Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

Obéir ou désobéir !

L'équipage de celui que l'on surnomme le « Hérisson » continu son voyage en mer, le but de cette expédition est de découvrir la région de Grand Line. Les navires d'Arès, qui sont aux nombres de cinq, naviguent sur les flots. Quatre commandants dirigent un des cinq navires, le cinquième étant le bateau du capitaine, c'est à lui de le guider. Un seul commandant reste sur le navire principal, afin d'épauler Arès si ce dernier doit quitter le commandement. Les forbans se dirigent dans une direction spécifique, en effet, Arès a eu vent d'une attaque entre un navire de la marine et un bateau pirate. Le contre-amiral sur place a explicitement demandé à ne recevoir aucun renfort, il tient à s'en occuper lui-même. Les batailles de pirates contre la marine, ce n'est pas quelque chose d'extraordinaire. C'est récurant sur toutes les mers, les pirates et les marines ne font que se battent. Ce qui intéresse l'« équipage du primate », ce sont les pirates en question. L'unité du contre-amiral Spark affronte actuellement le commandant de la seconde flotte de Barbe Verdure. Lorsque cette information est parvenue jusqu'aux oreilles d'Arès, il n'a pas hésité à changer de cap et voguer jusqu'au lieu de l'affrontement qui se déroule non loin d'une île estivale répertoriée sur la carte. Grâce à sa position de Nakama de Corsaire, il a pu avoir facilement cette information par Escargophone sur une fréquence que seule la marine et ses alliés peuvent recevoir. L'annonce disait qu'il ne fallait pas s'approcher de l'île de Noanoa, à cause de l'affrontement que mènent le contre-amiral Spark « Le fougueux » et ses hommes contre le second commandant des forces de Barbe Verdure, Chara « Le pirate aux tristes pensées ».

Arès a un petit compte à régler avec Barbe Verdure, il est hors de question de passer une telle occasion. Lorsqu'il quitta son île natale, Protogonos, pour découvrir le monde, il arriva sur la première île de Grand Line sur laquelle il tomba. Sa première action fut d'attaquer Barbe Verdure, afin de gagner son équipage et de prouver au monde qu'il était puissant. Malheureusement, il se fit vaincre en un seul coup par son adversaire, ce n'était même pas un combat, mais une humiliation. Depuis ce jour, Arès nourrit l'objectif de détruire son empire, les îles qu'il a soumises, ses troupes, ses projets. Pour le moment, il a déjà assassiné deux de ses alliés et ruiner une de ses entreprises, au passage. Le dernier s'appelait Drake, il détruisait une île vierge en la rasant pour rassembler du bois pour les navires de son capitaine ainsi que pour revendre les trésors naturels de l'île caractérisés par des émeraudes parfaites. Pour le moment, Arès possède la tête de Drake, après l'avoir décapité. Son prochain objectif est de prendre celle de Chara.

Après avoir navigué plusieurs heures, ils finissent par s'approcher du champ de bataille. Le combat est rude, il se passe principalement en mers, même si des soldats et des hors-la-loi continue la bataille sur les plages de l'île. Arès reste à l'écart, pour le moment. Ses hommes veulent se battre, mais leur capitaine leur demande de faire preuve de patience. Les marines qui sont aux nombres de cinq-cent doivent faire face à quatre-cent pirates, et ce ne sont pas des amateurs. Le sifflement des boulets de canons qui finissent par exploser, le bruit métallique de lames qui s'entrechoquent, les coups de feu, sans oublier les cris, tout cela retentissent dans la zone. Arès est assis sur sa tête de proue en forme de singe, il mange un gigot, tout en tenant dans sa main gauche une pinte de bière. Il ne perd pas une miette de ce qu'il se passe, il analyse le combat. Ses soldats font pareil que ses commandants, ils regardent attentivement pour en découdre.


Sur le champ de bataille, seuls les deux chefs n'interviennent pas. Ils se contentent de rester les bras croisés sur leur navire respectif, tout en se regardant. Spark esquisse un sourire hautain, il se moque de son adversaire, ce dernier ferme les yeux, puis il ricane légèrement, tout en souriant, lui aussi. Le contre-amiral à la longue chevelure châtain décroise les bras. Chara ouvre lentement les yeux, il pose son regard sur son adversaire. Il regarde sa tenue qui est assez particulière pour un marin, ce qui le fait légèrement ricaner. Spark porte une veste en cuir, un t-shirt sombre de la célèbre marque "Criminal", ainsi qu'un pantalon bleu et des bottes de couleurs marron, tout cela aux couleurs de la marine. Chara est enveloppé dans une grande cape rose qui dissimule la majeure partie de son corps, laissant seulement sa tête exposée, tandis qu'une sorte de protection couvre partiellement sa tête. Soudainement, les deux hommes sautent de leur navire. Ils arrivent l'un vers l'autre, suspendu dans les airs au milieu des deux bateaux. Spark envoie une avalanche de directs et de crochets sur son ennemi, tout en parant les coups de Chara. Sa stratégie est simple, il bloque les coups et il riposte. Le pirate envoie une multitude de coups divers, comme des coups de pied et des directs à une grande vitesse, comme son adversaire. Mais, contrairement à Spark, Chara ne bloque pas les attaques, il les encaisse. Les deux passent l'un derrière l'autre jusqu'à atterrir sur le navire adverse. Ils se retournent toujours avec un sourire confiant, ils sont prêts à remettre ça. Ce n'était qu'un échauffement pour eux.


Dernière édition par Arès le Mer 20 Mar 2024 - 0:26, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Cela fait trois heures que le combat a débuté, Arès et ses compagnons sont arrivés après le commencement du combat, beaucoup sont déjà tombés, mais il reste encore du beau monde. Les pirates se font dominer par les soldats de la marine, mais, même eux, ils sont en difficulté contre la riposte des pirates. Beaucoup de marines et de forbans sont morts durant la bataille, et ce n'est pas fini. Spark et Chara se déchaînent, ils se livrent un combat acharné sur le navire de la marine. Spark envoie un coup de coude dans le visage de son ennemi, puis, il lui assène un coup de tibia dans ses côtes gauches. Il termine son enchaînement avec un puissant crochet du gauche dans la bouche de son adversaire, celui-ci est projeté sur quelques mètres avant de passer à travers une cabine. Spark, fier de sa prouesse, ne peut s'empêcher de faire un commentaire sur la prestation de son adversaire.


Obéir ou désobéir ! Sans-titre-6

- Tu manques cruellement d'entraînement. En venant ici, je pensais trouver quelqu'un de puissant, une personne me faisant vibrer. Mais, je me suis trompé. Tu n'es qu'un larbin, c'est ton capitaine que je devrais combattre. Tu vas m'amener jusqu'à lui, et tu finiras en prison. Si tu coopères, je m'arrangerai pour que tu aies une cellule pas trop dégueulasse.


Chara sort du logement en sautant dans les airs, il passe à travers la cabine et détruit tout sur son passage, abîmant la Frégate. Il retombe sur le poste de vigie, toisant du regard son ennemi. Spark sourcille, il regarde son adversaire.


- Bon, tu as gagné. Je veux bien me donner à fond contre toi.


Chara descend en courant sur le mât où se trouve la vigie, il envoie un violent coup de poing du droit. Spark esquive de peu en sautant en arrière, l'impact du coup brise une partie du pont du bateau. Spark, qui est encore en suspens dans les airs, agrippe sa veste qu'il porte sur ses épaules, puis il la lance sur son ennemi. Cette dernière s'enroule autour du visage de son adversaire, celui-ci est aveuglé. Spark retombe sur le pont, il en profite pour charger sa prochaine attaque, il fonce sur Chara en chargeant son poing droit. Le poing se met à s'enflammer, puis l'homme se met à hurler. Devant son adversaire, il se cambre, puis il envoie un direct enflammé.


- Justice ardente !


Cependant, il ne fait que transpercer sa veste, ainsi que la brûler. Son adversaire a eu le réflexe et le temps pour s'échapper de la trajectoire. Lorsque le contre-amiral s'en aperçoit, il balance sa veste qui brûle, tout en cherchant son ennemi. Ce dernier se déplace à une vitesse folle, Le marin entend uniquement le son des déplacements de son adversaire dans un sifflement strident. Spark se tient sur ses gardes, il grimace. Il reconnait que la vitesse de son adversaire est redoutable, il reste sur ses gardes. Chara va jusqu'à se moquer de son ennemi en lui tournant autour, créant plusieurs images rémanentes formant un cercle, empêchant le contre-amiral de fuir ou même d'attaquer. Un coup vient frapper la joue gauche du contre-amiral, un second vient lui percuter le ventre, un troisième coup s'abat dans son visage, et un quatrième lui frappe le dos. Le contre-amiral subit cette danse infernale pendant deux minutes non-stop, il se fait ruer de coups de tous les côtés. Spark est couvert d'hématomes, il ne fléchit pas, même s'il finit par cracher du sang. Le torse bombé, les poings serrés, son visage grave et son regard empli de volonté. Il subit les coups, mais cette fois, quelque chose est différent. Chara remarque que ses attaques ne lui font plus le moindre effet, il reste debout, il encaisse chaque attaque sans broncher.


Obéir ou désobéir ! Sans-titre-2

- Comment fait-il cela ? Ce n'est pas possible, j'ai même l'impression que c'est moi qui me blesse lorsque je l'attaque. Je ne vois plus qu'une solution !


Le corps de Chara est enveloppé d'une énergie électrique, créant l'effet d'un manteau électrique qui l'entoure. Alors qu'il se déplace à grande vitesse, le cercle qu'il forme est maintenant parsemé d'électricité, ajoutant une aura menaçante à sa présence. Il utilise cette énergie pour lancer un flux électrique en direction de Spark, mais malgré l'attaque, le contre-amiral demeure imperturbable, ne montrant aucun signe de recul ou de peur. Il reste concentré, il est immobile. Sa posture est celle qu'il arbore lorsqu'il se concentre, les bras croisés et les jambes raides, ainsi qu'une expression impassible. Après quelques minutes d'affrontement, Chara décide d'en finir. Durant sa course, il sort un mini-Escargophone d'en dessous sa cape, puis, il contacte son second. De plus, il lui ordonne quelque chose, ce dernier, se trouvant sur le navire pirate, s'exécute.


- Tu agiras après mon signal !


Le second se met en position.


- C'est quoi le signal ?!


Chara ricane.


- Tu le sauras quand tu le verras !


Soudainement, la vitesse du pirate augmente, il utilise toute sa vitesse à son maximum pour déstabiliser son adversaire. Ce dernier redouble d'effort pour ne pas se laisser avoir, il pense à des choses agréables, tout en restant focus sur son objectif de ne pas se laisser distraire. Subitement, quatre Chara surgissent des quatre coins du cercle.


- Ninpô : Spectral Shadow !

Visuel:


Chara est un utilisateur du Ninjutsu, ce qui rend son style de combat versatile. Spark est déstabilisé, mais pas assez pour rompre son Tekkai, mais assez pour le fragiliser. Sur quatre Chara, un seul est réel, les autres ne sont que des images rémanentes du pirate. Le vrai Chara finit par frapper la joue gauche de Spark, les autres disparaissent. Le coup de poing électrifié n'a pas été un franc succès, cependant le contre-amiral a tout de même ressenti la douleur. Le cercle disparait progressivement, Chara est épuisé, combiné une telle vitesse avec l'électro requiert énormément d'endurance. Spark grimace, il commence à rompre son Tekkai. C'est là qu'un boulet de canon siffle dans l'air, sans attendre le pirate se projette en arrière le plus loin possible grâce à ce qu'il lui reste de force dans les jambes. Spark réalise ce qu'il se passe, lorsque les deux hommes échangent un regard, lui du commandant est empli de satisfaction, tandis que celui du gradé est rempli de stupéfaction. Le boulet percute de plein fouet le contre-amiral, il lui brise quelques os avant d'exploser. La déflagration est violente, elle projette Spark contre le bord du navire, il traverse ce dernier avant de faire trois ricochets sur l'eau. Le combat est-il terminé ?


Dernière édition par Arès le Mer 20 Mar 2024 - 0:44, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Chara halète, il est épuisé. Il se pose quelques secondes contre le grand mât, il se repose. Les combats continuent sur la plage, les navires sont purgés, la marine s'est fait battre. Le contraire commence à se produire sur l'île, les pirates se font massacrer par les redoutables marines. Il ne reste plus qu'une centaine de pirates et de marines, le second de Chara ordonne à ses hommes encore debout d'éliminer les marins sur l'île. Le bateau pirate accoste, une centaine de forbans se jettent sur les marins. Chara a repris de l'énergie, même s'il en a pas mal dépensé durant son affrontement, il est encore capable de balayer une centaine de soldats aisément. Soudainement, Spark surgit de la mer, il atterrit sur le pont de son navire. Ce qui étonne le pirate, il est sans voix.


- Mais... Comment ?!


Le contre-amiral est légèrement brûlé, il a quelques plaies ouvertes et des côtes brisées.


- Pfff... Si je n'avais pas eu mon Tekkai, je serais mort. Je te dois des excuses, ma première impression était la bonne. Tu n'es rien, un minable, rien de plus. Pardonne-moi de t'avoir surestimé. Tu m'as pris par surprise, mais, crois-moi, ça ne se reproduire pas !


Chara grimace, il est énervé. Il retire sa cape, laissant apparaître une sublime armure.


Obéir ou désobéir ! Pm

- Je t'attends, amateur.


Spark place ses bras parallèlement devant lui, puis, il prend une grande inspiration. Il relâche l'air accumulé dans ses poumons, ensuite, une armure noire recouvre ses deux bras.


- Je n'ai pas besoin d'une armure aussi fragile que la tienne, la mienne est indestructible.


Chara transpire, tout en grimaçant.


- Ça... Ce n'est pas du jeu.


Spark fonce sur son ennemi avec fulgurance en utilisant le "Soru", il apparaît sur le côté gauche de son adversaire, puis, il charge un direct du droit. Soudainement, la tête de Chara, qui était alors immobile, se tourne vers son ennemi, affichant un sourire moqueur. Ce qui surprend le marin, les réflexes de son adversaire sont capables de suivre la vitesse du Soru.


- Pas mal comme technique de déplacement, mais elle est inutile. J'ai pu prévoir que tu allais te mouvoir sur ma gauche et que tu allais charger un direct du poing droit.


Le coup de poing est lancé, le pirate esquive en reculant son buste, tout en restant sur place. Le poing frappe l'air, ce qui crée une extension de sa frappe qui vient détruire une partie du pont. Il enchaîne des centaines de coups de poings chargés au Haki de l'armement, mais les attaques sont toutes esquivées sans souci.


- Tu es peut-être plus rapide que moi et tu possèdes plus de force brute. En revanche, ça ne sert à rien si tu ne peux pas toucher ton adversaire !


Spark ne comprend pas, il n'arrive pas à toucher Chara. Mais, comme il est têtu, il s'acharne. Il commence à se fatiguer progressivement, chaque coup l'épuise. Ses attaques deviennent de plus en plus lentes, Chara fait moins d'efforts pour esquiver, il économise son énergie. Spark envoie un coup surpuissant, cependant il est, lui aussi, esquivé. Le coup déstabilise le gradé, il titube jusqu'à s'écrouler au sol. Il est sur le ventre, tout en prenant appuis sur ses avant-bras. Il halète, les yeux à moitié fermés.


- Tu possèdes le redoutable Haki de l'armement, mais sache que je possède néanmoins le fabuleux Haki de l'observation. J'ai prévu et anticipé toutes tes attaques, il était facile de jouer sur la défensive jusqu'à ce qu'un entêté comme toi se fatigue.


Chara a beau frimer, lui aussi, il a dépensé de l'énergie. Moins que le marin, c'est certain. Le pirate se rapproche de son adversaire pour lui porter un coup mortel, mais, des boulets de canons fusent sur la plage. C'est une véritable boucherie, les projectiles déciment tout le monde, marins comme pirates. Le bateau des pirates se fait couler au passage. La flotte d'Arès s'approche de l'île.


Dernière édition par Arès le Mer 20 Mar 2024 - 0:47, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Les navires d'Arès finissent par nettoyer la zone, tuant la centaine de marines et de pirates, coulant le navire des forbans, au passage. Chara est en colère, tous ses hommes viennent de disparaître, comme son bateau. Spark serre les dents et les poings, il gémit devant son impuissance et la perte de ses soldats.


- Vous êtes des monstres sans cœur, vous n'avez pas hésité à sacrifier vos hommes pour se débarrasser des miens !


Chara hurle.


- Ça ne vient pas de moi, j'ignore qui a fait ça, mais il le payera !


Une voix vient interrompre l'engueulade des deux ennemis.


Obéir ou désobéir ! Oooooooooo

- Bonjour, je vois qu'on parle de moi.


Les deux hommes se retournent, ils constatent qu'Arès est adossé contre le gouvernail. Les deux guerriers reconnaissent l'homme, il est plutôt connu dans la région. Les réactions sont différentes selon la personne, le pirate s'emporte.


- Enculé, je te connais ! C'est toi qui es responsable de la mort de Drake, c'est toi qui as foutu en l'air notre trafic d'émeraude... Tu vas le payer, pour ça, et pour mes hommes !


Spark est troublé, il ne sait pas comment réagir. Il veut des explications, il se relève tant bien que mal.


- Dis-moi... Dis-moi pourquoi… Pourquoi as-tu attaqué la marine ?! Tu es de notre côté, imbécile ! Tu viens de supprimer une centaine de soldats, ton acte aura des conséquences ! Mais, si tu m'aides à capturer Chara, je suis prêt à plaider en ta faveur pour que ta sanction soit moins lourde, qu'en dis-tu ?


Arès ignore totalement Spark, il regarde Chara avec un air meurtrier.


- Chara, le commandant de la seconde flotte de Barbe Verdure, surnommé le « Pirate aux tristes pensées », dont la tête vaut 88.000.000 de Berrys. Je vais te tuer, ici et maintenant. Je compte envoyer un message à ton capitaine.


Chara grimace.


- Un message ?


Arès plisse les yeux.


- Je vais lui amener les têtes de ses hommes les plus puissants, j'ai déjà eu Drake, maintenant, il ne reste plus que la tienne et celle du commandant de la première flotte.


Spark n'est pas d'accord.


- Hé, attend, on doit le ramener en vie ! En l'interrogeant, il parlera sur les effectifs et la localisation de Barbe Verdure !


Arès pose son regard sur le contre-amiral, il le regarde attentivement.


- Barbe Verdure est pour moi, il est hors de question que je laisse une vermine telle que toi me talonner le pion. Tu as dix secondes pour disparaître, passé ce délai, je te tue.


Spark grimace, il est surpris, comme Chara.


- Quoi ?! Tu veux me tuer, mais tu es con ?! Je suis un contre-amiral de la marine, si tu me touches, tu peux dire adieu à ton statut de corsaire ! Réfléchi bien avant de faire une bêtise !


Arès compte.


- 10...9...8...


Spark recule.


- Il n'est pas sérieux… ?


Arès continue.


- 7...6...5...


Le contre-amiral grimace, il refuse de fuir la queue entre les jambes, il serre les poings et grince des dents.


- 4... 3... 2...


Spark saute sur Arès, il puise dans ses derniers retranchements. Il charge un direct du droit recouvert de Haki de l'armement et enflammé avec le Fire Heart qui lui entoure le bras.


- Crève !!!


Chara est surpris, il ravale sa salive.


- Ouah, il lui restait autant de force…?!


Arès bloque son coup avec sa paume gauche, elle aussi recouverte par du Fire Heart. Puis, il dégaine son glaive, et avec une précision chirurgicale, il tranche en quatre partie le contre-amiral. Les restes de l'homme tombent au sol dans un amas de chair, seul le bras droit ne tombe pas, car il est toujours bloqué par le pirate. Chara esquisse un sourire, puis il applaudit sarcastiquement.


- Bravo, tu as achevé un déchet, félicitations. Même une grand-mère aurait pu le faire, ne te monte pas la tête avec ce genre d'exploit, gamin.


Arès balance le bras du contre-amiral sur le pont.


- Mais, ne te méprends pas, ce type n'était rien, il m'indifférait. Tu es ma cible et personne ne m'empêchera de te faire la peau.


Chara ricane légèrement.


- Pour me tuer, il faudrait déjà que tu puisses m'attraper.


Il utilise sa vitesse fulgurante pour se mouvoir sur le navire, il passe à côté de son adversaire à plusieurs reprises. Arès reste stoïque, il regarde devant lui. La voix de Chara interpelle son ennemi, il est perché sur une voile du grand mât.


Obéir ou désobéir ! Sans-titre-5

- Je suis ici ! Sache que je suis dix fois plus fort que Drake, tu ne m'auras pas aussi facilement. Finalement, cette journée n'est pas si mauvaise, notre capitaine nous a chargé de te retrouver et de te livrer à lui. Je n'aurais pas à venir te chercher, cela doit être le destin !


Le Nakama d'Edward Minaro regarde le fanfaron, ce dernier disparaît une fois de plus. Il continue de courir sur le navire, il monte même sur les mâts en courant dessus. Il finit par se rapprocher de sa cible, afin de lui porter un crochet du droit dans le visage. Mais, Arès lui attrape le poignet droit, Chara n'arrive pas y croire. Il pense que c'est un coup de chance, Arès le lâche, il recule en sautillant de quelques pas.


- Ce type est plus fort que je ne l'aurai cru, autant y aller à fond dès le début, si le combat s'éternise, ce sera mauvais.


Chara s'entoure d'un manteau électrique, puis, il tourne autour de sa cible, l'enfermant dans un cercle électrique. Arès reste stoïque, il croise les bras. Le second commandant de la flotte de Barbe Verdure crée quatre « clones » de lui-même qui attaquent le guerrier aux cheveux hirsute. Un seul est le véritable Chara, mais Arès ne se laisse pas abuser par des images rémanentes. Il saute dans les airs, esquivant l'attaque du laquais de Barbe Verdure. Ce dernier reste immobile, le poing droit tendu, chargé à l'électricité, les images s'évaporent. Le guerrier envoie un coup de genou dans le visage de son adversaire en retombant dessus. L'homme fait quelques ricochets sur le navire avant d'être projeté sur l'île. Il se relève tant bien que mal, il crache du sang et des dents. Il voit Arès s'approcher de la tête de proue, l'homme fuit dans la forêt à pleine vitesse, il n'a jamais couru aussi vite. Il n'avait jamais eu aussi peur de sa vie, son adrénaline ne fait qu'augmenter. Arès le pourchasse, il passe sur la plage où gisent plusieurs soldats et pirates morts, mais, il y en a quelques-uns qui ont réussi à survivre. En revanche, ils sont blessés. La traque ne fait que commencer pour Arès, Chara compte bien lui échapper, même s'il veut lui faire la peau.


Technique:


Dernière édition par Arès le Mer 20 Mar 2024 - 1:05, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Chara fuit à travers la forêt, il saute d'arbre en arbre, faisant preuve de vigilance et de discrétion. Il se cache dans les feuillages d'un arbre, il reprend son souffle. Arès s'aventure dans la forêt, il se laisse guider par les traces de sang que laisse derrière lui le blessé. Arès repère plusieurs autres personnes dans les parages, le pirate préfère jouer la sécurité. Il se déshabille, puis il se transforme en Mandrill. Il passe inaperçu dans la faune, il rencontre même quelques singes qui le reniflent. Grâce à ses sens surdéveloppés, le Mandrill remonte la trace du pirate, il se rapproche de lui. Pendant ce temps, des indigènes s'approchent de la plage, ce sont les habitants de cette île primitive qui ont entendu le raffut des combats. Maintenant qu'il a cessé, ils viennent voir ce qui s'est passé. Arès tombe sur les autochtones, il regarde les hommes à la coupe au bol habillé avec un pagne passé devant lui, il remarque qu'ils ont des lances comme armes. Arès continue de chercher son adversaire, il se laisse guider par l'odeur du sang de ce dernier. De son côté, Chara se fait repérer par les sauvages, ils lui jettent des pierres en s'agitant en bas. Le pirate s'écroule au sol, il n'a plus de force. Les autochtones le touche avec le manche de leur lance, l'homme supplie pour avoir de l'aide. Les sauvages décident de le ramener dans leur village en le traînant par les pieds. Arès remonte la trace, il arrive au village des sauvages. Il monte dans un arbre pour avoir une vue plongeante.


Il voit plusieurs petits gringalets en train de danser autour d'un feu et de chanter, plusieurs femmes qui applaudissent, des enfants qui regardent les hommes danser. Il y a facilement une trentaine de villageois convié à la fête, si ce n'est plus. Un peu plus loin, au centre du village, juste entre les huttes en paille des sauvages, se trouve Chara qui est enfermé dans une cage en bambou. Il se vide de son sang, Arès remarque qu'une énorme marmite est en train de chauffer sur le feu où les sauvages dansent. Il comprend qu'ils vont se faire un délicieux ragout de Chara, ce qui ne lui plait pas. Il saute de sa branche pour atterrir derrière les danseurs, ceux-ci s'arrêtent de danser. Ils prennent leur lance pour chasser le Mandrill, mais ce dernier se dresse sur ses pattes arrière et il se met à parler.


- Bonjour.


Les villageois sont bouche-bée, ils n'en croient pas leurs yeux.


- Je suis le Dieu Mandrill, et je réclame la vie de votre prisonnier. Si vous refusez, j'enverrai mes fidèles singes se déchaîner contre vous pendant dix générations !


Les guerriers se regardent, puis leur chef s'avance. Les hommes forment un cercle autour d'Arès et du chef, ce dernier provoque le singe en duel. Il tourne autour du pirate avec sa lance, tout en suivant le rythme des chants et des bruits faits par les hommes. Arès sourcille, le chef fonce et lui assène une dizaine de coups de lance, le Mandrill n'a aucun mal à esquiver. Il met un terme au combat en envoyant un coup de coude dans l'estomac du chef, celui-ci est projeté contre la marmite, ce qui la renverse. Le repas est gâché, ce qui énerve les autochtones. Ils foncent tous sur Arès, femmes et enfants inclus. Le pirate grimace, il riposte. Pendant ce temps, Chara parvient à se libérer de ses liens, il profite de l'agitation pour détruire sa cage et pour filer en douce. Après quelques minutes, Arès finit de tuer le dernier habitant du village, il jette le corps d'un guerrier dans une hutte qui s'écroule. Arès remarque que le prisonnier est parti, il s'énerve, puis avec son Fire Heart, il brûle le village en incendiant les huttes en paille.


- Où est-ce qu'il a bien pu aller... La plage, forcément. Il va essayer de quitter l'île, c'est ce que je ferais à sa place.


Arès constate qu'il a plusieurs plaies, il n'a pas fait attention lors de ses combats, il est légèrement blessé.


- Quelle bande de sauvage, ils ont tenté de me bouffer.


Le Zoan file dans la forêt en direction de la plage. Il double de vitesse, il se rapproche de plus en plus d'elle. Il arrive sur la plage, Chara l'attendait. Il est là, face à lui, prêt à combattre.


- Cesse de rester sous cette forme, je sais que tu es Arès, mon Haki de l'observation ne me ment pas !


Soudainement, Arès retrouve sa forme humaine. Il est nu, évidemment. Mais, peu importe, il s'en fiche. Comme Chara, celui-ci n'a qu'une idée en tête, tuer son adversaire. Arès se met en position de combat, Chara a retrouvé son envie de combattre.


- Tu crois que l'issue du combat sera différent de la dernière fois ?


- La dernière fois, j'ai perdu mes moyens. Mais, maintenant, c'est différent. De plus, je ne me laisserai plus surprendre, ni déstabiliser ! Suis-je bête, comment ai-je pu douter de mes compétences juste parce que tu as pu bloquer et m'envoyer un coup ? Mon Haki me permettra d'esquiver tes attaques, je préfère te le dire, afin de te prévenir du calvaire qui t'attend.

Arès esquisse un sourire moqueur.


- Allons, qui essaies-tu de convaincre ?


Arès fonce sur son adversaire, il lui envoie une flopée de coup de poing, Chara esquive grâce à son Haki de l'observation. Arès constate qu'il se défend mieux que lors de leur premier combat, mais il ne fait qu'esquiver. Le Protogonien continue de lui envoyer plusieurs coups, il varie entre poings et pieds, l'homme parvient toujours à anticiper les coups. Il va même jusqu'à riposter une fois de temps en temps, Arès bloque ses coups, puis il riposte, puis, les coups sont esquivés. Cet échange dure quelques minutes, Arès se fait enchaîner par plusieurs attaques de Chara. Il se fait projeter au sol par un coup de paumes jointes. Chara tente le tout pour le tout, il charge ses deux mains avec de l'électricité. Il lève celles-ci au-dessus de sa tête.


- Voici mon ultime attaque : Volt-sphères !


Chara frappe à deux reprises le vide devant lui, ce qui génère deux boules d'électricité qui fonce sur le Nakama du corsaire Envy, ce dernier se prend les attaques de plein fouet. Arès est foudroyé sur place, il en a des spasmes musculaires, son corps est fumant et parcouru d'arc électrique, sans oublier les marques de brûlures qui le recouvre. Chara halète, il est vidé de toute son énergie, il finit par tomber sur les fesses. Mais, alors qu'il croit que c'est fini, Arès se reprend. Il regarde Chara avec un air meurtrier, il se débarrasse des spasmes, puis il avance en direction de Chara. Ce dernier n'a même plus la force de se lever, le Zoan ramasse un sabre au milieu du champ de cadavre. Il arrive devant son adversaire.


- Pourquoi tu ne m'interroges pas pour que je te livre les informations tant recherchées sur le capitaine ?


Arès grimace.


- Ce serait trop facile. Où est le plaisir de la traque, si je sais où se trouve ma proie ? J'ai envie de détruire son empire. Je veux qu'il perde tout ce qu'il a construit, il viendra à moi, et ce jour-là, il causera sa perte.  C'est la loi du plus fort qui régit notre destin, je sais que ton capitaine est plus fort que moi. Mais, je suis armée de patience, et le jour où il me trouvera, je l'aurais surpassé et je le tuerais.


Chara ricane légèrement.


- Bonne chance, tu en auras bes...


Arès le décapite avec le sabre, sa tête roule sur la plage. Le pirate ramasse la tête de son ennemi. Après quelques minutes, il est finalement récupéré sur la plage par ses hommes. Une fois sur son navire, Arès met la tête de Chara dans une glacière à côté de celle de Drake. L'équipage reprend son chemin vers une nouvelle destination. Quelque temps plus tard, les marins et les pirates survivants sont pris en charge par la marine qui s'est rendu dans la zone après avoir perdu le contact avec Spark. Certains blessés survivent à leurs blessures et d'autres non, les témoignages sont formels, Arès est le responsable de ce massacre.


Techniques:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre