-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

Au-Delà des Abysses : La Quête de la Rédemption Alcoolique

Lorédia Dermine, revenait dans maintenant une semaine. C’était le délai imposé par le maire pour que le jeune homme disparaisse de Sirup. Pourquoi ? Car dans un accès de rage aveugle, le jeune Ronan, consumé par une colère dévastatrice, déchaina une fureur sauvage en laissant ses poings s'abattre avec une violence inouïe sur un autre enfant, à peine plus jeune que lui. Tel un torrent déchainé, sa rage déferla avec une férocité brutale, anéantissant presque l'innocence qui régnait sur l'ile.

Dès lors, Ronan fit face aux conséquences de son acte impulsif avec une conscience lourde. Il se rendit compte qu'il était responsable de la perturbation causée, et cette prise de conscience accentua davantage le poids qui pesait sur ses épaules. Il réalisa que son comportement avait eu un impact bien au-delà de l'affrontement lui-même. C'était la goute de trop pour le village qui supportait ce gosse depuis maintenant trop longtemps.

"Les autorités locales", saisissant l'ampleur de la situation, firent peser sur Ronan un ultimatum implacable : quitter l'ile qui l'avait vu grandir, abandonner son havre insulaire en deux semaines à peine (Le temps que Lorédia Dermine revienne de son voyage). Cette décision, bien qu'amère, était pour lui la manifestation tangible de sa responsabilité dans cet acte regrettable.

«Alllezzz, envole-toi mon gros ». Ronan poussa l’hideuse barque dans l’eau océanique et cette dernière coula au premier contact entier avec l’eau. Voyant sa progéniture nager médiocrement, le garçon commença à frapper dans le vide, donner des coups de pieds dans le sable. « Merde, Merde, Merde […] Bordel de merde de… MRRRRRRR ». Il grogna. Il se tordit dans tous les sens et contracta sa mâchoire tellement la frustration était profonde et sincère.

Il fallait dire que l’orphelin n’avait pas un sous, et n’avait aucun moyen viable pour pouvoir partir d’ici si ce n’était de construire son propre bateau. Problème, il n’avait aucun talent dans la charpenterie. D’ailleurs dans aucun domaine manuel. « Je suis vraiment une merde » se chuchota t’il.

Après sa petite crise, il s’assit sur le sable tiède de la plage en soupirant, comme épuisé par le reste d’énergie qu’il venait de dépenser. Quelques petites vagues vinrent embrasser ses pieds et le soleil tapait sur son visage déshydrater. Il était bien là. Il ferma les yeux , s'assoupi le temps d’un petit instant et profita de ce qu’il avait déjà mais qui commençait à se faire rare, et bientôt inexistant.

Il suffisait d’un bruit de fond pour réveiller Ronan. Le bruit d’une foule qui s’agitait de plus en plus. Bizarre. Pensa le garçon. Il fallait dire qu’ici, c’était plutôt calme, et que lorsque une foule faisait autant de bruit, une mauvaise nouvelle s’annonçait. Effectivement, cela n’allait pas être une bonne nouvelle… Aux premiers abords.

Il se redressa difficilement. En pensant plus à son hideuse barque qu’à l’agitation constante non loin de lui. Sa barque était au bord de la plage, même pas un mètre de lui. Affalait sur le plage. Impotent sur l’eau. Il donna un coup de pied à la barque, encore furieux de son échec.  

Il s’en alla en direction de la foule, disposé en arc de cercle sur le sable chaud de Sirup, autour de quelque chose… ou de quelqu’un. Quoi ? Qui ? Il allait bientôt le savoir. Ce qui était sur c’était que cela avait l’air bien intéressant.

Il se faufila dans la foule pour passer au premier rang de la singerie qui devait se passer au milieu de l’arc.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26140-ronan-quickness

L'arrivée du Binks

Suite à ses mésevantures sur Sirup, Grimmjack réalise que devenir chasseur de prime et capturer des pirates sera plus long et laborieux que prévu. Après avoir fait le tour de l'île, il se trouve sur une des deux plages qui bordent la côte, vagabondant en plein désespoir.


Mon pied s'écrasa sur un caillou dans le sable fin. Il vola deux trois mètres devant moi. Puis, en trainant la patte, la mine effarée, je refis le même geste, encore et encore.

La vie de chasseur de prime n'était pas aussi fascinante que je l'avais imaginé. Cela faisait une semaine que j'avais quitté mon île natale d'Alba et, en posant le pied sur Sirup, je m'imaginais déjà couvert de gloire et de berrys, mis la main sur de vils criminels, acclamé comme un héros par des foules en folie...

Bien sur, rien de tout ça n'était arrivé. La gloire et les sous ? Toujours les poches trouées. Les vils criminels ? Il y avait bien Fin Berick que j'avais combattu mais il n'était ni vil, ni criminel. Acclamé par une foule en folie ? Si seulement il y avait une foule dans ce trou perdu, déjà ...

Du coup, j'errais comme une âme sans but, comme un vagabond sans domicile, comme un chasseur de prime sans proie. Puis, alors que le caillou que je balançais depuis une dizaine de minutes déjà se perdit dans la mer suite à un tir incontrôlé, je vis un rassemblement au loin.
Au début, je croyais que c'était une hallucination ... Que faisaient tous les villageois ici ?! Je devais manquer d'eau et de nourriture ! Peut-être était ce un mirage !
Un regain d'énergie traversa mon être. Mon instinct me dictait d'y aller, qu'il se passait quelque chose d'hors du commun ! Alors que je m'approchais en grand pas, je compris que la foule encerclait quelqu'un. Bien que j'étais plus haut que la moyenne des locaux, j'eu tout de même un peu de mal à me faufiler et arriver aux premières loges.

- Un pirate ! C'est un pirate échoué sur la plage !
- Mais non, ce n'est pas un pirate, c'est un corsaire !
- Qu'elle est la différence de toute façon ?! Ces forbans sont sans foi ni loi !
- Il aurait couler un navire pirate au large la veille ! Il faut l'aider !

C'est alors qu'en jouant des épaules j'arriva au centre et vis cette personne qui semblait morte avachie sur le sable. Quand celui-ci reprit peu à peu connaissance, la foule se tut immédiatement. L'homme se releva en titubant, une bouteille de saké à la main et son premier réflexe fut de boire dedans. Il s'énerva en s'apercevant qu'elle était vide et la jeta au sol. C'était bien lui, un corsaire redouté des mers ...

Ottelo "Envy" Binks:

- Raaaaaaaaaah ! Hips ! ... Ces foutus pirates de pacotilles .... Hic ! ... Criait-il, fou de rage, en titubant. Hips ! ... Et moi .... Hic ! .... Et moi je peux même pas retrouver ce divin trésor maintenant ! Raaaaaaaaah ! Hic !

Cette star, bien que redouté, avait mis un froid dans l'assemblée. Personne n'osait le déranger dans sa colère. Certains civils s'imaginaient même le pire.
Le Binks, tant qu'à lui, prit quelque temps avant de se rendre compte ou il était et surtout, par qui il était entouré. Il se mit alors à scander sur le foule.

- Vous tous la ! ... Hips ! ... Vous allez m'aidez ! Sinon je brûle tout ici ! .... Hic ! ... Trouvez moi deux gars que je vais embarquer pour une mission ! Hips ! ... Je veux des costauds, sinon ça ... Hips ! ... Sinon, ça va barder !

La foule, apeuré, crut au sérieux de ses menaces. Chacun se regardèrent dans le blanc des yeux. Il était certains que les citoyens de Sirup allaient coopérer pour éviter des représailles de ce bandit des grands chemins ... Et puis, un des hommes, qui balayait du regard la populace aux alentours tiqua sur mon visage.

- Lui ! La ! C'est un soit disant chasseur de prime ! Ca fait trois jours qu'il erre sur notre île !
- Oui ! Prenez-le ! Il est brave et fort comme vous le souhaité !
- Prenez Ronan aussi ! De toute façon il doit quitter l'île !
- Oui ! Excellente idée ! Choisissez les monsieur le corsaire !

Euh ... Qui était brave et fort ? Moi ?! Car j'avais un léger doute tout de même .... Certes j'étais chasseur de prime depuis peu, m'enfin voila quoi ...
J'avais pas trop le choix à vrai dire. La foule s'unissait pour nous pousser de force au centre de l'attention, face à Binks et son tempérament colérique.

Je salua timidement ce corsaire redouté et le jeune garçon qui m'accompagnait. Ottelo reprit des siennes et hurla sur les citoyens qui pensaient être enfin sauvés.

- Hips ! ... Maintenant cassez-vous ! Ou je brûle tout quand même ! Hic ! ... Puis son regard se posa sur nous. Vous deux ... Hic ! Suivez moi ...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25582-scarecrow-grimmjack
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25574-grimmjack-le-chasseur-solitaire

L'alcool n'est pas de l'eau

Une nouvelle aventure se dressait face à moi ! Après les péripéties des derniers jours, celle-ci promettait d'être encore plus extravagante !


J'avoue, je ne savais pas trop ce que je faisais la. Le jeune garçon - Ronan de ce que j'avais compris - et moi même suivions ce corsaire. Il paraissait redoutable, c'est vrai. Mais aussi particulièrement saoul.

Alors qu'on marchait tous les trois sur la plage (ou plutôt tous les deux, car cet éminent spécimen titubait plus qu'autre chose ...) il nous expliqua la raison de sa quête.

- Hic ! Ces foutus pirates de pacotilles ... Hic ... Ils ont coulés avec leur trésor ... Hic ! Vou savez de quel trésor je parle bande d emerdeux ?! Hic ...

On se regarda avec le jeune homme dans l'incompréhension la plus totale. Notre silence était notre seule réponse.

- Un ChateauVieux du Don des Saints ! Hic ! Et pas ... Hic ... Pas n'importe lequel ... Hic ... Un grand cru de 1594 !

On en comprenait toujours rien. Alors que je me frottais le menton, réunissant le plus d'indice pour déchiffrer tout ça, je finis par enfin percuter.

- Ce que vous recherchez c'est ... C'est du vin ?
- Ta gueule connard ! Hic ! Pas n'importe quel vin .... Hic ... C'est ... Hic ... C'est .... C'est LE vin ! Hic !

Quel grossier personnage ! Sa quête semblait noble - certes - mais ce poivrot semblait tout avoir d'un clochard alcoolique anonyme ! Et j'en savais bien des choses à ce sujet, vous n'avez qu'à demander a Fin Berrick !

- Il est ... Hic ... Le Binks fit une pause en finissant sa bouteille de saké cul sec ... Il est ... Hic ... Il est ... Il la jeta sur la plage et s'essuya les lèvres tel un dépravé ... Il est ...

Et pouf. Extinction des feus. Le corps du Binks tomba à la renverse comme si on venait d'appuyer sur le bouton d'arrêt d'urgence ...
Je me rapprocha de lui et le saisis par les épaules en le secouant le plus fort possible ...

- Il est QUOI ?!!!

Mais rien ne fut. Ce corsaire venait de s'endormir d'un coup d'un seul et au vu des ronflements qu'il émettait, c'était pas demain la veille qu'il allait se réveiller ...

- Euh ... On en fait quoi ?
- Hummm ...

C'était une bonne question. Qu'allait t'il advenir de ce village si un homme de sa trempe se réveillait sans nectar ? Ou pire, en gueule de bois ?! Lui qui menaçait déjà de tout brûler ...
Puis, en balayant mon regard au loin, j'eu un éclair de génie...

- J'ai une idée.

Je pris le corps inerte de l'homme (qu'est ce qu'il était lourd bon Dieu) et l'amena plus loin. Il y avait une petite barque vide de pêcheur qui n'attendait que nous.

- Si on te pose la question, tu n'as qu'à dire que ce gars a réquisitionné la chaloupe. C'est qu'un pirate de toute façon ...

Je balança son corps dedans, retira les noeuds de l'embarcation et d'un grand coup de pied la poussa sur l'eau. Plus qu'à prendre le large et on était débarrassé de cette menace !

Je partis alors sans un mot, juste un petit geste de la main envers Ronan comme guise de salut.
Je continua à marcher, encore et encore.
Une seule question me rongeait l'esprit : il est QUOI ?!!!!


Question qui n'aura jamais de réponse, j'imagine...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25582-scarecrow-grimmjack
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25574-grimmjack-le-chasseur-solitaire