AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch – Précommande à ...
49.99 €
Voir le deal

Retrouvailles mouvementées

Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Ven 13 Avr 2012 - 14:10



*Ben voilà, il va pleuvoir ... J'ai intérêt de me dépêcher, sinon, je vais être trempé ...*

Le pirate marchait rapidement dans les ruelles de Chom, petite ville d'Inu Town. Là-bas, il espérait trouver l'un de ces amis, le professeur Sheroshi, Ashsen de son prénom, un ancien camarade de classe, connu sur l'île de Drum. Tous deux s'étaient liés d'amitié grâce à leur passion commune par l'alchimie, et aussi pour les femmes. Ashsen était un grand timide, qui se bloquait complètement devant une femme qu'il appréciait. D'ailleurs, si Seido n'avait pas été là, il ne se serait sans doute jamais marié. Quelques autres souvenirs de l'époque revinrent en mémoire à Seido, le faisant sourire. C'était l'une des plus belles époques de sa vie. Si la chance restait de son côté, d'autres devrait suivre. Enfin, c'est ce qu'il espérait.

Seido arriva finalement à destination lorsque les premières gouttes de pluie tombèrent du ciel, le recouvrant d'une épaisse couche de nuage. Vue de la rue, la demeure ne sortait pas de l'ordinaire. C'était une maison étroite, toute en hauteur, avec un toit pentu de petites tuiles vertes et des volets de bois soigneusement badigeonnés de bleu. La maison possédait un rez-de-chaussée, un étage, un grenier bas sous la charpente. Selon ses souvenirs, la maison devait être munie d'une cave également, où l'alchimiste avait aménagé son laboratoire. Ne voyant pas de sonnette, le pirate frappa à la porte, et resta sans réponse après quelques minutes d'attentes. Il frappa donc plu fort, jusqu'à entendre une voix familière.

Oui, oui, j'arrive, une seconde, pas besoin de s’acharner comme ça sur ma pauvre porte !

Un homme apparut peu de temps, n'ouvrant que légèrement la porte. Celui-ci est un homme barbu, aux yeux d'un bleu intense. Il est âgé de 30 ans environ et fait preuve dans son comportement d'une grande incertitude. En effet, de sa part ses recherches, il s'était mainte fois attiré les foudres de ces voisins, l'obligeant à déménager. Voulant faire plaisir à sa femme, Belli, il s'était transféré ici, continuant ces loufoques recherches. Avant d'entreprendre sa carrière de chasseur de prime, Seido et Ashsen s'envoyaient des lettres fréquemment. Depuis lors, ils avaient perdu tous contact l'un avec l'autre.

C'est pour quoi ?

Eh bien, tu traites toujours aussi bien tes amis à ce que je vois, dit Seido en retirant son chapeau.

Seido ? Sacrebleu, mais qu'est-ce que tu fais ici ?

Et si on parlait à l'intérieur ? Il pleut, tu vois ? A moins que cela ne dérange ta belle et tendre épouse.

Oh...euh...Oui....mmm.... Oui, entre, entre.

Après l'avoir débarrassé de son manteau mouillé, on conduisit Seido vers la première à gauche, le salon. Les deux hommes s’installèrent l'un en face de l'autre, Seido sur le divan, et son ancien ami sur un fauteuil. Ce dernier tua finalement le silence, en demandant à son ami le "chasseur de prime" ce qui l'avait poussé à lui rendre visite. Évitant de révéler à Ashsen son changement d'orientation, Seido lui demanda où était son épouse. Cette dernière semblait être chez ses parents, afin de célébrer un anniversaire auquel Ashsen n'avait pas pu se joindre en raison de la thèse qu'il écrivait, à propos du charbon. L'homme commença alors son récit interminable sur le sujet, qui finit bien assez vite par ennuyer le jeune pirate.

Tu ne travailles pas dans ton labo, alors ?

Pas vraiment, c'est de la paperasse, pour le moment...Ah, voilà, je vois pourquoi tu es là ! Raconte, qu'est-ce que tu as trouvé ?

Ah non, rien de bien particulier, juste une idée ...

Il mentait, et pas qu'un peu. Seido avait mis le doigt sur une chose très intéressante, et unique. Quelques jours auparavant, dans un classique cabinet médical, le jeune médecin avait effectué une analyse de sang, appartenant à une personne atteint d'une maladie inconnue, un dénommé Worhwèlch. Seido fût vraiment surprit lors de son analyse, constatant que le sang était ... comment dire... anormal. En effet, outre n'appartenir à aucun groupe sanguin connu, le sang contenait aussi d'étrange particule noire. Était-ce la source de la maladie ? En tout cas, une chose était sûre, cet homme possédait un sang unique, ce qui n'était pas forcément pratique en cas de blessure grave. Selon ses souvenirs, son grand-père travaillait sur les mutations du sang. N'ayant guère d'autres options, Seido feuilleta le livre qu'il lui avait laissé. Le jeune homme mit plus d'heure pour trouver la partie en question, la mauvaise écriture de son grand-père ne facilitait pas le travail. Selon l'ouvrage, le sang était sensible à certains composants, fournissant aussi une série d'expérience raté visant à exploiter cela.

Aussi brillant qu'était papy Noroma, il n'avait pas abordé le sujet sous tous les angles, ce qui n'échappa pas à Seido. Mieux que ça, si l'échantillon de sang qu'il possédait avait été sujet à cette théorie, n'importe quel sang, donc n'importe quelle personne, pouvait être modifié ! Mais pour ça, Seido avait besoin de matériel, d'un vrai labo. Voilà pourquoi il s'était dirigé vers son ami. Curieux de voir de quoi il s'agissait, Ashsen laissa Seido usé de son labo, avec l'unique condition de lui montrer le fruit de son travail ensuite. Seido, l'alchimiste, était de retour.

*************************************************************************************

Seido resta enfermé dans le laboratoire presqu'une bonne semaine, ne sortant que pour manger et dormir. Et encore, c'était pour une question d'hygiène, sinon il l'aurait fait. Après un bon bain, le pirate alla retrouver son compagnon, déjà installé sur le fauteuil, buvant un thé. Il observait Seido du coin de l’œil, dont le sourire sur son visage en disait long. Quand l'alchimiste s'apprêta à parler, on frappa à la porte. Étant le plus proche de la porte, il s'y dirigea et se stoppa net en entendant que c'était la marine. Instinctivement, il porta la main à son arme, sans rien faire.

