Le deal à ne pas rater :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 Hz Google TV (Via ODR ...
499 €
Voir le deal

[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles.

Cela faisait trois ans que ma vie était devenu une incroyable routine affligeante, ou je ne faisais que forger, nager et m’entrainer à utiliser Futago no Ken. C’était une lame assez difficile à manier, car avec ses 2 extrémités tranchantes, il était facile de se couper si on ne préoccupait pas des deux lames à la fois. Enfin, à force de m’entrainer seule, je connaissais cette arme mais j’étais arrivé à un point où je ne m’améliorais plus vraiment. Personne dans mon village ne maniait l’épée, donc personne ne pouvait m’aider. Malgré cela, je continuais de persévérer, mais ça m’ennuyait de plus en plus.

Une belle après midi de fin de printemps, après avoir fini ma nage quotidienne, je débutai mon fameux entrainement répétitif qui ne m’apportait plus grand-chose. D’ailleurs, je ne pris pas la peine de me revêtir convenablement car s’était devenue un tel rituel que je connaissais mes mouvements par cœur et je ne craignais pas de me couper. De plus, avec la chaleur qui régnait sur cette plage, j’étais plus à l’aise dans mon bikini, je mis simplement un paréo rouge autours de ma taille, au cas où un villageois passerait dans le coin.

Malheureusement, je fus vite distraire. Près de là où je me trouvais, il y avait une fleur, une unique fleur d’un rouge éclatant, le même rouge que ma chevelure flamboyante. Bien évidemment ce n’était pas n’importe quelle fleur, c’était une rose, si belle et si fragile. Je fis une pause sur mon exercice et m’approchai de cette merveille. Plantant mon épée non loin d’elle, je m’asseyais juste à coté et respirai son parfum subtil. Cela me remémora la première fois où Léo m’avait offert une rose, le jour de mon treizième anniversaire, le jour ou il m’avait déclaré sa flamme. Il avait dis qu’a ses yeux, j’étais exactement comme cette fleur, aussi belle et attirante, mais aussi dangereuse lorsqu’on n’en connait pas tout ses aspects, et que lui connaissait tous mes aspects et qu’il savait qu’il n’aurait jamais rien à craindre de moi.

J’hésitais à la cueillir, car à cet instant, elle me ressemblait plus qu’à l’habitude, cette petite rose isolée. Je fini par me perdre dans ma réflexion et m’endormir sur place, près de ma semblable végétale et de ma création de métal. Ce furent des bruits de pas qui me sortir de mon sommeil. Lorsque j’ouvris les yeux et regardai dans la direction d’où provenait ce son qui m’avait réveillée. J’aperçus qu’un homme observait attentivement mon arme. Cet homme était vêtu de noir de la tête au pied et il portait une capuche qui m’empêcha de voir son visage. N’étant pas très bien réveillée, je m’assieds et m’étirai de tout mon long pour corriger ce problème puis battu trois fois des ailes pour les désengourdir.

Je m’adressai enfin à l’homme qui n’avait même pas vu que j’avais bougé tellement il était concentré :

-Bonjour, je peux vous aider ?


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Wohrwèlch s'était embarqué dans une nouvelle aventure où faillit avoir de gros problème. Le navire marchand dans lequel il séjourné s'était perdu suite à une petite tempête, il y avait pas mal de dégât mine de rien. Le voilier arriva bien tant que de mal sur une petite île, une terre inconnu pour l'historien. C'était la première île que le bâtiment croisa depuis une semaine. Le bateau avait complètement perdu son cap. Vu qu'il y avait beaucoup de réparation à faire, cela allait prendre quelque jours et profita pour se ravitailler. Un peu trop de temps pour l'historien. Il décida de quitter le port pour faire le tour des environs. Il reviendrait juste pour l'heure du soupé avec les marins. Une ballade pour dégourdir un peu les jambe lui faisait du bien et respirait l'air non salé aussi. Il prit une bonne inflation puis, se dirigea hors de la ville. Ses pas, l'emmenaient d'abord sur le chemin un peu rocailleux, puis, dans les champs où les fleures inondaient de couleur les près verts, ensuite, il prit l'envi d'escalader quelques dunes pour enfin finir par marcher en traînant sur le sable. Par moment, il s’amusait à esquiver l'eau de la mer qui s’avançait brusquement jusqu'à toucher ses pieds. Une heure passa comme cela, puis deux heures. Il faisait chaud et le vent soufflait peu.

