AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-14%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
974 € 1129 €
Voir le deal

Ce que vous lirez est pratiqué par des professionnels, ne reproduisez en aucun cas cela chez vous. [ PNJs ]

Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Jeu 25 Juil 2013 - 14:11

Vêtue d'une simple et courte jupe noire, d'une veste taillée blanc au corps légèrement ouvert pour y laisser voir la poitrine soutenue par un soutien-gorge, Megumi se baladait dans le centre de Loguetown à la recherche de vêtements, de nouveautés et de bijoux. Elle prenait le temps d'observer autour d'elle les différentes boutiques et stands qui étaient soi encastrées dans les grands bâtiments ou bien disposés en magasins ambulants. Trois grands hommes minces criaient tout fort le nom du produit qu'il vendait à travers leurs mains qui servaient de hauts-parleurs. Ils ne cessaient de distribuer à qui passait des flyers ! Dans le tas, la jeune femme à la chevelure de Barbe à Papa en récolta une : « Vente de Dens Dens Mushis  dans la boutique  à votre gauche, la Pulu Pulu Korp vous remercie de nous rendre visite ! Exclusivité : DDMs personnalisés / Equipage des Mugiwaras. ». Pour une raison bien précise, Megumi dévouais une des plus grandes admirations envers cette bande de pirates. Ils étaient réputés pour avoir été au delà de leur rêve et la civile avait une préférence pour la navigatrice Nami la Chatte Voleuse. Pourquoi ? Peut-être parce que c'est une femme qui avait les mêmes ambitions qu'elle, que c'est une personnalité qui a sue montrer sa force par la ruse et l'intelligence. Il y avait tant de raisons à cela, mais passons !

La femme pensait alors qu'il valait mieux y jeter un coup d'œil, qui sait ? Peut-être que ce sera à un prix convenable et que son porte monnaie n'en souffrira pas trop. Du haut de ses bottines marrons à petits talons et de sa faux attachée à le long de son dos, Megumi entra dans la boutique. Elle prit une longue respiration suite au changement de climat, il faisait plutôt frais dans cet espace. Des tas de petits Dens Dens étaient disposés à la vue de tous sur des étagères, meubles et comptoirs ! En y regardant de plus près, Megumi aperçut ce qu'elle cherchait, une édition spécial Nami. Seulement, elle n'avait pas assez d'argent et elle savait qu'il lui faudrait plus d'un mois pour pouvoir amasser l'argent et la patience ne faisait pas partie de ses qualités.

« - Un de plus, un de moins … Qui va voir la différence ? » Et hop ! Dit-elle en regardant à gauche et à droite. Elle piqua le Den Den.

La touffe rosie espérait ne pas avoir été vue par ses vendeurs coincés, à la chevelure parfaite. Alors ni vue ni connue, la jolie civile se dirigea vers la sortie.


Dernière édition par Megumi Grey le Jeu 6 Mar 2014 - 2:00, édité 1 fois
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 31 Juil 2013 - 1:04


-Excusez moi mademoiselle ?

Quelle guigne, tu y étais presque, plus que deux pas à faire pour passer la porte et te noyer dans la foule de cette rue commerçante ! Enfin, ce n'est peut être rien ?

Peut étre ?

Tu te retournes gracieusement vers la voix masculine et la main qui t'a légèrement effleuré l'épaule. C'est un jeune homme, plutot mignon et propre sur lui dans un sobre mais élégant costume. Amusant, il fume une clope éteinte et te regarde en souriant... Un dragueur ?


Ce que vous lirez est pratiqué par des professionnels, ne reproduisez en aucun cas cela chez vous. [ PNJs ] 365464_imagesia-com_35mo_large

-Vous étes distraite non ? Vous avez oublié de payer ce den den...

Et le voila qui entrouvre ton sac pour que tout le monde puisse voir les antennes du ravissant petit escargophone que tu viens de piquer...

Quelle guigne !

Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Mer 28 Aoû 2013 - 9:53

Alors que la jeune femme s'apprêtait à passer la porte, elle fut interrompue lors de son élan par un jeune homme. Il avait l'air tout à fait charmant, mais ce n'était pas le point. Bien qu'attractive, la civile n'allait pas se laisser faire tantôt qu'elle savait que lui n'était pas venu lui parler pour savoir si elle était libre pour la soirée. Surtout lorsqu'il s'approcha afin d'entre-ouvrir son sac et d'y laisser les antennes du Den Den Mushi se montrer. Un soupire se fit alors entendre chez la jeune femme qui par son poing gauche fermé, essayait de ne pas faire paraître son stresse face à l'homme. Elle le regardait droit dans les yeux tandis que le reste du magasin avait les yeux rivés sur la demoiselle qui .. était en détresse. Sans réellement réfléchir, elle laissa à son tour entre-ouvrir sa veste un peu plus en lui faisant un léger clin d'œil. Elle approcha ainsi sa main de la sienne.

