Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Une escale impromptue

La Lépreuse est en sale état. En effet, on s'est fait surprendre par une tempête d'une intensité rare. Je leur avais pourtant dit, à mes matelots, de ne pas sous estimer cette mer. Et voilà, ils ne m'ont pas écouté et on se retrouve à devoir séjourner sur cette île dont je ne connais même pas le nom le temps des réparations! Grrr! Heureusement, les locaux ne nous sont pas hostiles, enfin tant qu'on paie pour la boisson et les provisions. Furieuse, je tapote nerveusement la table en terrasse à laquelle je suis assise. Je sirote nonchalamment un cocktail sans alcool regardant le travaux qui ne vont pas assez vite à mon goût.

Et pourtant, l'endroit est on ne plus sympathique avec ces maisons en torchis peint en blanc et son climat méditerranéen. C'est alors qu'Héfy ma seconde, vient me voir. La belle blonde borgne m'explique que rester là à observer les hommes crée une "aura de négativité" qui ne les aide pas à avancer. Non, mais … c'est un comble! C'est eux qui nous mettent dans cette panade, et c'est à moi de ... rhaaa! Bon, ben … puisque c'est comme ça, je vais aller voir ailleurs! La colère infusant mon regard bleu, je darde une dernière fois ces imbéciles avant de faire bruyamment racler la chaise contre le sol et de quitter la terrasse.

Ruminant de sombres pensées, je quitte le village pour aller explorer la garrigue environnante. L'odeur des herbes cuites par le soleil ainsi que celle des résineux m'emplit les narines alors que les aiguilles de pin craquent sous mes pieds. L'air est chaud et je ne tarde pas à être couverte d'une fine couche de sueur. J'ai vraiment besoin d'un rafraichissement! C'est là que je m'en veux de ne pas avoir pris de gourde! C'est alors qu'au détour d'un bosquet de laurier rose je trouve une petite crique. Une plage de sable grossier, l'ombre de quelques figuiers dont les branches sont lourdes de fruits mûrs, ça ressemble à un petit coin de paradis!

Je cueille donc un fruit que je savoure avec gourmandise! Mais la chair sucrée colle à mes doigts alors je les rince dans l'eau. Et elle est délicieuse! Une idée me traverse alors l'esprit. Un coup d'œil à droite, puis à gauche et … hop! Voilà ma belle robe blanche suspendue à une branche et moi, qui profite d'un bon bain d'eau de mer!
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Des murmures accompagnés par une mine inquiète règne dans le bar, les clients qui sont venus siroter un cocktail typique du coin sont effrayés par la scène à laquelle ils assistent. Une montagne de muscle servant de videur est allongée sur le dos contre les planches servant de sol au bistro, il lutte du mieux qu'il peut contre le pied droit d'un pirate qui lui écrase la joue gauche. L'homme souffle comme un bœuf, sa peau est veineuse, ses yeux injectés de sang. Mais, malgré son imposante musculature, il est incapable de bouger le pied de son visage. Il tente de retirer la jambe de son tortionnaire avec ses mains, mais impossible pour lui de la faire bouger ne serait-ce que d'un millimètre. Le barman essuie sa pinte machinalement, il est choqué de voir une telle chose. Le responsable prend plaisir à le torturer, son regard et son expression emplie de joie le trahisse, il aime ce qu'il fait, il jubile en voyant ce type se débattre. Une voix féminine brise ce silence.


- Daucus, arrête.


Le responsable tourne son regard en direction de la voix, la femme est assise autour d'une table en compagnie d'autres types qui semblent être insensibles à la scène. Ils sont occupés à boire leur bière, certains bâfrent comme quatre, seule la voix féminine à daigner s'occuper du cas Daucus.


- Il me casse les oreilles à brayer, achève-le ou laisse-le, mais épargne-moi ses cris.


Le tortionnaire jette un regard intense à cette femme, comme s'il avait en tête de lui sauter à la gorge, ce qui est le cas.


- Et, si je refuse ? Il m'a manqué de respect et personne ne me manque de respect sans cracher ses tripes !


Le regard impassible de cette femme se transforme en une expression, elle aussi, intense. C'est comme regarder deux félins qui se tournent autour, prêt à se saigner à blanc, la tension est palpable. Les seuls bruits qui retentissent dans le bar sont les gémissements de la victime. Soudainement, le capitaine de cet équipage met fin à cet hypothétique massacre. Il termine sa pinte cul-sec, puis pose celle-ci violemment sur la table, sans la briser.


- Daucus, Maceron, cela suffit ! Nous sommes en vacances, et j'aimerais profiter de la paix et du calme de cette île. Lâche-le, c'est un ordre.


Daucus grimace, il retire son pied lentement du visage du type. Il finit par l'attraper en le tenant par le maillot, visage contre visage, il colle son nez contre le sien, tout en prenant un air sadique.


- Tu as de la chance, la prochaine fois que tu me demandes de parler moins forts, prie pour que le capitaine soit dans les parages. Pour le moment, profites-en.