Après ces long moment de divertissement, Wohrwèlch songeait à rentrer au port mais une chose l'interpella. Une chose qui n'avait rien à faire sur une plage, une chose brillante. Il courra alors voir ce que c'était. A sa grande surprise, il découvrit deux belles épées semblables au sienne qui était assemblaient en une sorte de bâton. Émerveillait, il les contempla un moment. Il était vraiment fasciné de voir un telle ouvrage, d’ailleurs il se demandait qui pouvait forger de telles armes. N'ayant pas vu la propriétaire, il prit l'arme dans sa main pour la contempler de plus près en espérant voir des insignes qui prouverait la marque de la fabrication. Il entendit alors une voix douce et féminine. Il se retourna et vit un ange! Il frotta les yeux une seconde à la façon de celui qui n'en revient pas. Il dévisagea longuement la belle créature qui se tenait face à lui, puis, il mima dans un beuglement une phrase à moitié inaudible:

- Bleuh, blah... bonjour. Euuh, oui, elle est à vous cette jolie lame ? Veuillez m'excuser mais je n'ai pu m’empêcher de la regarder de plus près.

Wohrwèlch rougie légèrement, un peu gène. D’ailleurs, il ne savait trop quoi faire, il tendit les épées déjà assemblés à la femme. Il continua sans attendre:

- Vous, vous êtes vraiment un ange ?
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss
Spoiler:

Et oui, l’homme m’avait posé LA question qui tue : « Est-ce que je suis un ange… ». J’avais envie de répondre à cela : « Non, je kiff juste avoir des ailes en carton dans le dos, ça fait tellement jolie. » Mais je me retins car il portait de l’intérêt à mon arme et cela avait flatté mon égaux. Après tout, c’était moi qui l’avais créée !
Attrapant Futago no Ken que l’homme me tendait, je me relevai et lui répondis simplement en bougeant mes ailes :

- Oui je suis un véritable ange et cette arme est bien la mienne, j’avouerai même en être la créatrice !

L’homme avait l’air surpris en face de moi, il ne me croyait peut être pas. Pour le convaincre j’enchainai :

- Vous savez ce n’est pas parce que je suis un ange et que mon corps est frêle que je suis fragile ! Bien au contraire.

Soudain j'aperçus que je n’étais pas la seule à être armée. Ma chance de me battre véritablement contre quelqu’un était enfin arrivée ! Il ne fallait surtout pas que je la laisse passer car je devais encore progresser, je n’étais pas encore prête à prendre le large et je le savais très bien.

- Je vois que vous avez vous-même des épées ! Il se trouve que je suis la seule à essayer désespérément d’apprendre à me battre sur mon île, du coup je n’ai pas de partenaire d’entrainement et je suis arrivée au point ou je ne progresse plus. Ça m’aiderait énormément si vous acceptiez.


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh


Dernière édition par Izya le Mer 15 Fév 2012 - 16:47, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Wohrwèlch écouta attentivement la jeune femme. Il pouvait s'intéresser à toutes sortes de discussions aussi divers que possible. Le coté un peu mystérieuse d'Izya l'avait relativement charmé. Il rentra tout de suite dans le vif d sujet, un dialogue qui pouvait certainement l'enrichir aussi. Cela le changeait des livres dans lequel il pouvait se plonger. Il en oublié de prendre son repas des fois quand il lisait. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas profité d'espace de la nature et surtout de prendre du temps avec des personnes. Il répondit alors:

- Oh vraiment, vous êtes forgeronne ? Moi, c'était mon père qui me les avait forgé.

Il continua:

- Rassurez-vous, je ne juge pas au apparence ou au coeur, je ne me suis jamais dis une chose de telle. Disons qu'on ne croise pas ange tous les jours.

Il lui sourit l'air naïf et rougi légèrement des joues. Pour pas se sentir encore plus ridicule il termina alors:

- Je vous comprends. Vu que je ne m'étais pas entrainé depuis un moment, j'accete volontiers, mademoiselle. Par contre j'ignore si je serait parfait pour vous aidez à vous améliorer.

Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas combattu, même amicalement. Il fallait bien qu'il se remette dans le bain, le maniment des armes restait une des choses dont il pouvait perde ce qu'il avait acquit si il s'entrainer plus. Il dégéna de son forreau dans un premier temps Erx. Il l'invita à la suivre sur la plage et lui poursuivit:

- Commençons par quelque chose de simple si vous voulez bien.
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss
Mon interlocuteur dégaina une de ses lames et m’invita à le suivre sur la plage. Ce que je fis sans hésitation. Comme il voulait commencer par de la simplicité, je désassemblai mes lames et en posa une au pied d’un arbre. Après tout je devais m’améliorer aussi dans mon maniement de simples épées, et comme c’était la première fois que j’avais un adversaire mobile en face de moi, il était en effet préférable d’y aller par étape.

Il se mit en garde, je fis de même. Ne sachant trop comment engager, j’attendis qu’il fasse le premier assaut ce qui prit une bonne minute avant qu’il se décide. M’étant lassée d’attendre, j’avais perdu un peu de ma concentration et je ne réussi à esquiver que de justesse. Ne me laissant pas le temps de reprendre mes esprits, il enchaina mais je réussi à parer cette attaque, mon arme tenue à deux mains. Aucun de nous ne prenant l’avantage sur l’autre, nous nous écartâmes et revîmes à notre position initiale.

*Cette fois je ne me ferais plus avoir*

C’était à moi de prendre l’offensive, je fonçai vers lui, ma lame pointée vers le ciel et au dernier moment, je la baissai pour tenter une attaque de haut en bas. L’homme me para assez aisément, je me retrouvais dans une position délicate pour réattaquer, mais je n’abandonnais pas pour autant. Levant ma jambe, je lui assenai un coup de mon pied nu dans le ventre, le déséquilibrant. Bon je l’avoue, ce n’était pas très fair-play mais j’étais toute fière de moi. Afin de ne lui laisser aucune chance, je m’assis à cheval sur lui et lui mis la pointe de mon épée sur la gorge. Toute souriante, je lui dis :

- Gagnée ! Ҫa fait un point pour moi !

En disant cela, une idée me venu en tête. L’aidant à ce relever, je continuai :

- Le premier qui arrive à 5 points gagne la manche et après on augmente la difficulté pour la manche suivante. Qu’en dites-vous ?

Me remettant à ma place de départ, je m’aperçus soudain que l’homme de s’était même pas présenté, je lui fis donc la remarque :

- Au faites, je ne connais même pas votre nom et je croie bien ne jamais vous avoir vu dans le coin. Qui êtes vous au juste ?


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
L’aventurier ne s'attendait pas à ce qu'elle gagne et qui plus est, aussi rapidement. Un effet de surprise ? Non, certainement pas. Il avait un petit faible pour n'importe que femme. Disons, que pour lui, il était anormal qu'un homme se bâte contre une femme même pour un duel amical ou dans le cadre d'un enseignement. Il avait accepté ce challenge car la pauvre demoiselle se plainait de ne plus évoluer. Elle en était arrivé à un stade où quoiqu'elle faisait en solitaire, cela ne lui permettait pas de gagner en quoique ce soit. Seul, une autre personne serait en mesure de lui dire ce qu'elle doit travailler. Et cela, Wohrwèlch considérait qu'il s'agissait d'une aide formel. Rapidité, maîtrise, force, etc... Il avait plutôt peur de la blesser. Un ange. On n’abîme pas de la sorte une si jolie créature quand même.

Il y avait une seconde motivation qui poussa Wohrwèlch à prendre ce duel. Il avait lui même besoin d'un entraînement, ses capacités et ses réflexes n'était pas toujours très compétent lors des moments de grand besoin. Il était évidement que pour ces choses là, il était primordial pour survire face à l’adversaire qui s'avère parfois plus rusé qu'on ne le pense. La preuve. Ne jamais juger par les apparences. C'était une règle à ne pas oublie. "Fichtre, elle m'as battue. Elle n'est pas aussi chétif qu'elle en à l'air". Après avoir accepté avec dignité sa défaite, il répondit:

- Félicitation. Vous m'avez bien eu. En réalitié j'apprends ou je réapprends des choses. Il se peut que je perds vite la mémoire pour pas grand choses. Des activité que ne me passionne pas. Par exemple, j'ai tendance à ne pas manger, surtout quand je suis plongé dans un livre. Ahhaah.

