Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

Le meilleur Job du monde

Le meilleur Job du monde Paquebotlol_imagesia-com_lp10

Wouaf !
Ta gueule

Wouf wouf !
T'es pénible toi et puis tire toi du potager tu va défoncer mes semis.

Ouaf ! Ouaf !
Mais tu veux quoi à la fin... Bon j'abdique... J'arrive, saloperie de corniaud.

Une petite grimace de douleur en se relevant puis quelques mètres plus loin, dans une vieille bicoque rafistolée...

Wouaf !
Pulu Pulu Pulu Pulu Pulu Pulu Pulu
Wouaf ! Wouaf !
Ha ok, j'ai compris, merci...

Secrétariat de Marin Ford, j'écoute ??
Très drôle Paquebot, belle imitation.
On fait ce qu'on peut, ça me fait plaisir de t'avoir capitaine. Tu en as mis du temps à me contacter. Tu as trouvé une minette à ton escale et tu m'as oublié ? C'est pas très sympa.
Si seulement... On s'est pris une tempête sur le coin d'la tronche et après j'étais occupé avec des pirates.
Rien de grave ?
Pour moi non, pour eux par contre...
Fufufufu
Alors, bien les vacances ? Tu sympathises avec les gus du coin ? Ta plaie cicatrise ?
Putain, on dirait ma mère...

[...]

Comment ça tu n'as trouvé personne ? Cette île est un repère de pirates à deux balles, c'est un secret de polichinelle !
Bha, il n'y en a plus, je n'ai trouvé que des ruines et des restes d'humains.
La Marine ?
J'sais pas et je m'en cogne pas mal, j'suis peinard, tu as réussi à trouver "tu sais qui" pour moi ?
Wouaf !
Oui, il, il va te contacter, c'était un chien ?
Wouaf !
Ta gueule !
Hey comment tu m'causes
Mais non, c'pas à toi, c'est à ce clébard de m..
Wouaf !
Haha, il a l'air aussi chiant que toi, bon, je te laisse, j'vais boire ma solde, porte toi bien mon gars.
Pochtron ! Hey Cap'tain...
Quoi ?
Merci, merci pour tout, j'te revaudrai ça un jour.
T'as intérêt branleur, sinon tu entendras parler du pays. Maintenant, va donner à bouffer à ce chien !
Wouaf !
Vous êtes de mèche ou quoi... Adios

* remue la queue *

Ils ont tout buté sur cette île, sauf le plus emmerdeur de tout les chiens, c'est bien ma veine.

* jet d'un morceau de viande dehors *

Aller ! Va chercher !

Wouaf ! Wouaf !


Dernière édition par Mr Paquebot le Lun 14 Sep 2015 - 22:28, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Me revoilà revenu un an en arrière...
Hein ?
J'me comprends.

Après mes petits pépins de santé, j'vais enfin pouvoir me mettre au vert. Ça va m'détendre et m'faire du bien, enfin je crois. J'étais devenu particulièrement irascible ces derniers temps. Même si pour le commun des mortels ça change rien, que j'reste un gros connard à leurs yeux, moi j'trouvais que j'avais quand même perdu gout à tout. La mission sur Tequila m'avait fait plaisir, surtout d'aller remettre mon bordel après mes exploits passés mais ça n'avait pas empêché cette saloperie de maladie de me miner le moral. L'idée de repartir sur l'archipel vert m'avait bien fait chier au début, comme une impression de tourner en rond, de ne pas avancer. Mais maintenant que l'gus que j'transporte m'a vite fait expliqué de quoi il en retournait, ça va mieux.

On est assez près du rivage comme ça, larguez l'ancre, abattez la voilure et préparez vous à débarquer.

Je fous la barque à l'eau et j'attends que tout le monde s'y installe. En quelques coups de rames nous voilà sur le sable doré de l'archipel vert. La forêt commence à une dizaine de mètre du rivage. J'suis silencieux, je m'en étonne moi même, non pas que j'sois bavard mais d'habitude j'aurai trouvé quelque chose à redire à l'un des gars, mais pas là, étrange.

Ok messieurs, j'vous fait le topo, vous ouvrez grand vos esgourdes et vous gardez vos questions pour la fin.

... Silence ...

Ici c'est l'paradis, on manque de rien, tout est bon, il fait beau, chaud, la plage est pas dégueux. Sauf qu'en fait on est pas trop dans un club de vacanciers. J'laisserai notre boss vous en dire plus, moi j'vais me contenter d'vous faire les consignes de sécurité. J'connais l'coin, j'y ai séjourné plusieurs mois et j'suis toujours vivant. Dès demain j'vous abandonnerai pour faire le tour de l'île et vérifier qu'on est bien seuls et que le coin n'ait pas trop changé depuis mon départ. Si ça n'a pas trop changé, on trouvera les restes d'un village humain pas loin et mon ancienne maison que j'avais retapée, on pourra y loger et reconstruire le petit village. Vous aventurez pas dans les montagnes, vous restez bien sur la côte et dans le village. Restez tout de même sur vos gardes et préparez vous à fuir comme si votre ex-femme vous poursuivez avec un avocat. Des questions ? Si y en a pas, on se met en route avant la tombée de la nuit, le boss fera son exposé au village.

Tout est clair, merci Mr Paquebot

En route alors...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Casse-Couille, drôle de nom pour une tombe...
C'était le chien le plus chiant de la terre, une brave bête, je l'ai enterré deux jours avant de quitter l'île...
...

Nous voilà d'vant mon ancienne demeure, enfin, celle que j'avais squatté à l'époque. Elle a pas trop changé, j'avais tout laissé ouvert, histoire que personne défonce les menuiseries pour rentrer, j'aime pas qu'on saccage ce qui est beau. La maison a été visité et ça sent un peu le moisi mais au moins, on aura un toit pour la nuit. Tout le monde s'installe, j'vais chercher du bois pour allumer un feu. Tout me revient instinctivement, putain ça fait drôle d'avoir des impressions de déjà vu toutes les dix minutes. Le reste du village a pas bougé d'un cil, ll y a toujours que des ruines par ici mais de solides bases pour rebâtir un QG pour notre cause. J'ai pas envie de pester ce soir, j'me sens nostalgique. A chaque fois que j'passe devant la tombe du casse-couille, j'revois sa trogne me beugler dessus à longueur de journée. J'pense que j'ai failli l'buter une bonne dizaine de fois tellement qu'il était pénible. Mon ancien potager a bien poussé, on dirait une mini foret tropicale.

Le chef nous rassemble autour du feu, mais pas pour une soirée chamallow. J'sais pas pourquoi, malgré que ce soit un blancbec, il impose le respect. Il est calme et déterminé, ça me plaît, il sait ce qu'il veut et comment l'obtenir. J'ouvre pas ma grande gueule, il a eu la délicatesse de m'expliquer en trois mots ses objectifs lors de votre traversée vers l'île, j'lui rends la pareil en la fermant. Il est méthodique, explique point par point, prend le temps de répondre aux questions du groupe, il consolide l'état de groupe sans pour autant montrer un signe de faiblesse. Ce type là, il sait y faire, un p'tit stratège. J'liche un peu et j'fume ma clope en regardant l'feu dans l'vague, mes oreilles sont bien assidues à l'exposé de Costa Bravo. Il est honnête, il explique son échec, montre qu'il est humain en parlant de la peur et de la peine de mort qu'il a évité de justesse. Il me plaît, mais j'lai déjà dit j'crois.

Costa balance son plan, cash, sans palabres: Libérer les 15 000 esclaves de l'île éponyme. Vaste chantier. Ses méninges fonctionne, il a tout prévu, tout calculé, il a appris de ses erreurs récentes. Il n'oublie pas de lâcher un mot sur la petite salope qui l'a vendu, un certain Ivan. Il a beau être un handicapé, j'lui péterai bien la mâchoire si nos chemins se croisent.

Dans les semaines qui vont venir, les révolutionnaires vont affluer sur cette île, à nous d'établir les bases et de construire un QG digne pour nos alliés. On ne libère par 15 000 personnes à dix sans que cela finisse en catastrophe. Avant qu'on passe à l'attaque, on devra avoir tout prévu.
A ce propos, tu n'en as pas parlé mais, tu fais quoi du G3 et des saloperies de chasseurs de primes qui vont avec ?
Tu as raison d'en parler, c'est un facteur qui ne devra être absolument pas sous-estimé dans le plan. A cette heure ci, je n'ai pas de réponse à t'apporter, je me concentre sur les alliés qui vont arriver et à cette île, on doit être prêt.
Entendu, sur ce, je vais m'pieuter, j'pars tôt demain matin. N'oubliez pas mes consignes.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Le jour se lève à peine, j'appelle Lapidus qui grimpe aussitôt sur mes épaules. C'est parti pour un tour de l'île en mode garde chasse. J'vais me farcir toute la bande côtière pour vérifier qu'aucun pirates ne se trouve sur l'île ou autres. Mon état physique est pas au top, j'ai chopé une belle saloperie sur Tequila Wolf, j'sais pas si c'était les prisonniers ou juste le froid, mais ça m'a bien miné. J'en ai même perdu mes cheveux, peu importe au final, j'ai une gueule de mort, j'y peut rien. Je galère les premières heures puis ça va, on s'acclimate facilement. Les plages, le sable chaud, le bel océan, c'est reposant. Ça m'change, j'aime bien être seul, ça m'évite de devoir râler sur les gens ou casser des dents car des types se comportent mal. Ici j'suis coincé entre la nature et la nature, le pied. Lapidus aussi il aime visiblement, c'est assez nouveau pour lui, il gambade comme un fou. Il s'est habillé en aventurier pour l'occasion, il me fait rire.

Mon p'tit garçon mets dans ta tête ♩
♩ Y'a qu'les chansons qui font la fête ♩
♫ Et crois-moi depuis l'temps qu'je traîne ♫
♫ J'en ai vu pousser des rengaines ♫
♪ De Torino à la Rokade ♪
♪ Ça fait un'paye que j'me balade, ♪
♬ Et l'temps qui passe a fait au vieux ♬
♬ Un'bordée d'rides autour des yeux. ♬


V'là que je sifflote maintenant des vieux airs de ma jeunesse quand j'étais qu'un marin puceau. Coup de vieux. Cette île me fait du bien, c'est un fait, j'crois que j'souris, si si, j''le jure.

[...]

Deux jours après avoir entamé mon tour de l'île, j'arrivai presque au 3/4 de la bande côtière quand dans une crique, à l'abri d'un éperon rocheux, je vois un petit voilier. Bon, j'aurai préféré finir le tour sans rien trouver... Je m'approche discrètement, dissimulé à la lisière de la foret. Il y a une vingtaine de gus sur la place. Ce n'est pas des Marines, surement pas des touristes et si ça c'est des pirates, j'me fais vieux... Ça m'a plutôt l'air d'une bande de contrebandiers. J'vais m'en assurer avant d'poursuivre mon chemin. Je m'installe non loin d'eux sur une position dominante, à portée d’ouïe d'eux. La nuit tombe, je me donne quelques heures puis j'bouge, ils font rien de mal, ça picole sur la plage et ça se raconte des histoires. Lapidus me tend un fruit qu'il vient d'aller chercher.

Merci
Tchiik !
Héhé, ça te dirait qu'on s'amuse ?
Il me regarde d'un air curieux
Tu peux m'habiller en monstre de la jungle ?
Tchiik Tchiik
Il fait une grimace en montrant ses crocs et ses pattes en l'air
Exactement comme ça ! Héhé

Me voilà vêtu comme un acteur de théâtre jouant le rôle de la bête de la jungle. Lapidus a dégoté un truc qui résonne et se met à jouer du tambour dessus de toute ses forces. Pour ma part j'ai allumé un feu qui projette mon ombre terrifiante dans les airs, j'commence à pousser des rugissements, des hurlements tout en grimpant sur mon promontoire. Les contrebandiers, tout d'abord inquiets par les tambours, aperçoivent ma silhouette et se mettent à hurler. Je lance quelques graines Devil près d'eux, faisant jaillir des plantes carnivores énormes. Les voilà qui fuient en hurlant vers leur navire. J'en profite pour aller piquer leur repas qu'ils faisaient mijoter depuis quelques heures et qui m'avait bien nargué par son odeur alléchante. Je m'enfuis dans la foret en poussant des hurlements qui se terminent en fou-rire. Lapidus également se roule par terre en poussant des petits cris de joie, j'lui file un bout d'bidoche, l'a bien mérité.

