Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

La J'escouade!

Ma Lépreuse moulle tranquillement au large d'une petite île paumée de Grand Line. Des îles comme ça, il y en a plein sur la Route de Tous les Périls. Pas ou peu de champ magnétique, elles sont donc hors de la route indiquées par les Log Pose. Ce qui est rudement embêtant pour les habitants, mais fort pratique pour les pirates et autres aigrefins qui souhaitent se planquer paisiblement en dessous des radars de la Marine ou du Gouvernement. C'est ainsi que les pirates de la croix d'or pensaient être à l'abri sur ce charmant petit coin de paradis à profiter de l'hospitalité contrainte des locaux. Malheureusement pour eux, je passais par là, et bon, je ne vais pas vous faire un dessin…

Un peu de poison asservissant plus tard, ces loups de mer sont devenus de véritables agneaux : ils aident la population locale à réparer leurs habitations, travaillent la terre, participent à la pêche, bref, de véritables citoyens modèles … enfin, tant que la toxine fait effet! Ensuite, je les laisserais au bon soin d'Arès et de ses amis protogoniens. Après tout mon nouvel allié n'a pas eu son déchaînement de violence hebdomadaire, et je me vois mal l'en priver. D'autant plus que ces squatteurs méritent une bonne leçon. Ah… quel plaisir de déléguer! Grâce au mandrill, je peux me décharger de la partie violente du châtiment des coupables à laquelle je répugne pour me concentrer sur l'aide aux victimes qui me sied bien plus!

J'en profite donc pour siroter tranquillement un jus de fruits en terrasse. L'île jouit d'un climat printanier des plus agréables, et la journée est magnifique. J'ai eu Lola au den den il y a peu, elle devrait arriver aujourd'hui sauf si les vents lui sont défavorables. N'en ayant parlé ni à l'un, ni à l'autre, je me demande bien comment leur rencontre pourrait tourner. Après tout, ils étaient tous les deux avec Envy. Je me demande si le corsaire m'en voudra… j'espère que non, car j'apprécie beaucoup Edward Minaro.

Je me décroche la mâchoire dans un bâillement sonore. Je prends racine ma parole! Un peu d'activité me ferait le plus grand bien! Vivement que Lola arrive!
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson

   

Le Million Bunny
La J'escouade! 51pg
Direction l’horizon






Après la rencontre entre Jeska, Aquila et Lola, la lapine s’était rendu dans les forêts de l’Armada pour y être seule. Son égo avait pris trop de coup pour que la Supernova puisse contenir sa frustration. Alors que sur le chantier navale, Lucie, Thays et Cordon s’occupait de préparer leur nouveau départ. Tobi quant à lui, avait été envoyé recruté ses anciens frères d’armes de la compagnie des 100 noms. Une fois que tout cela était fait, l’équipage s’est rendu dans la forêt pour retrouver leur capitaine qui avait passé les derniers jours las bas. A leur arrivé, il l’a retrouvèrent entourer d’arbre déchiqueter en morceau, de morceau de montagne marquer du poing de la lapine alors que elle, se tenait au coin d’un petit feu, les pattes bien amocher, indiquant qu’elle avait visiblement passé ses journées à se renforcer, ou juste à se défouler dans l’intention.

TobiDame Lola, nous sommes prêts à partir.


La supernova se lève sans rien dire et rejoins ses camarades. Elle avait reçu peut de temps avant leur arriver, un appel de Den Den venant de sa mère adoptive, Jeska. Cette appel lui avait indiqué que le voyage allait commencé. Lola s’approcha de sa petite amie Lucie et se contenta de lui donné la Vive Card lié à Jeska. Lucie, la navigatrice de l’équipage, compris alors qu’il allait être temps de mettre à nouveau les voiles. Sans avoir rien besoin de dire, l’équipage partie se mettre au travail, ils connaissaient assez leur capitaine pour savoir leur tâche. Tobi, médecin de l’équipage, préparait son équipement pour un long périple après avoir indiqué aux 100 noms de les rejoindre pour le départ. Lucie commençait déjà a étudié une vieille carte en suivant le mouvement de la Vive Card de Lola afin de préparer le trajet. Cordon, pâtissier nain de l’équipage, vérifie sa cuisine. Thays, canonnier de l’équipage, s’affaire à préparer d’éventuel combat à bord de leur nouveau navire.

La capitaine arrive alors, elle voit enfin son nouveau navire flotter, prêt à partir à l’aventure. Le Million Bunny, un navire bien plus grand, plus rapide et plus puissant que son prédécesseur, le Thousand Buny. Ce nouveau navire fût fabriquer en prenant le plus possible des pièces du Thousand afin de garder son âme avec l’équipage pour les aventures à venir. Devant l’embarcadère, tout les Chigau se tiennent debout, formant un couloir pour laisser la capitaine être la première à monter sur le navire avant le départ. Évidemment, c’est Tobi qui avait insisté pour cette «cérémonie», car pour lui, si leur capitaine veut devenir Reine des Minks, son équipage doit maintenant la traiter comme telle. Les 100 noms, Lucie, Thays, Tobi et Cordon se tienne fièrement devant l’imposant Million Bunny. Les artisans du chantier navale sont aussi présent pour ce grand départ. Lola ne peut s’empêcher de sourire de joie, mais aussi de fierté, un peu d’orgueil en elle lui fait arborer un sourire de puissance devant cette cérémonie de départ. Elle monte alors sur le navire d’un seul bond, et depuis la hauteur du Million, se tourne vers le monde présent.

LolaL’histoire retient les noms des plus grand, mais jamais de ceux qui les ont aidé. Vous tous, sachez que si un jour le nom des Chigau restera graver dans les mémoires, ce ne sera pas que grâce à moi, mais à vous tous ici présent ! Les menuisiers, les ébénistes, les architectes, les soldats, les médecins, les canonniers, le nabot et les navigateurs ! Moi, Lola Coelho, jamais je n’oublierai tout ceux qui m’ont aidé, tout ceux qui m’ont tendue la main et tout ceux qui ont donné de leur âme pour mon voyage. Allez mes chers amis ! Il est temps pour les Chigau de retourner bousculer le monde !


Annonce la capitaine d’un geste d’invitation à son équipage de monter sur le navire après que ceux ci aient hurler de joie, de fierté, et de motivation. Le nouvelle équipage des Chigau est prêt, dans leur nouveau navire, ils n’attendent qu’une chose, laisser leur empreinte au temps. Au départ 2, ils sont maintenant 105 à hisser fièrement leur couleurs pour le premier voyage du Million Bunny. Lola donne alors enfin l’ordre de mettre les voiles et de partir. Tout le monde s’affaire pour le départ alors que Lola saute sur le plus haut mat du navire afin d’admirer la vue et de regarder doucement, l’Armada s’éloigner de son champs de vision. Elle voit tout les artisans ayant fabriquer le Million, ils la saluent, eux aussi sont fier de leur travail sur ce navire. La Supernova se tourne alors vers l’horizon, direction l’aventure, direction Jeska, et bientôt, direction sa terre natale.


La J'escouade! Tq6v








Quelques jours plus tard, sur une île paumée de Grand Line, un navire se dessin à l’horizon. Des voiles ornées de carottes et d’un jolly roger lapin, une douzaine de canons réparti sur chaque côté, un porte bonheur lapin sur l’avant du navire et une centaine de personnes sur le pont, regardant la terre s’approcher d’eux. Mais alors que le navire s’apprête à amarrer, la capitaine est abonné absente. Elle à déjà sauter sur l’île afin de prendre de vitesse sa mère. Comme une petite tradition de famille, la lapine fonce le plus vite possible pour prendre Jeska par surprise et échanger une petite joute amicale en guise de retrouvaille. Même si elle n’est pas encore apte à battre sa mère, la lapine aime la défié pour s’assurer qu’elle ne perds pas en puissance, que sa mère ne lui mette pas une distance et parce que c’est drôle aussi, il faut s’amuser dans ce monde !



  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine

Désirs ardents


Arès et son équipage squattent sur une île où sa capitaine, Jeska, s'amuse à réparer les injustices en soumettant des pirates avides d'aventure et de richesse. Le Protogonien s'ennuie, il passe la plupart de son temps sur son navire principal, le "Sun Wukong". Il est torse-nu, se baladant en slip noir moulant, mais il n'est pas uniquement en slip. Il porte aussi ses protèges-main et ses bottes, ainsi que ses bracelets de forces rouges. Arès regarde son équipage glander, il squatte la tête de proue en mangeant une banane. Lorsqu'il s'ennuie, il mange généralement. Il écoute quelques-uns de ses guerriers qui jouent aux cartes. Au bout d'un moment, il relâche un long soupir. Arès est rejoint par Daucus, son bras droit.


La J'escouade! Sans-titre-19

- Hé, capitaine. Qu'est-ce que tu fous ? Tu veux faire un duel ? Je me fais chier.


Arès regarde son bras droit avec un air las. Puis, il continue de manger sa banane en regardant devant lui, avec un air las.


- Hé, tu m'écoutes ?!


Arès cesse de mâcher.


- Tu n'as pas la force pour m'offrir un combat satisfaisant, aucun d'entre vous ne peut m'égaler. Ça me met en rage, j'ignore à quel point je suis devenu fort, mais je n'ai personne pour tester mes limites. Mon dernier combat n'a été qu'une plaisanterie.


Daucus grimace.


- Un jour, je te rattraperai et je te ferai la peau, tu peux en être certain.


Arès esquisse un sourire.


- J'attends ce jour avec impatience.


Daucus soupir à son tour.


- Tu n'as toujours pas de nouvelles de « Barbe Verdure » ? Ce bâtard se cache, il refuse de nous combattre depuis que nous avons rejoint Jeska, il n'a aucune couille.


Arès serre les dents.


- S'il ne vient pas à nous, nous viendrons à lui.


Daucus peste.


- Tu parles, nous avons déjà traqué et éliminé ses plus proches guerriers, seul son numéro un manque à notre palmarès. Mais, il n'a pas encore pointé le bout de son nez. Si seulement, si seulement il existait un moyen de le débusquer.


Arès mâchouille légèrement.


- Tu as réussi à faire parler l'équipage allié à Barbe Verdure que je t'avais confié comme mission ?


Daucus croise les bras, puis il fronce les sourcils.


- Je les ai traqués pendant des semaines, il avait l'air de me fuir, moi et mes hommes. J'ai donc décimé leur foyer, pour la plupart. Ce n'était pas compliqué de trouver d'où ils venaient, ils étaient connus pour l'amour de leur patrie. Ils sont revenus sur leur île natale pour se venger, après les avoir éliminés les larbins, j'ai interrogé leur capitaine.


Arès cesse de mâchouiller.


- Et, alors ?


Daucus émet une longue plainte en soupirant.


- Ce connard a tout bavé, même pas le temps de le torturer qu'il m'avait déjà tout dit... Rien de ce que nous savions déjà. Barbe Verdure souhaite nous rencontrer, pour discuter d'une certaine paix.


Daucus est dégoûté d'avoir eu à prononcer ses mots. Arès avale sa banane.


- Il veut négocier, il a perdu tout amour-propre. Depuis que nous sommes sous les ordres de Jeska, il a dû prendre du recul, pensant qu'en s'attaquant à nous, il s'attaquerait à Jeska. Quel lâche, lui qui voulait nos têtes, il a même envoyé son bras gauche pour nous buter, maintenant, il tente la négociation.


Maceron, le bras gauche d'Arès, rejoint la conversation. Elle est couverte de sueur, dégoulinante.


La J'escouade! Iuytre

- Pfff... Ces hommes ne valent rien, même pas capable de tenir un round. Une femme à des besoins.


Daucus regarde Maceron avec un air narquois.


- J'ai pu constater la faible résistance des non-Protogoniens, il casse après l'échauffement. Tu aurais pu te laver, tu pues la sueur.


Maceron fait un doigt d'honneur à Daucus.


- Je t'emmerde. Pour ce qui est de Barbe Verdure, ça sent le piège. Il souhaite nous rencontrer en ami pour nous faire baisser notre garde et à la première occasion, lui et ses hommes, nous sauterons dessus pour nous tuer. Il n'a pas peur de Jeska, il n'avait pas peur d'Edward Minaro, ce genre de bœuf ne pense qu'avec sa bite et ses muscles.


Arès se sent visé, mais lui, il met son machiavélisme au service de la fourberie, combien d'adversaires a-t-il supplié qu'ils lui épargnent la vie en chouinant et en promettant monde et merveille, ce qu'ils voulaient entendre. Aujourd'hui, plus aucun ses ennemis ne sont là pour témoigner de la lâcheté d'Arès. Ainsi, ils ont tous pris au sérieux cette comédie, le prenant en pitié ou même se moquant de lui, relâchant leur garde. Sans pitié, le Protogonien n'a pas hésité à les prendre en traitre et remporter la victoire. Barbe Verdure souhaite inviter Arès et ses hommes à un banquet sur une île neutre pour signer un acte de paix, afin qu'ils deviennent alliés. Sur les bons conseils de Maceron, Arès fini par accepter la proposition, un messager est donc envoyé aux coordonnées indiquées dans la dernière lettre envoyée par Barbe Verdure, le messager de ce dernier se trouvera aux coordonnés indiqué, uniquement lui. Si l'équipage de Barbe Verdure se trouvait aux coordonnés, Arès aurait déjà lancé un assaut. Mais dans la lettre, il est expliqué que seuls les messages se retrouveront pour que celui envoyé par Arès donne sa réponse. Mais pour le moment, Arès s'ennuie. Soudainement, il se lève, puis il saute du rafiot. Il court, il se rend à un endroit précis, plutôt vers une personne précise. Après quelques minutes de marche, il finit par arriver devant Jeska et Lola. Il affiche un air amusé.


La J'escouade! Sans-titre-50

- Hé, vous n'alliez pas commencer sans moi ?!


Le pirate regarde Lola en souriant.


- Ça faisant longtemps, lapine.


Arès regarde Jeska.


- J'étais venu dans l'idée d'affronter Jeska en combat singulier pour tester ma force, mais la situation me plait.


Arès est prêt à se battre.
Fiche (c) Espe




Dernière édition par Arès le Lun 6 Mai 2024 - 16:46, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Mon verre de jus de pomme est presque vide, j'en vois enfin le fond alors que j'en savoure les dernières gorgées. Délicieusement rafraîchie, je pose le gobelet sur la table et je m'étire à nouveau sous le regard amusé de la population indigène. Et dire qu'au début, ils avaient peur de moi. Quoique, d'un autre coté, je le comprends : si un pirate primé à plus d'un milliard de berrys était venu sur mon île natale, je n'aurais sans doute pas fait la fière! Heureusement, maintenant qu'ils me connaissent, les villageois sont plus détendus, je ne suis pas aussi mauvaise que ma réputation le suggère. Je ne remercie pas la Marine et le Gouvernement Mondial pour avoir dressé un portrait de moi aussi peu flatteur. Mais bon, j'ai d'autres objectifs que de soigner mon image de marque. D'autant plus que je m'en fiche royalement. Je quitte donc la terrasse non sans avoir réglé ma consommation et laissé un généreux pourboire au serveur pour aller tranquillement flâner sur la grande place.

Mon Haki de l'observation m'avait prévenu que quelqu'un arrivait à grande vitesse en ma direction. C'est pour ça que, malgré les apparences, je me suis hâtée de finir ma boisson et je me suis placée dans un endroit dégagé. Là où on risque de faire le moins de dégâts. Ainsi, lorsque Lola déboule comme un ouragan, son assaut empli d'électro n'abime rien aux alentours, mais par contre ça effraie un peu les badauds. Après avoir bloqué son coup, je les rassure.

"Ne vous inquiétez pas, ce n'est rien de grave." tempéré-je. "C'est juste notre façon de nous saluer, ma fille et moi!"

Mon visage rayonne d'un grand sourire à la vue de Lola, toujours aussi belle que sauvage. Je sens qu'elle aimerait me montrer ses progrès, mais je suis plus rapide et je la prend dans mes bras pour un gros câlin comme seules les mamans savent les faire. Mes ailes frétillent de plaisir alors que je me décolle de mon enfant. Je la vois un peu boudeuse, sans doute d'avoir été coupée dans son élan martial.

"Rassure-toi, Lola." commencé-je. "On va se le faire, notre combat des retrouvailles. Mais pas ici, j'aime beaucoup ce village, ce serait dommage de le détruire. Et puis … "

Je n'ai pas le temps de l'annoncer qu'Arès arrive. Je laisse aux deux anciens compagnons d'armes quelques instants pour qu'ils savourent, ou pas, leur rencontre, puis je les invite à me suivre à l'extérieur du village. Je les mène dans une clairière au Nord-Est.

"Là, on sera bien pour s'amuser!" dis-je avec entrain.

Puis je les invite à m'attaquer d'un geste de la main.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson

   

Combat
La J'escouade! 51pg
Différence






Non mais voilà, je retrouve enfin seul à seul maman et maintenant y’a encore quelqu’un qui vient mettre son nez dans mes affaires. Bon, ça va c’est Arès et pas Edward où son frangin de malheur. Mère à l’air de nous inviter à un combat contre elle à deux contre un. Bon en vrai ça change pas grand-chose vu l’écart de puissance qui nous a toujours séparé elle est moi. Avec ou sans Arès, on a aucune chance de vraiment gagné un duel contre maman. Ça va me rappeler mes séance d’entraînements dans la forêt tout ça, quoi que, les choses sont quand même bien différente, je maîtrise mieux mes pouvoirs maintenant, même si ce n’est pas ça qui me fera gagner, maman ignore mes nouvels attaque. Si je peux au moins la surprendre, ce sera déjà très bien. Je ne peux pas me bander les yeux, maman a été aveugle, cette technique de cacher son regard ne marche pas contre elle. En revanche, j’ai plein de nouveau tour dans mon sac...

LolaJe te préviens Arès, tu avais déjà du mal contre moi, contre ma mère, même moi je suis inefficace la plupart du temps...


Sans prévenir la lapine bondit en avant à tout vitesse directement au frontal vers sa mère. Malgré la présence de Arès, Lola veut au moins échanger quelque passe avec sa mère en un contre un. Mais elle n’est pas sûr que cela soit possible, Arès est aussi imprévisible qu’elle.

 Hone Hone



Au dernier moment alors que le contact physique approchait, elle saute de côté comme si elle esquivait une attaque qui n’était pas là. La lapine commence à concentre son fruit des Os mais sans encore laisser sortir son épée car elle veut le faire le plus rapidement possible.

 Electrical



A nouveau elle re saute de côté dans l’objectif de ne pas laisser savoir ce qui va tomber, quand, et où. Elle rajoute à son corps de l’électro qui pourra directement se diriger vers son épée d’os qu’elle s’apprête à sortir d’un seul coup maintenant qu’elle est en place et prête.

 !! Black Sword !!



Je fais jaillir de ma main mon épée d’os imbibé de mon éléctro et de mon haki de l’armement. Cette fois je fais mine de encore sauter de côté mais cette fois je vise maman. Je ne pense pas la toucher, elle va sûrement esquiver ou me parer. Dans tout les cas, sois elle me stoppe, sois je réussi à la forcer à bouger et la plage va en prendre un coup. Elle ne pourra pas me stopper avec son fruit du démon avec le haki de l’armement sur mon épée. Mon attaque va passer en diagonale car c’est plus dur à esquiver qu’un coup droit, ou que depuis le haut. Après il y une variente que je n’ai pas prise en compte… C’est ce que va faire Arès.



  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine

La flamme de la combativité



Arès regarde les deux femmes se battre avec ardeur, d'ordinaire le guerrier n'aurait pas hésité à sauter sur les deux adversaires, n'en fait rien. Il esquisse un sourire hautain, croisant les bras, ricanant légèrement en observant la puissance de ses ennemis. Arès se délecte de cette puissance qui émane de Lola, il est comme obnubilé par celle-ci. La lapine se défend remarquablement, son adresse et sa férocité en font une alliée précieuse, mais également, une adversaire redoutable. Arès se souvient encore de ses raclées qu'il s'est pris par la Mink à l'apparence mignonne, le laissant pour mort, concernant la dernière. Les yeux du Protogonien s'illumine d'admiration devant ce combat, la technique de Lola est magnifique, elle dégage énormément de puissance, nul besoin d'un Haki de l'observation pour constater que cette lame est chargée en force. Arès aperçoit une ouverture, Jeska est sans doute occupé à ne pas se faire ouvrir le thorax en deux par la lame, ce qui laisse un champ d'action au pirate.


- Ce n'est pas prudent de baisser sa garde, capitaine !


Hurle-t-il, les mains entourées par des flammes, à Jeska. Il saute dans les airs, le plus haut possible, tout en fondant sur Jeska. Les mains au-dessus de sa tête, les paluches jointes, réunissant les flammes dans une même attaque. Lorsqu'il est à bonne distance, Arès frappe le vide devant lui, ce qui crée une projection de ses flammes qui prenne la forme d'une boule. L'attaque fonce sur Jeska, peu importe si elle fait mouche, car ce n'était qu'une diversion, Jeska doit donc gérer deux attaques, même si celle d'Arès est légèrement en retard comparé à celle de la lapine. Une fois retombé sur le sable, le Protogonien charge d'autres flammes dans ses mains. Il se met à hurler sur Lola.


- Casse-toi d'ici, sauf si tu veux cramer !


Il enchaîne une flopée de coup ardent en frappant le vide devant lui : des crochets (attaquant les côtés), des directs (attaquant en ligne droite), des uppercuts inversés (qui frappe le bas, attaquant le haut de la pirate). Les attaques s'abattent en direction de Jeska, la plage subit de lourds dégâts. À se demander, est-ce que le sable immaculé se transformera-t-il en verre sous cette chaleur ? C'est un brasier infernal qui s'abat dans la zone, Arès jubile à chaque embrassement, son visage se déforme par la satisfaction et un sourire malsain grandit progressivement sur son visage jovial. Après avoir terminé son enchaînement, le Protogonien se sent ivre de puissance, il se met à hurler.


- Alors, capitaine ?! C'est tout, si tu ne te manifestes pas, je vais prendre ta place et diriger ton armada !


Arès prend plaisir à se battre contre des adversaires aussi puissant que Jeska et Lola, mais est-il bon de faire preuve d'autant d'arrogance ? Non, mais son éducation martiale et inhumaine a tendance à le plonger dans un état second, telle une bête sauvage prenant plaisir à s'amuser avec sa proie. D'ordinaire, il maîtrise ses émotions et ses pulsions meurtrières, cependant lors d'un combat, Arès a tendance à se laisser submerger, surtout si le combat le passionne. Arès a énormément progressé depuis le départ de son île natale. Considéré comme un guerrier de troisièmes zone, il peut désormais s'imposer au sein de sa communauté, frôlant l'élite de la hiérarchie Protogonienne. Il est ivre de puissance, son esprit vagabonde jusqu'à penser à prendre sa revanche sur Lola, lui montrer ses progrès. Arès regarde Lola avec un air jovial, puis il lui lance.


- Hé, la lapine ! Tu sais que j'ai tué un contre-amiral, moi aussi !


Évoquant leur première rencontre et le combat initial contre un contre-amiral corrompu aux côtés d'Edward Minaro. Arès n'avait pu que se briser les os contre le Tekkai de son adversaire, tandis que Lola avait pris en charge le marin. Dorénavant, Arès a acquis la force nécessaire pour éliminer un contre-amiral. Il compte bien en informer Lola, qui figure sur sa liste des individus les plus puissants qu'il a rencontrés, aux côtés de Jeska Kamalhsson, Edward Minaro et Barbe Verdure. Ces noms sont classés par ordre de puissance, avec certains déjà rayés, indiquant leur défaite ou leur mort. Arès espère bientôt barrer le nom de Barbe Verdure, ainsi que ceux de Lola et d'autres adversaires exceptionnels. En rejoignant l'équipage de Jeska, il s'est engagé à progresser à ses côtés et à affronter des adversaires redoutables, mais il est également prêt à éliminer Jeska à la moindre faille de sa part. Bien que peu commun, son plan de trahir un allié n'est pas ignoré, car sa force est indéniable et peut être utilisée à bon escient. Arès témoigne d'une loyauté sans faille envers celui qui le domine, respectant uniquement la force et les rapports de pouvoir. Tant que Jeska ou Lola seront plus puissantes et capables de le remettre à sa place, il sera loyal et fiable. Cependant, sa force grandissante le rapproche dangereusement de ses objectifs, résultat de son éducation martiale.

Fiche (c) Espe





Technique:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Lola virevolte dans tous les sens, à tel point que même moi, j'ai du mal à la suivre. Mon haki de l'observation m'informe bien de l'imminence de l'attaque, mais je ne sais pas quelle forme prendra cette dernière. Alors, je me prépare à toutes les éventualités. Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'au moment où une épée d'os noircie au haki de l'armement et nimbée d'éclairs jaillit de la paume de la lapine. Je bloque son coup avec difficultés, il faut dire que l'angle d'attaque choisi par Lola rend ma défense précaire. Heureusement que mon haki de l'armement est supérieur au sien. C'est la seule chose qui fait que je m'en tire aussi bien. La grimace sur mon visage est autant un indicateur des peines que j'ai eu à la parer que de ses progrès.

"Excellent Lola! C'est un coup magnifique!" l'encouragé-je.

C'est le moment qu'Arès choisit pour passer à l'attaque. Son assaut est à son image, puissant, mais manquant cruellement de subtilité. Une grosse boule de feu, quelle surprise! Ceci dit j'admire l'effort, tout vain qu'il soit. Un jet de poison liquide vient à la rencontre du projectile flamboyant pour le neutraliser quand je réalise que le protogonien ne compte pas en rester là. Pfff. Quand comprendra-t-il qu'il ne peut pas me brûler? Et même s'il le pouvait, mon fruit du démon me permet de générer autant de liquide que je le désire. Pour le moment, j'use uniquement de mon fruit pour éviter à mes habits de cramer. Je suis ignifuge, pas mes vêtements, malheureusement. Il a beau faire pleuvoir le feu sur moi, je n'ai pas besoin d'esquiver une attaque de ce niveau. A la place, je me concentre sur ma contre-attaque. Je crée une petite boule de poison au ceux de ma main, la renforce avec mon haki de l'armement, puis je la fais migrer juste au dessus de l'ongle de mon majeur que mon pouce maintient plié comme un ressort. Et c'est au moment où je relâche la pression que le projectile part.

"Kami Shiki No Yari!"

Heureusement pour Arès, j'ai dosé ma force pour ne pas le tuer sur le coup. Mon attaque le touche cependant de plein fouet et le fait retomber lourdement sur le sol. Je me retourne alors vers Lola qui a eu le bon sens de s'écarter. Pour la voir me montrer du doigt.

"Lola." commencé-je. "Je te l'ai déjà dit mille fois, c'est très malpoli de … "

Montrer du doigt. Mais je n'ai pas le temps de finir ma phrase que je ressens l'imminence d'un danger. Faisant confiance à mon fluide perceptif, je m'écarte de la trajectoire d'un soru. Le Hone Hone Pistol de ma fille va frapper un arbre derrière moi et le pulvérise. Face à une telle prouesse, je ne peux que pousser un sifflement admiratif.

"Joli coup, ma fille!"

Je dois bien avouer que je suis agréablement surprise par ses progrès! En mon absence, Lola a su développer un style de combat bien à elle et je ne connais pas encore toute l'étendue de ses nouvelles capacités. Je suis immensément fière d'elle. Cependant, ça ne m'empêche pas de passer à l'offensive! Après tout, je ne vais pas rester là à les laisser m'attaquer sans rien faire! Quel serait le fun d'un entrainement si je restais statique comme un piquet? D'un soru je me précipite sur la Mink et je me prépare à la frapper au visage quand soudain, je réalise qu'elle a les yeux clos. L'Angel Danse, hein? N'oublierait-elle pas qui lui a appris cette technique? L'impudente! Mon poing ne rencontre qu'un bouclier d'os qui volent en éclats sous la force de l'impact et la font reculer de plusieurs mètres. Ceci dit, même si je retiens mes coups, son Hone Hone Shield est impressionnant! Mais pas le temps de m'extasier devant l'évolution de mon enfant. En effet, Arès a une Fulgurance qui le propulse dans ma sphère perceptive. Je pensais l'avoir mis K.O tout à l'heure, il est plus costaud qu'il en à l'air, ou alors c'est moi qui dose mal ma puissance.