Il ne put s'empêcher de rire. Il proposa:

- Ce que je veux dire par là, c'est qu'il ne faut pas se fier au apparence, je me suis laisser en quelque sorte distraire. On ne rencontre pas des anges tous les jours. Et je dis cela car c'est primordial. Règle numéro 1, ne pas juger à l'extérieur. Pour ce qui est des manches, je ne suis pas contre mais je souhaiterais raccourcir à trois point pour une manche. Sachant qu'à chaque partie on augmente la difficulté, d'accord ? Là, on termine à un sabre, puis, on fera à deux, et enfin, on conclura avec nos armes assemblés. Qu'en dites vous ?

En disant cela, les deux combattants regagnèrent leur place d'origine. L'épée à la main, prêt à bondir sur l'autre. Il continua:

- Oh oui, très juste, moi c'est Wohrwèlch, Worh ou Woh pour les intimes. Et vous, quel est le vôtre ?

Aussitôt qu'Izya finit sa phrase, l'historien prit d'assaut la jeune femme sans la moindre hésitation cette fois, il n'était pas question de se laissait avoir. Même si cela pouvait devenir étrangement à un jeu, il était pour le jeune homme un défi supplémentaire. C'était comme si il risquait sa vie. Il se rappelait de sa première rencontre avec Yukisame et Minos, sur l'île des mafieux de Stellaluna. C'était dans ces moments là où il ne faut pas faiblir. Il avait eut la chance que Minos l'aida.

Entre les bruits des fers qui se choquèrent et les vagues qui humaient, les deux duellistes semblait déterminés plus que jamais. Wohrwèlch reprit la main, il était à deux points alors que l'ange n'avait que son premier point. Allait-il gagner cette manche ?
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss
L’homme venait de me dire qu’il possédait lui aussi des armes qui s’assemblaient, j’étais très surprise. Moi qui croyais avoir été originale en inventant Futago no Ken, je fus un peu déçue mais me repris bien vite car le prochain duel allait commencer. De plus, je me dis qu’au final, j’avais plutôt de la chance de l’avoir rencontré, lui, utilisateur de lames jumelles. Cela me permettrait de tester ma technique de combat que j’avais durement développé ces dernières années contre quelqu’un qui pouvait avoir le même type de technique. Et puis, ainsi, je pourrais peut être imiter certaines de ses idées si il est efficace avec.
Finissant ma réflexion, j’acquiesçais à sa proposition de réduire le nombre de point puis me mis en position. Il répondit à ma question sur son identité, ce qui m’apprit qu’il s’appelait Wohrwèlch et me la retourna.

- Et bien moi, c’est Izya. Ravie de faire la connaissance d’une personne ayant une arme semblable à la mienne !

Le deuxième duel commença, Wohr avait l’air plus concentré que lors de la précédente et, du coup, le combat fut plus dur. Il para toutes mes attaques, j’avais l’impression qu’il me sentait arriver. Puis, alors que j’attaquai par la droite, il donna un coup violent qui fit glisser mon épée d’entre mes doigts. Désarmée, je perdais ce combat.

La troisième fut à peu près identique, en faite, je n’avais aucune chance face à lui en combat à l’épée strict, il devait avoir un passé de combattant que je ne possédais pas et qui lui donnait un bon avantage. Il gagna donc une seconde fois.

Cette nouvelle défaite commença à titiller mon orgueil. Je ne voulais pas perdre, après tout je n’avais jamais perdue ! Certes, je n’avais jamais combattue quelqu’un aux sabres, mis je m’avais tout de même jamais rien perdue de ma vie ! Et c’était très bien ainsi. Je pris donc la décision de me réengager dans la voie de la tricherie en utilisant tout mon corps pour gagner. Enfin, ce n’était pas vraiment de la triche, car à aucun moment on avait convenue que ce serait un entrainement classique du maniement des épées, mais au fond de moi, je considérai tout de même cela comme étant déloyal.