Fufufufufu... Allez finissons le tour de l'île et rentrons voir notre QG si il a bien avancé.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Salut les gars, tout va bien ?
Impeccable Mr Paquebot et vous ?
Tranquille, l'île n'a pas bougé et à part nous, il n'y a pas d'autres visiteurs.
Parfait, on a commencé à retaper quelques baraques, des gars commencent à arriver.
J'vois ça, il est où Costa ?
Dans vot' maison

J'déboule dans la baraque les mains dans les fouilles. Ca n'a pas trainé, on dirait un petit QG maintenant, les mûrs sont remplis de cartes en tout genre, on trouve également des avis de recherches et des photos de gradés de la Marine mais j'reconnais pas les têtes. Y a aussi un portrait de Basara qui sert de cible pour les fléchettes. La table principale est devenu le bureau de Costa visiblement, y a un tas de Den Den qui dorment peinard. J'entends des paroles à l'autre bout d'la maison. J'approche et j'interromps une discussion entre un inconnu perché sur l'mur extérieur du jardin et Costa qui s'est calé dans l'embrasure d'une fenêtre.

Ha te voilà ! Alors ?
Tout est clair, rien à bouger, contrairement à ici.
Ha oui, laissez moi vous présenter, Le Partisan, voici Mr Paquebot, notre guide sur l'île.
Salut
Hochement de tête en guise de salutation.


Le Partisan
Allié de la Révolution




La discussion reprend de nouveau, chacun parle un peu de sa vie, ils ont l'air d'être de bons amis. Le partisan a ramené un petit équipage avec lui, ils sont tous à pieds d'oeuvre déjà. Ce type a l'air posé et réfléchit, il m'inspire confiance et ça putain, c'est à noter dans les annales. C'est le genre de mec qui débarque quand la situation est merdique, ni trop tôt, ni trop tard. Bref, on papote simplement en évoquant la suite des évènements en buvant une tite mousse, c'est les dernières, faut profiter. Costa nous annonce que d'ici une semaine tous les protagonistes seront là et que les préparatifs ont déjà commencé pour notre opération sur l'île aux esclaves.

Pour ma part, j'ai deux autochtones à rencontrer, histoire de voir si ils voudraient pas se joindre à nous.
Des personnes fiables ?
J'en sais rien mais elles sont toujours là, c'est certain. Donc j'dois les rencontrer de toute manière. Costa vous a balancez les consignes de sécurité pour la montagne ?
Nouveau hochement de tête, pas bavard le type.
Pourquoi au fait ne doit-on pas aller dans les montagnes.
Y a un gus, je l'ai vu une fois, j'ai voulu aller l'voir, j'ai failli y laisser la vie, il a un gardien enragé. Voilà pourquoi j'veux pas que vous y alliez, sauf si vous tenez à mourir.
Il est peut être parti depuis...
Non, je l'ai vu avant hier de loin, c'est un des deux gus que j'dois rencontrer, j'pars demain à l'aube, si vous entendez du bordel dans la montagne, venez pas me chercher, quoi qu'il arrive.
...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Je vais décevoir mais pour ce coup ci, j'vais faire la fiotte. J'sais à peut près où est la grotte du poilu alors je l'évite en prenant bien large. Je ne suis pas en forme pour affronter son tas de rouille sur pattes qui lui sert de gardien. Et puis la perspective de devoir fuir puis remonter pour aller voir le sabreur me coupe un peu l'élan. Nan, j'ai décidé que ce serait le sabreur que j'irai voir en premier, enfin, si je le trouve... L'année passée, j'étais tombé sur lui au hasard d'une balade en lisère de montagne, il sifflotait un air mélancolique et ne s'était même pas arrêté pour me dire bonjour. Pour être exact, il m'avait un peu prit par surprise car j'étais nu dans une source d'eau en train de me laver quand il était passé. J'étais resté un peu perplexe en me demandant qui était ce connard de voyeur mais il avait passé son chemin sans rien dire, me soulageant de devoir me battre le zob à l'air.

Durant mon tour de l'île les jours précédents, je ne l'ai pas revu. Pour l'avoir pisté par l'année passée, je sais qu'il n'avait pas de demeure fixe et qu'il vivote au jour le jour. Il ne fait absolument rien de ses journées. Au début de ma filature, j'avais pensé qu'il se payait ma tronche et qu'il me faisait tourner en bourrique mais non, c'était bel et bien un gros glandeur. Je n'ai jamais cherché à discuter avec lui et il en a fait de même, je ne sais même pas son nom. Peu importe, j'finirai bien par le retrouver, il est assez voyant avec ses fringues exotiques.


Six jours plus tard...
Putain mais il est où ce con...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
J'arpente cette montagne depuis trop longtemps pour rester calme, j'ai envie de tout démolir, mais il n'y a que la nature à côté de moi et ce serait un sacrilège. Je me fais violence pour tenter de tempérer mon agacement. j'essaye de me triturer les méninges pour chercher où ce sabreur de mes deux peut bien être fourré.

T'es vraiment trop con Paquebot

Faut se rendre à l'évidence, le mec a quitté l'île, je cherche dans le vide depuis six jours. J'vais passer pour un gros naze.

Putain !

De colère, j'cogne mes phalanges sur le tronc d'un arbre qui n'avait rien demandé. Sitôt frappé, je regrette déjà mon geste stupide et contre nature. Je me pince l’arête du nez et je soupire. Faut arrêter les frais, relativisons, il en reste un autochtone qui lui est bien là.

KrrAaccKk
Zzz....Zzzzzzzzzzz
...
Je crois qu'on se fout de ma gueule...

J'y crois pas, le sabreur que je cherche depuis près d'une semaine vient de tomber de l'arbre. Il roupillait là dedans, mais c'est pas possible, j'ai envie de le cogner.

Mais il roupille pour de vrai en plus, c'est pas possible, j'vais péter une durite...
DEBOUT TÊTÊ DE MORT !

...

Il réagit pas, j'vais l'cogner, j'deviens fou punaise. Je m'approche et j'lance mon pied en direction de son derche quand un bruit émanant de sa bouche m'arrête en plein vol.

Pourquoi interrompre mon sommeil ? Vous êtes jaloux ?
Nan. Quoi ?! Mais c'est quoi ce délire, j'vous cherche depuis plusieurs jours !
Je sais.
Boudiou d'Boudiou ! Et ça vous arracherez la gueule de vous poser la question du pourquoi du comment ??
Pourquoi me cherchez-vous ?
Mais putainnnnn ! Je rêve, tu te fous de ma trogne ou quoi ! J'ai besoin de vous parler.
Parlons...
FFFuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Vous êtes calmé ?
Ouais, c'est bon, mais vous savez, faut pas faire ce genre de chose hein, c'est pas bon pour ma santé mental. De chagrin j'pourrais vous tuer vous savez.
J'en doute.

Bref.
De quoi vouliez vous absolument me parler. J'imagine que ça vous tient à cœur pour m'avoir cherché pendant six jours.
Je vou...
Au fait ! Je manque à la bienséance, je ne me suis pas présenté.



Fang
Samouraï éternellement perdu




Ok... Enchanté, moi c'est Mr Paquebot.
Comme le...
Oui comme le navire... On peut continuer où vous allez me couper la parole à tire larigot ?
Pardon...
Pas de souci. J'vais y aller cash, comme ça, j'perdrais pas plus de temps avec vous si ça vous intéresse pas.
Cela ne m’intéresse pas.
J'ai encore rien dit ! Mais bon dieu ! Fermez là  et écoutez moi !

Je ne sais pas pourquoi il a pas déjà mon poing dans sa face. En temps normal, cela ferait belle lurette qu'il n'aurait déjà plus de dents.
Deviendrai-je patient ?


Je disais donc; Je vous cherchais pour vous proposer d'embarquer dans un projet. Ce projet n'est pas sans risque. Il est même probable que ça ne se passe pas du tout bien. Mais bon, même si vous refusiez, je tenais à vous prévenir quand même de ce qui allait se passer, par politesse. Nous faisons parti de la Révolution. Nous préparons un gros coup qui, si il réussit, laissera sa trace dans les livres d'histoire. Mais avant de vous en dire plus, j'aimerai savoir si ça vous dirait d'en être ?

Vous avez cherché pendant six jours un inconnu afin de l'avertir qu'un gros coup allait se passer ? Vous sembliez être un abruti mais là, ça dépasse l’entendement. Qui vous dit que je suis le genre de personne que vous recherchez ?

Absolument rien, si ce n'est le fait qu'il y a un an, je vous ai observé car je me demandais qui vous étiez. Vous ne faites rien de vos journées, vous êtes là, comme une plante qui s’enracine. Je ne sais pas qui vous êtes et d'où vous venez. Je ne sais pas quel est votre but dans la vie ou simplement si vous en avez vraiment un mais je suis sur d'une chose. Vous êtes un type bien.

Détrompez vous Mr Paquebot, je ne suis pas quelqu'un d'honneur. Bien au contraire.

Je ne peux le croire. Sans vous, je serais mort l'année dernière. Oui oui, vous pensez que je n'avais rien vu mais c'était vous. C'était vous qui avez, l'espace d'un instant, occupé la bête qui garde la grotte du poilu alors quelle allait me déchiqueter. Sans votre fugace intervention, je n'aurai pas pu m'extraire et fuir. Voilà pourquoi je sais que vous vous mentez et que vous êtes quelqu'un de bien. Sauver une vie n'est jamais gratuit.

Ce que je vous ai accordé dans le passé, je peux le reprendre sur le champ, ne me forcez pas à sortir cette lame pour prendre votre vie. Notre entretien s'achève ici, bonne continuation Mr Paquebot.

Son regard est glacial, il me tétanise presque sur place. C'est une sensation nouvelle pour moi. Il me tuerait, je sais qu'il le ferait sans hésiter, je le ressens. C'est un tueur...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
J'insite pas, ça sert à rien, l'type est borné, il vit dans le déni. C'est pas grave, je me suis trompé, moi qui pensais pouvoir en faire un allié. Je l'ai en travers de la gorge quand même. J'ai perdu beaucoup de temps pour le trouver et malgré tout ce que je lui ai dit, c'est comme si j'avais pissé dans un violon. Je me suis pas appesanti sur la mission et puis vu sa réaction, je doute que ce soit bien utile. Me reste plus qu'à voir si le poilu voudrait bien se joindre à nous. Avec le poisse que j'ai, j'vais me manger un râteau également et j'vais rentrer bredouille au QG. Super...

J'lève mon derche et j'mets en marche ma carcasse. On est assez haut dans la montagne pour avoir un super panorama. J'lui tourne le dos sans rien dire, les mains dans les poches, je prends la direction de la grotte du poilu. J'sais ce qui m'attend, mais avant, les politesses d'usages. J'me suis peut être pris un vent mais c'pas une raison de se montrer grossier et d'se barrer sans un mot d'adieu.

Si ce que vous avez fait et tellement impardonnable, si c'est une question d'honneur, faites vous Seppuku et on en parle plus.

Il ne me répond même pas, il m'ignore, pourtant j'sens son regard sur mon dos. J'ai un truc qui vient en tête mais si j'le dis, j'vais surement m'faire découper. Tant pis, on est pas des fiottes.

Où vous manquez peut être de couilles pour vous infliger cette punition ? Vous préférez vous planquer sur cette île en vous mentant à vous même. Quand on est adulte, quand on casse quelque chose, on le répare.

Ma patience a des limites, que vous chatouillez.

Et ?
J'me retourne
Vous allez faire quoi ? Me trancher en deux car mes paroles vous mettent le nez dans la merde ?

Il avance vers moi, les yeux convulsés, la main sur la garde de son sabre. Ok, si c'est ça qu'il souhaite, j'vais lui en donner du hardcore. Ses pas son lents et pourtant j'ai l'impression qu'il me fonce dessus. Sa bouche se crispe et lâche une phrase alors qu'il n'est qu'à quelques mètres de moi.

Et comment tu fais petit malin si c'est une vie que tu as prise ?

Fang arme son bras, il va dégainer et frapper, j'ai envie de fuir mais j'bouge pas. J'sais pas si c'est parce que je suis tétanisé ou parce que je suis complètement con. J'cherche pas à esquiver, contrer, parer ou rien du genre. Il va m'ouvrir en deux comme une huître..

Tu peux rien faire effectivement
J'hausse les épaules.
Par contre, tu peux en sauver 15 000 autres.

Sa main lâche le pommeau, c'était moins une, quelques secondes après et j'pouvais dire adieu à mes rêves. Il marque le coup, ma dernière phrase l'a sonné. Il lève les mains vers moi. J'bouge pas, il m'agrippe le col et avec des yeux suppliants, il s'adresse à moi.

Comment ?


Dernière édition par Mr Paquebot le Jeu 17 Sep 2015 - 11:08, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
On s'est posé sur un éperon rocheux, au dessus du vide, avec la foret sous nos pieds pour discuter, la mer à l'horizon. Je crois que je n'ai jamais autant parler à quelqu'un sans insultes, grossièretés ou menaces de mort. Enfin si, à ma femme et à mon fils mais ça c'est hors sujet. J'avais raison sur toute la ligne, Fang c'est un type bien. Il m'a raconté son périple et pourquoi il a atterri sur cette île. J'pense que j'aurai fait pareil, je le comprends. Au début de la discussion, il était intéressé, vraiment, dans le sens intéressé pour regagner son honneur sans trop réfléchir aux conséquences. J'voulais pas d'un gars qui fasse cela par opportunisme alors on a prit le temps et au fur et à mesure, il a prit conscience de la situation des esclaves. Quand je l'ai quitté, il pensait plus aux esclaves qu'à son honneur. Je pense que sa repentance est déjà acquise. Il a dit de bien belles paroles que j'serais pas fichu de vous redire entièrement mais ça donné un truc du genre:

Paquebot, ton combat est noble, si je peux me joindre à votre équipe pour rendre la liberté à ces esclaves, alors peut être que je retrouverai la mienne également.

Je lui ai dit d'aller voir Costa sur la plage de ma part, que je le rejoindrai dans quelques temps, que j'avais le poilu à voir. Là encore, il m'a surpris. Il a proposé d'aller occuper le bidule mécanique pour que je puisse passer.

Heu... Merci...
Pas de souci, j'ai l'habitude de jouer avec Papillon des près, ça évite que je me rouille.
Papillon des près ?
C'est le nom de la bête qui a failli te tuer l'an dernier, celle qui fait office de gardien pour Ludovic.
Ha... Plutôt improbable comme nom. Ludovic, c'est le poilu ?
Oui. Rendez-vous sur la plage.

Il a fait du bon boulot car effectivement, j'ai pu rejoindre la grotte sans encombres. Moi qui pensais devoir taper un sprint de malade pour me réfugier dans les jupons du poilu avant que sa bête me chique. Là encore, j'connais pas le type, si ce n'est qu'il aime pas qu'on le dérange, d'où le gardien... Ça paraît évident comme ça mais j'peux vous assurer que c'est pas le genre de questions que vous vous posez quand ce machin monstrueux pour prend en chasse, croyez moi, je parle d'expérience.

Y a quelqu'un ? Ludovic, êtes-vous là ?

Pour seule réponse, je me prends un marteau sur le front.

PUTAINNNNN ! CA FAIT MAL ESPÈCE DE CONSANGUIN DE MERDE ! J'VAIS TE CREVER ENFLURE !

Je remonte mes manches et j'vais pour entrer dans la grotte et dire de mot à cet enfoiré. Bonjour l'accueil quoi, j'ai une bosse et un mal de crâne à tuer un mec. J'ai pas fait deux pas dans la grotte qu'une douleur au ventre me propulse en dehors de la grotte. J'ripe sur plusieurs mètres, j'suis plié en deux de douleur. L'type sort de la grotte, un fusil modifié dans les mains, il me vise.

Comment êtes-vous arrivez là  et qu'avez vous fait à Papillon des près ?
Huugh
Répondez intru ou je charge des munitions létales. Vous savez que j'étais à deux doigt  de finir un projet et que vous me dérangez alors que je soude du plomb. Vous savez comment c'est chiant de souder du plomb ???

Je lève les mains en l'air.

Fang joue avec votre bête, je l'ai pas amoché, ce serait plutôt le contraire. J'suis venu discuter avec vous mais si vous baissez pas votre arme, j'vous jure que j'vous fait manger vos dents.

Dis-je en me redressant difficilement.

J'suis très occupé, prenez rendez-vous.
Vous êtes sérieux là ?
D'ici trois ans, j'ai un créneau, à prendre ou à laisser ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot
Pardon pour la patate mais vous vouliez pas baisser votre satané flingue.
Humf
Bon alors, on cause ?

J'ai du cogner le poilu car il refusait obstinément de m'accorder une entrevue. Foutu scientifique. On a causé, j'ai fait les présentations de ma trogne et du projet de dingue qu'on est en train de faire. Il semblait s'en contre-foutre à tel point que j'ai hésité à lui remettre un gnon et me barrer mais j'ai insisté. Il s'est excusé finalement pour la clé sur ma gueule et le tir dans le bide avec sa balle en caoutchouc. J'en ai fait de même pour le taquet, même si je l'avais déjà fait, deux fois valent mieux qu'un oubli. Il m'a raconté son histoire, sans entrer dans les détails. J'trouvais ça plutôt triste d'être contraint de s'isoler car la société refuse de vous accepter tel que vous êtes. J'retrouve un peu le combat des hommes poissons dans ce gus touffu. J'trouve admirable son boulot mais sa façon de se planquer m'a quand même laissé perplexe.

T'es un type bien, t'as du talent, y a qu'à voir la saloperie mécanique qui te sert de molosse, pourquoi tu écoutes les connard ? Pourquoi tu fais pas ce que tu as envie sans te cacher ? T'es un humain, t'es comme eux. Pourquoi tu mets pas ton poing dans la tronche des salopard qui se paye ta tronche ?
Car ça ne marche pas comme ça, la violence ne résout pas grand chose.
Fuir dans une grotte, non plus.
Un point pour toi.
Deux poings surtout.
Hein ?
Non rien, jeu de mots.
Bon et pourquoi tu viens me parler de ton projet, même si il est honorable, j'y peux quoi ? Tu attends quoi de moi ?
De l'aide.
J'suis pas un combattant.
Correct.
Alors quoi ?
Alors j'aimerai que tu aides les gens qu'on va ramener ici, ils seront comme toi, déboussolé, livrés à eux même. J'aimerai que tu les aides à retrouver une vie normale.
J'habite dans une grotte je te rappelle ?
Et tu cohabites avec la nature, tu es autonome et c'est pas parce que tu habites dans une grotte et que tu as des poils que tu es un putain de sauvage. Ceux qui bouffent dans des couverts en argent dans leurs tours dorées par contre... Comment peut on dormir en se disant que 15 000 personnes travaillent pour nous sans qu'on prenne le temps, ne serait-ce un instant, de penser à leur condition de vie ?
Hum, je sais pas, je dois réfléchir, j'essayerai de vous aider mais je veux pas de problème avec le gouvernement.
Pas de souci. C'est moi l'aimant à emmerdes, t'inquiète.

On est pas devenu pote mais le contact était passé. j'pouvais maintenant redescendre dans le village qui avait foutrement bien avancé. Près d'une semaine avait passé depuis mon départ. D'autres gus étaient arrivés, on était pas loin d'une centaine désormais. J'avais le plaisir de voir Fang sur la plage. L'autre bonne surprise, parmi les nouvelles gueules, Ragnar, une tronche familière, un membre de mon équipage. Costa m'explique qu'il l'a fait venir car il connaît déjà l'île aux esclaves. Bien bien, ça promet. On va enfin pouvoir s'occuper de notre mission.

A suivre...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebot