AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -30%
Ventilateur ultra silencieux Rowenta Turbo Silence ...
Voir le deal
83 €

Un touche de sucre dans ce monde de fou [=> Ouroboros]

Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 3001
Popularité: -162
Intégrité: -137

Sam 24 Avr 2021 - 16:04

Cela faisait quelques jours que l'As de Pique avait franchit Red Line pour arriver sans encombre sur la route de tout les périls. L'équipage avait subit assez peu de pertes suite au combat final avec le commodore Heed mais, pour ne pas risquer une mauvaise surprise supplémentaire, le capitaine avait ordonné à Kitsuna d'amarrer le bateau sur un vulgaire rocher , le temps d'être sûr de soigner tout le monde en sécurité, en utilisant les rations qui avaient étés accumulés par l'équipage.

Ce fût évidemment couronné de succès, mais le constat était sans appel, il n'y avait quasiment plus de provisions suite à cela. Il fallait donc accoster sur l'île la plus proche pour faire des réserves. Sur le papier, c'était simple. Cependant, c'était une confrontation frontale avec leur problème le plus gros actuellement. Ils ne connaissaient rien de cet endroit et si ça se trouve, ils tomberaient directement sur un repère de bandits ou sur une base de la marine. C'était un vrai casse-tête. Et le pire, c'est qu'ils n'avaient pas trop le choix que de faire confiance au destin. Après tout, les loges poses n'indiquaient que l'île la plus proche. Ils n'avaient pas donc pas vraiment le choix.

C'est donc ainsi que nous retrouvons nos forbans en pleine réunion.

"- Nous n'avons pas trop le choix. On ne va pas non plus se laisser dépérir ici en attendant de ne plus rien avoir à manger. A ce rythme, on sera au stade critique dans à peine trois jours. Au pire, si on tombe sur des ennemis, on aura qu'à les écraser ou si ce n'est pas possible sans trop de dégâts, on fuira. Je propose donc que des membres de l'équipage restent sur le bateau et attendent un signal avant d'accoster pleinement. Il faudra que quelqu'un vienne les foire en leur disant que le serpent à sourit. C'est une phrase conne, je le sais bien, mais au moins qui n'a aucune chance d'être balancée à la légère comme ça. Et si au bout de quinze minutes, personne n'est venu le dire, ils n'auront qu'à fuir. Ca va à tout le monde ? "

C'était un débat qui allait sans doute être assez rapide car il y avait assez peu de chance que quelqu'un s'élève contre cette solution de sécurité simple.

Celui-ci finit, ils n'avaient plus qu'à se diriger vers l'île qui au final pointa le bout de son nez au bout de seulement trois heures de navigations. Ils étaient plutôt proche en vrai. Enfin, relativement au fait que la corvette des Ouroboros était tout de même assez rapide mais passons.

Quelle ne fût pas la surprise de se rendre compte au fur et à mesure qu'ils s'approchaient que l'île semblait plutôt en mauvaise état. De loin, il semblait y avoir ce qui ressembler à des grosses constructions mais plutôt endommagés, voir abandonnés. C'était plutôt étrange ... Mais bon, si c'était que l'île avait été désertée, ça n'empêchait en rien qu'il y aurait sans doute des animaux à chasser ou des provisions peut-être encore viables, ce n'était donc pas encore un motif pour faire machine arrière.

Une fois à quelques dizaines de mètres du bout de terre, le jeune homme allait donc ordonner de jeter l'ancre et de prendre les canots de sauvetages pour accoster plus prudemment avec quelques hommes, dont bien sûr Klaus et Kitsuna, au cas où qu'ils rencontre quelqu'un ou quelque chose d'hostile.

Et c'est là qu'une fois le pied à terre, Edward allait encore voir quelque chose qui aller le laisser bouche bée, comme quoi. Des personnes venaient assez tranquillement les aborder mais c'était tous ... des enfants ? C'était quoi ce bordel ?

"- Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire sur cette île ? "

Pour la première fois, l'équipage allait se confronter à quelque chose qu'ils ne pourraient pas régler par la force. Et même pour Edward, ça faisait un bout de temps que ce n'était pas arriver mine de rien. En tout cas, ça serait sans doute très intéressant.

https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1430
Popularité: -43
Intégrité: -41

Lun 26 Avr 2021 - 17:03


Une touche de sucre dans ce monde de fou



Nous voilà enfin sur Grand Line ! La bataille contre les marines il y avait maintenant quelques jours de ça, nous laissait bien dans l'embarras. Les provisions autant alimentaire que soin commençaient fortement à diminuer. Une réunion était obligatoire pour savoir la suite des évènements sur ces eaux et îles inconnues. Notre capitaine faisait un discours des plus claire et précis en énonçant un code pour autoriser l'amarrage si tout se passait pour le mieux. Du moins je l'espérais, un peu de calme ne ferait pas de mal après toutes ces fuites...  

- Kitsuna: Bien Capitaine ! Pas d'objection de ma part !

Toujours au garde-à-vous, la queue droite et les oreilles en pointe, le message passait par une oreille et ne ressortait pas par l'autre. Ah ah ! Vous y aviez cru, hein ? Après un petit débriefing sans accro et le bateau beaucoup plus proche de la terre, nous nous mettions en route vers cette île mystérieuse semblant totalement abandonnée. Il y avait pas mal de verdure, une forêt plutôt dense et quelques maisons très endommagées au premier coup d'oeil. Empruntant les canots de sauvetages pour nous y rendre, nous finissions par arriver à la plage. Mais... quelque chose me chatouillait les narines, une drôle d'odeur se faisait ressentir et elle était toute proche, trop proche même ! Tel un chien je me mettais à renifler le sol fermant les yeux pour mieux me concentrer. Alors que je continuais dans mon élan je tombais nez à nez avec... une petite fille ?! Je reculais brusquement surprise de voir ce petit bout ici. Au même moment une voix, enfantine elle aussi, se faisait retentir: "Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire sur cette île ?" Je tournais la tête dans la direction et d'autres enfants étaient là également.  

- Kitsuna: Promis, nous ne venons pas ici pour des histoires les enfants. Que faites-vous vous tous ici ? L'île semblait déserte pourtant...

Je me taisais avant d'en dire plus et de faire une boulette. J'étais professionnelle dans le domaine et je ne tenais pas à recevoir les foudres d'Edward. D'ailleurs, malgré l'avertissement de ce dernier la dernière fois, il ne me punissait pour la mort de cette homme et se contentait simplement d'une gratouille sur la tête. Ce qui me déboussolait un peu de mes habitudes, mais ce n'était pas plus mal ! Bref, là n'était pas le sujet. Que faisaient tous ses pauvres garnements isolés de tous dans les parages ?

- Kitsuna: Capitaine, que devons nous faire ?

Je venais m'assoir auprès de lui comme un petit toutou de compagnie remuant la queue en voyant tout les enfants. Même si leur condition me faisait de la peine, j'aimerais beaucoup passer du temps avec eux et apprendre à les connaître ! Je suis sûre qu'ils étaient tous adorable.
https://www.onepiece-requiem.net/t22341-kitsuna-larocaille-presentation-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t22386-fiche-technique-kitsuna-
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2500
Popularité: -102
Intégrité: -92

Mer 28 Avr 2021 - 15:49

Grand Line, l'océan de toutes les promesses. On avait enfin réussi à tracer ces enflures de la Marine. Désormais, on faisait peau neuve dans un océan qui ne savait trois fois rien de nous. J'écoutais d'une oreille distraite les instructions d'Edward. J'avais mis à contribution notre temps en mer pour commencer à synthétiser un produit extrêmement addictif. Il ne fallait pas que ce soit trop non plus ceci dit. La personne devait devenir suffisamment accroc dès les premières bouchées, mais elle devait pouvoir résister à la tentation de se jeter sur tous les bonbons qu'il voyait. Le dosage était subtil, mais comme d'habitude, plus c'est pointu, plus j'adore.