Il lâche la prise, l'homme tombe au sol. Arès et ses hommes se lèvent, ils partent de l'endroit. Les clients sont soulagés, tout comme la sécurité. Pendant qu'ils s'éloignent du bar, Daucus en profite pour lever son index et son majeur droit devant lui. Subitement, le maillot noir de l'homme, où il est écrit en blanc"Sécurité", se met à gonfler au fur à et mesure jusqu'à exploser sur le corps du type. Les clients hurlent de peur, le barman tombe à la renverse, littéralement. L'équipage sait ce qu'il vient de se passer, mais c'est normal pour eux, seul Maceron peste.


- Tss... Tu ne pouvais pas t'en empêcher, il a fallu que le fasse exploser ? Mais t'as quel âge ?!


Daucus se met à rire, son capitaine esquisse un sourire.


- Maceron, laisse-le. Ce sont aussi ses vacances, s'il a envie de faire exploser des autochtones, tout le monde doit s'amuser.


Maceron grimace, les trois autres commandants de l'équipage ignorent soit son acte, soit il le critique. Le scientifique du groupe regarde les dégâts causés par l'explosion, cela l'intrigue.


- Le fruit du Paf-Paf est phénoménal, quelle puissance.


Il regarde son capitaine, qui marche devant le groupe, avec intérêt.


- Le pouvoir des fruits du démon est exceptionnel, je devrais me renseigner, peut-être existe-t-il un fruit me correspondant. Qu'en dites-vous, capitaine Arès ?


Le capitaine continue d'avancer.


- Fais comme tu veux, mais si tu tombes à l'eau, je n'irai pas te chercher.


L'équipage arrive sur leur navire, sur la plage, les larbins de « L'équipage du primate » s'amusent. Certains bronzent, d'autres font du volley, et il y en a même qui font un barbecue. Les commandants se posent au milieu de leur homme, il fait tellement chaud que les shorts et les tongs sont de rigueur. Arès fait une petite bronzette en regardant le dernier butin qu'ils venaient de dérober à des pirates sur le chemin, le Protogonien est intrigué par le Den Den Mushi qui est désormais en sa possession. Il se demande comment un escargot peut-il servir pour établir une communication, c'est la technologie avancée hors de Protogonos qui le dépasse. Pendant qu'il regarde l'Escargophone, ses commandants se défoulent au volley-ball, chaque tire est comparable à un boulet de canon. Maceron joue contre Daucus, les deux s'en donnent à cœur joie. Après quelques heures de bronzette et à se masser par des membres d'équipage, exclusivement féminin, Arès, aussi surnommé « Le Hérisson » à cause de sa longue et épaisse chevelure ébouriffée, se lasse très vite. Il décide d'aller visiter l'île, il tient à y aller seul. Son équipage ne s'inquiète pas pour lui, il est assez fort pour terrasser n'importe qui. Le Protogonien s'aventure dans la jungle, l'appel de la nature a été plus forte que le reste. Il profite d'être seul pour retirer ses vêtements, il est complétement nu. Un changement s'opère chez lui, une fourrure pousse sur sa peau, ses dents s'allongent, comme sa bouche. Il finit par devenir un Mandrill, puis il se balade dans la jungle en sautant d'arbre en arbre. Il rencontre d'autres animaux, ces derniers le prennent pour un des leurs, il saute sur place en poussant des cris contre d'autres singes, imposant sa domination. Il continue de se balader, la nature lui fait du bien, il peut retrouver ses instincts sauvages sans se soucier du reste. Il se laisse submerger par son animosité, en saute d'un arbre à un autre, il déracine celui-ci rien qu'en prenant appuis dessus. Il laisse derrière lui des dizaines d'arbres couchés au sol, à ce moment précis, il n'est plus Arès, ni un guerrier originaire de Protogonos, il est un Mandrill.


Il finit par arriver dans une crique, il se pose sur une branche. Il observe une jeune femme faire trempette, ses yeux ne quittent pas cette dernière. Est-il intéressé par elle ou est-il simplement curieux ? Lui-même ne le sait pas, il n'est qu'un Mandrill. Le singe enroule sa queue velue autour de la branche sur laquelle il est assis, puis il se laisse tomber, son appendice le retient. Il est tête à l'envers, observant la femme. Il lâche prise, il atterrit sur les quatre pattes. Il s'approche de Jeska, puis il saute sur place tout en poussant des cris. Il souhaite imposer sa domination à la capitaine, il tourne sur lui-même, tout en balançant du sable au-dessus de lui. Il s'arrête, regarde Jeska, puis se dirige vers sa robe. Il se met à côté, il tend la patte droite vers la robe, il touche celle-ci avec son index. Il finit par la chiper, puis il s'enfui sur ses quatre pattes, tout en faisant des bruits de singe.


Dernière édition par Arès le Dim 28 Avr 2024 - 1:32, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre

"Non, tu ne vas quand même pas …" dis-je au singe avant le drame.

Pourtant il était mignon le primate à parader sur la plage. Mais il l'est nettement moins depuis qu'il est parti avec ma robe et que je dois lui courir après pour la récupérer! D'autant plus qu'il est rapide, le bougre! Je ramasse mes chaussures et je renfile mes dessous en quatrième vitesse puis je pars à la poursuite du primate chapardeur. Et je suis en train de me prendre un vent par un chimpanzé … la honte! Heureusement, il fait un de ces boucans, ce qui le rend assez facile à suivre. Chemin faisant, je m'interroge : de ce que j'ai pu voir jusqu'à présent, l'île sur laquelle nous sommes ne devrait pas abriter un tel animal. Que fait donc ce macaque ici? Le primate s'amuse comme un fou à détaler comme un lapin dans la garrigue, à zigzaguer dans la végétation alors que moi, je dois souvent faire des détours pour éviter un bosquet de ronces ou des arbres trop rapprochés. Le mandrill profite de sa taille et de son agilité pour rendre la chose bien plus ardue qu'elle ne l'est en réalité.

