AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Récompense pour la petite Hotaru :)

avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19

Ven 22 Déc 2017 - 23:56

Passé à la friteuse:
 


Dernière édition par Hotaru le Jeu 17 Mai 2018 - 11:03, édité 5 fois
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19

Dim 7 Jan 2018 - 18:13

Brocoliadé:
 
avatar
Télesphore Brocolis


Feuille de personnage
Dorikis: 850
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 1 Fév 2018 - 17:40

Salut Hotaru ! Me voilà pour récompenser son rp solo du 7 janvier !

On va commencer par un point forme plutôt gentillet. Tu fais des fautes, certes, mais pas tant que ça, alors que j'avais cru comprendre que ça te préoccupait pas mal. Globalement, y en une dizaine par posts, c'qui reste beaucoup mais c'est en nette amélioration. J't'ai fait une liste presque exhaustive des fautes que j'ai listé sur les deux premiers posts, globalement ça devrait te donner une idée de ce qu'il y a à revoir et ce dont il faut faire attention à la relecture. Mis à part ça, globalement t'as une narration simple et claire, donc ça se lit plutôt bien et sans bavures. Cependant, il y a pas mal de fois où j'ai l'impression que tu trouves pas ton expression, ou que t'as écris en deux fois, et du coup y a des sortes de "bug" dans la phrase. Un exemple? "c’est une fille possible de confiance" --> Une fille digne de confiance OU Il est possible de lui faire confiance. On sait pas trop si t'as confondu deux expressions, ou si ça s'est perdu dans ton esprit et du coup c'est bizarre. Et ça arrive assez régulièrement dans le rp. Le meilleur conseil que je peux te donner du coup, c'est de bien prendre garde à ta relire, idéalement une à deux heures après avoir terminé ton écrit : tu auras la lucidité nécessaire pour bien apercevoir les fautes et les bizarreries d'expression.

Mis à part ça, j'ai un problème, surement personnel, avec la présentation générale de ton récit : une phrase, deux max = un paragraphe. C'est pas tant un problème en soi, mais la lecture c'est une activité extrêmement rythmique et le fait qu'aucune phrase ne suive l'autre, qu'il n'y ait pas de liaison entre elles mais simplement un retour à la ligne, ça rend le tout difficilement fluide. Essaye de donner une structure à ton récit et pas simplement des actions les unes à la suite des autres et ce sera beaucoup plus agréable à lire, et surement plus fun à écrire !

La liste des fautes des 2 premiers posts:
 


En ce qui concerne le fond, avant de commencer, j'vais simplement faire une remarque. La personne qui te lit, y a de bonnes chances qu'elle ne connaisse pas toute ton histoire. C'est mon cas. Auquel cas, elle a besoin d'information. La plupart du background de ton perso, on va le déduire, on va le comprendre, mais il y a des choses qui ont besoin d'être expliquées. En l'occurrence, ce qu'il faut expliquer, c'est Bastet. Moi, je ne connais de ce PNJ que ce que je lis sur sa fiche : c'est un chat qui se balade avec Sakina, voili voilou. Je comprends sans trop de soucis que t'as croisé Sakina à un moment où à un autre et en conséquence que t'as appris à connaître son chat. Mais jamais, à aucun moment dans le rp, tu n'expliques pourquoi tu te retrouves à entraîner un chat au maniement du sabre et surtout, comment ce chat peut seulement manier le sabre et parler. A aucun moment. Y a aucune mise en contexte de tes personnages secondaires et c'est problématique pour la compréhension. J'ai passé un post et demi à lire en me demandant si c'était métaphorique ou si c'était seulement physiquement possible, en espérant que tu l'expliques. Parce que je connais bien le manga et ce forum, j'me doutais qu'il y avait une raison logique, comme un fruit, mais j'ai du fouiller sur le forum jusqu'à trouver dans une obscure récompense de Roy sur le topic de récompenses de Sakina que Bastet, cette chatte, avait mangé le fruit de l'Humain. Ton lecteur, il est pas censé faire ça. Ton lecteur, pars du principe que c'est un béta : ce qu'il ne sait pas, si tu lui dis pas, il ne le saura jamais. C'est important pour la compréhension.


Passé ce petit fait, globalement ton rp, sur le fond j'ai pas grand chose à y redire. J'vais pas te mentir, les sujets d'entrainement, c'est pas forcément ce que j'aime le plus lire, mais tu t'y prends de manière relativement cohérente et c'est surtout ça l'important. Evidemment, entraîner un chat au katana, c'est assez abstrait, donc j'peux pas trop te dire si c'est réaliste, mais dans tous les cas moi y a rien qui me choque et je pense que globalement la progression est plutôt bien illustrée et pas trop facile. Y a des moments un peu confus, notamment dans ta description de l'action (et je pense par exemple aux combats entre toi et la chatte, notamment celui avec les fausses griffes), donc il faut faire attention à apporter un peu plus de clarté, mais globalement ça gène pas la lecture. Par contre, on est d'accord que vous êtes toutes les deux encore largement débutantes, donc ne joue pas des sabreuses professionnelles dans tes rps ! Pour la fin, plus dans l'émotion avec ta mère, c'est très terre à terre dans la narration, là où si tu veux captiver tu vas plus aller dans la suggestion ou la retranscription d'une ambiance, mais ça fait le travail. On comprend les émotions de tes personnages, ça passe bien, c'est cohérent.

C'est pas trop mal en vrai, pour un de tes premiers rps ! J'sais que je dis beaucoup de choses qui peuvent apparaître comme des défauts, mais c'est plutôt très encourageant ! Les erreurs qu'on avait pu te reprocher pendant ta présentation, t'en as gommé une partie et on sent que tu fais des efforts et que ça te tient à coeur, alors continue comme ça. Travaille bien sur cette mise en contexte et sur l'accroche de ton lecteur et tu verras, ça va aller de mieux en mieux.

Pour la récompense, je commence déjà par t'accorder 25.000 Berrys donnés par ta mère, plus les 50.000 Berrys du paiement de Sakina si et seulement si celle-ci est d'accord et qu'elle retire cette somme de ce qu'elle possède, soit un total de 75.000 Berrys.

Comme tu as encore moins de 1000D, tu n'as pas de malus pour être sur les Blues ou pour expliquer que le sujet se déroule en flashback, tu es donc payée plein pot en dorikis et au tarif rp d'action puisque tu t'entraînes finalement autant que tu entraînes Bastet. Du coup, je vais te récompenser à hauteur de 250 Dorikis.



Ce qui nous amène à un nouveau total de 560 D. Félicitations !


Si tu as des questions ou des remarques, n'hésite pas !
avatar
Kusachi Kazuki

♦ Localisation : Las Camp, West Blue
♦ Équipage : Las Gambas Corp

Feuille de personnage
Dorikis: 1472
Popularité: -37
Intégrité: -19

Mer 7 Fév 2018 - 0:26

Salut Hotaru ! Me voilà pour ta demande de récompense du 22/12 ! Tout d'abord, désolé pour ce retard conséquent, si bien que le chou-fleur a fait ta deuxième demande avant que la première soit récompensée !

Parlons de la forme. Déjà, le point le plus dérangeant, selon moi, tu fais beaucoup trop de paragraphes qui n'ont pas lieu d'être. Ils sont souvent composés de deux-trois phrases et tout ce que ça apporte pour le lecteur, c'est que l'on se retrouve coupé dans l'action par moment alors que deux paragraphes parlent souvent de la même chose ou d'un même acte. La prochaine fois, essaye de grouper un peu plus ces paragraphes ou les étoffer un peu plus et fais une coupure lorsque l'objet du récit change drastiquement (changement de lieu, apparition d'un nouveau personnage dans la narration..., à toi de juger quand il le faut).

Concernant les fautes

Quelques fautes:
 

Je m'arrête ici, ceci étant dans le premier post, je ne vais pas te faire un listing complet, ça serait légèrement redondant ! Il y a des fautes bêtes, quelques fautes grossières et des soucis de conjugaison. Tu as un problème avec la concordance des temps par moment, tu passes d'un temps à un autre et parfois dans une même phrase. Fais attention à ça, n'hésites pas à bien te relire afin d'éviter cela à l'avenir.

_________
Passons au fond de ton récit, ou plutôt votre récit, puisque Sakina te rejoins passé un moment.

En premier lieu, un simple retour sur la temporalité de ton récit. Attention avec les indicateurs matin-après midi-soir. Par moment tu passes de l'un à l'autre comme par magie et c'est un peu troublant.

La suite, ta maîtrise du sabre et ce qui tourne autour. Tu parles d'avoir suivi plusieurs "cours" et dire préférer celui de maître Chun. Alors oui, mais non ! En général, tu vas choisir les enseignements d'un dojo et y rester. Il est assez mal vu dans la pratique des arts martiaux de changer de dojo comme de chemise. Tu peux avoir suivi des cours hors dojo, comme tu l'as fait avec ta mère, mais ça s'arrête là. Ensuite, tu as 18 ans, tu as visiblement eu une formation assez jeune grâce à ta mère et ce que Maître Chun t'apprend, et bien ce n'est pas extraordinaire. Je n'irais pas dire que c'est le b. a.-ba mais, en tout cas, ce n'est pas de la maîtrise très poussée, plus précisément l'apprentissage pour éviter de couper les bambous. Prônant le côté défensif du sabre, il est étonnant qu'il enseigne cela à de jeunes pratiquants supposément confirmé. Parlons rapidement du cours du 3e jour, clairement, c'est de l'entraînement ninja ce qu'il vous fait faire. Et ça m'étonnerait qu'avec ses idéaux il vous apprenne ce genre choses.

Ensuite, par moment tu implantes des informations sans profondeur. Des personnages apparaissent, on a leur nom, deux mots à leur propos, une simple action avec, et puis plus rien. C'est un peu compliqué par moment de suivre Hotaru en tant que lecteur externe à tout ça quand on a aucun, ou peu, d'éléments à propos de ses relations avec un tel, alors que ces personnages sont importants dans ton histoire/ta vie. Je pense à un moment précis qui est un passage où tu parles de ta mère, je suis allé jeter un œil à ta présentation pour avoir des réponses et des informations.

Hotaru a écrit:
Le matin lorsque Ru se réveille, elle repense à [...] sa mère qu’elle avait trouvé - tellement épuisée par sa journée - écroulée sur la table en train de dormir sur ses papiers. 
En voyant sa maman comme ça, elle se dit qu’elle ne veut pas la même vie, elle veut explorer le monde, découvrir de nouvelles choses et se perfectionner au sabre en faisant des rencontres, elle pourra sens doute aider sa mère par la même occasion

Je vois où tu veux en venir dans le fond, mais dans la forme, je trouve tes propos assez dur. Alors en effet, j'ai lu/vu l'histoire de ta mère, que la vie n'a pas été simple, mais ceci est plus ou moins les premiers mots à propos de ta mère dans ton rp. Sacré introduction. Au début j'ai cru que vous étiez en froid, mais par la suite on voit que non. En fait j'aurais voulu en savoir plus sur ceci, pourquoi en arrives-tu à juger sa vie comme cela, pourquoi as-tu ces aspirations d'aller voir plus loin que ton île ? Pourquoi tu n'aiderais pas ta mère maintenant plutôt que la prendre en pitié ?

Passons à la suite avec le gros du rp, l'aventure avec les pirates. Avant tout, il y a des rumeurs que des pirates sont sur l'île ? Et donc ça ne fait ni chaud ni froid aux gens ? Ce n'est pas censé être une attraction. D'ailleurs, il va falloir m'expliquer comment tu peux les chercher sans savoir à quoi ils ressemblent, c'est pas forcément marqué sur leur visage ! Pas tous en tout cas !

Alors, au delà de la rumeur, deux filles disparaissent et personne ne fait le rapprochement, c'est déjà bizarre, mais du fait que ces pirates soient stationnés dans une crique de l'île alors qu'une majeure partie de la garnison du coin est en bateau à chasser les pirates, c'est assez gros tout de même. D'autant plus qu'un peu plus tard, vos deux navires se tirent dessus. Ça fait quand même du bruit des tirs de canon. J'ai un peu de mal à croire que tout cela puisse passer inaperçu, mais bon, ça reste plausible. Par contre, que sans pression, le capitaine sorte qu'ils vont rester sur place après les combats, c'est assez incroyable. Mais plus tard tu annonces que vous avez changé d'endroit, donc il a eu une once de bon sens finalement. Et au final, même si le capitaine à un faible pour les rousses, pourquoi en prendre deux ? Pourquoi ne pas avoir pris directement le large ? Pourquoi vouloir se marier avec quelqu'un qu'il va kidnapper ?

Sakina comme toi, vous faites intervenir bien tard le fait qu'il y a plus de monde sur ce bateau de pêche que le capitaine et le second alors qu'un premier coup de feu est parti bien tôt. Ce n'est pas bien important, c'est plausible, mais le navire n'est pas bien grand quand même. Au delà de ça, le combat semble être composé d'IA des premiers Assassin's Creed, les types viennent un par un, alors que clairement, les types sont plus nombreux, ils peuvent très bien vous attaquer, te mettre à terre facilement ainsi que l'autre rouquine, toi étant exténuée et l'autre inapte au combat pour finalement s'occuper de Sakina et Bastet, que ce soit avant ou après avoir mis le capitaine à terre.

Pour la fin de ce RP, je vais vous faire un check-up pour vous deux, vu que c'est pratiquement une suite commune pour conclure.

Ou est passée la seconde rousse ? Une fois sur la terre ferme, vous prenez la route ensemble pour retourner dans la maison d'Hotaru mais pas un mot à son propos. Du coup, ça voudrait dire que vous l'avez laissé sur le bateau et du coup, à l'heure actuelle, si le capitaine a survécu, elle doit être une heureuse jeune mariée.

Plus franchement, je suppose qu'elle a débarqué avec vous. Le fait est que la Marine était possiblement à la recherche des deux rousses disparues, donc si vous faites une miraculeuse réapparition, ça m'étonnerais qu'il ne vous pose pas deux-trois questions et que les pirates se fassent attraper. Même si Hotaru ne parle pas de cette aventure, ça m'étonnerais que l'autre puisse avoir la même force d'esprit pour tenir sa langue à la longue. De même qu'au final Hotaru débarque avec une inconnue, le visage amoché, et qu'à aucun moment la mère ne sait ce que sa fille vient d'endurer.

_________
Bref, pour conclure, un petit résumé. Je suis un peu critique dans ma façon de faire, mais il y a du bon. J'ai bien aimé suivre Hotaru et sa vision des choses avant et après sa première aventure et sur ce point, c'est vraiment bien d'avoir les ressentis de ton personnage qui découvre un peu plus le monde qui l'entoure et ses dangers. De même de la voir évoluer sur son île, découvrir son quotidien. Néanmoins, par moment, n'hésites pas à développer un peu plus que ce soit tes relations ou certaines actions. Le lecteur n'est pas omniscient et il est déroutant de ne pas avoir toutes les cartes en main pour bien comprendre.




- Protection d'un tiers : Niveau I (1-2 +/-PP&PI) +  Secourir un otage : Niveau II (3-5 +/-PP&PI) : Je réunis ces deux points, dans ce RP, vous vous sauvez par la même occasion, vous êtes dans la même situation que la troisième fille. De ce fait je ne vais vous accorder que +4 PP & PI
- Duel (victoire), je n’ai pas compris, Hotaru se bat contre Théodore qui est à 400 Dorikis : J'aimerais savoir où ces 400D sont notés pour Théodore, je n'ai pas vu de fiche à son propos. Et au final, tu l'as surtout vaincu par forfait ! +6 PP & PI

Donc : +307D, +10PP, +10PI
Ce qui nous donne : 867 Dorikis, +10 PP et +10 PI
http://www.onepiece-requiem.net/t11761-une-prez-sauvage-apparaithttp://www.onepiece-requiem.net/t19281-ft-kk
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19

Sam 24 Mar 2018 - 13:20

Vitaminosée:
 
avatar
Minos

°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 4306
Popularité: +340
Intégrité: -109

Dim 8 Avr 2018 - 6:45

Coucou Hotaru. Je sais qu'il est coutume de commencer par la forme, mais les points forme seront assez longs et devront te laisser les aborder à ton rythme. Du coup, on va direct passer au fond concernant ce rp.

Tout d'abord, j'ai aimé cette histoire. C'est une chouette aventure, avec des qualités et des failles, mais globalement, bon sujet. C'était le premier rp que je lisais de toi et bonne découverte. On sent que t'es encore en apprentissage, mais y a déjà deux-trois trucs pas mal qui se dégagent et pourraient devenir les points forts du futur toi. Allez, on voit un peu ce que j'ai retiré de ta plume.

On va débuter avec un truc à améliorer, histoire que tu m'adores tout de suite.    Hotaru manque parfois d'initiatives. Je ne parle pas de ce qui est de rythmer la scène. Sakina est la cheffe d'orchestre, peut-être qu'au prochain rp ce sera toi, mais ça ne dérange pas. Je ne te dis pas de faire une lutte d'influence contre elle. Non, juste que Hotaru est traitée de façon passive là où j'aurais aimé voir se développer tes idées, comme quand Sakina n'est plus là pour diriger en fait.  

Par exemple, tu habilles bien la scène d'attente pendant que Saki est avec son employeur. Il y a échange avec Bastet, tu bouquines en commentant ta lecture, l'aspect attente est bien rendu et mettre en scène l'ennui ou l'inaction, c'est aussi bien que le reste. Peu de joueurs y pensent. Bonne idée quoi, tu n'as pas juste voulu passer aux moments où il se passait quelque chose et c'est tout à ton honneur. Alors, j'espère que la raison n'est pas une question de tailles de posts. Si c'est le cas c'est un peu bête. Mais si tu avais une réelle envie de parler de ton perso qui meuble, ben c'est cool, bien joué.

Par contre, Hotaru devient passive dès que Sakina est là. La filature n'a pas d'inventivité, tu dis juste ce que Sakina avait déjà expliqué au post précédent. C'est tout bête, mais lui faire perdre sa filature dans la foule quelques instants, l'opposer à un lourdaud qui veut lui vendre des calendriers ou même une technique de filature en sautant de toit en toit, y avait des trucs à développer pour ne pas rendre ton personnage dépendant de tout ce que Sakina fait. D'ailleurs, tu reprends une meilleure qualité de mise en scène lorsque Saki est HS. Comme quoi, ta façon de t'écraser a un peu pêché malheureusement. Tu pouvais faire exister Hotaru tout en laissant Saki rythmer les péripéties.

J'y pense, évite aussi l'extralucidité quand ton perso "devine" tout ce que les autres pensent, font, etc. C'était le cas quand elle observait Saki avec Ditos, puis quand elle se réveille et refait toute la scène à laquelle elle n'a pas pu assister à la seule force de son estimation. Je parle du fait qu'elle se demande comment la cyborg qu'elle ignore être une cyborg a pu résister aux tirs, par exemple. Il vaut mieux ne supposer que des trucs sommaires et même te tromper plutôt que de sortir la carte Sherlock qui a lu le post précédent pour mystérieusement s'en servir. Fais-y gaffe, dans des rps d'opposition entre PJs ça te sera très très vite dommageable l'extralucidité. Ton perso ne peut pas tout deviner.

Je te parlais des bonnes idées, la peur de ton perso face à Ditos est super. On sent la jeune aventurière, c'est bien pensé d'exposer ses failles, ses doutes, même si ça se fait simplement et essentiellement par la gestuelle. Tout comme j'ai aimé ses idées pour cacher à Sakina qu'elle a un fruit. Ton personnage est loin d'être parfait et c'est cool. En revanche, là où tu exposes bien les sensations de ton perso, tu es assez maladroite pour la part émotive. Je ne parle pas de sa panique quand elle doit cacher le fruit etc, en fait tout le registre comique fonctionne. Très bien faite d'ailleurs, la scène où elle n'arrive pas à trouver un bateau malgré l'argent qu'elle a pour y parvenir facilement. Tu joues bien tout le rigolo des scènes. Ce qui ne marche pas du tout, c'est le drame.

Hotaru tue Ditos, c'est un meurtre. Tu essayes de nous balader en disant "oh là là c'est terrible" mais à aucun moment on ne le ressent.

Citation :
La mission exigeait d’elle qu’elle tue, sans avoir le choix.

C'est très hypocrite comme moment. En gros, Hotaru domine totalement Ditos. Elle le blesse une cinquantaine de fois (je te le dis de suite, il n'a pas 900 dorikis vu la facilité avec laquelle tu l'as dominé de A à Z), le voit fatigué, ralenti, mais est obligée de le vaincre en l'embrochant au niveau du coeur. Et oh là là, elle n'a vraiment pas eu le choix ? Ben si, bien sûr qu'elle l'avait. ^^ Comme l'assommer. Tu dis à un moment qu'elle arrive dans le dos de Ditos mais ne le sabre pas parce que pas honorable. Elle pouvait lui mettre un coup de garde ou de fourreau à l'arrière de la tête pour le mettre KO, ou lui planter les jambes pour l'immobiliser. Au lieu de ça:

Citation :
un peu malsain mais, déjà qu’elle n’apprécie pas faire du mal, autant le faire à fond.

C'est comme moi, je n'aime pas faire du mal aux animaux. Alors, quand je dois écraser une mouche, autant y aller très lentement, si possible en enregistrant ses cris sur mon pc tandis que je lui arrache une à une les pattes.  



Tu l'auras compris, c'est un meurtre gratuit auquel aucune excuse n'est possible. Hotaru a choisi de le tuer alors que ce n'était pas nécessaire. Et si tu avais assumé, ok, pas de souci, mais tu passes ton temps à dire que c'est contre tes principes. Juste pour la bonne conscience quoi. On ne croit pas du tout Hotaru à ce moment-là.

L'autre erreur dans la séquence dramatique, c'est quand Bastet se fait shooter. Pour moi, ce moment est le plus fort de votre rp, c'est comme si Sanji s'était fait tirer dessus à bout portant et que Luffy and co devaient le soigner de toute urgence tout en fuyant un adversaire dangereux. C'était génial, c'était là qu'il fallait sortir ton plus beau drama pour qu'on assiste à Hotaru qui comprime la plaie, soit tiraillée entre sauver Bastet qui se vide de son sang et Sakina qui coule. Niveau tension, mais quelle perle! J'ai adoré que vous créiez ça. Et que se passe-t-il ?

Citation :
Les événements se déroulent bien trop vite pour Hotaru. Non seulement elle doit sauver Bastet qui vient de se prendre une balle d’on ne sait où mais en plus elle voit Sakina qui semble vouloir faire elle aussi un plongeon dans la mer pour rejoindre le bateau. Perdre ses amies en même temps alors que c’est sa première mission elle ne s’en remettrait jamais de toute sa vie.

Ok. Où est l'émotion ? A quel moment je dois m'impliquer dans ce que ressent Hotaru ? C'est juste un compte-rendu froid là. Encore une fois, tu as une telle maladresse dans le traitement de l'émotion que tu nous assures qu'Hotaru est très affectée, en faisant comme si elle avait juste laissé déborder une casserole tout en devant répondre au téléphone. Y a pas plus d'intensité que ça, ce n'est pas un coeur percé par le drame, c'est quelqu'un qui est embêté parce que trop de tâches arrivent d'un coup et qu'elle n'a pas 4 bras. Vraiment dommage. Le pic de l'histoire retombe. On se sent expulsé du récit au moment où ça ne devait pas arriver.

Jouer l'émotion, c'est difficile au début, mais je te recommande de t'y entrainer. Imagine que c'est une vraie amie à toi qui s'est prise une bastos pendant qu'une autre se noie, qu'est-ce que tu ressentirais ? Ne me dis pas juste que ce serait terrible, je le sais ça. Explique-moi à quoi tu penses, si ton coeur bat à tout rompre, si les larmes te viennent, si tu psychotes en imaginant le pire, si tu cherches une aide extérieure.  Fais vivre ton personnage en fait. Le roleplay, c'est du théâtre, de la comédie, de la manipulation de ton public.

Un personnage qui n'expose aucune émotion, il est fermé au lecteur. On était avec Hotaru quand elle avait la trouille pour son duel parce qu'elle était humanisée. Fais le même boulot, et même mieux, quand tu dois nous plonger dans l'esprit et le coeur de ton personnage. Y a ni pudeur, ni craintes à avoir. Même si t'en fais des caisses et que c'est un peu trop, au moins t'essayes, tu t'entraînes. J'espère que tu y veilleras pour la suite. En plus, Hotaru a le profil d'un perso à l'émotivité essentielle à exploiter. On y pense pour la suite. ^^

Bon, inutile de te dire que cette scène crée une série d'incohérences, comme quand Bastet attaque les marins alors qu'elle est supposée quasi morte. Les tirs de Sakina avaient assommé net des mecs masqués tellement les projectiles étaient puissants. Qu'un petit chat survive, c'est déjà un gros coup de bol (alors que tous ses tirs contre les PNJ tuent en un coup, mais ça ce sera pour sa part à elle), ne surenchéris pas en nous jouant la carte du chat éventré d'un petit trou et qui attaque tranquillou son monde avant d'être un peu fatigué parce, quand même, perdre 3 litres de sang, quand on en a que 2, ça fatigue mine de rien. J'ai détesté cette partie pour être honnête, elle m'a complètement sorti du récit parce qu'on voulait me faire croire à un truc impossible.

Et ça ne s'arrange pas par la suite, vu que vous passez plus de temps sur l'intrigue "comment vais-je dire à Sakina que je lui ai menti pour le fdd ?" plutôt que "Notre amie en train de mourir devant nous va-t-elle survivre ?"  Je ne comprends pas comment vous avez pu inverser les deux importances, mais le résultat donne, malheureusement, une idée géniale (mais vraiment) qui tourne à l'intrigue secondaire parce que Shirley qui a menti à Jennifer, c'est tellement plus important. Cette fin, dans sa gestion, pas ses événements strictes, est bourrée d'erreurs. De vous deux, pas juste de toi. Je précise quand même. ^^ Bon, ce n'est pas facile de tout jouer, vous apprendrez à mieux gérer par la suite, mais j'en veux à ce rp de finir comme ça.

D'ailleurs, effet de désynchronisation ou pas, mais je trouve tous vos personnages (Saki, Bastet et Hotaru) odieux et têtes-à-claques à partir de ce moment. Elles prennent l'équipage en otage, sont violentes, ont la chance incroyable d'avoir un toubib qui réussit son opération de fortune, malgré Sakina qui lui fout une pression dingue, et Bastet ne trouve à dire que "faudra punir le Capitaine il a été peu coopératif avec nous". Sérieux ? Mais quelles enfoirées, vous méritiez toutes de crever.


Ce que je veux dire, c'est que jouer un personnage odieux, ou rendu odieux dans des circonstances précises, ça peut marcher. Mais alors faut que ton perso odieux soit néanmoins compris (et un peu pardonné) par le lecteur. C'est un défaut qui touchera moins Sakina parce qu'elle expose ouvertement un personnage infect. Hotaru est humaine, sensible, faillible, mais tu sens qu'elle essaye de faire du mieux qu'elle peut. La rendre plus attachante ou nous justifier ses phases odieuses gagneraient en immersion et en reliefs quand tu écris. Eh ouais, on parle encore d'émotions. C'est vraiment ton gros défaut, t'as du mal à rendre Hotaru touchante. Faudra. Si t'y arrives, c'est un immense pas fait en avant.  

Par contre, parce que faut pas croire que je n'ai retenu que la fin, super ton combat contre Ditos. Il est simple, pas du tout à ton désavantage, mais y a le danger, on comprend les déplacements, les idées, le déroulement. Mis à part le choix d'une place peuplée pour intercepter un convoi. Moi, si je veux agresser des gens, je choisis une ruelle, pas la place du Louvre. M'enfin soit, toutes les failles de ton perso sont acceptables car il débute. Et tu écris bien les combats et les actions. Je pense que si tu veilles à entraîner le développement émotif tout en continuant à progresser dans tes idées de baston et tes gags, tous très bons, ben tu vas donner un machin vraiment prenant à suivre.

Je parle des gags, la scène où Hotaru fait bouffer le FDD à Saki inconsciente est folle. Si Saki avait déjà eu un fdd, Hotaru l'aurait tuée. Et elle choisit de filer le fdd à Saki qui aura un pouvoir en plus malgré elle au lieu d'elle choisir de sacrifier sa capacité à nager pour tenter un fdd qui pourrait la tirer d'affaire, elle et ses amies du reste, dans ce combat à leur désavantage. Ça n'a absolument aucun sens. Mais je m'en fiche, c'est drôle ! Et ça fait plaisir de voir des personnages foireux et même dangereux pour leur entourage parce qu'ils ont de mauvaises idées. Ça, c'est super. Ne perds pas cette aptitude à rendre Hotaru un peu nunuche. Dans le registre comique c'est très efficace, on se marre en voyant ses gaffes.

Bravo aussi pour la scène de réveil d'Hotaru aussi, après sa confrontation contre le papa noël. Encore une fois tout ce qui concerne les sensations pures, tu gères très bien on visualise très bien ta mise en scène.

C'est un peu tout ce que j'avais à dire. Oui, avant d'entame la phase forme pure, quelques conseils pour gérer ta façon de raconter les bastons. Tes phases de combat doivent donner une sensation de vitesse. Donc faut idéalement épurer tes phrases, que tout s'enchaine. Par exemple:


Citation :
Après avoir dit ces mots, Ditos se rut sur Hotaru, qui l’esquive lui infligeant sa première entaille au niveau de son poignet gauche lorsqu’il a voulu l’abattre sur sa figure. Surpris par ce petit revirement de situation, Ditos n’en démord pas moins, cependant, ce changement de situation lui déplait fortement.

devient, en conservant un max d'éléments:

Citation :
Ditos se rue sur Hotaru, qui l'esquive, tout en lui infligeant sa première entaille au niveau du poignet gauche, avant même qu'il ne puisse l'atteindre à la figure. Surpris, le gardien n'en démord pas et ce malgré la situation prête à lui échapper.

Quasi la même longueur, tous les éléments y sont, mais le rythme est plus rapide, ce qui convient mieux pour une baston. Les seuls moment où ta plume doit "perdre son temps", c'est quand les personnages arrêtent de se tabasser, font une pause pour parler, se relèvent après un knock down etc.

Enfin, et Sakina a le même défaut, évite de noyer tes phrases de termes trop approximatifs. Genre "il aurait peut-être probablement" ou "qui n'est pas vraiment, qui aurait peut-être pu certainement". J'exagère le trait, mais utilise l'approximation avec parcimonie. Sinon ça alourdit inutilement une phrase. Ou alors, il faut que l'approximation fasse sens, mais même là faut gérer. Dans le doute, appelle un chat un chat, pas un "plus ou moins croisé siamois et éventuellement angora d'après estimation".

Si tu dois aller aux toilettes, profite-en. Parce que là, on entame la forme et j'ai tartiné. Tu apprendras à ton rythme, rien ne presse. Mais si tu appliques tout ce qui est mis ci-dessous, tu auras corrigé une grosse partie de tes fautes courantes.



1.Répétitions:

Un truc que tu fais souvent, c'est répéter inutilement des mots dans tes phrases. Ce qui les alourdit inutilement. Tu vois ?

Citation :
il n’y a que des marins et à la manière dont il la dévisage et dont ils ont regardé Sakina et Bastet avant elle

à la manière dont ils (les marins, c'est du pluriel) la dévisagent et ont (plutôt "avaient", ça s'est passé antérieurement) regardé Sakina et Bastet avant elle...

Citation :
Elle porte aussi le collier de son père, on ne sait jamais, si quelqu’un le reconnait, il pourra peut-être lui en dire plus sur son père, même si ce n’est pas le but ici

Phrase pas très jolie, pourquoi répéter "son père" ? "Il pourra peut-être lui en dire plus sur lui", ça marche. Beaucoup de virgules aussi, un point après père aurait mieux aménagé ton texte. Transition de ouf, on passe au point ponctuation. Je te montre ce que tes phrases produisent comme effet involontaire.

2.Ponctuation:

Citation :
La ville n’est pas beaucoup mieux qu’au port moins de brumes...

"au port moins de brumes" ? C'est où ça ? Sans ponctu, on lit d'une traite et c'est bizarre un petit point après port et t'avais une bonne aération tu vois comme ce que je suis en train de faire là sans ponctuation c'est pas facile de tout lire d'une traite faut mettre des points quand tu veux que ton lecteur reprenne sa respiration. Pense-y.^^

On conseille de lire tout haut et calmement quand on ne sait pas trop où foutre sa ponctuation. Chaque changement d'intonation, de rythme, une reprise du souffle, la voix qui baisse, comme là,  ça demande une ponctu.

Citation :
Des gens peu accueillant et qui aime se battre, la marine qui n’est pas vraiment présente et cet aire pourrit par la pollution, habituée à son aire pure, Hotaru a l’impression de ne pas respirer normalement, comme si elle allait suffoquer.

Cette phrase laisse penser que ton sujet est "des gens peu accueillants" alors qu'il s'agit d'Hotaru. Ça fait butter sur la lecture. Il faut faire comprendre au lecteur que tes gens accueillants ne sont qu'un élément descriptif. Par exemple avec:

Des gens peu accueillants aimant se battre ("Des amateurs de bagarres à tous les coins" ça marche aussi), aucune présence de la marine -probablement incommodée par cet air impur- Hotaru a l'impression....

Comme ça, tu allèges, tu gardes le côté un peu moqueur envers la marine et on a toutes les idées.

Citation :
il donne ses coups de point dans le vide déstabilisé par la vitesse
poing, déjà. Puis " coups de poings dans le vide déstabilisé" ? Non.

"il (Ditos) donne ses coups de poing dans le vide, déstabilisé par la vitesse etc"

Là, comprend que c'est Ditos qui est déstabilisé.



3.Indicatif présent (le présent quoi) ou Passé simple (le passé):


Tu ne peux pas aller de l'un à l'autre. Si je te dis: "Je t'écris en ce moment le comm de ton rp, tu le lus et m'avais répondu pour que j'eus l'occasion de savoir ce que tu en penseras" on est d'accord que c'est un foutoir ? Soit ton histoire se déroule en action "en live" et là c'est du présent, soit c'est un récit raconté comme une histoire (il était une fois...) et là c'est un truc passé, tu utilises les temps adéquats.

Je te montre concrètement ce que tu as écrit, en tenant compte des temps présents et passés qui ne peuvent pas se confondre. Enfin, si, ils peuvent, mais quand tu maîtrises et que tu l'utilises pour des trucs précis. On va simplifier pour l'instant, pars du principe qu'il ne faut pas employer de passé quand t'as choisis de raconter au présent et inversement.

Citation :
Dix minutes plus tard, elle arrive(présent) enfin à l’adresse et lorsqu’elle voit (présent) Sakina rentrer sans Bastet, elle est un peu étonnée. Elle décide (présent) de lui faire signe en sifflant une petite chansonnette que Bastet aimait (passé mais c'est un rappel, donc tout va bien) bien entendre. La féline se hâtât (là par contre on a viré imparfait du subjonctif) de la rejoindre

en fait tu voulais dire se hâta, le passé simple classique. Mais tu te serais trompée aussi, t'es au présent. C'est "La féline se hâte". Faut pas se compliquer la vie. ^^


Citation :
Sa première simulation est (présent) un coup dans l’estomac, Sakina tomba (passé) de manière exagérée sur le sol

Faut choisir et se tenir à son choix. C'est une erreur facile à éviter et assez urgente à prendre en compte.

4. Genre et nombre:


Ben là, c'est de la relecture je dirais, avec un peu de concentration. Si je dis "je mange des pomme" normalement l'absence du S à pomme doit te sauter aux yeux. Du coup:

Citation :
Des gens peu accueillant et qui aime se battre

Remplaçons "des gens" par "des femmes". Pourquoi ? parce que si ça s'accorde au féminin, c'est que tes mots sont sensibles à l'ajout d'un pluriel aussi. C'est un test quoi, si tu veux. Concrètement, la phrase donnerait:

"Des femmes peu accueillantes et qui aiment se battre." Tu conviendras que "des femmes peu accueillant" c'est bizarre, autant que dire "des femmes très beau". Remplace un adjectif par un autre plus évident si t'es pas sûre, ça te sautera aux yeux de voir où ça pêche.

Citation :
il n’y a que des marins et à la manière dont il la dévisage et dont ils ont regardé Sakina et Bastet avant elle

dont ils, les marins sont un pluriel. dévisagent s'accorde avec ils. Ils ont regardé ne prend pas de S par contre, ça c'est correct. On verra d'ici peu pourquoi.

Citation :
pendant que Sakina et Bastet avance déjà à bonne allure

Pendant que Sakina et Bastet prend une pomme ? Non, prennent une pomme. Sakina et Bastet sont deux, donc pluriel.

Citation :
Quelle idéaux saugrenue de prouver

Idéaux est bon. As-tu trouvé les deux fautes ? Indice: De tels idéaux sont difficiles à défendre.

Solution:

Spoiler:
 

5. Verbe simple ou participe passé

Je mange une pomme. "Mange" est un verbe.
Une pomme qui est mangée par moi. "Est" est un verbe accordé simplement. Mangée, un participe. On ne dit pas "Je mange, tu manges, il mangée, nous mangeons, vous mangées, ils mangent". On dit bien "je suis, tu es, il est, etc".

Et là, tu peux me dire ok, mais "Une pomme mangée par moi", ça marche aussi. Si le verbe (l'auxiliaire en fait) être n'est pas là, comment on peut savoir de façon certaine qu'il s'agit d'un participe ? Wo ho Hotaru, mais t'as fichtrement raison ! Voilà l'astuce:

"Une pomme mangée par moi" peut devenir "une pomme qui est mangée par moi". Par contre..."Je mange une pomme" ne peut pas devenir "je qui est mange une pomme".

Car ouais, tout est question de savoir qui subit l'action. C'est la pomme qui est mangée, pas moi. Si tu peux mettre " qui est/ qui sont" devant ton machin dont tu ignores s'il s'agit d'un verbe simple ou d'un participe, c'est que c'est un participe. Pour le dire grossièrement, " qui est" pose ses couilles sur la table et dit au mot d'après "la phrase est correcte quand je suis là, t'es rien de plus qu'un participe". Si "Qui est" se pointe et que la phrase ne veut plus rien dire, les flics l'embarquent pour trouble de l'ordre. Et là ton participe soupçonné est le simple verbe à conjuguer normalement.

NB: Je te dis que c'est grossièrement résumé, parce qu'en fait le participe fait partie de la forme verbale. Je vulgarise un poil pour que ça soit plus facile à comprendre. ^^

Voilà comment on distingue qui est qui.

Sachant cela:

Citation :
la marine qui n’est pas vraiment présente et cet aire pourrit par la pollution

je corrige air (une aire, c'est en géométrie) et simplifie la phrase. Ce qui donne:

Citation :
cet air pourrit par la pollution ne présage pas de super vacances

On va bosser sur cette base. Alors, "pourrit", verbe ou participe ? Je pourris, tu pourris, il pourrit. Ok, ça serait un verbe alors. Pop ! pop! pop ! Est-ce que si on met " qui est/sont" devant, ça reste correct ? Voyons.

Citation :
cet air qui est pourrit par la pollution ne présage pas de super vacances

Ben merde alors, ça marche. "qui est" vient de dénoncer un participe. Reste à vérifier que le participe est bien accordé du coup. Un air pourrit, c'est qu'au féminin ça donne une pomme pourrite ? Nop, c'est pourrie. On retire le E pour revenir à la forme masculine. Et voilà, ton pourrit est en fait pourri.

Bien sûr, directement se demander "cette pomme pourrie par la pollution" aurait permis de comprendre d'un coup qu'on a un participe. Le verbe, que ce soit il ou elle qui mange/pourrit, ça ne change rien à sa terminaison. Mais tout le monde n'a pas toujours l'habitude d'immédiatement bien accorder son participe. Alors bon, autant d'abord apprendre à le cibler de façon certaine.


Citation :
la rouquine bifurque légèrement et continu sa route

Je bifurque, tu bifurques, il bifurque. Check.
La rouquine qui est bifurque ? Non, qui est a échoué son piratage. Bifurque est bien un verbe.


Je continue, tu continues, il continue. Check.
La rouquine bifurque légèrement et qui est continu ? Non, continu est bien un verbe. Et on dit il/elle continue, donc ton "continu" est une faute.

Si tu avais dit: Un bruit continu

Un bruit qui est continu ? Oui ça marche (qui est continu, comme tu pourrais dire un bruit qui est décelé ou qui est amoindri). Continu est bien un participe. Le bruit est un masculin (pas de e) singulier (pas de s), continu est bien orthographié.

Citation :
Notre jeune sabreuse continu de suivre

Note jeune sabreuse qui est continu ? Non, on a donc bien un verbe. Elle continue.

Si tu galères vraiment à accorder ton participe, tu remplaces continuer par un autre verbe qui finit en -er. Ce que tu fais toi, c'est juste retirer le ER de ta forme infinitive. Ça ne te choque pas de lire elle continu, mais appliqué à d'autres verbes identiques, voilà ce que ton orthographe donne:

- Elle donn - Elle chass - Elle mang - Elle hurl.

Quand t'as un verbe en ER à accorder avec "elle" contente-toi de retirer le R à la forme infinitive et t'es tranquille. Remplacer un mot par un autre remplissant la même fonction, c'est très utile en général si tu doutes.

Fiou, tu peux faire une pause ? Moi je vais m'étirer un peu. Grrrrlllrlllrmmmppfff..... Allez, on reprend.  

6.Etre/avoir + participe:

Avec le point 5, ce sont les deux trucs les plus costauds.Si tu n'en retiens qu'un des deux dans un premier temps, c'est bien déjà. Alors, il y a deux auxiliaires en français, être et avoir. Les deux répondent à des règles spécifiques. Ne panique pas, elles ne sont pas très compliquées, surtout pour un des deux. Précisément celui qui te fait succéder le plus de fautes.

Citation :
Hotaru descend du bateau qui l’a mené sur Zaun

Tu vois cette phrase ? La faute, c'est qu'on dit "qui l'a menée". On va en faire ton boss de fin, d'abord on voit les bases. On dit:

A.  Hotaru descend du bateau qui a mené [qui tu veux, par exemple "son équipage"] à Zaun
B.  Hotaru descend du bateau qui a mené à Zaun.
C.  Hotaru descend du bateau qui l'a menée à Zaun.
A2. Horaru descend des bateaux qui ont mené leur équipage à Zaun.
B2. Hotaru descend des bateaux qui ont mené à Zaun.
C2. Hotaru descend des bateaux qui l'ont menée à Zaun.
A3. Hotaru est menée à Zaun par l'équipage du bateau.
B3. Hotaru est menée à Zaun par des bateaux.
C3. Hotaru, des bateaux l'ont menée à Zaun.

Bon, on va déjà en flinguer 2. A3 et B3 utilisent l’auxiliaire "être". Hotaru est menée. Avec l'auxi être, on accorde toujours le participe avec ce qu'il concerne. Qu'il y ait un bateau ou plusieurs, on s'en fiche. C'est Hotaru qui est menée, on ne va pas chercher plus loin.

Il est pris, elles est mangée, ils sont défendus, elles sont chassées, etc.

C'est tout pour être. Pas bien complexe hein ? Avoir maintenant...

La règle dit:

Si le C.O.D. est placé après le participe passé  Exemple:

Les enfants ont cueilli des fleurs. Qui est quoi ?

Les enfants (sujet qui réalise l'action) ont ( auxi avoir) cueilli ( le participe ) des fleurs (le COD, l'objet qui subit le verbe)

Le participe passé employé avec le verbe avoir ne s'accorde pas avec son C.O.D. lorsque ce C.O.D. est placé après le verbe. Donc, on va s'arrêter après le verbe complet, avec son participe.

Exemple : Les petits enfants ont cueilli......ont cueilli, on s'arrête. Est-ce qu'à ce moment de la phrase, on sait ce qu'ils ont cueilli les enfants ? Nop. Donc on n'accorde pas. Ce serait bête d'accorder un truc dont on ignore totalement ce que c'est hein ? C'est comme vouloir mettre une arme dont on ignore tout dans un fourreau. Tu ne mets pas de hache dans ton fourreau de katana. Tiens, d'ailleurs:

Hotaru a rangé ses lames. Même exercice.

Hotaru a rangé.....on s'arrête. On sait ce qu'elle a rangé ? Non, donc on n'accorde pas. Qu'on sache ensuite qu'il s'agit d'un sabre, une hache, des légos ou des nouilles, rangé ne s'accorde pas. Pas si compliqué hein ? On continue.

Si le C.O.D est placé avant le verbe (l’auxiliaire et le participe donc): Le participe passé employé avec le verbe avoir s'accorde avec son C.O.D. seulement si le complément d'objet direct (C.O.D.) est placé devant le verbe.

Exemple : Les fleurs qu'ils ont cueillies étaient ravissantes.

Le COD, c'est donc l'objet qui subit l'action. Qu'on dise Les enfants cueillent des fleurs, ou les fleurs que les enfants ont cueillies, ce sont les fleurs qui subissent la cueillette on est d'accord ? Tout comme, quand on dit:

"Hotaru a rangé ses sabres - Les sabres qu'elle a rangés" on s'en fiche que les sabres soient placés avant ou après Hotaru dans la phrase, c'est toujours elle qui les range. Hotaru reste le sujet, celle qui fait l'action. La boss. Et les sabres, ben ils font ce qu'Hotaru veut. Eh ouais, c'est cruel mais c'est comme ça.

Donc, les sabres resteront toujours le COD tant qu'on parlera de quelqu'un qui les range. S'ils se mettent à "découper" Hotaru, là ouais, ils deviennent le sujet vu que ce sera Hotaru qui subira la découpe. Méfie-toi.  
Mais bon, ce n'est pas le cas ici. Reprenons l'exemple des fleurs, puis d'Hotaru.

Les fleurs qu'ils ont cueillies étaient ravissantes.

Le COD est devant. Quand on arrivera au participe, on saura donc quel objet subit l'action. Dans ce cas, le participe est accordé avec l'objet. C'est ce qui fait que:

"Hotaru a rangé ses sabres" ne s'accorde pas, rappel qu'on ignore ce qui est rangé au moment d'arriver au verbe, mais "Les sabres qu'Hotaru a rangés" s'accorde avec les sabres, vu qu'au moment du participe on sait ce qui est rangé.

Voilà. On reprend les phrases ABC et tu vas voir comme elles ne te feront plus peur.  panda8

A.Hotaru descend du bateau qui a mené [qui tu veux, par exemple "son équipage"] à Zaun

auxiliaire avoir. Faut voir où est le COD, le truc qui subit l'action. Qui a mené ? Remplace le bateau par Hotaru et "mener" par "ranger", ça te rappellera quelque chose ?

Si c'est le bateau qui a mené, il a mené quoi ? On n'en sait rien. La précision n'arrive qu'après. Ce n'est pas Hotaru. Hotaru aurait très bien pu descendre du bateau qui a mené les pirates au Nouveau Monde. Hotaru n'est en rien une pirate menée au Nouveau Monde. Donc ce n'est pas elle le COD, on ne peut pas en être certain.

B.Hotaru descend du bateau qui a mené à Zaun.

Qui a mené qui ? Quoi ? Aucune idée. On n'accorde pas. C'est la même chose que pour A.

C.Hotaru descend du bateau qui l'a menée à Zaun.

Ah ha, le bateau il a mené qui, quoi ? On l'ignore ? Eh ben non, à cause du L'. On sait qu'on parle bien d'Hotaru.

Impossible cette fois de supposer qu'il s'agit de pirates, la phrase "Hotaru descend du bateau qui l'a mené des pirates du Nouveau Monde" ne veut rien dire. Parce qu'il y a ce l', on sait que l'objet est Hotaru. Donc ouais, "menée" est accordé avec Hotaru. Si on avait remplacé Hotaru par des pirates, ça aurait donné:

Des pirates descendent(pluriel) des bateaux qui les ont menés à Zaun. Les parce que L' au pluriels, menés parce qu'on sait grâce au "les" qu'on parle de source sûre des pirates.

A2.Horaru descend des bateaux qui ont mené leur équipage à Zaun.

Même si le sujet est pluriel, en auxiliaire avoir on accorde avec l'objet qui subit s'il est après le verbe. Ont mené qui, quoi ? On ne sait pas, alors on n'accorde pas.

B2. Hotaru descend des bateaux qui ont mené à Zaun.

Même chose que A2.

C2. Hotaru descend des bateaux qui l'ont menée à Zaun.

Auxi avoir,  on accorde avec le COD s'il est avant le verbe. L' désigne Hotaru, "mené" s'accorde avec elle qui est l'objet subissant le verbe. Donc menée.

A3. Hotaru est menée à Zaun par l'équipage du bateau.

Auxi être, c'est plus facile.  Qui est mené ? Hotaru. On accorde.

B3. Hotaru est menée à Zaun par des bateaux.

Auxi être. Qui est menée ? Hotaru.

C3. Hotaru, des bateaux l'ont menée à Zaun.

Même si le sujet a bougé, on cherche si le COD est désigné avant le verbe. Des bateau ont mené qui ? L'. L' est Hotaru, donc on accorde avec elle. Menée.

Si tu as compris l'accord des participes selon les auxiliaires, que tu veilles à l'appliquer correctement, tu t'échappes d'un des points les plus casse-gueules pour quiconque écrit. Si corriger tes phrases te prend du temps, il est plus intéressant de réduire de moitié tes posts, mais en veillant à bien les corriger.

Voilà. Et si tu te décourages en te disant que c'est long à lire et apprendre, pense à peu à moi pour qui ça a été très long à expliquer.  Panda7

Si tu veux résorber tes lacunes en orthographe, y a quelques moments où il faudra encaisser un peu de théorie. Heureusement, avec la pratique on accorde d'instinct. C'est comme apprendre à jouer d'un instrument, le plus chiant c'est le début. Mais je doute qu'un quelconque guitariste te dise qu'il regrette d'avoir dû passer par la case apprentissage pour en arriver à faire de meilleures choses. Courage Hotaru. SI tu veux des exercices, demande-moi et je t'en donne.

7. La faute faite exprès


"Je sais pas", ça se dit parce qu'on se permet des simplifications en parlant. C'est ce qui fait qu'on ne dira jamais "Où en es-tu ?" mais "T'en es où ?" ou encore "Où est-t-il parti ?" mais "Ousskilétalé ?"

Par l'écrit, il faut bien écrire. Ton français doit être correct, même s'il est simple. La seule façon de tolérer des fautes, c'est soit en faisant parler un personnage ( Pass'ke ué, un perso peut dire c'qu'il veut comme il veut, c'pas tes affaires lol) ou si tu écris ton histoire à la première personne via un narrateur caractérisé. Pour le dire autrement, tu incarnes un personnage qui raconte l'histoire que tu écris. C'est ce que je fais avec Minos. Minos raconte les posts, fait des fautes, se trompe de mot, c'est admis parce que je le fais exprès (dans la mesure du possible ^^°). Si j'écrivais en "il", je ne pourrais pas me permettre de faire des erreurs de français, sauf si mon narrateur était un personnage lui aussi. Dans tous les autres cas, tu dois bien écrire. Et se réfugier derrière un narrateur tangible ou la forme en "Je" pour masquer tes erreurs n'est pas une bonne idée. ^^ Parce que tu vas aussi faire parler d'autres personnages. S'ils commettent tous des fautes de langage parce qu'en vérité tu ignores que ce sont des fautes, tous tes personnages vont s'appauvrir.

Une négation, en bon français, c'est ne/n'.....pas. On ne dit pas J'ai pas, mais je n'ai pas. Je demande rien, mais je ne demande rien. II a pas fait ce qu'il avait promis, mais il n'a pas fait ce qu'il avait promis.

Citation :
Bah qu’est-ce qui se passe ?

C'est ce que dit un des personnages. Ok, il a le droit de parler le langage familier. Mais en vrai c'est qu'est-ce qu'il se passe.

Citation :
Rien, les animaux ont pas le droit de rentrer

Un autre personnage fait des fautes. Ce n'est pas un gros souci si c'est voulu. Je tenais juste à attirer ton attention là-dessus. Donner une personnalité à la façon de s'exprimer d'un perso est une super idée. Essaye de privilégier des manies, des tics, que même sans avoir la couleur de la phrase, on sache qui s'exprime. Quand tu parviens à ça, c'est génial.

Citation :
ru décide de lire le super livre que Papa Minoël lui a offert en plus du super dîné qu’elle a eu la chance d’avoir avec sa maman.



Le reste, ce sont des fautes pures, comme dire un piqué au lieu d'un piquet, ce genre de truc. Ou quelques mots qui n'existent pas.

Je me trouvais un peu lent pour lire et annoter votre rp, mais quand je vois la taille du retour, sachant qu'il ne concerne que ta partie, je comprends pourquoi ça met autant de temps. J'espère que ça te servira comme conseils etc, en tout cas je me suis défoncé pour vous.

Bon, on termine avec les gains etc. Ouais, enfin. ^^

Situation initiale: Dorikis: 867  Popularité: 10  Intégrité: 10

- Agression : Niveau I (1-2 +/-PP&PI) J'attaque Patrick.
Tu attaques Ditos surtout, ça a déclenché les hostilités entre les groupes. +2PP/-2PI

- Protection d'un tiers : Niveau I (1-2 +/-PP&PI) Protection de mes amies
Ha ha ha ! On va le compter dans les moins alors, parce que tu protèges des agresseurs. C'est vous les méchantes dans ce rp.  +2PP/-2PI

-Duel victoire Contre Ditos (900D)

N'hésite pas à mettre les valeurs affichées quand elles existent. Et même quand ce n'est pas le cas, une estimation. ^^ Bn, ici je compte Ditos en 500 dorikis vu qu'il n'a franchement pas montré qu'il était plus fort qu'Hotaru (mais il devait s epenser 900 dorikis très certainement ) Du coup  PP < 400 ; < vos dorikis -¼ : Niveau III (8-10 +/-PP&PI), on va mettre du +9, combat simple mais plaisant.

-Duel perdu Contre Trint (1/5 Sakina D)
- PP < 400 ; < vos dorikis -¼ : Niveau II (3-5 +/-PP&PI) +3PP/-3PI

Je rajoute:
- Tuer seul 10 hommes armés : Niveau I (1-2 +/-PP&PI) Pour ton combat contre les masqués. +2

Vol du FDD: - Vol, don ou capture d'une prime allant jusqu'à 50.000.000B : Niveau II (3-5 +/-PP&PI) T'as volé un criminel, Donc +5

Alors, remarque pour Saki et toi. Vos actes font de vous des méchantes. Heureusement, le fait d'avoir commis vos méfaits en zone GM vous protège du statut de pirates. Toutefois, sachez qu'aller en zone hors GM ne permet pas de jouer de façon yolo osef de la loi y a que des criminels. Déjà c'est faut. Il y a des civils, de potentiels agent divers du GM et aussi des chasseurs de primes. Ditos pouvait être l'un d'eux, et s'il a une famille en sol GM qui apprend son meurtre, Sakina ne sera plus très bien vue des Chasseurs traditionnels. Sans parler de l'arnaque et du fait que Sakina (toi moins Hotaru) sera clairement identifiée. Son nom a été hurlé plusieurs fois, comme celui de Bastet. On saura où se rend le bateau, que Sakina est native de Tanuki. A partir de ce rp, Sakina et Bastet son traquées par la pègre.

Une prime future tombera d'ailleurs sur la tête de Sakina. Elle ne sera pas officielle, ni tamponnée par le Gouvernement Mondial. Mais la réputation de Sakina et ses futurs actes risquent de lui poser problème dans sa profession.

Faites plus attention si vous commettez de nouveaux crimes. Encore une fois, agir en dehors du sol GM ne garantit en rien d'être tranquille sitôt en dehors de la zone concernée. Gardez-le bien en tête. ^^

Pour les dodos, je table sur une moitié majorée, pour la longueur et l'effort fourni, avec le bonus de rp de groupe en prime. On a donc 300/520+ 10 à 15%. On va monter à 333 comme ça t'as un compte rond.


Situation finale: Dorikis: 1200  Popularité: 35  Intégrité: 19



Si tu as des questions, des remarques, que tu trouves que j'ai encore trop de doigts après ce comm, n'hésite pas à te manifester. J'espère que tu réfléchiras à ce qu'Hotaru peut tolérer ou non en tant que personnage aux bonnes intentions. Je n'en n'ai pas parlé, mais je ne comprends pas pourquoi Hotaru a poursuivi la mission en voyant Ditos avec Hotaru. Si je dois braque rla station service d'un ami complice, mais qu'un client flic est sur place, je ne considère pas que le tuer malgré mes principes pour effectuer le faux braquage est négligeable. Tu vois, ce genre de détail rend Hotaru trop passive et transparente dans son développement émotionnel. Bon boulot pour réfléchir à tout ça. ^^

Bonne continuation pour la suite.
http://www.onepiece-requiem.net/t956-minos-kahezaro-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t985-techniques-de-minos
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19

Mar 15 Mai 2018 - 17:32

Givré par Arhye:
 


Dernière édition par Hotaru le Jeu 24 Mai 2018 - 12:54, édité 1 fois
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19

Jeu 17 Mai 2018 - 11:02

Cafardé par Joe:
 
avatar
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9356
Popularité: -973
Intégrité: -14

Sam 19 Mai 2018 - 12:02

Salut Hotaru, je viens pour ta récompense du RP avec Serpiente.


Point forme    :

C’est un trou paumé remplit de sable → rempli (participe passé)
Petite île non surveillé par la marine → surveillée (île est un nom féminin)
Mais qu’est-ce qu’une jolie fille comme toi voudrais faire là-bas → voudrait
en voyant l’allure que la rouquine s’était donné → donnée
encore heureux que ses gentilles personnes → ces (celles-ci, pas les siennes)
Heureusement que je suis parti avec mon katana → Partie (Hotaru)
Le village de Exact Town est remplit de saloon → rempli/saloons
rafraichir → rafraîchir
des chapeaux de cowboys → cowboy
Ceux-ci ne l’avait pas de suite remarqué. → avaient/remarquée
son pendentif représente quatre poissons, forgé en bronze.  → forgés
Les deux vieux la regardèrent mécontent de s’être fait déranger → mécontents
laisse nous tranquille. → laisse-nous
Hotaru s’installa devant le bar à l’opposer de l’homme → à l'opposé
Allez quoi, papa peu attend.... → papa peut
elle avait voulu le dissuader de désires quelconques → désirs
De l’autre côté du bar le gars aux yeux perçants n’avait pas bougé d’un pouce en voyant la scène, n’y les vieux qui continuaient leur partie. → ni
Ééééééééhhhhhhhhhhh !!!!! Attend nous → Attends-nous
et même si ceux qui le commence → commencent
tandis que le dernier de taille normal → normale
Bah alors ma rouquine, il est où ton papouné... Il va pas venir aider sa fille chérie ou alors tu nous as menti. → oublie de points d'interrogation.

malgré son état de sobriété le jeune homme réussit tout de même à mettre de la puissance dans ses coups. → Vu que tu précises quelques lignes avant qu'ils sont bourrés → vu son état d'ébriété

qu’ils ne sont même pas foutu de mettre une raclée à une petite fille. → foutus
Déstabilisé par les hurlements de la foule, Ru ne vit pas le coup arriver → Déstabilisée
 Si y en a qui pourrait se bouger le cul → qui pouvait
Les trois s’avance → s'avancent
du sable s’est incrusté dans la plait → plaie
Le trio se rapproche de plus en plus Hotaru se met en position défensive → virgule après le deuxième « plus ».
et lui donne un coup droit, nette et précis → net
RELÈVE TOI → relève-toi

J'ai arrêté le relevé après le deuxième post.

Juste un de plus pour la forme : Hotrau est plus en colère → Ton personnage s'appelle Hotaru.

Tu t'es améliorée depuis la dernière fois que je t'ai lue. Avec la même vitesse que Sakina. Vous faites d'ailleurs les mêmes fautes et avez un style très similaire. C'est marrant.

Il n'empêche qu'il reste beaucoup de fautes encore, de l'inattention ? C'est surtout des histoires d'accord féminin ou pluriel et des rythmes de phrases assez approximatifs avec des virgules placées nulle part ou n'importe où.

Point fond    :

Citation :
Notre rouquine tente sa chance avec un vieux couple dans un véhicule qui n’existe pas sur son île, on dirait un espèce de bateau avec des roues

Non, pas de voiture. Ni sur Hat Island, ni ailleurs. Aucun véhicule tracté par une énergie lui étant propre. À moins qu'il ne s'agisse d'une diligence, mais dans ce cas, précise la présence des chevaux.

Citation :
Un des trois se tourna vers Hotaru et s’approcha d’elle. 

Hum, qu’est-ce qu’une jolie petite fille comme toi fait ici ?

Qu’est-ce que je vais faire, c’est pas possible, pourquoi fallait que ça m’arrive...

Je vais te dire pourquoi, car ton RP est bloqué au stade du RP taverne. Loi est formelle, tout Rp se déroulant dans un débit de boisson quelconque est forcé de se conclure par une baston avec des types sans trop de raisons apparentes.
Tu vas voir que j'ai raison.

Citation :
La rouquine ne perdit pas un instant et quitta la taverne sans se douter que lorsqu’elle avait voulu le dissuader de désires quelconques, elle avait donné envie aux trois jeunes de la suivre pour s’amuser un peu avec.

Même si la baston se déroule en dehors de la taverne, le casus belli en est issu. Il s'agit bien d'un RP taverne What a Face

Citation :
ils n’ont pas l’air de bien manier le katana vu comme ils tiennent le leur.

Sinon... des types avec des katanas sur Hat Island.... une île de cowboys... non ? Y'a rien qui ...? Bon, d'accord.
/me baisse les yeux

Citation :
Malheureusement à Exact Town, c’est toujours comme ça, il suffit d’un rien pour déclencher un combat

Oui, oui. À Exact Town seulement. Ahem.

Citation :
Ru ne vit pas le coup arriver de son adversaire derrière elle

On voit rarement arriver les gens qui approchent par derrière. Sauf quand il y a un miroir, je te l'accorde.

Forcément, s'il y a un désaccord de taille entre vous, l'alchimie ne se fera pas au cours du RP.

Bon, je vais faire un commentaire pour tous les deux :

Citation :
C'était pas fameux.

Donc, d'abord, RP taverne.

Serpiente n'est clairement pas chaud pour intervenir, mais Hotaru insiste, insiste, insiste, et il finit par s'y mêler à contrecœur. Vraiment, ça s'est senti tout le long du RP que vous ne vouliez pas jouer ensemble, je n'ai jamais vu une collaboration RP aussi dysfonctionnelle. Quand on n'arrive pas à RP avec un joueur qui va dans son sens alors qu'on ne veut pas le suivre... mieux vaut y mettre fin le plus tôt possible.

RP taverne donc puis ensuite, RP dînette. Je vous résume la discussion.

Spoiler:
 

Vous n'êtes clairement pas sur la même longueur d'onde, ce n'était pas nécessaire de pousser le vice jusqu'à s'enliser dans une discussion aussi stérile que répétitive sur plusieurs posts. Je vous jure, c'est usant à lire, mieux valait avorter après le RP taverne, le temps de vous rendre compte que vous n'étiez pas fait pour RP ensemble, rien que durant cette première moitié, on voit déjà que vous n'êtes pas en phase.

Hotaru... essaie de sortir des sentiers battus, de considérer un RP sans baston et qui ne tourne pas autour de ton perso. Pense à l'autre joueur et ne cherche pas à le forcer à faire un scénario dont il ne veut pas. Et si la mayonnaise ne prend pas entre vous... bah... envoie-lui un MP pour dire qu'il vaut mieux s'arrêter que de continuer l'hémorragie sur 15 posts.

+100 dorikis. Pas de PP/PI.

Un total de 1300 dorikis. PP et PI inchangés.

Bonne continuation et bon jeu.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19



Dernière édition par Hotaru le Sam 26 Mai 2018 - 21:44, édité 1 fois
avatar
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9356
Popularité: -973
Intégrité: -14

Jeu 24 Mai 2018 - 12:30

Citation :
Et si tu dis juste c’est marrent pour souligner autre chose, je ne comprends pas le sens de ta phrase mais développe, si besoin.

Trois fois rien. Je trouve aussi très amusant que ton IP et celle de Sakina/Melinda renvoient vers la même source. Mais je conçois parfaitement que vous vous connaissiez IRL et vous fréquentez très souvent au point d'écrire des RP l'une chez l'autre.
Quant à l'absence de précision auprès du staff (pour éviter la méprise) comme quoi vous aviez une connexion partagée : de la négligence de votre part, rien de plus. Ce sont des choses qui arrivent j'imagine.

Citation :
Si ça c’est marrent tu dois avoir une vie pleine de fous rires, héhé ^^.

Je trouve tout amusant ; ma vie est une perpétuelle balade au milieu des clowns.

Pas de souci pour le véhicule. Je viens d'avoir droit récemment à une voiture, un tank et un hélicoptère en plus d'histoires de robots. Je pèche par excès de vigilance. Pas de souci.

Citation :
Alors bon, s’il y a des catégories de rp à éviter parce que c’est trop fait ect… J'étais pas au courant, moi j'ai jamais eu de rp taverne avec mon personnage donc je trouve que c’est une grande première. Puis comme tu dis, c’est tellement probable que ça se passe sur une île comme Hat island que ça aurait été louche de rentrer dans une taverne (ou les gens boivent ) sur une île où les gens cherchent la misère non-stop et dans sortir sans histoire. Possible mais peu probable...

Y'a pas de RP à éviter, y'a des manques d'originalité flagrants qui, fort de leur caractère lassant ont le privilège d'être relevés dans la récompense chargée de relever les bons et les mauvais points.
Et figure-toi qu'aussi improbable cela puisse paraître, il existe des débits de boisson où un personnage peut se rendre sans en venir aux mains pour des raisons superficielles. Que même dans les westerns (où la violence est exagérée, il y avait de l'ordre même dans les petits bleds), il existe des scènes de saloon où ça ne se conclut pas avec une baston.

Comme tu peux le voir, avec un minimum de rigueur, d'originalité et un soupçon d'ingéniosité et de développement de personnage, on peut construire une atmosphère hostile sans déboucher sur une baston. Créer des personnages figurants atteints d'hydrocéphalie aigu venus provoquer de but en blanc ton personnage, c'est de la facilité scénaristique de dernier ordre. C'est autorisé, quasiment - tout est autorisé sur le plan RP sur ce forum. Seulement quand ça tend vers le génie, je le relève ; quand ça tend vers la médiocrité : de même.

Citation :
Donc dans une taverne sur une île remplie de cowboys, je dois trouver autre chose qu'une baston taverne, par contre les guns je les laisse... Enfin Hotaru est sabreuse, si je lui mets trois types avec des armes à feu elle est morte le rp s'arrête là et voilà. (Ensuite je vois pas ce qui est spécial de tomber sur trois gars avec des sabres sur une île de cowboy, on est dans One piece pas au Texas.)

Ce n'est pas le Texas mais une île inspirée du contexte western. Je t'invite à regarder la fiche des PNJ de l'île, c'est très inspiré de l'Ouest américain au niveau de l'apparence : http://oprannexe.forumactif.com/t987-hat-island-les-chapeautes-de-hat-island#13715

Si tu avais précisé que les personnages en question étaient des étrangers à l'île, ça ne m'aurait pas paru déconnant, seulement ils sont présentés comme des locaux. Des Samurai dans une ambiance western (instituée de fait depuis la création de l'île), ça a autant de sens que des Cow Boys à Wanokuni. Chaque île a ses spécificités, la spécificité de celle-ci étant le contexte western, c'est être de mauvaise foi que de prétendre le contraire.

Je maintiens, tomber sur Yojimbo dans un John Wayne, ça fait sourciller. (Après, tu me diras que de nombreux western ont limite plagié des films de Kurosawa avec Les sept samurais devenus Les sept mercenaires ou Yojimbo devenu Pour une poignée de dollars, mais ce n'est pas le propos Laughing)

Citation :
Enfin la phrase aurait pu être mieux tournée mais je vois pas où est la faute.

La faute étant que la phrase est mal tournée. User du verbe "entendre" plutôt que "voir" eut été plus pertinent.

Citation :
Je n'étais pas au courant qu'il y avait un désaccord entre moi et Serpiente.

Pour ce qui s'est discuté entre vous en dehors du RP, ça ne me regarde pas des masses. Serpiente m'avait dit en CB qu'il ne voulait pas de combat et qu'il avait préféré quitter le RP pour cette raison.

Seulement j'ai récompensé ce RP sans prendre cette information en compte. Objectivement, votre RP était peut-être l'un, si ce n'est le RP collaboratif où les joueurs étaient le moins en phase qu'il m'ait été donné de récompenser. Vous ne saviez pas où vous alliez, vous n'aviez pas l'air chaud pour vous lancer de toute manière. Et quand l'un proposait une piste (tu es celle qui a pris le plus d'initiatives, ce qui est un bon point), l'autre ne donnait pas suite.

Citation :
Une intrigue ficelée peut-être ?
Je taquine parce que je sais que tu ne voulais pas de baston du tout au cours du RP et qu'Hotaru ne parvenait pas à considérer un scénario sans...)))

Je confirme, Serpiente ne voulait pas de baston. J'en avais discuté avec lui en CB et il m'avait assuré t'avoir communiqué à ce sujet. Seulement, encore une fois, j'ai récompensé sans chercher à savoir ce qui s'est discuté en dehors du RP : la récompense concerne le RP strict, pas ce qui s'est discuté autour. Quand un critique de films revient sur une œuvre, il revient sur le film en lui-même et pas les commentaires du réalisateur.

Citation :
Bon 65% c’est une quote en commun, le scénario et l’action, je vois pas trop comment tu pourrais dire que son scénario était bon et pas le mien..

Parce que ses posts étaient plaisants à lire sur la forme, parce que plutôt que de jouer le jeu du cliché du RP taverne (dont il voulait manifestement pas) il a tenté de prendre le lecteur au dépourvu  en... te laissant te démerder plutôt qu'en intervenant Laughing
Jusqu'à ce que tu insistes, encore et encore dans tes posts pour qu'il se décide enfin à entrer en scène vu que tu ne lui laissais pas le choix au niveau des ouvertures RP. Ses seules actions envisageables étaient :

- Se barrer
- Aider tes ennemis
- T'aider

En menant le scénario (un RP taverne sans nouveauté ni originalité), tu lui fermais ses possibilités d'introduction dans ta trame en le forçant à entrer en scène dans un cadre de baston alors qu'il n'en avait pas envie. Avec un bon scénario et un partenaire qui s'adaptait à ses besoins il aurait fait un malheur vu la qualité de ce qu'il a offert malgré le scénario déplorable.

Citation :
Du coup tu as apprécié son post puis le mien était très lourd ou j'ai mal compris un truc ou.... Enfin voilà, je suis assez perdu.

Non, non. Tu n'es pas perdue, tu as bien compris.

Citation :
Sakina, vu que tu l’as mentionne, m'avais dis que tu récompensais bien.

Laughing

Sur le plan constructif, difficile de dire plus que ce qui a été dit :

- Ne pas faire un RP cliché bourré de facilités scénaristiques (RP taverne)
- Ne pas créer des PNJ sans personnalité (Samurais au pays des cowboys qui attaquent parce que.)
- Si vous n'arrivez pas à harmoniser votre jeu entre joueurs, reprenez tout le scénario en planifiant plus en détail ou alors mettez fin à la collaboration.

Le RP a été un plantage complet. Ce que tu me demandes, c'est de commenter en détail ledit ratage. Si jamais je devais par exemple juger du patinage artistique quand la prestation se limite à une entrée sur la glace suivie d'une chute, j'aurais pas matière à juger grand chose si ce n'est de dire «choisissez un partenaire qui vous empêche de tomber et soyez plus prudent quand vous arrivez sur la glace».

Le germe du ratage est à prendre à la racine : l'absence de scénario. J'ai récompensé du vent, et j'ai insisté là-dessus en revenant sur le volet du RP dînette qui a suivi où vous postiez pour ne rien dire.

On peut faire un RP à plusieurs sans penser à un scénario, en improvisant d'un post à l'autre, mais ça nécessite que l'autre joueur soit plutôt complice et sache s'adapter à toi. Ce n'était pas le cas.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
avatar
Hotaru


Feuille de personnage
Dorikis: 1610
Popularité: 35
Intégrité: 19



Dernière édition par Hotaru le Sam 26 Mai 2018 - 21:44, édité 1 fois
avatar
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9356
Popularité: -973
Intégrité: -14

Jeu 24 Mai 2018 - 14:58

Citation :
Bah c’est faut, puis tu dis que ça ne te regarde pas mais, tu en parle en récompense. Si ça ne te regarde pas bah en parle pas. Après si t'en parle et que tu quote notre RP, c’est normal que ça commence à te regarder..

Pour la dernière fois, ça ne nous regarde pas. Seul le RP en tant que tel nous concerne, indépendamment de ce qui a mené à sa rédaction. Tu as des griefs à régler avec Serpiente, vous voyez ça par MP entre vous.

Comme je te l'ai rappelé par MP, la publication de messages privés est strictement interdite aussi longtemps que tous les auteurs n'ont pas donné leur approbation. Ce n'est pas un règlement du forum : c'est la loi.

Je ne pense pas que Serpiente porte plainte seulement il serait dans son droit de le faire et le forum n'a pas à être mêlé à ça.

J'entends bien le fond du problème, seulement un RP doit être jugé à ce qu'il est, aux contributions de chacun sur chaque post publié. La manière dont cela a été décidé ne nous regarde pas. Discute de ça avec lui poliment.

Et de grâce, ne fais pas une affaire d'une note sur un forum RP. Passe à autre chose et grandis. Il y a des choses plus graves dans la vie.

La discussion s'arrête ici vu qu'elle tourne en rond. Si tu souhaites une relance, adresse-la par MP.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
avatar
Arhye Frost
Modérateur

♦ Localisation : En mer, avec les fous
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 3815
Popularité: -236
Intégrité: -210

Lun 4 Juin 2018 - 18:33

Yop les gonzes ! Comment ça va bien What a Face ?
Bref on s'en fiche : j'passe pour votre RP commun datant du 15/05 !

PERDONS PAS D'TEMPS !

Point Forme Commun :

   Pour les fautes, je ne les relèverai pas. D'abord parce que l'une de vous l'a demandé, ensuite parce que j'pense que vous avez déjà eu suffisamment de remontrances par rapport à ça x) il ne tient qu'à vous de les éviter désormais. Si jamais vous avez des doutes sur l'orthographe d'un mot ou autre vous pouvez toujours poser des questions et on s'fera un plaisir d'y répondre. Enfin bref.
   Si j'avais un détail à soulever, ce serait la couleur des dialogues : pour les PNJ ça va mais les vôtres sont hyper ressemblantes. Heureusement que j'ai une vue d'enfer et que j'fais gaffe à ce que je lis parce qu'on a vite fait de se tromper au départ ^^

   Pour le reste, ça se lit bien. Quelques erreurs de temps mais ça n'entache pas la compréhension du texte. Tant qu'on comprend ce qu'il se passe et que c'est cohérent je chipote pas.

Point Fond Sakina :

Spoiler:
 

  Par chez moi, dans ma région natale, on appelle ça "L'Inceste" enfin après peut-être que je vais trop loin hein...

Spoiler:
 

  De ce que j'ai pu voir dans le manga et l'anime, les "projectiles" envoyés par le détenteur du fruit agissent comme des missiles à tête chercheuse : autrement dit ils n'ont pas la présence d'esprit pour éviter un obstacle sur leur chemin. La preuve étant que la Princesse des Hommes-Poissons ne pouvait pas quitter sa chambre à cause des assauts répétés de l'autre tout moche. Si les armes envoyées cherchaient réellement un moyen d'éviter l'obstacle, elles auraient simplement continuer à tourner autour de la chambre jusqu'à ce que la Princesse en sorte plutôt que de se ficher tout droit dans la porte.
   Par contre, si la cible se déplace et saute un obstacle par exemple, alors le projectile suivra la même trajectoire, ça tombe sous le sens. Ici, en l'occurrence, ça ne marche pas vu qu'elles ne bougent pas de derrière leur arbre ^^
   Si tu trouves la preuve que je me trompe ( car c'est possible ) je t'invite à m'en faire part.

Spoiler:
 

   Si ça peut te rassurer, non ^^ on comprend tout à fait ce qu'il se passe juste après. Ne sous-estime pas la capacité du cerveau à juxtaposer des éléments. On entend un son, tu dis ensuite qu'il y a eu un coup, que ton boken s'est envolé... Pas besoin de plus au final tout y est Smile en plus les parenthèses dans un récit c'est moche.

  Je pense qu'il y a du progrès depuis tes débuts ici. Le rythme est différent pour chacun mais j'estime que ça fait du bien de souligner une amélioration de temps en temps.
  Le duo fonctionne, les PNJ existent : ils sont développés et interagissent suffisamment pour avoir un impact sur le récit. C'est important.
   Ce que je te conseille de travailler à part ça ? L'ambiance en général : pour être franc, j'ai beau avoir apprécié le développement des personnages, j'ai eu l'impression d'être dans le monde des bisounours où "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil." Peut-être était-ce le but ? Vu vos types de personnages et l'objectif principal du RP, à savoir un entraînement, je ne pense pas. Comment y remédier ? C'est une question de dosage. En somme, ça s'explique difficilement. Par contre ça s'apprend à la longue. C'est comme sa première fois devant une recette de gâteau au chocolat quand on a 8 ans : on a toujours l'impression qu'avec un peu plus de chocolat... ça sera meilleur ! Mais non, c'est juste trop amer. Ou trop sucré.
   Les retrouvailles avec ta famille sont un moment important, certes. Mais attention donc à ne pas faire un remake de "La petite maison dans la prairie" ( je te laisse aller visionner si tu connais pas tu vas t'enjailler What a Face )

Poind Fond Hotaru :

Spoiler:
 

  Du peu que j'ai vu, elle a pas l'air si antisociale que ça

   Blague à part j'ai quasiment rien à te reprocher, à part peut-être le premier post où tu ne fais que répondre mollement à celui de Sakina selon moi. Un peu comme si on avait eu ça :

Sakina -> "Hier je suis allé mangé avec Mireille ! une vieille amie, un peu vache parfois, mais qu'est-ce qu'elle peut être drôle quand elle s'y met ! Faudra que je te la présente... En parlant de ça y a ce garçon que j'ai rencontré en boîte ce weekend qui m'a fait de l’œil ! Je te jure !!! Tu penses que j'aurais dû lui répondre quoi à ton avis ? Enfin bref... T'es en couple, au fait ?

Hotaru -> Non. Et toi ?"

  Je sais pas si c'est clair comme exemple What a Face

  Après ça peut se comprendre, dans le sens où tu débarques dans un endroit que tu ne connais pas, chez quelqu'un que tu découvres petit à petit. En plus t'y es invité à manger et tout ! Moi aussi je serai tout timiiiiide.
   M'enfin ça se développe ça ^^ et ensuite t'as le droit de te permettre des flash-backs ou des moments à toi, histoire de ne pas juste subir la visite guidée par Sakina. Perso, en apprendre davantage sur ton passé m'aurait pas dérangé : certains lecteurs n'auront pas forcément lu ta biographie ni tes anciens RP, ça arrive, autant la jouer nostalgique et ainsi nous parler un peu de ce que tu te rappelles de tes journées en famille. Là aussi c'est un exemple Smile le but étant de ne pas perdre en rythme dès le début.

   La suite, aucun souci : j'ai trouvé la frustration de ton personnage particulièrement humaine, ce qui est un bon point. Si tu n'as connu jusqu'ici que des combats loyaux, te faire battre pour la première fois lors d'un duel sans règle avec comme adversaire une chasseuse de prime détentrice d'un fruit cheaté j'aurai fait la gueule aussi.
   Comme dirait ma mère : toutes les premières fois sont décevantes. Ça ne tient qu'à nous de rendre les suivantes plus acceptables. Une belle leçon dans ce RP. C'est un constat et un encouragement pour la suite. J'espère sincèrement que vous continuerez sur cette voie et progresserez de la sorte.

Bref, j'trouve ça bien assez long. Récompenses maintenant.



Je t'accorde 310 dorikis de gain.

Soit un cumul de 1610 dorikis, PP et PI inchangés.


Pour toute question et tout commentaire : je suis disponible par MP donc n'hésitez pas ! Bonne continuation et bon jeu

_________________
Spoiler:
 


Thème d'Arhye Frost :
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1