Mais voilà que je suis dérangé dans la préparation de mon chef d'œuvre car les vivres viennent à manquer. Bon, je suppose que les vivres passeront en priorité. J'aurais bien proposé de garder le bateau pour rester tranquille avec mes expériences, mais je n'aimais pas l'idée de voir Edward livré à lui même sur l'île. Il y avait certes Kitsuna, mais ce n'est pas tant des autres que je me méfie. Après notre bataille navale contre la marine, il m'a avoué plus ou moins à demi-mots son expérience. Et le poison, au même titre que de nombreuses substances, peut devenir une véritable addiction. Au moins, si je suis dans les parages, je peux surveiller qu'il ne fasse pas n'importe quoi. Alors que nous progressions sur l'île, une voix se fit entendre pour nous demander ce que l'on faisait ici. Je regardais autour de moi et je voyais des enfants de tout âge commençait à nous encercler. Après avoir été en plein combat avec la Marine, voir des enfants me faisait doucement sourire. Un bon coup de pied aux fesses et ils ne reviendraient plus. Mais je laissais le soin à Edward de donner l'instruction.

C'est Kitsuna qui fit preuve d'initiative en disant que nous n'avons pas de mauvaises intentions. Il est certains que de tout notre équipage, c'est bien elle qui avait le moins de mauvaise intention. Je me demande même si elle a été fournie d'une quelconque malveillance lors de sa conception tant elle ne voit le mal nulle part. M'enfin, cela faisait bien nos affaires car l'un des enfants, une petite fille de dix ou onze ans s'approchait de Kitsuna assez près. On aurait pu croire que c'était pour l'attaquer, mais en réalité, elle avait des étoiles pleins les yeux. De sa voix d'enfantine, elle tendait les bras vers Kitsuna.

"La madame elle a de jolies oreilles fourrures ! Je peux les caresser ?"

"Attention Anna, on ne sait pas ce que veulent ces étrangers, elle est peut être dangereuse."

"Mais regarde, elle a une queue toute belle, je veux jouer avec !"

"Recule ! Ils essaient de nous amadouer ! Il en faut plus que ça pour nous faire baisser notre garde ! On est pas du genre à ... mais vous êtes un robot monsieur ?"

En l'espace d'un instant, tous les regards se sont posés sur moi comme si j'avais laché une flatulence sonore. C'était embarassant, car bien que les petites filles avaient un gros coup de coeur pour Kitsuna, moi j'avais déjà deux gosses au niveau de mes jambes en train de toquer dessus pour se rendre compte que c'était bien du métal. Je les repoussais tranquillement, prétextant vouloir leur montrer un tour et j'ajoutais subtilement.

"Les enfants, si vous nous dites ce que vous savez de l'île, je vous montre quelques tours bien sympas !"

Pour illustrer mon propos, je faisais sortir le canon de mon bras et je le fis rerentrer. En réalité, je n'avais pas vraiment grand chose à leurs proposer, mais eux ne le savait pas. Et il nous fallait des informations. Visiblement, ce petit coup de poker a fonctionné car l'un des enfants balança toutes les informations nécessaires.

"Ici, les adultes appellent ça Innocence Island ! Y a rien de très intéressant ici à vrai dire. Y a que des enfants sur cette île et on a appris à se débrouiller par nous même. On est super fortiche ! On s'ennuie juste un peu ici. Par contre, y a pas beaucoup d'étrangers qui viennent sur notre île, et les derniers en date étaient malveillants ..."

Un silence s'installa, pendant que je tournais mon regard vers Edward. C'était le capitaine, et on attendait les instructions
Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 3001
Popularité: -162
Intégrité: -137

Ven 30 Avr 2021 - 12:51

Les deux lieutenants semblaient avoir fait leur petit effet. Assez logique. Une femme-louve et un robot, les enfants devaient être aux anges. Le vrai problème venait plutôt du fait qu'en réfléchissant de manière logique, ça ne devenait clairement pas l'endroit idéal pour faire des réserves de nourriture. Mais il fallait en avoir le cœur, du coup le capitaine allait prendre les devants.

"- Bonjour. Alors du coup, pour repartir sur des bonnes bases, on va se présenter. On est un équipage venant de South Blue. On est venu sur cette mer pour tenter d'ouvrir un commerce mais on a été surpris par une tempête et le temps que ça se calme, on a épuiser nos réserves de nourritures. Il y a des commerces ici où l'on peut en acheter ? "

Etrangement, le simple de dire que les Ouroboros voulaient acheter quelque chose venait ravir les oreilles de tout le monde, y compris des plus jeunes. Le niveau de pauvreté de cette île devait être assez hallucinant ...

"- Oui oui bien sûr ! Accompagnez nous au village, nous avons une grande variété de poissons et de légumes à vendre sur notre grand marché ! "

Agréablement surpris, le petit groupe allait donc se diriger vers le fameux village alors qu'un homme de main allait être détaché pour faire signe au bateau d'accoster et de préparer le campement pour commencer à regarder le loge pose, ce qui mettrait très probablement un petit temps.

La désillusion allait cependant être rapide en voyant le marché. Trois poissons qui se battait en duel, deux pommes de terres et cinq carottes. En même temps, les cabanes délabrées et les lambeaux que les habitants portaient laissaient assez peu d'espoir. Souriant poliment face à l'air fier du jeune homme prépubère qui se vantait d'avoir les meilleures produits de l'île, Edward allait craquer.

"- Bon, et bien je vais te prendre tout ce que tu as."

Edward était vénale mais il n'était pas non plus un monstre. Durant ses aventures, il n'avait jamais fait de mal à un enfant et la pauvreté ambiante ne lui donnait pas envie de tenter de feinter, du moins pas pour le moment.

Une fois après avoir récupérer son petit stock qu'il allait laisser un de ses acolytes porter et payer, le jeune homme allait reprendre la parole.

"- Bon, et bien on va retourner sur la côte. On doit de toute façon regarder notre logue pose avant de partir. On reviendra dans deux-trois jours récupérer des provisions, je compte sur toi pour nous mettre de côté le plus gros stock de tout ce que tu pourras trouver. "

C'est ainsi que le petit groupe allait donc rejoindre le reste de l'équipage, ou plutôt qu'ils allaient tenter avant d'être arrêter par les enfants.

"- Attendez ! Le robot avait dit qu'il nous montrerait des tours !"

"- Et on veut caresser la madame ! "

Soufflant puis hochant de la tête, il allait laisser Klaus et Kitsuna se dépêtrer de cette galère tout seul.

"- Très bien, mais on repartira dans une heure, on a des choses à faire."

S'asseyant sur le côté en attendant, évidemment attirant bien moins les enfants que le reste de ses camarades, le jeune homme allait donc patiemment attendre. Il n'avait plus que ça a faire dans tout les cas.

https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1430
Popularité: -43
Intégrité: -41

Ven 30 Avr 2021 - 15:32


Une touche de sucre dans ce monde de fou



Les enfants de cette île semblait adorable pour certains, mais très méfiant pour d'autres. Comment en étaient-ils arrivés là ? Dans un endroit aussi misérable ? Dans quel but ? Qui étaient le responsable ? Tandis que Klaus prenait à son tour la parole une petite fille se dirigeait vers moi les bras tendus. elle voulait me caresser ? Je souriais la voyant se rapprocher lui présentant le haut de mon crâne avant qu'un autre de leur groupe lui disait de se méfier et de s'intéresser à notre ami mécanique. La petite n'osait plus pour le moment venir me gratouiller la tête. Dommage, j'aimais bien moi les frotti-frotta sur le bourrichon moi. Je riais alors de façon amusée en voyant notre médecin dans son "accoutrement" de nounou promettant de montrer quelques tours de passe-passe si les enfants nous en disaient bien plus sur le lieu. Le nom "Innocence Land" sortait alors de la bouche de l'un d'entre eux. Mentionnant que des adultes la nommée ainsi... Pourquoi n'étaient-ils pas rester avec eux voyant qu'ils étaient totalement livrés à eux même ? Etrange histoire tout de même, mais pour le moment je me taisais. Je continuais d'écouter la suite où notre capitaine allait clarifier les choses pour partir sur de "nouvelles bases" suite à la méfiance des garnements. Notre objectif premier et notre capitaine ne l'oubliait pas, faire des réserves pour l'équipage après toutes nos mésaventures et nos fuites. Le petiot nous disait qu'il y avait un marché non loin de là et nous décidions tous de le suivre pour faire quelques emplettes. Hélas, la situation était bien plus catastrophique que je ne l'imaginais ! Je chuchotais à l'oreille de Klaus:

- Kitsuna: Ils ne vont pas survivre indéfiniment comme ça... On peut pas faire quelque chose pour eux ?