Ses enchaînements ne manquent pas de panache, ni de puissance, mais, ils demeurent cependant assez téléphonés. Je n'ai aucun mal à parer ou à esquiver. Par contre, quand Lola rejoint la partie, ça devient une tout autre paire de manches. Les deux se sont déjà battus ensemble, ça se voit. La façon qu'ils ont de bouger l'un par rapport à l'autre, de se placer dans les angles morts de mon champ de vison dans l'espoir de me désarçonner. Oui, c'est bien, faites preuve de vice! Dans un combat entre pirates, seule la victoire est belle! Alors utilisez tout ce qui peut être à votre avantage! Le terrain, votre supériorité numérique, tout est bon! Je constate avec un certain plaisir les progrès de ma fille et la force du protogonien. Cependant, même si je savoure ce moment, je reste sur ma faim : j'aimerais un peu plus de challenge pour moi aussi. Je vois mes deux nouvelles recrues, pantelantes et à court de solutions offensives, et moi, j'ai a peine sué. Ce n'est pas comme ça que je vais progresser et vaincre Frost!

C'est alors que le reste de mon équipe de choc arrive. Il y a Héphillia Von Huckbein, grande, blonde et borgne depuis l'Asile, c'est la stratège de mon équipage. Elle est accompagnée de Diego Lamprey, l'homme-poisson masqué à l'accent hispanique, de Wolfgang Krauser, le beau gosse bègue qui manie le fusil de précision comme personne, et enfin de Gaston Labévue, le médecin aux cheveux roses.

"On interrompt quelque chose?" demande Héfy.
"Non, on avait terminé." annoncé-je, souriante.
"Dommage, j'avais envie de m'entrainer avec toi." soupire le guerrier des profondeurs.
"Si … si tu insistes." minaudé-je.
"On y va?" bégaye le sniper.
"On va avoir besoin de ces deux-là si on veut gagner." dit le médecin en montrant Lola et Arès.
"Oui, même a six contre une, ça risque d'être chaud." conclut ma seconde.

Alors je me mets en garde.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson

   

Une vraie touche
La J'escouade! 51pg
Arrogante






Alors que j’échangeais de belle passe d’arme avec ma mère, Arès se ramène et nous nous retrouvons à deux contre un. Maman garde évidemment le lead sur ce combat d’entraînement malgré mes attaques qu’elle ne connaît pas encore par cœur. Pour le moment je n’ai sortie que la petite artillerie, j’aime garder le meilleur pour la fin. Arès tente alors de nous transformer en brochette, mais je ne m’en fais pas trop, mère bloque son attaque sans même que j’ai besoin d’y faire attention. J’aime pas me battre avec quelqu’un, j’ai rien contre Arès, mais je suis du genre à faire tout péter autour de moi, et quand j’ai des allier autour, ça me bloque. J’avais failli y passer une fois alors que je devait finir une bataille tout en sauvant Tobi pendant la grande guerre du Malvoulant. Mais alors que déjà ça me dérangeais, voici que l’équipage de mère se joint à nous pour attaquer tous ensemble. Ils partent avec Arès pour l’affronter, je ne les suis pas. J’ai réussi seul à la toucher une fois alors que j’étais beaucoup plus faible. Pourquoi je devrais partager cela avec des inconnus. Je les laisse faire leur attaque avec Arès, pendant ce temps, je me prépare pour le montrer la puissance qu’il faut pour abattre un démon. Même si je ne pourrais pas reproduire à 100 % l’attaque qui m’a permis de tuer la bête venu du centre de la terre il y a quelques temps.

LolaJe n’ai jamais dis vouloir d’aide !


La lapine hurle cette phrase coupant le combat qui était en cours depuis quelques instant entre Jeska, Arès et l’équipage de la pirate au poison. Alors que tout le monde se tapait, esquivait et contre attaquait, la lapine avait pris le temps d’envoyer de l’électricité dans un nuage avec son electrical pistol. Mais Lola ne se transforme pas en Sulong cette fois, elle voulait montrer que sa force brut suffit maintenant à faire tomber de grande personne. Il faut le dire, la lapine avait pris beaucoup d’arrogance et d’orgueil depuis quelques temps. Elle ne perds pas le nord mais ne s’interdit plus de laisser parler sa force même si cela peut paraître puéril. Alors que les regard se tourne vers elle, la lapine bondit dans les airs aider par ses os qui sortent de ses jambes pour la propulser. Elle lève un de ses pieds vers le ciel. Celui ci se remplie du haki de l’armement alors que la lapine perds de l’altitude tout en gagnant vitesse. Elle ne vise pas le groupe qui se bats, mais la plage juste un peu plus bas. Elle veut montrer sa vrai force tout en les mettant à terre sans même les toucher. Alors que la lapine s’apprête à taper le sol de toute sa force avec sa patte noir de haki, un éclair rejoint au dernier moment sa jambe pour se faufiler jusqu’à son pied qui vient fracasser le sol. En garder un bras en l’air avec un os en direction du ciel, Lola s’est servie de sa technique paratonnerre pour attirer l’éclaire à elle. Cette éclaire qu’elle a elle même créé traverse son corps, se dirigeant vers la partie la plus proche du sol, son pied. Lorsqu’elle frappe le sable de la plage, c’est avec sa force naturel, et celle d’un éclair venant du ciel. Un coup de tonnerre résonne alors.

Le sol se fissure et tremble alors que la plage est pulvériser par la lapine. Beaucoup des combattants tombent au sol, ou sont même propulser par l’onde de choc électrique créé par la supernova lapine. Mais Lola ne laisse pas le temps aux autres de réagir, elle achève sa propre jambe déjà mal en point en rebondissant directement après l’impact pour se propulser à la vitesse d’un éclair en direction de sa mère qui est maintenant visible vu que les autres se sont fait disperser. Il y a sûrement Arès qui doit être encore debout, mais Lola ne prends pas le temps pour cela, elle veut montrer ici et maintenant qu’elle aussi est devenu une grande pirate des mers. Elle sait que sa mère maîtrise le haki de l’observation, mais elle sait aussi que celui ci n’aime pas les trop grande vitesses et les coup surprise. D’où le faite qu’elle est rebondit de suite quitte à se briser tout les os de sa jambe après un tel impact. En un instant, elle se retrouve à porter pour donner un coup à sa mère. La dernière fois, elle l’avait fait d’une manière ridicule en frappant avec son oreille, cette fois, elle veut enfin la toucher d’une manière concrête et sans que ce soit une simple touche. Mais elle sait qu’elle ne peut simplement hurler et envoyer son poing en direction de sa mère, cela ne marchera pas. Alors, au dernier instant, elle plante ses deux pattes dans le sol juste devant sa mère. Le haut de son corps se fige alors que le bas, lui, garde encore la vitesse de l’attaque. Les jambes et les pieds de la lapine passe au dessus et c’est son autre patte, pas cassé et remplie de haki et d’éléctro qui se dirige en plein dans Jeska. Une attaque surprenante, mais pas ridicule cette fois. Au final, l’éclair n’aura servi qu’à dégager un passage, car Lola veut montrer à sa mère sa propre force. Sa force, son haki, son éléctro, le choc est imminent alors même que le sol finit à peine de trembler après l’impact de la lapine sur la plage maintenant détruite. Même si Jeska contre l’attaque, le choc va être titanesque...
 Hone Hone

 Electrical

 !! Stamped !!




  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine

La flamme de la volonté



Après avoir reçu l'attaque de Jeska de plein fouet, Arès blessé dans son orgueil, décide de se changer partiellement en Mandrill. Il fait pousser une queue de singe qui s'agite derrière lui, un léger manteau de fourrure sur son torse, sur son visage et des crocs simiens. Puis, il regarde les alliés de Jeska faire interruption dans la bataille, Arès grimace en les regardant. Il analyse les types, sans avoir besoin du Haki de l'observation, rien qu'avec son expérience et son instinct de primate, il en déduit qu'ils sont faibles… Tous ? Non, une personne sort du lot. Le pirate regarde Diego Lamprey avec intention, il estime qu'il est puissant, très puissant, son instinct le met en garde contre cet homme masqué. Ni une, ni deux, Arès rembarre ses alliés.


- Je n'ai pas besoin de votre aide, dégagez de mes pattes.


Il fonce sur Jeska poing droit chargé, il est suivi par les compagnons de la capitaine. Arès envoie un direct qu'il enflamme avant l'impact, Jeska n'a aucun problème pour esquiver, les alliés sautent derrière Arès pour foncer sur leur capitaine. Les cinq guerriers enchaînent Jeska de toutes parts, mais elle ne semble pas être plus que cela en difficulté. Ce qui agace Arès, il veut qu'elle se batte à fond. Il comprend que ce n'est pas comme ça qu'ils toucheront Jeska. Il se retire du groupe, laissant les compagnons continuer l'affrontement, il analyse les mouvements de la Kamahlsson. Arès voit en sa capitaine une redoutable combattante, même s'il n'y paraît rien. Il tente d'anticiper les mouvements de la belle brune, mais il a du mal, Jeska n'est pas quelqu'un que l'on analyse en un éclair. Il grogne, il grimace, le fait que la Kamahlsson n'y va pas à fond le frustre.


- Ça suffit les conneries, dégagez les amateurs de merde, je vais m'occ... Oh… Fais chier !


Lorsque Lola abat sa puissante attaque foudroyante, Arès saute dans les airs, afin d'éviter le choc. Il esquisse de justesse le choc, il ne peut que reconnaître la puissance de la Mink. Il est posé sur une falaise, regardant les amis de Jeska se faire balayer par l'attaque de Lola, ce qui le fait ricaner.


- Ha-ha-ha ! C'est ce qui arrive quand on n'a pas le niveau !


Il continue d'observer Lola affrontant la pirate, il voit une ouverture. Le Protogonien saute dans les airs, profitant de la maigre ouverture offerte par Lola en combattant Jeska, puis il se déchaîne. Il envoie une salve de projection d'électro avec ses poings, l'attaque projette des boules électriques en rafales sur Jeska.


- Astrapé  !


Si Lola ne brille pas dans des combats de groupes, c'est la même chose pour le primate. L'attaque explose dans la zone, soulevant le sable après les impacts à répétitions. Arès arrive sur la terre ferme, il se change en forme hybride de Mandrill. Il est recouvert par une épaisse fourrure, qui lui recouvre toute la majorité du corps, sa queue continue de s'agiter derrière lui, en plus d'arborer des traits plus humains mêlés à ceux d'un Mandrill. Il ouvre sa gueule, laissant apparaître ses crocs avec des filets de baves.


La J'escouade! Hybride

- Alors, capitaine, bouge-toi le cul ! Ne me dis pas que ça a suffi à te crever ?!


Lola doit s'offusquer, sans doute, devant le manque de respect envers sa mère. Mais, sans attendre, le Mandrill fonce sur Jeska. Il fonce sur elle, changeant brusquement d'apparence, il devient plus imposant et musclé, d'un seul coup. Puis, il envoie un direct chargé d'électro sur sa cible, le coup, même si Jeska le bloque ou l'esquive, ne sera pas anodin pour les environs.



Fiche (c) Espe





Technique:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Aussi étrange que cela puisse paraître, Lola reste en retrait. Elle veut sans doute essayer de me vaincre par ses propres moyens. C'est louable et un peu naïf à la fois. Mais bon, je laisse faire. Après tout, maintenant que Diego et le reste de mon équipe de choc vient de rentrer dans la danse, je ne peux plus me permettre de me relâcher! Et pourtant, très vite, le protogonien s'éloigne à son tour. Me réserve-t-il une surprise à sa façon? Je n'ai pas trop le temps de tergiverser, car ma fille me tombe dessus, le pied nimbé d'un éclair de foudre! Nom d'un biscotte! L'espace d'un instant, je me fige ; j'ai toujours eu peur du tonnerre. C'est assez ridicule en soi, avec la force que j'ai réussi à développer, un tel phénomène naturel ne devrait pas m'ébranler. Et pourtant, je n'ai jamais réussi à me débarrasser de cette phobie. Alors quand l'attaque de la mink touche la plage et envoie valdinguer le sable et mes amis dans les airs, je reste plantée là. Le nuage soulevé obstrue ma vision et me fait tousser, mais rien qui ne puisse m'handicaper. Après tout, je suis une ancienne aveugle. J'ai passé la majorité de ma vie à me battre sans y voir. Cette diversion ne changera rien. Et Lola devrait le savoir. Alors … pourquoi? Pourquoi dépenser autant d'énergie dans quelque chose de futile.

Ce n'est que l'instant que je comprend. Mon haki de l'observation m'alerte, mais cette fois je n'ai pas le temps d'esquiver. Le sol partiellement détruit par l'attaque de Lola est maintenant trop meuble : impossible de faire un soru avec du sable mouillé jusqu'aux chevilles! Je ne sais pas si elle a fait ça exprès pour limiter mes mouvements, mais c'est tout bonnement brillant! Dans mon état actuel, j'en suis réduite à devoir bloquer le coup de pied de ma lapine d'amour, mais aussi l'assaut opportunité d'Arès qui a profité de ma vulnérabilité. Le choc est bien plus violent que je ne l'aurais cru! Evidemment, avec le haki et le tekkai je mitige l'impact physique de leur coup, mais l'électro combiné au sol trempé, ça, je le sens passer! La poussière retombe et je les vois figés là, contents de leur exploit. Mais très vite, la surprise de me voir encore debout efface toute trace de satisfaction sur leur visages.

"Tu as fait de beaux progrès, ma fille." la félicité-je. Et de poursuivre avec un sourire carnassier sur le visage. "Mais ne vas pas croire que je me suis tournée les pouces durant tout ce temps. Moi aussi, je suis devenue plus forte."

Bon, je ne vais pas être trop dure avec eux pour le moment, et je vais garder mes poisons en réserve. De toutes façon, les capacités que m'octroie mon fruit du démon n'ont jamais été compatibles avec l'entrainement. Immédiatement, mes deux compagnons s'écartent de moi et se remettent en garde. Sans doute leur instinct leur à indiqué que cette fois, j'allais passer à l'offensive. Je m'extrait du sable humide et d'un soru je me précipite sur Lola! Cette dernière est surprise par ma vitesse, je vois la stupéfaction dans ses yeux alors que mon poing chargé de haki de l'armement va percuter son visage, mais ça, ça aurait été sans l'intervention de Diego. L'homme-poisson surgit dans mon dos, et me force à adapter mes plans. je fais volte face et me prépare à le punir de son imprudence, quand mon haki de l'observation m'indique que je suis dans la ligne de mire de Wolfgang. Prudence étant mère de sureté, je sors de ce piège avant qu'il ne se referme sur moi.

"Tsss." sifflé-je entre mes dents.

Avec Héfy, et le reste de mes commandants en couverture, mes fenêtres d'attaques vont être réduites. Je sais d'expérience que tenter d'attaquer directement ma stratège va se retourner contre moi. Je soupire, moi qui voulais quelque chose de plus relevé, me voilà servie.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson

   

Un contre Un
La J'escouade! 51pg
Invitation






C’est bien ce que je pensais, elle a réussi à simplement contrer mon attaque avec son Haki et sa force brut. Je ne l’ai pas touché avec ce coup, pas assez pour que j’en sois satisfaite. Mais j’aurais voulu tester un vrai combat de puissance entre nous… Sauf que Arès en a profité pour attaquer. En même temps il a raison, mais d’un autre côté ça m’énerve, je voulais voir ce que je pouvais donné face à une personne autant puissante dans un duel d’attaque et de contre en une seule attaque. Mère viens alors m’attaquer mais encore une fois, notre duel se fait couper. Je n’aime pas cette façon de se battre, surtout que maman se retiens clairement pour ne pas tué ou amoché gravement son équipage, tu parle d’un duel. Je me tourne alors vers Arès qui se prépare pour la suite, j’ai besoin de quelques instant seul à seul, alors j’en ai rien à faire d’un duel équitable. Je fonce sur lui sans prévenir et j’attrape un de ses bras. Je plante une de mes pattes dans le sable pour me stopper net dans ma course afin de propulser le haut de mon corps en avant tout en tenant Arès. Je veux juste l’écarter quelque instant, alors je le jette au loin sur l’île en direction d’une petite forêt déjà bien amocher par ma dernière attaque. Je ne perds pas de temps, il va vite revenir alors je fonce de l’autre côté sur l’équipage de mère qui sont en train de la défié. Vous aussi vous me gênez !

LolaResté en arrière les figurants !


La lapine frappe le sol de sa patte pour faire trembler le sol et stopper le maigre combat en cours. Le silence gagne alors le champ de bataille alors que Lola à le regard vers le sol, en direction du point qu’elle vient de frapper avec sa force brut. Lorsque la lapine se relève et montre son regard, ses yeux sont rouges, indiquant que la lapine serait prête à passer en Sulong mais qu’elle ne le fait pas. Comme si elle ne voulait pas usé de ce pouvoir à cette instant. Elle marche en direction de sa mère, passant au milieu de l’équipage au sol. Une fois à quelque mètre, elle prends une position d’attaque au corps à corps, comme pour indiqué à sa maman qu’elle veut un échange de pure force. Pas de pouvoir, pas de fruit du démon, pas d’intervenant, juste un échange pure et simple de coups. La lapine ne veut pas juste usé de tout ses pouvoirs comme d’un marchant à l’étable, elle s’est entraîné dur à se renforcer musculairement. En portant des ancres de bateaux, en renforçant ses poings sans ses os et en passant son temps libre à faire des pompes, des abdos ou d’autre exercice de musculation. La lapine regarde sa mère et commence à sourire alors qu’elle sort son foulard. Un foulard offert par Jeska elle même. La lapine se couvre les yeux, cachant ses pupilles rouges. Une fois cela fait, d’un geste de la main, elle invite sa mère à venir échanger une passe de coups direct tout en disant : «Comme au bon vieux temps.»


  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine