Le Deal du moment : -45%
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre ...
Voir le deal
339 €

yama va coffrer shoma

Je mangeais au mess d'une petite base sur une ile de south blue.d'après les quelques indications que j'avais eue j'étais le plus gradé du coin,à mon plus grand étonnement.
Je demandais du sel à un de mes hommes et la carafe de vin à un autre .Je déchirai une cuisse de poulet à belle dent et bu un peu de vin.Je ris a une plaisanterie d'un de mes hommes et j’eus honte des deux autres qui était monté sur la table,en chantant et dansant,ils avaient trop bu.Je leur offrit "une glace 3 boules".


-Caporal !

Ils se rassirent en parlant de lutin orange qui me mangeront les orteils.

-Caporal

*Il va pas arrêter de gueuler...attend c'est moi le caporal *

Je me retournai et je regardai l'homme qui m'interpellait,il était hors d'haleine . Son képis était tombé dévoilant des cheveux en queux de cheval et une barbe rousse .

-Oui...soldat

-Mantle Shoma...ha ha ...umpf,il est sur l'ile...hum ha ... ha il a attaqué un restaurant 3 étoiles ...ha ha j'en sais pas plus.

*j'ai étudié les avis de recherches Mantle...mantle ...shoma ? ah oui capitaine solitaire, beaucoup de zéros,aime les oiseau ...je confonds la . Il possède un fruit je crois rha j'aurais pas du trop étudier d'un coups*

-Vous vn'ez les gars

-oui Caporal Yama


*Ils s'améliorent bientôt ce sera yama tout court,rien à battre de la hiérarchie,on est marin et on capture les méchants selon notre force.Et dire que je pensais prendre des vacances sous forme de baraquement dans une belle île plein de joie et de resto 3 étoilles*



Ils se levèrent,certain difficilement et le duo de tout a l’heure marmonnèrent que ce mec était cinglé de vouloir se battre au souper;
Le roux m’indiquât où se trouvait le resto et on y couru.A la porte on tropuva un homme en costard inconscient et blessé que deux médecins réanimait. .On traversa la ville équipé en demandant aux citoyens qu'on croisât d'évacuer la ville et de faire passer le message,on est jamais trop prudent . dommage que j'avais pas de granit ca aurait pu m’être utile. mais arrivé devant.


-Yama j'ai trop peur
-moi aussi
-on peut se cacher
-si il te plait


-ok quelqu'un d'autre ca pourrait être dangereux ? et je ne veux pas que vous mourriez inutilement

-Nous ca va on est protégés par l'armée des lutins oranges,violet et noir a poix rose .
-oublie pas les lutins volant
-c'est les violets


-qui m'as foutu des alcoolos pareilles

-Caporal je pourrais me poster sur le toits avec ma carabine
-Et moi j’essaierai de trouver une entrée de service que je garderai


-bonne idée*Il en reste plus que 6 *

-Je vous suis avec taho et on fait évacuer la salle

*4*

-Moi et nato on te suit caporal

-Merci

Le deux hommes et leurs "lutins" coururent en hurlant vers la bas,apparemment des lutin c'étaien perdu avec mes deux "gardes du corps" deux de mes hommes sur mes talons .

*Et dire que je pensais allé sur la plage bronze et nagé toute la journée*


Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Mer 26 Oct 2011 - 21:41, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini
Voilà quelques jours que Shoma avait quitté l'île Okama afin de poursuivre son aventure solitaire à travers les îles de la mer du sud. Par le plus grand des hasards, son navire l'avait conduit directement sur une île assez connue dans cette mer. Il s'agissait de Curry Island. Une île où il y a plus de restaurants étoilés que d'habitant. S'il n'en avait pas entendu parler, alors jamais il n'aurait cru qu'une telle île était possible.

Grande comme une ville campagne, il y fessait bon vivre et il y régnait une ambiance festive et amicale. Une île parfaite pour les fins gourmet. C'est d'ailleurs le cas de Shoma qui était sur le point de mourir de faim. Il n'avait plus de vivre et un bon repas n'était pas de refus.

Avec le peu de force qu'il lui restait, Shoma traîna sa carcasse hors du port de pêche afin de se rendre au plus vite dans un lieu où il pourrait apaiser sa faim et soif.

Il ne lui fallut pas longtemps avant de tomber sur une avenue où il n'y avait que des restaurants. L'odeur dans la rue était paradisiaque. Il y avait pour tous les goûts. Chinois, indiens, japonais et même de la cuisine française. Un régal pour les sens. D'instinct, le pirate orienta ses pas en direction d'un restaurant asiatique.

Un major d'homme lui ouvrit la porte et lui demanda s'il avait une réservation. C'était une première pour le pirate. Sans réservation, il ne pouvait pas accéder au restaurant et de plus sa tenue vestimentaire n'était pas acceptable. D'une manière assez courtoise, l'homme renvoya le pirate.