Au même moment Edward achetait les pauvres légumes et poissons trainant sur le comptoir. La mine attristée de voir un tel spectacle pour ces pauvres enfants me rappelait de douloureux souvenirs... Celui de voir mes camarades, lors de ma détention auprès de ma mère, se battre pour un malheureux morceau de pain, affamés et épuisés à travailler en tant qu'esclave avant d'être brutalement séparés et vendus à des types encore plus louches... Je sortais rapidement de mes pensées en entendant le capitaine vouloir repartir et revenir dans deux ou trois jours. Alors que je voulais protester et lui faire une demande particulière, les enfants rouspétaient en mentionnant la promesse faite par Klaus. Je déglutissais en écoutant que certains voulaient faire de moi une peluche... J'aimais bien les gratouilles, mais pas tous en même temps ! Observant mon maître d'un air de chien battu, celui-ci acceptait la "requête" des gamins. La petite Anna ne sa faisait pas prier avant de se jeter à mes jambes suivit de deux, trois camarades. Ils étaient si jeune, si petit et tellement seul. Je les fixais un à un avec la plus grande attention avant de me mettre à nouveau à genoux pour les laisser me gratouiller la tête.

- Kitsuna: Allez-y les enfants. Chacun son tour. Promis je ne mords pas, je ne suis pas un grand méchant loup.

Ironique pour quelqu'un qui en possédait les gênes me disais-je. Les uns après les autres ils me caressaient le haut du crâne, ainsi que mes oreilles et s'amusaient avec ma queue fluffy. Soudainement, une idée me parvenait à l'esprit après ce petit moment de détente. Si nous avions un peu de temps à leur consacrer, autant leur apprendre quelque chose d'utile ! Je devais essayer pour leur permettre de tenir le temps de revenir même si l'idée de les délaisser ne me plaisait pas.

- Kitsuna: Les enfants, j'ai une idée. Est-ce que vous savez tous pêcher ? Ou connaissez-vous des arbres fruitier dans les parages ?

- Garçon: Ben oui, vous n'avez pas vu les poissons sur l'étalage plus tôt ? Se vantait le jeune homme de tout à l'heure.

- Fille: Il y a pleins d'arbres plus loin, mais on a pas mangé les fruits. On y connait rien et on veut pas essayer.

Rétorquait une autre petite. Plutôt intéressant de savoir que l'île possédait quelques baies ou autres substances. Ca pourrait peut-être nous être utile au passage ? Je faisais signe au capitaine avant de courir et de me stopper net devant lui le visage lumineux.

- Kitsuna: Capitaine ! Apparemment il y a des fruits qui sont inconnus aux enfants sur l'île. Faisons un détour pour voir de quoi il s'agit avant de reprendre la route. Enfin, si c'est possible ?

Demandais-je la tête penchant sur le côté droit, le regard de chien battu et la queue se mouvant dans tous les sens.
https://www.onepiece-requiem.net/t22341-kitsuna-larocaille-presentation-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t22386-fiche-technique-kitsuna-
Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 3001
Popularité: -162
Intégrité: -137

Jeu 6 Mai 2021 - 12:32

La journée se passait assez bien a vrai dire. Tranquille de son côté, le capitaine réfléchissait à la suite. Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire pour s'en sortir et bel et bien partir de cette île avec assez de provision. Il savait que c'était plus que nécessaire pour qu'il n'y ai pas de pertes dans l'équipage voir pire, une mutinerie. Il serait bien embarqué s'il se retrouvait avec une soixantaine d'hommes affamés sur les bras.

C'était à ce moment-là que Kitsuna allait encore prouver son innocence par une demande plus que particulière. Elle voulait aller voir les arbres fruitiers des environs pour savoir si c'était possible d'en tirer quelque chose en gros. D'une manière étrange, elle allait ceci-dit ensuite faire une sorte de mou d'animal apeuré. Pourquoi faisait-elle toujours ça après plusieurs semaines dans l'équipage ? Edward n'avait jamais été ni violent envers elle et n'avait même jamais levé la voix. C'était curieux, il devait voir ça un jour. Mais pour l'heure, il allait juste acquiescer, c'était une bonne idée après tout.

"- Pourquoi pas. Et autant les montrer aux enfants. Après tout, si on doit payer les fruits, c'est bien normal que ça ne soit pas à nous de faire tout le taff. Bon, même si je préfère qu'on fasse d'abord une petite ronde nous, au cas où. "

Dans cette zone inconnue, il était impossible de savoir s'il n'y avait pas des animaux sauvages ou autres. Et même si le Serpent était de base assez peu consentant aux dangers, il ne croiserait sans doute rien plus fort qu'une flotte entière de la marine, si vous voyez ce que je veux dire.

Après s'être mit d'accord, ils partiraient donc faire leur petite patrouille dans les bois, non sans avoir évidement prévenu Klaus qui serait pour sa part chargé de contrôler que la mise en place du campement en tant que second. Puis c'est vrai que le capitaine n'avait jamais passé du temps avec sa navigatrice, il serait intéressant de voir comment elle se comporterait en étant seule avec lui.

"- C'est parti ? "

Le duo allait donc ensuite se mettre en chemin. Sur la route, ils pouvaient se rendre compte qu'en effet, il ne manquait pas d'arbres sur cette île. C'était assez triste à dire comme ça, mais ça se voyait que ce côté de l'île n'avait pas été habité par des adultes depuis un moment. Mais bon, c'était aussi le moment de faire la discussion, c'est donc avec un visage assez neutre qu'Edward allait prendre la parole.

"- Sinon, j'étais assez curieux en fait. Comment tu te sens avec nous ? C'est vrai que ça commence à faire un moment que tu es dans l'équipage et au final, c'est vrai que je n'ai jamais pu avoir ton ressenti. "

La place de Kitsuna était importante et l'homme aux yeux rouges le savait. Elle avait beau être assez peu combattive, de par ses capacités, elle s'était rapidement démarquée des autres. Si elle avait un peu moins de naïveté, elle serait une sacré bonne pirate. Mais dans tout les cas, en attendant que ça soit le cas, il fallait bien s'assurer qu'elle se sente au moins dans de bonnes conditions pour être efficace.

Puis dans tout les cas, ça ferait une petite distraction sur la route de cette quête des fruits inconnus.
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1430
Popularité: -43
Intégrité: -41

Mar 11 Mai 2021 - 0:09


Une touche de sucre dans ce monde de fou




- Kitsuna: D'accord capitaine. Faisons une ronde avant alors !

Je bougeais mes oreilles en direction de Klaus qui nous rejoignait après s'être fait assez embêter par les enfants. Edward lui donnait donc l'ordre suivant, celui de monter le campement et de s'occuper de l'équipage en usant de son rôle de second. Je suivais alors le capitaine et nous entamions notre randonner.

- Kitsuna: Je.. vous suis ! Ah ah !

Je n'avais pas l'habitude de passer du temps seul à seul avec mon maître en général. Cela me rendait un peu nerveuse, car au fond il était à la fois mon sauveur, mais une personne dont je ne connaissais pas grande chose. J'en riais légèrement sans vraiment le vouloir et m'en apercevoir. Nous observions tout les deux l'environnement et effectivement, cette île pullulait d'arbres fruités. Maintenant il ne manquait plus qu'à savoir s'ils étaient comestibles ou non. Mais cette question me sortait vite de la tête lorsque le Serpent entamait un sujet de conversation auquel je ne pensais jamais.

- Kitsuna: Heu... disons que je n'ai pas réfléchi à cette question. Je dois vous avouez que je n'ai aucun avis réel sur le sujet.

Mettant ma main sous mon menton pour signifier que je réfléchissais, je finissais tout de même par ajouter:

- Kitsuna: Après tout, je suis une ancienne esclave et je ne vis que pour obéir, ma... capitaine.

Je m'asseyais en face de lui, remuant ma queue dans tous les sens, les oreilles droites comme des piques et le regard pétillant.

- Kitsuna: Mais autrement, tout les membres de l'équipage sont gentils avec moi et je me suis plutôt bien acclimatée avec vous tous ! Ca n'a rien à voir avec celui de James Silver !

Oups, la boulette ! C'était sorti tout seul ! J'avais peur de la réaction qu'Edward pouvait avoir en mentionnant le nom et comparant les deux équipages du défunt pirate, car jusqu'à maintenant sa manière de procéder face à un adversaire était radicale et ca me faisait peur. D'ailleurs, je me mémorisais encore ce douloureux souvenir d'avoir arracher les pauvres doigts de cet homme pointant son arme à feu dans ma direction. Je secouais la tête pour me chasser assez rapidement ces idées noires avant de m'avancer à quatre pattes et de me coller à la jambe de mon maître. J'étais quand même contente d'être auprès de Minaro et mon avenir à ses côtés s'avérait plutôt prometteur ! Je lui souriais pour lui montrer ma satisfaction et je ne voulais pas qu'il pensait que je me sentais à part, loin de là !

- Kitsuna: Alors, on continue la promenade ?

Disais-je en me redressant de mes deux mètres de haut pointant du doigt ces fabuleux arbres, d'une voix enjouée avant de joindre mes deux mains dans le dos en attendant la réponse du capitaine.
https://www.onepiece-requiem.net/t22341-kitsuna-larocaille-presentation-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t22386-fiche-technique-kitsuna-
Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 3001
Popularité: -162
Intégrité: -137

Mar 11 Mai 2021 - 0:54

Les réponses de Kitsuna étaient très éclairantes sur sa manière de penser. Elle était à la fois très positive, mais en même temps, et son tic de langage le trahissait, elle se sentait comme une esclave au service d'Edward. Ce dernier tiqua sur ça au point que ça évinçait tout le reste des réponses semblaient sans intérêt. Qu'est-ce qu'elle avait bien pu vivre pour avoir une telle philosophie ? C'était décontenançant. Surtout que pour le Serpent, c'était un aveu qu'elle ne ferait jamais rien par elle même, en attente perpétuelle d'ordres de la part de celui qu'elle considérait comme son maître. Et même pire, elle changerait d'allégeance si un nouveau maître se présentait, comme elle l'avait déjà fait en faisant rapidement fît de son ancienne vie auprès de James Silver en rejoignant les Ouroboros.

Plus il y réfléchissait, moins le capitaine voulait d'une loyauté aussi superficielle que celle qu'un statut de maître et d'esclave donnait. Et en profitant de ces instants seuls, il tenterait de régler le problème. Tout dans la subtilité.

"- Très bien. Déshabille-toi. Intégralement. "

Pour enfoncer le marteau, il allait poursuivre d'une manière odieuse, même pour quelqu'un d'aussi manipulateur que lui.

"- Après tout, si tu es mon esclave, comme tu semble le croire, je peux bien en profiter et t'utiliser comme objet intime non ? "

Le jeune homme avait un visage stoïque. Il était debout. L'air froid et le regard si neutre qu'on ne verrait qu'un trou noir si on essayait de le sonder.

Il souhaitait juste savoir comment la louve réagirait à quelque chose d'aussi net. Au fond de son être, il priait pour qu'elle s'insurge. Chaque personne ayant un minimum d'amour propre dans ce monde s'indignerait dans le meilleur des cas, et dans le pire, lui collerait une droite bien méritée. Et si la navigatrice s'exécutait, c'était vraiment qu'il serait très dur de lui faire entendre le fait qu'elle avait le droit de se considérer comme quelqu'un à part entière, et non l'objet de quelqu'un d'autre.

Qui plus est, il faisait encore jour et il savait que les arbres fruitiers ne s'envolerait pas. Il avait donc largement le temps d'essayer de la pousser à essayer de se libérer de cette relation malsaine dans laquelle elle s'était enfermée.

Alors que le vent soufflait, il ne restait plus qu'à attendre sa réaction, en espérant que ça serait la bonne sous la seule pensée d'Edward.

* - Ne le fait pas ! Tu es une personne, pas un objet ! *
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1