excédé équivalait zéro. J'irradiais de confiance dans toutes mains a contrario et cela le mettait en colere a tel point qu'il se plongeais dans un déni incroyable.

"Tu triche c'est obligé!"

"Tu me traite de tricheur ?"

"Oui c'est ce dont je te traite. "

"Joue. "


Mon regard se durcissais. Je ne plaisantais plus. Surtout avec un pro-humain qui ne savait pas quand s’arrêter. Pendant que les cartes étaient révélées je tenais a les agrémenter de mon commentaire.

"Mais tu vois, le monde se divise en deux catégories."

Tapis. De son côté que je regardais avec un sourire alors que j’avançai mes jetons a mon tour. Le croupier annonçait la fin de la manche et chaque joueur de révéler sa main. Un as et un huit. Une double paire, mais pas assez forte contre mes cartes. la victoire était mienne alors que je continuais a lui parler.

"Ceux qui ont une meilleure main..."

Je déposais mes cartes et au fur et à mesure qu'elles devenaient visibles il devenait pâle. Et lorsque que le dos de mes cartes fut complétement contre la table j’annonçai simplement.

"Et ceux qui creusent leur dette. Toi ...Visiblement tu creuse. "

Il était fou de rage alors qu'il frappait de frustration la table qu'il fit de son esclandre un spectacle publique. Alors que de mon côté parfaitement calme j'étais parfaitement sécurisé. En jouant j’avais vu des membres du personnel du casino se rapprocher de moi et de lui pour vérifier que personne ne trichais.

"Je ne me ferais pas humilier par un animal! "

"C'est exactement ce que tu fais actuellement. Et celui qui sens et ressemble le plus a un babouin c'est toi.

L'homme commença a sortir un pistolet de sa veste avant de se faire tacler si rapidement par les membres de la sécurité que je fus le premier surpris à ne pas avoir a réagir moi-même. Visiblement le casino avais des règles très stricte. Le croupier vint s'excuser auprès de moi pour le désagrément et me passa l’équivalent en berries de ce que l'homme avais misé. Je le rassurais qu'il n'y avais pas de mal puis je me relevais imposant et violet et alla me diriger vers le bar. Une fois la pression du jeu retombé je me demandais si l'homme allais bien, il y étaient allé fort avec lui. Visiblement personne de la guilde des usuriers n'étais encore ici. Je me rapprochais du bar pour commander quelque chose cela m'avais donné soif et je n'avais pas envie d^'être venu la pour rien. Je ne pus m’empêcher de voir un homme me dévisager.
Je lui souriais:

- Tout va bien ne vous inquiétez pas.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25634-ft-de-raiju-leo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25606-leo-nin-les-griffes-de-la-liberte-termine