Il ne voulait pas de lui dans l'établissement. Même affaiblie, il restait un pirate et un pirate qui impose le respect. Afin de se faire entendre, Shoma ôta son arme de son veston et le pointa directement sur le coeur de l'employé qui décida de changer sa position et accepta le gentlemen à bras ouvert.

Comme on pouvait l'espérer d'un tel établissement, il était presque complet. Seul une table isolée loin des yeux était libre et le major d'homme essaya de lui fourguer cette table. La seul que personne ne voulait.

D'un mouvement rectiligne avec son arme, Shoma blessa le major D'homme qui se baissa et appuya fermement son visage à l'aide de ses mains. Il n'était pas du tout satisfait de la proposition de table que venait de lui accorder l'employé.

S'il voulait manger dans l'ombre, alors il ne serait pas venu dans un tel restaurant. Non, il voulait manger sur une table au centre du restaurant, où au moins sur une table ordinaire, pas une table de bouche trou.

L'homme s'excusa et lâchait de nombreuses larmes. Il ne voulait pas mourir pour si peu et allait faire de son mieux pour servir le pirate. Dans la salle, tous les clients se sont arrêter de manger quand cela ce passa. Personne ne savait quoi faire.

L'homme avait dans les mains un long objet tranchant et n'avait eu aucune pitié à s'en servir pour punir le serveur. Comme personne ne semblait vouloir quitter son siège, Shoma désigna une table et ordonna le couple qui l'occupait de quitter dans les plus brefs délai sa nouvelle place.

L'homme se leva avec beaucoup de hargne, mais quand le pirate le pointa avec son arme, sa femme le ramena à la raison et lui demanda de quitter leur table sans faire d'histoire.

Le couple allait quitter l'établissement, quand Shoma s'interposa et leur indiqua qu'en réalité, ils ne leur avaient pas dit de partir, mais plutôt d'aller sur la petite table du fond. Celle où normalement il devait s'asseoir.

La carte des plats proposait des menus tous plus appétissants les uns que les autres. Ne sachant pas quoi prendre, Shoma décida de tous prendre. Il envoya le major d'homme dire aux cuisiniers d'apporter pour lui tous les menus présents sur la carte. Il sortit ensuite une bourse d'argent qui selon lui devrait couvrir les frais de son repas, mais il ne leur donnerait qu'une fois son estomac plein.

Une chose était certaine, sa présence dérangeait grandement mes clients qui ne savaient pas comment réagir à sa présence.

Le major d'homme s'éclipsa dans les cuisines et informa le cuisinier en chef avant d'utiliser la porte de secours situé dans les cuisines afin d'aller prévenir au plus vite la toute petite base de la marine qui dirigeait l'île.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Je regardais 4 de mes hommes partir en fuyant.Je n'avais donc avec moi que quatres hommes,un sur un toit,un devant l'entrée de service et deux près a évacuer les resto .Mes yeux trainèrent sur le tableaux présentant les plats
*Ca a pas l'air mauvais j'aurais peut être un pat gratos *

Je m'accroupis et avançai jusqu’a la première fenêtre et j'y jetai un coups d’œil.La salle était bondée.Mais l'ambiance n'y était pas et je ne vis que qulques tetes tournée vers le milieu de la salle,terrorisée (je suyis très bas).


Je réfléchit ç un plan: risqué mais classes ça valait toujours mieux que de foncer dans le tas.Je me "recoiffai" de la main, resserrai ma cravate et fis en sorte que ma veste (posée sur mes épaules les manches non passées) .Je dégrafai le brassard avec mon grade et le rangeai dans ma poche.je tirai les manches de ma chemise et frottai une poussière imaginaire.


Je fis un signe de tête aux marins, je rentrai dans le vestibule,y' avais un majordome,son uniforme était impeccable.Son nez en forme de bec d'aigle donnait un air indifférent à son visage .

-désolé messieurs la salle est compète

Je lui montrai le brassard en le sortant de ma poche avec une grimace.


-Ah vous êtes marin,tant mieux,tant mieux.

je lui fit un signe pour qu'il baisse la voix.

-Je viens chopper mantle shoma


-ah...c'est lui,dite vous êtes sur que vous êtes compétent je ne vous ai jamais vu

-oui je suis compétent...je crois que je suis assez fort pour le vaincre,d’après les infos données par votre pote et un marin il s'agit bien de lui...mais c'est pas sur


-et Karl comment va t'il ?


-deux médecins s'occupent de lui,apparemment il s'est évanoui à la vue de son sang et quand son adrénaline est descendue

-mh...ce mantle nous avons mis dans son verre un produit qui l'engourdira un peu et il est affamé,ne vous inquiétez pas il s'agit d'un aliment qui mal préparé endort rien de méchant,table du millieu

*Je me demande si c'est bien légal ca*

Il mit sa main sur la poignée,je fis signe à mes hommes d'attendre et rentrai dans la salle après qu'il m'ait ouvert .Je l'embrassai du regard,un homme seul,se tenant le ventre se trouvait assis au milieu de la salle, tous le monde le regardait épouvanté et quelques traces de sang maculaient le sol.Sinon c'était ne belle salle,des tables en bois bien travaillée,de la ferronnerie et des plats magnifique.