Bref, le combat repris. Comme pour les duels qu’il venait de remporter, Wohr avait le dessus. Je mis donc ma fourberie au point : avec ma main droite, je lançai une offensive avec mon épée par en haut, qu’il para aisément, épée à deux mains. Continuant d’appuyer sur mon arme, je lui assenai un coup de point dans le ventre. Le pauvre se plia sous le choc, me donnant ce point.

J’étais assez fière de moi, mais en même temps je m’en voulais un peu, le pauvre ne m’avait pas touché une seule fois alors que ça faisait deux fois que je le frappais. Je ne voulais pas qu’il m’en veuille, du coup je parlai franchement :

- Désolé pour ce deuxième coup bas, mais je n’ai vraiment aucune chance de gagner à la régulière. J’espère que tu ne m’en veux pas, et aussi que je ne t’ai pas fait trop mal… J’ai essayé de me retenir mais je n’ai jamais bien su jauger ma force…


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh


Dernière édition par Izya le Dim 19 Fév 2012 - 17:06, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
- Jolie prénom. Je suis également ravis de faire votre connaissance, Izya. Il en va de même.

Il est vrai que le pauvre Worhwèlch s'attendait à un duel amical loyal, surtout de la part d'une jeune femme. Il n'avait pas de haine ou de colère. Oui, ils n'avaient pas fixés véritablement des règles. Juste proposés une façon qui déterminerait la manière de gagner et de savoir qui serait le plus fort entre les deux. L'historien avait la fâcheuse façon de se battre de manière plus gentil à l'égard des femmes. Elles étaient des douces fleures qui ne fallait pas fragilisait. C'était d’ailleurs, l'une des raisons qu'il préféra de n'utiliser que la ruse et le désarment. Il ne pensait de la même manière que son adversaire. C'est vrai que tous les coups sont permis, même des coups bas aussi violent.

Le dernier coup porté par Izya fut malheureusement placé légèrement dans le ventre coté gauche. En plein dans son estomac mais c'est sa mystérieuse lèpre qui réagit en premier dans la douleur. Fallait dire que l'ange taper drôlement fort. Elle avait certainement bien calculer sont coup, avec le temps et de la persévérance on finissait par acquérir des facultés hors norme pour savoir où mettre précisément sont coup. Wohrwèlch ne le considérait pas comme un coup de bol mais bien une attaque parfaitement réussite. Le corps lépreux du malheureux réagit violemment et lorsque l'historient voulut parler il vomit son déjeuné et du sang. La douleur lui fit tellement mal qui se plia tombé sur ses genoux. Les mains repliaient sur sont ventre il s'exclama bien tant que de mal:

- Bien joué Izya. Ne vous cherchez pas des excuses, on avait pas dit que c'était un combat à la loyal. Vous avez fonctionnée avec la ruse. Je n'ai rien à dire, c'était très bien. Faut dire que vous avez une force herculéenne, ahah.

Une fois remis sur pieds, le jeune homme attendis que la belle l'attaque. Elle se rapprochait férocement enfin. Il bloqua comme il l'avait prédis. Celui qui devine plus rapidement que l'autre ce que son adversaire va faire était sûr de gagner. Il para à chacune de ses gestes. Mais un peu trop sûr de lui, Izya semblait prendre le dessus sur lui. Mais finalement, Worhwèlch contre-attaqua après avoir repousser un coup dans le vide porté par l'ange. Prit au dépourvu, les mouvements d'épée répétés et plus véloces lui permis de reprendre le dessus. Elle perdit cette manche à un sabre. Dommage. Elle qui voulait de l'entraînement, elle était servit.

Izya 2 Points VS Worhwèlch 3 Points


Un peu essoufflé, l'historien essuya d'un révères de main sont front plein de sueur et prit la parole:

- Bon. Je pense que vu que c'était la première manche je ne souhaite pas encore portais de jugement. J'attendrais la fin de la troisième.

Il tira Zaarïn de son fourreau et invita la jeune femme à faire de même. Il se plaça à quelque pas d'elle sur le sable bien éparpillé. Maintenant, la deuxième manche, celle du combat à deux sabres commençait. C'est l'historien qui engagea le combat. Il asséna d'abord un coup de coté sur le flanc gauche de la jeune femme. Il pivota en même temps pour que son deuxième bras enchaîne un second coup porté sur le cou dans un délais proche de de seconde. Izya bloqua aisément le sabre nommée Zaarïn et évita d'un pas de coté l'autre lame. L'élan porter par le jeune l’amena à se rouler parterre pour esquiver une contre-attaque de la guerrière. Toujours au sol, il profita de sa situation pour la faire tomber avec son pied. Tendis qu'elle chutait, ce dernier se leva dans une rapidité extrême et sauta sur la femme avec ses deux armes pointes en bas. La pesanteur fit le reste. Il écarta bien évidement ses sabres sur le coté mais au moment d'arriver sur son adversaire, cette dernière roula son corps sur le coté le sourire aux lèvres pensant un retournement de situation. Wohrwèlch la désarma dans la roulade et elle se retrouva alors sans arme. L'historien encore avec ses lames plaça délicatement Erx sur le cou du vaincu. Il lui chuchota alors dans le creux de l'oreille, un peu comme une confidence intime:

- Gagner. Pensais-tu vraiment m'avoir à ce petit jeu?

La laissant se redressait, l'archéologue fit preuve de gentillesse en lui ramassant ses lames qui tant tôt les avait expulsés hors de sa propriétaire. Le second duel était lancer immédiatement. Worhwèlch ne s'attendait pas que le combat reprenne aussi rapidement. Izya enchaîna de par les deux cotés que l’historien reculait tout en parant. Il marchait aveuglement en arrière et trébucha à sur un très gros coquillage. Voyant son opportunité, l'ange asséna son dernier coup. Worhwèlch abdiqua. Ils étaient maintenant ex-quo. Rien était perdu. Il y avait encore de la marge.
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss
Nous avions entamé la deuxième manche, et Wohr me mis K.O lors du premier duel. Cependant, il fit une chose qui m’agaça beaucoup : sa réflexion… Était ce de la drague ? Ou juste de la moquerie… Que ce soit l’un ou l’autre, cela ne me plaisait pas du tout car mon cœur était déjà pris et ma fierté assez élevée.
Pour le duel suivant, je n’attendis pas qu’il se prépare. Attaquant sauvagement, je fini par gagner le point aidée par un déséquilibre de mon adversaire. Alors qu’il était encore au sol, je me reculai et me remis en garde. J’étais à fond dans ce combat, je ne voulais pas perdre contre cet homme qui s’était ouvertement moqué de moi !

A peine avait-il repris les armes que j’enchainais. Le harcelant de tout coté, le pauvre se voyait surmener par cet assaut, mais une erreur d’inattention lui fit reprendre l’avantage. Il fallait que je recule afin de reprendre mon souffle car je ne mettais nullement retenu dans ce début. Heureusement pour moi, une opportunité se présenta, comptant sur ma souplesse, je fis un saut de main arrière et mon pied alla frapper le menton de mon partenaire d’entrainement qui ne s’y attendait pas du tout, ce qui eu pour effet de le sonner. Prenant cette chance, je réattaquai et lui mis une lame sous la gorge.

*Encore un duel de gagné et j’aurai réussi cette manche*

Un petit sourire aux lèvres, je dis :

- Alors, qui est-ce qui gagne finalement ?

Cependant, Wohr n’avait pas l’air dans son assiette, déjà lors de la première manche il avait craché du sang par ma faute, mais n’avait rien dit de spécial à ce sujet. Peut être ne voulait-il pas perdre la face contre une femme ?
Un peu désolée de mes exactions, je lui laissais le temps de récupérer correctement avant de passer à la suite. Un fois totalement opérationnel, nous nous remîmes en garde mais cette fois ce fut lui qui attaqua. J’esquivai et parai la plupart de ses attaques mais bien vite, il prit le dessus en me désarmant d’une épée pendant que l’autre parait sa main droite. Encore une fois, nous étions à égalité. Le combat décisif de cette manche allait se jouer et je ne voulais vraiment pas perdre et lui non plus d’ailleurs, cela pouvait se lire dans ses yeux.

De retours au point de départ, personne n’osait attaquer l’autre. Nous nous observions, attendant que l’autre montre un signe de déconcentration. Puis, au bout d’une bonne minute, nous prenions l’assaut en même temps. Nos lames se croisèrent et s’entrechoquèrent. Notre combat nous fit dévier jusqu’au bord de l’eau ou un galet mal placé et encore humide me fit glisser. Je me retrouvai à terre, la victoire s’offrait à Wohr, mais soudain, j’eus une idée. Étant dos contre le sable, je réussi à dévier sa lame qui signifiait la fin du duel et de la manche et lui envoya du sable dans la figure grâce à mes ailes qui en étaient recouvertes. Problème : j’avais mal calculé mon coup et le sable me retomba aussi dans la figure. Du coup, nous étions tout les deux à nous frotter le visage et, malgré mon idée qui m’avait semblé si bien, je perdis cette seconde manche encore à 2 points contre 3.

- Bah, ça aurait pu marcher… Enfin, bravo deux manches de suite de gagné pour toi, mais je t’avoue être tout de même meilleure avec mon Futago no Ken reconstitué et je ne te ferai pas de cadeau !

Je me débarrassai du reste de sable que j’avais encore dans la figure et assemblai mon arme. Je la fis rapidement tournoyer histoire de me remettre en mémoire son poids et sa taille puis je me mis en garde.


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Worh avait reçut du sable dans les yeux, cela l’étirait. Quel désagréable sensation d'avoir des grain coller sur l'iris.

- Hmm. Si cela ne vous ennuie pas, je souhaitais qu'on se batte un peu plus loin de l'eau. Une noyade serait vite arrivé par accident.

La nuit se rapprochait, fallait faire vite. Il suivis son partenaire d'entraînement. Le sable sous leur pieds était plus doux et moelleux. Il y avait un peu de brousse, les premières butes peine de végétation et des dunes n'étaient pas loin. Worhwèlch ne fit guère attention à la remarque d'Izya, il était content de mener le jeu mine de rien. Une nouvelle fois il fit un bon score comme dans la première manche.

Izya 2 Points VS Worhwèlch 3 Points

Une fois éloigné des vagues qui se cassèrent sur le sable fin, le jeune homme assembla alors tranquillement ses deux armes et attendit qu'Izya fasse de même. Il tenait fermement ses sabres et s'élança sur son adversaire une fois cette dernière prête. Il attaqua d'abord sur le coté droit d'un coup dirigé sur la hanche mais elle fut paré avec vélocité et d'une telle rapidité qu'il ne manqua pas de tomber. Il se retourna et refit la même assaut comme si il ne s'était rien passé. Comme il s'attendait à ce que la guerrière fasse la même parade il fut prit de surprise quand elle changea la manière de bloquer mais il profita alors de la répulsion pour enchaîner une nouvelle attaque sur l'autre coté de la femme. Seulement, il fit une belle erreur qui donna le premier point à la mylady.

Il eut un petit blanc avant qu'il ne ré-attaqua. Il couru la pointe d'Erx en avant, et, au moment où Izya bloqua son geste vain, il changea subitement sa tactique. Le bout de sa lame planta sur le sol entre les deux duellistes et il donna comme un coup de poing mais avec Zaarïn sur l'ange qui recula pour éviter le coup de justesse. Mais Worwhèlch ne s'arrêta pas là, son mouvement l'avait emportait de manière à qu'il rechute. Avec brio, il fit la roue l'arme à la main pour finir sur coup d'estoc. Une chose idiot puisque la demoiselle profita du coup manqué pour envoyer l’archéologue derrière elle et en pivotant rapidement elle termina ce deuxième point magnifiquement sa lame proche du cou du vaincu.

N'étant pas surpris, Worhwèlch s'attendait qu'elle avait plus de maîtrise et de compétence. Ses nombreux années d’entraînements intenses portaient ses fruits. Il fallait ajouter à cela, que le jeune acrobate n'utilisait ses épées assemblées que lors qu'il y avait beaucoup de monde à battre en même temps. Après une conquête vaine pour le deuxième point de cette dernière manche, il échoua lamentablement essoufflé. Il sentait la défait arriver mais ne désespérait pas pour autant et persévérait d'avantage pour le point décisive. Nouvelle tactique, la distraction. Sera t-elle assez sotte pour tomber dans son jeu fourbe ?

- Et donc comme ça, vous vous entraînez tous les jours seule ?
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss
Avec cette manche, j’étais enfin dans mon véritable élément. Mes lames, assemblées ainsi, leur poids si bien équilibré tournoyant dans mes mains. Ressentir le tissus de la garde dans mes paumes, j’aimais cela autant que j’aimais nager. Et pouvoir me battre ainsi contre quelqu’un du même acabit, qu’aurais-je pu demander de mieux ?
Mon excitation était à son apogée de la semaine car, en plus de posséder une arme identique à la mienne, Wohr m’avait déjà battu sur deux manches, augmentant en moi cette envie de victoire. Il n’était pas question que je lui offre la moindre chance, cette fois, j’allais tout rafler.

Les deux premiers combats furent des victoires assez simples, finalement ce n’était pas aussi bien que je l’espérais mais je m’en contentais.

J’étais bien partie pour faire un sans faute. J’étais tellement dans mon élément que j’en perdis un peu de ma concentration. Puis Wohr me posa une question, ce fut comme si je sortais d’une rêverie, n’ayant pas vraiment écouté ce qu’il me racontait.

-Hein ?

Un coup en traitre… J’eus juste le temps d’esquiver sa lame et de prendre de la distance. Ma défaite n’était pas passée loin ce coup ci, mais malheureusement pour le pauvre homme, mes sens étaient aux aguets, même en mode semi-automatique.

- Je vois que je ne suis pas la seule à apprendre des choses cette après midi, héhéhé. Les coups tordus, c’était plutôt mon truc jusqu'à maintenant.

Puis je réattaquai telle une furie et acheva le pauvre homme par une esquive basse de sa lame et d’un croche pied.
Je réussissais parfaitement mon sans faute sur cette manche. Un sourire aux lèvres, je tendais ma main au vaincu pour l’aider à se relever. Une fois que cela fut fait, je désassemblai Futago no Ken et remis mes lames aux fourreaux.
Un fois cela fait, je me tournais vers l’homme qui m’avait permis de m’améliorer dans mon maniement des sabres.

- Merci infiniment de m’avoir consacré un peu de votre temps aujourd’hui. Ce fut un réel plaisir et cela m’a permis de comprendre plusieurs de mes défauts.


[Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1425067977-izya-sflagopr [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1465207581-signizya [Scarlet Town, île natale d'Izya]La confrontation des lames jumelles. 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Izya 3 Points VS Worhwèlch 0 Points

Il n'y avait pas photo, le combat fut un acharnement désespérément pour l'historien. C'était claire et net, Izya maîtrisait mieux ses lames quand elles étaient assemblées. En même temps, avec toutes ses longues années d'entrainement intense, le maniement de Futago no Ken portait ses fruits, la jeune femme avait une connaissance parfaite de sa propre arme, elle le sentait au bout des doigts. Wohrwèlch s'inclina poliment. Il respectait cette victoire même avec des coups bas. Parallèlement à l'entrainement, il s'était bien amusé mine de rien.

Il s'approcha de la jeune femme pour lui serait la pince en guise de remerciement. Il démonta en même temps Erx et Zaarïn, puis les rengaina dans leur fourreau respective. Il avait le sourire aux lèvres et commença à parler:

- Puisque le soir approche assez vite, je vais essayer de faire vite.

Il prit une petite seconde d'inspiration, puis continua:

- Pour ce qui est de la 3ème manche, je n'ai rien dire, vraiment. J’insiste, vous maîtrisez mieux votre arme de la sorte. Par contre, vous avez tendance, je pense, à négliger votre lame séparer. Travail un peu plus de cette manière et se sera pafait. Après, vu que je ne suis pas professeur et que j'ai moi-même appris certaine chose aujourd'hui, je vous conseil de visiter l’île du Karaté. Enfin, c'est mon avis et vous en faites ce que vous en voulez.

Il soupira:

- Ravis de vous avoir connu Izya, j'ai bien aimé vous rendre service. Je suis désolé de vous laisser seule comme ça, mais je souhaiterais rentrer. Il se fait tard. A une prochaine fois, j'espère...

Il lui tourna les talons un peu triste. Au bout de quelque pas il jeta un dernier coup d'œil. Plus personne. Quel tristesse de ne pas savoir si un jour leur chemin se croisera. Aura t-elle prit en compte ses conseilles ?

~~FIN~~
  • https://www.youtube.com/user/Xotokss