« - Oh .. ! Oui vous avez raison, mais où avais-je donc la tête ? Je me demande vraiment si j'ai bien fait de sortir .. aujourd'hui alors que je ne me sens pas vraiment bien. » Elle lui sourit coquètement pour le rendre ainsi le plus gêné possible.

Bien qu'il n'avait pas l'air d'un homme qui se laissait faire facilement, la jeune femme ne voulait pas faire durer cette conversation pendant une durée indéterminée à vrai dire. Elle se mordit la langue avant de s'approcher de lui, lui tournant autour. La paume de sa main se baladait aisément sur l'homme.

« - D'ailleurs, j'ai … oublié mon porte monnaie ! Quelle idiote je fais … N'est-ce pas ? » Le charme était sûrement un de ses points forts dans ses actions de tous les jours. Elle s'était souvent débrouiller avec cet avantage, il fallait dire qu'elle était souvent tombé sur des hommes peu correctes. Megumi n'attendait pas de réaction particulière, non, elle lui tournait simplement autour afin de lui prendre son porte monnaie qui .. se trouvait dans sa poche extérieure.

Elle s'arrêta nette devant le brun, la main disposée sur le haut de son torse à présent. La touffe rose fit mine de se prendre les pieds afin de mettre ses deux mains sur lui, histoire de lui piquer son nid à monnaies.

« - Suis-je maladroite à ce point ? » Murmura t-elle avant de prendre le Den Den Mushi et de lancer le sac munie d'une bouteille d'eau dans la figure de l'homme pour s'enfuir. Ainsi la course poursuite débuta, Megumi s'empressa d'accélérer dans la rue commerçante munie d'un den den mushi Nami et du porte monnaie de l'homme en question.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 28 Aoû 2013 - 12:05

Le séducteur parvient à bloquer le sac avant de se faire frapper. Il te cherche des yeux, mais tu es déjà loin, détalant dans la rue marchande en slalomant entre les passants. Un rapide examen de sa personne confirme ce qu'il suspecte : tu lui as tiré son porte-feuille. Il pousse un petit soupir et sort à son tour de la boutique, visiblement dans le but de te prendre en chasse. Bien évidement, s'il s'obstine à marcher aussi lentement alors que tu cours comme une gazelle effarouchée, il ne risque pas de te rattraper. A moins que... a moins qu'il ne soit pas seul ?

- Balafre, Antaille... arrêtez moi cette jolie demoiselle.

La voix calme du séducteur ne porte pas très loin et pourtant deux hommes surgissent tout à coup devant toi, à l'autre bout de la rue.

Ce que vous lirez est pratiqué par des professionnels, ne reproduisez en aucun cas cela chez vous. [ PNJs ] 120528014554917664_imagesia-com_35mp_large

L'air determiné, sabre en main, ils s'élancent vers toi avec une belle coordination et une solide intention de te stopper.

- On s'en occupe, Bro !
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Mer 28 Aoû 2013 - 13:06

Le plan de Megumi avait alors marché à la perfection, enfin presque. Quelques détails manquaient d'être parfaits, si ce n'est que dire que le plan s'est montré totalement désastreux. La belle et jeune adulte s'était alors faufilée dans la rue commerçante pour s'y noyer confortablement et d'éviter l'homme au sens de la justice supérieur à la sienne. Rien qu'en le regardant, elle savait que celui là allait lui apporter des soucis et elle ne s'était pas trompée, puisque si on regarde bien sa situation actuelle .. La civile se précipita de fuir le plus loin possible pour s'évaporer des regards, mais c'était apparemment peine perdue puisque deux hommes de la marines firent leur apparition. Mais … ! Ils étaient coordonnés ou quoi ? Megumi freina devant les deux hommes en abordant sa moue qui avouait son sentiment d'anxiété.

