Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

Le Petit Robert incarné

Le Petit Robert incarné Tumblr_oyuh8qz2re1w4ph5zo3_540

海 軍

∆ Feat. Clotho ∆


La défaite n'était pas une inconnue pour Ambrosias. Elle l'avait connu par le passé, et à plusieurs reprises. D'abord sur Tanuki quand elle avait été brûlée sur la moitié du corps. Plus tard sur Goa et ensuite dans sa caserner de Kikai no Shima. Son bras lui avait été arraché et son ami enlevé. Toujours elle se relevait, plus forte, mais toujours moins elle-même. Les affres de la vie ne cessaient de la rendre plus aigrie et impitoyable. La spirale de haine dans laquelle elle s'enfonçait avec le temps ressemblait à s'y méprendre à un trou sans fin. Non content de l'avoir battu deux fois, le capitaine Anstsis, connu comme étant le Métamorphe, l'avait battu une fois encore et ramené sur Armada. Pour une contre-amiral, c'était déjà une situation intolérable, mais pour quelqu'un, comme elle, qui haïssait plus que tous les pirates, c'était une véritable torture. À cette souffrance mentale, d'autres, physiques, n'avaient pas tardé à s'ajouter. Peu nourrie, battue, maltraitée, la militaire était mise à rude épreuve. Enchaînée avec du granit marin, elle avait été rendue totalement incapable de se défendre. Pire encore, l'alliage de la mer l'avait même coupé des animaux en la privant des pouvoirs liés à son fruit du démon. Seule, désespérée, sans espoir véritable, Ambrosias n'attendait plus que la douce délivrance de la mort. Malheureusement, elle savait qu'elle ne viendrait pas vite.


Sur une place centrale du cadran de Reyson, la contre-amiral Gentry, sous la bonne garde d'un homme du Métamorphe, était mise au pilori. À ses côtés, Marin, un étrange et sadique lutin, faisait payer les passants pour avoir le droit de lui jeter des tomates en plein visage. S'ils payaient assez cher, ils pouvaient également la frapper directement oui lui cracher au visage. Humiliée et malmenée, la pauvre jeune femme se terrait dans le silence, endurant du mieux qu'elle le pouvait la situation.


Pour la manchote, le temps était devenu une notion assez relative. Elle avait du mal à savoir depuis combien de temps elle était là. Cela ne l'empêchait pas de demeurer à peu près consciente de son environnement. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle leva les yeux vers un visage connu. Ce n'était pas le seul qu'elle avait croisé depuis son arrivée, mais celui là n'était pas n'importe qui. Se dressant fièrement face à la militaire captive, le célèbre capitaine Clotho, légende pirate, était présent. Face à l'Empereur Red, il faisait pâle figure, mais cela ne le rendait pas moins terrifiant. Muette, Ambrosias n'avait pas la force de lutter, aussi baissa-t-elle simplement la tête, indifférente face à la suite.





© ciitroon
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
« Capitaine ! Capitaine !
Calme toi Marvin. Je te sens excité depuis un bon kilomètre.
C'est énorme aussi faut dire.
Quoi ? Tu parles de la foule amassée là bas ? Pardon ?! Une contre-amirale ?! La petite fille du chef des armées du gouvernement mondial ? On parle bien du type en fauteuil roulant qui dirige la marine ?
... Tes chiant quand tu fais ça ?
Quoi ? Ah, ça. »

Oui, il na pas besoin de parler quand je peux voir la conversation qu'on a dans ma vision du futur. On me dit tout le temps que c'est chiant. Mais merde, je ne me suis pas entraîné des mois durant pour ne pas l'utiliser ce putain de haki. Je le remercie de l'info et l'envoie chercher Igy, un de mes hommes de main. Il est temps de mettre à profit son pouvoir. Je traverse Armada jusqu'à arriver à Mascarade, le quartier du capitaine Antis. Celui même voulant mettre fin au buster call, menaçant le gouvernement mondial de diverses actions intéressantes. Là, sur une place, au milieu dune foule décidée à se passer les nerfs, la dite contre-amirale de la marine. Les gens payent même pour avoir le droit à jeter des légumes sur la prisonnière. Je soupire. Un coup de haki royal et les randoms tombent au sol, la bave aux lèvres. De réveillé, il ne reste que quatre personnes, elle, moi-même, Marin et Igy qui venait de rejoindre la fête. Je me dirige vers l'arriviste.

« Ne soyons pas les barbares que les marins nous décrivent. Ce n'est pas parce queux nous maltraitent en nous attrapant que nous devons faire pareil. Je n'aime pas enlever la fierté des gens. Si tu as un problème avec ça, dis à Reyson de venir me voir. »

Bousculer les codes, oui, je sais faire. Et j'aime ça. Et je suis doué. Qui aurait crût que je serais intervenu en faveur de la prisonnière ? Je fais un signe et il sen va en courant.

« Reyson ne devrait pas toucher à l'orgueil des gens, c'est dangereux. Nous ne sommes pas des fous.
Venant de celui qui s'est arraché un bras pour vaincre un colonel délite, c'est gonflé comme déclaration.
Moi c'est moi.
Ben voyons. Fais ce que je dis, pas ce que je fais, hein ? Et bah je t'emmerde, tiens.
... Tu sais quand même que la peine de mort n'est pas abolie sur Armada, hein ? Et que je ne suis pas forcément quelqu'un de clément ?
Mon cul.
Plus tard si tu veux, mais pas ici.
... Tu donnes ce que tu reçois, donc j'ai aucun soucis à me faire. Mais bon, tu mas fait venir pour quoi ?
Pour elle.
Hum, je vois. »

Il s'approche mais je le stoppe rapidement. Les présentations s'imposent.

« Contre-amirale Ambrosias Gentry il parait. Ravi de faire votre connaissance. J'imagine que ce n'est pas votre cas. Ne vous inquiétez pas, les abrutis ne vous embêteront plus. J'aimerais qu'on prenne quelques minutes pour se connaître vous et moi. »

Je lui tend un verre d'eau. Va-t-elle penser qu'il est empoisonné ? Sûrement. Mais elle est à notre merci, sur une île sans marine, avec uniquement des pirates, aucun secours n'arrive pour elle, donc on peut faire d'elle ce que l'on veut. Quelle raison aurais-je d'empoisonner une prisonnière ? Non, mon plan est plus élaboré que ça. Va-t-elle relever que je suis cens avoir perdu mon bras, mais que les deux sont bels et bien présents ? Possible. A moins qu'elle ne soit pas en état, ce qui est clairement compréhensible. Suis-je vraiment le psychopathe décrit dans les journaux ?

« Il parait que vous venez de Tanuki. Comment est-ce là-bas ? »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rp
Le Petit Robert incarné Tumblr_oyuh8qz2re1w4ph5zo3_540

海 軍

∆ Feat. Clotho ∆


Accepter la charité venant d'un pirate était tout bonnement hors de question pour la contre-amiral. Même si elle mourrait de soif, elle s'y refusait avec obstination. Ce n'était pas crainte d'être empoisonnée, mais bien par fierté et surtout par haine de ce que tous ces meurtriers sans foi ni lois représentaient pour elle. Au moins, Clotho venait de lui faire gagner un peu de répit. Plus de tomates, plus d'insultes, lui la traitait avec respect, ce qui n'était plus chose courante désormais. Si Ambrosias avait été moins obtus, peut-être l'aurait-elle remarqué, mais ce n'était pas le cas. Pour elle, cette légende de la flibusterie n'était rien d'autre qu'un criminel. Levant quelques secondes les yeux vers l'homme qui se tenait face à elle, la militaire s'étonna effectivement de voir qu'il n'était plus manchot comme elle. Soit les informations à sont sujet étaient fausses, soit c'était un surhomme.


« Tranquille. »


C'était l'adjectif qui définissait le mieux son île natale. Calme, paisible, un véritable petit havre de paix, du moins quand il n'était pas attaqué par d'odieux pirates dans le même genre que Clotho.


« Peu de richesses, donc peu d'intérêt pour les vermines qui peuplent ce conglomérat de tueurs que vous appelez Armada. »


Fatiguée, blessée et privée de ses pouvoirs, Ambrosias n'était plus que l'ombre d'elle-même. Le simple fait de se lancer dans une joute verbale avec le pirate la fatiguait d'avance. Elle ne s'en sentait tout bonnement pas capable.


« Qu'est-ce que vous me voulez, capitaine Tas'natak ? »


Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le fait de vouvoyer les pirates n'était pas chez Ambrosias une marque de respect mais bien un moyen pour elle de rester loin de ces crapules. Jusque dans les paroles, elle tenait à garder une distance de sécurité avec eux.




© ciitroon
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Le soucis de l'empathie, c'est qu'on sait tout de suite ce que ressent la personne en face. Je soupire.

'' Parce que MarieJoie abrite moins de tueurs peut-être ? La différence entre pirates et membres du cipher pol, c'est que les pirates ne se cachent pas derrière de beaux prétextes. On veut faire quelque chose, on le fait. Nous n'obéissons pas aux ordres sans réfléchir, nous avons notre libre arbitre, contrairement aux membres endoctrinés de l'agence du gouvernement. ''

Elle ne l'avouera jamais, elle n'y pensera même pas. Et pourtant, c'est la vérité. Tanuki ressemble à Troop Erdu on dirait. Pas grand chose ne se passe, on vit avec des bouseux, on mange avec des bouseux. Le QI général ne doit pas dépasser la cinquantaine normalement. Je ne m'y suis jamais vraiment senti chez moi là-bas. Et pourtant, depuis que l'île a été rasée et remplacée, ça me manque. L'odeur de boue et de bois typique de l'île, je ne sait pas la recréer, malgré mes essais.

'' Je suis simplement venu discuter, et avoir quelques informations intéressantes. A vous de voir si l'on reste civilisés ou non. ''

Igy se rapproche de nous. Il sait la femme faible à cause du granit marin qui la prive de son fruit du démon, de ses hakis et de ses forces. Sans eux, que reste-t-il à quelqu'un ? Pas grand chose. Je ne ressens pas de haine envers la contre-amirale, elle ne fait que suivre les ordres et ne semble pas tyranniser les gens. On dirait quelle représente les valeurs que j'apprécie chez la marine. C'est contre le gouvernement mondial que j'ai une dent, pas la marine. Elle, elle essaie de faire ce quelle peut pour améliorer le monde. En général. Le gouvernement, lui, créée des guerres, massacre des innocents quand ça l'arrange et met ça sur le dos d'autres personnes. Oui, Ambrosias ne trouvera aucun sentiment à son égard, j'ai appris à masquer mes émotions.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rp
Le Petit Robert incarné Tumblr_oyuh8qz2re1w4ph5zo3_540

海 軍

∆ Feat. Clotho ∆


Ce n'était certainement pas la première fois que la militaire entendait un forban comparer le Gouvernement à la piraterie. Pour eux, c'était souvent un moyen parfaitement fallacieux de justifier le fait de faire tout et n'importe quoi. En d'autres termes, pour elle, ce discours avait la même valeur qu'une tas de fumier. Levant les yeux au ciel, elle ne prit même pas la peine de répondre à cette première pique. La réalité était que tout cela était bien plus compliqué, mais Ambrosias n'avait pas envie d'y réfléchir, elle n'en avait de toute façon pas l'énergie.


« Civilisés ? »


Relevant légèrement la tête, la femme marqua un temps d’arrêt. Se rendait-il seulement compte du ridicule de la situation ?


« Je suis clouée au piloris, littéralement. Avant votre arrivée on payait pour m'humilier. Civilisés ? Quelle vaste blague. Dites moi simplement ce que vous voulez réellement. »


Soupirant, la militaire enchaînée baissa de nouveau la tête. Elle était à sa merci de toute façon. Dans un premier temps, mieux valait privilégier la méthode douce. Qu'il la frappe, qu'il la torture, ce ne serait pas le premier à le faire sur Armada, mais elle garderait la silence. Si Reyson n'avait rien tiré d'elle, Clotho ne ferait pas exception. Du moins, le pensait-elle alors.




© ciitroon
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Bon. Une tête de mule. Encore une qui met le gouvernement sur un piédestal. 'Il est tout beau tout propre le gm, c'est le meilleur.' Elle ne cherche même pas à réfléchir par elle-même, préférant s'emmurer dans la dualité de son monde. Les pirates sont mauvais, le gouvernement est LE bien. Elle ne voit même pas la différence que je fais entre la marine et l'organe politique dirigeant le monde. Peine perdue, manque de temps et de volonté, j'ai d'autres choses à faire. Un coup de haki royal vient la frapper sans prévenir. Cela ne la rend pas inconsciente, évidemment, sinon elle n'aurait pas son rang. Mais elle reçoit un puissant choc qui vient amoindrir ses défenses mentales. Ma main crée du bonbon qui vient se déverser sur son torse formant un symbole qui prend une teinte grise. Mes capacités sont axées sur le contrôle mental et le changement de psychologie. Contrairement à Red qui est axé combat au corps-à-corps, Izya qui est sur du feu, Reyson qui fait office d'arme de dissuasion. Manipuler les gens, je sais faire. Je fais signe à Igy d'enfin faire son travail.

'' Vos paupières sont lourdes. Vous êtes fatiguée. Petit à petit, vous sombrez vers un sommeil lourd, long et réparateur. Vos yeux se ferment maintenant. Votre esprit quitte votre corps. Vous dormez profondément. ''

Igy pose sa main sur Ambrosias pendant qu'il écrit sur un livre vierge avec sa main droite, puisqu'il est droitier. Petit à petit, la vie de la contre-amirale défile. Elle peut tenter de résister, mais elle est affaiblie par la situation, par la privation de nourriture et d'eau, par le soleil qui tape sans cesse, par les menottes en granit marin, par mon haki et mon color trap. Lutter semble bien vain. Mais elle semble quand même y parvenir parfois. Ou pas. Peut-être n'est-ce qu'une impression. Je lis en même temps le livre. Tiens donc, une information intéressante. Mizukawa est responsable de la brûlure sur le corps de la jeune femme. Elle aussi à un grief contre l'ancien prétendant corsaire on dirait. Chouette. Je vois déjà comment je peux tourner ça à mon avantage pendant qu'un sourire se dessine sur mon visage. Toute la vie défile, sa famille, ses amis, ses soldats, ses missions, ses accréditations, ses contacts, sa flotte, ses supérieurs ... Rien ne nous échappe, puisqu'Igy retranscrit l'intégralité de la vie de la jeune femme. Ce n'est pas un processus instantané puisqu'il est limité par sa vitesse d'écriture, l'âge de la personne ainsi que ses expériences. Un gamin de 12 ans ayant vécu toute sa vie dans un marais sera bien plus rapide à retranscrire, qu'un pirate vétéran ayant traversé le monde, affronté moult dangers et vécu nombre d'aventures. La prisonnière rentre dans cette catégorie. Donc le processus prend du temps.

Au bout d'un moment, elle revient à elle. Igy est parti, je suis accroupis devant elle. J'ai retiré mon bonbon pour faire en sorte qu'elle ne sache pas forcément comment j'ai procédé. Elle me regarde avec ses yeux, lançant un air de défi. Elle pense que je n'ai rien. Que je suis simplement là pour la narguer. En soit, elle na pas nécessairement tord. Je sors le premier livre racontant l'enfance de la jeune femme.

'' L'incendie vous a bien changé, contre-amirale. Vous qui auparavant étiez souriante, aimable, pleine de vie et d'un optimisme sans nom, vous êtes devenue amère, stricte et taciturne. Votre aversion vient de l'incendie qui a eu lieu, suite au passage de Mizukawa. On dirait qu'on partage une certaine rancœur pour la même personne ... Mais malgré tout, vous préférez sauver une vie qu'en terminer une, étrange. Mon passage préféré, c'est votre attachement pour Althias de Mistoltin. Vos sentiments ont l'air sincères. Mais il faut arrêter de vous rabaisser comme ça. Vous êtes contre-amirale de la marine, vous avez des faits d'armes ma foi classique, c'est vrai. Peu de primés capturés on dirait. Mais cela n'empêche que vous devriez aller lui avouer vos sentiments. Ou au moins lui déclarer être intéressée, et qu'avec le temps, vous serez digne de lui. Cela serait dommage qu'il se soit marié avant, non ? ''

Petite pause pour reprendre ma respiration et la laisser réfléchir sur comment ai-je obtenu ces informations quelle na pourtant jamais révélées.

'' Snick et Harkon sont ma foi les plus intéressants contacts dont vous disposez. Même si, un mentor devenu amiral de la marine, un autre devenu vice-amiral, ça reste sympathique. Avec le temps, peut-être que Ligéia Constance, Drake Silver, Zhang Xiu et Tanaka Emiko deviendront eux-aussi vice-amiraux. Qu'en pensez-vous ma chère ? ''

Oui, j'ai de quoi la faire bouillir. Je veux simplement lui montrer que la torture ne réussit que rarement à donner de bons résultats, puisqu'on a tendance à raconter tout et n'importe quoi pour ne serait-ce qu'une seconde de répit. Alors que piocher directement dans la vie de la cible donne de bien meilleurs résultats, puisqu'ils ne peuvent pas être faussés.

Spoiler:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rp
Le Petit Robert incarné Tumblr_oyuh8qz2re1w4ph5zo3_540

海 軍

∆ Feat. Clotho ∆


Il était difficile pour la manchote de comprendre ce qui venait de se passer. Avant qu'elle n'ait le temps de remettre ses pensées en ordre, Clotho commença à disserter sur des faits qu'il n'était pas sensé connaître. Frappant la jeune femme de plein fouet, presque aussi fort que s'il l'avait réellement touché, il la prit réellement au dépourvu. Ouvrant grand ses yeux azurs, Ambrosias eut presque le souffle coupé. Comment pouvait-il savoir pour Mizukawa et l'incendie ? Ne laissant pas la militaire réfléchir, le pirate continua et aborda un sujet qui fâchait: Althias. Bouillonnant de rage, Ambrosias, malgré la fatigue et son manque d'énergie, chercha à se libérer de son entrave pour se ruer sur le forban. Incapable d'accomplir une telle chose, elle se tortilla sur elle-même avant de jeter un regard haineux vers son interlocuteur.


« Qu'est-ce que j'en pense ? »


Avec un air de défi qui dénotait avec son piteux état général, la contre-amiral releva fièrement la tête vers le flibustier.


« Un jour ou l'autre, quoiqu'il m'en coûte, je te passerai la corde au cou. »


Le vouvoiement n'était plus d’actualité, dorénavant, c'était personnel entre elle et lui. L'homme pouvait être fier, car son stratagème avait fonctionné à merveille. Néanmoins, en titillant à ce point la militaire blessée, il avait fait rejaillir son esprit combatif. Depuis des années déjà, la haine était un puissant moteur pour Ambrosias et Clotho venait de remettre de l'essence dans la machine.


« Profite de la situation, elle ne durera pas. »


Qu'importe quand et comment, elle allait se libérer. Elle ne pouvait pas mourir ici, pas en compagnie de cette bande de tueurs sans scrupules. C'était tout simplement hors de question. Pas avant qu'elle n'ait envoyé Mizukawa rejoindre son créateur. Pas avant qu'elle ne pende Clotho à une arbre, et pas non plus avant que Red et Reyson payent pour leurs crimes. Si tous ces idiots étaient assez bêtes pour la laisser en vie et la torturer au lieu de la tuer, alors elle profiterait de cette erreur, d'une manière ou d'une autre.




© ciitroon
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
'' Tiens donc, on dirait qu'il y a des motions finalement, enfouies sous les couches de mensonges. Comme quoi la torture n'est pas nécessaire pour avoir la vérité. Et merci de prouver mon point, même la meilleure des marines peut se laisser submerger parfois. Et son comportement n'est pas si différent de celui d'une pirate. ''

Vu son état, quelle différence y-a-t-il entre elle et moi ? Elle peut dire qu'elle est au-dessus de nous et tutti quanti, la nature humaine ne diffère pas. Entre le pardon et la revanche, combien vont choisir la facilité de la haine au lieu du chemin ardu du pardon ? Mais la marine reste borne, comme on lui a appris. C'est comme si elle récitait un mantra pour ne pas m'couter. Elle entend sans couter. C'en est décevant, ces gens qui refusent de ne serait-ce qu'imaginer la possibilité d'avoir tord. Je suppose que je vais devoir lui montrer tôt ou tard. Mais chaque chose en son temps.

'' Sur ce, je vais devoir vous laisser, ô immaculée contre-amirale. J'ai des gens à aller éviscérer devant leur famille, des cadavres à forniquer et un culte satanique à rejoindre. Comme tout bon pirate en somme. Et je m'en voudrais de tâcher votre aura si pure, si innocente et si manipulable. Vous passerez le bonjour à Tetsuda quand vous le verrez. ''

Sans lui accorder un regard de plus, je quitte la place. Les gens commencent à peine à reprendre conscience autour de nous. C'est toujours aussi dommage que les gens refusent de voir la vérité, préférant rester dans leurs mensonges. C'est un mélange de syndrome du kidnappeur et celui de la femme battue. On peut leur mettre des milliards de preuve sous le nez, il faut déjà qu'ils aient envie de voir, sinon ça ne sert à rien. J'ai vu et subit les atrocités du Cipher Pol, notamment sur Drum. J'ai vu la corruption de la marine et les supérieurs fermant les yeux tant qu'ils touchent leur part. C'est pour détruire ces injustices que j'ai rejoint la révolution. C'est en prenant conscience qu'on ne pourra jamais arrêter celles qui existent dans le monde que j'ai quitté la révolution. Depuis, je suis mon chemin. Et s'il est vrai que je n'ai pas vraiment agit pour le peuple, j'en garde la volonté.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak
  • https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rp