Je m'assis à la table du pirate un coude posé négligemment , sur la table, et l'autre main tenant mon pistolet et le visant sous la table


*J'ai jamais aimé les flingues mais a notre époque ils étaient essentiels.C'était peut être ma seule chance.c'était une arme barbare ne laissant aucune chance et comme le disait le proverbe "donne une lance à un fermier ,il deviendra un guerrier,enseigne lui l'art de se battre et il deviendra un soldat.Donne lui un pistolet il deviendra un meurtrier"*


-bonjour,(plus bas)mantle shoma.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini
Très vite une flopée de serveur lui apporta toute sorte de plat. Des petits, des gros, mais ils avaient tous un point en commun, ils étaient tous délicieux. Un véritable régal pour les papilles. Entre deux cuisses de poulet au caramel, Shoma engloutissait une petite bouteille de saké. Il n'y a rien de mieux pour faire de la place dans un estomac qui commence à se remplir.

Enchaînant les plats tel un ogre, Shoma avait posé son arme sur la table et ne s'occupait même plus des clients. Ils auraient pu s'enfuir en douce qu'il ne l'aurait pas remarqué. Ce restaurant était une perle rare.

Le défilé de serveur se poursuivi sur plusieurs minutes. La table était pleine à craquer et au bout d'un moment, ils ne savaient plus où déposer les plats qu'il avait exigés. D'un mouvement de la tête, Shoma leur indiqua une table où ils allaient devoir déposer le reste le temps qu'il s'occupe de tout ce qui encombre sa table.

Après son septième plats et sa cinquième bouteille de saké, Shoma ne pouvait plus avaler le moindre aliment. Il venait d'atteindre sa limite. Sa pense était pleine, ses mâchoires ne pouvait plus broyer le moindre plat. Après un tel festin, il ne lui manquait qu'un bon lit et une musique douce afin de se reposer et recharger ses batteries.

Par gourmandise, Shoma se permit de boire une dernière bouteille de saké. Cette dernière était différente des autres. Il s'agissait d'un millésime, une bonne bouteille pour un bon repas.

Le festin terminé, il n'avait plus de raisons de rester dans l'établissement. Une retraite s'imposait. Le plus loin serait le mieux. L'intention était bonne, partir le plus vite possible, mais la réalité était toute autre.

Alors qu'il se leva fin de partir sans payer, normal pour un pirate. Shoma se sentait tout drôle. Comme s'il avait été drogué. Il avait l'habitude de l'alcool et en connaissait les effets. Non, cette fois-ci il se sentait tout bizarre, amoindrit, étourdi, plus faible.

Il était trop occupé à manger et à boire qu'il ne s'était pas douté une seconde que les cuisiniers pouvaient le droguer voir l'empoisonner.

D'un revers de la main, il jeta sur le sol tous les plats vides qui se trouvaient sur sa table. Il avait à peine baisser sa garde quelques minutes et voilà, une bande de rigolo simplet s'imaginait déjà le mettre hors d'état de nuire. C'était mal le connaitre.

Il n'allait pas se laisser avoir aussi facilement. Ils voulaient le capturer ? Alors ils leur faudraient bien plus qu'un poison où je ne sait quoi pour faire de lui un prisonnier.

Faible, mais furax, Shoma ne pouvait se poser une chaise. Il était trop énerver pour tenter de reprendre des forces.

Tenant fermement son sabre, il regardait tout autour de lui afin d'attendre l'homme qui devait lui donner le coup de grâce. Où était-il ? Pourquoi le rendre plus faible pour ne pas se manifester ? Il était tombé dans le piège d'un lâche ?


"Alors qui ? Qui a empoisonner mon repas ? Amène toi maintenant, où viens avec tes amis!!"

Alors qu'il avait le dos tourné, un homme approcha en douce et se posa à sa table. Le bruit de la chaise se déplaçant alerta le pirate qui se tourna aussitôt et pointa son sabre au niveau de son visage.

L'homme était comme lui, un nouveau venant.

Une veste de la marine sur ses épaules laisser présager qu'il avait à faire à un représentant de la justice. Comme par hasard. C'est quand il est dans une situation délicate qu'un représentant de la justice décide de pointer le bout de son nez.


"C'est donc toi qui as fait en sorte d'empoisonner mon repas ?
Comment savais-tu que j'allais venir ? "


Entre deux phrases, Shoma commença à avoir des troubles de la vision. Pour commencer il voyait l'homme qui se trouvait en face de lui en double. Ils se séparaient et s'unifiaient toutes les secondes. S'en suivi des douleurs aux niveaux de ses jambes. Même avec la plus grande des volontés, il avait grandement besoin d'une chaise s'il ne voulait pas se retrouver sur le sol.

Faible, mais conscient du danger potentiel que représentait ce soldat, Shoma attrapa la chaise qui se trouvait devant lui et tenta de se poser tant bien que mal.

Pas une seconde il n'avait lacher le soldat des yeux. Un moment de faiblesse et il pouvait se retrouve six pieds sous terre. Il avait déjà baissé sa garde et il se retrouvait complètement lessivé, alors une fois, mais pas deux.


"Tu caches quoi sous cette table ?
Tes.. Tes mains, montre les. Je suis affaibli, pas aveugle. Je te conseille de rester tranquille si tu ne veux pas avoir la vie d'innocent sur les mains."


Shoma ne savait pas ce qui ne tournait pas rond avec ce soldat, mais il jouait la carte de l'intimidation afin de trouver une porte de sortie à cette situation difficile. Jamais il n'avait été aussi proche de l'arrestation.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Le pirate pointa son sabre vers moi, enfin a coté.j'y jetai un coups d’œil rapide.

"C'est donc toi qui as fait en sorte d'empoisonner mon repas ?
Comment savais-tu que j'allais venir ? "


j’ouvris la bouche pour répondre mais il me coupa en s'affalant sur la chaise.

"Tu caches quoi sous cette table ?
Tes.. Tes mains, montre les. Je suis affaibli, pas aveugle. Je te conseille de rester tranquille si tu ne veux pas avoir la vie d'innocent sur les mains."


je décidai de lui répondre dans l'ordre.

-Mantle, je pointe un revolver sur toi, et un de mes hommes est un tireur d'élite (gros mensonge) sur un toit,[i]mouvement vague de la main
je peux te faire bouffer les pissenlits par la racine quand je veux quoi .tu vas m'écouter ok.

je n'attendis pas la réponse et chipai une cuisse de poulet intacte sur un plateau et mordit dedans.

-Je ne tai pas empoisonner ce sont les cuistots,d’ailleurs je ferais une enquête la dessus et leur collerai sans doute un procès,maintenant je vais demander a deux de mes hommes d'zvacuer la salle

Je claquai des doigts et les deux marins entrèrent et pendant qu'ils évacuaient je lui parlait d'un ton anodin.

-beau sabre que t'as la,belle facture,longue lame faite pour un gaucher et n'étant utile que pour l'attaque,ne peut que percer le tranchant n'est pas aiguisé et la corde en fer est sympa.Mais ce sabre devient obsolète contre certaines armures et revêtement que je porte en ce moment même(gros mensonge).Si je l'avais forgé j'y aurais rajouté une touche perso...peut etre des dessins de chats ou de pelotes de laines ou j'aurai écrit "association des vieux aimant faire des bas avec mami"

*j'ai peu être exagéré sur le sarcasme*


-j'aurais pu te laisser partir mais comme t'as fais mal de crimes je vais devoir te coffre même si je n'aime pas m'occuper du menu fretin

*la classe mais j'vais sans doute morflé*


Je me levai et dégainai un katana ,flingue main gauche,katana main droite .
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini
Visiblement, l'homme en face de lui n'était pas responsable de son empoissonnement. Les coupables n'étaient autres que les cuisiniers qui étaient de mèches avec les serveurs.

Et l'éthique dans tout ça où était il ? Depuis quand ont-ils le droit de mettre du poison où quelconque produits néfaste à la santé des consommateurs dans l'une de leur composition ? S'il sortait vivant de ce traquenard, alors il s'occuperait personnellement de leur cas en leur fessant payer au centuple l'affront subis.

Pour le moment, il n'avait pas d'autre choix que de laisser ses problèmes d'estomac et de drogue de côté afin de s'occuper d'un problème bien plus important.

Ce soldat ne semblait avoir aucune retenu. Il avait un culot exorbitant. D'une part il s'invitait à la table du pirate sans aucune invitation, il n'avait même pas prit le temps de se présenter, Sans permission il lui vola une cuisse de poulet. Pas des moindres, le poulet en question était sans doute le meilleur plat qu'il avait mangé. Un poulet façon barbecue sur sauce champignons aigre douce. Un plat à la hauteur de son gout, car son prix sur la carte s'élevait à 50 000B. C'était pour ainsi dire, un plat de luxe.

Devant pareil impertinent, Shoma s'imaginait bien mil et une méthode de torture. La chaise à clous, la torture à l'eau, la vierge de fer voir même l'ébullition. Tant qu'on y est, autant rester dans un domaine proche de celui de la cuisine.

Il avait intérêt à payer avec lui l'addition. Que pensait-il ? Payer l'addition, mort de rire, il n'avait pas l'intention de la payer de toute manière.

En plus de manger à sa table, il osait se payer sa tête. Savait-il au moins à qui il avait à faire ? Connaitre son nom ne signifiait pas savoir qui était Shoma. Un nom tous les hommes en avaient un sur cette terre, mais c'est la personne qui se cache derrière ce nom qu'il faut connaitre.

Il y a des gens qui face à cette situation resteront aussi docile que des moutons, d'autre se mettraient en colère et feront en sorte de prendre leur revanche.

Shoma, lui n'était pas dans les deux catégories cités. Non, il représentait à lui seul une troisième classe. Il allait laisser cet impudent jouer les gros bras, puis quand il lui aurait fait croire qu'il dirigeait les négociations, alors il lui ferait sa fête. Ni plus ni moins.


"Tu as tout prévu hein ?
Maintenant comment vois-tu la suite des opérations ?

Laisse-moi deviner, tu imagines me capturer ? Où plus simplement, tu penses que cette situation de prise d'otage se passera bien parce qu'il a un de tes hommes qui a ma tête dans son viseur et que je suis drogué où empoissonné ? J'ai bien raison ?"


*Bon, si je suis dans sa ligne de mire, je dois au plus vite me dégager. Avec une balle dans la tête, je serais bien beau moi.
Put.. ce connard me tien.
Bon pas le choix*


Le restaurant se vidait dans le calme. Deux soldats. L'un derrière le culotté et l'autre derrière Shoma fessaient en sorte que l'évacuation se passe dans le calme. Ils avaient beau être discret et rapide, Shoma perdait patience.

Dans cette situation, il était complètement sous-estimé. C'était du foutage de gueule. En face de lui, le soldat persista dans ses délires. Il en fessait des tonnes. S'en était trop pour Shoma qui ne pouvait rester les bras croisés et se laisser marcher sur les pieds.

Ton arme par-ci, pas de tranchant pas là. Mais qui était-il pour juger un objet d'une telle valeur. Il n'avait pas de gout et aller bientôt manger les pissenlit par les racines en reprenant sa propre expression. Il voulait jouer, ok, alors il allait être servi.


"C bon, je me rend!
Tu as gagner!"


Voilà de quoi mettre en confiance le jeune soldat. Enfin le temps d'un instant. Joignant les geste à la parole, Shoma déposa son arme sur le sol. Il le planta de manière à pouvoir être récupéré aussi vite qu'il l'avait posé.

S'en suivi une comédie digne d'un acteur de Broadway. Shoma baisa la tête et leva les mains en l'air sans même que le jeune homme le lui ordonne.

Il voulait attraper un pirate, voilà il en avait un. Un joil petit mouton.

Avec du mal, il se mit debout sur ses jambes, mais il était faible et l'avant de son corps tomba sur la table, renversant quelques plats sur le sol.

Sans même attendre une réaction de la part du soldat qui avait dégainer les armes pour ce faire obéir, Shoma à son tour sorti les armes. Contrairement à ce pauvre mortel sans pouvoir, lui avait un don, où plutôt un super pouvoir.

Sur le sol, L'ombre du pirate explosa les pieds de la table, ce qui renversa tous sur le sol. Maintenant, Shoma était hors de porté du tireur d'élite. L'ombre se leva vers le ciel à la manière d'une spirale et entoura Shoma afin de le protéger des attaques éventuelles du jeune homme. Sur le sol, une grosse flaque d'ombre s'était former. C'était une première pour Shoma. C'était sans doute du au poison qui parcourait son corps qui rendait son pouvoir aussi instable.


yama va coffrer shoma Grotadmorv

La chose ressemblait à un homme sans pied. Elle avait du mal à se déplacer, à l'image de Shoma, mais restait tout de même dangereux. Au niveau de son corps, de petits pics d'ombre augmentait puis diminuait. Un Kage Kage Nui allait partir, mais à cause de son état, l'attaque prenait du temps à se lancer. Mais si une chose était certaine, c'est qu'elle n'allait pas tarder se réaliser.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Le pirate dit alors quelque chose auquel je n'avais pas prévu.
"C bon, je me rend!
Tu as gagner!"

Celui ci planta son arme dans le sol , prête a se loger dans sa main,évidement .
Il se le va avc grande peine (en cassant de la vaisselle hors de prix au passage)le poisson était très fort.

Je tirai sur l’arme qui fut projeté quelques metres plus loin sans la moindre égratignure,je n'allais quand même pas casser l’œuvre d'un d'un collègues .Je rengainai mon flingue et dégainai mon poignard.

c'est alors qu'n truc apparut,le pouvoir du pirate agissait une sorte de représentation de lui se tenait a ses coté et paraissait bizarre.Je n'osai que lâche une petite pique.

-très joli peut être que si tu prenais de cours

D'un mouvement du bras je lui balançai mon couteau de lancer caché dans ma manche et sans regardé si il atteignait sa cible je fis un bond sur le coté suivi d'une roulade(assez cool dans l'ensemble sauf que mon épaule est couverte de curry).Je me cachai derriere une table quoi que fut ce machin c'était dangereux valait mieux se cacher.

Soudain la forme implosa (ce que je ne vis pas),j'entendis un sifflement et je fis des épines d'ombre traverse la tables la plupart me manquèrent je me fis quand même la botte et égratigné le visage.

Je jaillit de ma cachette et foncai vers shoma les lames au clairs en murmurant *Bassubeki ame*ils'était amusé il allait morfler
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini
Kage Kage Nui, une des attaques les plus puissantes du répertoire du pirate se révéla être aussi inutile qu'un utilisateur de fruit du démon dans l'eau. Avec cette attaque, Shoma espérait en finir au plus vite avec ce soldat qui prenait la confiance, mais c'était un échec. Dans le meilleur des cas, il avait réussi à détruire du mobilier et à endommager la structure du restaurant, mais rien d'important.

Au passage, trois pics d'ombre étaient venu à bout d'un des soldats et de deux civils. Les pauvres! ils n'avaient pas eu le temps de quitter l'établissement. Les deux civils étaient morts sur le coup. Un coup direct au niveau du dos assez puissant pour atteindre le cœur et pour le second, le pic se logea entre ses yeux. Mort subite. Le bon côté de la chose était qu'ils n'avaient pas eu le temps de souffrir. Une mort éclair.

Pour le troisième homme, le soldat, ce n'était pas la même chose. L'attaque du pirate était venu à bout de son foie et le projeta directement sur deux couteaux qui se trouvaient sur la table qu'il affaissa en tombant sur le sol. Il respirait avec beaucoup de mal et souffrait énormément. Son visage était en larme malgré l'importante quantité de sang qui entachait son visage et le sol. Son dernier souffle de vie quitta son corps après un murmure dans la direction de son supérieur.

Une bonne chose de faite. Un rat de moins sur cette terre. Il en restait encore un, un gros, ce n'était plus un rongeur celui-la, mais plutôt un gros poisson. Une de ces personnes que l'on rêve voir mort et enterrer.

La masse d'ombre se mit en mouvement. Elle se dirigeait en direction du sabre qui avait été écarté de son propriétaire par une balle provenant du revolver du marin. Cet acte était un véritable sacrilège, en temps normal, Shoma lui aurait fait payer au centuple cet affront.

Maux de ventre, mal à se tenir sur ses appuis, douleur musculaire et maintenant maux de tête, il n'avait pas de chance et pour couronner le tout, un couteau de lancer s'enfonça dans son armure d'ombre. En plus d'endommager sa protection, la lame se planta dans sa chair, provoquant un cri de douleur au pirate.


Bouwahhh!

La couverture d'ombre reprenait sa place petit à petit. Cette attaque adverse montrait à quel point il était faible. Si le combat devait se poursuivre, alors il perdrait sans même toucher son adversaire. Avant que sa protection de revienne à son état initial, le soldat utilisa une de ses techniques. Il avait clairement l'intention d'en découdre avec son adversaire. Profitant de l'ouverture créer par son couteau, la nouvelle attaque accentua la brèche dans l'ombre et aggrava la blessure du pirate.

Bouwahhh!hhhhhhhhhhhhhhhhh!

Cette fois-ci la douleur était plus importante. Le coup qu'il avait reçu venait de lui faire passer un sale moment. Son corps en tremblait encore. Des frissons et des picotements se fessaient ressentir sur toutes les parties de son corps. À ce moment, Shoma ouvrit les yeux sous sa protection et se mit à se toucher avec curiosité.

L'effet du poison commençait à diminuer. Ce n'était que le temps d'un instant, mais il remarqua que quand il avait encaissé l'attaque du jeune homme, il avait retrouvé une partie de sa force.

Ce n'était pas sorcier, mais plutôt de la médecine. Il avait souvent étudié les effets du poison sur le corps humain. Par rapport à ses symptômes, il y n'y avait que très peu de poison capable de le mettre dans un tel état. Chacun des poisons en question avait une méthode particulière à appliquer afin de purifier le corps. Il ne lui restait plus qu'à trouver par qu'elle type de poison il avait ingurgité. S'agissait-il d'un poison qui se trouvait dans un aliment où dans une boisson ?

Du temps il n'avait pas, avant de s'occuper de lui, il allait devoir trouver un moyen de prendre ses distances avec son adversaire. Soudain, une idée lui passa par la tête.

Dans un restaurant, il existait un endroit que tous les pyromanes apprécient par-dessus tout, il s'agissait de la cuisine. Avec tous les fourneaux, les conduites de gaz, elle représentait la seule option pour le pirate. À L'aide d'un autre Kage Kage Nui, la masse d'ombre se plante dans la porte et se projeta directement dans l'autre pièce.

En défonçant la porte, une partie de sa protection vola en éclat, laissant son estomac à découvert. Adossé contre une butane de gaz, il tourna lentement le conduit avant d'allumer le four à fond, sans pour autant y mettre le feu. Un spectacle de fou allait bientôt se produire.

Tout dépendait maintenant de lui, était-il prêt à faire le grand saut dans l'unique but de stopper le pirate ? Quant à Shoma, il était faible, mais avait quand même une carte à jouer qui, il le savait lui sauverait la vie.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Je lui lançai mon couteau qui transperça son, armure d'ombre et s’enfonça dans son flanc,je surgi de ma cachette en essuyant le sang qui coulait de ma plaie au visage et lui fit une de mes techniques. JE profitai de la faille causée par mon couteau et le tranchai d'un sabre en lui faisant une arque bien nette, sans doute 1 cicatrice partout moi visage lui torse.JE fis un dérapage et lui tranchai le dos avec mon deuxième katana mais cela ne lui causa aucun dégâts corporels.

Je fis un bond en arrière, et le vit se diriger lentement vers la cuisine et remarquai le désastre,un de mes hommes agonisait contre une table et les deux dernier civil gisait mort. La masse d'ombre se dirigeai toujours vers la cuisine,j'avais le temps.

Je me dirigeai vers le soldat il avait été salement touché au foie il y avait peu d'espoir pour lui .

-yama j je souffre je ais mou rir


-t'en fais pas on va te soigner

-je suis méde cin aucun espoir vous avez fais votre possible pour nous protéger vous l'aurez pour moi et vous serez un grand marin j'en suis sur merci et bonne chance pour votre vie


Et il mourru je ne pus m’empêcher d'étouffer un sanglot,,je fermai ses yeux et l’attrapai et l'hissai sur mes épaule ,mantle venait de briser la porte de la cuisine
Je confiai sa dépouille a mes hommes en promettant de le venger et leur ordonnai de fuir.

Seul,je rentrai dans le resto le pirate était accoudé a un conduit de gaz, prêt a tous faire sauter.
Je connaissais le feu et ses danger,le feu était mon compagnon et je n'avais pas peur de lui .


-Mantle moi Yamamoto Kogaku dit Lame te fait la promesse que tu n'aurais le repos qu’en enfer.

Je sortis un poignée de bome de ma sacoche,fis semblant de les allumer et les lancai dans la cuisine dans un coin ou le pirate ne pourrai pas les voir.et donc ne pourrais pas savoir qu'elles étaient éteinte, je fis un pas en arrire ou je pensais que le souffle de l'explosion ne ferait que me projeter.

-Viens shoma ou tu reste dans la cuisine et meurt ou tu sors avec moi et on finit le combat.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini
Le soldat ne semblait pas prendre Shoma au sérieux. Il l'avait blessé certes, mais ce n'était pas une raison pour penser qu'il allait pouvoir l'arrêter où même le tuer. Depuis sa position, Shoma regardait la scène. Comment se fait-il, alors qu'il ait pris le temps de ramasser le corps de son subordonné sur le sol et le faire sortir de l'établissement avant d'y revenir.

À ce moment, dans la tête du pirate, une durite explosa. Le poison l'avait-il rendu faible au point qu'il pouvait être rétrogradé au simple diminutif d'avorton, où était-ce simplement cet homme qui n'arrivait pas à comprendre les enjeux de ce qui se passait actuellement dans sa ville.

C'était une chance pour lui sans doute que son adversaire soit aussi faible. C'était même à se demander si une fois dans sa vie il avait dû faire face à des situations similaires. Donner son dos à son adversaire et vous pouvez être certain qu'il n'hésitera pas un seul instant à vous poignarder dans le dos et avec deux fois plus de haine si la vie de ce dernier est en jeu. Pourtant, c'est sans aucune précaution qu'il ramassa son nakama, le sorti du restaurant et entra de nouveau.

Le pire dans tout ça, c'est qu'il ose en plus ajouter une menace. Son rang de soldat de la marine lui était sans doute monté à la tête. Les dix millions et quelques de prime que Shoma avait sur sa tête ne comptait pas pour lui. Il ne comprenait donc pas que cela fessait de lui un dangereux pirate ?

La situation empirait et ce qui semblait être une intervention de la marine afin d'éviter une prise d'otage pris une ampleur plus importante, au point où les établissements voisins décidèrent d'évacuer le plus vite possible. Tous avaient une bonne assurance, mais la vie de leurs clients, mais surtout la leur était peut-être en danger.

La personne que la marine tentait de stopper n'était nul autre qu'un pirate rechercher sur South Blue. Son nom n'était certes pas encore très connu, mais le fait qu'un tel homme est dans le coin, la meilleure chose à faire est de l'éviter.

Revenons à nos moutons.

Dans le restaurant les deux hommes tenaient leur position. Visiblement Ni Shoma, ni le marin ne voulait perdre. C'était un combat de principe. L'un risquait sa liberté ainsi que son honneur longtemps bafoué, l'autre ses convictions. Dans tous les cas, cela ne pourrait que mal se finir.

D'un coup et sans crier gare, des projectiles tombèrent dans la cuisine. Ils provenaient directement des mains du soldat. Malheureusement pour lui, Shoma n'avait pas eu le temps de bien voir de quoi il s'agissait. De plus dans sa position, il ne pouvait pas les voir. Cela pouvait être tout et n'importe quoi. D'un simple briquet à deux couteaux. Une chose était certaine. Ce n'était pas un briquet, car un gros boom aurait fait exploser le restaurant.

Shoma avait beau tenter d'apercevoir ce qui venait d'entrer dans la pièce, il n'y arrivait pas. À force de se pencher, il manqua presque de baisser sa garde et laisser ainsi une ouverture à son adversaire, mais il reprit très vite ses moyens.

S'il devait mourir, alors soit, il acceptait de sauter avec le restaurant.

Lentement et discrètement, son ombre se détachait de son corps et le laissa sans défense. L'ombre passa sous les fourneaux et autres meubles de la cuisine avant de sortir sans être vu par la porte de secours qui se trouvait dans une petite zone de pénombre.

L'ombre rampa jusqu'à se glisser dans une benne à ordure qui se trouvait derrière une autre benne. L'ombre avait choisi la seconde benne afin de pouvoir protéger le pirate quand le restaurant volera en éclat, car il volera en éclat.

L'odeur du gaz affaiblissait encore plus Shoma. Cela lui donnait des envies de sommeil et son esprit vacillait entre le monde des rêves et celui de la réalité. Afin de ne pas s'endormir, il se mordait très fort la lèvre. La douleur lui servait de stimulant afin de ne pas dormir.

Une fois l'ombre à l'intérieur de la benne et à l'abri de tous regard. Shoma lança un sourire. Il ne visait personne par cette action, mais c'était pour lui, comme une délivrance. La fin d'un calvaire insoutenable.


*grande respiration*
"Je vais suivre ton conseil. Je vais rester ici et mourir. Mais, tu viens avec moi. "
*grande respiration

Au même moment, Shoma intervertit sa place avec son ombre. Son corps tomba dans la benne. Il se trouvait maintenant à l'extérieur. Couché entre des peaux de banane, des os de poulet et des restes de nourriture. L'ombre se retrouva dans la cuisine et par un mouvement de côté, alluma le four. S'ensuivit une réaction en chaîne. Feu + gaz = très mauvais mélange.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Un étrange tableau,moi jeune marin lui jeune pirate seul l'expérience et la vie nous différenciait et pourtant nous nous tenions faces a faces tels deux rocs et aucun de nous deux ne voulait perdre.
De mon coté je voulais venger mon subordonné et les civiles,je voulais aussi prouver qui j'étais et avoir une vraie place dans ce monde . Je voulais le capturer éssayer qu'il revienne dans le droits chemin et qu'il vive heureux ,du bon coté, qu'il n'y ait plus de crime peut etre des rêve d'enfants diraient certains mais c'étaient mes convictions, j'ai l'esprit embrouiller je sais pas pourquoi et ca pue aussi , du gaz ?.

Lui voulait fuir avoir sa libertés, retrouver ses amis, continue ses méfaits et faire comme bon lui semble peut etre qu'il a aussi une part de gentil, personne ne peut être totalement mauvais. SA vie a été chamboulé et il est devenu ainsi ...Sans doute, ca aurait pu m'arriver. si il est heureux et que se sont ses convictions pourquoi pas ? c'est pas possible il bluffe pas et y veut tous faire sauter. Shoma est un sadique,psychopathe,pyromane et a surement d'autre pathologie.

Mais je remarquai que la masse d'ombre que je fixai avait changé,je ne sentais plus vraiment le regard du pirate et quand je l'entendis parler mon sang ne fis qu'un tour je fis un bond brisai la fenêtre se trouvant dans mon dos.

mais en l'air je me fis propulser par le souffle de l'explosion,cribler de débris.Ma course s’arrêta contre le mur de la maison d'en face,le choc me fis cracher du sang et perdre connaissance.

Je me réveilla sur le dos les bras en croix.je voyais de magnifiques étoiles,Il faisait chaud,j'étais couché dans l'herbe,c'était l'été et je profitais du beaux temps.

Un bras apparu dans mon champs de vision.


-Caporal ne restez pas la


Mantles,je me battais contre shoma et cette chaleur c'était un feux.

-faut pas rester la le resto peut s’effondre,le pirate il est...

Je me relevai difficilement en gémissant la rue était en feu et des pompiers et d'autres personnes s'activaient pour éteindre le feu.J'ai connu des feu plus chauds. Je me relevai avec l'aide du marin.

-vous etes pas trop blessé ?

-le pirate n'est pas mort...peut être deux trois cotes et pas mal de coupure


Je suis vraiment sonné moi,je voulu vérifier quelque chose ,nous alames derrière le resto,l'homme posté derrière n'avait pas eu autant de chance que moi,je ramassai mon couteau de lancer près d’une benne ,non shoma n'était pas mort.

On me ramena a la base ou je me reposai longuement j'assistai a l'enterrement des gens que je n’avais pas pu protéger.

Je n'étais pas assez fort,il faut que je m'entraine et monte de grade pour pouvoir mieux protéger mon entourage.Je serai amiral.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-fini