Quoi, tu as peur d'ouvrir ? Bon, ça va, je vais le faire.

Oui ?



Dernière édition par Seido D. Noroma le Mar 5 Juin 2012 - 9:02, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Lun 16 Avr 2012 - 21:27

-qu'y a t'il sergent ?

-cette femme voulait vous voir,vice lientenant

-moi, pourquoi ?

-elle voulait parler à un de nos meilleurs homme et en tant que menbre des ghost dogs on à pensé à vous.


-bien laissez nous.

J'étais de passage dans sur Inu, nous recherchions activement des membres de la révolution et une rumeur circulait que la révolution était présente sur cette île.Malheureusement je n'avais rien trouvé, nos recherches dans les bars et autre bouibouis n'avait pas porté leur fruits que ce soit notre déguisement ou quelque chose d'autre nous n'avions eu aucune informations supplémentaires.

Je me réveillais à peine qu'un homme venait me réveiller,j'avais vite enfiler un costume qui faisait partie de mes tenues favorites. .Je tapotai mon loups pour le réveiller.

-Je reviens il y à quelqu'un qui à un problème.


Ayant recueilli le loups dés sa naissance j'avais pu lui inculquer un semblant de langage,en effet nous avions notre propre langue basée sur des sons bien sur il comprenait notre langue mais il ne pouvait que parler celle que nous avions créé ces cordes vocales n'étant pas assez développé.Il produit une série de claquement de langue,grognement et autres coups de pattes.

*fais comme tu veux,mais laisse moi dormir sauf si il y a un truc intéressant*

Armé de mon poignard( on n'es jamais trop prudent) j'entrais dans la salle qui servait aux témoins ou personne voulant porter plainte de parler librement. Une femme de la trentaine y était elle avait de longs cheveux blond et des cheveux blonds, (elle aurait pu me plaire avec 20 ans de moins).Je m'assis en face d'elle (laissez moi devinez on a enlevez votre chat).

-que se passe t'il mlle ?

-Vous pouvez m'appelez Jane,vous êtes mignon dans votre genre.

(ok...)

-j'ai 17 ans...mad...Jeena que se passe t'il ?


-17 ans ,et vous faites parti de Ghost vous devez être très compétent.

-madame j'ai d'autre chose à faire que parler chiffon avec vous je vous laisse deux minutes pour m'expliquer ce qui me vaut l'horreur de votre visite !


(J'imaginais déjà ce que oeil-de-nuit mon loups dirait à propos de cette fille).

-bien pas la peine d’être si cassant !Mon maris,le professeur Sheroshi, Ashsen fais parti de la révolution, en tant qu'alchimiste il leur concocte divers poisons et fait plein d'autres trucs .


-ah...avez vous des preuves ? et si ce n'est pas trop indiscret pourquoi témoignez vous contre lui


-Cet homme est mauvais , et je n'ai pas de preuves.


Elle me tendit une feuille et une photo.

-voila sa photo et son adresse.

(son adresse ? elle vit pas avec lui ?)

-bien nous suivrons cette piste vous pouvez disposé...attendez si vous êtes marié mais ne portez pas de bague,vous dites son adresse et pas notre adresse et vous me faites des avances expliquez moi.

-ah...euh...je...j'ai décider de ne pas la porter je veux divorcer et ne pas être seul.

-hum...au revoir.


Elle mentait quelque part mais je ne savais pas où cela me titillait encore plus j'allai voir et résoudre tout ces mystère§res.

L'homme devait avoir la trentaine il possédait une barbe bien fournie et des yeux bleus pétillant .(pourquoi la plupart des gens sont cliché.)

Je réveillais mon loups et m'armai entièrement.

-on part à la chasse


*bonne nouvelle*

Le sergent entra dans la pièce.

-Messieurs il est de mon devoir de vos accompagner.

(il écoutait à la porte ou quoi ?)

-d'accord.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-c'est la

-laissez moi faire j'ai toujours rêve de faire ca !

Il envoya valser la porte d'un grand coups de pieds.(ils doivent bien s'emmerder ici)C'était pas à peine si il ne sautai pas de joie comme un gosse.

-a vous l'honneur.


Un petit vieux armé d'une canne arriva.

-quesque vous faites ici ?


- professeur Sheroshi, Ashsen ?

-Il habite en face.

-merci désolé du dérangement.


-Et ma porte elle va se réparer toute seule ma porte ?

-Non... vous avez fumé ?

-Non...je porterai plainte si vous ne faite rien.


-sergent occupez vous du messieurs on se débrouillera

*Quel abruti*

-Pas faux

*c'est un cas de compétition*

-on à connu pire

*tes hommes*

-Bien je vous rejoindrai et arrêter vos messes basses s'il vous plait


Je me dirigeai vers la bonne porte et toquai.

* tu peux pas faire comme l'autre c'est plus marrant*

-oui ?

Il y avait deux hommes je m'intéressais surtout au deuxième c'était l'homme de la photo

-Professeur Sheroshi Ashsen ? votre femme vous accuse de faits grave ...puis je examiné votre laboratoire si vous en avez un ?


Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Jeu 19 Avr 2012 - 20:45, édité 3 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Mer 18 Avr 2012 - 22:47

Ma femme ?

La bonne humeur d’Ashsen s’estompa. Quoi de plus normal en apprenant la trahison de sa tendre moitié ? Cela parût néanmoins fort étrange à Seido, qui la connaissait. Elle n’aurait jamais trahi quelqu’un, même le plus vil des assassins. C’était dans sa nature. Avait-elle tant changée ces dernières années ? C’était bien triste. De toute manière, la venue de la marine n’étant pas vraiment une surprise par contre. En effet, quelques jours auparavant, le pirate avait trouvé, par le plus grand des hasards, divers paquets, dont l’un d’eux ouvert était encore ouvert. De nature curieuse, Seido y jeta un coup d’œil, et découvrit une série de parfum.

Pourquoi diable son ami gardait-il cela dans son labo ? Ayant tout le matériel nécessaire sous la main, il analysa l’un des flacons, puis une caisse entière, et découvrit qu’en fait, ce n’était guère ce qu’il paraissait. Anesthésiant, sédatif, cataplasme et autres potions étaient présentes. Reconnaissant l’écriture d’Ashsen sur les fioles, le pirate commença à se demander dans quel but son ami faisait tout cela. S’il devait faire passer ces préparations pour des parfums, les cachant ainsi des yeux indiscrets, c’était que tous cela n’étaient pas fort légals, ou que la marine ne devait pas le savoir. Pour des pirates ? Peu probable, et ça leur reviendrait chères. Pareil pour des chasseurs de prime. Il ne restait plus qu’un groupe de personnes pouvant vouloir de telles choses, les révolutionnaires.

Cette conclusion était un peu tirée par les cheveux, honnêtement, mais c’était la seule à laquelle Seido pensait. De plus, l’absence de son épouse pouvait être à cause de cela… ou peut-être pas. Enfin, dans tous les cas, le pirate et le pseudo-révolutionnaire ne devaient pas trop attiré l’attention. Mais comme on pouvait le voir, la marine était à la porte de la maison. Il fallait maintenant se sortir de cette situation. Facile à dire, oui, mais à faire ? C’était autre chose.Sans trop savoir ce qu’il faisait, Seido sortit son revolver, et l’enfonça dans le flanc gauche de son ami, en lui murmurant quelques mots à voix basses, pour que lui seul puisse les entendre.

Je te braque, joue le jeu. Je t’expliquerais plus tard.

Sans poser de question, Ashsen fit ce qu’on lui dit, ayant confiance en son ami.

Euh…oui…euh…non..na..aaa..vré. Je euh…j’ai des choses à faire, repassez, s’il vous plais…

Le scientifique bafouilla à merveille, jouant parfaitement son rôle. Toujours caché derrière la porte, juste derrière son ami, il laissa dépasser son arme volontairement, afin de faire penser au marine que le pauvre homme était aux prises avec des brigands. Ashsen commença à refermer la porte ...


Dernière édition par Seido D. Noroma le Mar 5 Juin 2012 - 9:02, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Ven 20 Avr 2012 - 20:20

Ma femme ?

-J'ai de dou--

Un revolver venait de rentrer dans les cotes de mon interlocuteur,sans doute l'homme que j'avais entra-perçus qui était il un révolutionnaire qui aide son amis, un chasseur qui à trouvé sa proie ? Un homme qui le faisait chanter ?

-Euh…oui…euh…non..na..aaa..vré. Je euh…j’ai des choses à faire, repassez, s’il vous plais…

(bien sur la seule personne qui "pourrait vous sauver la vie" se trouve devant vous et vous la remballer c'est quoi cette famille de fous.Dis moi plutôt que je peux me barrer car t'as des trucs à cacher et que tu as un pote qui essaie de t'aider.)

Il commença à fermer la porte.


-d'accord je repasserai tout à l'heure.

Je frappai la cloisons derrière laquelle se cachait l'homme armé et faisant un claquement de langue ce qui pouvait très bien se faire passer pour un signe d'énervement et de dépit. Mais en réalité je venais de demander à mon loups de voir ce qu'il y avait de l'autre coté et j'avais conclu que la cloisons était en bois et creuses je pourrai la trancher sans problème.

Le loups rentra et passa juste sa tête de l'autre coté de la cloison et revint..


*un chasseur*
c'était donc un homme (ou une femme il avait du mal à différencier) qui semblait taillé pour le combat.

(espérons que je ne fais pas fausse route)

Mais l'homme avait déjà fermé la porte.

-combien à ton avis ?

Le loup poussa un grognement interrogatif.Je sortis un peu de pâte d'une de mes sacoches et la collai contre les charnières et le milieu de la porte et sur le judas.Ensuite je sortis trois bombes de la taille d'une cerise juste assez pour dégager la porte faire beaucoup de fumée et beaucoup de bruits j'avais beau être un Ghost de temps en temps il fallait faire la choses en grand.Je les collai à la pâte (sauf au niveau du judas je voulais juste éviter d’être espionné.sortis un peu de corde et rassemblai toutes les mèches en une seule que j'allumai cela ne m'avait pris que quartes secondes en sifflotant.J'allumai la mèche et reculai ils serait en partie protégé mais pas moi.Et sortis mon révolver pour le pointer vers la porte et protégeai mon visage à l'aide de l'autre bras.Le souffle fit claquer ma veste (pourquoi j'ai pas de chapeau j'aurais eu la classe si je le tenais légèrement courbé).Je m’avançai avant que la fumée ne parte, les charnières avaient éclaté et la porte gisait en morceaux à mes pieds. Le flingue levé et pointai vers ce que je croyais être mon ennemis je criai à l'homme.

-Vous pouvez tiré si il est coupable il ira sur le billot et mourra sinon vous aurez tué un innocent ce qui m’étonnerais de plus dans les deux cas vous serez mort.Comme vous êtes raisonnable je vous conseille de baisser votre arme pour que nous puissions tous parler et examiner cette maison.




Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Lun 30 Avr 2012 - 19:38, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Jeu 26 Avr 2012 - 13:57

Dès que son ami ferma la porte, Seido le tira jusqu'à la cuisine, prenant son sac sur le chemin. Sauf si le marine était aveugle, il avait probablement remarqué son revolver, et préparait un plan d'action. Il valait mieux pour eux de fuir l'habitation le plus vite possible. A peine étaient-ils arrivé à la porte du fond, donnant sur le jardin, qu'une détonation d’arme à feu se fit attendre, bientôt suivit par une explosion. Une entrée fracassante digne de ce nom. Seido poussa son ami alors que la fumée régnait en maître. Pendant que le marine racontait des inepties, le pirate changea le barillet de son arme, qui ne contenait qu'une seule balle. La suite n'allait pas plaire à Ashsen, mais c'était la meilleure chose à faire.

Va en enfer, sale marine. Un pirate ne se rend pas !

BANG

Après avoir tirait une balle au pied du marine, enfin, à quelques mètres devant lui, Seido s'échappa en vitesse. En effet, la maison devenait un endroit très dangereux, en raison des flammes libérées par la balle du pirate. L'habitation n'allait pas tardé à être recouverte par les flammes. Saisissant son ami par le bras, Seido l'entraîna avec lui à travers le jardin voisin, attirant l'attention de leur gros chien, qui aboya comme un damné.

Mais Seido, qu'est-ce que tu fous ? Pourquoi fais-tu ça ? Depuis quand t'es un pirate ?

Idiot, depuis quand je n'aide pas mes amis ? Le reste n'est pas important. Inquiète toi pour toi, pas pour moi.

Le pirate voulut interroger son ami à propos de la trahison de sa femme, mais il préféra se taire, ne voulant pas le blesser encore plus. Les deux finirent, après le dit jardin, par revenir vers la rue en prenant une petite ruelle. Mais surprise, une bande marine était déjà là, sans doute envoyée par l'autre. En tout cas, ce n'était pas le jour de chance des deux fuyards.

C'est le pirate qui a incendié la maison, arrêtez-le !

Et merde ... Ashsen, reste derrière et garde mon sac.

Dégainant son arme avec sa main libre, le pirate se prépara à l'affrontement contre les quatre marines présents, laissant son précieux sac à dos à son ami. Sans perdre un seul instant, déjà deux d'entre se ruèrent sur l'homme, l'obligeant à reculer de quelques pas. Seido bloqua les premiers coups, attendant que l’occasion de contre-attaquer se présente. Elle arriva très vite. En effet, voyant le gars à sa gauche tenter une coupe verticale, il fit un pas de côté et lui trancha la cuisse. Dans la foulée, profitant de son mouvement, il se retourna vers le marine à sa droite, et lui tira dessus, visant le pied. Pas de chance, le barillet était vide ! Profitant de la bêtise de son adversaire, le marine tenta une coupe oblique, visant le torse du pirate. De justesse, celui-ci réussit à esquiver, se faisant quand même toucher au bras droit par un autre homme venu par derrière. Un petit vicieux.

Demoniac Claw !

Sans doute un peu énervé, Seido passa à la vitesse supérieure. Grâce à une série rapide de taillade, éliminant un adversaire, puis l'autre. Le gars restant prit peur, et s’enfuie. Rangeant son katana, Seido chargea son revolver, tout en se dirigeant vers son ami. Alors qu'ils croyaient avoir échappé au pire, une détonation retentit. Le sourire des lèvres d'Ashsen s'effaça pendant qu'il tombait au sol, en se tenant l'abdomen, déjà recouvert de sang. Se retournant, seido vit qu'un autre groupe de marine était arrivé. Mais cette fois-ci, ils étaient une bonne dizaine.

Ashsen ... Enflure de marine, vous allez le regrettez !


Dernière édition par Seido D. Noroma le Mar 5 Juin 2012 - 9:03, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Mer 2 Mai 2012 - 22:38

*ils se sont barré*

-hein ?


*je sens plus leur odeur*

Une balle fut tirée quelque part dans la fumée accompagnée de ce cri.

-Va en enfer, sale marine. Un pirate ne se rend pas !


*c'est quoi¨?*

-Sa résidence de retraité.


Je n'avais pas vraiment le temps de penser à ça car le pirate qui soit braquai un homme soit aidait un amis venait foutre le feu à la maison à l'aide de ce qui semblait être ou un balle incendiaire (j'avais pensé que ce type de balle pourrait ètre utile et j'en avais fais un prototype ou bien il avait tiré dans un truc qui répandrait le feu mais avec cette fumée ce n'était pas humain de bien viser ou alors il avait tiré et foutu le feu avec un autre truc.

Ne voulant pas les perdre je les poursuivis dans la maison en flamme et échapai de justesse à un poutre arrivé plus ou moins sans encombre de l'autre coté (quelques trucs roussi ça et la)Nous fumes accueilli par un gros chien qui s'enfuit la queu entre les jambes en nous voyant (en fait je pense plus que c'était mon Œil de nuit qui éclairé par les flammes avait un air farouche et effrayant).

Je les vis en pleine échauffourée avec 4 gars de la marine je traversai le jardin rengainai mon flingue et dégainant mes katana .Il semblait savoir se battre et mit ses 4 ennemis au sol d'une série de taillade.
Je remarquai que les marins avaient encerclé la place.

Soudain le prof se fit abattre par les marins,,le pirate en semblait fort attristé en envoya un regard de haine pure vers les tireurs,ami ou homme très utile ?.Il fallait que je réagisse, comme j’étais sortit du jardin et à quelques du couple hurlai en exhibant mon badge portant mon grade: vice-lieutenant, il était assez grand pour que les marins le voient.

Si il semblait si attristé par sa mort cela ne voulait dire qu'une chose il avait été forcé de se battre, il était donc possible que se soit juste un homme qui veut vivre libre et aider ses amis,faudrat que je voie ca.

-Cessez j'ordonne que le tireur se présente !


Un homme leva la main.Je pointai mes katanas vers ses voisins.

-amenez le au poste et mettez le au frais le temps que je vienne le voir.Fermez la rue je m'occupe de lui vous n’êtes pas de taille.
(quoique avec vingts balle dans le buffet.)

Cet homme avait abattu quelqu'un sans avoir l'ordre de tirer d'un supérieur et me trouvant dans le secteur j'étais le supérieur en question, je montrai ainsi à smith mon autorités et mon sens de l'honneur (enfin j'èspère qu'il verrait ca.

Je m'approchai du pirate les sabres levé et lui dit assez bas pour que les aurtes ne sachent pas l'entendre.

-désolé toutes mes condoléances mais vu que vous avez tué et incendié je dois vous arrêter.

Cette fois ci je parlai assez fort pour que les autres marins m’entendent.

-Yamamoto Kogaku te défie en duel Smith.


*pas mort*

Je décidai de croire mon loups je pointai ma lame vers un marin et tonnai.

-cet homme a besoin de soin si j’apprends que vous vous en ètes mal occupé je m'occuperai de vous !

et plus bas à l'autre gars.

-si tu veux le sauver ne fait rien.

https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Jeu 10 Mai 2012 - 9:55

-Cessez, j'ordonne que le tireur se présente !

Alors que Seido commençait à perdre son self-control, un marine à la voix familière fit son apparition. Il y avait de forte chance pour ça soit celui qui, un peu plus tôt, avait fait sauter la porte de la maison de son ami. Sans trop savoir pourquoi, le mec ordonna à ses hommes d'emmener au poste l'homme qui avait touché Ashsen. Le laissant parlé avec ses hommes, le pirate s'agenouilla une seconde prêt de son ami, et constata qu'il était toujours en vie. Par chance, la balle n'était pas entrée profondément, il pouvait la voir facilement. Seido lui murmura quelques mots, pour le réconforter, pour que seul lui puisse entendre.

- Ne t'inquiète pas, je suis là. Je vais m'occuper d'eux. Taponne la blessure pour éviter la perte de sang.

Ouais, okey ... Mais dépêche, ça fait un mal de chien ...

Seido se leva juste avant que le marine s'approche de lui. L'idiot croyait que son ami était mort. Il surestimait son tireur. En fait non, il demanda à l'un de ces hommes d'apporter des soins au blessé. L'homme en question était un jeune garçon, sans doute une nouvelle recrue. Il tremblait même.

- Si tu veux le sauver, ne fait rien.

- Moi ? Pauvre idiot, c'est toi qui ne devrait rien faire, et toi non plus d'ailleurs, ajouta t'il vers le gars qui s'approchait de son ami.

La situation n'était pas à son avantage, le moment idéal pour faire un test final. Prenant une petite fiole dans son manteau, il l'a bu cul-sec, en faisant une petite grimace. Le goût était encore à améliorer. The Fiend... Presque instantanément, il sentit ses muscles vibrer, durcir, et même grossir. Une force nouvelle venait à lui, accompagné d'un certain sentiment de puissance qu'il n'avait encore jamais ressenti. Son menton lui grattait un peu, sentant sa barbe poussé, facteur non visible grâce à son manteau. Sa confiance en lui, et sa force, étant à son apogée, il dégaina son katana et il parla d'une voix forte et puissante en direction des marines.

- Je suis le pirate Noroma D Seido, si vous tenez à votre vie, ou si vous y tenez un minimum, fuyez ou je me verrai contraint de vous l'ôter !

En vérité, Seido n'était pas le genre de pirate à tuer les gens, il était plutôt sympa. Mais bon, lorsqu'on se retrouvait en face à une dizaine d'homme, montrer son assurance et sa dangerosité était un joli coup de bluff. Deux, voir trois personnes s'éloignèrent, dont le gars venu soigner Ashsen. Il s'adressa maintenant au soi-disant chef des marines présents.

- Je ne sais pas qui est ce Smith, mais j'accepte ton défi Yamamoto Kogaku ! Tu es certain de vouloir perdre ta vie aujourd'hui ?

Le bruit d'une arme que l'on armait, sur la droite, attira son attention. En effet, un mec pointa son fusil vers le pirate. D'un geste habile et rapide, il tira sur le gars, le touchant à l'épaule. Un léger sourire naquit sur le visage du pirate, caché par son manteau. Sa performance lui plaisait.

Encore un qui ne sait pas rester à sa place !


Dernière édition par Seido D. Noroma le Lun 3 Sep 2012 - 0:58, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Mer 23 Mai 2012 - 20:39

- Moi ? Pauvre idiot, c'est toi qui ne devrait rien faire, et toi non plus d'ailleurs

Il sortit une petite fiole de dessous sa chemise et bu cul sec (une petite peinte pour se donner du courage pourquoi pas )Il grimaça mais dans ses yeux un lueur de défit commença à luire.

*Danger*

-hein ?


*Il commence à sentir le monstre des bois*

Le monstre des bois...un ours ?un fruit du démon, le loups avait l'air apeuré : ce qui était rare.Il fallait que je reste sur mes gardes.Il dégaina un katana (petit joueur)(*petit joueur qui sent le monstre des bois*).


- Je suis le pirate Noroma D Seido, si vous tenez à votre vie, ou si vous y tenez un minimum, fuyez ou je me verrai contraint de vous l'ôter !


Les hommes qui s'approchaient se retirèrent aussitôt, je ne leur en voulait pas après tout ils avaient sans doute une famille à nourrir,pas la peine de mourir inutilement, se disaient ils .Seido se tourna vers moi.

- Je ne sais pas qui est ce Smith, mais j'accepte ton défi Yamamoto Kogaku ! Tu es certain de vouloir perdre ta vie aujourd'hui ?


-c'est marrant le dernier qui m'as dit ça profite de sa retraite dans un bel établissement et casse des cailloux quand il ne joue pas au blues avec ses colocs.


*c'est pas un proie ordinaire*

*Je sais je bluffe*

j'avais pris l'ai et la posture la plus nonchalante possible,mais j'étais prêt à bondir.
Soudain il tira sur un homme qui l'avait pris en joue.

-Encore un qui ne sait pas rester à sa place !


Je rugit à mon tour.

-pour votre sécurités n'intervenez pas !

Je lui sourit gardant ma pose nonchalante et sans crier gare lui lançai directement l'une de mes techniques.
"Uneri"Je me propulsai vers le pirate, j’allai lui faire un coups de katana croisé, suivi d'un dérapage lui labourer le dos sauter en arrière lui tourner le dos et prendre un pose classe quand il tombera à terre.

Tous le monde m'aclamera car je l'aurai vaincu avec classe.




Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Mar 5 Juin 2012 - 21:46, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Dim 27 Mai 2012 - 21:43

A l'opposé des autres marines, le gars ne semblait pas être intimidé par les propos de Seido. Mieux, il le provoquait également, affichant une certaine confiance en lui. Simple bluff ou la vérité ? Difficile à dire pour le moment, mais la réponse n'allait pas tarder à arriver. Le coup de feu précédent de Seido envers un marine marqua le début de l'affrontement. En effet, le marine chargea vers le pirate. Une telle attaque frontale était facile à bloquer, même pour un amateur. Suivant son instinct, Seido se prépara à voir arriver autre chose. Voyant qu'il tenait deux armes, Seido se rappela de l'une de ces connaissances, Gin, un chasseur de prime usant du même style de combat. Cet homme privilégiait l'agilité à la force, usant des mouvements souples et rapides. En à peine quelques secondes, grâce à ces combats précédents, le pirate avait identifié le style de combat de son adversaire, et pouvait maintenant voir clairement dans son jeu. Un avantage non négligeable dans un combat un contre un. Les deux hommes étaient maintenant proche, si proches que Seido pouvait voir le petit sourire du jeune homme, qui devait aimer sa petite stratégie.

*Allez, montre-moi ce que tu sais faire !*

Le contact était imminent. Le marine croisait ses sabres, une attaque idéale pour ouvrir le ventre de son adversaire. Se fiant à son jugement, Seido, au lieu de bloquer le coup, esquiva avec un pas vers la droite, avec un léger pivot, et pointa directement son revolver vers le torse de son adversaire. Comme il l'avait prévu, le gars lui faisait face. On dirait que son intention était de le prendre à revers. C'était raté, dommage. Vif, Yamamoto s'écarta de la trajectoire du flingue, par le côté droit. Sans lui laisser le temps de souffler, Seido l'attaqua avec son katana, mais cela fût bloquer rapidement par le marine. Le son des armes qui s'entrechoquèrent firent frémir les personnes encore présente. Le pirate sentit même que son coup avait été bloqué avec difficulté, vu la force qu'il avait employé. Il en fût heureux, car cela démontra l'exactitude de ses recherches, et la fonctionnalité du produit. Durant les quelques minutes suivantes, le pirate attaqua sans cesse, usant de cette nouvelle force autant que possible. Vu que c'était encore nouveau, il voulait tester ces limites. Son adversaire renonça bien assez vite au blocage et préféra esquiver les coups, ce qu'il fit assez bien. Heureusement pour lui, Seido ne contrôlait pas encore sa puissance.

Une chose auquel Seido n'avait pas pensé arriva, sous la forme d'un loup. C'était assez logique qu'il vienne aider son maître, mais le pirate n'en avait pas tenu compte. Grossière erreur. De justesse, Seido arriva à gérer ces deux adversaires, jusqu'au moment où le loup s'approcha un peu trop près de lui. Pour éviter la puissante mâchoire de la bête, le pirate fit un bond sur le côté, recevant un coup d'estoc dans le bras gauche, où il tenait son revolver. Ce dernier lui échappa des mains un bref instant, mais le pirate réussit à le ressaisir, en faisant un grimace. Son bras lui faisait mal, il ne pourrait pas user correctement son arme. Seido renonça donc à l'emploi de son revolver, en le rangeant. Un combat acharné s'annonçait.

- Allez, viens.
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Ven 29 Juin 2012 - 21:03

Je lui chargeais dessus, je commençais en utilisant l'un de mes styles : le Babesukki ame.Il fit un pas sur le coté pour éviter mon attaque, pivota et pointa sa pétoire vers moi. Je me propulsai sur le coté à l'aide d'un puissant coup de pieds et évitai de peu qu'il me descende.

Il m'attaqua donc avec son katana qu'il portait dans l'autre main, Je bloquai le coup et senti une onde de douleur me parcourir le corps, il frappait fort. Il continua ses attaques que je parais tant bien que mal. Le son du métal s’entrechoquant fessait frémir l'assemblée j’aperçus même quelques étincelles jaillirent de nos armes. Je commençais donc à esquivé ses attaques ou simplement chassé sa lame en la frappant sur le coté ainsi j'évitais une partie de l'attaque et pouvait répliquer facilement mais sil esquivait mes coups. Je fis aussi une autre remarque lors qu'il frappait dans le vide il n'était pas déséquilibré, il ne frappa donc pas de toutes ses forces.

*T'en as pas marre de rien foutre ?*


Le loup se désintéressait du combat, en effet il se léchait tranquillement le pelage sur le coté. Ayant l'air d'avoir totalement oublié que mon adversaire sentait bizarre.

*OK*

Œil l'attaqua par derrière, il sauta sur le coté pour éviter de se faire arracher la jambe (ca serait marrant: e loup qui cour avec un mollet dans sa guelle et l'autre qui le poursuit à cloche pied).J'en profita pour contrattaquer mais il para. Notre "danse" continua un petit moment jusqu'au moment où en esquivant les mâchoires de mon loups je lui transperçais le poignet tenant sa pétoire. Il lâcha l'arme et la ramassa aussitôt avec une grimace. Il ne pourrait donc plus utiliser cette main sinon l'impact risquerait d’aggraver sa blessure (bien sur cela ne me dérangerait pas).

Il rangea son flingue et ramena vers lui sa main blessée, j'avais une porte d'entrée.

-Allez, viens

-Si c'est si gentiment demandé.


Je remarquai que des civils avaient commencé à se rassembler derrière les soldats pour assister au combat, j'entendis même mon nom dans le brouhaha.

Je décidais donc d'utiliser un style plus brutal mais qui lui infligerait plus de dégât, nous nous échangeâmes quelques coups et dés que sa main valide fut placée devant l'autre."Same Kosho" Je frappai de toutes mes forces, avec cette méthode une onde de choc parcourrait le corps de l'adversaire et tétaniserait ces muscles, et sa blessure prendra le choc de plein fouet.

(hrp:désolé pour le retard)

https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Jeu 26 Juil 2012 - 14:56

Le marine répondit cordialement à l'invitation du pirate, sous les yeux attentifs des spectateurs qui s'étaient rassemblés. Seido sourit intérieurement, pensant que mettre une raclée à un marine devant son public devait être assez chouette. Cette idée lui plaisait, et il devait s'y mettre sérieusement pour la faire devenir réalité. Grâce à cette nouvelle détermination, le pirate se sentait prêt à livrer n'importe quel combat, mais il devait quand même se concentrer sur celui-ci. Le marine s'avançait vers lui, avec une posture un peu différente. Que pouvait-il bien manigancer ? On allait bientôt le savoir.

Le combat reprit, plus intense que précédemment. En effet, Yamamoto avait opté pour une approche plus offensive et plus brutale qu'auparavant. Seido, lui, se contenta d'éviter de se faire toucher, et contre-attaqua de temps à autre. Son but était de laisser que son adversaire se fatigue seul, une stratégie simple, souvent efficace si l'autre ne s'en rendait pas compte. Au bout de quelques échanges, le marine usa d'une technique fort intéressante, que Seido n'avait pas du tout imaginée. Bloquant son épée comme il l'avait fait de nombreuses fois auparavant, le pirate tomba dans un piège. En effet, cette fois-ci, une sorte d'onde de choc parcourut tout son corps, le paralysant. Ainsi contracté, ces muscles l'empêchaient de bouger, le rendant à la merci de son adversaire. Un mouvement astucieux. De plus, une douleur aiguë se fit sentir sur la blessure de Seido, sur sa main. Yamamoto souriait, sachant très bien qu'il ne lui restait qu'à lui donner le coup de grâce.

*Et zut ! Non de non, cette enflure m'a bien eu ! Allez, bouge, bouge !*

Le jeune leva son épée, et se frappa à donner son coup ultime. Un coup oblique et puissant se dirigea vers le pirate, qui ne trouva qu'une seule chose à faire. Il relâcha tous son corps, se laissant transporter par la seule et unique force encore sur lui, la gravité ! La lame trancha quand même un peu le bras de Seido, mais le pire était passé. Et oui, c'était au tour de Seido maintenant ! Faisant une roulade en arrière, il se remit direct sur pied, pendant que son adversaire était encore incrédule.

- Et ouais le bleu, tu ne m'auras pas si facilement ! *même si j'ai mal au bras..*

Le pirate en avait marre de ce marine, le combat devait finir, surtout qu'il avait autre chose à faire, un patient à soigner. Il devait sortir le grand jeu, mais ça allait probablement ne pas lui faire du bien. Avec son sabre, il attaqua le flanc de Yamamoto, mais lentement, peut-être trop. Le marine pouvait la bloquer sans problème, mais ...

Devil Illusion !

Le marine ne rencontra que le vide. D'un geste habile, le katana changea de main. Serrant les dents vu la douleur, Seido profita de l'effet de surprise pour tailler la jambe la plus avancée du marine, qui se retrouva un peu déstabilise. Sous l'effet de sa blessure, il lâcha son épée, mais saisit quasi instantanément son revolver de sa bonne main, le pointant vers la tête du marine.

- Tu as deux choix : soit tu te barres avec tes hommes, soit je te fais sauter la cervelle ... Perso, je préfère l'option deux, choisit la s'il te plait.


Dernière édition par Seido D. Noroma le Lun 3 Sep 2012 - 0:58, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Dim 12 Aoû 2012 - 15:40

Le "Kosho " fut une réussite, le pirate fut paralysé et je pense faillit s'évanouir sous la douleur. Mais me rappelant de l'avertissement du loup et de la puissance de mon adversaire, je décidai de ne pas faire mon rituel: "pourquoi es tu un pirate ?"Avec ma lame sur sa gorge. Je levai mon Gostu, j'allai lui trancher l'épaule et la clavicule, "dessiner" le symbole de la marine sur le torse pour lui trancher les pectoraux et les abdominaux pour remonter et trancher l'autre épaule. Ainsi il serait incapable de continuer à se battre et un haut taux de survie, je ne tranchai pas assez profondément pour que le coup soit létal. Mais par je ne sais quel procédé, il esquiva mon attaque et je ne fis que lui entailler le bras.

Il roula sur lui et se remit sur ses pieds.

-Joli.

- Et ouais le bleu, tu ne m'auras pas si facilement !


-tant mieux, j'avais peur de m'ennuyer.

Il fit une attaque malhabile que j'allais bloquer négligemment et cette fois je le trancherai. Mais je ne sentis aucun impact et le vit me blesser la jambe, déséquilibré je tombais à genoux. Il prit sa pétoire et me la colla contre le front.

- Tu as deux choix : soit tu te barres avec tes hommes, soit je te fais sauter la cervelle ... Perso, je préfère l'option deux, choisit la s'il te plait.

Je réfléchis rapidement à un plan, j'en trouvai un incluant du bluff et mon cher compagnon à fourrure et l’espérance qu'il n'aimait pas tuer de sang froid. .

-Tsss (pour mon loups cela signifiait en gros attaque et pour lui ... sans doute que je me moquais) tu as oublié la proposition 3.


Je tendis un doigt vers lui.

-mon fruit du démon...KABOOOOOOM(le cri le plus pathétique et l'air le plus con possible, il pensera que c'est du bluff ... ou pas).

Et le loup sauta sur son dos, il fut déstabilisé, tomba en avant et le coup partit tout seul, logeant une balle dans mon épaule (un coup de chance... et encore).Je tombai lourdement sur mon coxis et lâchai mes armes sous le choc, je ne pense pas pouvoir continuer à me battre.

Le loup menaça sa gorge, il était encore sur son dos.

-on va discuter avant de t’emmener en taule...pourquoi es tu devenus un pirate ?

Ainsi je serai si je devais le laisser partir ou l’emmener en taule.
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Seido D. Noroma
Seido D. Noroma
~ The Desperados ~

♦ Localisation : GL - Innocent Island
♦ Équipage : Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 4300
Popularité: -229
Intégrité: -65

Ven 24 Aoû 2012 - 16:18

Le pirate aimait la situation actuelle. En effet, à moins qu'un miracle ne survienne, la victoire était certaine, inévitable. N'aimant pas trop tuer les gens, Seido espérait que le marine fasse un bon choix, sauver sa vie et non se comporter en héros. En plus, le sang et la cervelle du jeunot allaient sans doute être projetés sur son beau manteau, et ce genre de tâche était pénible à enlever. Même si la réponse du marine ne tarda pas, cela parut long pour Seido, sans doute les plus longues secondes de sa vie. Car, si le gars choisissait la mort, le pirate devrait le tuer. Peut-être qu'il arriverait à l’assommer avec la crosse de son arme, mais la probabilité pour que les autres marines présents puissent ouvrir le feu sur lui, ensuite, était assez élevée. Toutes ces pensées étaient en fait inutiles. En effet, le marine préféra jouer une nouvelle carte, un soi-disant fruit du démon qu’il possédait et qui pourrait l'aider à abattre le pirate. Seido n'était cependant pas dupe. Il avait, durant son voyage sur les Blues, vu, par chance, des personnes avec de fabuleux pouvoirs, qui n'hésitaient pas à les afficher au grand jour. Suivant son expérience, si le marine avait de tel pouvoir, cela faisait longtemps qu'il en aurait fait l'usage.

- Ah oui ? Je serai curieux de v...

Le pirate ne fut pas en mesure de terminer sa phrase. En effet, par surprise, le loup l'attaqua, le faisant tomber en avant. Par inadvertance, un coup de feu lui échappa, blessant son adversaire à l'épaule. Au moins, la balle n'était pas perdue, ce qui était un bon point. Cela compensait le fait que le loup était sur lui, à deux doigts de lui enfoncer ses puissants crocs dans la gorge.

- On va discuter avant de t’emmener en taule... Pourquoi es-tu devenu un pirate ?

Pourquoi diable le gars parlait-il de chose si futile lorsqu'il pouvait mettre un terme à cet interminable combat ? Seido l'ignorait la réponse, mais il savait une chose : le marine ne serait plus en mesure de combattre sérieusement, comme il l’avait fait auparavant. En effet, sa respiration était plus bruyante, un peu de sang ruisselait et le savoir encore au sol donna à Seido l’idée que les forces lui manquaient. C'était à présent au tour du pirate de faire travailler ses méninges pour se sortir de là, sans compter que son ami blessé devait être soigné au plus vite, au risque d’y laisser la vie. Ce combat devait finir. Cette idée devenait un peu trop récurrente. Seido regarda brièvement autour de lui, étudiant les diverses options qui s’offraient à lui. S’il tendait le bras, il pourrait récupérer son sabre. A l’aide d’un mouvement brusque, le loup appuyé sur lui perdrait son équilibre. Et en plus, il lui restait quelques balles. Un plan venait de naître dans sa tête.

- Pourquoi ? Piller les navires, voler les gens, massacrer les innocents et …

Seido n’était pas sincère, mais à quoi bon étaler sa vie devant un ennemi ? En plus, montrer ses bons côtés alors qu’il s’était forcé à être un mauvais garçon juste avant n’était pas approprié. Sans finir sa phrase, à l’aide de son bras libre, il se pencha, et donna un puissant coup de coude au loup. Ensuite, rapidement, il saisit son sabre, juste à temps pour contrer l’attaque de la bête qui tenta une attaque. Le pirate, dans son geste, lui entailla la patte avant. La douleur se fit à nouveau ressentir, mais il tint bon, et ouvrit le feu. La première balle se plaça dans l’autre patte avant du loup, et l’autre, dans la jambe de son maître. Pendant qu’ils affichaient leur douleur, le pirate remit son sabre dans son fourreau, et parla d’une voix sinistre.

- Je te conseil, à toi et ton compagnon, de rester là, ou je vous fais sauter la cervelle. Je préfère de loin voir mes victimes se tordent de douleur, mais la mort peut être tout aussi… intéressante à voir. Et ça vaut aussi pour vous tous.

- Vous craignez la mort ? Craignez le nom de Noroma D Seido encore plus !


Les mots et ce qu’il venait de faire ne lui plaisaient pas. Une profonde nausée se remua au plus profond de son être, qui refusait ses paroles. Mais il ne regratta pas ce qu’il venait de faire. Pour pouvoir partir sans se faire suivre, et ainsi sauver son ami, Seido devait effrayer les gens, tel que le ferait le plus sanguinaire des hommes. En tout cas, c’est la seule idée qui lui était venu à l’esprit. En s’approchant, Seido constata à quel point son ami était livide. Était-ce à cause de sa performance ou de la perte de sang ? Sans se soucier de ce que pouvaient faire les autres, il aida son ami à se lever, et s’éloigna avec lui. Sur le chemin vers un lieu paisible, le chercheur ne parla pas. Le pirate brisa finalement le silence, s'exprimant avec sincérité. Son ami, lui, avait le droit de savoir la vérité.

- Ashsen ?

Une douce voix féminine interrompit leur conversation. Une femme en larme s'approcha vers eux. Belli, l'épouse d'Ashsen, avait accourut dès qu'elle avait entendu la nouvelle, et leur expliqua en larme ce qu'elle avait fait, ou plutôt ce que sa soeur avait fait. En effet, quelques jours auparavant, elle s'était confiée à sa soeur, Jane, sur ce que faisait son mari, le révolutionnaire. Deux crises de larmes plus tard, le petit groupe se mit en route, vers l'extérieur de la ville.
https://www.onepiece-requiem.net/t3076-noroma-d-seidohttps://www.onepiece-requiem.net/t3195-noroma-d-seido
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Mad Dogs

Feuille de personnage
Dorikis: 10 000
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Ven 24 Aoû 2012 - 18:06

La diversion avait parfaitement marché, le pirate s'était tellement concentré sur moi qu'il ne s'attendait pas au coup du loup. Et lorsqu'il fut à terre menacé par mon loup, je lui posai, la question rituelle et il me répondit.

- Pourquoi ? Piller les navires, voler les gens, massacrer les innocents et …


Ca se voit que tu mens mec, cela veut donc dire que t'es un "gars sympa" qui se la joue à la dure, donc, je n’avais pas grand chose à craindre. Malheureusement, il envoya son coude sur Œil-de-nuit, roula sur le coté et le loup se prépara à bondir suite à mon claquement de doigt, la rigolade avait assez duré. Mais il blessa le loup à la patte avant de lui en plomber une autre...ainsi que la mienne.

- Je te conseil, à toi et ton compagnon, de rester là, ou je vous fais sauter la cervelle. Je préfère de loin voir mes victimes se tordent de douleur, mais la mort peut être tout aussi… intéressante à voir. Et ça vaut aussi pour vous tous.


J’aurai pu faire un meilleur bluff. (*quoi comme bluff ?*)(Je ne sais pas...j'improvise généralement, je n’ai pas d'idées la.)


- Vous craignez la mort ? Craignez le nom de Noroma D Seido encore plus !


Il s'améliore.

-cela en va de même pour Yamamoto Kogaku !
Quoique à "moitié mort «ca le faisait pas trop.

Tandis le pirate s'occupait de son ami je fis un signe aux marins présent leur ordonnant de se replier et d'aller chercher une équipe médicale : ils ne feraient jamais le poids et je n'étais plus en mesure de me battre (quoique en rampant et le poursuivant pour le mordre...) .

J'attrapai un lambeau de vêtement du pirate, imbibé de son sang : Ca pourrait toujours servir.

¤pourquoi tu souris ?¤

-¤Je pense bien que c’est ma première vrai défaite et ... Je pourrais le retrouvé¤

Je lui agitai le lambeau sous le nez.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous guérîmes lentement, il ne restait aucune trace du pirate et du révolutionnaire excepté diverses fioles de substances illicites, ils avaient totalement disparu. Mais je savais que ce n’était pas un mauvais bougre.Au moin, Une cargaison destinée à la révolution avait été détruite et il n'aiderait plus la la révolution(et avec un peu de chance, il retournera dans le droit chemin)

-à notre prochaine rencontre

https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1