Et finalement, la moutarde me monte au nez et je dois siffler la fin de la récréation. Parce que bon, je suis lieutenant d'empereur quand même, j'ai un statut à faire respecter! D'une combinaison rare de soru et de geppou, je contourne le fuyard et je lui passe même devant. Surpris, le facétieux primate essaie de partie dans le sens opposé, mais j'arrive à le saisir par le poignet avant qu'il ne prenne la poudre d'escampette à nouveau. C'est alors que quelque chose d'assez étrange se produit : le singe tout mignon devient un homme! Le type est à peu près aussi grand qu'elle, la peau brunie par le soleil, des muscles saillants et … mon regard le toise de haut en bas.

"Nom d'une biscotte, mais vous êtes nu comme un ver!" m'exclamé-je.

Sans me rendre compte que je suis à peine plus couverte que lui!
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Arès redevient un être humain, il est nu au milieu de la jungle. Il regarde Jeska avec un air narquois, puis il regarde dans sa main droite pour y voir une robe. Il ne comprend pas, il a du mal à se souvenir de ce qu'il fait lorsqu'il laisse son instinct animal prendre le dessus. Il regarde Jeska qui est en sous-vêtement, il regarde la robe qui doit appartenir à Jeska, selon ses déductions, et il constate qu'il est nu. Arès soupir avec un air grognon.


- Je ne veux pas savoir ce qu'on a fait, mais être attiré par un animal, je dois dire que c'est spécial. Tu n'es pas un peu bizarre, toi ? Puis, t'es qui ?


Le ventre de l'homme gargouille, il a faim.


- Rhaaa... J'ai la dalle, ça m'arrive à chaque fois après ma transformation. Tu n'aurais pas quelque chose à manger ?


Arès regarde la robe.


- Tiens, je suppose que c'est à toi.


Il jette la robe à Jeska, puis il part cul-nu vers la plage pour attraper quelques poissons. Sur le chemin, il râle.


- Merde, putain de ronces !


Là où Jeska a soigneusement esquivé les ronces, Arès marche dedans, jusqu'à s'entailler des choses qui ne devraient pas être entaillés. Après quelques minutes de marche, il arrive à la plage. Il demande à Jeska de l'aide.


-  Hé, si tu veux manger du poisson, il faut que tu viennes m'aider ! Va ramasser du bois, j'en aurai besoin pour faire cuire la bouffe !


Le Protogonien regarde l'eau aussi bleue que le ciel, il voit quelques poissons qui nagent.


- J'en ai trouvé.


Le Mink se transforme partiellement en Mandrill, de la fourrure commence à recouvrir son corps, une queue de singe pousse en bas de son dos, des crocs remplacent ses dents. Il monte dans un arbre, il s'aventure sur une branche qui donne sur le lac, puis il se suspend à la branche. Il met sa queue dans l'eau, la remuant, afin d'attirer le poisson. Après quelques minutes, un poisson gigantesque sort de l'eau, c'est une sorte de Piranha, mais en version Grand Line. Arès saute dans les airs en prenant appui sur la branche, esquivant la morsure du monstre qui arrache une partie de la branche d'un coup de croc. Puis, le Mandrill retombe en lui envoyant un crochet du droit, l'animal est sonné. Arès enroule sa queue sur ce qu'il reste de la branche, afin de ne pas tomber dans l'eau, là où le poisson flotte inconscient. Il ramène le Piranha en le soulevant avec sa queue avec la même position qu'il a adoptée pour l'attirer. Une fois sur la place, Arès dépose le monstre qui doit bien peser ses dix kilos, puis avec son Fire Heart, il allume le bois en posant sa main dessus. Le Mandrill arrache une branche d'un arbre, puis il transperce la gueule du poisson jusqu'à son fondement avec l'objet. Il plante le bâton dans le sable près du feu, afin que la poiscaille cuise.


- Hé ben, ce n'est pas dommage.


Le pirate se pose devant le feu, puis il demande à Jeska ce qu'elle fait là, toute seule.


- Hé, t'as pas peur de te promener en slip ici ? Imagine si tu étais tombé sur des types bizarre qui seraient venus te mater, il faut se méfier dans la vie. Sinon, tu fais quoi dans la vie ? Moi, je suis pirate. Quoique... Maintenant, vu que mon capitaine est devenu un corsaire, je suis normalement un corsaire aussi. Bref, ça ne m'empêche pas de vivre.


Arès semble prendre du bon temps en compagnie de Jeska, il se sent à l'aise avec elle, ce qui est étrange. Parce que d'ordinaire Arès ne se sent à l'aise avec personne, sauf en compagnie de gens puissants. Il ressent leur puissance comme une domination à son égard, sûrement son instinct animal.


Spoiler:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Il ne me reconnait pas? Sérieusement? Avec mes 1400 points de popularité? Je suis estomaquée par l'impudence de cet homme. Et puis de croire que lui et moi on aurait… en forme animale en plus … eeeew! Mais bon, tomber sur un utilisateur de fruit du démon sur une île paumée de Grand Line, c'est quand même une sacrée coïncidence. Je ne sais pas trop quoi faire du coup : le frapper ou négocier qu'il me rendre ma robe? Le temps que je tergiverse, lui a déjà agi et m'a restitué mon bien. Immédiatement, je me rhabille et je suis ce type. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs. La curiosité? Sans doute. Car je dois bien avouer que l'homme m'intrique et aussi, je trouve assez rafraichissant qu'il ne me connaisse pas. Pour une fois qu'on ne me considère pas comme un monstre prête à commettre ls pires atrocités, je ne vais pas m'en plaindre!

Je regarde donc le verso de mon inconnu nous ramener vers la plage. Passer au travers des ronces, s'entailler et pester. Et après quelques minutes, nous revoilà à la crique. L'endroit est toujours aussi paradisiaque! C'est alors qu'il me commande d'aller chercher du bois. Je pourrais m'en offusquer et lui faire remarquer que je ne suis pas sa bonniche mais, je préfère profiter d'un moment simple où je suis juste une nana comme les autres au bord de mer. Ainsi, alors que le protogonien pèche d'une façon des plus originales, moi, je ramasse des brindilles et quelques fruits. Grace à mes expériences de survie en milieu hostile en tant que soldate de la Marine, je n'ai aucun mal à organiser ma récolte de bois en un joli foyer. J'ai même trouvé deux grosse branches en "Y" pour pouvoir y poser la prise du pêcheur.

Bon, maintenant, il ne me reste plus qu'à allumer le feu. Là encore, je sais très bien comment faire, sauf que mon partenaire a une méthode bien plus rapide. Immédiatement, j'en déduis que la personne en face de moi n'est pas un type ordinaire. Fruit du démon, fire heart, un corps sculpté sur lequel j'ai pu voir pas mal de cicatrices. Je suis en face d'un guerrier. Une personne normale serait sur ses gardes, mais je suis tout sauf normale. Même si, là, je n'en n'ai pas l'air, je suis forte!

C'est alors qu'il revient avec une belle prise et qu'il s'adresse à moi comme si j'étais une simple femme sans défense. Je lui souris pendant qu'une alléchante odeur de poisson grillé s'élève dans les airs.

"Non, je n'ai pas peur." lui dis-je en lui lançant un fruit. "Parce que, comme toi, je suis une pirate. Jeska Kamahlsson, enchantée!"

Mais, il a dit qu'il était dans l'équipage d'un corsaire, non? J'espère que ce n'est pas celui de Wrath, sinon, je serai forcée de le tuer.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Jeska Kamalhsson, cela dit vaguement quelque chose à Arès, il a déjà entendu parler des faits d'armes de cette pirate… En fin, entendu parler, oui et non. Il a juste écouté quelques conversations par omission dans plusieurs bar. Arès est assez ignorant à ce sujet, ce qui lui a valu beaucoup de problèmes dans le passé. Lorsqu'il a rencontré Edward Minaro et Lola Coelho, il ne savait qui ils étaient, et pourtant, leur réputation n'était plus à faire sur Grand Line. Jeska lui demande dans quel équipage est-il, Arès mange un bout du poisson. Il répond la bouche pleine.


- L'équipage de…


Il prend un air songeur, tout en continuant à mâcher.


- ... Envy ? Je crois qu'il se fait appeler comme ça, le capitaine. Je l'appelle capitaine ou Edward, c'est plus simple.


Arès avale le poisson d'un coup.


- Tu as dit que tu étais une pirate, tu fais partie de quel équipage ?


Il croque dans le fruit que Jeska lui a précédemment lancé, qu'il a réceptionné avant qu'il ne lui frappe le nez, tout en regardant Jeska.


- Tu es pas mal, je n'avais pas remarqué. Il paraît que je suis un amant formidable, ce n'est pas moi qui le dit, mais mes maitresses. Tu n'es pas intéressé pour devenir l'une d'entre elles ?


Soudainement, il fronce les sourcils.


- J'en ai combien déjà... ?


Pense-t-il à voix haute.


- Il y a : Nise, Phie, Tess, Viki, Zena. Hm.... Et, Thalie.


Lorsqu'il prononce le nom de Thalie, sa voix devient plus grave et il affiche un air plus cruel que d'habitude. Il se touche le rein droit avec sa main droite, là où se trouve une cicatrice provenant sensiblement d'un coup de lame.


- Dis-moi, t'es-tu déjà fait trahir par quelqu'un qui t'était proche ? Que ferais-tu si tu la retrouvais, dis-moi ?


Le regard d'Arès change progressivement, ses yeux expriment de la convoitise. Son regard parcourt les courbes de Jeska, ses intentions sont explicites. Il croque dans le fruit, tout en déshabillant du regard la pirate.