Que faire ? Se rendre ? Hors de question, ça n'allait tout de même pas être la fin ! Pour échapper à deux petits chiens de la marine qui avaient réagit à un sifflet silencieux … Mais ils ne laissaient pas le temps à la charmante demoiselle de réfléchir puisque c'est quelques secondes après qu'ils se mirent à lui foncer dessus. Elle recula en ne cessant de répéter : « - Eh ! Eh ! Attendez ! » , mais rien n'y faisait. Un regard à gauche puis à droite, comment leur échapper ? La femme enfonça le porte monnaie dans sa poche droite et le den den mushi dans celle de gauche. La foule regardait cette agitation. Dans un élan peu flatteur, Megumi courut à son tour vers les deux hommes, ayant conscience qu'elle allait surement se racler la peau, elle effectua une glissade en avant tout en brandissant sa faux de manière horizontale pour construire un barrage. Histoire de leur échapper et de les faire tomber ? Elle ne voulait pas user de la force, elle savait très bien qu'elle fonçait dans un mur si c'était le cas .. Non la ruse est souvent la meilleure solution.

« - Pardon, je suis pressée ! » Répliqua t-elle d'un ton ironique.

Megumi se releva sur ses deux pieds et continua de courir en prenant une autre allée, ignorant si sa technique avait marché et si elle les avait semé. Mettant un pied devant l'autre, la belle était déjà essoufflée par sa péripétie.  
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 28 Aoû 2013 - 15:05

Ton dérapage te permet de passer sous les sabres que les deux marines ont croisé devant toi pour t'arrêter. Déjà, tu constates avec soulagement qu'ils ne semblent pas vouloir te tuer. En revanche, ils n'apprécient pas vraiment que tu les aies ainsi feintés : tu as à peine le temps de te relever qu'ils repartent immédiatement à ta poursuite. Et tu as beau être rapide, ils ne lâchent pas l'affaire et semblent même gagner du terrain.

- Eh bien, eh bien... vol agravé d'une fuite devant les forces de l'ordre... tu es mal barré, ma jolie.

Tu reconnais la voix juste avant de voir le séducteur debout à quelques mètres devant toi, te bloquant le passage. Tu freines en urgence, te retrouve coincé entre le beau gosse devant, les deux marines derrière.

- Mais je ne me suis pas encore présenté, je crois. Je suis John Dragger, lieutenant au sein de la Marine.

Tu comprends soudain la panade dans laquelle tu te trouves : prise sur le fait par un représentant de l'ordre, encerclée par trois soldats chevronnés, tu vois tes chances de fuite se réduire à vue d'oeil...

- Soldat, oui, mais pas goujat. Vous êtes ravissante, demoiselle, et il me brule de vous inviter à déjeuner.

D'une main, le séducteur désigne la rue, t'incitant à choisir toi-même un endroit pour un tête à tête. De l'autre, il montre les marines, te faisant comprendre qu'un refus entrainerait une arrestation.
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Jeu 29 Aoû 2013 - 13:57

La course poursuite n'allait pas durer longtemps, du moins elle se termina beaucoup plus rapidement que prévue. Effectivement, les deux gorilles chargés de rattraper la civile ne cessaient de gagner de la vitesse tandis qu'elle, fut freiné par le même homme qui avait commencé cette mascarade. Elle ne savait plus quoi faire à présent, lorsqu'elle voulut se rétracter et prendre une autre rue, Megumi se rendit compte que les deux imbéciles qui l'avaient poursuivis plus tôt dans la journée étaient déterminés à lui faire barrage. La civile se mordit péniblement la lèvre tout en regardant la raison première de sa course poursuite, une parfaite diversion ? Mais tu es bien plus douée que ça pourtant ! Bon cette fois ci .. La chance n'avait pas tourné en sa faveur. Megumi ignora les deux larbins qui se trouvaient derrière elle pour s'avancer le lieutenant.

« - Un dîner en échange de ma liberté ? » Ses yeux vacillèrent vers le bas. « - Et il n'y aura pas de suite à ce malentendu ? » La jeune femme s'avança doucement vers lui.

Elle n'était pas stupide, tenter quelque chose la mènerait sous les bras des deux guignols. Alors après avoir prit une longue respiration, elle arriva face à l'homme.

« - C'est tout ce que vous voulez ? Un dîner ? Ou bien c'est un piège ? » Disait-elle, agacée par la situation.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 29 Aoû 2013 - 14:32

D'un geste de la main, John fait signe aux deux marines de s'éloigner et ces derniers s'exécutent sans broncher. Il te saisit ensuite par le bras pour te conduire délicatement vers un restaurant proche. Délicatement, mais avec fermeté.

- Un piège ? Bien sûr que non, demoiselle. Mon but est simplement de savourer un peu plus longtemps le plaisir d'une beauté comme la votre.

Son rire chaud ne semble pas le moins du monde menaçant. Mais tu te demandes quand même où il veut en venir.

- Quand au petit... malentendu, je pense que je serai disposé à l'oublier si vous restez aussi charmante qu'à présent.

Il te guide jusqu'à une table où il te tire une chaise pour que tu puisses t'installer. Il se place en face de toi, t'éblouit de son sourire éclatant. Sur la table, des roses et des couverts en or. Dans la salle, des serveurs en costume et une musique douce. Une ambiance assez guindée qui te fait deviner que ce diner ne sera pas très décontracté.

- Dîtes-moi, Demoiselle, je ne connais même pas votre nom. Me feriez-vous l'honneur de me le donner ? Et, à tout hasard... êtes-vous déjà mariée ?
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Ven 30 Aoû 2013 - 12:07


Et voici que le loup l'avait invité à prendre place. Une fois entrée dans le restaurant, cette dernière prit le temps de regarder autour d'elle pour observer la décoration de l'endroit. La jeune femme fut surprise par la délicatesse et la douceur qu'on lui apportait. Après tout, il n'est peut-être pas si méchant qu'il pouvait laisser paraître. Un gentleman ? Cela restait encore à déterminer, même si … Oui même si il en avait tous les points. Elle ne voulait pas débattre puisqu'elle savait que cela n'allait pas servir à grand chose.  Megumi n'arrivait pas à croire comment l'homme pouvait être aussi mielleux que cela avec elle. Qu'avait-elle de si important ? Bon c'est vrai qu'elle n'est pas moche, qu'elle a aussi volé un den den mushi … Mais son attention si particulière ne pouvait pas être sans raison. Si ? Elle prit place en même temps que l'homme et l'écouta bavasser puis rire.

« - Pourquoi mon nom vous intéresse tellement ? Et cette question est stupide, bien sûre que je ne suis pas mariée ! A qui croyez-vous parler ? »

Elle ne savait plus où elle en était, Megumi regardait les serveurs servir deux verres de vins sous l'ordre du lieutenant. C'était même bien effrayant il fallait dire. Megumi n'osait pas prendre son verre, elle ne voulait pas le prendre. La voleuse releva sa tête en regardant l'homme dans les yeux intriguée.

« - Pourquoi une telle question ? » Disait-elle en gardant une légère pointe d'angoisse dans ses deux yeux.

Elle ne voulait pas en rire, mais la situation se devait de l'amuser. Sa tante ne cessait de lui répéter qu'il fallait accepter toutes les avances d'un homme, que faire d'un point de vue objectif ? Refuser ? Hors de question ! Mais la tête rose se voulait d'être impartiale et d'arrêter de penser à sa figure maternelle. La femme soupira et se montra froide face au lieutenant.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 5 Sep 2013 - 0:15

- Pourquoi ? Mais parce que je vous trouve si belle que la question se doit d'être posée.

Tu te demandes toujours si le lieutenant est sérieux lorsque ton regard se pose sur ton verre de vin au fond duquel s'aperçoit un anneau.
Et tandis que tu blêmis légèrement, le marine se lève et s'agenouille à côté de ta chaise, t'attrapant la main pour y déposer un baiser.

- Demoiselle, vous êtes belle et mystérieuse et cela me plait. Voulez-vous m'épouser ?

Les applaudissement des serveurs crépitent autour de toi mais avec peu de conviction, comme si cette scène était vue et revue. Peut-être que le lieutenant est un habitué de ce genre de technique de drague peu orthodoxe. Ce qui n'arrange en rien ta situation, car le marine attend sa réponse et semble disposer à t'emmener immédiatement à l'église la plus proche.
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Ven 6 Sep 2013 - 19:36

Megumi croisait les bras tout en regardant le rouge du vin qui flottait dans sa coupe. Elle pensait avoir la situation en main, après tout, son charme avait fait effet pour lui éviter des ennuis la mêlant à la justice. De toute façon, elle était bien trop fatiguée d'avoir couru et puis le combat n'est pas pour elle et ça ce n'était pas quelque chose qui lui était destiné de base. La pinkie avait pour habitude de se débrouiller avec son physique et ce n'était pas plus mal au final. Les regards s'échangeaient au fil du repas qui d'ailleurs n'avait pas réellement commencé, ce moment lui paraissait telle une éternité.

« - Je préfère ne pas le divulguer … »

Là, un genou à terre et le sourire du tombeur lui firent face, que voulait-il donc pour qu'une telle chose se déroule ? Quelque secondes plus tôt, elle avait put voir une alliance au bout de ses longs doigts. Elle ne semblait pas se sentir bien, mais serra tout de même le poing pour garder une expression dure et neutre. Sa main gauche sentit deux lèvres se déposer contre sa peau. Un grand choc ? C'était peu dire, mais lui vint une idée. Megumi se sentait à présent oppressée, mais il fallait le savoir .. C'était lors de ses moments que les meilleures solutions se placèrent dans sa tête. La main droite plaqué sur son visage, des larmes coulèrent.

« - Mais … John .. Je n'en peux plus ! Tu dois arrêter ! Ce n'est pas la première fois que tu me fais ce genre de coup ! Tu espères que ce soir, tu vas pouvoir me battre une nouvelle fois ? Je ne suis pas une poupée gonflable ! Détrompes toi ! A partir de maintenant, je me relève de tes coups ! » Elle le regarda intensément puis lui arracha l'alliance pour s'en aller en courant.

Deux hommes robustes se placèrent devant le lieutenant tandis qu'une femme lui demanda si elle allait bien. La civile glissa quelques billets dans les poches des serveurs libres pour occuper les acolytes du lieutenant prétextant : « - Ils sont aussi dans le coup … » . Elle acquiesça puis s'engagea dans la rue en courant. La jeune femme courut alors le plus rapidement possible en engageant les petites ruelles et les rues.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 8 Sep 2013 - 17:19

- Nous mais.. attendez, vous savez qui je suis, non ?
- On sait que tu es de la Marine est que tu viens souvent faire des demandes de mariage à de belles jeunes femmes. Mais qui nous dit qu'après tu les traites correctement après, hein ?
- Elle était en pleurs, la gamine ! Qu'est ce que tu lui as fait marine ?
- Heu... bro ? Les clients du resto sont un peu menaçants là. On fait quoi, on les arrête ?

La situation au sein du resto devient un peu tendue pour John et ses frères grâce à ta petite manœuvre ce qui te permet de détaler en toute tranquillité. Ce n'est que lorsqu'une patrouille de soldats qui passait dans le coin vient prêter main forte au lieutenant que les choses se tassent et que la Marine peut envisager de te rechercher.

- Il s'agit d'une jeune femme de taille moyenne facilement reconnaissable à ses cheveux roses. Elle porte une jupe noire et un chemisier blanc. Trouvez là, je vais lui apprendre à me faire passer pour un goujat !

Le lieutenant remarque alors le ton un peu puéril de sa phrase, se reprend :

- Et c'est une voleuse ! Nous devons l'arrêter !

C'est donc maintenant une vingtaine de soldats qui te cherchent et que tu vas devoir semer pour obtenir ta liberté.
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Dim 20 Oct 2013 - 17:05

Une voleuse ? Elle ? Non, vous devez vous tromper monsieur de la marine. Bon peut-être un peu ! Pour quelques bonbons, mais ça n'ira pas plus loin monsieur l'agent m'enfin peu importe votre grade. Ce n'était juste pas une raison suffisante pour demander la main à une simple civile en détresse. Comment ça ? Elle n'est pas en détresse ? Il est beau ? Et alors ? Je ne vois pas de quoi vous parlez, je fais ce que je peux pour maintenir mon marché et vous ? Vous trainez dans mes pattes ! Voici les quelques paroles d'une marchande de mandarine, une vieille femme qui était une vendeuse ambulante dans les rues de LogueTown. Cette dernière aux cheveux grisé, accepta de l'aider, de la cacher du moins pendant quelques dizaines de minutes. Puisque la civile aux cheveux roses savait qu'elle ne tiendrait pas longtemps si elle se retrouvait devant le trio de gigolo, elle demanda si il y avait une quelconque manière d'être escorté jusqu'à l'autre côté de l'île.

Enfilant un bonnet couvrant la majeure parti de ses cheveux et un tablier recouvert d'éclaboussure de mandarine. Megumi prit une barquette et à l'aide d'un tapis roulant, avança au milieu de la rue comblé de personnes demandant à tue-tête qui voulait des ses fruits. Déjà bien éloignée, la femme devait renier sa présence pour être totalement sauve. Alors sans attendre, elle vira dans une petite ruelle, essoufflée ainsi qu'étouffée par la chaleur. Une fois sa pause terminée, elle reprit et se lança une nouvelle fois dans la rue principale. Elle aperçue au loin le port, un large sourire se dessina, elle y était. Toujours, voir avec plus d'argent et d'objets qu'à son arrivé.

« - J'y suis .. » Murmura-t-elle avant de reprendre. « - QUI VEUT DE MES MANDARINES BIEN FRAICHEUUH ? »
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 20 Oct 2013 - 18:30

- Elle est là !

Tu frémis en reconnaissant la voix de John. Derrière toi, un attroupement de marines se forme, le séducteur et ses deux frères en tête. Comment t'ont ils retrouvé ? Mystère, mais ils semblent toujours fermement décidés à t'attraper.

Devant toi, le port, possible salut face à ce lieutenant particulièrement obstiné. L'océan apparait peu à peu devant toi, couvert de navires. Sur l'un d'entre eux, un petit voilier, une femme te fait signe. Tu ne la reconnais pas, tout d'abord, puis ta mémoire se réveille : cette jolie femme était dans le restaurant, tout à l'heure. Pendant ton repas "galant" avec John, elle n'avait cessé de jeter des regards haineux en direction de votre table. Une ancienne victime du séducteur ?
Toujours est-il que son bateau commence à s'éloigner, et qu'avec de grands gestes elle t'encourage à sauter la rejoindre.

Vas-tu lui faire confiance ? Vas-tu parvenir jusqu'au port sans te faire attraper par les marines ?
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Lun 24 Fév 2014 - 18:59

Les yeux écarquillés, la jeune femme s'empressait de plus belle vers le port où la dame en question lui faisait signe. Megumi ne savait plus où elle en était, devait-elle suivre ce chemin ou bien continuer vers un autre qui lui est inconnu. Confuse, cette dernière avait surtout peur de se faire attraper et après ce qu'elle venait d'entendre, ce que l'homme lui proposait une fois attrapée, ne semblait pas être une partie de plaisir pour la touffe rose. Les voix des hommes qui la poursuivaient, résonnaient dans sa tête. Elle avait toujours son den-den mushi et le porte-monnaie en question dans ses poches, elle faisait attention à ne pas les faire tomber mais ça devenait de plus en plus difficile avec les marines à sa trousse.

Alors que la civile accélérait le pas, elle commençait de plus en plus à fatiguer. Proche du but comme jamais, elle n'abandonnait pas quand deux marines débarquaient d'une ruelle et se postaient devant elle pour montrer leur résistance. Sans attendre, elle déploya son tablier sur l'un d'entre eux pour l'aveugler et avec le bout non-tranchant de sa faux, assomma l'autre homme avant qu'il ne puisse réagir. Megumi prenait fermement en mains son arme et s'approchait du port, elle y était, plus que cinq petits mètres, mais John débarquait de nul part, un fou rire et à toute allure couru vers la femme. Surprise, elle ne s'arrêta pas bien au contraire, un léger sourire narquois se déposait sur ses lèvres et brandit sa faux pour effrayer l'homme et le pousser à l'eau par un coup d'épaule. Par la même occasion, elle bondit du port jusqu'à la petite barque.

« - Merci, je vous dois énormément. » Disait-elle à la femme. « Je peux savoir pourquoi vous êtes venu à mon aide ? » Finissait-elle, essoufflée, un grand sourire. Elle en profitait pour tirer la langue à John, un voile masquant son visage, mais pas ses yeux.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 4 Mar 2014 - 23:59

La femme ne te répond pas tout de suite, trop occupée à mettre de la distance entre le port et vous. Sur le quai les marines gesticulent, vous ordonnent de revenir au-nom-de-la-loi-je-vous-arrête ! Mais ta sauveuse les ignore et rame avec tant d'ardeur qu'avant qu'un seul représentant de l'ordre n'ait l'idée de réquisitionner un bateau, tes poursuivants ne sont plus que de petits points indistincts au loin.

La jeune femme se décide enfin à s'arrêter. En la détaillant un peu plus, tu remarques qu'elle est vraiment très jolie et surement très sportive au vu de sa performance avec les rames. Elle aussi t'observe un petit moment avant de te répondre.

" Vous me ressemblez, constate-t-elle. Jack a décidément toujours les mêmes goûts. "

Elle lâche un petit rire de satisfaction, apparemment très contente de ce constat.

" Je vous ai aidé parce que je ne pouvais pas laisser Jack vous avoir. Vous comprenez, il n'appartient qu'à moi. "

Tu as juste les temps de comprendre ces dernières paroles que ta "sauveuse" se saisit d'une rame et la brandit comme une massue, l'air très motivée pour te la fracasser sur le crâne.

" RIEN QU'A MOI !"


Dernière édition par PNJ Requiem le Mar 29 Avr 2014 - 19:34, édité 1 fois
Megumi Grey
Megumi Grey

♦ Localisation : Je me trouvais à Orange ... et là je suis sur Loguetown.
♦ Équipage : A voir.

Feuille de personnage
Dorikis: 730
Popularité: 10
Intégrité: -10

Mer 5 Mar 2014 - 7:00

Remarque : J'ai changé ma couleur de dialogue en violet qu'on puisse ne pas s'éclater les yeux.
EDIT : Je me suis synchro' avec le contexte présent ... Ville "déserte" et l'événement de l'échaffaud je pense que le sujet se termine ici à part si Yoru veut continuer ou me faire rectifier quelque chose ! :3


Épuisée, exténuée, Megumi ne pouvait plus tenir en effet sous cette pression qui la rongeait depuis maintenant quelques heures. Bon dieu, ce n'est qu'un petit objet se disait-elle et puis des voleurs y'en a pleins hein ! C'est pas comme si c'était la première, ouais bon elle n'avait pas vraiment eu la chance du siècle non plus en tombant sur le Don Juan de la justice bleu. Elle ne cessait de se dire que ce n'était pas son jour de chance parce qu'en effet ce genre d'accident ne lui arrivait jamais. Un loooong soupire venait combler le silence qui s'était imposé sur la barque. Mal de tête, mal au ventre, mal aux pieds surtout ! Megumi ne savait plus où s'en tenir, mais désormais ce n'était plus un problème puisque maintenant éloignée de son problème majeur : Les marines, la voleuse se retrouvait en face d'une femme qu'elle trouvait plutôt belle.

« - Encore un grand merci pour votre aide, je ne sais pas comment j'aurai pu f-
- Vous me ressemblez …  Jack a décidément toujours les mêmes goûts.
- Ah vous aussi, vous êtes une vict-
- Je vous ai aidé parce que je ne pouvais pas laisser Jack vous avoir. Vous comprenez, il n'appartient qu'à moi. »

Et vas-y que je te coupe la parole encore une fois ! Mais elle pouvait se le garder son Jack à deux balles, Megumi n'en voulait pl... pas ! Parce qu'en dehors du fait qu'il soit beau et certainement pleins aux as … *Il faut vraiment que j'apprenne à me rendre quand il est temps de le faire*, pensait-elle. En attendant, c'est devant une tarée qu'elle se trouvait, la tête rose bonbon avait bien malheureusement compris que la petite balade en barque n'allait pas rester tranquille. Effectivement, alors que sa fuite était spectaculaire la suite risquait de le devenir beaucoup moins. Éloignées du port, la femme en question terminait à peine sa phrase qu'elle s'empara d'une rame pour avoir l'intention de frapper sa "rivale" avec.

« - Mais je vous le laisse avec pl-
- LA FERME ! »

*SPLASH* Un bout de la barque s'envolait tandis que Megumi venait d'esquiver la première tentative de meurtre de la brunette. Quand, oui QUAND allait-elle terminer une phrase ? Oui bon ce n'est pas ce qui l'importait le plus à vrai dire, la navigatrice tenait à sa peau et elle cicatrice, mais alors très mal. Surprise, apeurée par l'agressivité de sa ''sauveuse'', Megumi ne savait plus quoi en penser mais était aussi consciente que si elle ne faisait rien, d'autres ne se priveraient pas pour faire quelque chose.  

« - Pourquoi autant de violence ?
- Tu oses ME demander la raison EN PLUS ! Disait-elle brandissant son arme une nouvelle fois.
- Hep-ep-ep-ep ! Une seconde, laissez moi m'expliquer ! L'inconnue toisait notre civile puis levait le menton pour lui accorder la parole. Enfin, tout cela n'est qu'un malentendu, je n'ai en aucune occasion essayé de le draguer ou bien de l'avoir pour moi ! Il ne m'intéresse pas, bien qu'il soit riche, séduis- ….  qu'est-ce qui cloche chez moi ? Rétorquait-elle en regardant le port espérant y voir John. L'inconnue frappait violemment la barque pour attirer son attention.
- Vins-en aux faits ! Megumi sursautait.
- Oui oui pardon, pas la peine de s'énerver … Hum ! Je disais, qu'en aucun cas je ne voudrais vous le piquer ! Si je pouvais, je vous l'offrirais sur un plateau d'argent !
- Alors pourquoi ce dîner au restaurant ?
- Quel dîner ? Ce dîner ?  Il est tellement radin qu'il m'a offert la bague avant que je puisse voir le menu pour qu'on aille à l'église la plus proche SANS manger ! ... Mais c'est pas ce que vous voulez entendre n'est-ce pas ? Poursuivait-elle avec un rire étouffé.
- Gnn … Si tu essaies de me calmer tu t'y prends TRES MAL ! »

Annonçait la femme, folle de rage en prononçant un coup avec sa rame vers Megumi. Cette dernière évitait d'ailleurs le coup plus difficilement, limite elle tombait à l'eau dans cette barque très étroite.

« - Attendez ! Il .. vous a quitté ?
- Ce ne sont pas tes affaires, mais oui ! Pour aller flirter avec d'autres filles comme toi !
- Je comprends que vous puissiez être aussi énervée. Se faire plaquer par un homme qui finalement s'en va pour voir ailleurs, ce n'est jamais très apprécié.
- Oui en effet ! Mais je l'aime et il est à moi malgré ses quelques défauts, c'est l'homme parfait et je me dois de le reconquérir.
- Je vois, mais pourquoi une aussi belle femme irait se faire du mal pour un homme qui pardon, n'en vaut pas la peine ? L'inconnue baissa sa rame. Oh une ouverture de sa part.
- Je suis seule et j'ai besoin de lui, ça peut paraître bête je sais !
- Oh mais non ! Surtout pas, je trouve ça même très mignon. Et je sais combien l'amour peut-être très frustrant ! Moi même, bien que j'ai l'apparence d'une femme fatale, je me suis fait larguer par le fils du poissonnier. Ouais bon, elle en rajoutait peut-être un peu.
- Ah ? Vraiment ? Tu penses que c'est .. mignon ? Non parce que mes amies pensent que je suis trop accro' sur lui.
- Mais on s'en fout de leur avis !
- Oui … Tu as raison, mais comment faire ? Pour le reconquérir …
- J-Je vous aiderai ! Sans aucun problème ! On ira le voir et on s'expliquera.»

Et par ses derniers mots, Katerina, cette femme .. Cette pas-bien-de-la-tête laissait tomber sa rame pour partir enlacer la navigatrice en sanglot, bafouillant des phrases telles que « AglahdghsT'es bien la seule qui meIiiGlo comprenne .. ». Megumi tapotait le dos de cette victime de John en répondant « ça ira, ça ira. » Puis « OH JOHN ! » La brunette se retourna brusquement, dos à la couette rose *SBONG* qui n'hésitait pas une seconde à l'assommer avec la rame. Un léger rire forcé s'échappait de sa bouche.

« - Retourner voir la marine après avoir été poursuivie, la bonne blague. Tss, psychopathe ! » Bon c'pas tout, mais faut bien ramer ! Les deux rames en main, Megumi avait finalement réussi à faire le tour de l'île pour s'égarer dans un coin. Après une demi-heure de navigation, lle échangeait discrètement ses vêtements avec ceux de Katerina SANS oublier les objets qui se trouvaient dans les siens à l'origine. Nop, elle n'était pas très pudique c'est vrai ! Et doucement, la pinky prévoyait de se glisser dans la foule avec un gros bonnet ainsi que d'une paire de lunette de soleil qu'elle irait d'acheter avec l'argent de John pour dissimuler son identité. Ah bah crotte, y'a pas de foule du tout ! MAIS ... Ils sont passés où ?

* Gah ... le ... Mais ... Ah ... Mais ... Je ... Tu .. Ne .. QUOI ? *

En effet, les rues semblaient vides ! Plus personne ! Confuse, surprise, effrayée, mais aussi, contente ? Oui, plus personne dans les rues, alors c'était parti pour le SHOPPING LIBRE ! La jolie femme s'emparait d'un assez grand sac pour amasser quelques, plusieurs, beaucoup de biens : Objets de valeurs, gros bijoux, petits diamants, elle vidait les caisses avec tant de joie qui débordait de sa personne. La navigatrice portait le pactole contre son épaule en dévalant la rue .. calme ?
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1