- Dans ma région natale, il existe une tradition assez répandue. Chaque année, notre empereur organise un spectacle divertissant. Il rassemble toutes les jeunes recrues de son armée sur la place publique, les attachant à des poteaux en bois avec des liens en fer. Ces jeunes hommes ont été strictement interdits d'interaction avec des femmes pendant cinq années entières, la durée de leur formation. La foule les observe avec impatience et curiosité, dans un silence tendu. De jeunes esclaves sont alors présentées aux hommes attachés, également ligotées, juste en face des militaires. Lorsque l'épreuve commence, les hommes luttent avec force devant les corps presque dénudés des esclaves. Les femmes font de leur mieux pour ne pas éclater en sanglot, connaissant le sort qui les attend si un seul des attachés brise leurs chaînes. La foule éclate de rire en voyant le spectacle. L'objectif de cette épreuve est de tester le contrôle des futurs soldats, s'ils ne parviennent pas à se maîtriser, ils seront exécutés. Ceux qui réussissent rejoignent l'armée. Depuis notre enfance, nous sommes conditionnés à garder notre maîtrise de soi.


Arès termine son fruit, il crache les pépins.


- Si je te raconte tout ça, c'est pour que tu comprennes à quel point nous autres, Protogonien, sommes disciplinés. Alors, lorsque nos envies refont surface, c'est comme un feu ardent qui grandit en nous. Il est donc dangereux de contredire nos désirs, sache que certains d'entre nous n'arrivent pas à résister à l'appel du désir, à ce besoin d'assouvir nos envies. Mais, tu as de la chance, je sais me contrôler. Dans mon équipage, il y a un Protogonien qui se laisse dominer par ses envies, je dois à chaque fois passer derrière lui.


Malgré les paroles rassurantes d'Arès, son regard fait froid dans le dos, il est toujours empli de désir.


- D'ailleurs, à quel point es-tu forte ?


Son regard change, il exprime de la curiosité avec une touche de défi. L'instinct Protogonien, leur fameux instinct, s'ils ne sont pas en train d'éprouver du désir pour la chair, il s'oriente vers le combat.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Le type parle beaucoup, je n’ai pas le temps de répondre. Je me contente d’observer l’individu en face de moi. Un pirate sous les ordres d’Edward Minaro? Je connais bien Envy, c’est un bon garçon. Je l’apprécie beaucoup. Quant à moi, je ne fais pas réellement partie d’un équipage, c’est plutôt que des gens se sont agglutinés autour de moi et que la chose me convient. Bon, certes on pourrait dire que je suis dans l’équipage du Fléau, les terribles Sunset Pirates, mais comme je ne me pense pas membre de leur gang et qu’eux non plus ne doivent pas me considérer comme faisant partie des leurs, ce n’est qu’un pieux mensonge, hein? Je savoure nonchalamment mon poisson alors qu’il me propose de but en blanc de devenir sa maitresse. Je reste incroyablement calme malgré les circonstances, continuant de l’écouter sans broncher. Pourtant, sa façon de parler des femmes me répugne, mais je ne laisse rien transparaître. Dans ce monde d’hommes, les femmes n’ont que peu d’espace pour s’épanouir vraiment. Je me demande ce que ses concubines lui trouvent, peut-être les force-t-il. Ou alors, elles sont sous son charme viril. Je ne sais pas, je devrais ne pas m’en mêler, mais si jamais il abuse de ces filles contre leur volonté…

Il me parle ensuite de trahison, et, oui, moi aussi je partage cette blessure. Mais immédiatement, je chasse cette pensée de mon esprit, à la place j’écoute Arès me parler des charmantes mœurs protogonniennes. Je ne sais pas ce que je trouve le plus gerbant, le sort des ces pauvres types qui doivent résister sous peine de mort, ou de ces malheureuses qui sont réduites à l’état de simple corps livré en pâture à des mâles, ou le fait que tout ça se fasse sous le regard complice d’un public amusé. Il veut que je comprenne que c’est un homme qui sait se maitriser. Je crois qu’il ne comprend pas sa chance. S’il avait été un sauvage me sautant dessus avec des intentions libidineuses, il serait mort à l’heure qu’il est. J’ai très bien vu son regard me déshabiller. Ce n’est pas le premier à le faire. Depuis que j’ai recouvré la vue, je comprends enfin l’effet que je fais aux hommes. Alors lorsqu’il me demande à quel point je suis forte, j’ai envie d’être un peu peste pour une fois.

"Et si tu vérifiais par toi-même, protogonnien?" Le provoqué-je. "Si tu arrives à me vaincre, je serais à toi, corps et âme. Par contre, si je gagne… tu te soumettras à moi, ça te va?"

Je finis mon festin ichtyoïde, je me relève et je m’étire. Je n’ai pas combattu les phallocrates de Winter Island pour rester de glace devant ce type et les pratiques d’un autre âge de son peuple. Alors je me mets en garde et je l’invite à venir d’un geste de la main.

"Allez, viens, tu ne vas pas me laisser sur ma faim, n’est ce pas? A moins que tu aies peur?" Le taquiné-je.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
À l'instant où Jeska lui propose un combat, le Protogonien esquisse un sourire malsain. Arès aime bien la pirate, surtout sa façon de penser, cela lui rappelle son île. L'arrangement de la Kamalhsson lui plait, cela l'amuse. S'il perd, il deviendra le vassal de Jeska, s'il gagne, elle deviendra sa maitresse. Dans les deux cas, c'est une nouvelle perspective qui s'ouvre pour le sauvage. S'il devient vassal de la Kamalhsson, il redeviendra un pirate actif, il devra quitter Edward Minaro, alias « Envy ». Le souci, c'est qu'il n'a pas encore surpassé son capitaine, mais un arrangement et un arrangement, Arès tient ses engagements, jusqu'à ce qu'il en ait marre, évidemment. Dans l'éventualité où il vaincrait Jeska, il y croit, celle-ci serait sa nouvelle maîtresse. Devant une Kamalhsson debout et motivé, le Mandrill voti qu'elle ne plaisante pas. Il se lève, se place devant Jeska.


Une escale impromptue Raditz-13

- J'admire l'effort, j'aime ce genre d'initiative. En revanche, ne viens pas te plaindre si je te tue.


Dit-il en regardant Jeska de haut, et en prenant une pose de combat, en plaçant ses poings devant lui, reculant légèrement sa jambe droite et avançant la gauche. Il affiche un air plaisant, un air confiant, comme s'il était sûr de vaincre, ou il sous-estime Jeska.


- Je vais essayer de ne pas trop d'abîmer, ce serait bête de casser ma nouvelle maîtresse.


Le pirate gonfle ses muscles, puis il saute en direction de Jeska, toujours cul-nu, pour lui asséner un direct du droit. Il charge son coup en direction de l'estomac, il ne veut pas défigurer la Kamalhsson, il veut lui couper le souffle pour lui faire mettre genoux à terre devant lui. Il recule son flanc droit pour porter un coup direct et décisif, il ne se doute pas, ne serait-ce une seconde, que Jeska pourrait bloquer son coup et lui asséner une seule et dernière attaque. Ce genre d'action lui ferait mordre la poussière et l'humilierait. Ah, c'est bien l'orgueil Protogonien.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Ne pas venir me plaindre quand je serai morte? Ben, en fait, ça ne risque pas pas, parce que si je crève, je ne pourrais pas te casser les oreilles, espèce de nouille! Hein? Sérieusement! Le principe de l'irréversibilité de la Mort, tu connais? Raaaah, au moins le type déborde de confiance en lui puisqu'il croit qu'il va faire de moi sa maîtresse. Et même qu'il va pouvoir me vaincre en retenant ses coups. Je trouve ça à la fois rafraichissant de ne pas être crainte, et en même temps un peu consternant qu'une personne puisse ignorer tout de moi. Mais bon, je suppose que l'un ne va pas sans l'autre.

Alors pendant qu'il parade et fanfaronne, je l'observe attentivement. Ainsi, je ne suis pas trop surprise de le voir partir bille en tête dans un assaut frontal. Son coup se dirige vers mon estomac dans le but évident de me forcer à m'incliner devant lui. Je pense qu'il va être surpris de voir que son coup ne m'a rien fait. Je n'ai pas bronché d'un cil. Merci le Tekkai! Quant à lui, je vois la surprise sur son visage: il doit se demander en quel métal je suis faite pour pouvoir lui résister ainsi. L'espace d'un instant, l'idée de profiter de cette opportunité pour le terrasser d'un coup me traverse l'esprit. Mais je suis d'humeur joueuse aujourd'hui et j'ai furieusement envie de voir toutes les capacités de mon futur jouet. Alors je le nargue.

"C'est… tout?" Le provoqué-je. "Ne t'inquiètes pas ça arrive à plus d'hommes qu'on ne le croît."

Je le chambre même sur sa virilité, histoire de bien le pousser à bout et qu'il me montre qu'il peut cogner sérieusement.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Arès, poing tendu, ne comprend pas ce qu'il vient de se passer. Il pense que Jeska possède une armure ou quelque chose du genre, un truc caché. Mais, ce genre de surprise ne lui est pas inconnu, il a déjà, auparavant, affronté un Marine bénéficient de la même « armure ». Lorsqu'il portait des coups direct à son ennemi, cela n'avait presque aucun effet, même si aujourd'hui la phénoménale puissante écrasante de Jeska fait la différence. Arès se mord la lèvre inférieure, il s'est brisé les doigts lors de l'impact, ce qui le fait grimacer. Le commentaire castrateur de Jeska est la goutte de trop. Arès sort les dents, il saute en arrière sur quelques mètres, se transformant progressivement en Mandrill.


- Tu vas le payer, raclure !


Le Protogonien finit sa transformation, il est en forme hybride, il ressemble à un singe avec une apparence humaine. Une queue de Mandrill s'agite derrière lui, des crocs de primate arborent son sourire sadique, et un épais manteau de fourrure recouvre son corps. Il se calme, reprend ses esprits.


Une escale impromptue 80zg

- Tu ignores ce que tu viens de déclencher, si tu avais sagement ployé le genou devant moi, tu n'aurais pas eu à souffrir comme je vais te faire souffrir.


Arès saute dans les airs, il se place devant le soleil, afin d'aveugler Jeska. Il place ses mains au-dessus de sa tête, soudainement, ses mains s'enflamment. Il accumule assez de flamme dans ses mains pour créer une abondance de feu, la température de son Fire Heart est tellement élevé qu'un mirage de chaleur. L'air qui se trouve dans la zone des mains d'Arès se met à onduler. Le singe commence à retomber doucement en direction du sable. Cependant, avant de perdre de l'altitude, il se penche en avant et à l'aide d'un coup de queue asséné dans le vide à sa droite, cela provoque une rotation chez le pirate. Le coup de queue lui donne de l'élan pour se rapprocher de la pirate. Arès fait un tour complet sur lui-même, lorsqu'il retrouve sa précédente position, il charge son coup en se galbant en arrière. Arès s'approche dangereusement de sa cible, lorsqu'il est assez proche d'elle, il passe à l'attaque. Il frappe le vide avec ses deux mains chargées de flammes, la projection enflammé est assez massive. Elle a pour bute d'enflammer la Kamalhsson, ainsi que de la percuter de plein fouet.


Visuel:


Arès retombe sur le sable, puis sans attendre le résultat de son attaque, il saute en arrière. Il en profite pour envoyer une multitude de projections de Fire Heart sur Jeska, les projectiles enflammés ravagent la plage. Le pirate serre les dents, car cette capacité est éprouvante pour le corps, surtout s'il s'amuse à envoyer des rafales de feu. Après avoir envoyé une vingtaine de projections, Arès pousse un cri, crispant ses muscles. Puis, il charge un dernier coup dans son bras droit, le feu se concentre dans sa main, ensuite, il assène un puissant crochet dans le vide. Un projectile enflammé fonce sur Jeska, laissant le primate avec ses mains engourdies.

Techniques:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Je viens de chauffer le macaque et je ne suis pas peu fière de moi quand je le vois partir au quart de tour! C'est habile de sa part de sauter devant le soleil pour m'éblouir. Et ça aurait été un avantage certain si je n'avais pas été une ancienne aveugle. J'ai plus combattu les yeux fermés qu'ouverts, alors son tour de passe-passe n'a que peu d'effets sur moi. Ceci dit, j'apprécie sa créativité en combat. Cependant, le mandrill a de la suite dans les idées, et d'une certaine façon, j'aime ça! Cependant quand je vois ses mains se nimber de flammes, l'inquiétude monte, j'ai beau être une pirate primée à plus d'un milliard de berrys, j'ai le cuir délicat! Et la dernière chose dont j'ai envie c'est d'avoir la peau sèche. Je contre sa première attaque avec un jet de poison, après tout, il est inutile de combattre le feu par le feu lorsqu'on possède l'eau.

Sauf que je n'ai pas vraiment prévu que le singe n'en est pas resté là. Le pirate envoie la sauce et moi j'ai le reflexe stupide de me protéger le visage plutôt que de continuer à me servir de mon poison pour me défendre. Et je dois bien avouer que le condiment est épicé! J'ai chaud, mais, étrangement, je ne brûle pas. Un fois l'assaut terminé, je rouvre les yeux pour voir la végétation en bord de plage en flammes. Et bien que je me refuse d'avouer l'avoir sous estimé, je suis ébahie par ses pouvoir destructeurs. Je ne réalise le miracle que quelque instants plus tard.

"Je n'ai rien du tout?" M'étonné-je. "Tu peux abandonner, maintenant, tu vois bien que tes attaques ne me font rien!" Fanfaronné-je.

Je le vois m'adresser un sourire goguenard.

"Toi, peut être, mais … regardes tes vêtements!"

Ma belle robe est intégralement partie en cendres, il en va de même pour ma jolie lingerie. Tss, il s'attend peut-être à ce que je pousse un glapissement gêné ou que je replie mes bras pour masquer les parties honteuses. Voire même les deux qui sait? Hé bien non! Je n'ai absolument aucun problème avec mon corps. Je dois même avouer que, maintenant que j'y vois enfin, je trouve mon physique plus qu'agréable à l'œil. Je n'ai donc aucun problème avec la nudité. Bon, je ne suis pas exhibitionniste non plus! mais j'assume mon corps sans gêne ni honte!

Ceci dit la farce a assez duré, et je vais avoir bientôt besoin de quelqu'un pour me chercher des habits. D'un soru, je me place devant lui et lui assène un puissant coup dans le ventre. Dans le même but qui a été le sien quelques instants plus tôt : lui faire ployer le genou.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Arès, qui est toujours cul-nu, regarde Jeska qui, elle aussi, est nue. Le Mandrill admire le spectacle, il est heureux de voir que Jeska est bien faite. En revanche, ça commence un peu trop à se voir qu'il est heureux, si vous voyez ce que je veux dire. Arès n'a aucun problème avec la nudité, lui au contraire, il est proche d'être exhibitionniste au même niveau qu'un animal se fiche d'être nu. Lorsque Jeska disparait soudainement devant ses yeux, il n'a pas le temps de réagir qu'il se prend un coup direct dans le ventre. Il a les yeux exorbités, il est plié en deux, titubant sur plusieurs mètres. Il touche la partie frappée par Jeska avec ses deux mains, il souffle comme un bœuf.


- Ah... Fiooouuuu.... Attend.... Fioooouuuuu... Crois pas que.... Fiouuuuuu...  


Il n'arrive pas à terminer sa phrase, il tourne de l'œil et s'écroule la tête la première dans le sable. Il est courbé, les fesses a l'air.  Arès vient de se faire one shot par une femme qu'il considérait frêle et sans défense il y a de cela quelques minutes, c'est d'ailleurs une expérience qui ne lui est pas étranger. Il se souvient de Lola qui lui a mis plusieurs branlées à mainte reprise, le laissant patauger dans son sang. Mais aussi de Barbe Verdure qui lui a éclaté le torse dès leur première rencontre, Arès venait de quitter son île et il voulait se faire une réputation en butant un type connu et gagner son équipage.  Malheureusement, il s'est fait one shot d'un coup par celui que l'on surnomme Barbe Verdure à cause de sa longue barbe verte. Sa défaite face à Jeska lui rappelle ses défaites contre Lola et celle contre Barbe Verdure. Après quelques minutes, Arès se réveille, il est allongé, toujours nu, sur le dos. Il regarde le soleil qui tape, puis il se redresse avec peine, mais il admet sa défaite.


- J'ai perdu. Je vais tenir ma parole, je me place sous tes ordres, capitaine.


Dit-il à Jeska. Il pense qu'elle s'est retenue, car il a été vaincu d'un seul coup, mais il n'a pas subi énormément de dégâts. Il a juste perdu connaissance, même s'il a tout de même mal. Arès révèle à Jeska que son équipage attend son retour sur une plage de l'île, lui communiquant au passage ses coordonnés de Den Den Mushi, en utilisant celui qu'il a récemment volé. On ne sait jamais, lorsque Jeska aura l'envie de contacter le Mandrill, elle pourra le faire sur sa ligne personnelle. Lorsque lui et Jeska eurent terminé leur conversation, Arès retourna auprès de son équipage, cul-nu, pour leur annoncer la nouvelle. Beaucoup furent étonnés, d'autres abasourdi et certains ne savaient pas qui étaient Jeska, notamment les Protogoniens qui devraient se mettre à jour sur les grands noms de ce monde. Mais, la nouvelle passa bien, surtout lorsque Fornacis, le médecin de l'équipage, leur expliqua qui était Jeska.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Arès est inconscient, mais je ne vais pas le laisser là, nu, face contre terre. il risquerait de prendre un coup de soleil sur le derrière, et bien que l'idée me fasse sourire, je ne suis pas à ce point cruelle. Je prépare rapidement une petite couche de branchages et de feuillages puis, délicatement, j'y allonge le protogonien dessus. Quant à moi, je m'occupe d'éteindre l'incendie provoqué par les assauts d'Arès avant qu'il ne se propage. C'est un drôle de pouvoir qu'il possède, le bougre! Et c'est encore plus surprenant que je n'ai pas été brûlée. Ce phénomène étrange m'intrigue, je me bricole un siège avec deux gros rochers et j'attends patiemment le réveil de mon nouvel allié. J'ai beau m'interroger sur ce qu'il vient de se passer, je ne comprends toujours par pourquoi je résiste ainsi au feu mais pas à la chaleur. Je crois que je me souviens que sur le mot que m'a laissé Kiyori lors de son festival, il y avait quelque chose sur les Lunariens et leurs capacités. Je crois bien que ma résistance au feu vient de là. Et alors que mon esprit vagabonde à la recherche de mes origines, mon nouvel allié se réveille. Immédiatement, il se remet d'aplomb et m'annonce qu'il compte bien tenir sa promesse et que son équipage attend son retour. Alors avant qu'il ne s'en aille retrouver les siens, je lui demande.

"Si tu pouvais m'envoyer quelqu'un avec des habits. Ce serait adorable."

Il opine du chef avant de filer. Quant à moi, j'en profite pour aller me baigner à nouveau, ça me fera le plus grand bien. Par chance, je n'ai pas beaucoup à patienter avant qu'il ne revienne. Enfin, ça c'est ce que je croyais. En effet, la personne qui se tient au bord de l'eau n'est pas Arès, mais une jeune femme musclée aux cheveux courts et au regard dur. Ses yeux noirs me toisent sans sourciller, puis, sans un mot, elle pose un paquet sur le sol et file sans mot dire. Je soupire, sans doute une femme de l'équipage d'Arès. Mais elle aurait quand même pu dire bonjour et se présenter, nom d'une biscotte! Je découvrirai bien plus tard les étranges manières des protogoniens, pour le moment, je me dis juste que j'ai recruté des gens bien originaux.

J'enfile donc les habits que m'a fait parvenir mon nouveau compagnon d'armes et je dois dire que je m'attendais à quelque chose de plus … féminin. Il s'agit d'une armure de combat protogonienne, pas vraiment un tenue habituelle pour moi! Mais bon, je ne vais pas faire la fine bouche! Même si le plastron me comprime un peu trop la poitrine. Ainsi vêtue, je retrouve donc mes amis au village qui ne manquent pas de remarquer que je ne suis pas du tout habillée de la même façon que lorsque je suis partie. Cependant, il semble que l'habit fasse le moine et qu'une toilette plus militaire inspire plus la crainte que les robes que je porte d'habitude. J'en veux pour preuve mon équipage qui s'active avec une énergie nouvelle à retaper la Lépreuse.

Tant est si bien qu'on peut repartir dès le lendemain avec des nouveaux alliés et une flotte armée jusqu'aux dents!







  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson